05fév 10

Les marchés à l'assaut

Après le voile, les banques

E n ce moment j’ai promis une diète médiatique, parce que dimanche je vais au Grand Jury de RTL (il ya aussi Le figaro et LCI) qui est une sorte de podium central médiatique sur lequel je ne suis plus monté depuis les européennes ! Je bosse mes fiches comme un fou. Ca n’empêche pas de faire le reste. Par exemple un aller retour à Bruxelles pour les auditions et rapports de la Commission des affaires étrangères. Mais ce vendredi ma journée a commencé sur fond maussade. En effet,  j’ai été privé du moment hebdomadaire de bonheur qu’est ma lecture du billet de Pierre Marcelle dans «Libération». Malaise. J'en parle. Et j’ai eu la grosse colère en lisant ce qui se passe entre « les marchés » et le pauvre peuple grec. Je vais parler aussi des banques, ces parasites.

FOND DE L'AIR

Je n’achète systématiquement «Libération» que ce jour là et pour cette raison là. Ce n’est pas que le billet soit mauvais. Tout au contraire. Comme tous les autres il fait son métier en obligeant à réfléchir, d’accord ou pas d’accord. Ce n’est pas que je ne supporte pas qu’il me critique. Je n’aime pas trop les critiques en général. Mais c’est que je sois en partie d’accord avec la critique qui m’est faite. Voila qui me coince. Ne pas être tout à fait d’accord avec soi-même me rend maussade quand cela se produit. Marcelle a tort de dire que je me laisse engluer dans la critique radicale de la burka. Mais il a raison, mille fois raison, de dire que le fond de l’air est délibérément tourné à l’obsession contre les pratiquants de la religion musulmane. D'après moi, les musulmans d'aujourd'hui sont les juifs d'avant guerre en matière de bouc émissaires. Comment maintenir ses convictions et ses principes sans se prêter au jeu qui en détourne toute la signification. Je rumine. Et je parle d’autre chose dont je m’énerve de ne pouvoir parler nulle part : les banques. 

LA LIGNE DE DEFENSE

Donc je voudrais bien faire la pause à propos des burkas, voiles et ainsi de suite. Car je suis bien d’accord pour constater que pendant qu’on parle de ça, le reste de ce qui est souvent plus brûlant, vit sa vie dans la douceur de la pénombre. Mais comment faire ? Il faut réagir quand on vous interroge. Il faut tenir la tranchée. Pas question de faire comme si les campements religieux au milieu de la scène publique étaient une mode parmi d’autres. Pour moi c’est la lutte des Lumières qui continue. C’est la ligne ultime de résistance. J’ai vu passer par-dessus bord le socialisme. Puis la République, rendue subsidiaire, défigurée en régionalisme européen, ridiculisée en adjectif du maintien de l’ordre. Sur ces thèmes, on joue en défensive, à reculons. Sur les Lumières on est encore vainqueurs et ce sont nos lois qui s’appliquent. Pas question d’en lâcher un centimètre carré. Dans l’affaire de la candidate voilée j’ai lu dans l’Humanité que c’était l’état major du NPA qui avait lancé l’affaire avec un communiqué pour en informer tout le monde. C’est vraiment de l’ostentatoire. J’avoue que je ne comprends pas le motif. Je croyais que c’était une affaire locale remontée par les médias. Non. C’est dans l’autre sens que ça s’est passé. J’ai dit ce que j’avais à dire dans Marianne 2. Je n’ai pas le gout d’en faire davantage. Je ne comprends rien à ce que fait le NPA avec cette histoire ni pourquoi ça lui a paru important d’en faire un argument de campagne et un thème de débat. Je me contente de constater que ça va faire beaucoup de malheureux. Pluriel qui ne doit pas masquer la proportion de féminin qu’il contient. Car qu’on le prenne comme on veut : le voile n’est pas représentatif des quartiers et le voile est un signe de soumission volontairement propagandiste !

LES MARCHES C'EST QUI ?

Depuis plusieurs jours «les marchés financiers défient les Etats» selon le titre du journal "les Echos". En effet. Pour l’instant, la Grèce, l’Espagne et le Portugal sont sous le feu. Cet assaut peut tourner au désastre général. Ou au désastre localisé. Mais il y aura  désastre. Désastre social à coup sûr si les remèdes de cheval que les libéraux de la Commission et les autres chiens gardes demandent aux grecs sont appliqués. Peut-être alors ce pays, ou bien l’Espagne, ou bien le Portugal sera le premier à entrer dans le scénario latino-américain du bug qui déclenche l’avalanche. Notons qu’il s’agit de trois gouvernements sociaux-démocrates. Les trois sont mis en demeure de faire subir une saignée à leur peuple.  Comme cela s’est passé au Venezuela, en Argentine, en Bolivie et autres contrées tellement exotiques. Examinons un point de détail à présent. Qui sont ces « marchés ».  Les banques. Un point c’est tout. C’est elles qui exigent des taux insupportables. Les banques, hier sauvées par les Etats viennent aujourd’hui les assaillir. Les banques, sauvées par les contribuables viennent les saigner ! En Europe la situation est particulièrement croquignolesque. Car les banques ont été renflouées par les Etats et gorgées par la Banque centrale elle-même. Voyons

MAMIE LA BANQUE

La BCE a multiplié les initiatives pour refinancer les banques dans des conditions extrêmement avantageuses, sans imposer de contreparties pour limiter la spéculation et les risques. On voit la reconnaissance ! Ces facilités ont artificiellement gorgé les marchés financiers de liquidités. La BCE a ainsi fourni pour plus de 800 milliards de liquidités en 2009 contre 450 milliards en 2007. Combien de ces milliards sont devenues des munitions qui sont aujourd’hui tirées contre les Etats ? Résultat, le bilan de la BCE s’est envolé grâce aux volumes des prêts consentis et des actifs pris en pension. Ce bilan c’était 1 200 milliards d’actifs en 2007 et 1 500 milliards en 2008. En 2009 il dépasse  les 2000 milliards et se maintient  autour de 1800 milliards début 2010. Cette somme c’est 16 % du PIB de la zone euro. Et La Grèce ? 3% de la zone euro ! Compris ?

DES CADEAUX ENCORE ET ENCORE

Voyons le détail de ces bontés faites aux banques. Je commence par le plus technique et je finis par le plus croustillant et le plus honteux. La BCE a accepté depuis octobre 2008, de recevoir des actifs de plus en plus risqués en garanties des prêts qu’elle fait aux banques. Ca s’appelle les opérations de prises en pensions. Elle accepte désormais les actifs notés BBB-, alors qu’elle n’acceptait pas de garanties en dessous de A- jusqu’alors. Courrez pour obtenir de déposer votre voiture d’occasion en garantie d’emprunts ! Ce n’est pas tout. La BCE a offert aux banques des nouvelles possibilités de financement « non conventionnelles ». On va retrouver les Grecs au bout de ce fusil là. La BCE a élargi ses offres de financement des banques au-delà du court terme qui est pourtant l’essentiel de sa mission de refinancement. Elle a ouvert des lignes illimitées et à taux fixe, à 3 mois, à 6 mois et même à 1 an. Le tout aux conditions de refinancement de court terme : 1 % ! Une aubaine pour les banques qui ont ainsi pu reprendre à plein régime leurs jeux sur les marchés financiers. Ces prêts longs ont en effet obtenu un énorme succès : 1 120 banques bénéficiaires, plus de 600 milliards pour les 3 adjudications successives de juin, septembre et décembre 2009. Dont 442 milliards rien que pour celle de juin, la plus importante opération de refinancement jamais effectuée par la BCE en une seule fois ! Et comme quand on aime on ne compte pas, elle a accepté d’acheter aux banques des titres de dettes pour 60 milliards, pour soutenir leurs émissions obligataires sur les marchés. Vous aussi éditez des titres et proposez-les à votre banque ! Une fois qu’elle vous aura acheté ça courez avec vos sous les mettre en garantie d’emprunt pour une somme multipliée par dix. C’est ça qu’on fait les banques. Mais pas vous, bien sûr.

LES BOULES

Et maintenant le cœur de l’affaire. Celle qui met les boules par terre comme on le dit si efficacement ! La BCE a baissé ses taux directeurs à un niveau très très bas. Elle a ainsi rendue les liquidités quasi gratuites pour les banques. Ainsi le taux principal (dit Refi) est passé de 4,25 % à l’été 2008 à 1 % depuis mai 2009. Il est inchangé à 1 % en janvier 2010. Qui ne rêverait d’un taux à 1% pour faire ses achats ! Rêve ! Car du côté des banques, les taux d’intérêt aux particuliers ont certes baissé mais sans commune mesure. Elles encaissent évidemment l’essentiel de la différence. Et c’est beaucoup, beaucoup  d’argent. Alors que les banques françaises se refinancent à 1 % contre 4,25 % à l’été 2008, voyons comment ont évolué les taux qu’elles pratiquent, selon la Banque de France. Taux moyen sur découverts ménages : passé de 11 % à l’été 2008 à 10 % fin 2009 ! Dans l’intervalle la banque a bénéficié de trois points et demi d’économie. Total : elle vous en prend deux et demi de plus ! Voyons le taux moyen des crédits aux ménages. Ils passent de 6 % à l’été 2008 à 5 % fin 2009. Même calcul simple. Il y a pire. Les taux de crédit « revolving » subis par les ménages modestes. Ils sont à 18 % ! Premier facteur de surendettement ! Christine Lagarde a refusé toute suppression de cette sorte de crédit revolving proposée par amendement à l’Assemblée nationale. Pourtant le surendettement des ménages a progressé de 17 % en 2009. Lagarde veut maintenir le crédit revolving, car selon elle c’est un moteur décisif de la consommation : « 40 % des achats par correspondance à la Redoute ou aux Trois Suisses se font par crédit revolving. Ce sont des milliers d’emplois à la clef ». 

Et les entreprises ?

Ces chères entreprises et leurs emplois au nom desquels sont infligés tous les tourments, que sont elles réellement devenues ? Taux moyen des crédits aux entreprises : passé de 5,5 % à l’été 2008 à 3 % fin 2009. Là où la banque mangeait un point et demi, elle en mange deux à présent. Sympath, non ? Pour autant le zèle n’a guère été de mise. Fin 2008, les banques françaises s’étaient engagées de manière informelle avec le gouvernement à permettre une progression des crédits entre 3 et 4 % en 2009. Nicolas Sarkozy avait fait de beaux mouvements de mentons ! Résultat ? Source Banque de France : l'encours du crédit a baissé de 0,9 % pour les entreprises en 2009 (moins 14 % pour les seuls crédits de trésorerie). Voila les faits. L’encours du crédit aux entreprises a atteint en décembre 2009 son plus bas niveau depuis mai 2005. Les banques françaises ont donc utilisé les aides publiques pour investir sur les marchés financiers plutôt que pour financer l’économie. Les grecs disent merci. Et, en vue d’une nouvelle réunion à Bercy le 10 février 2010, les banques ont déjà prévenu qu’elles refuseraient pour 2010 tout nouvel engagement chiffré avec le gouvernement. Pour ce qu'elles ont fait du précédent "engagement!" Pendant ce temps l’incroyable monsieur Trichet déclare : « nous n’accepterons pas qu’il y ait des restrictions au niveau de l’offre de crédit ». Sur ! C’est Sarkozy qui va déguster si jamais tonton Trichet se rend compte de ce qui se passe en France ! 


731 commentaires à “Après le voile, les banques”

Pages : « 1 2 3 [4] 5 6 7 8 9 10 1115 »

  1. 151
    Pulchérie D dit:

    Dans le blog précédent, julie (237) et jean aimarre (375), proposaient un débat sur la sale guerre à laquelle participe la France, en Afghanistan. Jean aimarre avait précédemment regretté que J_LM ne s’exprimait pas clairement sur ce sujet.
    J’ai remonté assez haut dans la série de blogs et retrouvé celui que Mélenchon CONSACRAIT à ce conflit.. C’était le blog du 21 septembre 2008.
    http://www.jean-luc-melenchon.fr/2008/09/la-guerre-en-questions/

    Mélenchon dénonçait la volte-face de Sarkozy, qui avant les élections de 2007, promettait le départ des troupes françaises d’Afghanistan, puis, en novembre de la même année, affirmait que « la France restera engagée en Afghanistan aussi longtemps qu’il le faudra, car ce qui est en cause dans ce pays, c’est l’avenir de nos valeurs et celui de l’Alliance Atlantique ».
    Jean-Luc Mélenchon proclamait que le choix de l’Afghanistan comme base de départ des attaques terroristes de septembre 2001 était un prétexte inventé bien avant le 11 septembre ; il rappelait clairement que bien avant l’attentat, Britanniques et Américains avaient pris position en mer d’Oman.
    Et que les USA ont formé Al-Qaida pour combattre l’URSS.
    Et surtout, Mélenchon, dans cet éditorial, expliquait clairement que les raisons de cette guerre étaient résumées en un mot : « pétrole ».

    Voici donc presque 20 mois que J-LM a pris position. Il a clairement dit : « Cette guerre ne se fait pas « avec » les afghans mais contre eux ».

    Jean ai marre a dit (4 février 2010: 375) : « nous devons proposer et influer nos élus politiques pour aller vers des solutions que nous préconisons. C’est à eux de nous expliquer leurs décisions, et de les argumenter.
    Mais julie a dit : « notre rôle – citoyen au nom duquel nos soldats interviennent là-bas – n’est pas de trouver des solutions avant d’agir, mais d’agir pour qu’il y ait des solutions ».

    Mais pour agir, julie, il faut que nous comprenions bien l’inanité de cette guerre, et que nous puissions l’expliquer autour de nous. Alors, nous pourrons agir.

    Jean aimarre a clairement expliqué (375) l’effet pernicieux sur notre jeunesse française de cette guerre. J’oserai faire un pas de plus : et que dire alors de la catastrophe que ces massacres constituent pour la jeunesse de là-bas, qui est contrainte de la subir, comme la nôtre l’a endurée sous les nazis?

    Essayons de lancer ce débat, au milieu de ces propos insensés qui dénaturent un forum qui promettait tant de choses (en 2007).

    Pulchérie

  2. 152
    Annie dit:

    Le lien vers l'émission de cette semaine de Public Sénat du débat Yves Jego/JLM

    http://www.dailymotion.com/video/xc4jk1_face-a-nousjeanluc-melenchon-et-yve_news

  3. 153
    Darthé-Payan dit:

    @Pulchérie D

    L'Afghanistan sont dans l'impasse depuis que les soviétiques sont intervenus en décembre 1979. La suite est un long chemin morbide, rétrograde, obscurantiste vers l'abime. La guerre civile en continue.

    Les USA, l'OTAN, la France sont présents et font une guerre qui est sans issue comme était sans issue la guerre des soviétiques. Ils sont partis et les talibans ont pris le pouvoir quelques années après. Ils furent aidés par les USA et l'Arabie Saoudite.

    Ensuite, c'est le pire pouvoir religieux rétrogade qui essaimera sur ce pays qui chassa les Britaniques et les Soviétiques et le moyen âge d'un fanatisme éteindra les Lumières de liberté, d'émancipation,de laïcité et de dignité.

    Le 11 septembre engagea les USA avec leur bagage accompagné que sont les Britaniques et repartit guerre d'occupation après 8 semaines de bombardements aériens et d'attaques meurtrières des amis de Kazaï, administrateur et digne représentant de l'industrie pétrolière.

    Continuer la guerre c'est donner encore plus de chance aux Talibans de revenir.
    Stopper la guerre et partir c'est donner la victoire aux Talibans rétrogrades et fanatiques d'imposer leur politique théocratique et rétrogade pour des années avec à la clé de la guerre civile encore et toujours.

    C'est l'impasse, partir, rester, continuer, négocier tout ramène aux Talibans et annonce leur retour.

    Nos soldats combattent là bas parce que Sarkozy la décider et nous devons avoir pour eux (pas pour la décision de Sarkozy qui est pure aventure et qui a mis le doigt dans l'impasse que je décrivais un peu plus haut dans mon propos) un profond respect et une pensée solidaire. Nous sommes des citoyens et le sort de nos soldats qui sont des citoyens engagés parce que le Président de la République et une majorité de Droite l'ont décidé. Rien ne faire pour mettre nos soldats compatriotes et concitoyens dans l'embaras. Ils sont déjà victimes d'une décision et ils sont embourbés et risquent d'être frappés par les obscurantistes talibans formés et formatés dans des écoles religieuses fanatisées au Pakistan. La négation et la soumission de la femme. La licence hypocrite des moeurs, la destruction de toute culture et du patrimoine. Le noir obscur de la folie furieuse de religieux dépravés et jouïssant du plaisir de la guerre.

    Il y a le pétrole pas loin et il y a le paveau. Mais aussi dire que le retour des Talibans n'apportera rien de bon simplement le pire pour ce pauvre peuple qui a connu les guerres extérieures ou civiles, les fanatismes religieux, les seigneurs (saigneurs) de la guerre tribale ou de l'opium; Bref, ce peuple qui n'est que chair à canon ou embrigadement obscurantiste.

    La solution c'est dans l'immédiat ne rien compliquer la vie de nos soldats puis faire pression pour qu'ils se retirent. Le plus tôt sera le mieux.

    La lutte contre le fanatisme religieux des Talibans et de tous ces obscurantismes moyen ägeux doit être constante et nous devons aussi aider à quelques flammes d'espoir les esprits libres prennent vie et permettent d'entrevoir une lumière laïque, humaine et de paix. Aidons au mieux les militants laïques Afghans à relever la tête !

  4. 154
    Descartes dit:

    @Carlo (#533 dernier fil)

    Cela veut dire -du moins pour moi ; je ne sais pas ce qu’en pense ermler- que le fait d’être croyant, et même musulman, voire de porter un voile, ne permet pas de préjuger qu’en tant qu’élu(e) on se déterminera en fonction des intérêts particuliers de sa « communauté » et non de l’intérêt général. Penser le contraire, c’est entrer dans la logique communautariste, ce que nous refusons, je crois, tous les trois.

    Merci de ta réponse. Mais je dois avouer que je la trouve ambigüe. Le fait qu'un candidat soit croyant et porte un voile dans la sphère privée ne préjuge en rien de la manière dont il se déterminera comme élu, et supposer le contraire effectivement nous engagerait dans une logique communautaire par défaut, puisque cela reviendrait à admettre qu'il est impossible pour un élu de se soustraire à la détermination par sa communauté.

    Mais le problème se pose différemment pour moi lorsque le candidat manifeste ses croyances et porte le voile dans la sphère publique. En effet, supposer que le candidat est capable de représenter touts ses électeurs et pas seulement ceux de sa communauté implique supposer qu'il est capable de s'abstraire des règles de sa communauté d'origine. Or, une candidate pour qui le voile est si important qu'elle n'est pas capable de l'enlever pour s'adresser à ses électeurs est elle capable de le faire ? Personnellement, je ne le crois pas.

    On revient je pense sur un débat qu'on a eu sur la question de la burqua. Je persiste à croire qu'il existe dans toute collectivité certaines règles de "vivre ensemble". Dans la collectivité qui s'appelle "la France", la règle qui fait consensus est que les manifestations religieuses ou communautaires sont exclues dans la sphère publique, et qu'elles doivent être discrètes dans les lieux publics. Une personne pour qui les signes d'appartenance communautaire ou religieuse passent avant toute autre règle ne me parait pas être en mesure de représenter autre chose que sa communauté.

  5. 155
    Hold-up dit:

    Pièce à verser au Dossier : " Banques " - (pour alimenter le débat pas pour l'arrêter)
    http://www.dailymotion.com/video/xc3m2i_j-cheminade-cest-pas-la-grece-imbec_news

  6. 156
    Hold-up dit:

    Pièce à verser au Dossier : " Banques et Marchés financiers - (pour alimenter le débat pas pour l'arrêter)

    "Terreur sur l’Europe : " La cruauté de la compassion " :http://www.solidariteetprogres.org/article6297.html
    "L’horrible visage des marchés financiers ": http://www.solidariteetprogres.org/article6298.html

  7. 157
    Pierre L dit:

    États des planètes, thèmes astraux et prédictions (un peu d'astronomie, quand même, dans ce fatras astrologique).

  8. 158
    Descartes dit:

    @Ifig (#7)

    Tu me dis en gros que la police en tant qu’institution républicaine doit certes respecter les lois républicaines, mais que les citoyens doivent aussi respecter la police. Soit. Je suis toujours d’accord avec toi. Je t’invite cependant à aller lire la note de blog suivante (d’un journaliste du Monde) pour que tu essaies d’intérioriser ce que certains de nos concitoyens peuvent ressentir face à la police républicaine.

    Et alors ? Tu tires quelle conclusion ? Dans tous les métiers, il y a des gens qui commettent des erreurs. Et dans certains métiers, les erreurs ne pardonnent pas. C'est, je suis d'accord, très regrettable. Et maintenant, on fait quoi ? On exige l'infaillibilité comme condition pour exercer le métier de policier ?

    J'attire ton attention sur le fait que chaque année, quelques dizaines de fonctionnaires de police sont tués ou gravement blessés dans les cités dans l'exercice de leurs fonctions. Je ne me souviens pas que les habitants de leur quartier aient organisé une manifestation pour exiger "de savoir ce qui s'est passé", et encore moins pour exiger une punition exemplaire des coupables. Je ne me souviens pas que Le Monde ait publié un article pour stigmatiser le comportement des citoyens qui sont responsables de ces agressions. Au contraire, l'air du temps est plutôt à leur trouver toutes sortes d'excuses.

    Continuons sur un point plus dur : la mémoire et l’histoire du colonialisme et en particulier de la guerre d’Algérie. Je pense que la République n’a pas encore produit de récit qui puisse être accepté par l’ensemble des citoyens sur cette époque,

    Et pourquoi le ferait-elle ? La fonction de la République n'est pas de produire des récits "acceptables" par tout le monde. Quand la République produit des récits, ce n'est pas pour faire plaisir aux gens, mais pour donner à la nation une image d'elle même qui lui permette d'avancer. Crois-tu que les "récits" produits par la IIIème République dans son école faisaient plaisir à "l'ensemble des citoyens" ?

    ce qui explique une partie non négligeable des tensions communautaires (les histoires autour des drapeaux algériens lors des mariages qui seront à mon avis le prochain sujet après la burqa).

    Absolument pas. Je dirais même que c'est exactement le contraire. C'est parce que depuis vingt ans la République prétend fabriquer des récits qui permettent à chacun de se complaire dans le rôle de victime que l'on a ce genre de tensions. Comment les descendants des anciens colonisés pourraient avoir envie de s'assimiler à une République qui laisse dire qu'elle est coupable de tous leurs maux (quand elle ne le dit pas elle même) ? Comment les encourager à faire l'effort de s'assimiler à la République (parce qu'aucune assimilation n'est sans effort) si on les persuade en même temps que cette même République n'est que le cache nez d'un colonialisme hideux ?

    Est-ce que tu soutiendrais une résolution de l’Assemblée Nationale sur les lignes suivantes ? : Il est normal que l’Algérie soit indépendante ; durant la guerre d’Algérie, les institutions républicaines (armée, police) ont commis des crimes contre l’Humanité (ou de guerre ? Un juriste pourrait-il m’éclairer sur les différences entre les deux.) ; à l’indépendance de l’Algérie, les pieds-noirs et les harkis ont été expulsés d’Algérie, ce qui a causé beaucoup de souffrances. Sur les crimes commis lors de l’indépendance (vis-à-vis des harkis), je pense que c’est plutôt aux autorités algériennes de les reconnaître et pas à nos institutions républicaines de les souligner. Qu’en penses-tu ?

    Je pense, excuse moi si je te choque, qu'une telle résolution est une absurdité. Il ne rentre pas dans les compétences du Parlement d'établir l'histoire (c'est l'affaire des historiens) ni de déclarer que des crimes ont été commis (c'est le boulot de la justice). Le Parlement n'a pas à souligner le "rôle positif" de la colonisation, il n'a pas non plus à affirmer le "rôle négatif". Laissons ces choses-là aux historiens.

    Le point fondamental que je veux faire, est qu'il faut laisser le passé aux historiens. Je pense qu'on commet une erreur gravissime lorsqu'on prétend en faire une source de droits, et encore pire lorsqu'on l'utilise pour permettre à telle ou telle catégorie de se poser en victime et d'exiger des réparations. L'idéologie victimiste est un cancer, parce qu'elle met les gens en position d'irresponsabilité: si je suis pauvre, si je rate mes examens, si je bat ma femme, ce n'est pas ma faute, ce sont les "stigmates de la colonisation". Pourquoi ferais-je le moindre effort, puisque tous mes problèmes sont la faute de quelqu'un d'autre ? Au contraire: on a intérêt à rester une "victime", puisque s'en sortir c'est perdre les droits à réparation.

    La fabrication de "récits" qui font plaisir à tout le monde est devenu une machine folle à expliquer pourquoi chaque groupe est "victime" de quelque chose. Quitte à tordre le cou à l'histoire (comme ce fut le cas dans l'affaire Pétré-Grenouilleau). Devant cette inflation, la seule manière de défendre la République est de rappeler quelques idées simples: que le fait d'être "victime" (surtout lorsque on l'est par procuration...) ne donne aucun droit particulier, que l'histoire doit chercher la vérité des faits, et non pas à plaire.

  9. 159
    Descartes dit:

    @André Assiétoi (#23)

    Aujourd’hui je me dis que des petites nanas des quartiers comme elle, qui font la démarche d’aller militer pour changer l’ordre social, avec un parti d’extrême-gauche, ont plus de chances de tomber leur bout de tissus un jour que si elles restaient dans le giron de leurs frangins barbus ou ne sortaient pas de chez elles.

    Oui. Mais dis toi bien que leurs frangins barbus se disent que des petites nanas des quartiers comme elle, qui prennent des responsabilités dans un parti politique, ont beaucoup plus de chance de faire mettre leur bout de tissus aux autres et de faire passer dans le message de ce parti les messages intégristes.

    Fais confiance aux "barbus": à l'heure de faire du prosélytisme, ils sont bien plus forts que toi et moi...

  10. 160
    Pulchérie D dit:

    @ 141 Darthé-Payan
    Merci pour cette première contribution qui apporte une première solution.
    a) Ne pas compliquer la vie de nos soldats.
    b) Faire pression pour qu'ils se retirent le plus rapidement possible.
    c) Soutenir les Afghans laïcs.

    Simple question.
    L'Afghanistan est-il le seul pays dans le monde où court le risque d'une tyrannie religieuse.
    Que pensez-vous de la situation en Arabie saoudite ?
    Au Yémen ?
    En Iran ?
    En Indonésie ?

    Et que pensez-vous de la situation aux Indes ? Quid des parias (intouchables) ?
    Et de la dictature en Birmanie ?
    Et, tout simplement, de la dictature voilée du capitalisme sur le monde ?
    De la torture pratiquée actuellement dans certains pays se prétendant laïcs ?
    Merci infiniment.
    Pulchérie D. (athée)

  11. 161
    Pulchérie D dit:

    Ma santé m'oblige à clotûrer ma participation ce soir.
    A demain.

  12. 162
    Lou Ravi dit:

    Distribution gratuite d'opium du peuple au NPA !
    Anticapitaliste peut-être, mais marxiste...

  13. 163
    Pierre L dit:

    Lecteur de cartes
    Serrures d'agences
    Prévoir gants. Attention aux caméras.

  14. 164
    Descartes dit:

    @ermler (#112)

    Pour en finir avec un vieil échange et les mensonges récurrents.

    Pour ça, la solution est immédiate: j'arrête ici de lire ton message.

  15. 165
    jennifer dit:

    Je ne peux qu'aller dans le sens du post de Milena (26). C'est vrai que Jean-Luc Mélenchon semble durcir sa position.

  16. 166
    jennifer dit:

    "le voile est un signe de soumission volontairement propagandiste" dit Jean Luc. Je ne suis pas d'accord. Et si c'est vrai alors nos foulards rouges du PG sont aussi de la propagande et les interdit-on?

  17. 167
    jennifer dit:

    Je ne comprends pas Jean Luc. Avant tu parlais de la burqa et maintenant tu parles du voile. Tu veux aussi interdire le voile partout? Pour l'ecole c'etait a cause de la religion et la laicite. Pourquoi tu passes maintenant a l'idee de la soumission, c'est plus la religion? Et puis apres ce sera la barbe des musulmans? et les minarets et quoi d'autre encore?

    Ne me dis pas que c'est a cause de l'oppression des femmes car il y a des tas de choses qui oppriment les femmes et dont tu ne demandes pas l'interdiction.

    Les hauts talons qui font mal aux pieds, le maquillage etc... ce sont aussi des signes de la soumission de la femme aux stereotypes sexistes et on va en trouver plein de trucs qui montrent cela. En plus la facon dont la camarade porte son voile est tres elegant donc vraiment je ne vois pas pourquoi tu dis cela, comme les hauts talons peuvent etre tres jolis meme si c'est un calvaire de les porter. Serais-tu contre une candidate PG en hauts talons? Ou autre habit signe de l'oppression ambiante et qui n'est pas le fait juste des musulmans. Je rappelle que dans l'ordre de l'oppression des femmes il y a des choses bien plus revoltantes et importantes qu'un habit ou un morceau de tissu sur la tete. Il y a ces femmes qui meurent (1 tous les 2 jours en France) des coups de son conjoint.

  18. 168
    ronchon dit:

    Aux humeurs chagrines,

    Et nos consciences sont sollicitées, et nos consciences tergiversent jusqu'à nous faire fléchir, plier le genou et baisser la garde...Et bien NON !
    Et toutes ces bonnes raisons, pour défendre l'indéfendable, tombent devant ces tristres evidences de nos faiblesses trop humaines que d'aucuns savent exploiter pour parvenir à leurs inavouables fins...

    http://femmesengagees.blogspot.com/2010/01/djemila-benhabib-lu-au-senat-francais.html

  19. 169
    Hold-up dit:

    "D'après moi, les musulmans d'aujourd'hui sont les juifs d'avant guerre en matière de bouc émissaires."

    Jennifer pourquoi ne pas voir la thématique qui te préoccupe souvent et que relaie Jean-Luc Mélenchon plutôt que le reste qui n'est de part et d'autres que coups médiatiques pour exister dans un monde de brûtes vis à vis de l'autre ?
    Je suis étonné que tu n'ait pas vu ça. A méditer.

  20. 170
    jennifer dit:

    Juste pour dire que je suis tout a fait d'accord avec l'approche de Langue Rouge sur la religion, venant d'ailleurs de Lenine. Vraiment des posts remarquables Langue Rouge!
    Et pas en accord avec les critiques que lui a adressees Mazan.

    Je voudrais aussi souligner que l'eglise a beaucoup aide les sans papiers, par exemple on se souvient de Saint Bernard. Ce ne sont certes pas des marxistes, mais ils peuvent vraiment prendre part de facon tres engagee dans des causes justes et j'estime qu'ils ont toute leur place dans ces mobilisations et nous devons les respecter.

    De meme que nous avons pu voir des theologiens de la revolution et autres religieux epouser des causes justes. Il ne s'agit pas de se convertir, de faire du leche bottes mais d'elargir nos fronts de lutte a toutes les forces progressistes et les eglises meme si en general de par leur ideologie sont conservatrices (le paradis n'est pas a conquerir sur terre mais a attendre passivement au ciel) prennent souvent des positions radicales et s'engagent aux cotes des opprimes de facon remarquable. On ne peut ignorer cette realite et on ne doit pas les rejetter.

    Langue Rouge continue: c'est un vrai plaisir de lire tes posts si bien argumentes!

  21. 171
    Sylvain C dit:

    http://www.rue89.com/philippe-marliere/2010/02/04/voile-et-npa-cher-jean-luc-melanchon-tu-derapes-136928

    Monsieur Mélenchon nous dit ce que signifie le port d'un voile: propagande et soumission. Merci, mille fois merci! Je n'ai désormais, grâce vous, plus peur de porter des œillères devant mes yeux! Je me suis dit, à tort, que la signification du port du voile dépendait de la personne qui le porte et non de la réaction épidermique et primitive du premier venu...que vous pourriez être à l'occasion. Je me suis dit, à tort une nouvelle fois, que la laïcité c'est la neutralité de l'espace publique, non des personnes! car que veut dire être "neutre"? rien, ça veut dire "être normal", mais la normalité est un critère subjectif. Je me suis dit, à tort décidément, que le principe d'égalité signifiait l'acceptation des différences religieuses ou autres, et la considération de l'autre comme une personne définie en tant que personne et non en tant que religieuse ou athée.

    Une dernière petite chose, les théoriciens de la libération, les prêtres marxistes sud-américains, vous en pensez quoi?

    Honnêtement Monsieur Mélenchon, votre discours et nauséabond, et je constate que le racisme et la tolérance peuvent prendre des formes diverses, à gauche comme à droite.

    j'ajoute que je ne suis affilié à aucun parti, et que je défends le choix du NPA pour des raisons de principe

  22. 172
    Hold-up dit:

    Jennifer - Post - 155 oups ! -" Je suis étonné que tu n’aies pas vu ça. A méditer."

  23. 173
    Annie dit:

    Et moi, je ne suis pas d'accord avec ces manoeuvres culpabilisatrices répétitives, en montrant l'exemple des roms qui n'a aucun lien avec le schmilblick (alors que je compatis avec les roms). Les fainéants, de mauvaise foi, les injurieux, ou amnésiques qui ont rangé Jean-Luc Mélenchon dans l'UMPFN n'ont qu'à se référer à d'innombrables interventions de celui-ci télévisuelles, dans la presse écrite, ses meetings, et sur son blog concernant son extrème conscience des racismes et de fabrication idéologique d'un Ennemi commun par la pravda et certains think-tanks (l'intro de son contre-discours de Latran rappelant l'idéologie nauséabonde de Samuel H.).
    D'ailleurs, il en parle beaucoup mieux que certains, quand il parle de faire la lumière et "régler le problème de départ" (à propos des immigrants clandestins) et qu'il fait le lien avec le contexte géopolitique, les injonctions du FMI, du droit de vote aux élections locales, de la régularisation des travailleurs sans papiers participant à la création de la richesse et à la société civile (et non pas en clamant des slogans du genre "droit à la différence" ou "tolérance"), etc. ça me semble des combats pour bien plus importants pour les étrangers ou les d'origine-paria et suceptibles de susciter la solidarité collective que le "droit à la burqa", car pour Jean-Luc Mélenchon émancipation et citoyenneté sont étroitement liés.
    Je me souviens qu'à la Convention de Crosnes, il parlait de la situation des pays de l'Est post-Yalta et leur exploitation avec beaucoup plus de fougue et d'acuité que le message plus haut sur les roms dans un de ces pays de l'Est justement. En fait tout son passage sur le monde après Yalta était brillant : il abordait également dans ce cadre les ethnicismes, et ce genre de discours est bien plus porteur et argumenté que les manoeuvres dénoncées à juste titre par Lisée.

    Et Jean-Luc Mélenchon n'a pas dit que "ça" : pour lui un élu (ou wannabe) doit représenter l'ensemble de la société française, et donc afficher une neutralité républicaine dans l'exercice de ses fonctions. Je ne comprends pas les messages du genre "une fille voilée qui est dans un parti révolutionnaire aura plus de chance de l'enlever d'elle-même", car je ne comprends pas ce souhait ou espérance d'un futur où la fille voilée ne le serait plus : moi je ne souhaite absolument rien de ce côté, car je sais que beaucoup le font par choix (je ne parle pas de la dissimulation totale du visage), donc je ne chercherai jamais à l'influencer de ce côté. C'est juste que si il y a une élue qui est favorable au port du voile pour son cas personnel (parce qu'elle croit vraiment que dieu veut ça), qu'elle le fasse dans tous les aspects de sa vie privée, professionnelle (si sa convention collective l'autorise), dans ses réunions de comités, etc, mais pas quand elle est confrontée aux électeurs, ou est dans l'exercice de ses fonctions, c'est tout. C'est pour la même raison que Jean-Luc Mélenchon a critiqué Nickoléon à Latran.

    Quant à cette manie de ramener la neutralité républicaine d'un élu en ce qui concerne ses croyances spirituelles personnelles, défendue par Jean-Luc Mélenchon, à une méchante uniformisation des gens, ça me semble hors de propos : cette velléïté de se distinguer ou se customiser est en général véhiculée par la pub, et si on l'applique et qu'on en vient à le souhaiter pour des politiciens et des élus, on ne devrait pas s'étonner après de leur people-personnalisation, ou leur autonomisation.

    Enfin, pour ce qui est de son ton, si on est familier du personnage Jean-Luc Mélenchon et à sa gouaille, il ne m'étonne guère (lié à son côté parfois soupe au lait), et personnellement, je l'encouragerais plutôt à ne jamais être tenté par les discours euphémisants, s'il y a une chose qu'il trouve infâme (comme la dissimulation d'un visage féminin dans l'espace public), qu'il assume.

    Ah au fait, un "parti" a déjà fait le coup de la tolérance des voilées sur sa liste l'an dernier (avec d'autres signes religieux pour d'autres "communautés"), c'est le machin de dieudo-Soral ; ils pourront faire la liste la plus Bennetton qui soit, ils restent des judéophobes pathologiques. Et la preuve que les "quartiers" ne sont pas aussi cons ou obsédés par des candidats "qui leur ressemblent", c'est le score de ce "parti".

  24. 174
    Annie dit:

    @Pulchérie D post 147 : Je rajouterais que les insurgés afghans ne sont pas forcément des talibans, ce que la pravda occidentaliste prétend toujours. Il faudrait également rappeler que la honteuse Union Européenne a facilité la guerre en ex-Yougoslavie pour accueillir la plus grosse base militaire US dans le micro-état kosovar, par lequel transite très certainement l'argent de la drogue...

  25. 175
    jennifer dit:

    Hold-up
    Oui Jean Luc a dit des choses justes. Mais dans la rumeur et les ragots nationaux anti musulmans ca ne fait pas le poids. Jean-Luc Mélenchon devrait se degager de tout cela. Il a dit ce qu'il avait a dire sur la burqa. Pourquoi il ne s'en tient pas la? Or il en rajoute et dans le mauvais sens. C'est donner des armes a ceux qui n'attendent que cela, aux racistes et islamophobes de tout poil. Voyez meme les partis de gauche critiquent ce qui est musulman. C'est donc bien qu'il y a quelque chose de vrai la-dedans, que les musulmans sont bien des sauvages avec une religion inferieure, des barbares qui oppriment leurs femmes. Pas comme les bons francais, pensent le raciste lambda.

    Oui c'est bien que Jean-Luc Mélenchon dise que les musulmans sont les nouveaux juifs. Mais c'est noye dans le reste. De toute facon les racistes n'entendront que le reste: il est contre le voile maintenant. Sa parole est entendue nationalement et il a une responsabilite dans ce debat national. Il faudrait qu'au contraire on entende d'abord ses propos sur l'egalite des religions et sa defense du droit a etre musulman. Or de la facon dont il s'y prend c'est d'abord l'autre message qu'on entend. Il doit etre plus malin qu'eux car les medias veulent toute cette m**** qui deferlent. Ses petites protestations sur les musulmans qui sont les nouveaux juifs on ne les entend pas. Mais alors pas du tout.

    Et puis la rumeur est aussi ravie que ca aide a diviser le PG du NPA. La bonne affaire: non seulement on seme la haine raciste et anti musulmane dans la population mais en meme temps on divise la gauche radicale! D'une pierre deux coups. Le racisme antimusulman a encore fait des siennes. C'est la premiere arme utilisee pour que les gens et les peuples s'entretuent. Il suffit d'exciter les hutus contre les tutsis, les serbes contre les croates etc... et le PG contre le NPA a cause d'un malheureux bout de chiffon. Ca marche! Ca marche mille fois! Quel merveilleux outil quand Sarkozy est credite dans les sondages de 31%! Pas besoin de se tracasser le ciboulot pour trouver un programme contre la crise. Ca marche: haro sur les musulmans et on oublie le million de chomeurs en fin de droit!

    Dans notre reponse, on doit lier les 2 themes. Ce n'est pas les chomeurs contre les musulmans, la burqa et le voile. Non! C'est on defend les chomeurs et les musulmans et le droit des femmes a disposer de leur corps, et choisir elles-memes leur tenue vestimentaire. L'economie et les droits democratiques ca va ensemble. Le racisme c'est pour mieux faire passer la crise. On deverse sa frustration sur les musulmans, ces sauvages oppresseurs des femmes et comme cela on oublie de penser au chomage.

  26. 176
    Annie dit:

    @carlo post 40: tu dis que « Jean-Luc Mélenchon dit : Notons qu’il [la Grèce, l’Espagne et le Portugal] s’agit de trois gouvernements socio démocrates. » Cette remarque de Jean-Luc Mélenchon m’a laissé perplexe. Comment l’interprétez-vous vous-même?

    Je ne vois pas ce qu'il y a de perplexe : Jean-Luc Mélenchon a une extrème conscience de la possibilité de disparition totale de la gauche du paysage politique en France. Les 3 pays etouffés par le machin euro-atlantiste ont beau avoir des 1er ministres "socialistes", on a vu le résultat.

    Mais il faut que tu lises ce qu'il écrit avant ces 3 pays "Mais il y aura désastre. Désastre social à coup sur si les remèdes de cheval que les libéraux de la commission et les autres chiens gardes demandent aux grecs sont appliqués. Peut-être alors ce pays, ou bien l’Espagne, ou bien le Portugal sera le premier à entrer dans le scénario latino-américain du bug qui déclenche l’avalanche. "

    Pour décrypter : ces 3 pays du Sud sont sortis de dictatures (Salazar, Franco, les généraux en Grèce - comme certains pays sudaméricains) et sont rentrées dans l'UE ; ces 3 pays ont expérimenté des politiques de droite et de gôche qui ont été du pareil au même, mais s'ils persistent en obéïssant au machin bruxellois et aux banksters, Jean-Luc Mélenchon pense qu'il est possible que la réaction des européens du Sud soit "Que se vayan todos !", comme dans certains pays qui forment aujourd'hui l'Alba. Mais le bug dont Jean-Luc Mélenchon parle (et qu'il semble espérer), est-ce la sortie de l'UE ? Parce que le scénario sud-américain a été la reconquête de la souveraineté populaire.

  27. 177
    jennifer dit:

    Annie post 157

    Moi au contraire je vois tout a fait le lien fait par Milena avec l'oppression des roms et le racisme terrible dont ils sont l'objet et qui ne fait qu'uagmenter. Il y a eu l'Italie recemment, comme ils ont ete aussi les premiers a etre extermines par les nazis.

    Le racisme, l'islamophobie, l'antisemitisme et l'extreme droite ne font qu'augmenter en Europe a l'heure actuelle. Tout cela avec le chomage. Il faut faire le lien, il faut denoncer les deux en meme temps. Hitler c'est venu apres 1929. Le chomage etait enorme et il y a eu le genocide des juifs. Les deux choses vont ensemble. Un parti de gauche doit se battre sur les deux fronts et les lier. La droite a interet a ce qu'il y ait des progroms anti musulmans plutot que des emeutes de la faim de tous: immigres, francais, hommes, femmes, jeunes des quartiers contre Sarkozy. Refusons la division et repondons politiquement au racisme et au chomage. On ne peut laisser le terrain du racisme a la droite en disant qu'on en a marre de parler de voiles. Eux ils n'en ont pas marre, je vous dis. Et ils ont encore beaucoup d'inventions dans leur besace sur le terrain du racisme, de la securite, de l'islamophobie, de la remise en cause de la loi de 1905. Gagnons le terrain de l'antiracisme de haute lutte. Unissons nous tous ensemble immigres, francais, musulmans etc...

  28. 178
    Annie dit:

    @Jennifer : Jean-Luc Mélenchon depuis le 07/01/2010, a parlé de : l'Afghanistan et du retrait des troupes de l'OTAN, du vote des étrangers aux élections locales, des banksters, de Titine et la décontamination sur les "évidences" concernant les retraites, du Baron du Languedoc-Roussillon, de la Baronne à la langue de bois si british, etc. Entre temps, je suppose qu'il a eu un emploi du temps chargé.
    C'est plutôt toi qui le réduit depuis 1 mois et demi à sa position si "polémique" sur la burqa.

    Et personnellement, ces plaidoyers sur la vertu médiatique du NPA m'amusent et je n'y croie guère, si on est déjà allé chez Drucker, si on s'est proposé candidat en IDF après que Jean-Luc Mélenchon se soit désisté (si les coincidences n'étaient que des coincidences, pourquoi les remarquerions-nous à ce point ?), ou qu'on a un documentaire qui sort la semaine prochaine. Quand Jean-Luc Mélenchon parle de ses passages médiatiques, il assume le fait qu'il cherche un écho pour faire passer un discours politique, pas comme ceux qui jouent les puritains.

  29. 179
    Darthé-Payan dit:

    @ Annie

    En Afghanistan, certes, tout les "insurgés" comme disent les médias bien pensant. Moi, je préfère dire que ce sont eux aussi des oppresseurs de leur propre peuple.

    Massoud et ses amis ont fait évolué l'Afghanistan vers une sorte d'Emirat islamique. Le régime était corompu jusqu'à la moelle. Il a pu être facilement cueilli par les Taliban. Les opposants aux USA, GB, OTAN et aussi France sont aussi des seigneurs (saigneurs) de guerre, chefs tribaux, mafieux de la drogue. Je les mets dans le même sac de fossoyeurs de leur propre peuple.

    Faire tout pour que nos soldats qui sont des citoyens et compatriotes rentrent au plus vite et en attendant rien faire pour qu'ils ne soient pas de nouvelles victimes.

    L'impasse en Afghanistan est totale. Par où l'on prend la chose tout nous ramène soit à la guerre d'occupation, soit la guerre civile, soit le retour des fanatiques Talibans.

    J'en dis quelque chos dans un post à l'attention de Pulchérie D

    A mon niveau, je l'avoue, et je ne me raconte pas d'histoire (et j'espère que l'on ne s'en raconte pas) je n'ai pas de solution, pas de perspectives à suggérer. Si aider au maximum (tout en protégeant nos soldats et en le faisant revenir le plus tôt possible) en aidant les militants et politiques laïques.

    Sur le Kosovo, je dirais sur l'ex Yougoslavie, c'est la revanche inversée du traité de versailles. La fin de la première guerre mondiale à créer la Yougoslavie.

    Tito, le résitant et partisan croate a réussi à unifier la yougoslavie et notamment à rassemblant les serbes autour d'un Etat fédéral socialiste mais indépendant du pacte de varsovie. Un Etat socialiste non aligné. Promoteur de l'unité et de l'autogestion socialiste. Certes le tout est maintenu et contenu dans un système bureaucratique ou le parti communiste (socialiste) était parti unique.

    La mort de Tito, puis la montée des nationalismes notamment serbes et croates firent imploser et explorer le bel édifice titiste.

    La chute du mur de Berlin, la chute de l'URSS, la montée en force des USA, l'attrait européen, la montée nationaliste, serbe, croate, Bosniaque (musulman, serbe, croate), slovéne puis macédonien firent que le pire arriva. Guerre civile, massacre, crimes de guerre, modification des frontières, territoires et enclaves ethniques, épuration ethniques de tout côté.

    Tout cela a été possible car il y avait des nationalismes anti nation yougoslave, ou le religieux (encore et toujours !) et l'épuration ethnique menaient tambour battant vers l'abime des peuples et des nations 45 ans - 50 ans après la seconde guerre mondiale. L'Europe connaissait la barbarie par le contrechoc des religions, des nationalismes.

    La lacheté des européens, la volonté de l'Allemagne de revenir à la fois sur ses humiliantes défaites et conditions subies lors des deux guerres mondiales a voulu changer la donne. En reconnaissant en premier l'indépendance de la slovénie puis de la croatie la guerre allait se déchainer. L

    Les Anglais lachèrent leurs alliés serbes. Les américains en impérialisme (otan sera chargé de la basse besogne sans l'aval et la présence de l'onu) tapperont sur les serbes. Les Français résistèrent avec Mitterrand et continuérent à soutenir les serbes malgré que tout était perdu. L'arrivée de Chirac changea la donne. La France lacha ses amis serbes et soutiendra l'indépendance de la croatie et de la bosnie.

    La yougoslavie était morte dépecée jonchée de centaines de milliers de mort dus à la barbarie de la guerre, à la folie nationaliste, à la lacheté occidentale et à l'allemagne revencharde qui fera de la yougoslavie son retour de puissance et d'apprenti sorcier.

    Après le Kosovo c'est la résultante, la conséquence. On a continué et donné l'indépendance. Les serbes sont humiliès et un jour la revanche sera peut-être terrible. Je ne l'espère nullement mais je la crains. La preuve que l'Europe peut être nuisible à elle même et aux peuples.

  30. 180
    Sylvain C dit:

    http://www.politis.fr/Putes-Et-Soumises,9481.html

  31. 181
    Darthé-payan dit:

    @ Annie

    Si je devais avoir une position sur l'Afghanistan ce serait d'abord faire pression pour nos soldats qui sont des citoyens et compatriotes soient ramenés au plus vite dans notre pays et en attendant que cela soit possible ne rien faire qui puisse leur nuire ou les mettre dans une situation dangereuse où ils seraient frappés. On doit être prudent et responsable.

    Sinon, ni les USA, ni l'Otan, ni les Britaniques, ni les Talibans, ni les ursugés n'ont mon soutien et je dénonce leur folie guerrière ou mafieuse. Je les renvoie dos en dos en criminels, en fossoyeurs, en religieux fanatiques et obscurantistes, en mafieux, ils font le malheur du peuple Afghan et destabilise la région. Le Pakistan prochaine étape de la folie meurtrière des fanatiques religieux ?

    La Somalie devrait faire réfléchir mais non on continu de tout côté dans l'abime !

    Je peux qu'espèrer une lueur d'espoir et de laïcité se lève.

  32. 182
    lola dit:

    "le voile est un signe de soumission volontairement propagandiste !"

    Soumises et racoleuses! Na!

  33. 183
    Hold-up dit:

    @ Jennifer et @ Annie

    Je n'ai fait que reprendre la phrase de Jean-Luc Mélenchon qui n'est qu'à moitié vraie à mon humble avis. Pour moi ce sont LES PAUVRES qui ont toujours été les boucs émissaires des riches et des puissants. Hier ils étaient en majorité Juifs et souvent proches des idées révolutionnaires et aujourd'hui, " Les Pauvres ", s'ils ne le sont pas systématiquement sont bien souvent d'origines étrangères sinon Musulmans. Donc la vérité c'est qu'à chaque fois qu'un pouvoir est aux abois, il se doit de diviser les Pauvres entre eux pour ne pas risquer sa chute. Depuis Louis XVI la bourgeoisie a beaucoup appris. Dans son sillage, la nouvelle aristocratie aussi. Elle ne fait plus les mêmes erreurs qu'hier et sait parfaitement planifier les génocides qui l'arrangent en cas de crise économique grave et sans résolution aucune dans l'immédiat ou le futur proche. A part celui de parfaitement préparer la guerre civile. Il lui faut donc diviser pour régner. Elle sait parfaitement anticiper via ses gouvernements à la botte et au vu des informations que ceux-ci détiennent. Elle commencera un long travail de sape en agissant en premier lieu par Classification : étiquetage, repérage de signes distinctifs réels ou fantasmés, grossissement des différences, acclimatation des esprits pour mieux après jeter la suspicion et enfin séparer les " bons " des " mauvais " et ainsi de suite. Aujourd'hui le FMI, le gouvernement des banques Européennes et les marchés financiers rodent autour des " P.I.G.S ", 4 pays Européens ainsi cyniquement baptisés par les hyènes pour mieux animaliser les peuples qu'ils vont dépecer après l'hallali libérale. Et si l'on pense au peuple d'amérique du Nord en ce moment, on pense aussi à l'Argentine d'hier pillée par les marchés financiers. Mais on peut aussi se remémorer le Rwanda mis à genoux par le FMI dans les années 90, ce qui conduisit un gouvernement de psychopathes armés à trouver une solution finale à ses problèmes de finances par la planification d'une guerre civile et la mise en place méthodique et militaire d'un Génocide avec la complicité du pouvoir Français de l'époque et de l'armée Française :

    "Rwanda : La montée des contradictions sociales

    "Pour que le projet génocidaire soit mis à exécution, il fallait non seulement un régime pour le concevoir et se doter des instruments pour sa réalisation. Il fallait également qu’une masse appauvrie, lumpenisée, soit prête à réaliser l’irréparable. Dans ce pays, 90% de la population vit à la campagne, 20% de la population paysanne dispose de moins d’un demi hectare par famille. Entre 1982 et 1994, on a assisté à un processus massif d’appauvrissement de la majorité de la population rurale avec, à l’autre pôle de la société, un enrichissement impressionnant. Selon le professeur Jef Maton, en 1982, les 10% les plus riches de la population prélevaient 20% du revenu rural ; en 1992, ils en accaparaient 41% ; en 1993, 45% et au début 1994, 51% (Maton, 1994). L’impact social catastrophique des politiques dictées par le couple FMI/Bm et de la chute des cours du café sur le marché mondial (chute à mettre en corrélation avec les politiques des institutions de Bretton Woods et des Etats-Unis qui ont réussi à faire sauter le cartel des producteurs de café à la même époque) joue un rôle clé dans la crise rwandaise. L’énorme mécontentement social a été canalisé par le régime Habyarimana vers la réalisation du génocide. "

    http://www.cadtm.org/Le-Rwanda-les-creanciers-du
    http://www.contre-feux.com/international/rendre-a-lhistoire-le-genocide-du-rwanda.php#comments

    Je crois personnellement aux principes républicains, oui, mais j'ai conscience aussi que cela dépend du pouvoir qui s'arroge le droit de soi-disant les incarner et qui ne font que jouer avec la république pour mieux se déguiser derrière les paravents des richesses criminelles. Qui sont ces personnes qui en détournent l'esprit vertueux à la base, pour mieux profiter des principes qu'eux -mêmes refusent furieusement de s'administrer ? Oui aux principes Républicains, sauf cependant, lorsqu'une bande de voyous détournent les finalités de la République en paupérisant son peuple pour mieux le livrer aux chacals de la « Phynance ». Pensons-nous encore que ces gens -là soient des " républicains " ? Non, bien sûr et ils ne l'ont jamais été. Diviser les Pauvres entre eux a toujours été la ruse d'un camp particulier à travers l'Histoire. Aujourd'hui l'aristocratie internationale et ses signes ostentatoires de richesses écœurantes s'étalent jusqu'à la nausée pendant que des masses d'individus chutent dans l'extrême précarité et tentent dans l'invisibilité de se débattre encore avec 400 euros par mois avant saisie pour solde de tout compte. La grande bourgeoisie lâche pendant ce temps là sur ses plateaux de télévision affiliés ses meutes de prêtres publicitaires pour que ceux-ci vomissent sur le peuple avec satisfaction et servilité - «  si à 50 ans t'as pas une rolex, c'est que tu as raté ta vie » - Ailleurs les vautours de la spéculation financière, planifient militairement les razzias futures sur les peuples du monde, dont aujourd'hui 4 Peuples continentaux : L'Espagnes, l'Irlande, la Grèce, le Portugal.
    L'Islande est exsangue pour avoir trop chanté les louanges libérales-monétaristes, l'Italie se refascise homéopathiquement sous nos yeux incrédules, tandis qu'en France, l'un des disciples de Georges Bush et de Tony Blair - les deux planificateurs de l'extermination de plus d'un million de civils Irakiens - cherche à diviser les Français entre eux pour poursuivre son œuvre de liquidation républicaine de la France. Allons-nous le laisser faire où allons-nous nous unir pour nous hisser au dessus des pitreries d'époque en oubliant pas les crimes sociaux qui se fomentent déjà dans notre dos ?

  34. 184
    Tiago_Jaïme dit:

    Car qu’on le prenne comme on veut : le voile n’est pas représentatif des quartiers et le voile est un signe de soumission volontairement propagandiste !
    Car qu’on le prenne comme on veut : le voile n’est pas représentatif des quartiers et le voile est un signe de soumission volontairement propagandiste !
    Car qu’on le prenne comme on veut : le voile n’est pas représentatif des quartiers et le voile est un signe de soumission volontairement propagandiste !
    Car qu’on le prenne comme on veut : le voile n’est pas représentatif des quartiers et le voile est un signe de soumission volontairement propagandiste !
    Car qu’on le prenne comme on veut : le voile n’est pas représentatif des quartiers et le voile est un signe de soumission volontairement propagandiste !
    Car qu’on le prenne comme on veut : le voile n’est pas représentatif des quartiers et le voile est un signe de soumission volontairement propagandiste !
    Car qu’on le prenne comme on veut : le voile n’est pas représentatif des quartiers et le voile est un signe de soumission volontairement propagandiste !
    Car qu’on le prenne comme on veut : le voile n’est pas représentatif des quartiers et le voile est un signe de soumission volontairement propagandiste !
    Car qu’on le prenne comme on veut : le voile n’est pas représentatif des quartiers et le voile est un signe de soumission volontairement propagandiste !
    Car qu’on le prenne comme on veut : le voile n’est pas représentatif des quartiers et le voile est un signe de soumission volontairement propagandiste !
    Car qu’on le prenne comme on veut : le voile n’est pas représentatif des quartiers et le voile est un signe de soumission volontairement propagandiste !
    Car qu’on le prenne comme on veut : le voile n’est pas représentatif des quartiers et le voile est un signe de soumission volontairement propagandiste !

    T'en a pas marre Jean Luc?

    Je n'ai plus rien à dire sur le sujet. Advienne que pourra! Le résultat risque d'être mauvais dans tous les cas.

    Je verrai un élement peut-être positif, si l'on décidait que seules les femmes ont à "voter" sur le sujet, si toutefois il fallait voter.

    Non seulement tout ceci n'est que diversion! mais en plus l'intolérance irradie à souhait.

    Tout fout le camp!
    Après les élections du Congrès PS ; Laurent Fabius balayait les accusations de tricherie en disant fort justement : "prenons de la Hauteur"...Aujourd'hui,

    J"entends en ce moment même, Madame Guigou chez Durand, elle me fait peur par son ton et ses propos...il semble que beaucoup d'Athées ont un problème personnel avec dieu que je ne peux règler à leurs places.

    Baroin et Guigou dans l'union sacrée! je rêve!..il va falloir que je soutienne Gérard Milller!

    Revenons à Aujourd'hui....la Hauteur s'effondre et l'on entend: "Dans la bouche de Frêche "une tronche pas très catholique" est un propos antisémite" C'est une grave accusation. Ne faudrait il pas saisir la justice plutôt que d'affirmer?

    ah Elizabeth s'est calmée...(le ton le ton!) Miller s'énerve...Tristes peoples!..alors je vous le répète mes très chers frères.
    N'est socialiste que celui qui décidera de manière inaliénable de lutter contre et de réduire les inégalités toujours croissantes de capital et de revenus entre les pays et à l'intérieur de chaque pays..Et quand j'écris cela je me réconcilie avec Jean-Luc Mélenchon que j'identifie totalement à cette phrase!

    Alors vive le triomphe de la Gauche aux régionales avec la cerise sur le gateau 7, 8 10% du Front de Gauche pour rappeler à tous les socialistes que la Gauche est à Gauche.

    bon j'ai quand mêm un peu honte...On a dit les banques! Très bien sur les banques...Je veux tout savoir et tout comprendre sur le système bancaire...Oui c'est possible!

  35. 185
    lola dit:

    Que pense Jean-Luc Mélenchon du "grand Chavez" qui toujours se signe au nom du père et du fils et spiritusancto invoquant Jésus au moment oû il parle politique?

    Chavez racole-t-il?

    Que pense Jean-Luc Mélenchon du Grand Orient - oû il prononça un discours il y a peu - qui toujours refuse la mixité et chasse les femmes de sa communauté, ce qu'au moins, le npa ne fait pas lui?

    Peut-on être au Grand Orient et féministe?

    La visibilité ou l'invisibilité de signes d'appartenances à une ou plusieurs communautés laisse indécidable la question de savoir si l'intérêt général est sauf.

    Jean-Luc Mélenchon est un mâle blanc, et en dépit de ce signe visible d'appartenance à un groupe particulier, il est en mesure de viser l'intérêt général? Alors pourquoi pas Moussaïd?

    Toute femme qu'elle soit, elle est parfaitement potentiellement capable
    de penser par delà son bonnet islamique.

    La cravate républicaine n'a jamais préservé quiconque du communautarisme.

  36. 186
    carlo dit:

    @ Descartes (#141)

    "Supposer que le candidat est capable de représenter touts ses électeurs et pas seulement ceux de sa communauté implique supposer qu’il est capable de s’abstraire des règles de sa communauté d’origine. Or, une candidate pour qui le voile est si important qu’elle n’est pas capable de l’enlever pour s’adresser à ses électeurs est elle capable de le faire ? Personnellement, je ne le crois pas."

    Je comprends vos réticences. En refusant d’ôter son voile dans la sphère publique, cette candidate ne donnerait en effet aucun gage permettant de penser qu’elle sera capable de se déterminer autrement que sur la base de ses convictions religieuses. Mais lorsqu’une religion n’exige pas l’exhibition de signes distinctifs, est-on sûr que ses fidèles sauront faire abstraction de leurs convictions religieuses dans l’exercice de leurs fonctions électives? Cette question ne se pose d’ailleurs pas seulement à propos des religions. Comment être assuré qu’un militant associatif engagé dans la défense d’une cause, même parfaitement justifiée, saura, une fois élu, s’en détacher suffisamment pour ne laisser prévaloir que l’intérêt général?
    On peut bien entendu ne pas vouloir courir un tel risque et refuser de voter pour un candidat affichant trop ostensiblement ses convictions philosophiques et religieuses.
    On peut aussi considérer qu’en le désignant, le parti qui l’a investi garantit que ce candidat est bien apte à se déterminer en fonction de l’intérêt général et non sur la base de ses convictions religieuses personnelles ou d’un engagement militant antérieur au sein d’une association.
    C’est la raison pour laquelle l’initiative du NPA me paraît particulièrement malvenue. Au lieu de se porter garant de l’aptitude de sa candidate à « s’abstraire des règles de sa communauté d’origine », le NPA donne le sentiment de l’avoir précisément choisie pour représenter ses coreligionnaires. Mon sentiment a toujours été, en effet, que cette candidate n’avait pas été investie quoiqu’elle porte un voile mais bien parce qu’elle en porte un.

  37. 187
    maxime vivas dit:

    La querelle du voile sur site BELLACIAO : http://www.bellaciao.org/fr/

    Règlement de comptes en 3 phases dont le ton va crescendo.

    1 – Un article de Philippe Martlière, publié par le site Bellaciao, intitulé « Voile et NPA : "Cher Jean-Luc Mélenchon, tu dérapes ! » et illustré d’une photo choisie par Bellaciao celle de l'article publié à l'origine sur Rue 89 étant trop avantageuse pour Jean-Luc Mélenchon.

    2- mon bref commentaire sur un point de détail.

    3 – le violent réquisitoire en retour du webmaster de Bellaciao.

    1 – dans son article, Philippe Marlière reproche au passage à Jean-Luc Mélenchon de s'exprimer "à partir d’une feuille réactionnaire (la mal-nommée Marianne) … »

    2- Mon commentaire sur Bellaciao :

    Philippe Marlière apporte ici une contradiction courtoise à son "Cher Jean-Luc Mélenchon, ex-camarade du PS comme lui.

    L’article donne lieu ici à des commentaires plus musclés.

    Je veux juste donner mon grain de sel tout à fait annexe quand je lis :
    « Que tu le fasses à partir d’une feuille réactionnaire (la mal-nommée Marianne) ajoute encore au trouble ».
    Olivier Besancenot et tous les autres doivent-ils aller chez Drucker, sur TF1, France 2, sur les autres médias pas moins réactionnaires que Marianne (et peut-être un peu plus) ?

    La réponse est évidemment oui. Il faut aller là où l’on peut parler et être entendu. Tout dépend donc du discours que l’on y tient.

    Donc, cher Philippe Marlière, vous dérapâtes sur ce point précis. Souffrez que je vous le dise sans animosité, persuadé que vous êtes de mon avis.

    3 -Un violent procès en réponse.

    (Laissons l’orthographe, l’auteur n’écrit pas dans sa langue maternelle).

    Par Roberto Ferrario, le webmaster.
    Maxime je te connu et je te conne comme un camarade avec bien plus de brio et que est capable d’exposé des information très intéressant et les argumente parfaitement, par exemple si tu parle de RSF...
    Par contre le commentaire que tu viens de publie est plus que décevant, il pue de mauvais fois, il n’est pas argumente, il est sectaire, manipulateur, partiel et ridicule...
    Mauvais foi, parce que tu a volontairement dévié le débat, parce que apparentement tu te sent "embarrasse" de défendre la "cabale" du "Figaro" supporte par Mélenchon?
    N’est pas argumente, tu est trop "lapidaire" le sujet demande bien plus d’explication... chose que en générale tu est un maitre en matière, mais uniquement si tu le veux...
    Ridicule, parce que manifestement tu essaie (comme si ont se pas aperçu...) de dévié le débat, au lieu de reste sur le sujet de les déclarations dans l’interview de Mélenchon tu te focalise sur la juste critique de "Marianne"... est que tu a des action dans cet torchon?
    Partiel parce que tu te focalise comme a fait "Le Figaro" sur une seule candidat présenté par un seule collectif local du NPA, et tu ferme tes yeux a propos des autres partis...
    Manipulateur, parce que Philippe ne conteste en aucun moment le fait que on ne peux pas utilisé les média bourgeoise pour se faire écoute, mais Philippe tien a se sauf-garde ca propre liberté de proclamé se que pense de ces médias en question et la tu lui fait un faux procès d’intention...
    Sectaire, parce que tu essaie de faire croire, toi que tu soutien aveuglement, sans critique le Front de Gauche et en particulier "l’immaculé", sans faute aucun, ni présent, ni passe, ni futur...PCF, toi l’écrivant d’une intelligence remarquable... tu te baisse a "collabore" a la campagne orchestré par la droite (voire "Le Figaro...) a dénigré le NPA parce que a présenté, pour la premier foi dans ca très courte histoire..., une candidate avec "un foulard" sur la tette...
    Ton aveuglement "volontaire" il te empêche de constate que c’est déjà fait dans autres partis et en particulier dans ce que tu défende implicitement, c’est pas un hasard si je publie deux articles pour bien précisé que n’est pas nouveaux et que de mon point de vue n’est pas contestable et même je défende le choix de les sections local du PCF...
    Tu peux les consulte, lire et "médité" sur ta vison "limite" et "intéressé" a ne le pas montre la réalité des fait, donc je te conseille de lire comme une organisation catholique soutien le Front de Gauche et il est membre avec des élus local : 4 juin 2009 : L’action Catholique Ouvrière en soutien du "FRONT de Gauche" et l’autre article plus "pertinent" comme le maire communiste d’Echirolles défende sa propre élu "voile" du conseil municipal ici : Réponse au maire communiste d’Echirolles, qui justifie le voile de sa conseillère municipale, mais tu le se mieux que moi que dans le PCF on a bien plus que ce deux exemple...
    En réalité tu fait "l’innocent" et le "faux modeste" disant que tu "veux juste donner ton grain de sel" en réalité ca ressemble plus a une énorme pierre des mensonge que tu porte sur tes épaules et que tu veux nous la "refile"...
    Pauvre Maxime, STP relève toi et reviens a raison, soit pas encore décevant...
    RF

    4- Conclusion.

    Le « pauvre Maxime n’a pas bien senti la fraternité dans la réponse du camarade Roberto Ferrario, webmaster de Bellaciao».

    Mon court commentaire « pue », il est « sectaire, manipulateur, partiel et ridicule ». Je suis tantôt « aveugle », tantôt ma « vison est limitée » Je fais « l’innocent » et le « faux modeste » avec mon « énorme pierre des mensonge ».

    Que j’aie réussi à exprimer tout cela en si peu de mots me rassure sur mes qualités d’écrivain.

    Aurais-je des actions dans Marianne, ce « torchon » me demande-t-on ? Ne serais-je point coco, insinue-t-on ? Réponse non aux deux questions. Quant à mon « soutien aveugle et sans critique » du PCF, il suffit d’avoir lu sur plusieurs sites (dont Bellaciao) des choses que j’ai écrites sur le sujet pour être moins affirmatif.

    Bref, l’expression (par Philippe Marlière) d’un désaccord sur un sujet et un commentaire (le mien) sur un point mineur dans l’exposé de ce désaccord peuvent donner lieu à un procès comme on aimerait en voir moins souvent à gauche du PS.

    Maxime Vivas

  38. 188
    Annie dit:

    @Maxime Vivas post 170, c'est très amusant ton histoire, on a droit aux mêmes manoeuvres à la maison.

    Et Bellaciao et beaucoup de ses commentateurs utilisent parfois les mêmes "arguments" que Alain Soral contre Jean-Luc Mélenchon, leur côté haineux et injurieux, sous la rhétorique victimiste, m'effare souvent.

  39. 189
    4 Août dit:

    Lola qui poste à 5h du mat'pour nous coller sa compil d'arguments à la con récoltés sur bellastalino...

    Ca devient du harcèlement, là !

    Stop !

  40. 190
    Pierre L dit:

    Selon des informations fiables que j’ai obtenu vendredi, émanant à la fois d’autorités de marché et de banques, une grande banque d’investissement américaine (qui a bénéficié du plan de sauvetage des banques US) et deux très importants hedge funds seraient derrière les attaques contre la Grèce, le Portugal et l’Espagne. Leur but ? Gagner un maximum d’argent en créant une panique qui leur permet d’exiger de la Grèce des taux d’intérêt de plus en plus élevés tout en spéculant sur le marché des CDS, un marché non régulé et totalement opaque, afin là aussi de les vendre plus cher qu’ils ne les ont achetés. Pourquoi ne pas citer les noms ? Tout simplement parce qu’il s’agit d’un faisceau de présomptions qu’un tribunal risque de juger insuffisant en cas de procès. Et comme le dit un opérateur de marché : « on ne joue pas avec ces gens là ».
    Source : http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2010/02/les-march%C3%A9s-financiers-am%C3%A9ricains-attaquent-leuro.html

  41. 191
    toto dit:

    Et si on parlait des banques. Basta la burqa!

    J'ai suivi les conseils de mon banquier et je jouis pleinement de mon capital.

    Vous ne savez que faire de votre argent?
    Faites vous tatouer un euro sur votre sexe et vous aurez le plaisir d'avoir 5 avantages
    1) Vous verrez croître vos investisements
    2) Vous prendrez plaisir à toucher votre pognon
    3) Vous ne verrez plus d'un mauvais oeil que votre femme dévore vos économie
    4) Vous serrez le seul à décider ou le placer
    5) Vous serez le seul a décider comment le protéger

    Il est à noter que ce conseil ne fonctionne que pour les hommes. Pour les femmes nous sommes en recherche!

    http://www.michaeljournal.org/images/FemmeTravaille.gif

  42. 192
    carlo dit:

    @ Annie

    Excusez-moi, mais votre explication de m'a toujours pas permis de comprendre la remarque de Jean-Luc Mélenchon ("Notons qu’il [la Grèce, l’Espagne et le Portugal] s’agit de trois gouvernements socio démocrates").
    Vous me dites: "Jean-Luc Mélenchon a une extrème conscience de la possibilité de disparition totale de la gauche du paysage politique en France. Les 3 pays etouffés par le machin euro-atlantiste ont beau avoir des 1er ministres « socialistes », on a vu le résultat".
    Mais quel rapport y a-t-il entre la crainte de voir la "disparition totale de la gauche du paysage politique en France" et le fait que "les 3 pays etouffés par le machin euro-atlantiste [aient] des 1er ministres « socialistes »"? Vous ne voulez tout de même pas dire que les gouvernements socialistes représentent un adversaire pour le "machin euro-atlantiste" (mis en place et longtemps dirigé par J. Delors),

  43. 193
    Milena dit:

    Annie
    Post 157 (je pense)

    Bien sur le discours des laics integristes de reconnais pas que les attaques contre le voile, le burqa et autres, relevent du racisme. C'est bien ca le probleme. Si vous viviez en 1923-4, vous auriez argumente que la laicite est mise en danger par le port du kippa! Les paralleles avec les roms sont valables: je parle de ce qui se passe en Europe, aujourd'hui

    Le rabin de Moscou a ecrit dans le Herald Tribune International hier, un article ou il oppose cette derive, car les juifs reconnaissent ce qui ce passe. Pourquoi, ne peux-tu pas?

    http://www.nytimes.com/2010/02/06/opinion/06iht-edgoldschmidt.html?scp=1&sq=chief%20rabbi%20of%20moscow&st=cse

    En un coup de stylo, Jean-Luc Mélenchon reduit l'impacte de tout son engagement contre le racisme, en se mettant dans le camp des attaques contre le droit de porter le voile. Ce n'est PAS "le droit au burqa" mais de pouvoir faire l;le choix libre de le porter, sans etre penalise pour ca. C'est de ca qu'on parle. Les attaques assistent la montee du racisme. Pourquoi est-il si difficile de voir ce fait?

    Salut camarade Jennifer!

  44. 194
    carole G dit:

    @ Maxime Vivas
    Tu sembles surpris...?

  45. 195
    Pierre L dit:

    à carlo (7 février 2010 à 10h29)

    JL Mélenchon dit :
    »Notons qu’il [la Grèce, l’Espagne et le Portugal] s’agit de trois gouvernements socio démocrates«

    Moi j'ai tout de suite pensé à "nos" socio démocrates, le PS. Je ne suis peut-être pas le seul.
    A quelques semaines des régionales, il est bel et bon pour le Président du PG de rappeler ce qu'est la social-démocratie....

  46. 196
    4 Août dit:

    @ Pierre L

    "Moi j’ ai tout de suite pensé à « nos » socio démocrates, le PS. Je ne suis peut-être pas le seul."

    C'est tellement évident qu'on n'en a pas discutaillé...

  47. 197
    Franck Tessero dit:

    Chers camarades, cher Jean Luc

    Je suis militant du courant unitaire du NPA. Je pense que la question de la division est aujourd'hui le principal problème qui pése sur la gauche radicale et l'empêche de constituer une alternative crédible. Cette division, la direction du NPA en a la plus lourde responsabilité puisqu'elle a pris l'initiative de rompre le cadre national des négociations unitaires. J'ai la plus haute estime pour Jean Luc Mélenchon qui est des dirigeants nationaux de la gauche radicale celui qui a fait le plus d'efforts pour se constitue un front large et uni. Enfin, si je ne crois pas que la "révolution par les urnes" suffise à la transformation sociale, je suis excédé par le rapport de mon parti aux institutions. J'ai envisagé de faire la campagne du Front de Gauche. J'y ai renoncé face au verrouillage imposé en Ile de France et dans de nombreuses régions par la direction nationale du PCF qui a traité avec arrogance les unitaires du NPA, la FASE et sa propre opposition interne. Mais je pense que la problématique de l'unité va conserver toute son urgence dans la période qui vient.

    Et puis arrive la polémique sur le voile et la candidature d'Ilham sur les listes du NPA en PACA.

    Je n'ai pas beaucoup de tendresse pour les laicistes. Les mêmes qui ostracisent la communauté arabo-musulmane de Copé à Aubry, et même au delà, votent allégrement dans les conseils régionaux des millions d'euros de subventions à l'école confessionnelle, essentiellement catholique, ou se pavanent au banquet du CRIF. Je n'ai pas beaucoup de tendresse pour ceux qui se découvrent féministes quand ils croisent une femme voilée et organisent dans le même temps la fermeture des centres IVG. Aubry, comme Copé ou d'autres peuvent juger avantageux de taper sur les arabo-musulmans et utiliser la laïcité pour taper uniquement sur les arabo-musulmans. C'est sans doute utile d'un point de vue électoraliste et ils n'aiment pas les pauvres.Je ne fais évidemment pas l'injure de ranger Jean Luc dans l'une de ces catégories. Je ne partage pas nombre de ces positions dans ce domaine mais ses positions sont tout à fait respectables.

    La polémique sur le voile ne résulte pas d'une opération de com du NPA mais d'un article du Figaro. Si le NPA avait voulu faire une opération de com, Ilham se serait retrouvée tête de liste et aurait figuré sur les affiches de campagne. La mauvaise foi du journaliste de l'Humanité est évidente (ce ne serait pas la première fois) et Jean Luc Mélenchon manque juste de rigueur en reprenant cet argument. Il est également dommage qu'il en rajoute. Et il est dommage que la gauche radicale trouve dans tout cela une nouvelle occasion de se diviser. Toutes les polèmiques actuelles, surtout quand elles dérapent, laisseront des traces.

    Pourquoi ce débat attent il une telle violence ? Sur mon lieu d'intervention, les débats avec les camarades du PG sont fréquents et fraternels. Ils parlent souvent de la république et regrette l'inachévement de la révolution de 1789. Ce n'est pas mon langage. Mais je croyais que ce que ces camarades appellent la République Sociale et moi le socialisme recouvrait à peu prés la même chose. J'y voyais essentiellement une différence de langage et rien de plus. Or je lis dans le post de Thaumasios : En République démocratique, on doit pouvoir représenter le Souverain en entier (donc pas une fraction de celui-ci) afin d’éviter le communautarisme et l’électoralisme. La République si on va au bout de cette logique serait donc une entité sublimant les contradictions internes au peuple souverain et par exemple pourquoi pas les contradictions de classe. Pour moi l'état exprime un rapports de forces entre classes sociales à un moment donné. Dans une autre société, dont nous sommes bien loin, les classes sociales n'existeraient pas plus que la propriété privée des moyens de production. Mais dans la France de Sarkozy, où les conflits de classe existent, je me bats pour que des fractions du peuple, par exemple un ouvrier de Continental ou une jeune femme des quartiers, enfoulardée ou pas, soient représentées. J'ai bien peur que la polémique sur le voile révèle une divergence de fond là où je voulais voir une divergence de forme. La division de la gauche radicale a peut être au final des racines plus profondes que l'esprit boutiquier de nombre de ses dirigeants.

    Pour l'anecdote, la liste du NPA sur Paris inclut une camarade protestante pratiquante. Cela ne me pose aucun problème. La candidature d'Ilham ne m'en pose pas davantage.

  48. 198
    Pierre L dit:

    voilé et optimiste !

  49. 199
    Pierre L dit:

    Il y a la burqa des paradis fiscaux.
    Les spéculateurs qui attaquent les monnaies savent se voiler, aussi

  50. 200
    spartacus dit:

    beaucoup d'internautes sur ce site préfère parler du voile,que le mpa veut mettre en avant pour avoir les voix des musulmans que des banques et du marché parce qu'ils ne comprennent pas ce que Jean-Luc Mélenchon tente de leurs expliquer.c'est tellement plus voyant un voile.d'ailleurs sur ce site certains devraient mettre les voiles et allez sur le blog de l'ump.

Pages : « 1 2 3 [4] 5 6 7 8 9 10 1115 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive