10fév 10

Elections régionales, parlement européen, industrie automobile

Néron, le téméraire et même Estrosi!

070220102740Cette note parle de Frèche, du parlement européen, de Nancy, de Charles le téméraire, du froid, du train et de l’industrie automobile. Ca fait quand même beaucoup. Mais quand j'écris, j'écris pour de bon. 

 

 

NERON ET LES ELEPHANTS

Je n’ai pas vu mais on m’a raconté. Frèche en majesté sur la Quatre ! Il joue sa partie avec pugnacité. Il parait qu’il va faire le tour des plateaux de télé et radio. Les médias ont décidé que ce serait le match Mandroux/Frèche. Le reste n’existe pas pour eux. Toute la vie politique, péniblement reconstruite en dehors du cirque local, est ravagée en quelques jours ! Tout ça par ce que Frèche a trouvé avec Mandroux pire éléphant que lui pour circuler dans les magasins de porcelaine ! Saluons l’immense talent des stratèges de la rue de Solferino ! Depuis qu’ils ont décidé de faire la liste Mandroux, Frèche a gagné cinq points dans les sondages et toutes les listes de gauche 070220102741sont rabattues à la limite de la barre des dix pour cent. Seuls de graves paranos diraient que de tels stratèges sont en train d’assurer la réélection de Frèche. Ils auraient alors empêché qui que ce soit d’autre qu’eux d’ouvrir une alternative. Ainsi ne seraient-ils pas privés demain de l’accès au pouvoir régional. Des gens normaux diront juste que c’est une manœuvre particulièrement mal conçue. Il est vrai qu’en faisant campagne contre une personne on ne va pas bien loin. Mais le PS n’a rien à perdre dans cette affaire. Pile ses mandroutistes sont élus, face ses fréchistes sont élus. En effet dans cette histoire pas un des membres de la liste Frèche, c'est-à-dire les 90 % du PS réel de la région, n’est exclu du PS. A tous les coups on gagne ! Nous tous qui avons des années de lutte contre ce système nous serions alors sacrifiés sur l’autel de l’image de Martine et des autres pures bonnes consciences certes un peu tardives et poussives de la rue de Solférino. Le fétiche pantelant de Mandroux sera abandonné des stratèges solfériniens aussi vite qu’ils l’ont lancé dans le jeu de quilles ! Bien sur, chaque jour qui passe, les grands esprits qui sont en train de créer ce gâchis nous pressionnent pour que nous courrions tous nous inscrire sur la liste de «la seule qui, peut gagner», celle là même qui est en train de faire perdre tout le monde ! Mais nous sommes pugnaces et méthodiques. La campagne avance, les soutiens s’affirment. Revol a de bons nerfs d’acier. Son attitude tranquille et sa patience à décliner dans tous les registres son programme sont entendues et appréciées. Le reste nous sera donné par surcroit.

NANCY DANS LE FROID

 Il y avait déjà quelque temps que je n’avais pas senti cette sorte de bise glaciale sur le visage. Avec quelques flocons qui virevoltent le tableau est complet qui me ramène à ces jours de Jura ou je courais la campagne avec le chien. Le froid n’a pas la même qualité dans l’est de la France et à Paris. Ici c’est Nancy. Je me doutais que cette sorte de froidure donnerait de la neige. Je me souviens soudain que Charles le téméraire fut tué ici dans au cours d’une bataille à peine livrée où les siens étaient déjà mi-morts avant d’avoir commencé. Il faisait très 34froid. Autant qu’à présent sans doute. On retrouva la dépouille du grand duc d’Occident à demi mangée par les loups. Sa superbe avait été vaincue par la longue patience à la manœuvre du roi Louis XI. Et par sa propre bêtise et fatuité. A Nancy, je suis venu soutenir le Front Lorraine de gauche. C’est un nid de rebelles. En plus des miens, des écolos alternatifs (dont la tête de liste régionale), gauche unitaire, m’pep et ainsi de suite, il y a les communistes du bassin sidérurgique qui ont décidé de faire équipe avec le «Front Lorraine de gauche», sept conseillers généraux communistes sur huit en Meurthe et Moselle, la jeunesse communistes et bien d’autres. On ne sait pas ce que ça donnera sur le plan électoral. Mais tout ce qui est gagné en fraternité n’est pas près de se perdre.

LORRAINNE CŒUR D’ACIER

J’ai fait le saut ici, à Nancy, depuis Strasbourg. Par la même occasion je découvre les militants locaux du Parti de Gauche venus en délégation des quatre départements de la région. Ceux-là ne montent jamais à Paris. Et ils sont si loin des circuits de transport rapide ! Puisque j’y suis, je dois mentionner, à l’intention des amoureux du rail comme je le suis moi-même, que j’ai découvert aussi la gare «lorraine TGV». Une merveille avec une enseigne lumineuse gigantesque, pas écolo pour un rond! Mais elle est installée en plein champs selon la tradition des coins de France où l’on n’a pu s’accorder entre villes pour l’arrêt du 20train. Comme en Picardie ou à Montchanin en Saône et Loire ! Dans ce coin sinistre, battu par une bise sibérienne, il faut donc venir en voiture, pour prendre le train. Hum ! Dans l’obscurité gelée l’imagination va son chemin. Peut-être est-ce là que gisait le cadavre du téméraire et peut-être y a-t-il des loups qui dévorent encore les voyageurs assommés par le froid. On poireaute avec Brigitte, Rémy son couteau suisse, et François. Pas de buvette à l’horizon ! Un hall de gare. Mais un cadre somptueux qu’illuminent d’improbables lustres. 180 kilos pièces ! De toute beauté, il est vrai. Un écriteau m’apprend qu’ils ont été fabriqués par l’entreprise Saint Louis et je me promets d’y faire un saut, la prochaine fois que je reviendrai dans ces parages, si on m’y invite. Le chef de gare, que je croise tandis qu’il prépare l’arrivée du train, d’entrée m’appelle Jean-Luc. Je ne le connais pas et lui non plus. Je suis ému par cette familiarité qui n’était nullement irrespectueuse, bien au contraire. Je reviens au Parti de gauche en Lorraine. Ici pas de querelle de personnes pour les places, pas de geyser de discours fielleux sur la démocratie tenus par les battus des investitures, pas de trotskistes infiltrés qui terrorisent du verbe de maigres cohortes d’aigres coupeurs de cheveux en quatre. Le parti de gauche en Lorraine est une petite troupe opiniâtre et militante, composée d’élus de base, conseillers généraux et municipaux, de prof retraités ou pas et de responsables syndicalistes cégétistes, du textile notamment et du transport. Il ya aussi, plus un groupe de jeunes, étudiants et dirigeants de l’UNEF, et de jeunes ouvriers. Surprise agréable, les jeunes sont tous marxistes (marxien précise un étudiant !) Un bol d’oxygène intégral !

LE PERE PEINARD

J’ouvre le journal et je tombe sur le portrait de mon ancien ami et collègue sénateur, Jean-Pierre Masseret que j’ai connu partisan d’Henri Emmanuelli avant de le trouver groupie de Ségolène royal. Aujourd’hui il prétend « unir du NPA au Modem » ! Je déplore qu’il ne mentionne pas le Père Noël et la fée Clochette pour son projet car l’un et l’autre suivront surement aussi le mouvement derrière Masseret le jour où ses trouvailles stratégiques auront un sens concret. Les nôtres ici sont en bataille pour empêcher la gauche de finir en pantoufles politiques ! Car la dynamique impulsion du président Masseret est celle dont le journal du coin annonce qu’elle crée une campagne « peinarde » ! Pas pour dire qu’il se la coule douce puisqu’il est certain de gagner comme tous les socialistes, mais pour dire qu’il est à la peine parce que personne ne vient à ses réunions. Ni supporters ni opposants, que des obligés réunis dans une ambiance ouateuse de semi coma politique ! Moi, pour être entendu dans la salle comble du bistrot où l’on se réunissait, j’ai du grimper sur un banc aux côtés de Philippe Leclerq notre tête de liste et de Serge de Carli le président de notre comité de soutien, un communiste grand teint, président du groupe communiste au conseil général de Meurthe et Moselle. Les deux ont fait le tour des questions politiques du coin dans leurs discours. Et moi ? Le reste. Ici, dans cette salle, c’est Lorraine cœur d’acier. On se remplit les poumons de l’air de la lutte implacable et du salariat à tête de pioche. Je recharge les batteries !

BOUILLIE EUROPEISTE

A présent je suis écœuré ! Et pourtant je suis blindé ! Dans l’hémicycle du parlement de Strasbourg, viens de parler le lamentable Martin Schultz, grand chef de « l’alliance progressistes des socialistes et des démocrates ». Beuark ! Il vient d’annoncer sa capitulation sans condition à la commission qui vient chercher son investiture. Il ne faut pas que « l’idéologie bloque l’Europe» caquète-t-il dressé sur ses ergots de pseudo réformiste! On a bien ri sur les bancs de gauche ! Et il a conclu «vous avez notre confiance pour les cinq ans qui viennent» après avoir rappelé que trois des sept vices présidents sont sociaux 090220102746démocrates ! Ce que Cohn Bendit a qualifié d’un mot : « nous avons assisté à la coalition des hypocrites » Brocardant les pauvres sociaux démocrates, il lance « ils sont incapables de dire pourquoi ils soutiennent cette Commission mais moi je vais vous le dire : c’est parce qu’ils soutiennent leurs commissaires ». Ce que le Martin Schultz confirme lamentablement : «quand on exige 100% de résultat et qu’on obtient 50% notre tache n’est pas de voter contre… Même dix pour cent c’est bien !» avec des adversaires pareils la droite n’a pas besoin d’amis ! Car je rappelle qu’il s’agit de participer à une commission totalement dominée par les néo libéraux ! Et que même dans cet attelage contre nature les sociaux démocrates sont très loin de former 50% du collège !

LE VER SE TORTILLE SUR L’HAMECON

Inutile de préciser que la droite n’a pas finit de rire de ce genre de palinodie. Le Martin Schultz se tortillait comme un vers sur son hameçon au cours d’une allocution ponctuée de ricanements et d’éclats de rire. Si bien que, au nom du PPE, la droite européenne, l’UMP Joseph Daul a pu déclarer moqueur : « le PPE était le seul à présenter un candidat à la présidence de la commission avec monsieur Barroso ! La prochaine fois les autres groupes devraient aussi en présenter un, ce serait mieux pour la démocratie et ça éviterait à certains de faire une campagne « stop Baroso » et de voter pour sa commission après ! » C’est exactement ce que j’ai moi-même dit ! Sauf que ce n’est pas «la prochaine fois» qu’il faudrait présenter un candidat, mais cette fois ci ! On se souvient que les sociaux démocrates ne se sont évidemment pas précipités pour présenter une alternative à Baroso. De leur côté les socialistes français qui avaient d’abord juré par la voix de Martine Aubry qu’il y aurait un candidat ont ensuite disparus du paysage sans autre forme d’explication! Pourtant les sociaux démocrates dirigent trois gouvernements. Ils sont donc en état de proposer un candidat. Et ils sont ici le deuxième groupe de députés. Le bilan est nul ! Les trois chefs de gouvernement sociaux démocrates ont soutenus la candidature de Baroso !

BAVARDAGES SOCIALISTES

Dans ce contexte le reste des interventions venant de ces bancs notamment celles des socialistes français est tellement en dessous de la main que c’est à pleurer. Ainsi quand Catherine Trautmann s’indigne : « les auditions ont confirmé nos craintes » Ah ! Mais quelles craintes ? La politique sociale, l’atlantisme ? Non ! Rien de tout cela. Son indignation est totalement formelle : «les auditions ont confirmé nos craintes : la seule priorité de ce collège sera de ne pas gêner le conseil ». Travailleurs de tous les pays, mobilisez vous pour que la commission ne soit pas au service des gouvernements que vous avez élu, c’est le nouveau drapeau de lutte que vous propose les socialistes français. Sans oublier la mise en garde d’Harlem Désir qui condamne l’approbation « d’une commission faible qui ne sortira pas l’Europe de la crise ». Plus politicien tu meurs ! Ne pleurons pas trop, les socialistes français ont voté contre Baroso et sa commission. Au contraire de tous les autres socialistes européens. Je pourrais moquer leur isolement, leurs hypocrisies et le reste. Mais je ne le ferai pas et je pense qu’il ne faut pas le faire. En effet, tant qu’ils conservent cette distance avec la capitulation pure et simple de leurs homologues sociaux démocrates européens, l’avenir de la gauche reste ouvert en France. Décrocher le Parti socialiste français du bloc européiste social démocrate est un objectif politique en vue de la refondation de la gauche en France.. Bon après cela, que sauront les français de tout cela ? Rien, comme d’habitude. Le dégout est général, il est vrai ! Le Quotidien «Les dernières nouvelles d’Alsace» appelle cela « la guéguerre des étoiles » et folklorise ce débat. Ce qui signifie que les grands champions du bourrage de crane européiste eux-mêmes pensent que tout cela est une mauvaise plaisanterie. « Le parisien », autre journal populaire y consacre une brève de dix lignes.

UN RUDE MOMENT

Je voudrai revenir sur le grand jury «RTL-Le figaro-LCI» Finalement il a 070220102738été moins question de ce qui avait été prévu et davantage de sujet étaient totalement imprévus. Ce n’est pas grave mais frustrant pour ce qui a été préparé sans venir sur la scène. C’est risqué quand on vient sur des sujets que l’on a moins préparé ou pas du tout. Il faut alors improviser. Ce n’est rien quand il s’agit de dossiers thématiques car il est bien rare qu’il y en ai d’absolument neuf et qui n’ai pas déjà donné à travailler dans un passé récent. Mais quand on vient sur des questions à la frontière des personnes et de la politique, c’est plus périlleux. Par exemple si la première dépêche qui est tombée portait sur ce que j’ai dit a propos de Strauss Kahn, je peux avouer que cela a été totalement improvisé quand aux formules utilisées. Je suis assez satisfait de la réplique et je n’y changerai rien s’il fallait y revenir. Mais je le signale pour la gourmandise des lecteurs de ce blog.

UN BON MOMENT

Mais ce « Grand Jury » RTL Le Figaro LCI a été un moment que j’ai apprécié parce qu’on y a pas mal parlé du fond. En particulier j’ai été ravi de pouvoir enfin une fois parler de politique industrielle grâce aux questions de Revel de LCI ! J’ai donc apprécié l’émission en dépit des erreurs que je me reproche d’y avoir fait : termes erronés, mots oubliés, raisonnements inachevés. Et en dépit des sujets que l’on n’a pas eu le temps de traiter comme la crise financière en Europe ou la question de la dette en France. Ce qui est réconfortant c’est le nombre des échos, mails et sms reçus en retour. Mais je reste sur ma faim a propos d’une question. Je veux donc y revenir. Il s’agit de la question de l’automobile. Je trouve que je n’ai pas su me donner le temps de développer mes arguments. Je refusais de me dire « d’accord avec Estrosi » pour la raison que cette façon de formuler ma pensée sur le sujet aurait dénaturé ma façon de voir les choses. Et comme je savais 070220102736qu’il n’y avait plus le temps de venir sur le fond du dossier, j’ai botté en touche. Quand Aphatie me demande si les voitures françaises doivent être fabriquées en France, « comme le dit Estrosi » je réponds « ca se discute ». Mais justement on n’a pas eu le temps d’en discuter. Ce qui se discute c’est ce que dis monsieur Estrosi. J’y viens donc.

FAITS ET MOUVEMENTS DE MENTONS

Ici je mets de côté le modèle de civilisation que portent l’automobile et son impact écologique. Je m’en tiens à la logique interne du dossier Commençons par rappeler l’enjeu de ce secteur sur l’emploi. La France est le quatrième producteur automobile mondial. La Chine vient en effet de nous prendre la troisième place. Ce secteur génère 2,5 millions d’emplois soit 10 % du total des emplois du pays. On décompte 700 000 emplois dans la production automobile en général entre les constructeurs et les équipementiers. A ceux là il faut ajouter 1,8 millions d’emploi qui en dépendent directement dans les garages, routes etc. On comprend pourquoi Estrosi se sent tenu de dire quelque chose, dans le style des mouvements de menton familiers à l’équipe Sarkozy. La réalité aurait mérité qu’on s’y arrête. A en croire l’UMP, Sarkozy et Estrosi auraient empêché la délocalisation de la production de la Clio IV vers la Turquie. Que vaut cet engagement ? Ce que valent les paroles de patrons et de d’UMP en général. Pas grand-chose. Car la production de la Clio 4 ne devrait commencer que dans 3 ans. D’ici là, Renault a donc le temps de changer d’avis. Comme l’avait fait Mittal en dépit de ses promesses à Sarkozy de sauver l’emploi à l’aciérie de Gandrange. D’autant que la délocalisation de la production des Clio (génération 3 actuellement) est déjà bien avancée. 60 % des Clio sont déjà fabriquées à Bursa en Turquie. Il s’y produit 175 000 voitures par an. Et il ne reste plus à Flins que 40 % de la production 125 000 voitures par an. Ce qu’ont obtenu Sarkozy et Estrosi, c’est donc juste le statu quo sur cette situation déjà très dégradée. Voila pourtant comment Claude Guéant sur Europe 1 le 16 janvier 2010 a présenté les choses : « La décision prise par Renault nous donne tous les apaisements. »Apaisés de tous les pays réjouissez-vous.

SARKOZY INVENTE L’EAU CHAUDE et FROIDE

 Ce n’est pas tout. Sarkozy aurait aussi obtenue davantage de Renault selon le même Claude Guéant toujours sur Europe 1 le 16 janvier 2010. Une prouesse pour celui qui avait oublié de prendre des actions et des sièges au conseil d’administration des banques quand il était en train de les gorger d’argent. Cette fois ci, changement de tableau. Il aurait obtenu « la proposition que désormais un représentant de l'Etat siège au comité stratégique de Renault » ! Quel exploit ! Malheureusement pour la crédibilité de monsieur Guéant: un tel comité stratégique existait déjà chez Renault. Il s’appelle Comité de stratégie internationale et il compte déjà un représentant de l’Etat en la personne de Catherine Bréchignac ! La pauvre ! Son patron l’a oublié ! 2videmement le ridicule était très grand. C’est sans doute pourquoi, histoire de jouer le jeu de la communication de l’Elysée, Renault a annoncé la création d’un nouveau comité stratégique … Mais attention, une précision fondamentale a été donnée : ce comité sera certainement rattaché ou fusionné avec celui qui existe déjà. Ouf ! On a frôlé la dépense inutile. De toute façon à quoi bon s’énerver. Renault a en effet précisé qu’il n’aurait qu’un rôle d’ « information et consultation ». Et nullement de décision. Les décisions sur la stratégie industrielle de Renault sont en effet prises ailleurs … aux Pays-Bas où se tient chaque mois le directoire de la holding Renault-Nissan. Sans l’Etat français qui n’est représenté que dans le conseil d’administration de Renault SA qui entérine ce que décide la holding mère.

ET LES AUTRES DELOCALISATIONS DE RENAULT

Cette affaire concernant la Clio n’est que l’arbre qui cache la forêt des délocalisations organisées par Renault, et sur lesquelles Sarkozy et Estrosi n’ont rien dit. En attestent deux exemples récents. Au Maroc d’abord. En 2008, Renault a signé un accord avec le Maroc pour construire une gigantesque usine sur 300 hectares à Tanger, pour 600 millions d’euros d’investissements. L’objectif étant de passer de 30 000 véhicules produits au Maroc à 200 000 puis 400 000 par an. Mais ces voitures ne seront pas destinées aux marocains. 90 % de la production, centrée sur la gamme économique Logan, sera destinée à l’exportation hors du Maroc. Renault a présenté ce projet comme ayant vocation à devenir « le site le plus compétitif du monde » pour le groupe. Ce n’est pas tout. Voici l’Inde ! Toujours en 2008, Renault a finalisé avec l’Inde un accord industriel pour construire une grande usine à Chennai pour sa filiale Nissan. Pour 780 millions d’euros d’investissements et un objectif de 400 000 véhicules produits par an. Et ces voitures ne sont pas seulement destinées au marché indien comme l’a indiqué le n°1 de Nissan lui-même : « l'Inde sera une nouvelle base d'export qui permettra à Nissan d'être compétitif dans la chaîne d'approvisionnement internationale. » Les premières voitures sont sorties de l’usine en janvier 2010. Estrosi ment donc ouvertement quand il affirme : « une voiture française, destinée à être vendue en France, doit être fabriquée en France ! » On comprend pourquoi je ne pouvais accepter, même pour une simplification de fin d’émission de me dire d’accord avec l’idée que les voitures françaises doivent être produites en France, « comme le dit monsieur Estrosi ».

L’EUROPE ? UNE NUISANCE PERMANENTE

De toutes les façons, quelques soit le mauvais coup, l’union Européenne, «qui protège » gnagni gnaga n’est jamais loin pour donner le coup fatal. La commission est le meilleur allié des délocalisateurs à la direction de la régie Renault. Dès l’annonce du Plan français d’aide à l’automobile, la Commission avait déclaré le 10 février 2009 que « toute obligation de garder une unité de production en France rendrait ces aides illégales ». Et à l’issue du Sommet européen du 2 mars 2009, la Commission s’était réjouie d’avoir obtenu de la France que « les conventions de prêt avec les constructeurs automobiles ne contiennent aucune condition relevant de la localisation de leurs activités en France. » En clair : au nom de la libre concurrence, les constructeurs doivent avoir le droit de délocaliser. C’est ce que Nelly Kroes, la commissaire à la concurrence a encore rappelé à la France début janvier 2010. Un zèle libéral qui lui vaut d’être promue vice-présidente dans la nouvelle commission Baroso. Celle que viennent d’investir… les députés européens de l’UMP !

LES FRANCAIS ONT DES DROITS SUR RENAULT !

L’argent public des français est fortement mis à contribution dans Renault. Cela nous donne des droits. L’Etat possède encore 15 % du capital de Renault et il dispose de 18 % des droits de vote. Deux administrateurs de l’Etat siègent pour cela au Conseil d’administration de Renault. L’Etat est donc le premier actionnaire de Renault. Pour mémoire, la part de l’Etat était majoritaire jusqu’en 1996. Là, l’excellent monsieur a bradé les avoirs de l’Etat en le faisant passer de 54 % à 46 %). Puis les gouvernements de droite ont encore réduit la part de l’Etat en 2002 et 2003 en la faisant alors descendre de 28 % à 15 %. Par contre, 4 milliards d’euros d’aides ont été versés par l’Etat en 2009, sous forme d’avances remboursables à Renault. L’entreprise et ses actionnaires privés peuvent encore dire merci pour les 500 millions d’euros de primes à la casse payées par l’Etat en 2009 puisque Renault en est un des principaux bénéficiaires. Surement aussi qu’ils auront une pensée émue pour les braves gens qui vont payer à leur place les 300 millions d’euros que Renault va économiser en 2010 grâce à la suppression de la taxe professionnelle.

LE PILLAGE DES FRANCAIS

En dépit de toutes ces participations publiques, l’influence stratégique de l’Etat sur Renault est quasi nulle, alors qu’elle devrait contribuer à réorienter ses productions. Notamment pour tenir compte de la crise écologique. Et ce serait l’occasion de voir un vrai débat a propos du véhicule individuel de l’avenir. Sans autre forme de procès il semble convenu que ce soit la voiture électrique qui ait les faveurs de l’Etat et de la firme… Le moins qu’on puisse dire c’est ça se discute. Pourtant l’Etat a subventionné la future voiture électrique de Renault, la Zoé. Une fois de plus sans avoir aucune garantie à propos de la localisation de l’activité. Et pas de petites sommes ! 100 millions d’euros en capital, 150 millions pour la chaîne de fabrication des batteries, sans parler du bonus fiscal de 5 000 euros qui sera offert à l’achat. Or même si la Zoé doit être assemblée à Flins, Renault avait prévu de produire l’essentiel de ses composants en dehors de France. Et Estrosi n’a obtenu qu’un engagement pour que 60 % des composants viennent de France … ce qui veut dire que près de la moitié seront produits à l’étranger ! Un comble pour un projet subventionné par les français.

LE DUMPING DE RENAULT

Les aides de l’Etat n’ont rien changé à la stratégie de dumping de Renault. Le plan de 6 000 suppressions d’emplois annoncé en 2008 n’a pas été remis en cause, alors même que l’entreprise est bénéficiaire ! Sournoisement, Renault considère qu’il n’a aucun compte à rendre à l’Etat sur sa mise en œuvre car officiellement le plan a été lancé avant que Renault reçoive les aides. Rusé, non ? Pire, Renault a provisionné 600 millions d’euros de stocks options dans ses comptes 2008, à distribuer à ses plus hauts cadres et dirigeants, alors que les salaires ouvriers de l’entreprise ont chuté en moyenne de 15 % en 2008 du fait du chômage partiel. Et l’entreprise exige par-dessus le marché des syndicats le gel des salaires pour 3 ans, l’allongement du temps de travail et de nouvelles mesures de flexibilité. Le tout pour remplir l’objectif d’être «être le constructeur généraliste européen le plus rentable ». Face à cela quel crédit donner à ce que promet Etrosi ? Aucun bien sur.


654 commentaires à “Néron, le téméraire et même Estrosi!”

Pages : « 12 3 4 5 6 [7] 8 9 10 11 1214 »

  1. 301
    jennifer dit:

    A propos de la colonisation

    Je pense qu'il y a une tendance croissante a l'heure actuelle a vouloir redonner ses lettres de noblesse a la colonisation. Ce n'est pas simplement la loi proposee en 2004 qui parlait des aspects positifs de la colonisation, heureusement qui n'est pas passee mais c'est une tendance generale et qui infecte aussi les milieux de gauche comme les posts de Darthe Payan le montrent, lui parlant du cote emancipateur de la colonisation.

    Dans le contexte actuel ou une veritable vague de guerres coloniales ont en Irak, en Afghanistan (le terme colonisation a ete utilise par un membre meme du gouvernement anglais a propos de l'Afghanistan), cela a un sens que la droite lance une telle offensive ideologique. Quand nous menons une riposte contre le Ministere de l'identite nationale, contre la montee de la discrimination anti musulmane, n'oublions pas d'y rajouter la glorification de la colonisation ou sa justification. Tout cela participe du meme combat.

  2. 302
    jennife dit:

    Quant au manifeste jacobin de Darthe Payan, cela serait bien que tu nous le repostes car je ne sais plus ou il se trouve.

    Ce manifeste parle d'internationalisme et d'universalisme. Or que trouve-t-on sous cette rubrique:developper la francophonie. Mais la francophonie n'est-ce pas l'empire francais, ou dit autrement, le produit de la colonisation francaise de l'Afrique essentiellement. Est-cela developper l'internationalisme? Surtout quand dans le meme paragraphe sont evoquees les valeurs francaises republicaines (je ne me souviens plus des termes exacts)

    N'oublions pas que sous la 3eme Republique ont eu lieu les colonisations au nom de repandre les valeurs de la revolution francaise ailleurs. Le paradoxe qu'on envahit, vole, pille les richesses et asservit des peuples au nom de la liberte, fraternite, egalite.

    Il faudrait vraiment faire une vraie histoire de la France et de ses colonisations. Je pense aussi que le manifeste de Darthe Payan doit etre bien analyse de ce point de vue.

  3. 303
    lou passejaïre dit:

    Tu te sens pas coupable de la traite négrière ? ESCLAVAGEOT-COLONIALISTE !
    Tu te sens pas coupable des camps, des chambres à gaz ? ANTISEMITE !
    Tu te sens pas coupable des discriminations ? SALAUD DE RACISTE !
    Tu te sens pas coupable des violences sexistes ? SALAUD DE VICIEUX MASCULINISTE !
    Tu te sens pas coupable de dénoncer les dérives de MGB ? SALAUD D'ANTICOMMUNISTE !
    Tu te sens pas coupable des agressions homophobes, des atteintes à l'intégrité de l'environnement, du massacre des bébés phoques etc...? SALAUD SALAUD SALAUD !
    Bon, y a aussi la variante, si t'es pédé, noir, juif, nana, ou arabe... SALAUD DE TRAITRE !

    Putain, y a pas un vieux fond de culpabilité d'origine "judéo-crétine" dans ces culpabilités qu'on doit porter comme des niqabs ? Perso, j'ai aucune culpabilité à trainer, chuis pas assez ethno-centré... j'ai failli écrire "nombrilique"... Y a juste un truc dont je suis fier, chuis de nouveau interdit de séjour sur Bellaciao... je me contente de peu hein...

    Entre temps, pendant que vous causez toujours chiffon et culpabilité, la liquidation se poursuit :
    "ma tante et la mutuelle intériale mettent en place un micro-crédit pour que "ces enculés de privilégiés de fonctionnaires" puissent se payer des lunettes et un dentier, pour les plus pauvres, y a plus rien à sauver"... Ça pue de plus en plus chez la gauche de la gauche morale !

  4. 304
    Descartes dit:

    @cvnes(#196)

    Tu m’as interpellé à juste raison sur plusieurs points. Voici quelques éléments de réponse.
    Notons des le départ une perte globale en ligne d’environ 9 % entre l’énergie produite et celle consommée. (Je pourrais la comptabiliser en tep, mais c’est environ 30 TWh) La consommation d’énergie à baissé de 1, 8 % en France. Cet année, le rapport entre les exportations et les importations sont positifs Toutefois il faut examiner le rapport financier car souvent les importations se font sur les marchés « spot » Actuellement je n’ai pas les chiffres pour 2009.

    Je ne vois pas très bien à quoi tu réponds avec ces commentaires fort décousus. Quand bien même les pertes en ligne seraient de 9% de l'énergie produite (un chiffre pessimiste, à mon avis), le problème serait le même si l'énergie était produite par n'importe quelle autre source que le nucléaire. L'idée de la production décentralisée est une douce chimère... Pour le reste, je ne vois pas le rapport avec la choucroute.

    Le bilan entre l’énergie primaire et l’énergie finale est difficilement calculable. Sans entrer dans les détails L’énergie finale en France est comptabilisée en Tonne équivalent Pétrole (TEP). Il existe une perte de 113 Mtep entre la disponibilité d’énergie et la consommation finale. (275,3 – 161,7)

    Et alors ? Quel rapport avec la chocroute ?

    Une partie importante de l’énergie produite est directement transportée vers les consommateurs par le RTE. Tricastin est raccordée à la ligne double 400Kw dite St Vulbas/Tavel –ou il existe un bon vin- une grande partie de la production est « pompée » par le site.

    Par quel "site" ? Une partie importante (40%) de l'électricité produite par la centrale nucléaire du Tricastin est utilisée par l'usine Eurodif, située a proximité immédiate. Mais cela n'a rien à voir avec l'affirmation que dans les centrales nucléaires une partie importante de la production est consommée par la centrale elle même.

    Pour ce qui concerne les incidents sur les centrales, je te rappelle si tu ne sais déjà que pour un salarié de cette entreprise il y a un droit de réserve,

    J'imagine que tu veux parler d'un devoir de réserve. Ça, c'est une pure invention. Je te mets au défi de m'indiquer le texte qui impose un "devoir de réserve" au personnel des centrales.

    toute divulgation d’éléments ayant trait à la sécurité nucléaire, y compris civile, peut-être passible non seulement de perte de travail, mais aussi de poursuites judiciaires

    N'importe quoi. Pourrais-tu m'indiquer le texte précis sur lequel de telles "poursuites judiciaires" pourraient être fondées ? Le personnel des centrales est tenu à la discrétion sur les éléments dont la divulgation serait de nature à compromettre la sécurité des centrales (c'est à dire, qui pourraient par exemple être utilisées pour l'organisation d'une attaque terroriste). Et comme n'importe quel employé, il est tenu à une obligation générale de loyauté envers son entreprise. C'est tout. Je te mets au défi de me trouver un seul cas d'employé d'une centrale ayant perdu son emploi pour avoir "divulgué des informations ayant trait à la sûreté nucléaire".

  5. 305
    jennifer dit:

    Hold-up

    J'ai mal compris ta position ci-dessus. Tu es contre la colonisation et l'apologie de la colonisation. C'est acquis, soit!
    Mais quand Darthe Payan la justifie, tu le defends en disant qu'en fait il ne fait que reprendre la position de Marx et Engels (position que franchement je ne connais pas). Donc Darthe Payan represente un courant "marxiste" qui a tort mais nous on n'a pas le droit de le denoncer? Nous on est trop emotifs, on va mettre ce blog a feu et a sang. Par contre, Darthe Payan il a le droit de dire ce qu'il veut parce qu'il s'agit d'un courant du mouvement ouvrier. Lui il nous dit ouvertement qu'on est betes mais

  6. 306
    4 Août dit:

    @ lou passejaïre

    +1

  7. 307
    carlo dit:

    @ jennifer (302)

    "Quant au manifeste jacobin de Darthe Payan, cela serait bien que tu nous le repostes car je ne sais plus ou il se trouve"

    Décontaminons #766

  8. 308
    lou passejaïre dit:

    jennifer, je ne vois pas en quoi il faut "justifier" la colonisation... c'est une réalité historique... il n'y a pas plus de raison de la "justifier" que de se fustiger pour ce qu'elle a été !
    Mais parcequ'on vit dans une société qui as mal digéré (au sens ou l'on est encore dans le temps du vécu et non dans le temps de l'histoire) ses décolonisations, je ne peux pas oublier que quand je soutenais, dans les années 70 la République démocratique populaire du Yémen, c'était aussi parceque c'était un de ces états ou les femmes n'étaient plus des sous-citoyens... en partie de par la perte d'influence des religions (musulmanes, juives et chrétiennes... touts trois ayant comme trait commun ce voile qui...)...

  9. 309
    jennifer dit:

    Lou Passejaire

    Je me suis mal exprimee. Certains en ce moment en France essaient de justifier la colonisation. Je suis bien evidemment contre la colonisation et aucune excuse ne peut la justifier.
    Et oui dans certains pays la condition des femmes est terrible. Par exemple en Arabie Saoudite, en Afghanistan etc... Est-ce une raison pour les coloniser? Certains ont avance que l'invasion de l'Afghanistan etait pour liberer les femmes de la burqa. Depuis qu'ils ont bombarde l'Afghanistan apres le 11 sept 2001, au depart la rasion c'etait(raison officielle, pas la burqa! C'est Sarko dans son discours a sa victoire aux presidentielles qui a parle d'aller liberer les femmes opprimees de par le monde) parce que s'y trouvait El Qaeda (on n'en parle plus mais les ont-ils trouve en Afghanistan? Non), et bien le sort des femmes afghanes ne s'est pas ameliore. Loin de la!

    La colonisation n'a pas pour effet de liberer les femmes. Evidence qu'il fallait peut etre repetee

  10. 310
    André Assiétoi dit:

    Si le PCF de Bagnolet a le soutien de Descartes, c'est bon, tout est dit. Nul doute que Le Pen va aussi ajouter son grain de sel pour dire que ce n'était que de la vermine qu'on a bien fait de les foutre à la rue. Que les vrais Français, on ne s'occupe pas d'eux.
    Et certains s'étonne de constater que le parti est passé de 20 à 2 %.
    Y-a pas besoin d'avoir fait polytechnique pour se dire que si vraiment le parti représentait un espoir pour les ouvriers, les petits, les prolos, les démunis, les exploités de toutes sortes, son score électoral ne serait pas tombé si bas. Continuez comme ça, les amis. Demain vous serez obligés de prendre Mélenchon pour vous représenter à la présidentielle tellement vous ne représentez plus rien. Le néant, le vide.
    Vous êtes désopilants avec vos posts qui reprennent exactement l'argumentation d'il y a 30 ans au moment du bulldozer de Vitry. D'un côté les bons Français qui souffre, de l'autre la racaille. Même à l'UMP, on doit rigoler de voir que c'est la gauche qui monte les uns contre les autres les prolétaires au lieu de faire jouer la solidarité. Un parti sans mémoire est un parti mort. Vous allez crever bientôt (électoralement s'entend, bien sûr).

  11. 311
    Demetrio dit:

    Foin des intentions obscures des UNES, du manque de rigueur des AUTRES,
    les trois Ladies MOUSQUETAIRES de la Burqa, mettent en place
    Le Théâtre Politique Masqué afin de foutre en l'air Francs-Maçons et Libres Penseurs.
    Les ladies Mousquétaires veillent : pas de répit pour les boufferus de calotte,
    les chasseurs de burqa, les violeurs de nonnes aux crucifix en forme de sexy-toy,
    les antropophages de tibétains safranés ! ! !
    En brandissant d'une main Lenine et Badiou, mal lus ou pas lu du tout, ELLES
    vont nous passer tous au fil de leur épée du seul fait qu'on s'approche de leur
    IMMACULEE BURQA

  12. 312
    lou passejaïre dit:

    Jennifer.... donc j'explique un peu mieux mon commentaire précédent ma référence à là RDPY était juste une référence à une époque ou notre internationalisme (d'aucun diront notre ethno-centrisme puisque notre marxisme était forcément ethnocentré puisqu'il n'intégrait pas "l'aspect émancipateur des religions") nous poussait à soutenir ce que, vilains européens, nous considérions comme des forces progressistes contre les états obscurantistes et valets des impérialismes et colonialismes qui comme par hazard étaient tous des théocraties...

  13. 313
    Mazan dit:

    Olivier Besancenot sur LCI le 12 février

    Question du journaliste sur la candidate voilée : "Vous étiez au courant ou pas vous?"

    Réponse de Besancenot : "Oui, bien sûr. Mais nous, on souhaitait le communiquer dans le cadre, dans une douzaine de jours...(et continuant avec une réflexion qui ne manque pas de sel) mais maintenant, c'est comme ça, on va pas refaire le monde..."

    Donc, le NPA commence à rectifier par petites touches sa communication, confirmant que c'est une opération politique nationale avec un plan de communication qui devait suivre sur la question de la candidate voilée.

    http://www.wat.tv/video/olivier-besancenot-repondu-27ksp_1eisf_.html

  14. 314
    jean ai marre dit:

    @ 240, 241, 244
    Colonisation

    L a colonisation et ses bienfaits ou ses erreurs, tel que tu la présentes me fait perdre le fil.
    Pourquoi cites tu Jaurès ? A mon avis il aurit fallu que tu te positionnes par rapport à son discours.
    Pour la phrase de Léon Gambetta à Angers, idem.
    Pour Jules Ferry, c'est encore plus flagrant" «Il faut dire ouvertement que les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures.
    Heureusement que ton post @ 244 " J’ai dit que la colonisation a été terrible pour les raisons que tout le monde sait. J’ai dit aussi qu’elle avait aussi émancipé les peuples et cela parce que c’était la République." m'informe.

    Mais que penser de la colonisation faite par les Anglais ?

    C'est cela que je ne comprend pas, car je lis tous les posts, même ceux du fossoyeur. C'est par respect et par civilité, car je pense que je suis aussi lu.

    Tu dis : @ 244 " JL Mélenchon parle de la guerre d’Algérie comme une guerre civile bien sur, par ce qu'il considère que tous les Algériens sont tous des français.. et je suis de son avis.

    Mais lorsque les citoyens de souche, se soulèvent contre un état qui les gouverne, est ce que c'est une guerre civile ?
    A quel moment cesse la guerre civile pour être du terrorisme?
    A quel moment intervient la prise en considération : la demande d'indépendance ?

  15. 315
    jean ai marre dit:

    mon post précédent @ 314 s'adresse à Darthé-Payan

  16. 316
    Darthé-Payan dit:

    @ Ceux qui prennent le temps de lire et de ne pas déformer

    Où ai-je dis que je défendais la colonisation ?

    J'ai dit simplement que la colonisation a été terrible mais aussi émancipatrice. C'est un fait historique vérifié.

    Ensuite, j'ai posté un extrait d'un commentaire de Jaurès. Oui, il a été Ferryste et républicain de gauche avant d'être républicain socialiste. Puis il a évolué en tenant compte de la question économique et sociale dans le contexte de l'époque. Il a parcouru un long périple en Amérique latine qui l'a encore fait évolué dans le sens d'une république sociale universalsite à la fois le patrotisme et l'internationalisme. Auparavant, il avait été au Maroc.

    Jaurès, planté républicain centre gauche a fleuri républicain socialiste patriote et internationaliste, humaniste depuis le début et évoluant quitte à se remettre en question fait l'universalisme. Dans "l'Affaire Dreyfus" c'est exactement cela.

    A chaque fois de mes propos, j'ai dit et situé l'époque. Un regard d'historien avec le recul nécessaire.

    L'Historien relate,étudie et analyse les faits. Le militant politique interprète comme bon leur semble.

    Il n'est pas question d'avoir une histoire officielle (histoire que souhaite imposer les gouvernements aux travers des époques, des humeurs et des considérations politiques ou électorales du moment) comme il n'est pas question qu'il ait une histoire selon la communautée ou le fait communautariste.

    Ceux qui me font dire que je suis pour la colonisation ferait mieux de lire mes propos et les textes que je corédige et que je signe.

    Je me situe du côté de l'émanicipation de la personne humaine (je vois dans mes véhéments pourfendeurs jamais employer ce terme ou ces mots. Ils utilisent toujours les mots'communautaristes", "particuliaristes", tels que musulman ou en rapport avec la race ou l'ethnie. Ils traitent leurs contradicteurs (surtout ceux qui ne sont pas d'accord avec eux et qui se revendiquent républicains et laïques) de racistes, d'islamophobes, de droitiers, de méchants blancs colonisateurs, de français moyen raciste.

    Cette posture n'est faite que pour montrer qu'ils ou elles sont "communautaristes" d'ailleurs ils ou elles ne s'en cache plus et on a le droit d'être en désaccord avec cela, avec leur position de communautariste sans se faire traiter de raciste, de colonisateurs, d"islamophobes et tuti quanti.

    Quelle image donnent-ils de la France, notre patrie Républicaine ?

    Les peuples d'Afrique ou d'ailleurs qui fassent partie d'un pays ayant appartenu aux colonies royales, à l'empire colonial ou à l'union française défendent avec ardeur et reconnaissance les idéaux des Lumières, la grande Révolution française 1789-1793, la seconde république qui abolit l'esclavage et qui suivi l'exemple de la toute première, puis toutes les valeurs et idéaux d'émancipation et de progrès matériel, social, humain et scientifique que projeter et porter la Troisième république.Ces peuples frères de part le monde sont plus émancipés, respectueux et tourner vers l'avenir

    Ils ont défendu leur patrie républicaine à deux reprises et ont participé à la résistance tant dans l'outre mer qu'en Indochine ou en Afrique. La pleine souveraineté hors du Joug de Vichy au Congo-Libreville permis dès cette instant
    de lancer la reconquête républicaine de la France libre en Afrique. Alger, le gouvernement provisoire etc... Oui, les français d'Algérie unis pour la libération de la République, de leur patrie républicaine qu'est la France.

    Je ne parle même par de Manouchian et le FTP-MOi, patriote et interantionaliste, frères combattant de l'ombre mais épris des valeurs républicaines des Lumières, de 1789, de 1848 et de la solidarité ouvrière et militante internationale. Il défendra avec ses camarades la France Républicaine, la Patrie universelle de tous les révoltés et humiliés.

    En Amérique latine, à la fin du XVIIIème siècle et au début du IXXème, les Miranda et Bolivar, engagérent la lutte pour l'émancipation, la souveraineté et l'unité nationale en Amérique latine. Ils étaitent fidèles aux idéaux des Lumières, de la Révoluton française, de l'esprit Jacobin, de la pleine souveraineté du peuple. Ils s'inspiraient pas de l'état colonial espagnol mais de la France berceau des Lumières et de la grande révoluton émancipatrice et de la république. La première.

    Toussaint Louverture, jacobin "noir" épris de l'esprit révolutionnaire et républicain Jacobin, combattant de la liberté et de la citoyenneté s'inspirait des idéaux de la révoluton de 1789-1793, de la république et s'en servit pour battre les troupes Napoléoniennes. Il ne baffoura jamais sa patrie républicaine et les idéaux de ce qu"elle représentait. Il rendra souvent hommage à Robespierre l'émancipateur des esclaves en 1794.

    Victor Scholler, républicain, jacobin, franc maçon, colonisateur et émancipateur portera le projet d'aboliton de l'esclavage en 1848. La seconde république. La sociale !

    Hé oui l'Histoire avec un grand H est complexe et humaine avec ses ombres et ses lumières, ses unités et ses ruptures comme l'est d'aileurs aussi la République. Oppressive et émancipatrice. Le peuple souverain et citoyen et les hommes politiques progressistes et républicains firent en sorte que la République soit émancipatrice et inclusive.

    Il y a l'obolition de l'esclave, les premiers pas de la citoyenneté, les droits républicains, l'école publique laïque gratuite et obligatoire, etc... puis les accords Bllum Violette, la départementalisation, l'autonomie, l'indépendance. Oui la république à travers la colonisation et les cheminements tortueux fit en sorte que les peupels révoltés ou non puisse soit être pleinement citoyen, soit indépendant et bâtisseur d'un autre destin.

    Je me réclame, de Robespierre, de Jaurès, de Toussaint Louverture etc.. et je considère que l'Histoire doit être prise dans toute sa totalité. J'irais m'assoir aux Jacobins - comme Jaurès aux côtés de Robespierre. J'irais m'assoir aux côtés des Jacobins "noirs" tels que Toussaint Louverture qui combattaient l'empire et les troupes napoléoniennes.

    J'irais m'assoir aux côté de Victor Schoeller, Lamartine, Barbès, Raspail, Blanc, Ledru Rolin responsables et militants républicains et socialistes de la seconde république.

    J'irais m'assoir aux côtés de Jaurès pour soutenir son projet émancipateur du peuple et de solidarité universaliste pour la paix.

    J'irais m'assoir aux côtés des résistants français ou internaitonaux combattants de la liberté et de la défense de la patrie républicaine tel que Jean Moulin, Rol-Tanguy, Gingouin, Manouchian... et aussi aux côtés du Général de Gaulle et de la France libre de Londres, d'Alger ou de l'intérieur.

    J'irais m'assoir aux côtés des émancipateurs et des combattants de juste cause notamment l'Espagne républicaine et aussi les combats émencipateurs dans les territoires et départements français d'Algérie de l'union française.

    Pourquoi ai-je mis le contenu du discours de Jaurès à Albi ? Pour montrer que les choses ne sont pas simples et que l'Histoire est faite par les Hommes quelqu'ils soient. N'en déplaisent à certains, !

    Je n'ai pas voulu occulter cela. J'aurais pu dire ceci ou cela cacher ceci ou cela, se borner comme font Lola, Milena, Jennifer, Ermler et Cie a dire les méchants blancs colonisateurs et que rien n'est bon dans la colonisation.

    Je laisse cela aux simplicateurs et à leur esprit gauchards !

    Je suis révolutionnaire, républicain, socialiste, jacobin, laïque, patriote, internationaliste et universaliste.

    J'ai aussi dit que beaucoup d'Etat ont colonisé ce qui fut la Gaule, puis la Gaule galo-romaine. J'ai cité les Francs, qui nous ont donné le nom de notre si beau pays la France, les Germains, les Elvétes, les Arabes, les Vinkings (les premiers normands), les Anglais, etc... Ils nous ont colonisés, meurtris, pillés, asservis mais aussi émancipés, faits évolués et nous ont apporter le progrès et les structures indispensables pour vivre, produire, se déplacer et communiquer.

    Auparavant, l'empire Hellenique mais aussi, les Egyptiens, l'empire Otoman, le monde Perse ont apporté chacun à leur façon l'émancipation, une part de progrès et d'émancipation malgrè l'esclavage, le féodalisme et les guerres. Les civilisations antiques ou pré moyen âge (Egyptienne, Celtes, Gauloise, Gréco-Romaine, arabe, perse, otoman, berbére, maure, germain, normande etc... nous ont à la fois colonisé et terrifié et aussi émancipé et fait progresser. Nous sommes les héritiers, la conséquance, le résutat de tous ces apports sur notre territoire gaulois, gaulo-romain, franc, royaume de france, République française, empire français, république françaie. N'en déplaise à certains.

    Les arabes ont colonisé, la méditerranée, l'Afrique, l'asie mineure et centrale. Ils ont sservis peuples et pillés comme nous colonisateurs l'avons faits à partir du 16 ème siècle. La traite des noirs de l'Afrique vers les Amériques.

    Les arabes ont aussi déplacé massivement les populations en Afrique et à procéder à une confessionnalisation de masse. Et partant, ils ont apporté du progrès, leur culture et une part d'émancipation et d'humanisation. N'en déplaise à certains.

    @ Aux Jennifer, Lola Milena, Ermler et Cie

    Pouquoi HAÏR la république française d'hier et d'aujourd'hui ? Pourquoi n'avez viys t pas la même violence de propos envers la Révolution Bolchévik ?

    Pourquoi Hair la révolution française et les jacobins ? Pourquoi n'avez-vous pas la même violence de propos envers les dictatures islamiques ou les intégristes religieux quelqu'ils soient ?

    Je demande qu'à l'avenir vous évitiez la caricature et la mauvaise fois. Les lecteurs qui vous lisent doivent vous trouver passablement stupides ou bien sacrément culottés et provocateurs ou encore incutes. A vous de oontinuer dans votre façon de faire et de rester dans une posture dont tout le monde sait d'où elle part, où elle va et dans quel but.

    Fabien

  17. 317
    Mazan dit:

    Darthé-Payan

    Ouf, finalement, y'aura pas trop de dégâts Historiques avec ses théories : il ira "s'assoir".

  18. 318
    André Assiétoi dit:

    #
    313
    Mazan dit:
    13 février 2010 à 15h55

    "Olivier Besancenot sur LCI le 12 février

    Question du journaliste sur la candidate voilée : « Vous étiez au courant ou pas vous? »

    Réponse de Besancenot : « Oui, bien sûr. Mais nous, on souhaitait le communiquer dans le cadre, dans une douzaine de jours...(et continuant avec une réflexion qui ne manque pas de sel) mais maintenant, c’est comme ça, on va pas refaire le monde… »

    Donc, le NPA commence à rectifier par petites touches sa communication, confirmant que c’est une opération politique nationale avec un plan de communication qui devait suivre sur la question de la candidate voilée."

    Mazan, ton seul registre d'intervention sur ce forum est-il le mensonge et la calomnie ? En plus tu es assez bête pour donner le lien de la vidéo pour qu'on puisse vérifier ce qu'a dit Besancenot.
    Ce que tu ne dis pas, puisque tu as tronqué l'information, c'est qu'il s'agissait, douze jours plus tard, de faire la présentation des listes. Et bien sûr qu'à ce moment là, la présence d'Iljam Moussaoui aurait été dévoilée (si l'on peut dire). Il n'y a que les crapules de mauvaise foi pour continuer de prétendre que le NPA a voulu faire un coup.

    Quand vas-tu comprendre que ton parti n'a rien à gagner à ce genre de bassesse ? Le score de Marie-George te semble encore trop élevé ?

  19. 319
    Mazan dit:

    André Assiétoi

    Membre du club des assis?

    Si je suis assez bête pour donner le lien, c'est pour que chacun puisse se faire sa propre opinion. Toi, si tu as à calomnier et à mentir, tu le ferais pas?

  20. 320
    Darthé-Payan dit:

    MANIFESTE JACOBIN

    A gauche pour la République et le Socialisme

    Nous sommes Républicains, Socialistes, Jacobins, laïques, patriotes, internationalistes et Universalistes. Nous voulons refonder la république – la res publica – pour la faire sociale, universelle et socialiste. La république, cette belle construction politique et humaine, aujourd’hui menacée et foulée au pieds par tant et tant d’intérêts particuliers, par un pouvoir politique personnel niant la citoyenneté et la souveraineté du peuple..

    La devise de la république sera et toujours : Liberté, Egalité, Fraternité..

    Nous oeuvrons pour que l’homme, la personne humaine acquière par la citoyenneté et la souveraineté, la pleine émancipation politique, sociale et laïque..

    Nous sommes résolument à gauche et de gauche..

    Nous sommes révolutionnaires car nous voulons changer radicalement l’ordre des choses. Faire de la personne humaine et son émancipation l’objectif majeur de notre projet. Nous nous situons dans le cadre de la refondation républicaine et laïque de la France et de la société et voulons une rupture avec le capitalisme et le libre échange. Nous voulons la république sociale jusqu’au bout, le Socialisme et l’universalisme.
    Robespierre disait à la convention : « Citoyens, vouliez-vous une révolution sans révolution ? »
    Nous sommes révolutionnaires et ardemment républicains. Cette révolution politique et sociale se fera aussi bien par les urnes, que par la mobilisation sociale ou l’insurrection civique. Nous nous appuierons sur le peuple citoyen et souverain. Lutte politique et lutte des classes seront combinées et nous ferons en sorte que la société soit mobilisée, que le peuple soit éveillé et instruit. Nous essaierons d’être les instituteurs du peuple comme le suggérait déjà Jean-Jaurès à ses camarades socialistes..

    Ce manifeste Jacobin se donne le devoir de veiller activement au respect des principes fondamentaux de la République, socle de la société française. Nous sommes vigilants. Souvenons nous de cette phrase de Robespierre, reprise à l’article 35 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1793 : « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. ».

    UNE REPUBLIQUE JACOBINE

    La république que nous voulons devra être démocratique, sociale, parlementaire, laïque, jacobine, populaire, une et indivisible, patriotique, internationaliste et universaliste..

    Nous nous inspirons des Lumières publiques, de la Grande Révolution Française 1789-1793, du mouvement jacobin, de la pensée de Robespierre et de Babeuf, de la synthèse de Jaurès, du mouvement républicain, socialiste, laïque, ouvrier, d’éducation populaire mais aussi de Jean-Moulin, de l’esprit patriotique de la Résistance et du CNR. Nous faisons notre l’analyse marxiste de l’économie et nous voulons la rupture avec l’ordre capitaliste.
    Nous refusons et nous combattons toute forme d’oppression, d’exploitation, d’aliénation qu’engendrent ou qu’organisent le système capitalistes, les pouvoirs obscurantistes ou intégristes..

    UNE REPUBLIQUE UNE ET INDIVISIBLE

    La France est une République Nationale une et indivisible, basée sur un seul peuple souverain, un seul territoire, une seule langue. Il est impossible de diviser ce territoire sans attenter à la République, à l’unité et l’indivisibilité et à l’Egalité des Citoyens entre eux. Il faut donc s’opposer à la décentralisation, à la régionalisation et aux réformes des collectivités locales sous toutes ses formes. Le Préfet, Commissaire de la République, sera le représentant auprès des départements et aura la mission de représenter l’intérêt général et coordonnera l’action de l’Etat. Nous proposerons le retour à l’unité, à l’égalité et à la continuité territoriale telles qu’issue de la Révolution Française 1789-1793 et des lois votées en 1884..

    UNE REPUBLIQUE LIBRE

    La République Française ne peut tolérer le fait d’être placée sous la tutelle étouffante d’une Union Européenne construite et évoluant de manière anti-démocratique. Cet empire libéral de la concurrence libre et non faussée, établi contre les peuples souverains, dirigé par une commission oligarchique et a-démocratique ainsi que par des dirigeants successifs est dépourvu de cohérence et de signification claire pour les peuples.
    Néanmoins la Raison impose aux pays du continent de collaborer. Ainsi, nous soutenons une forme nouvelle et volontaire de libre association et de libre coopération pouvant aller jusqu’à une confédération d’États-Nations..

    Cette Confédération Européenne permettrait à chaque État de conserver sa liberté concernant les affaires qui lui sont propres, car un peuple libre citoyen et souverain doit toujours pouvoir décider lui même de ses lois, de son intérêt général et de son devenir. Elle permettra également de mener entre eux et ensemble des actions et des programmes communs efficaces, tels que des coopérations, des protections mutuelles validés par les peuples..

    La république libre sortira de l’Union Européenne mais également de ses Traités successifs et du Grand Marché Transatlantique. Elle fondera son indépendance sur le respect et la coopération et se retirera de l’OTAN dont elle réclamera la disparition..

    LE CITOYEN SOUVERAIN PLUTOT QUE LE CONSOMMATEUR CLIENT

    Le citoyen ne doit pas être remplacé par le client ou le consommateur. C’est pourquoi il doit maîtriser l’économie avec Raison..

    Le pouvoir politique doit toujours être supérieur au pouvoir économique, car c’est cette économie qui assure la subsistance à la Nation. C’est pourquoi la République sociale engagera sans tarder l’appropriation collective et sociale des moyens de production, d’investissements et d’échange. Elle établira le contrôle public et étatique du commerce extérieur sous contrôle du parlement et des citoyens..

    Il est donc primordial pour le pouvoir d’être impliqué. Une participation plus importante du salarié, du citoyen, du politique dans la gestion, le contrôle dans chaque entreprise et un réel pouvoir de décision doivent éviter que certaines entreprises fonctionnent comme de véritables petites monarchies. Nous devons évoluer vers une gestion démocratique et collective de l’entreprise et vers la socialisation de l’Economie du pays. Cette socialisation se fera à travers l’outil collectif de la planification, la création d’un puissant secteur public, des services publics partout et pour tous..

    Elle prendra également la forme d’entreprises sociales telles que coopératives, mutuelles, associations, entreprises associatives ou autogérées, ateliers sociaux, collectifs de quartiers, ruraux et locaux qui prendront progressivement la place des entreprise privées marchandes..

    La terre, l’écosystème, le sol, les ressources naturelles, le foncier rural, agricole et urbain, le patrimoine, doivent devenir propriété publique du peuple afin de les protéger contre toute exploitation, toute destruction ou toute spéculation, afin de les pérenniser..

    Il faut aussi limiter la publicité commerciale et le diktat des marques dans l’espace public, les services publics notamment et surtout l’école publique de la République. Ce pourvoir publicitaire est un instrument de gavage pour rendre dépendant le citoyen et le transformer en simple consommateur passif. C’est le meilleur type de dictature : l’asservissement de l’individu sans qu’il s’en aperçoive..

    UNE REPUBLIQUE SOCIALE VERS LE SOCIALISME

    L’égalité des droits, l’égalité des conditions, l’égale égalité des droits, l’égale égalité des conditions sont garanties par l’intervention de l’Etat et des services publics. Ils doivent assurer l’instruction et l’éducation, la santé, la création artistique de chacun et de tous grâce à l’École Républicaine. L’égalité devant la loi permet à tous l’expression de ses talents et vertus naturels ainsi que la solidarité..

    La République se doit de lutter pour la liberté des individus mais aussi contre l’individualisme, les communautarismes, les particuliarismes, l’égoïsme, qui sont contraires à la vie en société. La république sociale jusqu’au bout partout et pour tous, faite partout et par tous..

    La république sociale engagera une révolution fiscale ou l’impôt républicain, direct, progressif et redistributeur sera le fer de lance de toute politique de développement, d’intérêt général, de solidarité. Le partage et la redistribution des richesses sont des objectifs primordiaux de cette république sociale.
    Devenir des partageux et permettre une vie plus douce..

    La république sociale fera entrée la pleine citoyenneté et la pleine souveraineté dans les enceintes des entreprises. Le citoyen salarié et producteur accomplira pleinement ses nouveaux droits dans le cadre d’une gestion démocratique et collective de chaque entreprise..

    Comme le disait Jean-Jaurès : « Le socialisme proclame que la république politique doit aboutir à la république sociale »..

    Elle mettra en perspective une politique de l’émancipation de la personne humaine et favorisera le développement humain par le progrès social et l’éducation publique et laïque. Elle abattra les chaînes des anciennes ou nouvelles servitudes. Elle fera de la justice sociale et de la juste rémunération de la force de travail un de ses objectifs majeurs..

    UNE REPUBLIQUE LAÏQUE

    La Laïcité est un des piliers de la République Française. L’État doit être neutre et ne reconnaître aucun culte. La religion est une liberté individuelle et doit demeurer privée, ne devant pas figurer dans la vie publique et dans la sphère publique. Il faut défendre la loi de 1905, la loi municipale de 1884, les lois « Ferry » sur l’organisation et l’obligation d’une école publique, gratuite, laïque et obligatoire pour les garçons et les filles. Les signes religieux ostentatoires, les signes ou atavismes mercantiles ou les accoutrements mettant en danger la dignité humaine, notamment de la femme, ou l’ordre public ou encore la vie en société, doivent être interdit dans l’école publique, les services publics, l’espace public..

    La république laïque s’établira dans le cadre et la perspective du progrès social, humain et scientifique. Elle œuvrera à la protection du patrimoine républicain et collectif et à sa transmission aux générations futures..

    UNE REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE

    Le peuple doit déléguer sa souveraineté sans pour autant se la voir confisquée. Le peuple citoyen et souverain doit pouvoir directement donner son opinion par référendum au titre de la démocratie directe. Le recours au référendum doit être plus fréquent, systématique pour les grandes réformes, ainsi que le renouvellement de l’Assemblée Nationale, pour permettre à un plus grand nombre de citoyens d’avoir accès à la vie politique. Le parlement sera prééminent et l’exécutif deviendra collégial, émanant d’un vote du parlement. Les citoyens pourront avoir la capacité de faire évoluer ou changer les lois dans le cadre d’ateliers civiques, constitués au niveau des circonscriptions et des communes..

    UNE REPUBLIQUE UNIVERSELLE

    La France doit rayonner sur le monde. Il faut pour cela promouvoir la langue et la culture Française à l’étranger, soutenir la francophonie, et encourager la recherche. Pour avoir accès à cette universalité, la France ne doit ni être diluée dans la mondialisation capitaliste de la concurrence libre et non faussée et du libre échange, ni être repliée sur elle-même.
    Elle est à la fois patriote et internationaliste. Elle favorisera l’émancipation des peuples et le développement partagé, protecteur mutuellement et solidairement décidé, la paix et l’arbitrage, et déploiera partout l’universalité de son discours, de ses valeurs, de ses lumières publiques..

    UNE REPUBLIQUE PURE ET VERTUEUSE

    Le vote deviendra obligatoire et le vote « blanc » sera reconnu..

    Le citoyen souverain sera encouragé et éduqué pour être mobilisé et acteur de son propre destin comme acteur du destin de la collectivité nationale qu’est la république..

    La pleine citoyenneté se fera à travers la participation obligatoire à un service national civique civil et/ou militaire, d’une durée minimum de douze mois sans distinction de sexe..

    Les étrangers pourront participer aux élections locales en étant électeurs et éligibles après une présence de dix ans sur le territoire national..

    La justice sera rendue au nom du peuple français. L’institution judiciaire sera défendue. Le juge d’instruction sera rétabli dans ses prérogatives et aura une évolution collégiale, tandis que le principe de la présomption d’innocence sera réaffirmé..

    Nous refusons la corruption de la politique par des groupes d’intérêt privé, qui ne peuvent répondre à l’intérêt général. Ces groupes de pression économique n’ont pas leur place dans une République, alors même que les députés doivent être tout entiers dévoués à la Nation. Les délits des mandataires du peuple et de ses agents ne doivent jamais rester impunis. Nul n’a le droit de se prétendre plus inviolable que les autres citoyens..

    Nous sommes des républicains ardents et vertueux et nous voulons que la justice, l’égalité, le respect, l’intérêt général, la morale et la vertu républicaines deviennent les nouveaux paradigmes de l’action politique et civique..

    Conclusion

    Nous sommes républicains, socialistes, jacobins, laïques, patriotes, internationalistes, universalistes et nous voulons bâtir un monde nouveau : La république sociale, jacobine et universaliste jusqu’au bout. Bref le socialisme du XXIème siècle en s’inspirant de la Grande révolution française 1789-1793, de Robespierre et de Jaurès..

    Nous sommes des hommes et des femmes debouts, libres et de libre conscience, qui œuvrons pour l’émancipation de la personne humaine par la citoyenneté et la souveraineté..

    « L’homme est né pour le bonheur et pour la liberté et partout il est esclave et malheureux ! La société a pour but la conservation de ses droits et la perfection de son être ; et partout la société le dégrade et l’opprime ! Le temps est arrivé de le rappeler à ses véritables destinées ».. (Robespierre - 10 mai 1793 à la Convention)..

  21. 321
    jean ai marre dit:

    @ 296 Eminent fossoyeur,,

    Tu es vraiment trop, et en plus il continu l'abruti :"Va falloir te résigner, « LA loi de Joule » n’existe pas… il y en a plusieurs ".

    Le courant électrique provoque l'échauffement de tous les conducteurs qu'il traverse. On appelle ce phénomène l'effet Joule.

    La loi de Joule :Le passage d'un courant d'intensité I dans une résistance R dissipe par effet Joule l'énergie W = RI2t

    Un indice : Le Muller tu connais ?
    Comme je ne suis pas rancunier, et que je ne voudrais pas mettre ton w.e. en l'air: C'est gratos.

    "Toujours...
    Toujours apprendre et s'instruire,
    Pour toujours mieux faire,
    Afin de toujours mieux vivre
    Avec un coeur et un esprit élevés
    En vue de contribuer à améliorer
    Le bien-être de ses contemporains
    Meilleur moyen d'assurer une bonne entente et la paix universelle"

    J.M..

  22. 322
    André Assiétoi dit:

    Pour le faussaire Mazan

    Voila qui montre que du côté du NPA, on est loin d'une campagne de communication autour d'un "coup" prémédité à l'avance, comme il le suggère. Plus emmerdouillé, on ne fait pas :
    http://www.lemonde.fr/elections-regionales/article/2010/02/10/la-direction-impose-le-silence-et-tente-de-rectifier-la-ligne_1303740_1293905.html

  23. 323
    Mazan dit:

    André Assiétoi

    Et en plus, tu ne sais pas encore que pour s'assoir c'est le cul qu'il faut poser sur la chaise, pas la tête.

  24. 324
    Pulchérie D dit:

    @ Beaucoup de participants à ce forum.
    Vous faites le jeu de la droite, car vous n'arrêtez pas de vous engueuler comme des SOURDS, car vous ne vous vous lisez pas les uns les autres. Je ne lis plus que rarement des informations et des critiques sur le gouvernement.
    Le pauvre dieucartes n'aura bientôt plus de raison d'être ici et perdra sa place de trublion sarkozien qui lui apportait un peu de beurre sur ses épinards.
    Le débat sur l'identité nationale, qui fait les beaux jours du Canard Enchaîné, vous laissent indifférents.
    Comme vous laissent froid ces bessonades qui durent depuis 3 mois; comme vous laissez le contingent français s'enliser en Afghanistan.
    Vous vous foutez que le Vatican se réinstalle solidement en Europe.
    Etc., etc.
    Petit à petit, on s'en prend à Mélenchon.
    Et vous laissez faire, Darthé-Payan, Jennifer, Lola, Demetrio !
    Je ne vous félicite ni les uns, ni les autres.
    Je suis un peu écoeurée.

  25. 325
    André Assiétoi dit:

    Je ne saurais trop conseiller au faussaire et aux autres d'écouter l'éditorial de Mermet sur le sujet du foulard d'Ilham Moussaid.

  26. 326
    4 Août dit:

    "Si l'Allemagne achète des données bancaires volées, nous allons travailler en vue de modifier la loi pour que l'ensemble des comptes suisses de personnalités allemandes, qui remplissent des fonctions publiques, soient rendus publics"

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/02/13/01011-20100213FILWWW00591-fraude-menace-suisse-a-l-allemagne.php

  27. 327
    Mazan dit:

    André Assiétoi

    Heureusement que tu as mis le lien, j'aurais autrement cru au mensonge et à la calomnie de l'émission de Mermet qui semble s'adresser sous le voile à un vaste amalgame qui va de l'UMP au PG.

  28. 328
    Mazan dit:

    André Assiétoi

    Mais il a donné une information très intéressante. Devine laquelle.

  29. 329
    jean ai marre dit:

    Pulchérie D Afghanistan

    Avez vous regardé l'émission sur Canal + Spécial investigations hier soir à 23 h ?

  30. 330
    Darthé-Payan dit:

    @Demetrio
    Salut mon frère républicain

    Ton verve me fais chaud au coeur.

    Gilles t'embrasse et te remercie de tes pensées de soutien.

    Il t'apporte son soutien dans ton juste combat républicain, laïque et jacobin contre les propagandistes du voile (mini jupe) ou intégral (robe longue) et de l'obscurantisime antirépubicain.

    Je fais un peu dans l'esprit salace mais tu sais les postures de dame Lola, de Jennifer, de Milena, de Ermler sont d'une stérilié et d'une ignorance telles que je suis fier d'être leur cible.

    Leur mauvaise fois leur font dire ou écrire que je suis pour la colonisation ou qu'elle est positive. Donc bref je suis le méchant colonisateur blanc français qui infecte la gauche. Bon sang, Soeur Supérieure Jennifer dit qu'il y en a qui infecte la gauche. Tremblons, mauvais virus, nous allons être nettoyéa au karcher par la Soeur supérieur Jennifer du communauté de posture gaucharde !

    Après le libéralisme, les libériens, les lib-lib, les libertariens (qui ne servent à rien), les gauchardistes et le gauchardisme. La gauche bien pensant bobo, communautariste sont sa nouvelle mode, le gauchardisme mélange de propos religieux, communautaristes antirépublicains et anticapitalistes et de la novlangue post 68 (post 69 la position ?) ardes ou hard ? !

    J'ai apprécié ton post sur les nouvelles tailles XD ou XS pour burqa !

    Je me lâche un peu et comme je ris beaucoup de leur inepties, je me permets ces propos salaces qui devraient faire réagir les grenouillettes de bénitiers, les paravants du communautarisme et de l'inculture militante et historique.

    Je t'embrasse mon frère républicain.

    A bientôt Demetrio.

    Salut et fraternité

    Fabien

  31. 331
    lola dit:

    Peut-on croire que dieu existe est être révolutionnaire? OUI

    Peut-on être musulman et révolutionnaire? OUI

    Peut-on ne pas croire en dieu et être réactionnaire? OUI

    Peut-on être franc-maçon et réactionnaire? OUI

    Peut-on être républicain et réactionnaire? OUI
    (Peut-on être républicain et révolutionnaire? OUI)

    Peut-on être républicain et communautariste, par exemple servir les intérêts de la commaunauté capitaliste, par exemple servir les intérêts de la commaunauté nationale "de souche"? OUI

    Une femme musulmane voilée peut-elle servir et représenter l'intérêt général? OUI

    Un citoyen a-t-il autre chose à attendre de ses élus?NON

    Donc Moussaid est potentiellement une formidable républicaine? OUi oui!

    Il faut arreter de se payer de mots.

  32. 332
    André Assiétoi dit:

    #
    327
    Mazan dit:
    13 février 2010 à 17h08

    "André Assiétoi

    Heureusement que tu as mis le lien, j’aurais autrement cru au mensonge et à la calomnie de l’émission de Mermet qui semble s’adresser sous le voile à un vaste amalgame qui va de l’UMP au PG."

    Désolé, j'ai rien compris à ce que tu racontes. Et je ne crois pas être le seul. Peux-tu être plus explicite ?

  33. 333
    Darthé-Payan dit:

    @ Lola

    C'est bon on a compris ta posture ! Arrête ton chapelet d'inepties et d'enfilages de perles d'inculture et d'ignorance ?

    Au moins essaie de rédiger des textes,contributions, manifeste et d'en faire part au lieu de poster des phrases sans intérêt et qui ne servent qu'à ton bon plaisir de provoquer ou de montrer ta posture.

    Tu poste pour dire que tu n'a rien à dire d'intelligent ou de concret. Cela tout le monde le constate.

    A l'avenir évite... Tu pollues le blog !

    A plus taille XD XS

  34. 334
    Mazan dit:

    André Assiétoi 332

    Hé bien dans ce que tu n'as pas compris de ce que je raconte, ce que je trouve formidable pour toi, c'est que tu sois au moins deux.

  35. 335
    Hold-up dit:

    " Descartes dit:
    13 février 2010 à 11h20

    @Hold-Up (#265) : "L’expulsion de Bagnolet est dégueulasse et la criminalisation des squatters pour mieux faire avaler la pilule est sinistre."

    Voici venu le temps des rires est des chants
    Dans l’ile aux enfants c’est toujours le printemps
    C’est le pays joyeux des enfants heureux
    Des monstres gentils en font un paradis…

    « Une demande d’expulsion demandée par la mairie depuis 15 ans, exécutée finalement cette année en plein hiver et à quelques semaines des élections… C’est très étonnant, non ? »

    Certainement la preuve de la Grande Conspiration incluant la Synarchie, la Franc-Maçonnerie, le Groupe de Bildeberg et bien entendu, le Diabolique Sarkozy. Mais quel pourrait être le but ? Mystère… "
    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    "DESCARTES" EST UN PETIT FASCISTE A PEINE DÉGUISÉ ! ALLEZ- Y MODÉRATEUR CENSUREZ LES HOMMES ET LES FEMMES DE Gauche SUR LE BLOG DE Jean-Luc Mélenchon ET LAISSEZ COLONISER CE BLOG PAR LES TROLLS D'EXTRÊME DROITE ! FAITES - VOTRE MÉTIER ! CONTINUEZ A LE LAISSER POURRIR CE BLOG ET VEILLEZ A CE QU'IL Y ÉCRIVE COMME ON COUVRE TOUTE UNE VILLE D'AFFICHES DE PROPAGANDE FN A QUELQUES SEMAINES DES ÉLECTIONS RÉGIONALES.

  36. 336
    Mazan dit:

    André Assiétoi

    Allez, suis gentil, je cite un extrait de l'article du Monde que tu mets en lien (pas moi, toi, hen, on est d'accord, le provo c'est toi) :

    "Aux yeux des amis d'Olivier Besancenot, la tempête médiatique et l'incompréhension des militants menaçaient d'hypothéquer la campagne du NPA et d'écorner l'image de son dirigeant. Ordre a donc été donné de ne plus répondre aux médias sur le cas de la jeune Ilhem. Seul Olivier Besancenot s'y attellera, avec une consigne aux médias : pas plus d'une question sur le voile par entretien.

    Le verrouillage est tel qu'une interview réalisée avec Alain Krivine au Monde a été annulée, mardi 9 février dans l'après-midi. Le fondateur de la LCR y reconnaissait qu'il était opposé à la candidature d'une femme voilée et que cette décision ne devait pas être locale mais relever de la direction nationale. Il s'interrogeait également sur la compatibilité, avec les activités militantes, de ce qu'il estime être un signe"

    Je croyais que la question était en débat dans le NPA et que ce débat était et devait être public. Censurer Krivine, ce calomniateur mensonger!

  37. 337
    André Assiétoi dit:

    à Mazan

    Quand le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt.
    Tu ne te rends même pas compte à quel point tu es crétin. Dans un premier temps, tu essaies de faire croire (en tronquant sciemment le propos de Besancenot) que l'affaire de la candidate du Vaucluse, c'est un coup préparé à l'avance par le NPA, qu'ils allaient communiquer là-dessus. Je renvoie à un article du Monde qui montre au contraire qu'ils sont bien emmerdés au NPA, qu'ils ne sont pas d'accord entre eux (ce qui est bien la preuve qu'on est loin d'un "coup" préparé à l'avance) et toi, qu'est-ce que tu fais ? tu vas dans le même sens en donnant les extraits du Monde qui montrent qu'ils sont bien emmerdés au NPA et qu'ils ne sont pas d'accord entre eux. Faut être un peu cohérent, mon vieux, on ne peut pas affirmer une chose et son contraire.

  38. 338
    dorant dit:

    L'analyse historique présentée par Darthé-Payan et partiellement reprise par Descartes sur la colonisation n'a absolument rien, ni de scandaleux ni de réactionnaire. Ils indiquent que ce colonialisme français fut très contradictoire, à la fois prédateur et aussi facteur de développement des forces productives dans certains secteurs. Et que l'idéologie de la III ème République était parfois aussi raciste que celle des Anglais et des Belges mais également universaliste et progressiste car issue du mouvement des Lumières. C'est ce qui explique les progrès de l'instruction dans les colonies, le vote dans certaines colonies etc...

    C'est effectivement sur cette contradiction que l'historiographie bute. Et c'est aussi cette même contradiction qui a fait la complexité de la guerre d'Algérie dans l'opinion française...
    L'analyse purement morale et unilatérale de la colonisation est à la fois insoutenable scientifiquement et dangereuse aussi car elle suscite une contre-réaction qui peut être négationniste.
    Mais est-ce ici le lieu et le moment de débattre de l'histoire de la colonisation ?

  39. 339
    Descartes dit:

    @carlo (#188)

    L’utilité d’un objet ou d’une pratique n’est pas quelque chose qui se fixe ; c’est quelque chose qui se constate ou qui s’évalue. Par exemple, la société peut estimer qu’il est utile de se faire vacciner et par suite elle peut recommander une vaccination ou même la rendre obligatoire.

    Ce n'est pas contradictoire. Lorsque une utilité a une évaluation subjective, la société est obligée de "fixer" (par acte réglementaire, par exemple) un utilité qui sert de référence.

    Par ailleurs, l’utilité des choses est évidemment variable selon les individus. Des lunettes ne sont utiles qu’à ceux qui ont une mauvaise vue. De même, un foulard n’est utile qu’à ceux qui en ont besoin, par exemple pour se dissimuler. Et se dissimuler peut être également utile, par exemple pour attaquer une banque ou s’acquitter d’une obligation religieuse.

    L'utilité dépend des individus et des situations, mais elle a une dimension objective: c'est le profit, au sens économique du terme, qu'on peut tirer d'une activité. Un foulard peut avoir une "utilité" pour qui veut dévaliser une banque (puisqu'il lui permet un profit économique) de même que les lunettes aident celui qui a une mauvaise vue à être plus productif ou à pouvoir accéder à des activités qu'il ne pourrait autrement faire.

    Mais le fait de "s'acquitter une obligation religieuse" n'a aucune utilité. Elle n'a que l'apparence (pour le fidèle). Mais la société n'a pas à suivre le fidèle sur cette voie. Considérer que tout ce qui rend quelqu'un heureux produit de ce fait une "utilité" conduit à une tautologie.

    De même certaines femmes ont peut-être tort de croire que dieu leur fait obligation de se voiler ou même que dieu existe, mais c’est un fait qu’il leur est utile (et même indispensable) de se voiler si elles veulent respecter une religion qui exige d’elles qu’elles se comportent de la sorte.

    Il ne faut pas confondre "est utile" et "produit une utilité". Revenez à l'exemple des habits frappés des insignes nazies: on pardonnera son porteur d'exhiber ces insignes si ce manteau est la seule manière qu'il a de se protéger du froid, justement parce que dans ce cas "l'utilité" produite (sauver une vie) est très grande par rapport au dommage social causé. Mais si on acceptait qu'il suffit que l'objet soit "utile" pour que le symbole passe à la deuxième place, alors on devrait accepter le port des insignes nazies en général, puisque pour le militant nazi celles-ci sont certainement très "utiles"...

    « Quel message transmet un prie-dieu ? » Un message à peu près équivalent à celui que transmet un foulard.

    Évidement, une personne qui exigerait d'avoir avec elle un prie-dieu partout où elle va transmettrait certainement un message équivalent. Mais le cas des personnes qui exigent porter un prie-dieu dans le métro, à leur travail ou dans un centre commercial sont relativement rares. Le prie-dieu, comme le calice, le ciboire où les rouleaux de la torah sont des objets de culte. Pas des objets de la vie courante. Il ne viendrait à l'idée de personne de les utiliser en dehors du culte proprement dit. Le voile, parce qu'il est un objet de la vie courante que l'on peut porter dans les transports, au travail ou à l'école, est justement symbolique de l'invasion par la religion de la sphère publique. Ce n'est pas le cas du prie-dieu.

    En revanche, dans votre propre exemple, il y a bien en effet deux actions différentes (voler et faire un cadeau) dont l’une est au service de l’autre.

    Qu'il y ait deux actions différentes ne change en rien la conclusion pour ce qui nous concerne, dès lors que les deux actions sont planifiées ensemble. Évidement, le cas d'une personne qui volerait d'abord et réfléchirait ensuite sur quoi faire de son larcin serait hors sujet. Mais dès lors que la première action est le moyen intentionnel pour accomplir la seconde, les deux actions se fondent.

    Mon argument ne présuppose nullement que la personne en question soit stupide au point d’ignorer qu’en agissant ainsi elle révèle son appartenance religieuse. C’est un fait qu’elle agit intentionnellement (personne ne la contraint à réciter son chapelet) mais cela n’implique pas qu’elle agisse dans l’intention de révéler son appartenance religieuse.

    Mais elle connaît les conséquences. Et lorsque elle fait le choix, elle choisit entre ne pas réciter le chapelet et ne pas exposer sa réligion, ou au contraire réciter et exposer. Je trouve curieuse votre idée selon laquelle les croyants ne font qu'un seul choix, et le second leur est d'une certaine manière imposé. Lorsque nous choisissons de suivre une voie plutôt qu'une autre, nous choisissons l'action... et ses conséquences. Si les conséquences prévisibles nous sont connues, nous ne pouvons pas dire "j'ai choisi de conduire bourré, je n'ai pas choisi d'avoir un accident".

    Vous n’êtes donc pas comme Don Juan qui prend très mal qu’un pauvre lui propose de prier pour lui.

    Sur ce point particulier, non, je ne suis pas comme Don Juan ;-)

    Il faudrait demander leur avis aux intéressés, notamment à Jennifer, Miléna et Lola. Mais je me demande si certains propos ne se laissent pas interprétés ainsi parce que leurs auteurs ne veulent pas donner l’impression de rendre les armes à leurs adversaires en reconnaissant que le voile aliène les femmes.

    C'est une interprétation possible. La mienne est en fait bien moins charitable:

    Je pense personnellement que, malheureusement, il n'y a pas que la droite ou la gauche modérée qui soit devenue "libérale". Je pense qu'il y a un mouvement assez prononcé qui veut faire de la liberté un absolu, dussent l'égalité et la fraternité en pâtir. A quoi s'ajotue une deuxième dérive, la glorification de la victime. Et une troisième qui est la haine de la culture occidentale (qui prend les formes d'une haine de soi). On voit la conjonction de ces trois mouvements dans l'affaire de la candidate voilée du NPA: il est clair maintenant qu'au niveau local (au moins) s'est trouvé des gens pour penser qu'il était valorisant d'avoir parmi ses candidats une candidate voilée. Le voile a donc ce rôle paradoxal: d'un côté l'emblème de la "victime", de l'autre le signe de la liberté individuelle face aux règles collectives et de la résistance d'une communauté face "l'occident".

    C'est pourquoi, à mon avis, le discours est oscillatoire: tantôt les femmes voilées sont des "victimes" qu'une interdiction stigmatiserait encore plus, d'un autre côté ce sont des "rebelles" contre la vision occidentale d'une femme libérée. En lisant certains textes de lola ou de Milena, on se demande si elles n'éprouvent une certaine envie pour ces femmes qui ont la "foi" au point de défier le regard de l'autre...

  40. 340
    jennifer dit:

    On dit que je deforme les propos mais je ne fais que citer ce que dit et redit a longueur de post Darthe Payan, a savoir (sic)

    "J’ai dit que la colonisation a été terrible pour les raisons que tout le monde sait. J’ai dit aussi qu’elle avait aussi émancipé les peuples et cela parce que c’était la République." Darthe Payan.

    Par ailleurs Darthe Payan tes posts sont pleins de mepris et d'insultes envers moi et autres. Je ne t'insulte pas, je redis simplement ce que tu dis.

    Pulcherie, je viens de faire un post ci dessus sur l'Afghanistan, alors tes lecons, ca va bien!

  41. 341
    André Assiétoi dit:

    Bien entendu, ça ne viendrait pas à l'idée de ceux qui pensent pour tout le monde, que des nanas portent le voile uniquement pour faire chier les islamophobes que ça énerve. Non, ils ont décidé une fois pour toutes qu'elles sont uniquement soumises à un ordre religieux et qu'il n'y a pas à discuter de la complexité des motivations qu'on peut rencontrer.

  42. 342
    Hold-up dit:

    @Jennifer

    Comment on étaye son propos pour convaincre telle est la question.

    Plutôt que d'atteindre tout de suite ses objectifs ne vaudrait -il pas mieux faire surgir les faits historiques et les impossibilités de penser certaines problématiques au vu des outils conceptuels disponibles à l'époque. Mazan m'a parfaitement répondu. J'appelais une telle réponse. Mazan a étayé sa réponse parce qu'il a compris la question et les difficultés que pouvait soulever tel ou tel point de doctrine. Il en va de la cohérence d'ensemble et de la cohérence des combats que l'on mène tressés ensemble.

    Où commence la lutte contre les anciens colonisateurs et leurs héritiers qui exterminent toujours et colonisent encore des peuples entiers pour leur piller des ressources naturelles (USA UE OTAN) et tenir les foules sous le boisseau et où s'affermit une mémoire historique anticoloniale. Où s'arrête le combat post-tiersmondiste qui par culpabilité (pourquoi devrions-nous, nous, ceux qui avons lutté contre les "coloniaux" et combattus l'idéologie racialo-raciste colonialiste, supporter une culpabilité que ces derniers salauds refusent de porter. Devrions-nous - NOUS ? - porter cette culpabilité à LEUR PLACE ? -) fait de nous les otages d'autres puissances régressives, obscurantistes, machistes, ségrégationnistes et théocratiques ?. Là elle la limite dangereuse à ne pas franchir. Quelqu'un a montré une vidéo fabuleuse qui renvoie à cet aspect :

    Face à la poigne de fer des monarchies pétrolifères dictatoriales capitalistes sous protection US (ex : l'Arabie Saoudite), la seule opposition qui puisse germer (puisque toute opposition politique est farouchement réprimée par la mafia familliale etdynastique des Saoud) c'est l'idéologie d'extrême droite et le fascisme : Plus fondamentaliste encore que les fondamentalistes Saoudiens. Les mouvements idéologiques sont une émanation d'une élite bourgeoise et lettrée qui aspire au partage du pouvoir politique mais qui est interdit par le clan Saoud - Comme rien ne permet de passer ne serait-ce que d'une monarchie absolutiste à une monarchie constitutionnelle, leur aspirations politiques ne peut que déboucher dans l'extrémisme d'extrême droite et le terrorisme. Comprendre tous ces phénomènes politiques qui imprègnent bien au delà de leur lieux et points d'émergence, permet à contrario de nous situer.
    C'est pourquoi il s'agit maintenant de nous réaffirmer dans nos vues émancipatrices et ne plus coller au train de tout et de n'importe quoi sous prétexte d'"anticolonialisme " - La dictature des Saoud et les fascistes locaux n'en ont rien à foutre de nos "états d'âmes". Nous devons être auprès du peuple qui souffre sous l'empire des dictatures capitalistes et les aider à rejoindre nos vues en ne niant bien évidemment pas les leurs, à condition qu'il y ait une possibilité de convergence politique et des points d'unité. Chercher et trouvez du CONCILIABLE.

    Darthé Payan met en avant Toussaint Louverture, il tente d'avoir une vision critique de l'Histoire ce qui suppose parfois un point abstrait surplombant - critiquable certes - qui embrasserait l'Histoire après coup. L'exercice est limité, j'en conviens Jennifer et je comprends pourquoi tu t'hérisses parfois sur la question.

    Je m'hérisse moi -même de façon identique lorsque toi et d'autres sont admiratifs du "Léninisme" sans jamais en faire le procès historique. Darthé-Payan n'est pas plus scandaleux que les militants révolutionnaires par moment obtus ou que des "anticolonialistes" fascinés par les coutumes exotiques traditionalistes patriarcales vieilles de 3000 ans sous prétexte de refuser l'ethno-centrisme supposé nécessairement être une matrice fasciste par essence.

    Darthé Payant s'approche parfois de certaines limites insoutenables sans doute mais pas plus lui que d'autres.

    "Les arabes ont colonisé, la méditerranée, l’Afrique, l’asie mineure et centrale. Ils ont sservis peuples et pillés comme nous colonisateurs l’avons faits à partir du 16 ème siècle. La traite des noirs de l’Afrique vers les Amériques. Les arabes ont aussi déplacé massivement les populations en Afrique et à procéder à une confessionnalisation de masse. Et partant, ils ont apporté du progrès, leur culture et une part d’émancipation et d’humanisation. N’en déplaise à certains. "

    Où est le problème là ? Il parle d'Histoire et des fruits de cette Histoire au delà des barbaries nationalistes, impériales etc... Cela n'a rien à voir avec la bonne conscience "Sarko-Bushiste" réactionnaire qui réhabilite sans aucune mauvaise conscience l'entreprise esclavagisto-génocidaire- ethnocide de l'entreprise colonialiste du Capital
    pour mieux poursuivre la même entreprise de néocolonialisme ailleurs aujourd'hui avec les mêmes mots pour légitimer l'ignoble : " la civilisation " " la démocratie " " le progrès " etc....

    Darthé Payan parle de son lieu d'ancrage initial comme d'autres et qu'ils soient - républicain- léniniste - socialiste - trotskyste - libertaire - écologiste - marxien - etc...il y a toujours des nœuds de contradiction "limite" difficile à dénouer d'un coup de cuiller à pot.
    C'est pourquoi il est si difficile de nous écouter et de nous entendre. Chacun monte au rideau et insulte l'autre car nous avons perdu " le commun " au fil de l'Histoire. Chacun est sûr de son fait par refus hier des excès d'autrui et des fondamentalisme politiques antérieurs.
    Enfermés dans sa cellule qu'il s'est construite pour ne pas dépérir pendant les années d'hiver politique, peu comprennent que le temps du " Dégel "a sonné et que nous devons nous unir avant qu'il ne soit définitivement trop tard. Nous devons pour l'instant le faire " a minima " sinon nous ne commencerons jamais tant les écarts sont grands. Pensez-vous que c'est en nous crispant et en nous insultant que nous parviendrons à atteindre les rives nouvelles de l'Union ? Pensez-vous que nous ne devrons pas "lâcher" quelque points de doctrines pour permettre de nous retrouver ? Celui qui pense que la pureté de son corpus idéologique ne peut être entamé sera à nouveau balayé par l'Histoire.

  43. 343
    Darthé-Payan dit:

    @ Jennifer
    La colonisation a été terrible pour les raisons que tout le monde sait. Elle a aussi émancipé les peuples et cela parce que c'était la République.

    Ce n'est pas que moi qui le dit ceux sont les historiens et cela est reconnu et vérifié.

    Au ne peut tranformer la réalité des faits historiques établis que dans un seul but !

    Je commence à comprendre quel est votre but à toi Jennifer, Lola, Mélina, Ermler et Cie...

    Mélina et Lola ne s'en cache même plus...

  44. 344
    Descartes dit:

    @Jennifer (#301)

    Je pense qu’il y a une tendance croissante a l’heure actuelle a vouloir redonner ses lettres de noblesse a la colonisation.

    Et c'est logique. Au fur et à mesure que la colonisation s'éloigne dans le temps, on passe de la mémoire à l'histoire. Et du coup il s'agit non plus de faire la distinction manichéenne entre les "bons" (qui sont nécessairement des purs et a qui on ne peut faire le moindre reproche) et les "méchants" (a qui il est hors de question de reconnaître la moindre qualité), mais d'établir les faits et de comprendre leur enchainement. Et au fur et à mesure qu'on fait se travail, on se rend compte que les colonisateurs n'étaient pas tous des salauds, que les colonisés n'étaient pas tous des victimes (ni des saints)... et c'est très bien ainsi. Pour les fanatiques, cela apparait comme une "tendance à redonner à la colonisation ses lettres de noblesse". C'est inévitable: la nuance de l'historien est une menace pour ceux qui utilisent la culpabilité et le victimisme comme leviers politiques. Et il y en a tellement...

    Il y a une deuxième source de cette revalorisation du régime colonial qu'il ne faut pas négliger, et c'est l'échec des idées anticolonialistes sur le terrain. Après des années de répéter que le tiers monde colonisé était misérable parce que colonisé, et qu'une fois libérée de ses maîtres coloniaux ce serait l'Eden sur terre, il a fallu déchanter. L'homme décolonisé n'étant ni plus ni moins vertueux que les autres, on a vu fleurir au contraire des économies de clientèle et de pillage... avec souvent au bout de la route les états faillis et la guerre civile. Au point que les habitants de ces pays préfèrent souvent... revenir travailler dans leur ancienne métropole plutôt que dans leur pays "libéré" de la colonisation.

    Pour sauver le discours victimiste à la Fanon, on a inventé un nouveau croquemitaine: le "neo-colonialisme". On nous a expliqué qu'en fait les colonisateurs n'étaient pas partis, que la colonisation se poursuivait en fait sous une autre forme. Ce discours devient de plus en plus difficile à tenir, parce qu'on peut constater qu'un certain nombre de pays ont clairement rompu avec les réseaux coloniaux (Algérie, Zimbabwe) et que leurs résultats économiques ne sont pas forcément meilleurs que ceux de leurs voisins. L'échec des régimes issus de la décolonisation met a nu une réalité que les anticolonialiste autodésignés ne veulent pas voir: que les liens enter la métropole et la colonie étaient complexes, et se traduisaient par des avantages (certes différents) des deux cotés. Que la colonisation avait amené une forme de modernité technique et politique, et que la décolonisation s'est accompagnée souvent d'un essentialisme culturel qui entraine un retour en arrière.

  45. 345
    Mazan dit:

    André Assiétoi 337

    le proverbe exacte que tu tronques est celui-ci : Quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt et l'Assiétoi, lui, s'le met dans.l'c.....

  46. 346
    Descartes dit:

    @André Assiétoi (#310)

    Y-a pas besoin d’avoir fait polytechnique pour se dire que si vraiment le parti représentait un espoir pour les ouvriers, les petits, les prolos, les démunis, les exploités de toutes sortes, son score électoral ne serait pas tombé si bas.

    Tu as tout à fait raison. Là ou tu fais erreur, c'est lorsque tu supposes que ce sont "les ouvriers, les petits, les prolos et les exploités de toutes sortes" qui peuplent les squats. Et qu'en défendant les squats, ce sont "les ouvriers, les petits, les prolos et les exploités" que tu défends. Ce n'est pas le cas. Les trafics, le "bizness", l'économie de prédation, ce n'est pas ça le prolétariat, au contraire, c'est lui qui en est la première victime.

    Tu railles ceux qui "s’étonnent de constater que le parti est passé de 20 à 2 %". Il serait utile de se rappeler que le Parti a perdu l'essentiel de ses forces durant le règne du père UbHue et de ses successeurs, précisément parce qu'il a abjuré de son "péché d'ouvriérisme" pour se reconvertir dans la défense "sociétale" des minorités de tout poil et couleur qui font le beurre des classes moyennes. Si les ouvriers sont partis chez Le Pen, ce n'est pas parce que le PCF combattait les squatts ou parce qu'il s'occupait trop des questions de sécurité. C'est plutôt le contraire.

    Vous êtes désopilants avec vos posts qui reprennent exactement l’argumentation d’il y a 30 ans au moment du bulldozer de Vitry. D’un côté les bons Français qui souffre, de l’autre la racaille.

    Ce qui était vrai il y a trente ans le reste. Et comme il y a trente ans, ce genre de politique peut aliéner au PCF les bobos des quartiers "bien", mais certainement pas celui des "prolos, des petits, des exploités" qui ont à se farcir les squatts à coté de chez eux.

  47. 347
    Descartes dit:

    @Jean ai Marre (#321)

    La loi de Joule :Le passage d’un courant d’intensité I dans une résistance R dissipe par effet Joule l’énergie W = RI2t

    Non. "Une loi de Joule". L'article "la" ne peut être utilisé que si l'objet qui suit est unique. Or, je t'ai déjà montré qu'il existe plusieurs lois de Joule... Cela étant dit, je considère le sujet comme épuisé et je n'y reviendrai plus.

  48. 348
    Descartes dit:

    @Hold-Up (#335)

    « DESCARTES » EST UN PETIT FASCISTE A PEINE DÉGUISÉ ! ALLEZ- Y MODÉRATEUR CENSUREZ LES HOMMES ET LES FEMMES DE Gauche SUR LE BLOG DE Jean-Luc Mélenchon ET LAISSEZ COLONISER CE BLOG PAR LES TROLLS D’ EXTRÊME DROITE ! FAITES – VOTRE MÉTIER ! CONTINUEZ A LE LAISSER POURRIR CE BLOG ET VEILLEZ A CE QU’ IL Y ÉCRIVE COMME ON COUVRE TOUTE UNE VILLE D’ AFFICHES DE PROPAGANDE FN A QUELQUES SEMAINES DES ÉLECTIONS RÉGIONALES.

    Tout ce qui est excessif est négligeable...
    Cela étant dit, souviens toi que tu est toujours le "fasciste" de quelqu'un. Et que de la même manière que tu appelles a ce qu'on censure mes propos, quelqu'un appellera demain à ce qu'on censure les tiens. Ce jour-là, souviens toi de la responsabilité que tu prends avec ce type d'appel.

  49. 349
    Darthé-Payan dit:

    @ Descartes post 344

    Belle analyse que je partage.

    Quand nous constatons comment l'Algérie dilapident 30 de développement autonome et autocentré et que partout le retour en arrière et pas seulement sur le plan économique, matériel ou de la condition sociale mais également sur le plan de la laïcité et des Lumières ont peut dire que l'Algérie fait un sacré bon en arrière et anéantit ce qui faisait l'objet de son émancipation et de son indépendance vis à vis à sa puissance tutélaire la France.

    La France n'y est pour rien dans cette évolution qui a commencé à la fin des années 80 quand le pouvoir corrompu a frappé, brimé son peuple, favorisait l'obscurantisme et l'intégrisme tout en engageant la confrontation avec les mouvements intégristes politiques, religieux, armés. Ce qui tournera à la guerre civile. Et depuis la pente du déclin, l'abandon de l'idéal socialiste achemine ce pays vers la pénombre et la désespérance de son peuple.

    Les dirigeants chefs d'Etats des pays africains ont quand même un tout petit de responsabilité dans l'absence de développement de leur pays et dans l'oppression de leur propre peuple ? Si Jennifer y voit qu'un relent de colonialisme c'est qu'elle ne comprend rien à l'histoire et que surtout utilise un procédé de facilité commode pour accuser les puissances ex colonisatrices de tout les maux.

    Il y a le Congo (RDC de Kinshasa) après Mobutu, le père Kabila (ex guevariste et maoïste devenu ami des usa) assassiné et vite remplacé par son fils. Il y a l'Ouganda o^règnèrent les pires tyrans fantoches ou clouwnesques tels que l'ancien boxeur Idi Amin Dada. Et le Soudan actuel ? Et la Somalie après avoir été pro soviétique, puis socialiste pro américaine, puis islamique, puis néant, puis de nouveau islamique, puis néant ! La France est en quoi responsable ?

    Et le Zimbabwe de Mugabe qui est passé de l'indépendance socialiste, agraire, de progrès et de respect des êtres humains à un pays moyen ageux, rétrograde, qui aura détruit tout son agriculture (qui était son pétrole), ses industries artisanales, son rayonnement humaniste et engagé la misère, la famine, la séparation cela la couleur de peau et la corruption et la dictature ridicule. En quoi la France a -t-elle une responsabiltié ?

    Le disocurs victimiste comme tu dis sert à la longue à justifier les renoncements républicains et universalistes pour la France. Au yeux de certains, la France républicaine est responsable hier aujourd'hui et demain de tout les racismes, tout les problèmes des pays du sud et donc néo colonialiste à l'extérieur et islamophobe et raciste (blanc colonisateur, français moyen raciste, islamophobie, etc...).Ce discours gauchard n'a qu'un but salir la république et faire de la repentance (culpabiliser les gens) à tout propos et pour toute chose.

    Quand le manifeste jacobin propose le :

    UNE REPUBLIQUE UNIVERSELLE

    La France doit rayonner sur le monde. Il faut pour cela promouvoir la langue et la culture Française à l’étranger, soutenir la francophonie, et encourager la recherche. Pour avoir accès à cette universalité, la France ne doit ni être diluée dans la mondialisation capitaliste de la concurrence libre et non faussée et du libre échange, ni être repliée sur elle-même.
    Elle est à la fois patriote et internationaliste. Elle favorisera l’émancipation des peuples et le développement partagé, protecteur mutuellement et solidairement décidé, la paix et l’arbitrage, et déploiera partout l’universalité de son discours, de ses valeurs, de ses lumières publiques..

    ... certains ou certaines y voient que du colonialisme !

    C'est inculte ferait mieux de lire et renseigner car certains passage du manifeste sont fidèles à la pensée de Toussaint Louverture, de Aimé Césaire et de Senghor. Mais comme leur parti pris malhonnête et caricatural font le contenu de leur discours rien ne m'étonne pour ce qu'ils annoncent ou annonceront.

  50. 350
    Darthé-Payan dit:

    @ Descartes

    Je reposte mon premier paragraphe.

    Quand nous constatons comment l’Algérie dilapide 30 ans de développement autonome et autocentré et que partout le retour en arrière et pas seulement sur le plan économique, matériel ou de la condition sociale mais également sur le plan de la laïcité et des Lumières ont peut dire que l’Algérie fait un sacré bon en arrière et anéantit ce qui faisait l’objet de son émancipation et de son indépendance vis à vis à sa puissance tutélaire la France.

    Avec mes excuses...

Pages : « 12 3 4 5 6 [7] 8 9 10 11 1214 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive