04sept 09

Ceci est un post d'actualité. Pas n'importe laquelle. Celle d'une toute petite lutte. Petite, parce que c'est un homme tout seul qui la mène à sa façon, Alain Bourgeois, officier mécanicien au Havre. Mais je la trouve très significative. Elle est pour moi emblématique d'une situation que je veux dorénavant pointer et traiter. Celle de l'abaissement de la souveraineté nationale dans l'application de la loi française par les «investisseurs» étrangers. Je crois en effet que plusieurs cas du même style nous alertent sur une nouvelle réalité dans les relations de travail quand le patron est un étranger. Je suppose que tout le monde a en tête le cas des Molex. Le seul respect de la loi en vigueur en France y est devenu un enjeu de la négociation. Jusqu'au point où l'on a vu un ministre se réjouir d'annoncer que la direction de l'entreprise s'engageait sur une décision qui n'était pourtant que le respect de la loi. Et le même ministre de se taire sur le fait que, pour le reste, la même direction ne respecte toujours pas la loi française et les décisions des tribunaux français. Je suppose que ce genre de remarque devrait me valoir les foudres de la gauche «prout, prout» qui y verra la marque de mon odieuse xénophobie. Et peut être même pire : de mon nationalisme ! N'empêche. Quand je vois que la loi n'est pas respectée du seul fait que «l'investisseur» est un étranger, le plus souvent nord américain, et que les autorités du pays d'accueil (le nôtre) semblent trouver cela normal je mesure la chaîne des conséquences et je comprends ce qu'est devenu le rapport entre notre pays en tant que nation d'une part et le capital et les nord américains d'autre part. Sur ce plan là aussi notre situation se rapproche de celle des nations d'Amérique latine face à l'empire. En ce sens la dimension nationale du combat social prend une actualité et un sens que le terrorisme intellectuel des griots de la mondalisation heureuse et de la puissance tutélaire bienfaisante des USA (genre «Nouvel Observateur») ne doit pas empécher de voir. Ni d'assumer. Car c'est le niveau minimum minimorum que le respect de la loi du pays concerné pour attester la souveraineté de ce dernier. Bien sûr il arrive que nous déléguions de la souveraineté nationale. Mais c'est par la loi que nous en décidons. Ou par les Traités. Comme par exemple en direction de l'Union Européenne. Mais là? D'ou vient cette spoliation de souveraineté? D'un pur rapport de force. En face, quoi? Rien. La seule résistance vient d'en bas. Parfois au singulier absolu. Ainsi de la lutte de mon camarade Alain Bourgeois, officier mécanicien au port du Havre.

POURQUOI ONT-ILS ABANDONNE ALAIN?

Mon camarade du Parti de Gauche, Alain Bourgeois, officier-mécanicien, est en grève de la faim sur le port du Havre depuis le 13 août dernier. Il dénonce, pour l’ensemble des acteurs de la filière, les atteintes aux conditions de travail des salariés du remorquage des ports, pourtant régulièrement inscrites dans le code général du travail, le code maritime et même les accords de branche ! Jusqu’il y a peu, une compagnie unique, les fameuses « abeilles », était habilitée à remorquer les navires jusqu’aux quais, suivant un cahier des charges extrêmement contraignant et sécurisant, chaque jour et 24h/24h. La vente de la Compagnie à un groupe espagnol et l’arrivée d’une société hollandaise, ont évidemment entraîné une concurrence acharnée. C'est évidemment sur les conditions de travail et leur coût que cette concurrence s'est concentrée, davantage que sur quoi que ce soit d'autre comme par exemple la modernisation des outils de travail et des procédures de celui-ci. Comme d'habitude. Ce sont donc les conditions de sécurité et les acquis sociaux qui ont été «modernisés». C'est à dire saccagés. C'est à présent la fin des congés payés et des dimanches et jours fériés pour les marins des remorqueurs du Havre… et d’ailleurs. Aujourd’hui, par un tour de passe-passe, la Compagnie hollandaise entend imposer 26 semaines de 70h et 26 semaines non travaillées, soit 52 semaines, en faisant l’impasse sur les week-ends repos hebdomadaires, les jours fériés et la totalité des congés. Sévère! Mais bien sûr le salaire restera le même! Dans le même esprit, on comptabilise dorénavant le repos à posteriori. Seules 9 heures de repos sont accordées quotidiennement. "Décryptons", comme on dit à la télé. Cette comptabilité conduit à imposer des heures d’astreinte non rémunérées à bord. Evidemment ces heures d’astreintes échappent ainsi au régime des heures supplémentaires. Elle est pas belle la vie? Travailler plus pour gagner moins. L’Inspection du Travail a donné raison à notre camarade Alain Bourgeois. Un comble : la Compagnie en prend acte. Mais elle refuse d’appliquer les accords. Vu? Pour faire face Alain devrait donc à aller en justice pour les faire appliquer ! Voilà comment le cynisme procédurier achève le tableau du mépris pour la loi. Le libre citoyen Alain Bourgeois, du pays souverain France fait la grève de la faim depuis le treize août pour que la loi de son pays soit respectée dans son pays par une compagnie étrangère. Et les autorités du pays? Rien. Elles ne font rien. Ou bien seulement des coups de mains aux délinquants. Sur place les camarades se relaient pour soutenir Alain en ne le laissant pas seul. Ce sont des militants. L'Etat a disparu.

Tags: , , , ,


87 commentaires à “Alain Bourgeois, officier mécanicien et la souveraineté nationale”

Pages : [1] 2 »

  1. 1
    Lionel - PG 44 dit:

    salut camarade,

    c'est l'application du défunt AMI pure et simple.
    je pense pouvoir au nom du comité PG44 apporter notre soutien à ce camarade.
    il va falloir repenser la socialisation, voire la nationalisation, de ce genre de boites.

    amitiés militantes

    Lionel

  2. 2
    Arnulf dit:

    Et bien, on aura tout lu! Monsieur Mélenchon, après vous avoir maudit, j'ai envie de vous embrasser.
    J'avais fait la campagne Chevenement 2002, qui articulait justement questions sociales et économiques d'une part et questions nationales d'autre part, en réaction notamment au "prout prout", comme vous dites, de la gauche Jospin (Amsterdam, Nice, Lisbonne, les trois glorieuses, rappelez vous).

    Suite au 21 avril, je vous avais vu en première ligne de ceux voulant en découdre avec le chevènementisme, pressé que vous sembliez être de les éliminer. Votre défense de fait, à cette occasion, et quoique vous en disiez dans "en quête de gauche", du gouvernement des privatisations et de l'acquiescement à l'Europe néo-libérale, n'avait pas manqué de m'étonner, connaissant vos prises de position.

    Je suis donc heureux de vous entendre sur ce thème. J'avais voté pour vous aux européennes parce qu'en citoyen adulte et responsable, il faut savoir faire la part des choses entre rancoeurs personnelles et idées politiques que l'on souhaite voir triompher, mais je maudissais votre mépris pour les questions nationales et les questions de sécurité.

    Désormais, je ne vous maudirais plus que pour votre soutien de fait à la délinquance, encore exprimé hier. Que la délinquance soit instrumentalisé par Sarkozy pour se rallier des classes populaires qu'il piétine par ses réformes économiques, c'est tout à fait juste, il n'empêche que cette délinquance existe. Et qu'appeler à une solidarité des classes populaires entre agresseur et agressé n'est qu'une façon de se foutre de la gueule de ce dernier. La mythologie de la victime utilisé par Sarkozy n'a pu prendre cette ampleur qu'en réaction-miroir à une mythologie du coupable que vous avez malheureusement trop souvent porté.

    Mais j'irais désormais voter Front de gauche le coeur un peu plus léger.

  3. 3
    rosay dit:

    Bonjour à tous, je ne me reconnais que peut de compétence dans le domaine du doit du travail, mais à priori la cause semble être entendue, je reste totalement solidaire avec le camarade, afin que le droit sociale si chèrement acquis (suite aux combats du Conseil National de la Résistance) soit reconnu de tous et respecté par tous.
    Amitiés et respect. Rosay. à +

  4. 4
    Nipontchik dit:

    "Mon camarade du Parti de Gauche, Alain Bourgeois, officier-mécanicien, est en grève de la faim sur le port du Havre depuis le 13 août dernier."(Jean-Luc Mélenchon)

    Et je l'apprends aujourd'hui; de nombreuses personnes doivent être dans mon cas. Pourtant je passe pas mal de temps à lire la presse écrite et sur internet.

    Cette lutte mérite évidemment plus d'impact médiatique.

    Quant à la casse des droits du Travail nationaux et des conventions collectives par le "droit social européen" de la CJCE et de la commission de Bruxelles (que personne soit dit en passant n'a élu) il n'y a guère que les bureaucrtaes de lma CES pour l'ignorer.

    Les luttes sont devenues plus difficiles et elle peuvent avoir l'apparence d'être "individuellles" (mais il y a évidemment tjrs des enjeux collectifs), ce ne sont pas des raisons de ne pas les mener (je me souviens, c'était il y a pas si lgtps, à l'époque de la gauche plurielle, être passé devant 1 conseil de discipline, tribune pour dénoncer certaines saloperies).
    Une lutte à faire connaître!

  5. 5
    maxou dit:

    Bonjour à tous,
    Merci Jean-Luc, pour ta révolte envers l'État !
    En effet je suis havrais et je suis au courant de la Grève de la faim d'Alain Bourgeois. Voilà pourquoi je copie au mieux en espérant ne pas faire de fautes de frappe l'article paru ce Matin vendredi 04/09/ 2009 dans mon journal quotidien c'est-à-dire Le Havre Libre.
    Article paru ce matin si dessous

    Le ministère interpellé
    Remorquage. Le dossier devrait être réglé au plus haut niveau. Les syndicats attendent des réponses.
    Rien de surprenant dans la démarche. Les syndicats sont allés frapper à la porte du ministère pour faire entendre leurs voix. Ils ne pouvaient décemment se contenter des réponses apportées par les Affaires Maritimes du Havre mercredi matin dans l'épineux dossier du remorquage. L'administrateur a clairement exposé à la délégation que la réglementation n'a jamais été appliquée car inapplicable et que ce constat imposait une réforme des fiches d'effectifs en s'appuyant sur l'organisation de la Société Nouvelle de Remorquage du Havre. Consciemment ou pas, l'administrateur venait de lâcher une bombe.
    C'est cette organisation que les syndicats remettent en cause et qui a poussé Alain Bourgeois, délégué CFDT à la SNRH, a entamé une grève de la faim. Elle dure depuis 23 jours. La réaction ne s'est pas attendre. Mathieu Ebran, délégué CGT officiers Boluda, est immédiatement monté au créneau
    en frappant au plus haut niveau. Accompagné de Patrick Le Bris, il a été reçu par Jean-François Carenco, directeur du cabinet du ministère de Jean-Louis Borloo, et Damien Cazé, directeur des Affaires Maritimes. « Nous avons fait part de notre incompréhension et de notre agacement toujours grandissant sur le dossier SNRH en insistant sur le non-respect des décisions de justice, et le non-respect d'effectifs et le non-respect des obligations légales telles que les congés annuels. Nous avons bien entendu discuté de la grève de la faim d'Alain Bourgeois en demandant qu'une solution soit trouvée à ce désastre social et humain ». L'entrevue a été positive. « Nous avons obtenu des garanties fortes, nous attendons les confirmations par écrit ». Au ministère, on a sans doute compris qu'il fallait rapidement désamorcer le conflit pour éviter un mouvement national. Les syndicats restent cependant sur leur garde. Lundi, ils vont de nouveau être reçus au ministère. Mardi c'est en préfecture que les officiers et marins CGT et CFDT ainsi que les travailleurs portuaires CGT doivent rencontrer les Affaires Maritimes, l'Inspection du travail, et la direction du Grand Port Maritime. En attendant, ce week-end à l'occasion des fêtes de la mer, les syndicats vont manifester leur soutien à Alain Bourgeois.
    ST. R.

  6. 6
    des pas perdus dit:

    Comme Nipontchik, je l'apprends également.

    Encore un exemple de plus sur les conséquences de la "mondialisation heureuse et du libre échange qui profite à tout le monde" comme il nous est permis de le constater dans les médias dominants.

    Gageons que le Thank think, ou l'inverse, Terra Nova avec de vrais morceaux de droite dedans, nous expliquera qu'il s'agit d'un dysfonctionnement du marché... qu'il faudrait civiliser...

    http://farm3.static.flickr.com/2399/2051931913_ff90ed235e_m.jpg

    En attendant, la droite fait passer dans la loi tous les abus des patrons : travail le dimanche, heures sup mal ou pas payées...

  7. 7
    robespierre21 dit:

    La Révolution Nationale est très profondément engagée, plus encore qu'ils n'avaient pu le faire en 40 avec Pétain.
    Malheur sur nous !

  8. 8
    maxou dit:

    Éditorial
    C'est la rentrée
    Par Jean-Paul Piérot
    C'est le rentrée. Les élèves sont dans les classes depuis hier, mais 13 500 enseignants n'étaient pas au rendez-vous, puisque le gouvernement a rangé le nombre des professeurs dans le chapitre gaspillages du budget de l'État. Le monde du travail retrouve une situation aggravée au lendemain de quelques semaines vacances, pendant lesquelles nombre de salariés se sont privés d'un séjour au bord de la mer ou d'une visite chez des proches à la campagne. La crise semble choisir ses cibles : la cohorte des salariés, ceux qui n'ont en propre que leur courage, leurs compétences, leur volonté de vivre dignement. Après avoir fait miroiter une sortie du tunnel, sur l'air de « le pire est derrière
    nous », deux ministres se sont relayés hier pour expliquer que l'emploi allait encore reculer après la nouvelle progression du chômage, selon les normes du Bureau international du travail, (plus 0,6 % en trois mois), qui atteint officiellement 9,5 %. Combien de temps cela va-t-il durer ? s'interrogent les familles d'ouvriers et d'employés qui voient autour d'elles, dans tous les départements, la valse meurtrière des restructurations, des plans de licenciements, des annonces de fermetures
    d'entreprises ? Comme le refroidissement du fût du canon, cela prendra un certain temps, leur répond Christine Lagarde, qui estime que la dégradation va durer encore « quelques trimestres », et Xavier Darcos, qui prévoit que « les prochains mois seront difficiles».

    C'est la rentrée. Avec son lot de projets concoctés dans la torpeur de l'été. Qui prenne avec le retour de septembre un relief plus accusé; en plein mois d'août. Xavier Darcos a lancé un ballon d'essai visant à supprimer les annuités auxquelles ont droit les mères salariées en vue de la retraite. Cette disposition compense très partiellement les inégalités qui frappent les femmes dans leur vie professionnelles. Avec une hypocrisie sans égale, le gouvernement entend abolir la mesure au nom de l'égalité entre les sexes ! Mais qui l'empêche de faire une proposition visant à accorder des annuités à des hommes qui ont élevés leurs enfants ? Nul n'en est dupe. Ce nouveau projet entre dans le champ des économies à réaliser sur les familles populaires pour maintenir, alors que la situation économique est difficile, en l'état le soutien apporté aux plus riches de notre société. Puisque Nicolas Sarkozy aime à évoquer la « moralisation » du capitalisme, qu'il veuille bien expliquer ce qu'il y a de moral dans un projet qui va retarder l'âge de la retraite d'une caissière de supermarché ou d'une ouvrière d'une usine textile, alors que sévit toujours le bouclier fiscal qui épargne les plus riches de l'ISF. Au nom de la CGT, Bernard Thibault a manifesté, hier, au cours de sa conférence de rentrée, une ferme opposition au projet gouvernemental.

    Décidément, sous le règne de Nicolas Sarkozy, les plus hauts idéaux sont dévoyés et piétinés. On l'a vu avec le féminisme pour justifier l'allongement de l'$age de la retraite. C'est aussi le cas avec l'écologie. Au nom de la défense de l'environnement, les salariés vont mettre la main à la poche, pour compenser la suppression de la taxe professionnelle que paient jusqu'à présent les entreprises aux collectivités locales, permettant à celles-ci de financer des besoins sociaux. Même peinte de couleur verte, la taxe carbone est un tour de passe passe, une entourloupe pour faire financer à tous les cadeaux que l'on offre à quelques-uns. Les revendications de tribune d'une Laurence Parisot réclamant des compensations pour les entreprises et la fermeté de façade de François Fillon, assurant que la suppression de la TP est le seul dédommagement, relèvent du jeu de rôle. Le gouvernement en effet n'a guère convaincu l'opinion, aux deux tiers hostiles, si l'on en croit un sondage, à la taxe carbone.

    C'est la rentrée, avec le même gouvernement, les mêmes méthodes et le même besoin de riposte. Dans une semaine, la Fête de l'Humanité sera une formidable occasion d'en débattre et de se faire entendre. La Fête de l'Humanité, c'est aussi la rentrée.

  9. 9
    demetrio dit:

    il y a tant à dire et à faire pour combattre les injustices dans le domaine social que quand je vois jennifer et langue rouge (et d'autres) nous bassiner avec la littérature d'un tarik ramadan déguisé en comité feministe, je pleure de tristesse et de rage obligé de constater que tant d'énergies dans notre PG se fourvoient dans des combats rétrogrades...pour favoriser l'islamisme.
    certains se parent de vertus et autres moralismes sans se rendre compte qu'ils singent les mauvaises manies des bobos socialistes qui ont mené la republique dans le désastre que nous connaissons !

  10. 10
    tenshu dit:

    J'en ai des frissons, c'est donc ça le frisson de la honte?

  11. 11
    julie dit:

    les Molex toujours en lutte:
    http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5j-2GrJ-1B6eEwCNqLjTyjFD0tDJA?index=1

    d'ici le 18 sept, ils mangent quoi? les factures à payer, la rentrée
    Fumistes!

  12. 12
    Pulchérie D dit:

    Alain Bourgeois : un journal semble ému par ses revendications.
    Paris-Normandie 28 août 2009
    http://www.paris-normandie.fr/index.php/cms/13/article/211106/Les_soutiens_affluent
    Paris-Normandie 4 septembre 2009
    http://www.paris-normandie.fr/index.php/cms/13/article/214645/Le_ministere_interpelle
    Au ministère, on a sans doute compris qu'il fallait rapidement désamorcer le conflit pour éviter un mouvement national. Les syndicats restent cependant sur leur garde. Lundi, ils vont de nouveau être reçus au ministère. Mardi c'est en préfecture que les officiers et marins CGT et CFDT ainsi que les travailleurs portuaires CGT doivent rencontrer les Affaires Maritimes, l'Inspection du travail, et la direction du Grand Port Maritime.
    -----------------------------
    C’est évidemment un mouvement national qu’il faudrait provoquer.
    Après 23 jours d’une grève de la faim, pour une cause éminemment juste, c’est seulement maintenant que le ministre est interpellé !

    Les Affaires maritimes ! Voici comment ce service se présente
    Un service d’Etat des Affaires Maritimes dépendant, sous l’autorité du Haut-commissaire de la République:

    * du Ministère du Transport, de l'Equipement, du Tourisme et de la Mer
    * du Ministère de l’Agriculture et de la Pêche
    Un service de la Marine Marchande et des Pêches Maritimes, dépendant de la Nouvelle-Calédonie.

    Ces deux services fonctionnent dans des locaux communs, en étroite synergie, sous l’autorité d’un Administrateur des Affaires Maritimes.

    Les attributions du service des Affaires Maritimes, de la Marine Marchande et des Pêches Maritimes proviennent à la fois:
    * des missions régaliennes de l’Etat
    * des répartitions de compétences organisées par la loi organique du 19 mars 1999 (articles 21 et 22).

    Dans ses activités pour 2007, le site ne se targue que de réalisations faites en Nouvelle-Calédonie.

    Je serais curieuse d’avoir l’avis de Victor sur la qualité des dites réalisations.
    En France, cette organisation semble être inutile.
    Dans le cas d’Alain Bourgeois, l’honorable Administrateur a lâché
    une bombe : il a clairement exposé à la délégation que la réglementation n'a jamais été appliquée car inapplicable et que ce constat imposait une réforme des fiches d'effectifs en s'appuyant sur l'organisation de la Société Nouvelle de Remorquage du Havre.

    Tout démarre, mais avec quelle lenteur !

  13. 13
    carlo dit:

    Merci à Jean-Luc Mélenchon pour son excellent billet sur les atteintes à la souveraineté nationale au nom de la mondialistion heureuse prônée par la droite et la pseudo-gauche tendance Libé-NO.

  14. 14
    Pierre L dit:

    Et un de ses bateaux qui partirait en flamme, ça lui ferait pas du bien à la compagnie hollandaise ?

    ah, mais oui, j'oubliais : faut respecter la loi, l'outil de travail et ne pas faire peur aux exploiteurs.

  15. 15
    Pierre L dit:

    à demetrio (4 septembre 2009 à 17:18)

    Il y a quelque chose de particulièrement puant dans votre façon d'instrumentaliser la lutte d'un homme pour régler vos comptes...

    Petit, le demetrio, toutoutout petit.

  16. 16
    RESILIENTA59 dit:

    Bonjour Jean-Luc,
    Bonjour à tous,

    Malheureusement, Alain Bourgeois n'est pas un cas isolé : le mépris pour le Code du Travail et le respect de l'être humain sont monnaie courante, pas seulement dans les multinationales dont le patron est étranger !

    Si une enquête surprise avait lieu dans de nombreuses PME du territoire, on aurait quelques révélations : les 35 H inscrites sur le contrat mais non respectées : on vous oblige à en faire plus, 10, 20 HS au bon vouloir du patron qui vous prévient la veille pour le lendemain ; bien entendu, elles ne vous sont pas payées, vous devez les récupérer,...... un jour..... Mais bien entendu, comme vous découvrez très rapidement qu'en fait vous remplacez non pas UNE personne mais DEUX, vous ne pouvez JAMAIS les récupérer. Vous devenez rapidement un ESCLAVE MODERNE, employable et corvéable à merci.

    Quant à votre expérience professionnelle, même si celle-ci est importante, le patron n'a que mépris et rejet, vous êtes traité comme un débutant qui doit faire ses preuves ! On fait fi de tous vos samedi et soirées en semaine passées au CNAM ou à plancher pour le CNED pour améliorer votre savoir-faire, vos compétences et connaissances ! rasé, tout çà ! (vous auriez mieux fait de passer ce temps avec vos gosses, ils vous respecteraient à présent !...) Ce n'est pas tout : paranoïa, défiance, injonctions contradictoires, petit Chef incompétent sur votre dos pour vérifier que vous savez faire un paquet-poste !....
    Vous finissez pas vous maudire d'avoir mis autant d'application à trouver un job pendant 4 ans alors que vous êtes à quelques mois de la retraite !

    Finalement, parce qu'il vous reste un peu de respect pour vous-mêmes et de cohérence, vous démissionnez car vous avez décidé de finir votre vie professionnelle "en beauté" et non pas bourré de tranxène ou tenté de sauter par la fenêtre comme certains collègues !

    Quand, finalement, vous en parlez autour de vous -car, faut pas croire, c'est quand même une blessure !-, vous vous apercevez que c'est "partout pareil", décidément, ce monde est pourri, il y a tant de choses à remettre en place : respect de l'être humain, rétablissement des valeurs indispensables à la vie en société, mise en place de RESSOURCES HUMAINES dans les Entreprises,
    condamnation et incarcération de ces "patrons-voyous" qui font leur fric sur le dos des salariés, radiation A VIE du registre des sociétés pour celui qui ne respecte pas le Code du Travail, recrutement en masse d'inspecteurs du travail pour garantir aux employés respect, sécurité et salaire.

    Dans les PME mes amis, c'est pire car c'est plus dure de trouver du soutien, celui qui se rebelle ou qui fait une remarque est vite repéré, seul et fait peur !

    2010 babyboom et retraites : à mon avis, çà va vraiment "pêter" quand tous ces nouveaux retraités vont découvrir le montant misérable de leur retraite, ils n'hésiteront pas à re-descendre dans la rue car n'oublions pas que ce sont eux qui ont fait Mai 68 !

    Bon courage à tous cette année 2010 prépare un grand changement...
    Nous devons être prêts à ne pas décevoir et à redonner de l'espoir !

  17. 17
    Edouard Lyon dit:

    La gauche serait-elle en train d'abandonner le terrain de l'Education, après avoir laissé celui de la Culture à la droite ? Il est rare qu'une rentrée scolaire se déroule, comme ce mercredi, dans une telle démobilisation des syndicats. Certes, ils dénoncent encore, pour la forme, la décision du gouvernement de supprimer quelques milliers de postes d'enseignants. Cependant, se devine une lassitude, voire un désintérêt, dans les rangs progressistes. Auraient-ils pris conscience de leur responsabilité dans le désastre éducatif ? Ce sont les résultats de décennies de pédagogisme et d'hyper-égalitarisme qui se donnent à voir, à travers la déculturation et l'abrutissement des esprits. Le problème de l'école est qualitatif et non quantitatif. La gauche l'aurait-elle admis ? Evidemment, ce serait trop beau.

    On ne répétera jamais assez le mal que les idéologues, biberonnant au marxisme, ont fait aux élèves, en les privant notamment du processus de transmission des connaissances. Cela aux prétextes farfelus que l'élève devait être créateur de son propre savoir et que la culture était d'abord l'expression d'une domination de classe. Les syndicats d'enseignants, en s'appropriant l'école publique pour leurs intérêts propres, avec la complicité de trop de gouvernements (de droite comme de gauche), ont privilégié l'immobilisme sur la réforme. On connaît le prix de ces abandons: jamais l'école de la République n'a été aussi inégalitaire. L'enfant d'un milieu défavorisé est, statistiquement, assigné à sa condition.

    Les partisans de l'école traditionnelle, dont Le Figaro de ce jour explique qu'ils ont le vent en poupe, ont effectivement une chance historique de se faire entendre. Mais est-ce bien cet état d'esprit qui habite le nouveau ministre de l'Education, Luc Chatel, quand il parle, par exemple, de faire des établissements scolaires "des lieux de vie", en reprenant ainsi un lieu commun du pédagogisme? En fait, je crains que la droite ne fasse pas preuve de beaucoup plus d'imagination que la gauche. Qu'en pensez-vous ?

  18. 18
    guthinger dit:

    salut l'ami et oui un de plus, comme notre camarade de dordogne qui souffre de l'injustice social de la politique de notre président.Allez courage à lui

  19. 19
    cording dit:

    Bravo à Jean-Luc Mélenchon de faire le lien incontounable entre question sociale et question nationale d"où l'indispensable question de la souverainete nationale(et non pas simplement alimentaire comme disait José Bové!). De plus si l'on veut remetttre en question c'est-à-dire dénoncer le traîté de Lisbonne parce que non démocratique en violation de la souveraineté populaire exprimée le 29 mai 2005 on ne pourra faire l'impasse sur la nécéssité de repenser l'UE dans la mesure où elle viole la volonté populaire d'où la faible participation aux élections européennes. La nécessité de rompre avec l'oligarchie européiste qui gouverne notre pays, des forces immenses, insoupçonnés attendent pour soutenir votre action si vous évoluez dans ce sens et vous donner un rôle décisif en 2012 comme je l'évoquais dans mon précédent commentaire de votre blog.

  20. 20
    jennifer dit:

    @Demetrio

    J'appelle laicard quelqu'un qui sous couvert de defense de la laicite fait passer un racisme anti arabe deguise en anti islamisme, qui prend pretexte de la laicite pour faire passer sa haine de l'Autre, en l'occurence le musulman. Celui aussi qui confond tout: la laicite avec l'atheisme alors que la loi de 1905 est pour la liberte de culte. Celui enfin qui fait une difference de hierarchie entre les religions.
    Pour moi la laicite c'est la separation de l'eglise et de l'Etat. De ce point de vue, il y a une grande offensive de Sarkozy actuellement pour imposer en fin de compte un enseignement chretien finance par l'Etat. Ce combat je le fais mien et il est extremement important.
    Mais je suis contre designer la population comme bouc emissaire, et la stigmatiser en se servant de la cause noble de la laicite. Les colonisations francaises ont ete faites en se reclamant des ideaux de la revolution francaise qu'il s'agissait de repandre parmi les populations indigenes barbares. Il faut savoir que le racisme et l'islamophobie n'ont fait qu'augmenter ces derniers temps. La loi sur le voile en est en partie responsable car elle a conforte tous les racistes, Le Penistes qui se sont rejouis d'avoir la majorite de la gauche a leurs cotes. Je ne dis pas qu'il n'y avait pas des gens sincerement laics et antiracistes qui soutenaient cette loi mais la dynamique generale a ete de stigmatiser encore plus la population arabe qui se sent incomprise et rejetee.

    Julie
    Quant a la burqa je pense qu'on finira par interdire le voile partout, meme dans la rue, a ce rythme la et qu'on aura de plus en plus les femmes voilees qui se feront agresser dans la rue comme c'est de plus en plus le cas.

  21. 21
    jennifer dit:

    Interessante analyse du Figaro:

    "Lentement, la CGT fait sa mue et se montre moins contestataire que par le passé. Bernard Thibault, son secrétaire général, l'a encore une fois démontré jeudi lors de sa conférence de presse de rentrée..."

    "Bernard ­Thibault se montre consensuel et ne veut rien imposer. Pas même une grève ou une manifestation en septembre "

    http://www.lefigaro.fr/economie/2009/09/04/04001-20090904ARTFIG00012-la-cgt-promet-une-rentree-combative-.php

  22. 22
    jennifer dit:

    Post 20
    Excusez-moi j'ai oublie un mot. Au 3eme paragraphe, j'ai oublie le mot "arabe". Il faut lire; " je suis contre designer la population arabe comme bouc emissaire"

  23. 23
    Pierre L dit:

    Le truc qui m'agace avec la burqa c'est l'absence de "u" avant le "q".
    Vigilance !
    Les cosmopolites essaient de saloper notre ortografe.

  24. 24
    Pierre L dit:

    m****. L'absence de "u" après le "q"....

  25. 25
    jennifer dit:

    tu en perds ton latin Pierrot!

    C'est vrai, y a rien de plus agacant que les ecritures et les langues etrangeres. Y pourraient pas tous ecrire comme les gaullois, dis-je, avec un clavier qwerty, etranger quoi! Vive l'azerty bien de chez nous!

  26. 26
    jennifer dit:

    En gros si je relis ma definition du laicard, c'est un integriste de la laicite!

  27. 27
    jennifer dit:

    Pierrot
    Comment t'arrives a faire des italiques sur le blog? Enfin si c'est pas trop compliqe (m**** j'ecris sans "u" aussi!) car je suis pas du tout douee en ordi.

  28. 28
    Pierre L dit:

    En fait c'est un bon plan !
    Pour saccager une préfecture ou autres, portons des burqas. Pas d'identification possible et niquage très classe de l'injustice de classe.

  29. 29
    BA dit:

    Jean-Luc Mélenchon parle de la souveraineté nationale dans ce message. J'en suis très heureux. Je pense que la question sociale ne pourra pas être abordée seule.

    La question sociale est prioritaire, certes.

    Mais nous ne pourrons pas la résoudre si nous ne commençons pas par résoudre la question nationale.

    Concrètement, cela implique de mettre à l'ordre du jour l'indépendance de la France.

    Concrètement, cela implique de proposer aux Français en 2012 un programme de rupture :

    - la France doit sortir de l'Union Européenne ;

    - le pouvoir monétaire doit être redonné au pouvoir politique national ; en clair : retour au franc, et le gouvernement de la France gère la monnaie de la France ;

    - la Banque de France ne doit avoir qu'une seule mission : le plein-emploi.

    Après, et seulement après être sortis de l'Union Européenne, nous pourrons résoudre la question sociale.

    Dernière chose : il est impossible, et il sera toujours impossible, d'obtenir des progrès sociaux si nous restons à l'intérieur de l'Union Européenne.

    Vous pouvez lire le livre de l'année 2009 (7 euros) :

    " L'EUROPE SOCIALE N'AURA PAS LIEU "

    de François Denord et Antoine Schwartz, édition Raison d'agir.

  30. 30
    Pierre L dit:

    à Jennifer (4 septembre 2009 à 22:42)

    http://wordpress-tuto.fr/formatage-commentaire-wordpress-358

  31. 31
    jeanmarc dit:

    @29, BA

    Complètement d'accord avec vous, mais pour en revenir aux acquis obtenus par le Comité National de la Résistance, j'ai peur qu'il en faille passer par une révolution, car la casse sociale continue, inexorablement.
    D'ailleurs un certain Denis Kessler, actuel président de l'association "Le Siècle" n'y va pas par quatre chemins quand il dit ouvertement : "« L’architecture des conquêtes sociales est aujourd’hui complètement dépassée, il est grand temps de le réformer, et le gouvernement s´y emploie. Les annonces successives des différentes réformes par le gouvernement peuvent donner une impression de patchwork, tant elles paraissent variées, d´importance inégale, et de portées diverses : statut de la fonction publique, régimes spéciaux de retraite, refonte de la Sécurité sociale, paritarisme...
    A y regarder de plus près, on constate qu´il y a une profonde unité à ce programme ambitieux. La liste des réformes ? C´est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception.
    Elle est là. Il s´agit aujourd´hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance ! ».

    C'est propos ont été confiés au magazine Challenges en 2007, et ont été extrait
    d'un article de Marianne :
    http://www.marianne2.fr/Le-Medef,-vrai-heritier-de-la-Fondation-St-Simon_a181988.html

    Ces gens là, que d'aucun appelle "l'élite", ne cachent même plus leurs objectifs tant ils sont sûrs de réussir.
    La France d'en bas gronde, mais je me demande si elle comprend vraiment, et bougera t'elle lorsqu'elle n'aura plus rien à perdre ?

  32. 32
    Vivian dit:

    Etant un des "camarades qui se relaient pour soutenir Alain", je tiens à te remercier de cette note, et de l'écho qu'elle peut apporter à cette lutte.
    Fraternellement,
    Vivian, étudiant et membre du Parti de Gauche au Havre.

  33. 33
    Pulchérie D dit:

    Alain Bourgeois, ne l’oubliez pas !
    Dans Bakchich
    http://www.bakchich.info/Le-peril-jeune-d-un-delegue,08555.htmlh
    De fait, la filiale de la société néerlandaise Kotug, qui compte sur le port du Havre une soixantaine de salariés, semble avoir quelque mal avec le droit du travail hexagonal. Et argue d’un flou juridique entre le code du travail maritime et le code général. Pourtant, à entendre Alain Bourgeois égrener les ennuis qui se sont étrangement accumulés autour de lui ces dernières années, difficile d’y voir autre chose qu’une forme d’harcèlement syndical. « Dès ma désignation comme délégué syndical, la SNRH a attaqué ma nomination au tribunal, raconte-t-il. J’ai subi trois mises à pied de deux mois sans salaire, deux demandes de licenciement pour faute grave, refusées par l’inspection du travail… Ils m’ont même proposé 50 000 euros pour que je parte. Les autres délégués syndicaux ont été usés. Ils sont partis ».
    Un témoignage (même URL) :
    « Je suis un ancien de cette boîte. Jamais dans le monde maritime je n’ai vu çà. Avec ce gar, le seul qui ait osé l’ouvrir un peu, même si tous n’étaient pas d’accord initialement avec ces méthodes, nous avons obtenu des choses que jamais nous aurions pu obtenir par la négociation. Des choses auxquelles tous les marins en France ont le droit. Pour ma part je suis parti dans une autre boîte….mais avant de partir je suis allé le voir pour le remercier de tout ce qu’il fait pour la profession. C’est en défendant nos droits que des Français seront attirés par cette profession.Et dieu sait que les armateurs réclament des Français quite à les payer plus chers. »

    Alain Bourgeois : un cas à suivre, un homme à ne pas lâcher.
    Pulchérie D.

  34. 34
    Pulchérie D dit:

    Bilan en Afghanistan
    5 septembre 2009
    Décès du caporal Johan Naguin, du 3e régiment d’infanterie de marine (3 e RIMa) de Vannes (Morbihan)
    http://www.leparisien.fr/international/les-soldats-francais-frappes-en-afghanistan-05-09-2009-628022.php
    Faut-il rester en Afghanistan ? En Grande-Bretagne, l’opinion répond massivement par la négative. Aux Etats-Unis, la majorité démocrate qui soutient Barack Obama commence à s’interroger (lire page 3). En France, le débat n’est pas vraiment posé sur la place publique. L'empeur Niko sait ce qu'il veut : la gloire, une place dans les manuels d'histoire. S'il ne doit rester qu'une nation, face aux monstres talibans, ce sera la France, protectrice du monde civilisé.

    4 septembre 2009 (AFP) Un soldat polonais tué et cinq autres blessés en Afghanistan

  35. 35
    Hopfrog dit:

    @ j-l m URGENT

    Venu ici faire une petite visite, j'ai été très surpris de voir s'afficher sur mon écran, à différentes reprises, le message suivant :

    ATTENTION, CE SITE POURRAIT ENDOMMAGER VOTRE ORDINATEUR. VOULEZ-VOUS VRAIMENT CONTINUER, etc.

    Ça sent à plein nez l'intox. C'est au maître des lieux de mettre d'y mettre bon ordre.

  36. 36
    Pulchérie D dit:

    @ 33
    Je n'ai jamais vu s'afficher ce message lorsque je me connecte à ce blog.

  37. 37
    cording dit:

    Je viens d'écouter la Web-tv de Jean-Luc Mélenchon les propos de la refondation républicaine et je me vois dans l'obligation d'exprimer mon désaccord complet dans la mesure où sous prétexte de personnalisation de la politique il faudrait rétablir un régime d'assemblée et peut-être une représentation proportionnelle absolue c'est alors se condammer à l'impuissance publique parce qu'un tel pouvoir se trouverait rapidement désavoué par l'assemblée qui serait gouvernée par le régime des partis qui ne gereraient qu'en fonction de leurs petits intérêts electoraux à court terme. La personnalisation n'est négative que dans la mesure où tout le monde est d'accord sur la politique à mener que ce soit la droite ou la gauche façon PS, dans la mesure où le PS est un parti néolibéral et européiste, a capitulé idéologiquement depuis 1983. Vous incarnez ce refus et je vous en suis reconnaissant mais vous seriez mieux inspiré sur les questions institutionnelles en adoptant la position de François Mittérrand qui s'est servi des institutions de la Viè pour durer politiquement ce qui est indispensable pour appliquer un programme politique progressiste fondé sur le programme du Conseil National de la Résistance qui s'est traduit par le Préambule de la Constitution de la IVie République repris dans celui de la Vie!

  38. 38
    curtillat dit:

    Je m'inquiète. MGBuffet rencontre discrètement Aubry,propose au PS de participer à ses ateliers thématiques que le PC veut organiser. Ce qu'Aubrya a accepté bien sûr immédiatement ben voyons ! Mettre un coin dans le FdG,torpiller partout où elle le pourra les listes autonomes du FdG au premier tour c'est tout benef et elle n'en demandait pas tant! Le PS peut-il rejoindre le FdG ?!Défense de rire ! Le message que nous voulons adresser à nos concitoyens est ainsi complètement brouillé pour les Régionales et au delà Et ce n'est certainement pas ainsi que nous modifierons les rapports de force politique entre le PS et le FdG .LeNPA ne manquera pas de réagir à juste titre

  39. 39
    jeanmarc dit:

    Moi aussi depuis ce matin j'ai une alerte de l'antivirus AVAST, qui me dit avoir trouver un trojan. Un logiciel malveillant nommé :"HTML:IFrame-EJ [Trj]"
    C'est la première que cela m'arrive en me connectant sur un blog.
    Très étonnant !

  40. 40
    Pulchérie D dit:

    Haut-le-cœur en Afghanistan (ne pas lire « hauts les cœurs » !)

    Voici un titre évocateur paru dans le Times (quotidien conservateur londonien) de ce jeudi 3 septembre 2009 :
    « L’Armée est en train de commettre les mêmes vieilles erreurs en Afghanistan, disent des soldats ».
    Quelles erreurs ? mais celles commises en Irak, pardi !
    Pourquoi dis-je « évocateur » ? Parce que ces erreurs rappellent de plus en plus celles à charge des USA, qui furent commises au Viet-Nam.
    Au Viet-Nam, il a fallu plus de douze ans pour que les hautes autorités
    militaires s’inquiètent de la chute morale des troupes, devenues pacifistes.
    narcomanes, alcooliques, culpabilisées, etc.
    En Afghanistan, le processus de démoralisation est plus rapide ; peut-être parce qu’il s’agit de soldats anglais, moins conditionnés que leurs homologues étasuniens ?
    Car le Times se base sur des articles parus dans The British Army Review.
    Cet journal officiel a publié un article « dévastateur » (trad.littérale) d’un ex-sergent-major parachutiste qui a servi en Irak et en Afghanistan, et qui brosse une peinture alarmante des soldats et de leurs familles exposés à l’ « énorme » (sic) stress provenant d’opérations répétées.
    En plus de la critique du matériel de guerre inadapté ou insuffisant, les malheureux ploucs sont dans une situation psychologique désastreuse lorsqu’ils rentrent au pays, avec comme conséquences des divorces, des suicides et le heurt avec une population indiférente qui ne réalise pas la situation de leur soldats, et ne conçoit pas l’horreur du « quagmire » où se sont enlisés ses soldats.
    Relire à ce sujet les ouvrages de Dorgelès et de Barbusse sur la guerre 14-18.
    En Afghanistan, on ne combat pas pour protéger la mère-patrie, mais uniquement pour tenter de protéger des intérêts pétroliers.
    D’après le Times, The British Army Review, journal militaire officiel, répétons –le, condamne clairement
    la stratégie britannique en Irak.
    Des hauts gradés confirment les plaintes des soldats, tel l’ Air Chief Marshal Sir Jock Stirrup, le General Sir Richard Dannatt, et un colonel américain, Peter Mansoor.

    Pourquoi en serait-il autrement pour les autres armées qui combattent là-bas sous la bannière de l’OTAN ? Et nos troupes ? Leur donne-t-on
    la permission de s’exprimer ?

  41. 41
    Alexandria dit:

    Cher Jean-Luc, j'ai déjà eu l'occasion de te signaler un sondage OpinionWay dans lequel, à la question des préférences partisanes, tous les partis étaient représentés, sauf le PG. C'est un oubli qui me paraît volontaire.
    Aujourd'hui, je me rend sur ton site, et j'ai, à répétition, le message suivant :
    " Le site web que vous visitez semble contenir un logiciel malveillant. Celui-ci peut endommager votre ordinateur ou s'exécuter sans votre consentement. Votre ordinateur pourrait être infecté en naviguant simplement vers un site contenant un logiciel malveillant, sans action supplémentaire de votre part.
    " Pour plus d'informations sur les problèmes détectés sur ce site ou sur l'une de ses portions, veuillez visiter la page de diagnostic " Google Safe Browsing" pour sarra-ditol.cn. "
    Et le message me donne le choix de cliquer sur "ignorer l'avertissement" ou "fermer la page".

    Évidemment j'ai ignoré l'avertissement, sinon je ne serais pas là à t'écrire...

    Ce problème me semble gravissime. J'ai l'impression qu'il y a des gens qui mettent tout en œuvre pour détourner le public potentiel de toi ou du PG...

    Je te renvoie un courriel avec les deux copies d'écran.

  42. 42
    julie dit:

    @33
    pbl similaire.
    avec Avast avertissement d'un logiciel malveillant Iframe...
    bizarre, 1ère fois et uniquement pour ce site.

  43. 43
    Pulchérie D dit:

    Mort pour la France
    C’est le titre du Quotidien de la Réunion de ce 5 septembre.
    http://www.lequotidien.re/actualites/le-fait-du-jour/58861-afghanistan--il-tait-militaire-du-3e-rima-en-mission-johan-24-ans-mort-pour-la-france.html
    En défendant les valeurs françaises sans doute ?
    En poursuivant une opération humanitaire, bien sûr !
    De tels titres sont des ATTRAPE-NIGAUDS.

  44. 44
    h2b1 dit:

    Bonjour et amitiés fraternelles (remue méninges!)

    je cite " Pour faire face Alain devrait donc à aller en justice pour les faire appliquer ! Voilà comment le cynisme procédurier achève le tableau du mépris pour la loi. "

    Pourrait-on programmer que nous souhaitons la justice GRATUITE POUR TOUT CE QUI CONTREVIENT A LA LOI...

    Merci de vos commentaires

    Humbert

  45. 45
    Carol DEBY dit:

    Je confirme l'existence d'un avertissement malveillant, uniquement sur SAFARI.
    Rien sur Firefox.

  46. 46
    jean dit:

    Message d'alerte Firefox :

    "Le site situé à searra-ditol.cn a été signalé comme une source d'attaques et a été bloqué suivant vos préférences de sécurité."

  47. 47
    henry gerard dit:

    confirmation d'un avertissement malveillant sur Safari.Rien sur Firefox et Internet Explorer. bizarre! que des virus toujours des virus

  48. 48
    janba dit:

    Idem des que je j ouvre le site je suis averti par mon anti virus

  49. 49
    jennifer dit:

    ALERTE MODERATEUR

    cf post 33
    Moi aussi l'ordi sur lequel j'ai ecrit hier a detecte un virus venant du blog.

  50. 50
    jennifer dit:

    MODERATEUR

    suite: et apres l'ordi etait vraiment bloque

Pages : [1] 2 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive