17nov 08

Deux communiqués ont tenu lieu de note sur ce blog. Comme ils ont été commentés ! Que de messages, que d’encouragements ! Les jours ont filé et les charges qui résultent de la décision de quitter le PS et de fonder un nouveau parti, le Parti de Gauche n’ont pas laissé une seconde de répit. Je ne dis pas que ce soit littéralement une seconde mais c’est de cet ordre, du moins pour ce que j’en ressens du moment où je me lève jusqu’à celui où je me couche. Ce dimanche permet une brève pause. Venir devant ce clavier est presque une obligation. Ce blog est-il toujours le même depuis que je me trouve devoir par ailleurs endosser une mission de porte parole d’une nouvelle organisation politique ? Je devrai définir un style à ce sujet. A moins qu’il ne se définisse de soi même, à mesure que j’irai sur ce nouveau chemin. A cet instant je veux seulement faire quelques commentaires de situation, par courtoisie pour ceux qui s’interressent à ce blog.

PAR LE HAUT

Pendant que roulaient nos affaires ici et que l’attention de bien des nôtres se concentrait sur les mésaventures de la gauche en général, et du PS en particulier, se tenait le G20. Celui-ci est une bien mauvaise affaire pour le monde. Il n’en est rien sorti qui vaille la peine d’un tel déploiement de moyens et de médias. Sinon l’illusion cosmétique d’une concertation des pays qui concentrent la richesse du monde. Au bout du compte rien ne s’est décidé qui soit mieux qu’une addition de bonnes intentions, d’ailleurs elles-mêmes très discutables, que chaque nation est chargée d’interpréter à sa manière. Rien n’est dit ni fait qui aille plus loin que ce que la puissance impériale des Etats-Unis d’Amérique est prête à accepter. C’est-à-dire rien qui aille contre la concurrence libre et non faussée. Dès lors la marche des évènements suivra son rail. La crise financière devenue crise économique va devenir une crise sociale et celle-ci, à son tour produira une crise politique. Les tensions qui se creusent dans les sociétés se creuseront de même entre les nations. Je n’en écris pas davantage à cet instant faute de temps pour le faire avec le soin que cela exige de moi. Je le mentionne cependant pour rappeler dans quel cadre prévisionnel s’inscrivent tous les actes que je pose avec mes amis du nouveau Parti de Gauche. Il s’agit pour nous d’affronter la crise de la société humaine dans laquelle le collaps du capitalisme nous entraine. Notre propos n’est donc pas seulement "politique" au sens habituel du terme. Il implique une vision de la civilisation et de la société qui doit succéder à celle dans laquelle nous vivons, la société du «tout marché» et du «tout marchandise», du chacun pour soi, de l’indifférence écologique. Pour l’instant cette exigence d’une refondation de la société n’est pas présente dans le discours politique dominant. Mais inéluctablement elle s’y installera, venant du commun des mortels qui se préoccupe du quotidien et butte de tous côtés sur les impasses concrètes que fabriquent le néo libéralisme et le capitalisme. Le scénario le plus envisageable est celui qui a prévalu en Amérique latine: un jour un incident met à nu ce fait que le système est à bout de souffle, qu’il ne permet plus d’assurer le quotidien minimum. On ne sait pas ce qui déclenche cet effondrement. C’est si divers! Une banque est en défaut de paiement? Un hôpital cesse de fonctionner, un réseau de transport se paralyse? Et le château de carte s’écroule. Un ami Argentin m’a dit un jour: «nous n’avons pas gagné parce que nous sommes les plus intelligents mais parce que les autres ont rendu ce pays invivable, y compris pour eux-mêmes!». Aux Etats-Unis des milliers de personnes dorment dorénavant dans la rue. Les suicides augmentent en flèche. La société est déjà asphyxiée en d’innombrables points. Le vote Obama est une tentative de sortie par le haut. Les commentateurs d’ici en font une question sans contenu social, une question de couleur de peau, et ainsi de suite. Le vote Obama est une réplique politique à la crise sociale. Cette réplique aura lieu ici aussi, en France et en Europe,  et ce ne sera pas une affaire de couleur de peau non plus. La création du "Parti de Gauche" est une tentative de sortie par le haut de la crise qui résulte de l’inutilité du PS en tant que parti dominant de l’opposition face au gouvernement des libéraux, au moment où ceux-ci et leur ombre portée social démocrate s’approchent du point où ils auront rendu ce pays aussi invivable pour eux que pour tout un chacun.

LA FIN D’UN MONDE

Du congrès du PS je ne dis rien que je n’ai déjà eu l’occasion de dire sur les médias qui m’ont donné la parole. J’observe que la gauche du parti socialiste a beaucoup flotté sur le contenu de ses positions et mis beaucoup d’eau dans son vin en vue de réunir une improbable unité autour de sa candidature. Henri Emmanuelli n’a pas hésité à dire que les trois motions étaient «d’accord sur l’essentiel» et qu’il restait «un petit écart sur l’Europe»… Benoit Hamon s’est ressaisi. Il affirmé son opposition à l’Europe du traité de Lisbonne et à l’alliance au centre parmi bien d’autres points. Certes cela ne le rend pas moins impuissant à peser sur le cours des évènements comme le démontre ce fait qu’un front a fini par se constituer autour de Martine Aubry, autant contre lui que contre Royal. On lui reprochera sans doute, en maintenant sa candidature, de favoriser la victoire de Royal. Mais il aura du moins sauvé l’existence d’une gauche au PS capable de contester de l’intérieur tout ce qui se décidera. Ce travail sera profitable pour prolonger les vagues de sortie de cadres et de militants socialistes vers le Parti de Gauche d’ici aux élections européennes. De plus, sa défaite va ouvrir les yeux de tous ceux qui croient qu’il est possible de faire mieux que du témoignage au Parti Socialiste. Je m’attends donc à une nouvelle vague d’adhésion au Parti de Gauche après le vote de jeudi et de vendredi prochain. J’attends avec impatience les cadres politiques qui viendront nous aider. Car la besogne ne manque pas et elle est exaltante. Je n’exclus pas que le jour vienne vite où Henri Emmanuelli lui-même et même Benoit Hamon finiront par être excédés du rôle de figurants auquel le système actuel du PS les condamne. Car avec l’élection européenne, tout le monde sera mis au pied du mur de ses convictions. A conditions d’en avoir.

Je ne finis pas ce court chapitre sans pointer à quel point l’élection du premier secrétaire au suffrage universel a faussé le sens d’un congrès socialiste. Dorénavant il est évident aux yeux de tous que le vote des textes ne fait plus la décision. La désignation du "chef" est tout. La présidentialisation du parti parvient à son terme. J’en reste là sur ce sujet aujourd’hui. Les votes de cette semaine au PS et leur suite pitoyable seront la meilleure des démonstrations à ce sujet … En toute hypothèse c’est la fin d’un monde dans cette organisation. Depuis le vote du 6 novembre le PS est un alien. Une page est tournée. Pas un instant je n’ai eu de regrets de ne plus en être, ni d’être à distance de la comédie du congrès à Reims. J’ai même réussi a rire en entendant tant d’entre eux parler gauchiste avec tant d’ardeur  ou bien pomper mes tours de phrases, expressions et analyses hier encore qualifiées de marginales. Quels pitres ! Je souffre surtout en pensant à tous ceux qui s’accrochent à leurs illusions et à ceux qui consentent, qui pour une médaille en chocolat, qui parfois pour occuper mon banc mis aux enchères, à se mentir à eux mêmes. Ils sacrifient leur dignité si chèrement bâtie dans la controverse à la pauvre religion du Parti qui remplace celle de leurs convictions dorénavant logée au Parti de Gauche.

UN TRAVAIL TRES CONCRET

Depuis une semaine les taches de constructions du Parti de Gauche nous dévorent sur pied. 4700 soutiens sont parvenus à l’heure à laquelle j’écris. Il faut trier, répondre, prévoir de toute urgence des rencontres locales et pour cela trouver des salles. Il faut aussi identifier ceux qui écrivent. Elus, citoyens, syndicalistes tant de gens sont là qui représentent une incroyable richesse de savoir faire et de compétences. Comment accueillir dignement chacun. Ce sont des courageux, des audacieux. Comment leur faire signe à chacun? Une lettre de liaison se met en place. Ce n’est pas idéal. Mais on ne peut qu’avancer par étape concrète. La première est notre meeting de lancement du parti le 29 novembre. Je pense que c’est un acte dont la portée symbolique est destinée à faire date. Nous le concevons de cette façon. Et c’est la réplique à ceux qui vont répétant: «vous n’êtes que deux» (Dolez et moi) quoiqu’ils sachent très bien qu’il n’en est rien. Cependant on ne doit pas laisser cela sans réponse. Il faut faire preuve de force pour entrainer. Le meeting sert aussi à cela. Ce dimanche soir on n’a toujours pas de salle. Un groupe de camarade passe son temps à téléphoner et visiter des lieux. D’autres visitent des lieux pour trouver le local du Parti. Des groupes se forment aussi qui se projettent directement dans l’action. Ils tractent le texte de la déclaration publiée sur le site du Parti de Gauche ouvert en début de semaine au prix de quelques nuits blanches. Bien sûr tout cela est organisé depuis Paris et par les équipes de militants politiques qui nous entourent Dolez et moi. Ce n’est pas l’idéal non plus. Mais comment imaginer dans un tel calendrier des réunions «démocratiques» pour décider de l’action? Le congrès fondateur du Parti de Gauche, en février prochain, définira les règles de fonctionnement. D’ici là nous ferons du mieux que nous pouvons en avançant. Nommer le Parti, lui donner des visages, entrer dans l’action : tout a dû commencer en même temps. Tout cela était indispensable pour être tout simplement identifiables, avec la dose d’imperfections et d’erreurs qui va avec ce rythme d’action et le fait que nous assumons personnellement, par la force de la situation, la responsabilité et l’initiative politique de cette action. L’important est d’être actifs contre la droite, sur le terrain. Le Parti de gauche est un Parti d’action. Il doit se donner la culture de l’action par opposition aux cénacles verbeux que nous avons subi au Parti socialiste mais aussi dans maints autres rassemblements. Dans le même esprit le Parti de gauche n’est pas une fédération de groupes petits et grands, de fractions et de collectifs. D’entrée de jeu, tous ceux qui rejoignent le Parti de Gauche y dissolvent leurs anciennes solidarités pour que chacun des arrivants puisse être à égalité de participation et de responsabilité, se fasse connaître et reconnaître pour sa propre valeur et contribution personnelle à l’action de tous. Chacun prends une tâche. Nous ne sommes pas un club de commentateurs. La plus petite participation compte. La force du parti de gauche viendra de l’implication personnelle de chacun de ceux qui l’intègre, de notre nombre, de la diversité de notre insertion dans la société. Tout cela est dessiné ici à grand traits. Le concret quotidien est bien sûr plus complexe. Je me contente ici de donner ma vision de ces questions. Ce n’est qu’une façon de voir. D’autres sont possibles évidemment. Mais ce n’est pas ici, sur ce blog que s’organisera ce débat. C’est sur le site du Parti de gauche et sous sa responsabilité, dans ses comités et ses cercles que tout se discutera et se décidera.

PROPOSER

Dans la mesure où je viens d’évoquer les aspects concrets du travail qui nous occupe j’ai évidemment reporté les mots que j’ai à l’esprit à propos des taches d’élaboration politique qui sont le cœur d’un Parti comme le notre. Ici évidemment c’est le règne absolu du collectif et de l’argumentation qui doit être la règle. Nous voyons bien cependant les écueils. Laisser la parole aux seuls premiers arrivants qui figeraient l’identité du parti, laisser se mettre en scène d’obscures querelles qui détournent du Parti la masse de ceux qui n’en ont pas le gout, d’un côté. De l’autre, et à l’inverse, tout improviser d’un jour sur l’autre sans jamais rien fixer qui soit identifiable et partageable par le très grand nombre. Un autre écueil est de vouloir en un seul coup fixer les formes définitives de la doctrine parfaite du parti parfait. Encore une fois je crois qu’il faudra être concret, c’est-à-dire inscrit dans un calendrier qui fait face aux évènements et s’efforce d’y répondre. Ensuite nous devrons éviter par-dessus tout le dogmatisme qui oblige chacun à être d’accord en tout et pour tout sur tous les points d’une doctrine pour pouvoir être membre du parti et admis à participer à son action. Une bonne façon d’avancer souvent est de partir de la préparation du programme. Dans notre cas ce serait une très bonne façon d’accomplir le travail sur nous même qui est aussi à l’ordre du jour. Car il s’agit de «réinventer la gauche» selon l’expression de nos camarades de Die Linke. Cela signifie que nous ne devons pas nous contenter de reproduire ce qui nous semble avoir été abandonné par le social libéralisme. Il s’agit de synthétiser ce que la société, ses mouvements et ses combats, ont mis à l’ordre du jour et d’ores et déjà bien abouti en termes de propositions. D’autre part nous savons aussi que nous ne pouvons plus ignorer la mutation intellectuelle que la crise écologique exige de nous pour être capable de répondre sérieusement à ce qui s’avance ! Si je cite cette question c’est parce qu’elle est le plus souvent l’angle mort des programmes de gauche et davantage encore de leur cadre de pensée. Encore une fois, mes lignes n’ont d’autres but que de donner une indication d’état d’esprit et certainement pas d’énoncer un programme ou une «ligne» car ce n’est pas ma responsabilité ni le lieu pour le faire. Surtout je voudrai stimuler l’idée d’une responsabilité individuelle devant ce qu’il faut accomplir et faire comprendre que chacun apportera beaucoup s’il part de l’idée qu’il lui revient aussi de proposer.

FAIRE FACE

Oskar Lafontaine, auprès de qui j’ai beaucoup pris conseil, m’a prévenu. Il faut s’attendre au pire en matière de contre offensive. Il a vu. Sitôt qu’il a quitté le SPD, il fut brocardé de toutes les façons possibles. On a souligné qu’il partait absolument seul de son parti. On a dit qu’il était devenu fou et dépressif depuis l’attentat qui avait failli lui coûter la vie. Puis qu’il était un instable comme le prouvaient ses trois mariages et l’âge de sa compagne. On a dit que les raisons de son départ étaient un prétexte car en réalité il voulait régler un compte personnel avec Shroëder.. On a dit qu’il était un hypocrite parce qu’il prenait des vacances coûteuses. Et ainsi de suite. "L’ennemi n’attaque jamais sur le programme, me dit-il, mais sur la personne". Pour la disqualifier. A bon entendeur salut. «Bon, lui demandais-je, est-ce qu’on a dit de toi aussi que tu est impraticable à cause de ton mauvais caractère?». Il a ri. Le camarade qui l’accompagnait a dit: «il a du caractère, ce n’est pas pareil!» François Delapierre qui était avec moi, a ri aussi. Il a dit «nous avons une idée de ce que cela peut être». Pour changer de sujet j’ai demandé: «que doit-on faire quand tout cela se déverse sur soi?». Oskar a répondu «il faut faire face". "Comment fais-tu ?", ai-je ajouté. Il a ri bien fort. "C’est simple: je ne m’en occupe pas!». Hum ! On va essayer.


555 commentaires à “Le jour d’après”

Pages : « 12 3 4 5 6 7 8 9 [10] 11 12 »

  1. 451
    Frederic dit:

    Déja un débat sur le voile, alors que le parti de gauche n'est même pas né. Le ver est dans le fruit dés le début (voir mon post précédent (22/11 19h26).

    COMPRENEZ VOUS CHER JEAN LUC QU'A INSISTER SUR LA LAICITE VOUS REACTIVER UNE VIEILLE QUERELLE QUI N'A PAS LIEU D'ETTRE ALORS QUE L4HEURE ET LES PRIORITES SONT A COMBATTRE LE FLEAU DU CAPITALISME LIBERAL ?
    ... et vous coupez le parti de gauche d'adhérents potentiels (dont je suis) qui aimeraient que soient traiter des questions autrmeent plus larges et cruciales pour l'humanité ?

  2. 452
    jennifer dit:

    @Frederic
    Je pense que tu n'as pas lu les bons textes pour dire que le PG met la laïcité avant l'écologie. d'ailleurs moi non plus je ne l'avais pas fait puisque je viens de lire sur le site du PG:

    "Quel est le programme du Parti de Gauche?
    C’est un peu tôt pour répondre à cette question ! La création du Parti de Gauche a été annoncée le 12 novembre dernier. Le PG sera lancé officiellement le 29 novembre, date à partir de laquelle il sera possible d’y adhérer. Pour cela l’équipe des fondateurs devra bien sûr exposer les principes de base du Parti de Gauche. Mais le programme et les orientations plus développées du PG devront être discutés par tous les adhérents du nouveau parti. Un premier Congrès avec des délégués élus se tiendra en février 2009 qui aura à aborder les questions européennes à la veille des élections de juin. D’autres rendez-vous démocratiques se succèderont pour que le Parti de Gauche se dote d’un programme global. Le PG est un parti en construction.

    En revanche, on peut dire dès à présent que le Parti de Gauche a pour ambition d’être un creuset mêlant le meilleur de différentes traditions de la gauche française et notamment le socialisme républicain issu des Lumières, de la Révolution française et du mouvement ouvrier, la tradition révolutionnaire qu’a fait vivre le mouvement communiste, la prise en compte par le courant écologiste de l’urgence environnementale et le refus du productivisme, les mouvements altermondialistes, antiracistes, laïques, féministes."

    Lis la dernière phrase, elle est claire et je la découvre avec plaisir vues toutes les accusations qui ont été formulées à mon encontre sur ce blog, comme quoi je cherchais à détruire la construction du PG en posant la question de l'islamophobie versus laïcité.

    Je suis évidemment pour des positions antiracistes, laïques et féministes. Il s'agit de voir comment on articule l'antiracisme et la laïcité mais je suis prête à participer à cette discussion.

  3. 453
    Olive dit:

    Mr Mélanchon, quand je vois la pagaille de ces derniers jours au sein du PS, je commence à penser que vous aviez raison d'en partir, même si je pense que trop de parti de gauche sera une victoire de Sarkozy en 2012, mais même en voyant le PS actuellement, l'UMP est gagnante.
    Donc je vous souhaite d'arriver à ressembler la gauche, et vais attendre de voir pourquoi pas adhérer.
    Amicalement

  4. 454
    jennifer dit:

    Mince, je viens de lire le tract d'appel et là est écrit: "faire vivre une laïcité intransigeante" Ca veut dire quoi "intransigeante": je crains le pire avec une telle formulation...
    Bon je suis moins enthousiaste...

  5. 455
    Frederic dit:

    @ Jennifer,

    C'est exactement cette formulation écrite certainement à la hâte et par des personnes qui se sont autoproclamés "parti de gauche" que je crains également que ce parti ne soit en réalité un MDC bis.
    Morale de l'histoire: si on veut construire une véritable gauche avec tous les acteurs potentiels, on doit également s'appuyer sur l'appel de Politis. A ce propose, Denis Sieffert avait raison dans son édito d'il y a deux semaines, où il énonçait son scepticisme vis à vis de la constitution un peu rapide du parti de gauche. L'erreur des fondateurs de ce parti est de négliger cet aspect lié à la laicité et qui, en insistant trop sur ce point, crée un effet de repoussoir qui rappelle les vieux démons. Un vrai parti de gauche, ouvert, laic, écologique, dépoussiéré de ce côté "vieille France républicaine" reste à construire je pense,
    Cordialement,

  6. 456
    jennifer dit:

    Merci Pierre L pour cette info. La raison pour laquelle je ne pensais pas que c'était possible c'est que je savais de source sûre que le MRAP était très divisé sur la question des indigènes. Cela montre donc vraiment leur division. Ca chauffe alors dans le MRAP!

  7. 457
    jennifer dit:

    Frédéric
    Oui c'est vraiment pas heureux de centrer sur la laïcité. Moi je veux battre Sarko et je pense que le PG sera un instrument fort pour cela. Mais je ne veux pas me retrouver avec des gens qui ne supportent pas que des femmes portent un voile ou pensent que l'islam=terrorisme. Enfin je dis "me retrouver", non, ça je m'en fiche, on en retrouve assez dans la vie, au travail ou ailleurs, mais je ne voudrais pas à avoir à défendre une ligne pareille. J'ai une autre conception plus ouverte de la laïcité. Alors oui, cela devient un obstacle d'écrie "laïcité intransigeante" même si je suis pour lutter de façon intransigeante sur la remise en cause de la laïcité par Sarkozy et démontrer que Dati ou Yade ne représentent pas une communauté mais oppriment cette communauté en faisant partie d'un gouvernement qui traitent aussi inhumainement les immigrés.

  8. 458
    Frederic dit:

    @Jennifer,

    Nous nous comprenons... -:)

    Mais l'aveuglement de ceux qui ont écrit "laicité intrensigeante" m'échappe drolment. Sont ils encore novices en politique pour ne pas savoir que pour rassembler, il est nécessaire en priorité d'établir des bases larges à pârtir de questions cruciales qui nous préoccupent (logement, santé, capitalisme, écologie etc.) au lieu de s'inscrire dans des débats "vieille France" que les jeunes ne comprennent pas ?
    Le NPA a de beaux jours devant lui donc (malheureusement).
    Je crains, comme il en existe au PCF, une sorte de rigidité identitaire sur ces questions, une incapacité à s'ouvrir à d'autres problèmatiques.

    Le tract, hélas confirme mes craintes...

    Cordialment,

  9. 459
    jennifer dit:

    Frédéric
    Oui mais on peut supposer comme vous le dites que le tract est écrit à la hâte. Je vous rejoins entièrement sur des bases larges, comme le disaient Wieland et H2, un programme a minima, c'est ce qui permettrait de rassembler le plus. Car franchement, on a besoin de toutes nos forces.
    Oui ils n'ont pas beaucoup réfléchi à la chose mais aussi JL Mélenchon qui régulièrement nous offre des billets dont on se passerait bien sur les bretons et les langues régionales. Je ne sais pas pourquoi il formule mal ses questions mais cela est fort ennuyeux.
    Comme vous dites, c'est fort malheureux que le NPA en profite. Car le NPA n'a aucune stratégie vis-à-vis du pouvoir, ce qui exclue pour moi d'aller perdre mon temps avec eux. Car se battre sans se poser un minimum la question du pouvoir et des institutions (parlement, municipalité etc...) à quoi ça sert? Ils ne vont quand même pas imaginer que la rue va renverser Sarkozy en l'état actuel des choses. Donc pour moi se battre ainsi est une perte de temps et d'argent.

    Il y a quand même une bonne chose, c'est que depuis le NPA les militants de la LCR sont beaucoup plus ouverts (forcément ils veulent recruter!) et il est possible de faire des initiatives unitaires dans un climat très serein et constructif comme je viens d'en faire l'expérience. L'unité quand même c'est vraiment bien. Peut être vais-je me retrouver "au milieu", dans le marais de sympathisants qui n'adhèreront ni au NPA, ni au PG et qui seront fort utile pour sceller l'unité des 2 + PCF of course!

  10. 460
    De Deroy dit:

    Le pôle utopia rejoint le PG ce soir, c'est le début du rassemblement et l'éclatement du PS, j'ai écouté l'intervention de Royal ce soir, elle est affligeante et consternante.

  11. 461
    vais-je poursuivre ? dit:

    C'est le premier soutien (au PG) que je fais qui n'ait pas de listes visibles, comme dans toute autre pétition ou adhésion. Bizarre.

    Il pourrait y en avoir une pour Paris.

  12. 462
    Frederic dit:

    @Deroy,

    j'espère que l'adhésion d'Utopia va donner un peu de grain à moudre écologique au PG.

    @Jennifer,

    Oui, je fais parti de ces sympathisants non encartés qui attendent qu'enfin une véritable gauche écologique, démocratique, antilibéral, débarrssée des vieilles querelles et rigidités identitaires naisse en France !

    Pour le moment les premiers pas du PG ne laissent augurer rien de bon, sinon un marqueur identitaire de plus à gauche où la "laicité intransigeante" est plus importante que le réchauffement climatique.

    Bon, je sens que je resterais encore longtemps militant Attac, cat là au moins on ne s'embarasse pas des questions secondaires, oui secondaires. Militant Attac, mais frustré que la gauche antilibérale soit en panne en France, y compris avec un PG parti laicard relloké en Die Linke à la française..

    F.

  13. 463
    Patrix dit:

    @ frédéric et jennifer

    Je pense que l'expression "laïcité intransigeante" a été employée à dessein, pour faire pendant à la célèbre formule de Sarkozy "laïcité positive" qui sous-entendait des choses justement pas très positives sur la laïcité. Cela quelques mois après sa sortie dans laquelle il déclarait implicitement préférer les curés aux profs (pas très fort, pour un président dit "de la république" !). Car n'oubliez pas que nous avons affaire à une droite "décomplexée"... Le meilleur moyen pour la contrer est pour nous aussi de la jouer décomplexée, tout en restant tolérants (ce qui n'est pas incompatible avec l'emploi de cette formule).

  14. 464
    jennifer dit:

    Frederic
    Oui Die Linke lui a un programme complètement a minima. Il suffit d'aller sur leur site pour s'en persuader (il y a une page en anglais car je ne comprends pas l'allemand). C'est le minima du minima et c'est super. Mais est-on capable de cela en France?
    J'imagine que JL Mélenchon se dit qu'il faut se démarquer du reste de la gauche antilibérale et qu'en parlant de république laïque, ça le fera. Mais ça ne le fait pas, justement! Sauf pour une certaine couche, mais pas forcément la plus militante, la plus dynamique. Il y a quelque chose qui cloche, ça c'est sûr. Il faudrait que Jean-Luc Mélenchon s'ouvre aux nouvelles luttes, aux RESF, à l'altermondialisme, l'écologie etc... La seule chose pour laquelle il est génial c'est sur le Venezuela, et sur cela il est le meilleur sur tout l'échiquier politique (avec Attac bien sûr). Mais là aussi ce sont des luttes unitaires qu'il nous faut, pas juste du PG. Il faut tout le monde pour faire connaître et défendre le modèle bolivarien, l'alternative au néolibéralisme.

  15. 465
    jennifer dit:

    Patrix
    Peut être vous avez raison mais c'est une formule louche quand même.

  16. 466
    Frederic dit:

    @Jennifer,

    D'accord à 100% -:)

    @Patrick

    Et pourquoi un tract fondateur devrait il se positionner par rapport à Sarkozy ? Cela c'est vraiment du minima "bas de gamme" que même Bayrou pourrait faire.

    Quand nous (enfin je dis "nous" mais je ne pense pas être le seul à me faire ces réflexions) souhaitons qu'une gauche antilibérale à minima naisse en France, nous le souhaitons sur des bases positives, altermondialistes, écologistes, antilibérales.

    Parler de "laicité intransigeante" dans ces conditions a un effet désastreux p^ropice à ne faire venir que les seniors au premier congrès du PG. Ou Jean Pierre Chevènement -:)

  17. 467
    curtillat andré dit:

    Madame Royal a eu les honneurs de TF1., on voit bien où vont les préférences de la chaîne.Elle veut faire revoter les militants Le demanderait-elle si elle était en tête ? Evidemment non! Comme Sarko veut faire revoter le peuple irlandais sur le Traité de Lisbonne jusqu'a ce qu'il dise Oui la Sarkolène veut faire revoterl les militants jusqu'à ce qu'ils l'élisent! Les fédé maffieuses qui la soutiennent se chargeront d'apporter les paquets de votes nécessaires Le Parti Socialiste a trouvé sa liquidatrice en chef.. A Curtillat

  18. 468
    jennifer dit:

    Hypothèse: peut être que Jean-Luc Mélenchon a été trop longtemps au PS qui ne connaît comme réalité politique que ses débats internes? Peut être qu'avec sa sortie du PS, il va se rendre compte de ce qui se passe réellement en France, le racisme montant, le réchauffement de la planète, l'inégalité homme-femmes? Le PS ça lui prenait beaucoup de temps et le PS ne voit la réalité que par le prisme de ses querelles internes de pouvoir: on y critique le capitalisme juste le temps d'une élection interne pour gagner des voix.

  19. 469
    Mano dit:

    @jennifer

    Le vénézuéla, le modèle bolivarien (et l'ALBA, etc) c'est bien, mais je ne pense pas que la majorité des gens, surtout en ce moment, soient bien réceptif a tout cela.

    J'ai entendu plusieurs fois Jean-Luc Mélenchon à la radio et TV et je trouve que ce qu'il dit, bien que ce la soit juste, est quand même souvent en décalage avec ce que bon nombre de gens vivent. Les gens s'intéresseront davantage aux formidables mouvements qui enrichissent l'Amérique latine quand les problémes souvent trés sérieux de notre quotidien seront compris ET pris en compte: le PG ne doit pas tre un parti de^gens bien-pensants !

    Viva Bolivar, viva Hugo, viva Evo, viva la Révolution !

  20. 470
    vais-je poursuivre ? dit:

    Le PG ou "Parti en mal de Grandiloquence"...

    La rage, mais cette rage-là trouvera bien son unité un jour...

    Bye

  21. 471
    Frederic dit:

    Le PG a déja ses "déçus" (sans vouloir être "intransigeant" -:))..
    La NPA idem,
    Le PCF depuis longtemps déja,

    La future grande alliance antilibérale est encore devant nous mes amis !

  22. 472
    jennifer dit:

    Mano
    Je n'ai pas trop compris ce que vous dites sur l'amérique latine. Dites vous que ce n'est pas important et que nos problèmes quotidiens le sont plus?

    Quand même, je voudrais dire que ce qui se passe au Vénézuela et en Amérique latine aura une répercussion sur nous. Si ces pays arrivent à démontrer qu'un autre monde est possible, nous aurons gagné contre le néolibéralisme. C'est la même chose pour ceux qui disent que la question de l'islamophobie est moins importante que celle des problèmes économiques, qu'il s'agit d'un débat sur le sexe des anges etc... Je voudrais quand même rappeler que c'est au nom du choc des civilisations que Bush a fait 2 guerres en Irak et Afghanistan, et que la question de l'antisémitisme a fait 6 millions de victimes juives sans parler des 21,1 millions de soviétiques etc... Je voudrais rappeler les tortures qu'on pratique à Guantanamo Bay sur des musulmans dont on ne sait même pas s'ils sont coupables de terroristes, et même s'ils étaient terroristes, serions-nous pour la torture?

    Donc que le PG se dise antiraciste est une question fondamentale pour moi et pas plus ou moins que la crise économique. Les deux sont importantes.

  23. 473
    pertinax dit:

    Anar, voire nihiliste, décroissant, proche du GRECE, enfin bref, très loin de la République Laïque de Jean-Luc Mélenchon, mais quand il y a du courage en politique, chapeau bas ! Je m'irrite depuis des années sur certaines de vos prises de position, mais humainement, je sens, ou je sais, que vous n'êtes pas du même bois que la clique des garants du système. Je suis ravi que Franck PUPUNAT vous rejoigne: c'était le seul au sein du PS avec lequel j'avais quelques atomes crochus. Je vous souhaite VRAIMENT bonne chance et s'il faut faire barrage à l'Europe capitaliste et donc perdre son temps au "bourreau de vote", je préfère mille fois le faire avec vous qu'avec des trotskards sclérosés, des verdâtres ou des socio-libéraux.

  24. 474
    H2 dit:

    @Frederic

    Je peux effectivement partager tes vues mais comme un message antérieur de Wieland nous le disait clairement, le PG sera ce que les adhérents en feront.
    Il n'existe pas vraiment à l'heure actuelle.
    Très bientôt il y aura une grande offensive et sa construction effective.
    Le 29 novembre 2008 sera la date de son véritable lancement.
    C'est un parti démocratique qui se met en place. Les choses ne tomberont pas d'en haut, elles se produiront j'imagine par les débats en son sein. Il s'agit d'agir précisément pour que cela advienne.
    Il est clair que je partage tes vues en ce qui concerne l'invention d'un Projet Républicain, Démocratique, Social, Post-capitaliste, Ecologique,
    Non- productiviste à tout crin, etc...

    Le fait que le pôle Utopia rejoigne le PG ce soir devrait te rassurer. Le PG sera ce que nous désirerons qu'ils soient. Sinon à quoi bon ?

  25. 475
    H2 dit:

    Ségolène Royal qui a renié son propre programme politique après sa défaite aux Présidentielles et a accepté le dictat de Sarkozy sur le traité de Lisbonne a trahit à Versailles.
    Sarkozy est revenu sur le vote du Peuple sur le traité de Lisbonne et Ségolène Royal a entériné sans broncher ce viol du vote populaire.

    La majorité de nos députés ont trahit à Versailles. Ne l'oublions pas.
    Il est risible que Madame Royal crie aujourd'hui au scandale et hurle à la magouille, elle qui s'est foutu comme d'une guigne de la décision du peuple.

    Quelle respiration nouvelle enfin dans ce pays. Laissons les vieux crabes s'entredéchirer entre eux et réinventons la République.

    Et si un jour naissait un projet de nouvelle constitution pour la France en vue d'établir une sixième République, nous pourrions prendre exemple sur l'Amérique Latine et instituer la possibilité d'un mandat révocatoire du Président de la République à mi-mandat.
    Cela serait bénéfique pour la démocratie et les citoyens.

  26. 476
    Mano dit:

    @jennifer

    Au contraire, je trouve les mouvements en A.l trés importants, ils parlent de terre, de souveraineté alimentaire entre autres : ils ouvrent un autre futur.

    Mais c'est important pour MOI. Pour une minorité en fait.

    Car de plus en plus en plus gens ont des problèmes à résoudre au quotidien: boulot, loyer, santé, racisme, précarité de partout, etc... alors, il faut une bonne dose de conscience pour s'interresser a Chavez quand on est au bout du rouleau ! Et je vais pas aller sur mon marché avec mon badge PG et parler du Venezuela.
    NON, je parlerais d'abord des milliards donné par Sarkozy aux banques et aux riche (je dirais qu'en Amérique du Sud il y l'ALBA: une banque pour se débarrasser du FMI)

    - je parlerais des usines qui ferment chez nous (je dirais que la Bolivie, le Venezuela ont nationnalisé plusieurs secteurs importants : pétrole, gaz, ciment, télecom, banques, etc...)

    - je parlerais de l'école attaquée par Sarkozy (je dirais que la Bolivie avec l'aide Cuba a appris à lire a des millions de gens en quelques mois)

    - je parlerais de l'hopital qui crève (et je dirais que le venezuela à construit une soixantaine d'hopitaux ultra moderne, ou les PAUVRES peuvent se faire soigner)

    - je parlerais des gens qui ne peuvent pas mettre en place des AMAP à cause du foncier de plus en plus cher et réservé le plus souvent au gros exploitants (je dirais qu'en Bolivie, Venezuela, la terre commence à être mieux répartie et que le bio gagne du terrain) ETC....

    *** Dimanche, élection au Venezuela, pour suivre en direct et français,c'est ici

    http://radiovenezuelaenvivo.blogspot.com/

    *** A LIRE : Les 10,5 milliards d'euros : "un superbe cadeau"
    de l'Etat aux banques.

    http://www.afub.org/edito_21oct2008.php

    ['...) Donc que le PG se dise antiraciste est une question fondamentale pour moi et pas plus ou moins que la crise économique. Les deux sont importantes.(...)]

    Bien d'accord avec vous.

  27. 477
    jennifer dit:

    Et bien super Mano: vous êtes un vrai bolivarien du PG!

    Pour info Die Linke soutient le processus bolivarien.

  28. 478
    Mano dit:

    et Die Linke ne dois pas être LA référence du PG !

    Connaissez vous le Courrier de Genève, et en particulier les article de Benito Perez, l'A.l est souvent à l'honneur !

    http://www.lecourrier.ch/index.php?name=NewsPaper&file=desktop&catid=&topic=11

    et aussi : http://www.lecourrier.ch/index.php?name=NewsPaper&file=desktop&catid=&topic=11

    Atisémitisme, choc des civilisations,... d'autres voies juives

  29. 479
    jennifer dit:

    Mano,
    Que voulez vous dire? Die Linke est le développement politique le plus important de toute la gauche européenne: un détachement d'un SPD conquis au néolibéralisme, un retour sur terre, à la réalité de la lutte des classes, un parti qui tout à coup dit: on a eu tort de prolonger la retraite à 65 ou 67 ans, cela a créé de nouveaux pauvres, revenons en arrière. Je pense que nous avons tous intérêt à se lier à un tel parti qui va de l'avant, qui a des élus. C'est le seul parti de masse et d'avant garde en Europe, qu'on le veuille ou non. Et pourtant leur programme est vraiment minimaliste.

  30. 480
    Mano dit:

    Sur Die Linke, le PG, la gauche, le NPA :

    - La gauche allemande est-elle un modèle à suivre ? par Denis Collin

    (...) Le NPA n’a aucune envie de manger avec le diable Mélenchon : le facteur a encore une trop petite cuiller et ne veut pas partager sa soupe. Du reste ses soutiens médiatiques lui feraient défaut dès lors qu’il cesserait de jouer le rôle que la bourgeoisie et les médias lui ont attribué." (...)

    http://la-sociale.viabloga.com/news/la-gauche-allemande-est-elle-un-modele-a-suivre

    - Vers une nouvelle force politique pour l'émancipation sociale

    La décision de Jean-Luc Mélenchon et Marc Dolez de rompre avec le parti socialiste et d’appeler à la construction d’une nouvelle force politique à gauche est un évènement politique majeur (...)

    http://la-sociale.viabloga.com/news/vers-une-nouvelle-force-politique-pour-l-emancipation-sociale

  31. 481
    jennifer dit:

    Mano
    Je me doutais de cette fragilité programmatique de Die Linke après avoir posé la question à une militante de ce parti à propos des femmes. Oui c'est sûr et ce qui lie les gens c'est l'anti néolibéralisme, à savoir une base très minimale. Mais cela lie vraiment les gens, il y a une dynamique évidente et le parti croît de plus en plus. Des gens d'extrème gauche aussi le rejoignent. C'est exemplaire: en France les gens discutent pendant des heures des programmes et du point et de la virgule et total ils sont à jamais incapables de s'unir. Là il y a une vraie rupture avec la gestion du capitalisme, et ça marche.
    Oui c'est pourquoi H2 a bien raison: un programme minimal sera seul à même de créer une dynamique pour le PG.

    Bien sûr que le PG ne suivra pas le modèle allemand, ni bolivarien d'ailleurs. Il est un produit de la situation politique et sociale française et non d'une Allemagne longtemps coupée en deux, et ça laisse des traces. Mais la dynamique à gauche de rupture sans concession avec le néolibéralisme c'est la même que Die Linke.
    Sur ça le PG est bien parti, c'est vrai. Autour de moi, j'entends plein de gens qui vont le rejoindre.

  32. 482
    Mano dit:

    Antisémitisme, sionisme, choc des civilisations, … d’ autres voies juives

    UJFP - Union Juive Francaise pour la Paix

    http://www.ujfp.org/

  33. 483
    Mano dit:

    "Mais la dynamique à gauche de rupture sans concession avec le néolibéralisme"

    ? rupture sans concession ? oui, il y a une dynamique portée par pas mal de gens, mais si le PG, arrive à émerger et prendre des responsabilités, cela se fera avec des concessions car le CAPITALISME est pour le moment le maitre (le néolibéralisme, je n'ai jamais compris à quoi peut bien ressembler cette bestiolles ;-)

    "Sur ça le PG est bien parti, c’est vrai. Autour de moi, j’entends plein de gens qui vont le rejoindre."

    Premier test le 29 :-)

    je ne voudrais pas être négatif, mais la période de crise profonde que nous vivons n'est pas forcement un facteur positif pour lancer un parti., je souhaite vivement me tromper, de plus, si l'étape européenee peut être atteinte sans trop de problème, le plus dur sera l'aprés européenne, là, il y va y avoir des choix au niveau local ET national.

    Pour le PG, le boulot ne va pas être simple, on peut dire qu'il y a un boulevard, peut être, mais entre les divisions à gauche et une crise du capitalisme (et non crise banquaire - le capitalisme n'est pas mort, il est bien vivant, il s'adapte, c'est tout) il y aura aussi peut être une crise poltique, et là ?

  34. 484
    Georges ROULLIER ( PG ) dit:

    A Jennifer que j'apprécie beaucoup
    Depuis le séparation de l'Eglise et de l'Etat la Republique Française est devenue Laïque ce qui ne veut pas dire antie cléricale au sens profond du terme. La Laïcité est pour les français d'origines religieuses différentes ou de confessions différentes le seul et unique moyen de gérer ensemble le Patrimoine commun, entre autre notre République, chacun laissant au vestiaire ses distinctions religieuses et ses convictions pour délibérer dans la maison commune en toute fraternité.
    L'Islam de France, la religion juive, les catholiques de base, les protestants eux sont laïques depuis déjà + de 2 siecles en France, je parle des calvinistes tous ont compris tout l'intérêt de la Laïcité du bien fondé de notre République laïque.

    L'Allemagne est dfférente ; l'éducation nationale est selon les régions remise entre les mains des 3 cultes de base la religion Protestante Lutherienne, la religion Protestante Calviniste issue des immigrations entre autre française du 17e et 18e siécle devant les massacres et persécutions, enfin la religion catholique qui selon les landers posséde des influences certaines. Il convient de signaler que depuis la chute du Nazisme une certaine communauté Juive s'est reconstituée, l'ensemble de ces communautés religieuses s'entendent assez bien pour gérer chacune de son côté l'Education. Il s'agit du probléme de l'Allemagne et pas de notre problème français né des persécutions religieuses imposées aux juifs et aux protestants qui pour ces derniers Louis XIV par la Révocation de l'Edit de Nantes imposa encore des guerres de Religions dont on s'est bien gardé de nous instruire.

    En Allemagne on y trouve des gens avec des noms français exemple à Berlin Ursula Roullier, ailleurs des Oskar Lafontaine allemands depuis plus de 2 siécles etc...., nous sommes les uns et les autres les héritiers de nos malheurs et des persécutions subies par nos ancêtres. C'est ainsi que nos Nations possédent des spécificités propres à leur Histoire
    L'Europe sous le principe de la Laïcité est possible et bien avant la Laïcité Saint Just disait déjà " Le Bonheur pour L'Europe est une Idée neuve " !

    L'étude de ces problémes en Europe demanderait plus d'un an de travail il convient d'aller au plus pressé mais avant tout dans le respect de s'écouter et de se lire.

    Athée jusqu'à l'os j'ai pourtant reçu une éducation religieuse que je renie pas, elle est même le fondement de ma vie d'homme.

    Le travail de Jean Luc Mélenchon dans le "Chanoine de Latran" est un excellent travail il faut s'en inspirer
    Fraternellement
    RG

  35. 485
    Pierre L dit:

    Bonne nuit tout le Monde.

  36. 486
    sopadeajo dit:

    http://www.rebelion.org/noticia.php?id=76317

    Cet article parle de ce que Chávez (Venezuela) avait parlé il y a quelques jours (j´avais écrit quelque chose sur ce blog là dessus).On y dénonce la nouvelle stratégie de la droite extrême en Amérique Latine qui va contester systématiquement (comme Royale en France; on n´est pas si loin, loin de là; la France devient de plus en plus bananière (république bananière) avec la monarchiste du ps et le petit nicolas (un ême combat)) les résultats électorals si ceux-ci sont disputés et/ou si le candidat droitier est un/une fasciste qui a beaucoup de gueule et une certaine base electorale. Le plan consiste à foutre la m**** et à dire comme l´a fait royal, qu´il y a eu fraude et tricherie et que ce n´est pas démocratique et que les bons c´est eux les droitiers, etc.....
    Pour cela ils vont utiliser les canards de droite et les TV de droite qui vont se faire un plaisir de relayer toute cette information de m**** droitière et intoxicatrice, comme l´ont fait les canards de droite et les televisions de droite à l´Hexagone en ne montrant que la madonne de droite du parti supercalifragilisticoexpialidose (PS) qui fait tout à fait honte; un parti qui ne pourra jamais être de gauche puisque ceux qui y sont ne le sont pas. On se demande si même les gens qui en sont sortis n´en ont pas sorti trop tard pour être toujours de gauche

  37. 487
    sopadeajo dit:

    Reedition

    16 novembre 2008 à 3:24
    http://www.jean-luc-melenchon.fr/?p=638#comment-135749
    Le président du Venezuela Hugo Chavez dénonce que l´extrême droite liée aux grands propriétaires, très active dans toute l´Amérique Latine,
    a adopté une nouvelle stratégie visant à dénoncer systématiquement que les élections (législatives ou municipales) ont été manipulées quand
    ces élections se jouent sur des scores serrés. Ils viennent de faire ça lors des élections à la mairie de Managua, Nicaragua où le FSLN
    (Front Sandiniste de Libération Nationale) avait gagné mais de peu. Il faut rappeler que le FSLN était arrivé au pouvoir dans un processus
    révolutionnaire de prise de pouvoir par les armes (de lutte armée), en 1979. Ils vainquirent le dictateur Somoza.Mais les amers-loques
    avaient aussitôt répliqué en finançant une contre-guerrilla (pas du tout terroriste puisque pro-amer-loque!) depuis le Honduras qui
    aboutit à une guerre civile coûteuse économiquement (et en vies), de telle sorte que lors des élections qui en suivirent, le FSLN perdit
    et l´extrême droite pro-etatsunienne reprit le pouvoir.

    Récemment la présidente de l´Argentine (de gauche modérée) a nationalisé les fonds de retraites (qui étaient privées) et une grande
    contestation s´en est suivie, des manifestations “caceloradas” des classes bourgeoises et aisées. J´ai toujours peur qu´ il y ait un coup
    d´état fasciste-Bushien là bas. Parce que la gauche (même là bas) se mobilise de moins en moins et c´est préoccupant.
    Et nous nous ne nous mobilisons en rien contre l´extrême droitier Sarkozy.

    http://www.aporrea.org/medios/n124065.html

    PS1: Sarkozy avait promis une véritable refondation du capitalisme lors de ce Bretton-Woods II, mais l´empereur lui a dit que ce n´était pas
    bien et ils ont donc convenu après avoir bien bouffé et bu qu´au lieu de refonder le capitalisme, ils lui demanderaient plutôt avec
    politesse (au capitalisme) s´il ne voudrait pas se réformer un petit peu (mais à peine) tout seul.

  38. 488
    sopadeajo dit:

    Mais ce qui est incroyable c´est que 50% du PS se prête au même jeu que l´extrême droite Latinoaméricaine, en n´acceptant pas quand ils perdent et en ne permettant pas qu´on doute de leur supériorité quand ils gagnent

  39. 489
    Ségolène Royal a trahi. Elle est trahie. dit:

    Pendant la campagne électorale, Ségolène Royal s'était engagée à organiser un référendum pour ratifier le futur traité européen. Mais, après l'élection présidentielle, trahison ! Ségolène Royal a déclaré qu'elle voulait que le traité de Lisbonne soit ratifié par le parlement !

    Sur son site Désirs d'Avenir, Ségolène Royal répond aux internautes :

    " Vous m'interrogez sur le référendum et me demandez pourquoi je ne réclame plus un référendum. Pendant la campagne présidentielle, je me suis engagée en effet à consulter les Français. Ma prise de position actuelle qui consiste à dire oui à une ratification parlementaire du mini-traité peut paraître contradictoire. Elle s'explique par le fait que ce texte étant vraiment minimum, c'est une sorte de règlement intérieur qui permet de fonctionner notamment en prévoyant des décisions à la majorité (je vous invite à vous reporter à l'interview que j'ai donnée dans Libération), cela ne mérite pas un référendum. "

    http://www.desirsdavenir.org/index.php?c=sinformer_actualites&actu=1965

    Ségolène Royal a trahi.

    Aujourd'hui, Ségolène Royal est trahie par son propre parti dans la Seine-Maritime, dans le Nord, etc.

    La roue tourne.

  40. 490
    maxou dit:

    Bonjour à tous,

    Rappel des faits
    Le Collectif national pour le droit des femmes a publié en novembre 2006 une (proposition de loi-cadre relative à la lutte contre les violences à l'encontre des femmes).
    Celles-ci a été déposée au Sénat le 4 décembre 2007 par le groupe communiste républicain et citoyen et à l'Assemblée nationale le 20 décembre 2007 par le groupe de la gauche démocratique et républicaine.

    En France, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son compagnon.
    En 2000, l'enquête nationale sur les violences envers les femmes, en France (ENVEFF), commanditée par le Service des droits des femmes et le Secrétariat d'État aux droits des femmes à la suite des recommandations de la conférence mondiale sur les femmes à Pékin en 1995, révélait qu'en 1999 10% des femmes avaient été victimes de violences conjugales et
    qu'on pouvait évaluer à 48 000 le nombre des femmes de 20 à 59 ans qui avaient été victimes des viols. Des chiffres qui ont fait l'effet d'un coup de tonnerre et que certains ont tenté de contester. Si aujourd'hui la polémique ne semble plus d'actualité, il sont encore trop peu connus. Reste que les résultats de cette enquête, en quantifiant ces violences, les faisaient sortir de l'ombre et de la sphère privée. Quelques années plus tard, en 2004, la loi espagnole contre les violences faites aux femmes a été un point d'appui et un nouveau stimulent pour les associassions, les militantes qui, depuis des années oeuvraient sur le terrain à travers la création de maisons d'accueil pour les femmes battues ou la lutte pour la requalification du viol en crime. Pourquoi ne pas faire en France ce qui a été possible en Espagne ? Le Collectif national pour le droit des femmes (CNDF), fort du rassemblement inédit que représentent les 140 organisations (associassions, syndicats, partis politiques de gauche) qu'il fédère depuis dix ans et de l'expertise ainsi accumulée, s'est mis au travail, sollicitant sans exclusive les contributions. Il a ainsi rédigé la proposition de loi-cadre qui est maintenant entre les mains des députés et des sénateurs. Mais c'est seulement la pression de toutes celles et ceux qui sont attachés à la défense des droits des femmes qui fera que cette loi sera discutée et votée au parlement. C'est l'objet du colloque qui se tient aujourd'hui à l'Assemblée nationale à l initiative du CNDF et de notre débat dont les participantes sont toutes parties prenantes de cette loi.
    J. S.

  41. 491
    Que 1 000 caddies s'épanouissent ! dit:

    Des agriculteurs déversent 1 000 chariots de supermarché chez un député UMP.

    Samedi 22 novembre, une centaine d’agriculteurs du Finistère ont embarqué entre 1 000 et 1 500 chariots de plusieurs grandes surfaces de Morlaix, puis ils les ont déversés devant le domicile du député UMP Jacques Le Guen, a indiqué la gendarmerie.

    Mort de rire !

    Record à battre : 1 000 caddies à déverser devant la maison d’un député UMP !

    Mort de rire !

  42. 492
    vais-je poursuivre ? dit:

    Tout ce qui vient des "femmes", collectifs natinaux, européens, ne vient en fait que d'une minorité, plutôt bourgeoise, sans aucun problème réel et qui n'ont jamais ouvert un Code pénal.

    Aussi elles dissocient la violence en général de la violence faite aux femmes.

    Cela permet de faire pleurer dans les chaumières à bas prix.

  43. 493
    à tous dit:

    Le mot "intransigeant" c'est moi qui l'ait écrit sur ce blog, je ne me rappelle pas le n° du post.Mais les commentaires sont lus très vite, et quand ils sont lus, ils sont mal compris.

    Je résume, je disais que j'étais intransigeante SUR LES PRINCIPES, à savoir la loi de la séparation de l'Eglise et de l'Etat, l'enseignement public etc.

    MAIS je prenais soin de faire d'autres PARAGRAPHEs où j'écrivais qu'il fallait de la "compassion" pour les PERSONNES, chaque situation personnelle devait faire preuve de compassion. C'est moi qui a écrit partout qu'il ne fallait PAS JUGER LES GENS A UN TEMPS T de leur parcours.

    Alors, Jennifer et tutti quanti, cette fois ce n'est plus ma pensée personnelle, sauf que vous l'avez comprise de travers, tout en prenant des MOTS ET DES EXPRESSIONS QUI ETAIENT LES MIENNES.

    Cotre-production : plein de gens ne veulent plus de vous !

    Monique Halos-Renouard

  44. 494
    GIRARD dit:

    Ancien militant politique(pcf) je suis loin d'etre sympatisant socialiste, étant comme beaucoup, resté sur ma faim sur l'action des différants gouvernements socialistes que l'on a élus pour changer réellement la vie des français.
    et que l'on arrete de dire que les changements d'orientations sont dus (parce qu'il fallait tenir compte de la réalité économique les gouvernements socialistes n'ont relayer que la politique de la droite
    quand jospin a perdu j'ai prédis que l'on mangerais de la droite pendant au moins pour 20 ans je ne me suis pas trompé malheureusement.
    j'ai comme beaucoup voter royal aux présidensielles au 2 tours
    1)- pour faire barrage a sarkosy l'homme le plus dangereux que l'on ai porté au pouvoir depuis longtemps
    2)- parce que bien des points de son programme électoral mon séduit
    je suis de ceux qui pensent peut-etre a tort que l'échec des présidentielles et du d'abord a ps lui-meme qui et loin d'avoir jouer le jeux
    je ne parle pas des éléphants (qui n'ont jamais si bien porter leurs noms) qui ont tout fait pour la casser et ui continus
    vous-meme avec dolez avez décidez de réagir chapeaux
    je vous ai lu avec attention
    je suis pret à vous soutenir pourquoi?
    d'abord pour mes enfants pour qu'il vivent dans un monde meilleur
    et puis je pense qu'il ni y a pas de fatalité à la droite et qu'il faut vraiment tout faire pour virer sarkosy
    alors maintenant ne nous décevez pas
    ph girard

  45. 495
    Que 1 500 caddies s'épanouissent ! dit:

    1 500 CHARIOTS DE SUPERMARCHE DEVANT LE DOMICILE D’UN DEPUTE.

    Le député finistérien Jacques Le Guen (UMP) s’est réveillé, samedi 22 novembre, avec 1 500 chariots de supermarché devant sa porte. Des chariots subtilisés avec fracas, à Morlaix (Finistère) dans la nuit, par une centaine d’agriculteurs en colère.

    Jacques Le Guen n’a pas bien dormi. Jusqu’à 1 h du matin, hier, le député UMP de la cinquième circonscription du Finistère était encore, dit-il, en conversation avec les agriculteurs, très en colère, de son secteur. Le temps de se reposer un peu... et à 6 heures du matin, l’élu était de nouveau réveillé, par le bruit des tracteurs, mais aussi des 1 500 chariots déversés juste devant son domicile de Plounévez-Lochrist.

    http://www.letelegramme.com/gratuit/generales/regions/bretagne/agriculteurs-1500-chariots-devant-le-domicile-dun-depute-20081123-4225185_1543456.php

    Mort de rire !

    Record à battre : 1 500 caddies déversés devant la maison d’un député UMP !

    Mort de rire !

  46. 496
    maxou dit:

    à vais-je poursuivre, 503
    Comment pouvez vous parler de la sorte ? comment être si indifférent, je reste stupéfait !
    J'ai 59 ans ma mère était battu par mon père qui était alcoolique, il à battu ma mère pendant de longues années, et tous les voisins savaient mais jamais personne n'est intervenu, mon père ce pauvre homme si brutal aurais très certainement aimer que quelqu'un intervienne pour arrêter ce massacre !
    Heureusement mon père qui maintenant est décédé, à eu du temps de son vivant la force grâce à une association d'arrêter de boire à l'âge de 39 ans, il à fait tout ce qui été en son pouvoir pour que ma pauvre mère puisse vivre heureuse ?... Il ne lui à jamais demandé de lui pardonner, car c'est impardonnable ! mais il à fait tout ce qu'il pouvait pour la rendre heureuse, il lui a demandé de passer son permit de conduire.... et jusqu'à son décès à l'âge de 69 ans mon père à essayé de rendre ma mère heureuse, elle à aujourd'hui 84 ans elle n'a pas oubliée mais elle aurais aimé que quelqu'un lui vienne en aide durant toutes ces années de
    souffrances !
    J'ai moi même été tenté de battre mon épouse ! car j'ai moi aussi été alcoolique jusqu'à
    35 ans et quand j'ai presque faillis passer à l'acte j'ai arrêté de boire aujourd'hui je fait parti
    d'une ligue anti-alcoolique, je suis membre actif de la croix-bleue française depuis 1985....

    Fédération internationale des sociétés de la croix bleue

  47. 497
    Esclavage et libre-échangisme. dit:

    Les dirigeants des vingt-et-un pays membres du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC), réunis samedi 22 et dimanche 23 à Lima, ont promis de former un front unique pour lutter contre la crise financière, en encourageant le commerce mondial sans ériger de barrières protectionnistes durant un an.

    Ils ont aussi réclamé, dans une courte déclaration, une réforme rapide des institutions financières, tout comme l'avait prôné à Washington le récent sommet du G-20, réunissant les nations les plus industrialisées.

    « Nous réaffirmons notre ferme conviction que les principes du libre marché, du libre échange et du régime d'investissements continueront de favoriser la croissance mondiale, l'emploi et la réduction de la pauvreté », indiquait un communiqué de l'APEC publié samedi soir.

    Source : Le Monde.fr

    En clair : importons les produits fabriqués par des esclaves chinois !

    Importons les produits fabriqués par des esclaves vietnamiens !

    Importons les produits fabriqués par des esclaves indonésiens !

  48. 498
    jennifer dit:

    Maxou
    très courageux ton témoignage!

  49. 499
    jennifer dit:

    Monique coord6
    Arrêtez de rapporter tout à vous. Le mot intransigeant est dans le tract du PG.

  50. 500
    à Maxou dit:

    Toutes les sanctions sont dans le Code pénal.

    Elles sont ignorées, c'est tout.

    Croyez-vous que pour un homme, battre sa femme date d'aujourd'hui ?

    Croyez-vous que je sois ignorante au point de ne pas connaître le problème, et de l'avoir vécu de manière plus ou moins proche ?

    Si les violences sont faites aux femmes plus particulièrement, c'est tout con :

    1) les femmes sont généralement moins musclées, sauf exceptions ;

    2) les hommes souffrent plus que les femmes de la non-reconnaissance, que ce soit dans les travaux manuels, que ce soit dans leur épanouissement intellectuel ;

    3) en effet toutes petites on apprend aux femmes à se taire, "tais-toi, t'es qu'une fille, tu n'y connais rien, etc." Ce qui inculque aux femmes une bonne dose de modestie ;

    MAIS les femmes les plus intelligentes forment une minorité discriminée, moins on les écoute, plus elles deviennent motivées.

    Il en est ainsi pour les juifs, les juives, les noirs, les noires, les musulmans, les musulmanes, les "qui-travaillent", les qui-travaillent-pas", les "qui-sont-mariées", les "qui-ne-le-sont pas", y'en a même qui CUMULENT LES HANDICAPS, ET JE NE PARLE PAS DE MOI.

    Et plus la société ne donne pas de situation décente aux gens, plus il y aura de violence. Regardez les statistiques.

    Un seul remède, l'égalité mathématique, absolue, universelle, institutionnalisée, DANS LES REPRESENTATIONS ET UNIQUEMENT DANS LES REPRESENTATIONS.

    CAR si je suis encore comprise de travers vous allez croire que C'EST POUR LES PROFESSIONS !

    M. Halos-Renouard

Pages : « 12 3 4 5 6 7 8 9 [10] 11 12 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive