10fév 10

Elections régionales, parlement européen, industrie automobile

Néron, le téméraire et même Estrosi!

070220102740Cette note parle de Frèche, du parlement européen, de Nancy, de Charles le téméraire, du froid, du train et de l’industrie automobile. Ca fait quand même beaucoup. Mais quand j'écris, j'écris pour de bon. 

 

 

NERON ET LES ELEPHANTS

Je n’ai pas vu mais on m’a raconté. Frèche en majesté sur la Quatre ! Il joue sa partie avec pugnacité. Il parait qu’il va faire le tour des plateaux de télé et radio. Les médias ont décidé que ce serait le match Mandroux/Frèche. Le reste n’existe pas pour eux. Toute la vie politique, péniblement reconstruite en dehors du cirque local, est ravagée en quelques jours ! Tout ça par ce que Frèche a trouvé avec Mandroux pire éléphant que lui pour circuler dans les magasins de porcelaine ! Saluons l’immense talent des stratèges de la rue de Solferino ! Depuis qu’ils ont décidé de faire la liste Mandroux, Frèche a gagné cinq points dans les sondages et toutes les listes de gauche 070220102741sont rabattues à la limite de la barre des dix pour cent. Seuls de graves paranos diraient que de tels stratèges sont en train d’assurer la réélection de Frèche. Ils auraient alors empêché qui que ce soit d’autre qu’eux d’ouvrir une alternative. Ainsi ne seraient-ils pas privés demain de l’accès au pouvoir régional. Des gens normaux diront juste que c’est une manœuvre particulièrement mal conçue. Il est vrai qu’en faisant campagne contre une personne on ne va pas bien loin. Mais le PS n’a rien à perdre dans cette affaire. Pile ses mandroutistes sont élus, face ses fréchistes sont élus. En effet dans cette histoire pas un des membres de la liste Frèche, c'est-à-dire les 90 % du PS réel de la région, n’est exclu du PS. A tous les coups on gagne ! Nous tous qui avons des années de lutte contre ce système nous serions alors sacrifiés sur l’autel de l’image de Martine et des autres pures bonnes consciences certes un peu tardives et poussives de la rue de Solférino. Le fétiche pantelant de Mandroux sera abandonné des stratèges solfériniens aussi vite qu’ils l’ont lancé dans le jeu de quilles ! Bien sur, chaque jour qui passe, les grands esprits qui sont en train de créer ce gâchis nous pressionnent pour que nous courrions tous nous inscrire sur la liste de «la seule qui, peut gagner», celle là même qui est en train de faire perdre tout le monde ! Mais nous sommes pugnaces et méthodiques. La campagne avance, les soutiens s’affirment. Revol a de bons nerfs d’acier. Son attitude tranquille et sa patience à décliner dans tous les registres son programme sont entendues et appréciées. Le reste nous sera donné par surcroit.

NANCY DANS LE FROID

 Il y avait déjà quelque temps que je n’avais pas senti cette sorte de bise glaciale sur le visage. Avec quelques flocons qui virevoltent le tableau est complet qui me ramène à ces jours de Jura ou je courais la campagne avec le chien. Le froid n’a pas la même qualité dans l’est de la France et à Paris. Ici c’est Nancy. Je me doutais que cette sorte de froidure donnerait de la neige. Je me souviens soudain que Charles le téméraire fut tué ici dans au cours d’une bataille à peine livrée où les siens étaient déjà mi-morts avant d’avoir commencé. Il faisait très 34froid. Autant qu’à présent sans doute. On retrouva la dépouille du grand duc d’Occident à demi mangée par les loups. Sa superbe avait été vaincue par la longue patience à la manœuvre du roi Louis XI. Et par sa propre bêtise et fatuité. A Nancy, je suis venu soutenir le Front Lorraine de gauche. C’est un nid de rebelles. En plus des miens, des écolos alternatifs (dont la tête de liste régionale), gauche unitaire, m’pep et ainsi de suite, il y a les communistes du bassin sidérurgique qui ont décidé de faire équipe avec le «Front Lorraine de gauche», sept conseillers généraux communistes sur huit en Meurthe et Moselle, la jeunesse communistes et bien d’autres. On ne sait pas ce que ça donnera sur le plan électoral. Mais tout ce qui est gagné en fraternité n’est pas près de se perdre.

LORRAINNE CŒUR D’ACIER

J’ai fait le saut ici, à Nancy, depuis Strasbourg. Par la même occasion je découvre les militants locaux du Parti de Gauche venus en délégation des quatre départements de la région. Ceux-là ne montent jamais à Paris. Et ils sont si loin des circuits de transport rapide ! Puisque j’y suis, je dois mentionner, à l’intention des amoureux du rail comme je le suis moi-même, que j’ai découvert aussi la gare «lorraine TGV». Une merveille avec une enseigne lumineuse gigantesque, pas écolo pour un rond! Mais elle est installée en plein champs selon la tradition des coins de France où l’on n’a pu s’accorder entre villes pour l’arrêt du 20train. Comme en Picardie ou à Montchanin en Saône et Loire ! Dans ce coin sinistre, battu par une bise sibérienne, il faut donc venir en voiture, pour prendre le train. Hum ! Dans l’obscurité gelée l’imagination va son chemin. Peut-être est-ce là que gisait le cadavre du téméraire et peut-être y a-t-il des loups qui dévorent encore les voyageurs assommés par le froid. On poireaute avec Brigitte, Rémy son couteau suisse, et François. Pas de buvette à l’horizon ! Un hall de gare. Mais un cadre somptueux qu’illuminent d’improbables lustres. 180 kilos pièces ! De toute beauté, il est vrai. Un écriteau m’apprend qu’ils ont été fabriqués par l’entreprise Saint Louis et je me promets d’y faire un saut, la prochaine fois que je reviendrai dans ces parages, si on m’y invite. Le chef de gare, que je croise tandis qu’il prépare l’arrivée du train, d’entrée m’appelle Jean-Luc. Je ne le connais pas et lui non plus. Je suis ému par cette familiarité qui n’était nullement irrespectueuse, bien au contraire. Je reviens au Parti de gauche en Lorraine. Ici pas de querelle de personnes pour les places, pas de geyser de discours fielleux sur la démocratie tenus par les battus des investitures, pas de trotskistes infiltrés qui terrorisent du verbe de maigres cohortes d’aigres coupeurs de cheveux en quatre. Le parti de gauche en Lorraine est une petite troupe opiniâtre et militante, composée d’élus de base, conseillers généraux et municipaux, de prof retraités ou pas et de responsables syndicalistes cégétistes, du textile notamment et du transport. Il ya aussi, plus un groupe de jeunes, étudiants et dirigeants de l’UNEF, et de jeunes ouvriers. Surprise agréable, les jeunes sont tous marxistes (marxien précise un étudiant !) Un bol d’oxygène intégral !

LE PERE PEINARD

J’ouvre le journal et je tombe sur le portrait de mon ancien ami et collègue sénateur, Jean-Pierre Masseret que j’ai connu partisan d’Henri Emmanuelli avant de le trouver groupie de Ségolène royal. Aujourd’hui il prétend « unir du NPA au Modem » ! Je déplore qu’il ne mentionne pas le Père Noël et la fée Clochette pour son projet car l’un et l’autre suivront surement aussi le mouvement derrière Masseret le jour où ses trouvailles stratégiques auront un sens concret. Les nôtres ici sont en bataille pour empêcher la gauche de finir en pantoufles politiques ! Car la dynamique impulsion du président Masseret est celle dont le journal du coin annonce qu’elle crée une campagne « peinarde » ! Pas pour dire qu’il se la coule douce puisqu’il est certain de gagner comme tous les socialistes, mais pour dire qu’il est à la peine parce que personne ne vient à ses réunions. Ni supporters ni opposants, que des obligés réunis dans une ambiance ouateuse de semi coma politique ! Moi, pour être entendu dans la salle comble du bistrot où l’on se réunissait, j’ai du grimper sur un banc aux côtés de Philippe Leclerq notre tête de liste et de Serge de Carli le président de notre comité de soutien, un communiste grand teint, président du groupe communiste au conseil général de Meurthe et Moselle. Les deux ont fait le tour des questions politiques du coin dans leurs discours. Et moi ? Le reste. Ici, dans cette salle, c’est Lorraine cœur d’acier. On se remplit les poumons de l’air de la lutte implacable et du salariat à tête de pioche. Je recharge les batteries !

BOUILLIE EUROPEISTE

A présent je suis écœuré ! Et pourtant je suis blindé ! Dans l’hémicycle du parlement de Strasbourg, viens de parler le lamentable Martin Schultz, grand chef de « l’alliance progressistes des socialistes et des démocrates ». Beuark ! Il vient d’annoncer sa capitulation sans condition à la commission qui vient chercher son investiture. Il ne faut pas que « l’idéologie bloque l’Europe» caquète-t-il dressé sur ses ergots de pseudo réformiste! On a bien ri sur les bancs de gauche ! Et il a conclu «vous avez notre confiance pour les cinq ans qui viennent» après avoir rappelé que trois des sept vices présidents sont sociaux 090220102746démocrates ! Ce que Cohn Bendit a qualifié d’un mot : « nous avons assisté à la coalition des hypocrites » Brocardant les pauvres sociaux démocrates, il lance « ils sont incapables de dire pourquoi ils soutiennent cette Commission mais moi je vais vous le dire : c’est parce qu’ils soutiennent leurs commissaires ». Ce que le Martin Schultz confirme lamentablement : «quand on exige 100% de résultat et qu’on obtient 50% notre tache n’est pas de voter contre… Même dix pour cent c’est bien !» avec des adversaires pareils la droite n’a pas besoin d’amis ! Car je rappelle qu’il s’agit de participer à une commission totalement dominée par les néo libéraux ! Et que même dans cet attelage contre nature les sociaux démocrates sont très loin de former 50% du collège !

LE VER SE TORTILLE SUR L’HAMECON

Inutile de préciser que la droite n’a pas finit de rire de ce genre de palinodie. Le Martin Schultz se tortillait comme un vers sur son hameçon au cours d’une allocution ponctuée de ricanements et d’éclats de rire. Si bien que, au nom du PPE, la droite européenne, l’UMP Joseph Daul a pu déclarer moqueur : « le PPE était le seul à présenter un candidat à la présidence de la commission avec monsieur Barroso ! La prochaine fois les autres groupes devraient aussi en présenter un, ce serait mieux pour la démocratie et ça éviterait à certains de faire une campagne « stop Baroso » et de voter pour sa commission après ! » C’est exactement ce que j’ai moi-même dit ! Sauf que ce n’est pas «la prochaine fois» qu’il faudrait présenter un candidat, mais cette fois ci ! On se souvient que les sociaux démocrates ne se sont évidemment pas précipités pour présenter une alternative à Baroso. De leur côté les socialistes français qui avaient d’abord juré par la voix de Martine Aubry qu’il y aurait un candidat ont ensuite disparus du paysage sans autre forme d’explication! Pourtant les sociaux démocrates dirigent trois gouvernements. Ils sont donc en état de proposer un candidat. Et ils sont ici le deuxième groupe de députés. Le bilan est nul ! Les trois chefs de gouvernement sociaux démocrates ont soutenus la candidature de Baroso !

BAVARDAGES SOCIALISTES

Dans ce contexte le reste des interventions venant de ces bancs notamment celles des socialistes français est tellement en dessous de la main que c’est à pleurer. Ainsi quand Catherine Trautmann s’indigne : « les auditions ont confirmé nos craintes » Ah ! Mais quelles craintes ? La politique sociale, l’atlantisme ? Non ! Rien de tout cela. Son indignation est totalement formelle : «les auditions ont confirmé nos craintes : la seule priorité de ce collège sera de ne pas gêner le conseil ». Travailleurs de tous les pays, mobilisez vous pour que la commission ne soit pas au service des gouvernements que vous avez élu, c’est le nouveau drapeau de lutte que vous propose les socialistes français. Sans oublier la mise en garde d’Harlem Désir qui condamne l’approbation « d’une commission faible qui ne sortira pas l’Europe de la crise ». Plus politicien tu meurs ! Ne pleurons pas trop, les socialistes français ont voté contre Baroso et sa commission. Au contraire de tous les autres socialistes européens. Je pourrais moquer leur isolement, leurs hypocrisies et le reste. Mais je ne le ferai pas et je pense qu’il ne faut pas le faire. En effet, tant qu’ils conservent cette distance avec la capitulation pure et simple de leurs homologues sociaux démocrates européens, l’avenir de la gauche reste ouvert en France. Décrocher le Parti socialiste français du bloc européiste social démocrate est un objectif politique en vue de la refondation de la gauche en France.. Bon après cela, que sauront les français de tout cela ? Rien, comme d’habitude. Le dégout est général, il est vrai ! Le Quotidien «Les dernières nouvelles d’Alsace» appelle cela « la guéguerre des étoiles » et folklorise ce débat. Ce qui signifie que les grands champions du bourrage de crane européiste eux-mêmes pensent que tout cela est une mauvaise plaisanterie. « Le parisien », autre journal populaire y consacre une brève de dix lignes.

UN RUDE MOMENT

Je voudrai revenir sur le grand jury «RTL-Le figaro-LCI» Finalement il a 070220102738été moins question de ce qui avait été prévu et davantage de sujet étaient totalement imprévus. Ce n’est pas grave mais frustrant pour ce qui a été préparé sans venir sur la scène. C’est risqué quand on vient sur des sujets que l’on a moins préparé ou pas du tout. Il faut alors improviser. Ce n’est rien quand il s’agit de dossiers thématiques car il est bien rare qu’il y en ai d’absolument neuf et qui n’ai pas déjà donné à travailler dans un passé récent. Mais quand on vient sur des questions à la frontière des personnes et de la politique, c’est plus périlleux. Par exemple si la première dépêche qui est tombée portait sur ce que j’ai dit a propos de Strauss Kahn, je peux avouer que cela a été totalement improvisé quand aux formules utilisées. Je suis assez satisfait de la réplique et je n’y changerai rien s’il fallait y revenir. Mais je le signale pour la gourmandise des lecteurs de ce blog.

UN BON MOMENT

Mais ce « Grand Jury » RTL Le Figaro LCI a été un moment que j’ai apprécié parce qu’on y a pas mal parlé du fond. En particulier j’ai été ravi de pouvoir enfin une fois parler de politique industrielle grâce aux questions de Revel de LCI ! J’ai donc apprécié l’émission en dépit des erreurs que je me reproche d’y avoir fait : termes erronés, mots oubliés, raisonnements inachevés. Et en dépit des sujets que l’on n’a pas eu le temps de traiter comme la crise financière en Europe ou la question de la dette en France. Ce qui est réconfortant c’est le nombre des échos, mails et sms reçus en retour. Mais je reste sur ma faim a propos d’une question. Je veux donc y revenir. Il s’agit de la question de l’automobile. Je trouve que je n’ai pas su me donner le temps de développer mes arguments. Je refusais de me dire « d’accord avec Estrosi » pour la raison que cette façon de formuler ma pensée sur le sujet aurait dénaturé ma façon de voir les choses. Et comme je savais 070220102736qu’il n’y avait plus le temps de venir sur le fond du dossier, j’ai botté en touche. Quand Aphatie me demande si les voitures françaises doivent être fabriquées en France, « comme le dit Estrosi » je réponds « ca se discute ». Mais justement on n’a pas eu le temps d’en discuter. Ce qui se discute c’est ce que dis monsieur Estrosi. J’y viens donc.

FAITS ET MOUVEMENTS DE MENTONS

Ici je mets de côté le modèle de civilisation que portent l’automobile et son impact écologique. Je m’en tiens à la logique interne du dossier Commençons par rappeler l’enjeu de ce secteur sur l’emploi. La France est le quatrième producteur automobile mondial. La Chine vient en effet de nous prendre la troisième place. Ce secteur génère 2,5 millions d’emplois soit 10 % du total des emplois du pays. On décompte 700 000 emplois dans la production automobile en général entre les constructeurs et les équipementiers. A ceux là il faut ajouter 1,8 millions d’emploi qui en dépendent directement dans les garages, routes etc. On comprend pourquoi Estrosi se sent tenu de dire quelque chose, dans le style des mouvements de menton familiers à l’équipe Sarkozy. La réalité aurait mérité qu’on s’y arrête. A en croire l’UMP, Sarkozy et Estrosi auraient empêché la délocalisation de la production de la Clio IV vers la Turquie. Que vaut cet engagement ? Ce que valent les paroles de patrons et de d’UMP en général. Pas grand-chose. Car la production de la Clio 4 ne devrait commencer que dans 3 ans. D’ici là, Renault a donc le temps de changer d’avis. Comme l’avait fait Mittal en dépit de ses promesses à Sarkozy de sauver l’emploi à l’aciérie de Gandrange. D’autant que la délocalisation de la production des Clio (génération 3 actuellement) est déjà bien avancée. 60 % des Clio sont déjà fabriquées à Bursa en Turquie. Il s’y produit 175 000 voitures par an. Et il ne reste plus à Flins que 40 % de la production 125 000 voitures par an. Ce qu’ont obtenu Sarkozy et Estrosi, c’est donc juste le statu quo sur cette situation déjà très dégradée. Voila pourtant comment Claude Guéant sur Europe 1 le 16 janvier 2010 a présenté les choses : « La décision prise par Renault nous donne tous les apaisements. »Apaisés de tous les pays réjouissez-vous.

SARKOZY INVENTE L’EAU CHAUDE et FROIDE

 Ce n’est pas tout. Sarkozy aurait aussi obtenue davantage de Renault selon le même Claude Guéant toujours sur Europe 1 le 16 janvier 2010. Une prouesse pour celui qui avait oublié de prendre des actions et des sièges au conseil d’administration des banques quand il était en train de les gorger d’argent. Cette fois ci, changement de tableau. Il aurait obtenu « la proposition que désormais un représentant de l'Etat siège au comité stratégique de Renault » ! Quel exploit ! Malheureusement pour la crédibilité de monsieur Guéant: un tel comité stratégique existait déjà chez Renault. Il s’appelle Comité de stratégie internationale et il compte déjà un représentant de l’Etat en la personne de Catherine Bréchignac ! La pauvre ! Son patron l’a oublié ! 2videmement le ridicule était très grand. C’est sans doute pourquoi, histoire de jouer le jeu de la communication de l’Elysée, Renault a annoncé la création d’un nouveau comité stratégique … Mais attention, une précision fondamentale a été donnée : ce comité sera certainement rattaché ou fusionné avec celui qui existe déjà. Ouf ! On a frôlé la dépense inutile. De toute façon à quoi bon s’énerver. Renault a en effet précisé qu’il n’aurait qu’un rôle d’ « information et consultation ». Et nullement de décision. Les décisions sur la stratégie industrielle de Renault sont en effet prises ailleurs … aux Pays-Bas où se tient chaque mois le directoire de la holding Renault-Nissan. Sans l’Etat français qui n’est représenté que dans le conseil d’administration de Renault SA qui entérine ce que décide la holding mère.

ET LES AUTRES DELOCALISATIONS DE RENAULT

Cette affaire concernant la Clio n’est que l’arbre qui cache la forêt des délocalisations organisées par Renault, et sur lesquelles Sarkozy et Estrosi n’ont rien dit. En attestent deux exemples récents. Au Maroc d’abord. En 2008, Renault a signé un accord avec le Maroc pour construire une gigantesque usine sur 300 hectares à Tanger, pour 600 millions d’euros d’investissements. L’objectif étant de passer de 30 000 véhicules produits au Maroc à 200 000 puis 400 000 par an. Mais ces voitures ne seront pas destinées aux marocains. 90 % de la production, centrée sur la gamme économique Logan, sera destinée à l’exportation hors du Maroc. Renault a présenté ce projet comme ayant vocation à devenir « le site le plus compétitif du monde » pour le groupe. Ce n’est pas tout. Voici l’Inde ! Toujours en 2008, Renault a finalisé avec l’Inde un accord industriel pour construire une grande usine à Chennai pour sa filiale Nissan. Pour 780 millions d’euros d’investissements et un objectif de 400 000 véhicules produits par an. Et ces voitures ne sont pas seulement destinées au marché indien comme l’a indiqué le n°1 de Nissan lui-même : « l'Inde sera une nouvelle base d'export qui permettra à Nissan d'être compétitif dans la chaîne d'approvisionnement internationale. » Les premières voitures sont sorties de l’usine en janvier 2010. Estrosi ment donc ouvertement quand il affirme : « une voiture française, destinée à être vendue en France, doit être fabriquée en France ! » On comprend pourquoi je ne pouvais accepter, même pour une simplification de fin d’émission de me dire d’accord avec l’idée que les voitures françaises doivent être produites en France, « comme le dit monsieur Estrosi ».

L’EUROPE ? UNE NUISANCE PERMANENTE

De toutes les façons, quelques soit le mauvais coup, l’union Européenne, «qui protège » gnagni gnaga n’est jamais loin pour donner le coup fatal. La commission est le meilleur allié des délocalisateurs à la direction de la régie Renault. Dès l’annonce du Plan français d’aide à l’automobile, la Commission avait déclaré le 10 février 2009 que « toute obligation de garder une unité de production en France rendrait ces aides illégales ». Et à l’issue du Sommet européen du 2 mars 2009, la Commission s’était réjouie d’avoir obtenu de la France que « les conventions de prêt avec les constructeurs automobiles ne contiennent aucune condition relevant de la localisation de leurs activités en France. » En clair : au nom de la libre concurrence, les constructeurs doivent avoir le droit de délocaliser. C’est ce que Nelly Kroes, la commissaire à la concurrence a encore rappelé à la France début janvier 2010. Un zèle libéral qui lui vaut d’être promue vice-présidente dans la nouvelle commission Baroso. Celle que viennent d’investir… les députés européens de l’UMP !

LES FRANCAIS ONT DES DROITS SUR RENAULT !

L’argent public des français est fortement mis à contribution dans Renault. Cela nous donne des droits. L’Etat possède encore 15 % du capital de Renault et il dispose de 18 % des droits de vote. Deux administrateurs de l’Etat siègent pour cela au Conseil d’administration de Renault. L’Etat est donc le premier actionnaire de Renault. Pour mémoire, la part de l’Etat était majoritaire jusqu’en 1996. Là, l’excellent monsieur a bradé les avoirs de l’Etat en le faisant passer de 54 % à 46 %). Puis les gouvernements de droite ont encore réduit la part de l’Etat en 2002 et 2003 en la faisant alors descendre de 28 % à 15 %. Par contre, 4 milliards d’euros d’aides ont été versés par l’Etat en 2009, sous forme d’avances remboursables à Renault. L’entreprise et ses actionnaires privés peuvent encore dire merci pour les 500 millions d’euros de primes à la casse payées par l’Etat en 2009 puisque Renault en est un des principaux bénéficiaires. Surement aussi qu’ils auront une pensée émue pour les braves gens qui vont payer à leur place les 300 millions d’euros que Renault va économiser en 2010 grâce à la suppression de la taxe professionnelle.

LE PILLAGE DES FRANCAIS

En dépit de toutes ces participations publiques, l’influence stratégique de l’Etat sur Renault est quasi nulle, alors qu’elle devrait contribuer à réorienter ses productions. Notamment pour tenir compte de la crise écologique. Et ce serait l’occasion de voir un vrai débat a propos du véhicule individuel de l’avenir. Sans autre forme de procès il semble convenu que ce soit la voiture électrique qui ait les faveurs de l’Etat et de la firme… Le moins qu’on puisse dire c’est ça se discute. Pourtant l’Etat a subventionné la future voiture électrique de Renault, la Zoé. Une fois de plus sans avoir aucune garantie à propos de la localisation de l’activité. Et pas de petites sommes ! 100 millions d’euros en capital, 150 millions pour la chaîne de fabrication des batteries, sans parler du bonus fiscal de 5 000 euros qui sera offert à l’achat. Or même si la Zoé doit être assemblée à Flins, Renault avait prévu de produire l’essentiel de ses composants en dehors de France. Et Estrosi n’a obtenu qu’un engagement pour que 60 % des composants viennent de France … ce qui veut dire que près de la moitié seront produits à l’étranger ! Un comble pour un projet subventionné par les français.

LE DUMPING DE RENAULT

Les aides de l’Etat n’ont rien changé à la stratégie de dumping de Renault. Le plan de 6 000 suppressions d’emplois annoncé en 2008 n’a pas été remis en cause, alors même que l’entreprise est bénéficiaire ! Sournoisement, Renault considère qu’il n’a aucun compte à rendre à l’Etat sur sa mise en œuvre car officiellement le plan a été lancé avant que Renault reçoive les aides. Rusé, non ? Pire, Renault a provisionné 600 millions d’euros de stocks options dans ses comptes 2008, à distribuer à ses plus hauts cadres et dirigeants, alors que les salaires ouvriers de l’entreprise ont chuté en moyenne de 15 % en 2008 du fait du chômage partiel. Et l’entreprise exige par-dessus le marché des syndicats le gel des salaires pour 3 ans, l’allongement du temps de travail et de nouvelles mesures de flexibilité. Le tout pour remplir l’objectif d’être «être le constructeur généraliste européen le plus rentable ». Face à cela quel crédit donner à ce que promet Etrosi ? Aucun bien sur.


654 commentaires à “Néron, le téméraire et même Estrosi!”

Pages : « 1 2 3 4 [5] 6 7 8 9 10 1114 »

  1. 201
    carlo dit:

    @ Jennifer (#195)

    "C’est quoi ce nouveau truc? On encourage les femmes à porter le voile? Vraiment n’importe quoi. Je dis simplement que c’est aux femmes de décider ce qu’elles portent, comme tout ce qui concerne leur corps. Le droit à l’avortement ne signifie pas qu’on encourage les femmes à avorter. On dit que c’est aux femmes de décider, pas à l’Etat ce qu’elles portent comme habit."

    C'est bien ce que je pensais. On est d'accord. Merci d'avoir répondu.

  2. 202
    carlo dit:

    @ Paul PG32
    « Aigres coupeurs de cheveux en quatre » plus connus sous le nom de « sodomiseurs de mouches » : c’est si vrai !
    Par contre, j’aimerai être sur que leurs cohortes restent maigres…

    Et moi, j'aimerais bien savoir de qui il s'agit.

  3. 203
    Mazan dit:

    Langue-rouge

    Après les déclarations de quasi surprise et de méconnaissance du NPA à propos de la candidature voilée d'Ilham Moussaïd que Langue-rouge (153 L’Afghanistan à Sciences Po!) a résumé ainsi : « une chose est sûre. Ce n’est ni la direction régionale du NPA ni la direction nationale qui sont allé cherché une femme voilée pour en faire un coups médiatique. », le scénario d'origine commence à prendre forme :

    Dans une lettre ouverte parue hier sur Rue89 Ilham Moussaïd et Julien Salingue déclare : « ...Nous avons été sollicités pour figurer sur les listes aux élections régionales (…) Et parce que comme partout, nos comités et fédérations ont essayé de composer des listes qui sont non seulement à l'image du parti, mais aussi à l'image de celles et de ceux que nous voulons faire entendre lors de la campagne... »

    Et aujourd'hui aussi, Pierre Godard, tête de liste NPA en PACA : « …..on savait que cette question là allait poser des problèmes mais le feu médiatique absolument incroyable... »

  4. 204
    Michel Matain dit:

    @ Carlo 201 Jennifer 195

    "Je dis simplement que c’est aux femmes de décider ce qu’elles portent, comme tout ce qui concerne leur corps. Le droit à l’avortement ne signifie pas qu’on encourage les femmes à avorter. On dit que c’est aux femmes de décider, pas à l’Etat ce qu’elles portent comme habit."

    Sauf que les femmes se sont battues pour le droit à l'avortement.

    Et que l'obligation de porter un voile résulte d'un commandement masculin. Que je sache l'Islam comme toutes les autres religions a été créé par les hommes, les textes sacrés ont été écrits par des hommes, les prescriptions ont été établies par des hommes... On n'a rien demandé aux femmes. Et si les hommes avaient la même obligation de porter un voile quelqconque, la signification de ce voile deviendrait purement religieuse. Ce qu'elle n'est pas aujourd'hui. Aujourd'hui le voile n'a rien de sacré, c'est un signe strictement profane que les hommes depuis 7 siècles demandent aux femmes de porter. Sans que celles-ci n'aient jamais eu droit à la parole. Et dans les pays où la religion musulmane est dominante, quand les femmes prennent la parole, elles ne se battent pas pour le porter.

    Il n'y a donc aucun parallélisme faussement égalitaire entre l'obligation du voile établie par des hommes et le droit à l'avortement qui lui reste une conquête des luttes féministes.

  5. 205
    4 Août dit:

    "Le week-end dernier, l'homme a bruyamment rallié les anti-OGM, précisant que son ancienne maison mère avait soumis "des données scientifique falsifiées" aux organismes gouvernementaux pour obtenir les autorisations de commercialisation"

    http://www.lesmotsontunsens.com/ogm-monsanto-a-falsifie-ses-donnees-scientifiques-selon-un-ancien-directeur-7075

  6. 206
    langue-rouge dit:

    @Mazan post 203
    « …Nous avons été sollicités pour figurer sur les listes aux élections régionales (…) "
    Et ?
    Je vais tenter d'accepter même si je n'y crois qu'à moitié que tu es de bonne foi dans l'histoire et que tu ne sais pas comment ça se passe.
    Le choix de ces candidats se fait ainsi au NPA. Il y a une discussion au niveau régionale sur la tête de liste régionale et chaque département en fonction du nombre de candidats exigés envoit aux comités locaux en fonction de leur importance une clé de répartition pour qu'ils proposent des candidats (plus pour les gros comités locaux moins pour les petits et en général on demande aux omités de proposer plus de candidats que nécessaire pour pouvoir choisir éventuellement)
    Le comité d'Ilham sur son quota de candidats demandés (je ne sais pas combien) a proposé entre autre Ilham. Une coordination représentative ou une AG départementale se réunit pour faire la liste sur la base des propositions des comités et pour décider de l'ordre, de l'acceptation ou non des candidats, de la tête de liste etc
    Puis une corrdination régionale rassemble le tout entérine le choix de la tête de liste régionale et affine la liste.

    A aucun moment la direction nationale n'intervient dans le processus, il était explicitement précisé que les régions étaient autonomes dans certaines limites sur cette question.
    Après évidemment, la direction nationale peux je suppose choisir de retoquer une liste mais difficile de contrôler en détails les 2000 candidats, la vérification se faisant principalement je suppose sur les têtes de listes régionales et les têtes de listes départementales ainsi que sur les candidats en position éligible.
    Il se trouve que Ilham n'est ni tête de liste ni en position éligible et par ailleurs si l'hypothèse existait et si certains comme moi en avait entendu parler je ne sais pas quand le vote devait avoir lieu et si sa candidature était confirmée.

    Bref, la direction nationale a été mise devant le fait accomplie sans en avoir discuté. Le Conseil Politique Nationale où il y a évidemment des opposants à cette candidature (même s'ils sont probablement minoritaires) n'en a pas discuté alors qu'il s'est réunit 3 jours avant que l'affaire n'éclate. La plupart des dirigeants nationaux l'ont probablement appris...par le Figaro.
    Comme de nombreux dirigeants du PCF et du PS ne savent pas qu'ils ont chacun une élue locale portant le foulard.

    Si le NPA assume pleinement cette candidature, il n'en a pas discuté nationalement donc c'est tout sauf une stratégie nationale. Par ailleurs, tout le monde au NPA sait le risque d'une telle candidature et tout le monde est convaincu qu'électoralement ça va nous faire perdre des voix. et il aurait été absurde de tenter un coups médiatique...pour perdre 1% aux élections.
    La seule chose qui avait été discuté c'était de savoir si une femme voilée avait sa place au NPA et encore, la discussion a eut lieu je crois dans les commissions et les instances nationales mais je ne suis pas sûr qu'il y ait eut un vote même si les principes fondateurs (votés eux) qui disent que le parti est laïc et non athée peuvent être interprétés comme cela.

    Quant à Pierre Godard, localement quand ils en ont discuté ils savaient qu'il y aurait des problèmes évidemment mais pas à ce point. L'élue pcf dans l'isère a suscité quelques réactions locales mais pas ce délire médiatique et pas dans la presse nationale. Cette candidate n'étant ni tête de liste ni en position éligible, il est évident que les camarades localement ont été dépassé par les réactions sans commune mesure avec la réalité.

  7. 207
    VERGNES dit:

    @ Mazan

    Il est bien naturel que ceux qui ne connaissent le NPA que de l'extérieur ou de ce qu'en disent les médias que vous ne sachiez pas comment fonctionne le NPA, fonctionnement qui par ailleurs n'a rien de secret.

    Ainsi chaque comité est autonome dans le cadre de l'application de la ligne politique nationale du NPA.

    Pour ce qui est de la désignation des candidat(es), chaque comité peut faire des propositions sans en référer au national,
    Et ce sont les instances locales qui valident ou non par vote en Assemblée Générale.
    Ainsi dans ma région Pays de la Loire (liste NPA/FdG), les candidats et têtes de listes NPA ont été désignées par les militants de chacun des 5 départements de la région, sans en référer au national.

    En régions PACA, cela s'est passé selon la même procédure et le national n'est nullement intervenu, ce qui aurait été contraire au mode de fonctionnement que nous avons voté lors de notre congrès constitutif.

    Ce fonctionnement peut en surprendre certains (trop habitués aux ordres venant de Paris comme dans la majorité des partis, qui n'hésitent pas à parachuter des candidats et interdisant aux locaux de l'être) mais c'est ainsi que nous fonctionnons et que nous continuerons à fonctionner, même si cela ne correspond pas exactement à ce qu'aurait pu souhaiter tel ou tel dirigeant national.

  8. 208
    Abel dit:

    Qui peut penser que les grandes fortunes de ce pays vont céder une partie de leur capital pour la mise en place d'un programme de gauche ?
    Qui peut penser que les diplômés de nos grandes écoles qui deviennent PDG, directeurs de cabinets ministériels ou même ministres vont scier la branche sur laquelle ils sont assis ?
    Pensez-vous encore que la solution soit politique et passe par les urnes ?
    Depuis plus de 50 ans je n'en n'ai pas encore vu l'efficacité. D'ailleurs le marasme qui règne dans les partis de gauche n'engage pas à la confiance.
    De plus, la plupart des régions sont détenues par la gauche et je ne vois pas l'impact sur le régime dictatorial qui impose sa politique d'ancien régime !
    Bien sûr que ça ne peut plus durer, mais pour l'instant je ne vois pas de solution et surtout pas dans un scénario électoral qui, lorsqu'il porte la gauche au pouvoir, ne lui garanti pas les moyens de sa politique.
    Regardez, les présidentielles se scorent en gros à 50/50 ; ajoutons une fraude électorale de 1 à 3% et le tour est joué ! Et quant on voit que Sarkozi qui, en termes de nombre de votants, recueille moins de 30% au premier tour et va, par le jeu des alliances être l'élu des Français alors que seulement 28% veulent de lui, on est en droit de se demander où est la démocratie là-dedans.
    Le résultat d'une bataille électorale pour un gain de 1 à 2% reste un combat dérisoire dont l'issue profite à qui ?
    Je ne ferai pas l'affront de donner la réponse. A aucun moment les élus de gauche ne mettent le système en danger, y compris au parlement européen où l'impuissance des uns n'a d'égale que l'arrogance des autres.
    J'entends déjà le choeur des protestations " Ouis, mais un jour viendra..."; je connais la chanson...

  9. 209
    julie dit:

    @pseudo-Descartes
    bon week-end! en fait commencé depuis hier soir... on fait les 35 h maintenant

    @tous
    ouf!
    @hold-up p.110
    ah que c'est bien vu

  10. 210
    carlo dit:

    @ Michel Matain

    "Et si les hommes avaient la même obligation de porter un voile quelqconque, la signification de ce voile deviendrait purement religieuse."

    Et pourquoi donc? Les religions imposent souvent des obligations différentes aux hommes et aux femmes. Elles leur donnent aussi des droits différents. Par exemple, dans la religion catholique, seuls les hommes peuvent être prêtres et dire la messe. S'ensuit-il que la messe n'a pas une signification religieuse ?

    "Aujourd’hui le voile n’a rien de sacré".

    Soit, mais il n'est pas pour autant dépourvu de signification religieuse puisque les femmes le portent pour respecter une obligation religieuse.

    "Et dans les pays où la religion musulmane est dominante, quand les femmes prennent la parole, elles ne se battent pas pour le porter".

    Et pourquoi le feraient-elles puisque c'est autorisé et parfois même parfois obligatoire? Dans ces pays auxquels vous pensez, elles doivent se battre au contraire pour ne pas le porter.

    "Il n’y a donc aucun parallélisme faussement égalitaire entre l’obligation du voile établie par des hommes et le droit à l’avortement qui lui reste une conquête des luttes féministes."

    Il y a un certain parallélisme. Des femmes réclament le droit de s'habiller comme elles l'entendent, et donc de porter un voile si elles le souhaitent, comme elles ont demandé que leur soit reconnu le droit d'avorter si elles le désirent.

  11. 211
    jean ai marre dit:

    @ 177 Pulchérie D

    Je te remercie pour ton concours et tes précisions encyclopédiques.

    Lorsque j'ai fait mes études, j'ai appris la loi de Joule., et l'effet Joule.
    Pour les gaz Mariotte et Gay-Lussac, avaient la préférence.
    Pour revenir au contexte, j'ai écris :Je mettais en évidence les débatteurs qu’EDF envoie sur les sites de réunions pour porter la bonne parole.Je soupçonne même qu’ils ne connaissent pas la loi de joules.

    Parlant d'EDF je pense que la loi de Joule était toute indiquée.

    Notre physicien et maître d'oeuvre des centrales, ne devait pas connaître, il s'est précipité sur WIKI..qui lui a proposé une loi thermodynamique, et comme il ne connaît rien, il a bêtement et stupidement recopié.
    Comme il fait toutes les fois.

    Le cancérologue, l’ethnologue, le zoologue. le primatologue comme dit Hold-Up et j'ajouterais le cata...logue.

  12. 212
    izarn dit:

    REGIS DEBRAY A TRAHI LE CHE GUEVARA et l'a livré à la CIA!
    Mieux il a participé activement sous les ordres de Chirac et de Villepin à la destitution d'Aristide, président d'Haiti.
    (Sauvé in extremis par Mandela de la mort)
    Témoignage de Claude Ribbe sur:
    http://www.voltairenet.org/article164005.html
    Visiblement c'est un raciste négrophobe.
    Lui de gauche? O trahison infame! Dire que nous sommes torpillés par la CIA depuis 1967!

  13. 213
    dorant dit:

    Bagnolet - clarification : source PCF

    "Mercredi 10 février à 6 h 00 du matin, les forces de police sont intervenues sur ordre de la préfecture pour mettre fin au squat de la rue Victor Hugo à Bagnolet.

    Ce squat était bien connu des forces de police pour les risques qu’il générait en terme d’hygiène et de sécurité sur la ville, de nombreux riverains ont, à plusieurs reprises, interpellé le commissariat, la préfecture et la municipalité.

    Il est avéré que ce squat était devenu un lieu de trafic de drogue, de voitures, de prostitution, de tapage nocturne incessant qui durait depuis plusieurs années. Lors de l’expulsion des occupants qui se livraient à ces activités de type mafieux, des armes de poing ont même été saisies, ne laissant aucun doute sur les risques pour la tranquillité publique et la sécurité des riverains du quartier.

    Un proposition d’hébergement d’urgence a pu être trouvée jeudi matin par la préfecture pour les quelques personnes restées sur les lieux, qui a été refusée par les intéressés.

    La solidarité, ce n’est pas l’exploitation de la misère.
    La municipalité a toujours été aux côtés des vrais victimes de la crise.
    Lors de l’incendie du foyer des Roms, la ville a mis à la disposition le château de l’étang et travaillé avec la préfecture sur une solution digne et humaine de relogement et d’insertion sociale.
    Plus récemment, la ville a pris à bras le corps la situation des locataires de la rue Marie-Anne Colombier logés dans un immeuble déclaré en péril dont le propriétaire tarde à faire les travaux qui lui incombent.
    Le mois dernier le Maire et les élus ont organisé conjointement avec RESF le parrainage républicain des étrangers sans papiers menacés d’expulsion avec leur famille.

    Le squat de la rue Victor Hugo n’a rien à voir avec le tissu social et la solidarité qui fondent l’histoire de Bagnolet, c’est à l’inverse un lieu de non droit, de violence, d’insécurité permanente, de risque pour les biens et les personne de ce quartier.

    La mairie qui travaille sur ce dossier depuis de longs mois, s’est rendue propriétaire des lieux en juin 2009 afin, de construire à cet endroit 50 logements sociaux. Dans une ville où 2700 demandeurs de logement sont en attente, souvent depuis des années, sortiront bientôt ici, des logements HLM neufs et accessibles pour tous. C’est cette solidarité que nous revendiquons, pas celle qui consiste à encourager les trafics, la violence et la prostitution.

    Nous déplorons les excès médiatiques auxquels ont donné lieu cette expulsion et l’exploitation politique qui se met en place. Il n’y avait pas d’enfant dans ce squat, pas plus que de bulldozer pour les évacuer. Ce ne sont pas 80 à 90 personnes mais tout au plus une vingtaine qui occupait le squat.

    Nous appelons la population à faire la distinction entre une solidarité soutenue en direction des familles touchées par l’extrême précarité et des groupes d’individus qui se livrent à tous les trafics.
    Nous mettons en garde contre les manipulations médiatiques et les utilisations à des fins politiciennes qui n’auraient rien à voir avec la véritable solidarité."

    Le problème de fond qui est posé là, c'est celui du manque cruel de logements (sociaux en particulier) dans la région parisienne.

  14. 214
    jean ai marre dit:

    @ 110 Hold-up

    Je l'appelle " fossoyeur " par ce qu'au sujet de mai 68 il a écrit:
    "Il est temps d'enterrer ce pauvre cadavre pourri de mai 68 "

    Comment appelle t-on ceux qui travaillent à la ruine de quelque chose ? et par extension....

  15. 215
    Hold-up dit:

    @ Julie N° 209 - Merci Julie - Content de t'avoir fait rire un peu.

  16. 216
    lola dit:

    @carlo

    Je parle d'ethnocentrisme et tu me dis qu'il "vaut mieux éviter les procès d’intention".

    Pourtant, l'ethnocentrisme est largement spontané et inintentionnel dans la plupart des cas, je ne dis même pas qu'ils sont intentionellement ethnocentristes.

    Après, je trouve pas sans interêt de se demander pourquoi certaines portent le voile, ou d'autres la cravate...

    Dans une mesure, il est clair que tout ça c'est un peu une surenchère identitaire post 11/09, dans une autre mesure c'est surtout un truc de féminité ordinaire, ou de séduction pas très différent du joli chapeau, pour d'autres, c'est purement islamique...bref raconter que le voile est unilatéralement et universellement islamiste (c'est la thèse de la propagande) est une très grossière et méprisante représentation.

    Les voilées, c'est comme les dévoilées, y'en a des émancipées et y'en a des aliénées.

  17. 217
    André Assiétoi dit:

    213
    dorant dit:
    12 février 2010 à 17h50

    "Bagnolet – clarification : source PCF

    « Mercredi 10 février à 6 h 00 du matin, les forces de police sont intervenues sur ordre de la préfecture pour mettre fin au squat de la rue Victor Hugo à Bagnolet."

    Merci dorant d'avoir précisé la source qui, effectivement, n'est pas des plus fiables (euphémisme). Un mensonge mille fois répété ne devient pas une vérité. C'est un mensonge éhonté de renvoyer la responsabilité sur la Préfecture. Jamais, en aucun cas, la Préfecture n'intervient dans un lieu privé sans avoir été sollicitée par le propriétaire. D'ailleurs, dans un autre communiqué, la mairie de Bagnolet a reconnu avoir fait la demande à la Préfecture. Faudrait savoir ce qu'ils disent, les "camarades" !
    Partant de là, faire un portrait à charge des gens qu'on a foutus dehors par moins 9 degrés ressemble fortement à l'argumentation flicarde qui consistait, après que des mômes poursuivis par les condés se retrouvent grillés dans un transformateur, à les faire passer pour des délinquants avec un lourd passé derrière eux.
    Lors de l'expulsion il y avait une quarantaine de personnes. Statistiquement, il y a toutes les chances que parmi elles il y ait des délinquants. Et alors ? Ça justifie la saloperie de la mairie à l'encontre de l'ensemble des squaters ?
    Ils feraient mieux de fermer leur gueule et de raser les murs, à la mairie de Bagnolet, au lieu de poursuivre avec leurs pitoyables justifications.

  18. 218
    Hold-up dit:

    @ Jean ai marre

    Un fossoyeur ?

    ha, oui il a dit ça aussi m'ssieur "Descartes" : "Il est temps d’enterrer ce pauvre cadavre pourri de mai 68"

    Cela me fait penser à la fois au petit en talonnettes et au Philosophe Botulique dont j'ai oublié le nom...
    voyons voir.... ha, oui Béchamel, un truc dans le genre, BHL ? Je ne sais plus,...enfin bref, les deux types
    disent pareil, hein... : " liquider 68 " et aussi en finir avec " ce grand cadavre à la renverse"...
    ben voyons ! C'est fou comme on pue la mort et eux comme ils fleurent bon la rose tandis qu'ils sont les adorateurs de toutes les puissances mortifères des siècles ! Vieux stratagème de refiler à autrui ses propres tares comme une patate chaude. Capitalisme : Un crime presque parfait.

    Ils sont un peu nases les mec ! Comme si on pouvait liquider un liquide : 1968 ! ou transformer un flux d'énergie vitale en un rectangle de cimetière. Il s'agit plutôt aujourd'hui d'opérer des retrouvailles et accomplir des synthèses inouïes. La Révolution prochaine aura plus à voir avec le métier de vigneron qu'avec celui de liquidateur de l'imaginaire en acte. Le peuple demain ne fera pas qu'agiter la bourgeoisie avant de s'en servir pour la bonne raison que plus la bourgeoisie se rétrécit détruite par elle-même et plus le peuple augmente. Vous savez bien duquel je parle.

    Les pisseurs de copie Botuliques pour le Point.fr ou les contre-réformateurs néo-Vichystes ne pourront rien contre le raz-de-marée qui les emportera tous.

    Cela me fait penser aussi à tous ces "déclinistes" à la con, vous savez tous ces plaintifs qui ont accéléré la dégradation du pays pour mieux après s'en attrister. Ce qu'ils ne voient pas, perdus dans leur pensée pauvre, c'est que ce sont eux qui sont en déclin à tout point de vue : spirituellement et physiquement.
    Proches de la tombe, ils regrettent leur jeunesse et le si beau pays de leur enfance, du temps sans doute du Maréchal. Ils meurent déjà et ils s'imaginent pouvoir liquider la France avant d'accomplir leur propre trépas. Une confusion d'esprit.

  19. 219
    Hold-up dit:

    @ André Assiétoi

    Merci de nous botter le cul.Tu as raison sur toute la ligne. Même moi je m'étais assoupis et je n'en reviens toujours pas. L'alibi donné est effectivement un ignoble exercice de police pour se donner bonne conscience. Liquidons les liquidateurs racistes en accélérant le vote d'une loi de réquisitionnement d'appartements puisque 63% des Français la réclament. Et surtout ouvrons nos portes aux 40 personnes perdus dans la froidure de la rue et l'inhumanité du nouveau siècle.

  20. 220
    marj dit:

    @53 Puldchérie

    Je sais, ça n'est plus d'actualité mais je n ai pas eu le temps de répondre à Pudchérie sur son message concernant la soirée d'ARTE...
    Cette soirée annoncée à grand renfort sur France Inter me semblait alléchante, donc je me précipite sur ARTE à l'heure dite et là, je n'en ai pas cru mes oreilles ! Je me suis d'ailleurs contentée du premier reportage, c'était bon, j'en avais assez entendu !
    Complètement à charge contre le net qui ne répandrait que rumeurs et désinformations, ce reportage visait à nous démontrer que seuls nos bons vieux journalistes, nos "célébrités", loin de toute subjectivité, de toute appartenance (politique, de classe, religieuse, de toutes liaisons dangereuses avec le pouvoir...etc), seuls ceux là seraient aptes à nous délivrer l'info, la vraie !
    Et voilà que de la grippe A aux tours jumelles, le tour est joué, après de "vrais" vérifications (si si ne riez pas), il s'avère que tout ce que la télé nous a dit est bien la réalité, que les critiques du net sont uniquement venues du "camp du mal" (voyez l'Iran ou Cuba)...comment ? Vous avez imaginé que la CIA avait manigancé derrière les attentats du 11 septembre, délire Iranien ! jamais la CIA n'aurait osé c'est bien connu, l'histoire n'est pas pleine de manoeuvres, de coups d'états organisés par cette agence etc etc...Que dire des labos pharmaceutiques ? Aller s'imaginer qu'ils puissent être de puissants lobbys intégrés dans une organisation comme l'OMS, paranoia de gauchistes...c'est pour cela d'ailleurs qu'une enquête est ouverte !

    Voilà le résumé de ce programme alléchant : fuyez le net, écoutez la télé et la radio comme France Inter, vous savez la radio qui se plait à avoir une ligne "équilibrée" sur le conflit Israel/Palestine (on y évite soigneusement de parler occupations, exactions de l'armée et écrasement d'un peuple) !
    Et c'est là que j'ai effectivement compris la manoeuvre, le Val était derrière, ce valet du Sarkozysme...lui qui n'a pas encaissé d'être critiqué sur la toile,continue à cuver sa vengeance à travers ce genre de documentaires, mais jusqu'ou ira t-il ce dictateur en puissance qui rêve de critiquer sans jamais l'être lui-même ? Je suis sûre que s'il le pouvait, il demanderait la censure sur le net !

    Ce soir là, j'ai été fort déçue par ARTE...

  21. 221
    GUILLOT dit:

    @Mazan

    En Aquitaine, c'est chaque département qui a constitué sa liste et choisit sa tête de liste. A ce jour, seuls les membres du comité de pilotage régional mis en place pour la campagne ont reçu le fichier du bulletin de vote où figurent les 85 candidat(e)s présenté(e)s en Aquitaine, afin de le vérifier une dernière fois, à la virgule prés.
    Evidemment qu'Iham Moussaïd a été sollicitée par son comité, c'est la démarche habituelle au NPA. Et dans les statuts actuels du NPA, la région n'existe pas.

    Celles ou ceux qui "pré-empte" une signification politique au voile d'Ilham ne peuvent que faire le jeu de l'islamophobie ambiante.
    Dans une vidéo que je viens de découvrir sur le site du Monde, Omar Slaouti rappelle que des élus de Sarcelles gardent la kippa sur la tête dans les conseils municipaux sans que cela choque quiconque(http://ramdamenregion.blog.lemonde.fr/2010/02/12/slaouti-npa-un-parti-qui-defend-les-arabes-et-les-noirs-il-perd-des-voix/) Il y a bien deux poids deux mesures.

    Et tout recours à la contrainte juridique où à une décision interne à un parti (et disciplinaire dans les écoles publiques, comme les 2 filles voilées d'Aubervilliers en 2004) visant à exclure des femmes voilées de la "sphère publique", revient à cela : "je n'ai rien contre les croyants; cela dépend de quelle religion ils sont".

    Toute religion opprime la femme(le boudhisme est-il une religion ?) le christianisme, aussi.Mais on oublie de séparer l'institution (qui brûlait les sorcières jusqu'au..) du message dont l'interprêtation personnelle être diffèrente de celui de l'institution.Et Ilham, en défendant le droit à l'avortement libre et gratuit ne défent -elle pas une interprêtation libre de sa foi ? (et qu'importe sa religion)

    Il en est de même pour l'institution scolaire et laïque il n'y a pas si longtemps. Encore au début des années 60, elle refusait la mixité et le port du pantalon aux filles à l'intèrieur de son enceinte (idem pour un parti laïque comme le PCF, dans lequel les jeunes filles étaient confinées dans l"lUnion des jeunes filles de France"; et Jeannette Thorez encourageant la promotion des "mamans lapines"!).

    Il y avait bien des féministes en France il y a 60 ans. C'était les "suffragettes" Et certainement qu'elle n'était féministe telle que nous l'entendons aujourd'hui.

    Les réactions d'hostilité au voile religieux d'Islam, je les résume ainsi: "je n'ai rien

  22. 222
    marj dit:

    Par rapport aux messages sur la soirée d'ARTE, un article intéressant :

    http://www.legrandsoir.info/L-injuste-proces-des-pretendues-theories-du-complot.html

  23. 223
    lola dit:

    Bien sûr, les hommes oppriment les femmes...et alors?

    Les hommes oppriment aussi les hommes, non?

    N'en déplaise aux spidermans du dévoilement, qu'ils se mêlent d'émanciper l'humanité et non pas les seules musulmanes voilées.

  24. 224
    Mazan dit:

    Langue-rouge 206 et VERGNES 207

    « Bref, la direction nationale a été mise devant le fait accomplie sans en avoir discuté. Le Conseil Politique Nationale où il y a évidemment des opposants à cette candidature (même s’ils sont probablement minoritaires) n’en a pas discuté alors qu’il s’est réunit 3 jours avant que l’affaire n’éclate. »

    Statut du NPA-Conseil Politique Nationale : « sa taille devrait donc avoisiner les 150 membres. Le CPN est chargé d'appliquer les mandats nationaux entre deux congrès. Il peut consulter les militants sur toute question qu'il juge suffisamment importante ou inédite et qui nécessite l'avis de tous. Le CPN se réunit au moins quatre fois par an, détermine les choix de campagne nationale, Il ratifie la composition des équipes responsables proposées par les commissions de travail. Il élit le comité exécutif dont il contrôle l'activité. Des réunions de préparation du CPN doivent être organisées pour que les militants se saisissent au préalable, en amont des débats afin de donner leur opinion.
    Le comité exécutif est responsable de l'activité nationale : représentation du NPA, animation nationale des campagnes, réaction à l'actualité politique et sociale française et internationale, collectif de porte-paroles… »

    Hé ben, les gars vous m'inquiétez. « 3 jours avant », vous voulez dire qu'en pleine campagne régionale du NPA, le CNP n'a pas discuté des problèmes pratiques et politiques posées par la campagne?
    Vous voulez dire que votre CNP de 150 personne discute de quoi? Pas des questions les plus brûlantes pour l'actualité d'un parti? La question du voile était «inédite» comme le disent les statuts et aucun dirigeant PACA, siégeant je suppose au CNP ou au Conseil Exécutif (Johsua, Godard...), n'a pris la responsabilité de mettre ça à l'ordre du jour, sachant « qu'il y aurait des problèmes évidemment »?
    Vous voulez dire que le mode de désignation de vos candidats est contradictoire avec vos statut toujours disant : « qu'il n'est pas une somme de comités atomisés mais un collectif de militantes et militants qui par leurs discussions et leurs décisions entendent faire évoluer les rapports de forces sociaux au profit de l'immense majorité de la population. Faire des expériences ensemble, tirer des bilans n'est possible qu'à partir d'activités menées ensemble »?
    Vous voulez dire que votre parti revendique que « La démocratie est une exigence et un atout pour notre parti. La démocratie est au cœur de notre projet. Elle implique la transparence, la circulation des informations, la mise à niveau systématique des éléments d'un débat, la connaissance de la pluralité des choix » mais que ça n'a aucune importance dans les faits?
    Vous voulez dire que l'évidence de ne pas parachuter des candidats'Vergnes) justifie de mettre en cause l'intérêt de l'ensemble de votre parti en préconisant localement une stratégie qui vous fait perdre des voix?
    Vous voulez dire que « La seule chose qui avait été discuté c’était de savoir si une femme voilée avait sa place au NPA et encore, la discussion a eut lieu je crois dans les commissions et les instances nationales mais je ne suis pas sûr qu’il y ait eut un vote même si les principes fondateurs (votés eux) qui disent que le parti est laïc et non athée peuvent être interprétés comme cela. » (Langue-rouge), c'est la même chose qu'une candidate voilée sans décision de congrès?

    Vous voulez dire que jeter le Centralisme Démocratique, c'est jeter la plus élémentaire démocratie?

  25. 225
    Annie dit:

    Communiqué du Parti de Gauche* Expulsion à Bagnolet : ça suffit maintenant Les pauvres ne doivent plus payer la crise ! Le Parti de Gauche manifeste son indignation face à l’expulsion brutale de 80 personnes – dont plusieurs enfants – survenue mercredi 10 février dans l’immeuble appartenant à la mairie situé au 92 rue Victor Hugo à Bagnolet. Une démolition immédiate a suivi interdisant la récupération de leurs modestes biens. Cette expulsion inacceptable survient une semaine à peine après la publication par la Fondation Abbé Pierre de son rapport sur le mal logement montrant l’ampleur de la crise dans notre pays. Elle survient en pleine trêve hivernale, et alors que les conditions climatiques sont particulièrement sévères en Île-de-France. Elle a été suivie quelques heures plus tard d’une nouvelle évacuation des personnes qui avaient trouvé asile dans un gymnase municipal. Et l’escalade s’est prolongée avec la destruction d’un campement de fortune. Ces hommes et ces femmes ont été violemment jetés à la rue et errent ce soir sans solution pour trouver un abri. Elles sont les victimes de l’incurie honteuse des politiques publiques en matières de logement et d’une procédure d’expulsion scandaleuse et indigne de la République. Les pauvres ne doivent plus payer cette crise qu’ils n’ont pas provoquée ! Chaque jour montre le contraire. Ça suffit maintenant ! Le Parti de Gauche exige dès ce soir les 80 hommes et ces femmes expulsés soient hébergés sans condition ni préalable. Le PG demande la réunion immédiate de toutes les autorités compétentes afin que les moyens d’un relogement pérenne soient trouvés dans les meilleurs délais.

  26. 226
    jean ai marre dit:

    @ 218 Hold-up

    Remarque, faut laisser creuser, et hop un coup d'épaule et les voila au fond.
    Mais c'est qu'ils sont coriaces.
    Pour terminer la semaine :

    Désobéissance Civile
    Trop nombreux sont ceux qui ont oubliés le passé
    L'histoire de l'homme, une honte, faut-il te le ressasser?
    Le monde, une spirale où les mêmes erreurs sont retracées
    A force de côtoyer l'horreur, nos coeurs sont devenus glacés
    Nous parlent que d'profits, la condition de l'homme effacé
    Mondialisation et concurrence sont leur unique phrasé
    Les peuples unilatéralement écrasés
    La création menacée
    Multinationales et croissance ont tracé
    Leurs routes sur nos libertés
    Ils ont jurés, crachés qu'rien n'entravera la leur à l'heure ou les dictatures sont cachées
    A cause de leurs profits, immédiat l'avenir est gâché
    Cette bande d'ingrats ont réduit la planète à un grand marché
    La loi des plus riches et beaucoup crèvent avant d'être âgé
    Protestations dîtes criminelles si tu les as outragés
    Ils mentent lorsqu'ils disent que le mal-être n'est que passager
    Puis s'étonnent quand la nature se rebelle comme un peuple enragé
    Ils disent être transparents alors que de sang, leurs mains sont tachées
    Déconseillent fortement d'avoir des idées trop engagées
    Accélération d'leur plan depuis qu'des avions se sont crashés
    Et toi, dis-moi dans quels sens dans ce système es-tu attaché?
    Ils prêchent le blasphème et la vraie lumière se fait lyncher
    Tous nés la corde au cou, dans certains pays elle a lâché
    Parlent de justice alors qu'à la racine ils l'ont arrachée
    Les plus gros s'engraissent sur la tête de ceux qui n'ont rien à mâcher
    Voila le monde d'aujourd'hui. Parait qu'leur plan a marché
    Nous vantent un progrès technique mais dans le fond ont tout saccagé
    Parle d'évolution quand notre humanité s'est fait hachée
    Notre coeur ne bat plus vraiment et notre inconscient est fâché
    Stress, angoisse, cancers, dépressions notre compte s'est chargé
    Mais on ne cherche pas la cause et les effets qu'on aimerait chassés
    "Philosophie fast-food" pour que nos consciences soient terrassées
    Au nom de la dignité humaine, nous avons dis: "ASSEZ"

  27. 227
    carlo dit:

    @ lola

    "l’ethnocentrisme est largement spontané et inintentionnel dans la plupart des cas, je ne dis même pas qu’ils sont intentionellement ethnocentristes"

    Je pense que vous avez voulu écrire: "je ne dis quand même pas qu’ils sont intentionellement ethnocentristes"
    Quant à moi, je voulais simplement dire que, pour s'opposer aux partisans d'une interdiction de la burqa, il n'est pas utile de s'intéresser à leurs motivations et de les accuser de défendre (intentionnellement) une vision de la femme largement tributaires de préjugés ethnocentriquesinconscients.
    J'avais dû sans doute mal m'exprimer.

    "Après, je trouve pas sans interêt de se demander pourquoi certaines portent le voile, ou d’autres la cravate";

    Moi non plus. La psychanalyse des comportements vestimentaires, par exemple, est quelque chose de tout à fait passionnant. Mais quand on défend le droit des femmes à s’habiller comme elles le souhaitent au nom du respect des libertés individuelles, il n'est pas nécessaire d'entrer dans ce type de considérations. Il vaut mieux même ne pas le faire, car cela peut donner l'impression (à tort, bien entendu) qu'il n'est possible de laisser les gens se vêtir comme ils le veulent qu'à condition de connaître les raisons pour lesquelles ils s'habillent ainsi et de s'être assuré que celles-ci sont bien légitimes.

    Descartes estime que certains blogueurs "suggèrent que le port du voile est une option tout à fait acceptable et que la société devrait faire en sorte que celles qui choisissent de le porter soient encouragées à s’affirmer dans cette voie."

    Ce n'est pas le cas de Jennifer (#195). Est-ce ou non le vôtre?

  28. 228
    André Assiétoi dit:

    225
    Annie dit:
    12 février 2010 à 19h05

    Communiqué du Parti de Gauche* Expulsion à Bagnolet

    Merci Annie.

    Le communiqué est très clair. Le PG ne tombe pas dans le piège de transformer les pauvres en délinquants. Maintenant, qui se sent morveux se mouche... Pas besoin d'en rajouter.

  29. 229
    lola dit:

    @Carlo

    D'accord.

    Sur ta question:

    Non, ça serait ridicule.

    La "société" n'a pas à encourager autre chose que la liberté et l'Etat de la garantir.

    Je vois pas d'oû sort cette idée que la société doit encourager le voile islamique...cependant qu'avec cette campagne dégoutante, il est clair que certaines vont être encouragées à le porter par réaction et d'autres encouragées à l'enlever par peur ou par honte.

    C'est un autre effet de tout ça: dire aux femmes voilées qu'elles pratiquent une religion barbare et qu'elles sont plus ou moins débiles.

  30. 230
    VERGNES dit:

    @ Mazan,

    Quoique que puisse te dire, en toute clarté, les militants du NPA, tu continues à nous chercher des poux dans la tête foulardée. Je suppose (je me trompe peut-être) que tu dois être au PC? et je te sens inquiet pour nous que nous ne respections pas un centralisme démocratique rigide...abandonné depuis belle lurette par le PC lui-même.

    D'un côté certains parlent du NPA d'Olivier Besancenot, et d'un autre côté reprochent que nous ne soyons pas au garde à vous devant le "chef". Quoique que fasse le NPA, ils trouveront toujours à redire quitte à affirmer la même chose et son contraire. Au NPA on ne s'en offusque même plus, tellement cela est devenu pour certains un de leur sport préféré.

    D'autre part nos choix politiques ou de nos candidats sont liés à nos convictions et à notre programme et non à un calcul purement électoraliste. Sinon nous aurions accepté par avance de participer aux exécutifs PS

    Je ne sais nullement si le fait de présenter notre camarade Ilhem nous fera perdre ou gagner des voix, je sais simplement qu'elle est membre du NPA et qu'à ce titre elle dispose des mêmes droits que l'ensemble des militants à se présenter comme candidate pour défendre l'ensemble du programme du NPA.

    Le NPA fonctionne en toute transparence et cela en désoriente plus d'un, peu habitués à la construction d'un parti par la base....et c'est bien là le sens de NOUVEAU Parti.
    Certes c'est plus compliqué de procéder ainsi, mais c'est aussi une meilleure garantie d'un parti réellement en phase avec la réalité et des évolutions de cette réalité de la composition de la société française et non de l'image "idéalisée" et figée que certains voudraient bien nous imposer.

  31. 231
    marj dit:

    @André

    Le communiqué du PCF est trés clair aussi (cf site) et Mélenchon a bien dit ce matin sur France Inter que c'était un manipulation médiatique...ou alors j'entend mal ?
    Comprenne qui pourra !

  32. 232
    lola dit:

    Jean-Luc Mélenchon sur france info

    http://www.france-info.com/chroniques-l-invite-de-18h15-2010-02-08-jean-luc-melenchon-et-le-debat-sur-l-identite-ouf-bon-debarras-402237-9-10.html

  33. 233
    Milena dit:

    @Mazan 199

    Tout simplement - merci. Ca leur a coupé le souffle on dirait, hold-up et cie. Je viens de rentrer du boulot et j'étais prête à aborder la question mais tu t'en es occupé très bien.

    Hold-up: qu'en dis-tu? Tu n'as plus la couverture de Marx, Engels et Lenine....

    Il n'y a rien de positif pour les colonisés dans l'expérience de la colonisation. Argumenter le contraire c'est de se placer à cotés des colons.

  34. 234
    Darthé-Payan dit:

    @ Jennifer, Lola, Milena, Ermler, Michel Matain, Thaumasios et cie ; c'est à dire à tous ceux ou celles qui caricaturent mon propos.

    D'abord apprenez à lire concrètement et réélement mes propos au lieu de les déformer, les dénaturer, les extrapoler, les déconsidérer.

    Je laisse juge les lecteurs qui viennent sur le blog de JL Mélenchon de juger de mes propos et des vôtres.

    Votre ignorance, votre inculture, votre négation de l'Histoire, votre négation de la république et de la laïcité, votre facile méthode faite d'amalgames nauséeux et de phrases douteuses qui montrent que vous êtes uniquement dans une posture et rien d'autre.

    Que m'objectez-vous à mes propos, ? à part de la salissure verbale et de la caricature qui démontre votre confusion politique, historique, idéologique et intellectuelle et des sous entencus infectes, RIEN le néant de votre pensée et de votre culture !

    Qu'objectez-vous au contenu du Manifeste Jacobin ? à par votre interprétation carricaturale et douteuse du travail de nombreux camarades, RiEN le néant de votre pensée politique et de ce qu'est pour vous la république !

    Tout cela me surprend pas ! Le débat avec vous est impossible ! Votre comportement et votre système de salissure de votre contradicteur est abjecte. Je ne vous adresse plus rien. Vous devenez ridicule et puérile dans votre vieille rengaine du Français raciste et islamophobe, du blanc français coloniseur et raciste, de la sale république colonisatrice etc... Vous vous lisez de temps en temps ? Vous prenez un peu de recul de temps en temps ?

    Votre façon de procéder est une insulte à l'intelligence humaine et une insulte au travail des camarades miltiants.

    A bon entendeur salut !

  35. 235
    lola dit:

    @Darthé-Payan

    Maiiiiiiiiiiis oui! Nous sommes incultes, pas républicains, pas jacobins etc toi t'es tout le contraire.

    Allez, ça te va?

    XD

  36. 236
    VERGNES dit:

    A chacun sa croix

  37. 237
    Annie dit:

    @lola : ça veut dire quoi "XD" à la fin de tes messages ? C'est un smiley ? Tes initiales ? Un acronyme ?
    Excuse moi de cette question débile.

  38. 238
    lola dit:

    @Annie

    C'est un smiley content. T'as aussi le pas content: XS
    Et le moyen pas content Xs.

    Faut que je trouve une combinaison pour faire un smiley "femme voilée"!

    Et je serai au top.

  39. 239
    carlo dit:

    @ Darthé-Payan

    Dans votre manifeste, il est dit que « les signes religieux ostentatoires, les signes ou atavismes mercantiles ou les accoutrements menant en danger la dignité humaine, notamment de la femme, ou l’ordre public ou la vie en société, doivent être interdit dans l’école publique, les services publics, l’espace public. »

    Pourriez-vous préciser ce que vous entendez par "atavismes mercantiles " et comment vous définissez la notion d'"espace public" ? Pourriez-vous nous dire également quelles sont les tenues vestimentaires visées par l'expression "accoutrements menant en danger la dignité humaine"?

  40. 240
    Darthé-Payan dit:

    @ Ceux qui veulent bien se donner la peine de lire

    Un extrait d'un discours de Jaurès, celui dont s'inspire JL Mélenchon et d'autres comme moi...

    "l'oeuvre coloniale défendue par Jean Jaurès"

    "L'Alliance a bien raison de songer avant tout à la diffusion de notre langue; nos colonies ne seront françaises d'intelligence et de coeur que quand elles comprendront un peu le français. [...] pour la france surtout, la langue est l'instrument nécessaire de la colonisation : l'émigration n'est pas abondante chez nous comme en Angleterre et en Allemagne; on aura beau la favoriser, elle ne sera jamais suffisante pour distribuer sur les vastes territoires de l'Algérie, de la Tunisie, de l'Annam et du Tonkin, des Français qui, par leur seule présence, propagent notre influence et nos idées. Il faut que des écoles françaises multipliées, où nous appellerons l'indigène, viennent au secours des colons français, dans leur oeuvre difficile de conquête morale et d'assimilation. [...]Or, quelle doit être notre ambition ? Que les Arabes et les Kabyles, commandés par par des officiers français, servent à la garde et à la police de l'Algérie, de telle sorte qu'une bonne partie de l'armée d'Afrique puisse, en cas de péril, aller à une autre frontière : qu'ils entrent peu à peu dans nos moeurs politiques et participent à l'administration de rares affaires, enfin qu'ils deviennent le plus possible des producteurs."
    In Discours pour l'Alliance française, Albi, 1884

  41. 241
    Darthé-Payan dit:

    @ Ceux qui se donnent la peine de lire..

    Colonisation, décolonisation

    XIXe siècle
    La colonisation de l'Afrique et ses détracteurs Ce document existe en version intégrale pour les Amis d'Hérodote
    Jusqu'au milieu du XIXe siècle, les Européens s'en tiennent en Afrique à des établissements côtiers où ils troquent leurs marchandises contre de l'ivoire et... des esclaves avec les chefs de l'intérieur.

    Partisans de la colonisationTout change en 1872 quand le Premier ministre britannique Benjamin Disraeli annonce au Crystal Palace (Londres) sa volonté de promouvoir l'empire anglais.

    La même année, un Français, le républicain de gauche Léon Gambetta lance à Angers : «Pour reprendre véritablement le rang qui lui appartient dans le monde, la France se doit de ne pas accepter le repliement sur elle-même. C'est par l'expansion, par le rayonnement dans la vie du dehors, par la place qu'on prend dans la vie générale de l'humanité que les nations persistent et qu'elles durent ; si cette vie s'arrêtait, c'en serait fait de la France».

    De ce moment-là, les États européens vont s'engager dans la «course au drapeau» en Afrique et en Asie... mais sans que les citoyens s'y intéressent le moins du monde. L'Afrique noire, considérée comme une terre sans maître, fait l'objet d'un partage au cordeau au Congrès de Berlin en 1885.

    La même année, en France, le porte-parole de la gauche républicaine, Jules Ferry, lance devant les députés : «Il faut dire ouvertement que les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures. Je répète qu'il y a pour les races supérieures un droit, parce qu'il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures» (28 juillet 1885).

    La colonisation (*) allie le meilleur et le pire : des missionnaires et des fonctionnaires pétris de bons sentiments tentent d'aménager les infrastructures et de développer une économie moderne ainsi que d'alphabétiser les populations et d'améliorer les conditions sanitaires ; mais des militaires, des fonctionnaires et des commerçants abusent aussi de leur position pour exploiter les populations, voire massacrer des groupes entiers.

    De l'anticolonialisme à la décolonisationLes conquêtes coloniales deviennent un enjeu politique dès les années 1870.

    L'opposition à celles-ci est portée en Angleterre par le chef du parti libéral (whig), William Gladstone, un Écossais animé par des convictions religieuses très rigides, grand rival de Benjamin Disraeli...

    En France, les principaux opposants se recrutent chez les royalistes, qui ne voient pas l'intérêt de disperser tous azimuts les forces vives de la nation, et dans la droite nationaliste qui veut privilégier la revanche sur l'Allemagne, vainqueur de la France en 1870-1871. A gauche, Georges Clemenceau, chef des radicaux, mû par le même patriotisme, fait figure d'électron libre en dénonçant lui aussi les équipées coloniales.

    Quand se profile la décolonisation, au bout d'à peine un demi-siècle d'active présence européenne, celle-ci peut se targuer d'avoir lancé en Afrique l'urbanisation mais ses réalisations demeurent superficielles et fragiles.

  42. 242
    André Assiétoi dit:

    #
    231
    marj dit:
    12 février 2010 à 19h42

    "@André

    Le communiqué du PCF est trés clair aussi (cf site) et Mélenchon a bien dit ce matin sur France Inter que c’était un manipulation médiatique …ou alors j’entend mal ?
    Comprenne qui pourra !"

    Il me semble pourtant avoir démontré clairement que la mairie communiste n'a cessé de mentir. D'ailleurs plus personne n'est dupe. Même place du colonel Fabien on se désolidarise. Au mensonge s'ajoute le déshonneur d'avoir, selon une méthode policière éprouvée, essayé de faire passer les pauvres qu'on jette à la rue par moins 9 degrés comme étant tous des criminels.
    Tu dis "comprenne qui pourra" ? Comprend qui veux, surtout. Si tu ne veux pas admettre que c'est une saloperie, libre à toi d'en être la complice en fermant les yeux et/ou en la justifiant. Si Mélenchon défend cette saloperie contre son parti, libre à lui.
    Mais je crois qu'il a parlé trop vite s'il a vraiment dit ce que tu as dit qu'il a dit. Parce que la position du PG est très claire.

    Au fait, tu es au PCF ? C'est si difficile que ça, quand on est au PCF, de douter ? Rien qu'un tout petit peu ?

  43. 243
    Milena dit:

    Darthé

    Si on n'est pas d'accord avec toi, on est ignorant. Si on s'oppose à ton discours de "français libérateur" on est abjecte.... Bein dis-donc, il faut s'allonger sur le divan, là! Calme-toi.

    Darthé, c'est clair que nous n'avons rien déformé, c'est à tes propos que nous nous sommes addressés. Tu ne veux plus la culpabilité de la colonisation sur la conscience de la république chérie.... Tu veux te rappeler de la civilisation que la France a apporté au Maghreb et ailleurs en Afrique.... Et comment! Nous sommes des révisionnistes et toi, tu es la lumière dont parlait Jean-Luc Mélenchon dans son blog du 5 Février...

    Tu viens juste de confirmer par tes citations de Jaurès et Ferry ou tu te place dans ce débat: ce sont des propos racistes qui ont justifié le pillage de l'Afrique et le reste du monde colonisé. Le pire, c'est qu'en 2010, tu ne vois aucun problème avec ces propos. Si c'est ça, la république pour toi, moi, je n'en veux pas! Je veux vivre dans une société ou l'on ne parle plus de races inférieures, je ne veux pas être civilisée par force. En tant qu'être humain, j'ai la capacité de penser, de faire mes choix, de m'engager..

    Oui Darthé je préfèrerais que tu ne m'addresse plus. On n'a rien à se dire.

  44. 244
    Darthé-Payan dit:

    @ Tous ceux qui veulent se donner la peine de lire...

    J'ai posté un extrait d"un discours de Jaurès.

    J'ai publié un extrait d'étude historique et d'analyse.

    Est-ce mon point de vue ?

    Non ! Mais il y a que les Milena, Jennifer et la compagnie des falsificateurs de propos pour dire que ce que dit Jaurès et ce que dit Ferry sont miens.

    J'ai dit que la colonisation a été terrible pour les raisons que tout le monde sait. J'ai dit aussi qu'elle avait aussi émancipé les peuples et cela parce que c'était la République.

    Ce sont des faits historiques vérifiables.

    Jaurès et oui a tenu des propos que j'ai mis dans mon précédent post. Et puis, il a évolué, je renvois à son périple de pusieurs mois en Amérique latine et ce qu'il en a retiré. Jean-Luc Mélenchon en a déjà parlé et je crois qu'il préparerait une préface à une brochure au sujet de Jaurès en Amérique latine.

    L'histoire est complexe car faite par les hommes.

    JL Mélenchon parle de la guerre d'Algérie comme une guerre civile. A ceux qui se donne la peine de lire et d'éviter les caicatures faites dans le style malhonnête de Lola ou Jennifer, je vous invite à lire sa déclaration publique faite au sénat en 1999 et aussi à lire le chapitre qui relate son intervention dans son livre "Causes républicaines". D'alleurs son livre "Causes républicaines" est à lire, à relire, à analyser, à s'en servir. Il doit devenir un livre de chevet et également un livre de salubrité publique pour nettoyer la bêtise, l'ignorence, la malhonnêteté intellectuelle de certains des intervenants.

    A ceux qui caricaturent mon argumentation, je leur dis que votre travail est stérile, puéril et sans issue. A quand votre sevrage politique, idéologique hors de votre corportiment religieux ?

    Pourquoi présentez-vous sans cesse les gens par leur religion, et employez vous à saturation les mots musulmans, islamophobie, racisme, français moyen, blanc colonisateur ? Que recherchez-vous derrière ces mots qui vous servent à vous cacher et montre beaucoup les objectifs inavoués et inavouables de vos nauséeux propos faits d'amalgames douteux, de calomnies, de caricatures, de sous entendus litigieux ? Qu'est ce que vous recherchez en pratiquant la négation du débat et la disqualification répétitive de vos contradicteurs notamment s'ils sont républicains, laïques et universalistes ?

    En tout cas, vos propos vous tournent en ridicule, vous font passez pour des incultes et des avatars frelatés de militants de gauche. Continuez à vous ridiculiser, moi cela ne me gène pas bien au contraire ! J'en ris !

  45. 245
    Annie dit:

    @lou passejaïre post 59 qui met un lien d'une interview de Elisabeth Badinter à propos de la sacralisation de la maternité et de l'idéologie écolo-radicale qui accompagne avec cette sacralisation : sur ce point, je suis bien d'accord avec elle, cette hystérie pour que les mères accouchent ou allaitent naturellement est une régression. Le point le plus important est ce qu'elle dit de l'idéologie naturaliste, qui tend à avoir une hégémonie culturelle.

    Je ne peux que conseiller un essai très stimulant de Clément Rosset "L'anti-nature" déconstruisant toutes les philosphies naturalistes qui ont fustigé les "artifices", et la divinisation de la nature. Un passage très intéressant sur les religions, et la démonstration par Rosset que combattre l'esprit religieux doit se faire dans la contestation de toute idéologie naturaliste.

  46. 246
    dorant dit:

    Sur cette affaire de Bagnolet, il faut quand même avoir en contexte l'ampleur du mal-logement en région parisienne, comme le rappelle justement la mairie de cette commune. 2700 demandeurs de logements sociaux.
    Eh oui, on ne construit pas suffisamment de logements sociaux ! Malgré l'excellente loi SRU portée par J-C Gayssot.
    Alors, ce n'est pas en laissant des hooligans et des individus antisociaux s'ébattre dans des squats, trafiquer de la dope et pourrir la vie d'une commune ouvrière qu'on va faire avancer cette demande de logements "accessibles".
    Ouvrez les yeux !

  47. 247
    dorant dit:

    On revoit la même manipulation qu'à Argenteuil jadis. Mais comme le fait remarquer judicieusement le site du PCF nos médias dominants ont diffusé (massivement !) une information particulièrement incomplète et donc spécieuse…
    Une demande d’expulsion demandée par la mairie depuis 15 ans, exécutée finalement cette année en plein hiver et à quelques semaines des élections… C’est très étonnant, non ?

  48. 248
    Pierre L dit:

    PCF 2010

  49. 249
    marj dit:

    @André

    Je pense que le manque de "doute" vient plus de toi que de moi...mais pour douter il faut commencer par lire et comprendre les autres au lieu de rester campé dans ces certitudes , j'ai écrit "communiqué du PCF" et pas de la mairie...

  50. 250
    marj dit:

    @Pierre L

    Et ça ne vaut que pour PCF tu crois ?

Pages : « 1 2 3 4 [5] 6 7 8 9 10 1114 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive