06mai 09

A Sète, on était plus de six cents. Le gars de "Midi Libre" qui n’est pas entré dans la salle et qui m’attendait devant la porte, à l’arrivée, a dit qu’on était quatre cents. Mais le même écrit que mon troisième de liste, René Revol, dirigeant national du PG  est maire "PRG" de Grabels. Grandiose! Bon. On s’en fout. La vie continue. Cette salle était vraiment très caractéristique de ces publics très mélangés de tous horizons qui fréquentent les rassemblements du Front de Gauche. En tous cas maintenant je crois que cette fois ci la campagne des européennes est commencée. Tout cela parce que Nicolas Sarkozy l’a lancée. Mais je crois aussi que le débat est fini. Parce que Nicolas Sarkozy l’a totalement truqué. Le trucage bat son plein en ce moment.

MORTEL BIDONNAGE

L’Europe de l’impuissance qu’il dénonce c’est celle là même qu’il a mise en place! C’est celle du traité de Lisbonne. Mais bien sûr … «the show must go on». Le spectacle doit continuer. Donc, tout le petit monde des importants va faire semblant de trouver ce que dit le président très intéressant. Les socialistes vont se décaler et en rajouter, à gauche bien sûr. D’ailleurs chacun  rajoutera son paragraphe à une lettre au Père Noël dont chacun sait pourtant qu’elle est absolument inconciliable avec le traité que tous soutiennent. Je ne regarde pas seulement tout cela avec le dégout et la colère qu’une telle mystification suggère. Je vois avec effroi que cette façon de piéger la démocratie conduit toute la société à l’abime. Quand tout est bidon, quand tout le monde ment où se déguise, quelle part reste-t-il pour l’honnête intention de trancher entre les points de vue réellement en présence? Et si on ne peut plus les trancher par le débat et le vote, quelle légitimité a la décision d’un vote ? Et que vaut le vote lui même comme méthode de règlement des problèmes? Je ne me réjouis pas de ce naufrage de la méthode démocratique. Car nous avons besoin d’elle plus que jamais. Non seulement pour régler les problèmes en cours et faire reculer la désespérance que ressentent tous ceux qui pensent que «rien ne sert à rien». Mais plus encore pour demain. Quand il faudra gouverner ce pays à gauche et faire bifurquer tout le système dans une nouvelle direction et affronter tant d’intérêts particuliers! La révolution par les urnes a besoin d’une démocratie en fonctionnement.

VILLEPIN ET MELENCHON.

Dans son édito de «Libération», Laurent Joffrin imagine un front « de Villepin à Mélenchon » pour faire face au contexte. J’ai noté ça avec beaucoup d’intérêt. Naturellement je n’adhère pas du tout à cette idée. Mais j’y vois une prise de conscience de la gravité du moment. Je pense que Joffrin aussi comprend que quelque chose est en train de mal tourner dans la profondeur du pays et qu’il faut absolument sortir du ronron de la politique spectacle actuelle. Son édito est un signal d’alerte, à mon sens. Je l’ai pris au sérieux et j’ai accepté de répondre à ce sujet dans un entretien réalisé par Rosa Moussaoui dans «l’Humanité» parue ce matin. Je place le texte de cet entretien à la suite de ces lignes. Je voudrai profiter de cette occasion pour dire à ceux qui s’intéressent à ce blog et à ses idées que ces reproductions d’interviews sont une façon pour moi d’en souligner l’importance dans mon argumentation et d’en conserver la présence au delà du jour si court où elles paraissent. Autant dire que ceux qui le veulent et les mettent en circulation dans leurs réseaux facilitent le travail de conviction et renforcent le contre pouvoir médiatique qu’est la sphère de l’internet. Non?


UNE GRANDE COALITION ?

Le quotidien Libération suggère la formation d’une « grande coalition » antisarkozyste allant de votre Parti de gauche jusqu’aux amis de l’ancien premier ministre Dominique de Villepin. Que vous inspire cette idée ?

Jean-Luc Mélenchon. Je ne me vois pas du tout dans un attelage de cette nature. La violence de la crise commande une réorganisation générale de toutes les forces politiques. Mais la solution n’est pas d’enjamber le clivage gauche-droite. Au contraire. À la droite de réinventer autre chose que le libéralisme, à la gauche de réinventer autre chose que la social-démocratie. C’est la tâche que s’assigne le Front de gauche. Cette volonté de réorganiser la vie politique autour du centre est en fait le signal d’un échec. La social-démocratie est incapable de se constituer en opposition à Nicolas Sarkozy. C’est cet espace vide que tentent aujourd’hui d’occuper les centristes. Loin de se ressaisir ou de se tourner vers une alternative de gauche, les socialistes sont plus que jamais pris dans cette spirale de l’alliance avec le centre. De ces aventures-là, on connaît l’issue. Elles se soldent immanquablement par
la destruction de la gauche, comme en Italie.

Ces scénarios pour 2012 contribuent à étouffer davantage une campagne des européennes déjà bien atone. Cette absence de débat sur les enjeux européens est-elle, selon vous, délibérément entretenue ?

Jean-Luc Mélenchon. Je le crois. Nombreux sont ceux qui n’ont aucune intention de parler de l’Europe. Valérie Pécresse présente sa liste aux élections régionales un mois avant les élections européennes. Les socialistes consacrent plus de temps à leur stratégie d’alliance pour 2012 qu’à discuter de ce qu’ils comptent faire pour changer la donne en Europe. C’est incroyable. Tous ces gens tentent d’enjamber le scrutin européen du 7 juin. Ils refusent cette épreuve de force politique.

La nature même de l’élection présidentielle, qui écrase tout le débat politique, n’est-elle pas en cause ?

Jean-Luc Mélenchon. Je pense surtout que nous sommes face à une stratégie de diversion. Ils ont pris la mesure du risque que représente la mobilisation de l’opinion de gauche sur la question européenne. La mise en scène actuelle est assez frappante : elle donne les premiers rôles à tous les partis qui ont défendu le « oui » au projet de constitution européenne en 2005. On voudrait reléguer le camp du « non » aux oubliettes. Voilà la vraie raison de ces stratégies de diversion. Le débat que soulève la question européenne, est, au fond, celui de la politique nationale. Ces deux dimensions sont intrinsèquement liées. Qui rejette le traité de Lisbonne rejette les politiques qu’il contient. De là découlent des choix d’alliances. C’est là la cohérence du Front degauche, basé sur le refus de ce traité de Lisbonne et des politiques qu’il programme pour la France. De nombreux électeurs socialistes commencent d’ailleurs à poser un regard nouveau sur le Front de gauche. Ils y voient la possibilité de confirmer leur vote de 2005, mais surtout une assurance tous risques contre une recomposition au centre. Plus le Front de gauche sera fort, plus la route d’une telle alliance sera coupée.


166 commentaires à “A propos d’une grande coalition”

Pages : [1] 2 3 4 »

  1. 1
    Dominique Muller dit:

    Sur le terrain, tracts en mains, peu de refus. Quand même les "gens" semblent en attente d'autre(s) proposition(s).
    Ce matin, fac de Nîmes le 4 pages du PG "Casse toi..." est lu. Sans doute son titre accrocheur mais peu importe.
    Les sondages montrent le peu de confiance des jeunes ont en leur avenir, partout en France, allons vers eux avec confiance.

  2. 2
    Dominique Muller dit:

    Sur le terrain, tracts en mains, peu de refus. Quand même les "gens" semblent en attente d'autre(s) proposition(s).
    Ce matin, fac de Nîmes le 4 pages du PG "Casse toi..." est lu. Sans doute son titre accrocheur mais peu importe.
    Les sondages montrent le peu de confiance des jeunes ont en leur avenir, partout en France, allons vers eux avec confiance.

  3. 3
    Etiam Rides dit:

    La grande coalition pour mettre Sarkozy dehors, c'est le Front de Gauche. Espérons que ceux qui ont fait le choix de la division comprendront la stérilité de leur politique et saisiront la main tendue afin que les idées de gauche triomphent enfin dans ce pays qui en a tant besoin.

  4. 4
    Etiam Rides dit:

    @Dominique Muller

    Tout à fait d'accord. Le dernier 4 pages est très bien accueilli. Il y a deux mois, les tracts front de gauche se heurtaient à une large indifférence (en tout cas, c'est ce que j'ai ressenti)

    Maintenant, la proportion de gens qui viennent eux-même réclamer des tracts est très encourageante.

    Le PG et le FdG deviennent des figures connues et appréciées. Le travail paie.

  5. 5
    Nipontchik dit:

    Peut-être que Joffrin est allé voir sur le site de JPC il y a quelques mois où quelqu'un de plus ou moins bien intentionné avait laissé des messages prétendant pouvoir adapter au jour d'aujourd'hui le fameux " front des Français de Thorez à Paul Reynaud"?

    Je me demande si Joffrin il est même capable de trouver ses joffrinades tout seul!

  6. 6
    Lisa Mondiation dit:

    Pourquoi est-il raisonnable d'être ANTI-CAPITALISTE/ Alterinfo

  7. 7
    Martin P. dit:

    en temps normal, le flux médiatique se partage entre le Sarkozysme, et l'anti-antisarkozysme

    Oui, l'anti-antisarkozysme était en passe de dépasser l'antisarkozysme, c'est tout dire

    Mais depuis que les temps de parole sont décomptés ça s'infléchit, et on entend plus souvent les arguments antisarkozystes, qui sont loin d'être primaires et surtout sont majoritaires:
    http://sauce.over-blog.org/article-31071613.html

  8. 8
    jihel dit:

    lu dans le Figaro:

    Un ménage sur deux vit avec moins de 2 260 euros par mois

    C'est en particulier pour eux qu'on se bat !

  9. 9
    4 Août dit:

    "Autant dire que ceux qui le veulent et les mettent en circulation dans leurs réseaux facilitent le travail de conviction et renforce le contre pouvoir médiatique qu’est la sphère de l’internet. Non?"

    Voilà pourquoi il faut empêcher ce gouvernement de toucher à l'internet, sous quelle qu'excuse bidon de façade.

  10. 10
    maxou dit:

    Bonjour à tous,
    je viens évidemment de lire Jean-Luc Mélenchon, et, je viens de m'apercevoir que mon travail pour recopier cet article de l'huma est foutu !
    Sans rancune et bon courage Monsieur le Sénateur.

  11. 11
    Hold-up dit:

    "Jamais le chômage n'avait été aussi élevé depuis son élection " !

    Le règne de Nicolas le petit en France : La Cata !

    RUE 89 : "Deux ans après son élection, ils veulent faire la fête à Sarkozy"

    http://www.rue89.com/2009/05/05/deux-ans-apres-son-election-ils-veulent-faire-la-fete-a-sarkozy-0

  12. 12
    Hold-up dit:

    Vidéo :

    http://www.dailymotion.com/video/x96si4_casse-toi-povcon-a-la-manif-du-1er_news

  13. 13
    Lisa Mondiation dit:

    Suite au discours de N. Sarkozy sur l'Europe à Nimes, la réaction du Front de Gauche

    (+ liens sur cette page..)

  14. 14
    gardez le moral dit:

    http://millecolombes.blogspace.fr/

    Allez "fêter" les 2 ans de présidence de l'ami Nico en chantant devant le Fouquet's!
    Quel regret de n'habiter ni à Paris ni à Marseille!

  15. 15
    marj dit:

    Eh oui ! On est bien en droit de se demander ce qu'est devenue notre démocratie quand tout n'est que bluff et mensonge.Notre président et sa clique n'ont aucune éthique politique, ils sont capables de discourir avec aplomb sur un sujet et faire exactement l'inverse de ce qu'ils disent...mais comme pour le savoir, il faut suivre les projets de loi et les votes dans les assemblées, 99% des gens n'y voient que du feu...ou ont la mémoire courte !

    Quand le débat démocratique est ainsi faussé, la démocratie paraît bien en danger...et gare aux réveils douloureux !

  16. 16
    maxou dit:

    Réunion des responsables de sections d'Ïle-deFrance
    Une nouvelle phase de la campagne
    La semaine dernière, une centaine de responsables de sections d'Île-de-France étaient réunis au siège du PCF pour faire le point de la campagne des européennes. Depuis le meeting du Zénith, les huit fédérations sont sont en campagne : réunions publiques banquets, points de rencontres... autant d'initiatives qui ont commencé à faire connaître le Front de gauche et les propositions dont il est porteur. Mais pour Michel Laurent, l'objectif est maintenant d'entrer dans une nouvelle phase de la bataille. Avec l'ouverture de la campagne officielle, les principales listes entrent dans la danse. Le PS a tenu un meeting européen et Nicolas Sarkozy vient de présenter son projet pour l'Europe. Pour le coordinateur de l'activité communiste en Île-de-France, la campagne doit donc s'accélérer, gagner en visibilité et en ampleur. A cet effet, il a appelé les animateurs de sections à s'emparer de plusieurs initiatives régionales sur les transports, la santé, la jeunesse... et bien sûr le rassemblement d 28 mai. Il a annoncé aussi une journée régionale de distribution de tracts dans les gares et la tournée des candidats dans les grandes concentrations de salariés. Mais si la visibilité du Front de gauche est une nécessité – des initiatives sont prises en ce sens dans les fédérations -, elle ne saurait faire à elle seule le résultat. Faisant part de leur expérience à Nanterre, Montreuil, Ivry, Champigny ou Levallois, les secrétaires de sections considèrent que le résultat se gagnera dans une campagne de conviction, au plus près des électeurs et cela jusqu'au 7 juin. D'où la décision de faire de l'appel à voter le support essentiel de ce dialogue.

    Pousser le débat sur les raisons du vote

    Si plusieurs intervenants font écho de résultats intéressants dans la campagne, beaucoup mentionnent aussi la difficulté à mobiliser les électeurs. Alors, comment transformer ces
    « possibles » en vote ? Comment faire le lien entre les luttes et le 7 juin ? La volonté d'infliger une sanction à Sarkozy suffit-elle ? Pour Marie-George Buffet, si l'envie de sanction est un élément structurant du vote Front de gauche, elle ne recouvre pas en totalité les aspirations d'un mouvement social en recherche d'alternatives. D'où le besoin, selon elle, de faire vivre au quotidien des propositions pour changer en France et en Europe. Un point de vue partagé par Pierre Laurent, qui précise cependant qu'on ne saurait séparer la situation en France de la politique européenne. L'une nourrissant l'autre. Aussi, il y aurait, selon lui, un paradoxe à ce que Sarkozy sorte renforcé le 7 juin, du fait d'une abstention massive des salariés.

    La seule chose vraiment neuve

    En fin de réunion, Patrick Le Hyaric est revenu sur le besoin d'intensifier la campagne et de faire connaître le Front de gauche – la seule chose vraiment neuve dans la vie politique – aux électeurs communistes, aux acteurs des mouvements en cours, mais aussi aux électeurs socialistes dont beaucoup ne se résigne pas au social-libéralisme et au Traité de Lisbonne. Pour lui, « au-delà des députés qu'il faut faire élire, le score du Front de gauche sera particulièrement regardé au soir du 7 juin. A quel niveau sera-t-il ? Difficile à dire, mais si on fait ce qu'il faut, on peut avoir un bon résultat. »
    Patrice Falguier

  17. 17
    BERRANGER dit:

    bravo jean-luc SOCIALISTE depuis toujours à 56 ans je vais pour la premiere fois voter Front de Gauche et ce n'est pas fini.Ras le bol de ce PS à la dérive YB

  18. 18
    Adrien dit:

    Un blog oui-ouiste inattendu par la virulence de ses propos vient à point nommé pour ranimer la grande coalition de tous les nonistes: c'est celui de Dominique Reynié, analyste politique bien connu, qui intervient souvent sur les antennes comme spécialiste de l'opinion européenne, avec l'autorité du professeur à Sciences Po et la neutralité qui sied...
    Outre son attaque ad hominem sur Jean-Luc Mélenchon, il y a fait la promotion de ses oeuvres à la fondation Schuman, et autres documents propres à diffuser la propagande officielle (Le parlement européen, L'état de l'union en 2009, etc.).
    Ses dernières rubriques valent le détour... et méritent quelques commentaires correctifs qui commencent à affluer sur son site. Dans un genre moins officiel, mais plus instructif, on pourrait notamment lui conseiller d'autres lectures recommandées aux lecteurs de son blog.

    Je vois, pour ma part:

    - L'europe, trahison des élites (Fayard) par Raoul Marc Jennar, docteur en sciences politiques spécialiste des institutions internationales. Cet ouvrage prémonitoire, écrit à l'occasion des précédentes européennes (2004), dénonce le déficit démocratique de l'UE, et notamment comment son parlement a ratifié les yeux fermés toutes les dérèglementations d'inspiration libérale... qui ont récemment précipité la crise.

    - L'Europe face à son avenir. Que faire? aux éditions Clément Juglar, par Maurice Allais, notre prix Nobel d'économie. Ecrit comme un avertissement lors du referendum de 2005, cet opuscule précieux montre, chiffres à l'appui, comment l'Europe des six a vu sa croissance passer en dessous de celle des USA, dès le premier élargissement. Le rapport 2009 de la fondation Schuman sur l'état de l'Union, qui vient de paraître, ne dit pas autre chose (p.189) dans un commentaire difficile à dénicher, sous la courbe du PIB total. Il explique discrètement comment l'accroissement du PIB dû à 495 millions d'habitants a caché cette triste réalité. Dominique Reynié, auteur dans ce rapport d'un article sur la perception par l'opinion européenne, préfère occulter le phénomène...

    - AGCS, Comment les Etats abdiquent face aux multinationales: par RM Jennar et L Kafatalides (éditions Raisons d'agir, 2007). Raoult Marc Jennar, encore lui, revient en détails sur le rôle des Lobbies dans l'OMC et l'AGCS (Accord Général sur le Commerce des Services) qui constitue la deuxième vague prévue pour la globalisation, aprés celle de l'Industrie qui fait tant de dégats...Mais Dominique Reynié, lui, explique dans l'article précité que ce n'est qu'une impression!

    - L'idéologie européenne (éditions Aden, 2008): écrit par un chercheur de l'Ecole Normale Supérieure, un écrivain journaliste et un militant, cet ouvrage collectif met l'accent sur l'inspiration atlantiste et "capitalistique" qui sous-tend historiquement la construction européenne. L'accord de libéralisation transatlantique qui vient récemment d'être adopté par l'UE (et signalé par JL Mélenchon dans sa chronique) semble leur donner raison.

    - Globalisation, le pire est à venir (éditions La Découverte, 2008), de P Artus et MP Virard: ces deux auteurs s'étaient déjà signalés par leur lucidité dans l'ouvrage à succés aux mêmes éditions "Le capitalisme est en train de s'auto-détruire". Considéré il y a peu comme un Mozard de la finance, l'un des deux auteurs sait pertinemment de quoi il parle. Il insistait notamment sur la divergence entre les économies allemande et française, que les politiques libérales n'ont pas su voir venir, ce que confirme le journal Le Monde... aujourd'hui, en première page. Les derniers chapitres sont édifiants sur notre avenir au sein de l'Europe, si l'on renvoie les mêmes à la gestion de nos affaires!

  19. 19
    4 Août dit:

    Bonsoir,

    Ne manquez pas le débat BARNIER / LE HYARIC A 19H30 !

    http://91.121.81.35/video/europeennes2009/0905/

  20. 20
    carlo dit:

    Les tchéques viennent de ratifier le traité de Lisbonne. La victoire se profile à l'horizon pour NS. Merci au PS.

  21. 21
    Dominique Muller dit:

    pour nous détendre un peu une belle chanson sur la crise à faire circuler: http://www.dailymotion.com/video/x8ymqt_lhomme-parle-la-crise_music

  22. 22
    Lisa Mondiation dit:

    À carlo, post 20 :

    Le président tchèque doit maintenant le parapher, si je ne m'abuse (ou l'a-t,il fait ?); là, c'était devant la deuxième chambre, l'équivalent de notre Sénat....

    (On peut encore rêver... ;-))

  23. 23
    couderc dit:

    Je vois de l'optimisme alors que moi je suis un epu démoralisé. Je m'explique. Désormais simple adhérent de syndicat (fautif en 2003, vous voyez lequel!) je constate que pour voter au prud'homme, abstention record, manifestation le 1er mai, ce jour là,pas de perte de salaire,'y'avait "degun". On était moins nombreux qu'au mois de mars. Comment l'expliquer? Alors moi, je suis au PG, je vote PG, et je me fout des sondages et de la TV ou on ne voit que des mecs de droite. Je peux plus. Quant à mon moral, j'ai vu des mecs (à la manif du 1er mai) qui ne savaient ce qu'est le PG ou le NPA. J'ai l'impression d'attaquer le mont Ventoux à la pioche. Salut à tous

  24. 24
    Pierre L dit:

    Pour les montagnes, le piolet c'est pas mieux ?

  25. 25
    Pierre L dit:

    à 4 Août (6 mai 2009 à 14:27)
    Rions un peu avec Christine Albanel :
    Hadopi : nouvel incident
    de parcours

  26. 26
    troubadour dit:

    Oyé, oyé, citoyens,

    quelqu'un a-t-il pu suivre le débat contradictoire entre Barnier et le Hyaric?
    Qu'en est-il ressorti? (Moi, je participais à une table militante dans mon quartier, ça a été sensationnel!)
    Merci de vos impressions

  27. 27
    troubadour dit:

    Bien, des semaines de rencontres, d'échanges, de débats, i.e., de campagne ont raison de moi ce soir, je vais rejoindre les doux bras de Morphée!
    Bonne nuit à tous, citoyens et qu'aucun de vous ne se décourage ou perde le sourire! Cette campagne, nous la menons pour nous. Animo!

  28. 28
    Gilbert dit:

    Comment Mélenchon, qui n'est pas un perdreau de l'année, peut dire une connerie aussi profonde que : "La révolution par les urnes a besoin d’une démocratie en fonctionnement". Associer "révolution" et "urnes", ça s'appelle comment ? Un oxymoron ?
    Tout le monde sait bien que ce dont on crève, c'est de notre système électoral, qui est une forme de système censitaire. Il y a au moins 30 % d'ouvriers, employés, chômeurs, précaires dans notre pays. Combien à l'Assemblée nationale ? Même pas 2 %.
    C'est le système des partis qui est à foutre en l'air. Il faut inventer une autre forme de représentation. La démocratie est confisquée !

  29. 29
    marj dit:

    @Gilbert

    Il ne faut pas être aussi pessimiste car on ne peut prévoir toujours ce qui sort des urnes même si nos représentants sont,il est vrai,des "petits ou grands bourgeois" (fils à papas, mèdecins, avocats, industriels, hauts fonctionnaires etc).Il me semble que le seul parti représenté ayant des ouvriers dans ses rangs est le PCF... mais c'est vérifiable.
    Dc ça n'est pas une question de "partis" ms quels partis et quel fonctionnement ?

    Sinon, regardez donc des pays comme le Venezuela, l'équateur par ex, pays ou la classe dirigeante est sans doute encore pire qu'ici, ne reculant pas devant l'assassinat comme ds bcp de pays pauvres, eh bien, ils ont qd même réussi, par les urnes, à la virer, alors ?...

  30. 30
    Jennifer dit:

    Gilbert
    Choisis ton vocabulaire si tu veux créer un débat respectueux et démocratique. La seule "connerie" qu'il y a c'est d'utiliser ce mot.
    Par ailleurs sur le fond, la révolution bolivarienne a commencé par les urnes avant de descendre dans la rue, donc Jean-Luc Mélenchon a raison. Nous avions toujours le modèle que la révolution serait: l'insurrection-la prise de pouvoir. Insurrection d'ailleurs urbaine comme la révolution russe. Puis il y a eu le modéle de la guerilla (paysanne) comme à Cuba qui a recruté une vraie armée clandestine qui est vite devenue majoritaire avant de prendre le pouvoir. Je ne sais pas trop où la Chine entre là-dedans.
    Là c'est un modèle inédit: une révolution qui commence par la voie électorale, complètement pacifique et qui se base sur la démocratie (non seulement représentative mais directe). Et le peuple qui se mobilise petit à petit, descend massivement dans la rue pour défaire le coup d'Etat d'avril 2002, prend depuis ses affaires en main: missions à la base, conseils communaux qui détournent les institutions étatiques corrompues (mairies etc...) et organise la vie des quartiers, apprentissage du maniement des armes à la base (milices) etc... Avec en haut: nationalisations de plus en plus de secteurs de l'économie, récupération des ressources naturelles, sortie du FMI et de la Banque mondiale, banque centrale nationalisée etc... et surtout internationalisme: création de rapport d'entraide et de coopération en Amérique latine et autres pays opprimés de par le monde etc...

    Bien sûr sans naïveté, car le risque d'intervention violente par les USA est toujours là (leçon tirée du Chili).

  31. 31
    Nipontchik dit:

    Sans oublier le Népal et les 2 côtés des barricades et le rôle lamentable du PMLU:

    "Solidarity with the progressive and revolutionary movement in Nepal!

    The CARC Party expresses its utmost solidarity to the revolutionary and progressive movement of Nepal, to the Prime Minister Prachanda, to the Communist Party of Nepal (Maoist) Unified and to the Nepali masses.

    We denounce all the forces that failed to honour the peace agreements by opposing the integration of the fighters of People’s Liberation Army (PLA) into the National Army. The first one of them was the Chief of the National Army, who wanted to recruit thousands of soldiers without regard to the 20,000 PLA fighters waiting for the integration and who refused to obey the directives of the government. So are responsible the government forces as the Nepali Congress (NC) and the Union of Marxist Leninist (UML), that not only failed to denounce the disobedience of the Chief of the Army, but also opposed his dismissal by the Prime Minister. Special responsibilities bears the President of Nepal, belonging to UML, who vetoed the dismissal of the Chief of the Army, that is why Prime Minister Prachanda has resigned.

    Behind all these, there are the plots of the Government of India and of the U.S. imperialists who, despite the progressive face of Obama they are passing off all over the world, have not removed the Nepali Maoists from their “list of terrorists”.
    The CARC Party calls all communists, revolutionaries, progressives people of the world to support the revolutionary and progressive forces in Nepal and take a stand against the reactionary forces that are opposing the progress of the country.

    Partito dei Comitati d’Appoggio alla Resistenza – per il Comunismo (Italia)

    Via Tanaro 7, 20128, Milano

    Tel. +39 0226306454"

  32. 32
    Pulchérie D dit:

    Comme vous ne cessez de le proclamer, participants de ce forum, vous êtes enchantés, ravis, émerveillés par les lois sublimes qui sont promulguées par le Parlement européen.
    Qui vote ainsi de manière aussi intelligente, lucide ?
    Une coalition secrrète, dont l’addtion des voix atteint 97 % (pourcentage établi en 2008).
    C’est l’Association anti-gauche de deux groupes :
    - Le Parti Socialiste Européen (qui inclus le Parti Socialiste français) ;
    - Le Parti Populaire européen (dont fait partie la sarko-UMP).
    Ces idéalistes savent quels méfaits il faut combattre. La Gauche, c’est l’union des purotins, des chômeurs, des ouvriers, de ceux qui n’ont pas de Rolex ni de Mercédès ; des losers,quoi ! et des fainéants.

    Donc pas de maux de tête : le 7 juin, si vous êtes toujours aussi charmés par les votes du Parlement européen, votez PS ou UMP, c’est kif-kif.
    Par contre, si vous êtes parmi ces éternels mécontents, comme Jennar,Mélenchon, …et moi-même, faites gaffe où vous déposez votre bulletin.
    Détails :
    http://www.levraidebat.com/

  33. 33
    Pulchérie D dit:

    Vous aurez corrigé vous-mêmes ; lire "qui inclut le Parti..."

  34. 34
    Christian C dit:

    TF1 la chaîne au service du Sarkozysme ou comment ce média abjecte sous-tend un fascisme larvée qui déroule son action de propagande.

    Chez TF1, il faut aimer Hadopi... ou prendre la porte !

    Le journal Libération dévoile ce jour une affaire peu glorieuse pour TF1, où l'on apprend qu'un employé de la chaîne vient d'être licencié pour avoir osé donner son avis sur la loi Création et Internet ainsi que sur la commission Hadopi dans un courriel adressé à Françoise de Panafieu.

    Son nom : Jérôme Bourreau-Guggenheim. Il est en charge du pôle d'innovation web de TF1, et est selon le journal le "premier martyr d'Hadopi". Pire, c'est sur dénonciation de Christine Albanel, en charge du projet de loi, que la décision aurait été prise par la direction de TF1.

    Effet boule de neige donc, Françoise de Panafieu reçoit un e-mail lui expliquant qu'Hadopi est une erreur, en cherchant à se renseigner sur le projet de loi, la député UMP ébruite l'affaire qui arrive aux oreilles de Christine Albanel, laquelle dénonce ce courrier auprès de TF1 qui exécute immédiatement la sentence !

    Une bien triste révélation des liens étroits qu'entretient visiblement le gouvernement avec la première chaîne de télévision de notre pays. Et quand bien même un employé de TF1 se révèle comme défavorable à un projet de loi, celui-ci mérite-t-il pour autant d'être mis à la porte ?

    http://www.ecrans.fr/Vire-de-TF1-pour-s-etre-oppose-a,7132.html

  35. 35
    Nipontchik dit:

    Grande coalition contre Saakachvilli:

    "Géorgie: des affrontements entre l'opposition et la police font des victimes (TV)
    21:47 | 06/ 05/ 2009

    TBILISSI, 6 mai - RIA Novosti. Des affrontements entre les militants de l'opposition et les policiers géorgiens ont fait mercredi soir plusieurs blessés devant le QG de la police à Tbilissi, ont rapporté les chaînes de télévision locales.
    La police a arrêté le chanteur Georgi Gatchetchiladze, frère du leader de l'opposition unifiée géorgienne Levan Gatchetchiladze, selon la télévision. Tous les chefs de l'opposition qui réclament la démission du président Mikhaïl Saakachvili depuis un mois, se sont rendus sur les lieux de l'incident. "

  36. 36
    Christian C dit:

    @Nipontchik

    L’armée géorgienne a t-elle été manipulée par la Russie ? C’est l’accusation que lancent les autorités géorgiennes en tous cas, après le début de mutinerie qui a eu lieu hier dans une base située non loin de la capitale.

    ? ? ? ? ? ? ?? ? ?, ? ? ? ? ? ? ? ? ?.
    ? ? – ? – ? ? ?. ? ? ?-? ? ? ? ? ? ?, ? ?. ? ? ??, ? ? ?. ? ? ?? ? ?, ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? 80 ?, ? ? “?&? ? ? ?”, ? ? ? ? ?? ?, ? ? ? ?.
    ? ? ? ? ? ?? 80 ?, ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?. ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?, ? ? ? ?. ? ? ? ? ? ? ? ? ?, ? ? ?. ? ? ? ? ? ? ?, ? ? ? ?.
    ? ? ? ? ? ?, ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? “?”.
    ? ? ? ? ? ? ?:
    – ?, ? ?! ? ? ?, ? ? ? ?!
    ? ? ? ? ?, ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?:
    – ?, ?, ? ? ?, ?!
    ?, ? ? ? ? ? ?, ? ? ?. ? ? ? ? ? ??. ? ?-? ? ? ? ? ? ? ?, ? ?:
    – ? ?, ? ? ?. ? ? ?.
    – ? ? ?, ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?. ? ? ? ?, ? ? ?: “? ? ?!”. ? ?-? ? ? ? ? ?
    “?” ? ? ? ? ? ? ? ?. ? ? ? ?:
    – ?, ? ? ? ? ? ?, ? ? ? ?... ?! – ? ? ? ? ? ? ?:
    – ?, ?: ?, ? ? ?, ? ? ? ? ? ? ?, ? ? ? ? ?-?, ?-?, ?-??, ?-?, ? ? ?, ?, ?, ?, ? ? ? ? ?. ?.
    ? ? ?. ? ? ? ? ? ? ? ? ?, ? ? ?, ? ? ? ? ? ? ? ? ?, ? ? ? ? ? ? ? ? ?, ?? ? ? “?”, “?” ? “?-? ?, ? ? ? ? ? ?”. ? ?, ? ? ? ? ?, ? ? ? ? ? ?.
    – ? ?, ? ? ? ?, ? ? – ? ? ? ? ? ? ? ? ?. – ? ? ? ?
    – ? ?, ? ? ?, ? ? ? ? ? ? ? ? ?, ? ? ? ?.
    – ? ?. ? ? ? ? ? ? ?? ?, ?? ?...
    – ?, ? ? ?. ? ? ? ? ? ? ? ? – ? ? ?.
    – ?, ? ? ? ? ? ?. ? ? ? ?. ? ? ?, ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?, ? ? ? ? ? ? ?. ? ? ? ?, ? ? ? ? ? ? ? ?... ? ? ? ? ? ? ? ? ?, ? ?.
    – ?. ? ?, ?, ? ? ? ? ?. ?, ? ? ? ? ? ? ? ?, ? ? ? ? ? ?, ? ? ? ? ?... ? ?... ?, ? ? ? ? ?.
    – ? ? ? ? ? ? ? ? 1400 ? ? ? ? ??...
    – ?. ? ? ?. – ? ? ?.
    – ? ? ? ?. ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?? ?. ? ? ? ? ?. ? ? ? ? ? – ? ? ? ? ?! ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?, ? ? ?, ? ? ?...
    – ? ?, ?, ? ?... ? ? ? ?, ? ? ? ? ?, ? ? ? ?? ?. ? ? ? ? ?. ? ? ? ? ? ? ? ? ?. ? ? ?? ? ? ? ?? ? ? ? ? 42% ? ? ?! ?, ? ? ? ? ? ?? ?. ? ? ? ? ? ? ?!
    – ?, ?... ? ? ? ? ? ? ? ?. ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?. ?, ? ? ? ? ? ? ?...
    – ?, ?, ? ?!
    – ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?... ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?...
    – ? ? ?! ? ?, ? ? ? ? ?, ? ? ? ? ? ? ? ? ?, ? ? ? ? ?, ? ? ?. ? ? ? ? ? ?, ? ? ?, ? ? ? ?, ? ? ? ? ? ? ? ?.
    – ?! – ? ? ?, ? ? ? ? ?, ? ? ? ? ?.

    7 5 2009

  37. 37
    Nipontchik dit:

    ton truc est en russe ou en géorgien? le blog du Sénateur ne connaît que l'alphabet latin (ce qui limite sa portée universelle)....

    Non les Russes ne sont pas derrière la mutinerie; il doit y avoir 1 "Guéantichvilli" à Tbilissi qui essaie de trouver des opérations style Dieudonné pour détourner l'attention des masses de la politique catastrophique sur tous les plans du pantin US (qui a d'ailleurs truqué les élections de fin 2007 et perdu la guerre d'août 2008).

  38. 38
    Christian C dit:

    Dommage c'est beau le cyrillique. Mais c'est pas passé au contraire de la langue des barbares. L'anglais.

  39. 39
    Nipontchik dit:

    Bonne nouvelle!
    A Nice le NPA (et les alternatifs) ont été n....!

    "Dans cette campagne « riche en personnalités » les Alternatifs et le NPA, unis pour la circonstance, ne sont pas en reste en faisant largement référence au soutien de Besancenot. Enfin le candidat de l'UMP, Benoit Kandel et sa suppléante Denise Fabre (!) soutenus très activement par le maire de Nice, Christian Estrosi.(…)L'enjeu pour la droite et Christian Estrosi était de taille pour confirmer une suprématie. Mission remplie avec un score de près de 48% au premier tour. Echec pour le PS, sa candidate essuie un sérieux recul sur tous les scrutins précédents. Echec pour l'alliance NPA- Alternatifs dont la référence à Besancenot n'a pas suffit à décoller des 2%.
    La bonne surprise de ce scrutin à gauche est venue des candidats PC et PG du Front de Gauche qui avec 6,08% doublent le score obtenu aux législatives en 2007 par le candidat du PCF (seul scrutin de référence car aux cantonales 2004 il y avait accord dès le 1er tour PS-PC)."

  40. 40
    Jennifer dit:

    Waouh. Nipontchik tu t'es autocensurée (n...). Félicitations!

  41. 41
    Pierre L dit:

    Gilbert dit:
    7 mai 2009 à 3:09
    Comment Mélenchon, qui n’est pas un perdreau de l’année, peut dire une connerie aussi profonde que : “La révolution par les urnes a besoin d’une démocratie en fonctionnement”. Associer “révolution” et “urnes”, ça s’appelle comment ? Un oxymoron ?

    Ce n'est pas "une connerie", c'est du marketing.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Réforme : Changement important, radical (apporté à quelque chose, en particulier à une institution) en vue d'une amélioration.

    Révolution : Changement brusque et violent dans la structure politique et sociale d'un Etat, qui se produit quand un groupe se révolte contre les autorités en place et prend le pouvoir.

    Se révolter : Se soulever contre une autorité.

    Marketing : Ensemble des actions coordonnées (étude de marché, publicité, promotion sur le lieu de vente, stimulation du personnel de vente, recherche de nouveaux produits, etc.) qui concourent au développement des ventes d'un produit ou d'un service.

    Source : Petit Larousse 1996.

  42. 42
    Nipontchik dit:

    J'aime bien l'Huma de ce matin qui dénonce la dégueulasse (pardon jennifer mais maintenant ce sont des termes ministériels) campagne de la fédé 93 du PS contre de soit-disants accords UMP-PCF sur la circonscription de MGB (le PS manque pas d'air lui qui a fait passer le traité de Lisbonne). Et aussi l'article contre le bloc UMP/PS sur les SSIG!
    Voilà les 2 camps sont délimités! Et l'ennemi principal est désigné (ou s'autodésigne).
    Je sais hélas aussi que je ne suis pas le centre du monde et que ce n'est pas avec moi que C.Autain règle en fait des comptes sur son blog. Les listes pour lesquelles Mme Autain appellent à voter la remercieront elles mêmes.

  43. 43
    Clama dit:

    Ci-dessous, un copier collé du sommaire du jeudi 07/05/09 de la page social du secteur Rhone-Isère.
    Bien entendu, n'apparaissent sur cette page que les conflit qui font du "bruit".

    Sans commentaires....

    Catégorie Social

    L’usine Anoflex de Caluire bloquée
    A l'appel des syndicats CGT et UNSA, les salariés bloquent depuis hier la production de l’équipementier automobile, sous-traitant de Continental.
    Des palettes ont été installées devant l’entrée et des cadenas et chaînes bloquent les portes. La réunion organisée avec la direction n’a rien donné hier.

    Les salariés de Caterpillar opposés à l'aménagement du temps de travail
    Ils ont rejeté par référendum hier le projet proposé par la direction afin de réduire de 733 à 600 le nombre de licenciements prévus dans le cadre d'un plan social......délocalisation de l’usine en Roumanie… 157 emplois devraient être supprimés d’ici la fin de l’année....

    Levée du blocage devant la prison de Lyon-Corbas
    Ce matin, les surveillants de la nouvelle maison d’arrêt ont décidé de stopper leur mouvement de protestation....

    Un nouveau préavis de grève déposé aux TCL
    L’intersyndicale appelle les salariés à cesser le travail du 14 au 20 mai, sous forme de débrayages quotidiens d’une heure....

    Les cheminots en grève aujourd’hui
    Plusieurs dizaines d’entre eux se sont rassemblés à Perrache en cette fin de matinée à l’appel de la CGT....

    Les salariés de Caterpillar opposés à l'aménagement du temps de travail
    Ils ont rejeté par référendum hier le projet proposé par la direction afin de réduire de 733 à 600 le nombre de licenciements prévus dans le cadre d'un plan social...

    Les jours passent et la situation s’enlise à Lyon II
    Les étudiants ont voté hier la poursuite du blocage sur les deux sites des quais et de Bron....

    Mouvement de grève chez Rodia
    Les salariés de l’usine chimique, située à St-Fons, sont appelés à débrayer aujourd’hui à l’appel de la CGT....

    Les salariés de Caterpillar réunis à Grenoble
    Plus d'un millier de salariés de Caterpillar se sont réunis cet après-midi à Grenoble pour débattre d'un projet d'accord sur l'aménagement du temps de travail....

    Mobilisation des agents de la Ville de Lyon hier
    Environ 350 personnes se sont rassemblées devant l’Hôtel de Ville dans l’après-midi au moment du conseil municipal.....

  44. 44
    Clama dit:

    désolé mais mon copiée collé à un peu "merdé" ce qui donne des infos incohérentes.
    En particulier, c'est Anoflex qui part en Roumanie, pas Caterpillar.

    Cela ne change rien au panorama.

    Pov C.n tu vas les voir nos grèves !

  45. 45
    troubadour dit:

    Bonjour,

    un petit lien:

    http://www.7ltv.fr/emissions/

  46. 46
    toto dit:

    @ Nipontchik,

    Eclaire-nous sur le différend qui t'oppose à Clémentine Autain. Je ne parviens pas à saisir les demi mots et ne sais pas deviner les non dits.

    Avec lui c'est clair, il sait ou il va.
    http://www.midilibre.com/img/photos/biz/2009-05/manjeudessinjour.jpg

  47. 47
    jihel dit:

    Tout ce beau monde se réunit en toute connivence.
    Le capitalisme sait organiser la lutte idéologique!
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Siècle

  48. 48
    jihel dit:

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Siècle

  49. 49
    4 Août dit:

    "Entre 30 et 50 milliards. C'est le montant du manque à gagner dû à la fraude, en France. 70% sont imputables à la fraude fiscale et 30% à la fraude sociale. En conséquence de quoi, le gouvernement propose d'amnistier partiellement les fraudeurs fiscaux et d'alourdir les sanctions contre les fraudeurs aux prestations sociales, cherchez l'erreur..."

    http://www.lesmotsontunsens.com/fraude-fiscale-fraude-sociale-deux-poids-deux-demesures-4402

  50. 50
    4 Août dit:

    Excellente vidéo !

    http://europeenne2009.com/content/gabin-visionnaire-sur-leurope

Pages : [1] 2 3 4 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive