07août 08

Il est temps de faire une pause sur ce blog. Une sorte de fermeture annuelle pour cause d’été. De toute façon je suis parvenu à un stade qui signale le besoin urgent de débrancher la machine. La lecture de la propagande médiatique grossièrement anti chinoise ne me donne même plus ce petit coup de fouet qui réveille. Juste la nausée. Le dégout de la machine à indignation sélective qui crucifie trois lignes de Siné mais ignore la diffusion en boucle d’une publicité différentialiste écœurante me met en état de sidération avancée, là où les mots finissent par se dissoudre avant d’être prononcés. Suis-je moi aussi bientôt mithridatisé ? A force d’avaler le poison à petite dose, suis-je devenu insensible à sa présence dans mon assiette ? Hier j’ai bavardé avec les ouvriers qui mettent de l’asphalte sur les trottoirs. Ils en avaient charrié des tonnes depuis le matin dans des petits seaux en gros bois qui résistent à la chaleur. Dommage que les poumons de ces gars là ne soient pas en bois. Car certains ont le nez dedans toute la journée, accroupis par terre à étaler la boue visqueuse qui fume comme un bouillon de onze heures. Mes deux grands pères sont morts en respirant des saloperies professionnelles, l’un avec un pistolet à peinture, l’autre avec du produit de nettoyage pour les cuves. Je regardais ces types en me demandant comment j’allais leur dire au revoir, après ces quatre mots échangés, tandis qu’ils couraient du cul du camion aux taloches sur le trottoir. L’un m’a dit « on s’y fait ». L’autre m’a dit : « ce n’est pas vrai, personne ne peut s’y faire ». Tous ceux qui étalaient l’asphalte étaient africains. Un hasard évidemment. « Qu’est ce qu’on y peut » a dit le chef d’équipe? En effet. Ils ne sont même pas tibétains.
Je ne reviens à ce blog que parce que je ne peux pas clore cette saison sans un mot sur le congrès du PS. Même si je reconnais le maigre intérêt des péripéties en cours. Mais j’en profite pour dire d’autres choses. Et je commence par elles. 

LES MAINS DANS LA NEIGE

Dans cette pub, le bel acteur imprime ses mains dans le ciment qui immortalise les talents sur le trottoir à Hollywood. Puis il monte dans sa belle grosse auto de la super marque « schmoll » et roule jusque sur « le toit du monde » comme dans un rêve tellement sa bagnole est merveilleuse. Là, on le voit avec un petit gosse et ils impriment tous les deux leurs mains dans la neige. Le gosse sourit comme un soleil. Happy end. Mais dans cette image il y a un truc qui me cloue. Le gosse a des dents de lait. Il lui en manque deux devant. C’est vraiment un petit gosse en somme. Mais il a la boule à zéro et un sari de moine tibétain. Ce gosse qui a des dents de lait est moine. Et personne ne dit mot. C’est une pub qui passe tous les jours sur votre foutue télé. Mais l’état d’abrutissement sur lequel débouche la campagne anti chinoise et pro Dalaï Lama est telle que personne ne s’insurge de voir donner en spectacle un môme qui a des dents de lait et qui est moine. On suppose que c’est parce que c’est dans leur nature à ces gens, là bas,  de donner leurs gosses tous petits au monastère. On ne va pas les embêter avec les Droits de l’homme et ceux de l’enfant ceux là alors que nous devons nous soucier de la protection de leur culture millénaire « si riche » à propos des enfants des femmes et des monastères. N’y est-il pas heureux et souriant ce gosse quand un vieux monsieur blanc vient jouer avec lui à mettre les mains dans la neige ? D’ailleurs le slogan final, si parlant dans ce contexte, souligne bien que nos différences sont très importantes et que on est plus riches d’elles et bla bla bla, le refrain habituel pour trouver normal la différence des droits. C’est une sorte de racisme light. Que font les « grandes voix » de la bonne conscience ? Motus. Silence. Ou sont les défenseurs des droits de l’homme au Tibet ? Menard et son cirque ambulant ? Bernard Henry Levy ? Précisément celui-ci ne peut pas être partout. Il mène une lutte implacable contre le danger terrifiant que représente Siné et ses incitations à la haine raciale bien connues. Ici, dans « la patrie des droits de l’hommeuuuu » la parole est d’abord à des énergumènes comme ces deux bouffons « ex membres de la ligue communiste » (la seule qualité au nom de laquelle ils s’expriment) qui ont eu le privilège séance tenante d’une tribune dans « Le Monde » pour dénoncer, sans blêmir de honte, la  dérive anti sémite de la ligue communiste ? Et pour le reste, feu sur la Chine !!! Médaille d’or le journal « Le Monde » qui publie quatre à cinq articles anti chinois par jour ! Imaginons une pub  (je rêve) où l’on verrait pendant disons une demi seconde une réalisation positive de la Chine. Bon. Non. Disons un quart de seconde car sinon mon exemple manquera de réalisme compte tenu de la surveillance anti chinoise implacable du service international de l’industrie du spectacle et des médias. Que se passerait-il ? Ca ne vaut même pas la peine de le raconter.

FAIRE SON DEVOIR
Et moi, pourquoi est-ce que je parle de ça ? Parce que le devoir d’une conscience libre, d’une conscience du type de celles qui sont encensées quand elles s’expriment chez les autres et résistent à l’idéologie dominante de leur zone, le devoir est de montrer que tout ceci est une farce pitoyable. Un bourrage de crâne et un flicage des cerveaux comparable, avec des méthodes différentes, à celui qui est dénoncé par ailleurs avec des trémolos dans la voix. Le dessinateur Sine ne menace personne, ses propos ne sont pas antisémites. Toute la vie de Siné, qu’on aime ou pas, témoigne qu’il n’a rien à voir avec le racisme. De toute façon, dans le contexte de Charlie Hebdo,  ce qu’a dit Edwy Plenel sur le sujet est si juste que je n’y ajoute pas une ligne. La preuve ultime de l’ineptie de cette bataille d’accoutumance de l’opinion au flicage communautariste et aux fatwas de la bien pensance, c’est qu’aucune plainte n’est déposée contre Siné alors même que dans notre pays, fort justement,  l’anti sémitisme n’est pas une opinion mais un délit. Quand de vrais antis sémites frapperont, ils auront les mains d’autant plus libres que toutes les munitions auront été usées pour rien par ces batailles sans objets qui sèment le doute sur les intentions réelles de ceux qui les mènent. De même, la mode pro Tibet et anti chinoise est une création de propagande certes efficace mais sans consistance sérieuse. Elle est destinée à fabriquer des reflexes pavloviens pour entrer dans la nouvelle ère de l’histoire du monde. C’est la culture du « choc des civilisations ». Pour les nord américains et leurs griots, les Jeux ne doivent pas être une réussite mise au crédit de la Chine. La Chine ne doit pas faire la démonstration de son entrée réussie comme candidate à la première position dans le monde. A cette logique belliqueuse absurde, construite à coup de stéréotypes à la limite du racisme il faudrait plutôt une alternative raisonnée. Il ne manque pas de scénarios à ce sujet. Mais tous commencent par la résistance à l’idéologie du « choc des civilisations » dont l’ethnicisme et le communautarisme sont le navire amiral.

UNE ALTERCATION PENDANT UN INTERROGATOIRE
Je ne veux pas finir ces lignes sans rendre un hommage au journal « Le Monde » en dépit de tout ce qui m’oppose à certains de ses rédacteurs. Le 5 août il a publié la photo d’une des 40 000 détenus (selon Edwy Plenel) des prisons secrètes de la CIA. Page 5. Une face de chien mourant. 36 ans, mère de trois enfants, enlevée depuis cinq ans. « Son apparition, écrit le journal « Le Monde », a permis de découvrir une jeune femme vêtue d’un tailleur et d’un foulard, portant les stigmates d’une blessure par balle reçue lors d’une altercation survenue pendant son interrogatoire ». Vous avez bien lu. Une altercation entre une femme et un revolver. Page cinq d’un seul journal dans ce pays. Les crocodiles qui ont si abondamment versé des larmes sur Soljenitsyne n’auront pas eu un mot pour le nouvel archipel du goulag secret des USA.
Comme je parle encore de presse, je ne peux pas quitter cet écran sans appeler à participer à la collecte de fonds de soutien du journal « l’Humanité » pour se sauver de la noyade. « L’Huma » on aime ou on n’aime pas. Mais on en a besoin. En tous cas quand on est de gauche. On ouvre ce journal et on sait ce qui se passe sur la planète où existe cette étrange espèce disparue de tous les autres journaux: les salariés. Le monde du travail. Les gens ordinaires. Et aussi sur tout ce qui bouge pour tenter d’inverser la roue du char libéral. Je ne dis pas qu’on est ensuite d’accord avec ce qui en est écrit. Mais du moins peut on construire sa pensée, organiser sa propre collecte d’informations. Faites le test un jour. Un seul. Achetez « l’Humanité » et deux ou trois autres quotidiens. Et comptez le nombre d’articles que chacun publie à propos de la planète salariale. Que serait la vie sans ce journal ? Si vous n’avez pas la réponse, je vous plains. Moi je mets la main à la poche à la mi août.

LE CONGRES
Je me souviens que j’ai promis des nouvelles de la préparation du congrès socialiste. Mais que peut-on en dire ? Je suis désespéré de voir le niveau affligeant des prémisses de ce congrès alors que déferle une crise du capitalisme aussi violente que celle en cours.  Mais seuls les sectaires ou les illuminés se réjouissent de la déchéance du PS. Car les gens sensés savent qu’elle va coûter cher à toute la gauche. Je rassure les rares blogueurs de cet août incertain. Le travail de préparation du congrès socialiste avance aussi de mon côté. Et c’est à dessein qu’il n’en est pas question ici. Pas de festin sans cuisine faite avec délicatesse, au calme, loin des regards des convives. Pour ma part plutôt qu’à gesticuler j’invite au travail sérieux et appliqué. Un congrès socialiste est une bataille de fond. Je la mène avec mes amis comme un romain, avec une application de terrassier qu’aucun travail de déblaiement et remblaiement n’arrête ! Coté terrain chacun continue l’humble et indispensable tâche de collecte des signatures d’adhésion au texte de notre contribution « pour réinventer la gauche ». Cette base militante consciente est notre force. Pour déposer une motion, évidemment. C’est à cela que nous nous préparons sans aucune illusion sur je ne sais quelle martingale qui nous offrirait un raccourci semé de pétales de roses et d’acclamations approbatrices. Avec mes amis nous l’avions annoncé :  « Seuls s’il le faut » avions nous écrit. Mais ce n’est pas ce qui s’annonce. Nous ne serons pas seuls. Certes nous ne participerons pas aux divers regroupements actuellement en cours. S’ils tiennent au-delà des articles de presse qui décrivent leurs étranges combinaisons, ils ne nous conviennent d’aucune manière.  Nous les jugeons ou bien confus (voir les « reconstructeurs » de Fabius à Strauss-Kahn en passant par Hamon sous la houlette de Martine Aubry) ou bien évidemment sans rapport avec ce que nous défendons. Et nous ne comprenons pas davantage le rassemblement auquel travaille Julien Dray depuis 2002, projet à cause duquel l’ancienne gauche socialiste a explosé : de Hollande à la gauche du parti. Mais pour Dray de toute façon, la gauche du parti c’est Emmanuelli et Hamon. Point barre. Petit malin. C’est avec cette "gauche" là qu’il avait déjà réussi le bouclage de la piteuse synthèse de confusion au congrès du Mans. Il aurait tort de se priver d’une aussi complaisante « gauche du parti ». De toute façon le « rassemblement de la gauche du parti » pour lequel nous avons déjà usé tant d’heures de pétition, contacts et discours, il vaut mieux ne pas y compter davantage que dans les précédents congrès. Les partenaires qui ont accepté d’ouvrir le dialogue sont déjà connus. Avec eux le travail est en cours.  Les autres ont d’autres préoccupations, d’autres attirances et bien fol qui accepterait de s’en remettre à leur appétits. Ils ne seront de gauche que si personne ne veut d’eux dans les gros troupeaux. Ils n’ont pas d’autonomie politique. Mais une fois rejetés par les autres, que valent-ils ? Idéologiquement à peine para syndicaux, peu fiables, avides de synthèse à n’importe quel prix, profondément incrustés dans les pâturages du PSE, ils forment une troupe disparate dont les états de service depuis trois congrès sont une « série b » de l’histoire de la gauche du parti. Poperen, Chevènement ou bien la Gauche Socialiste entre 1988 et 2002 étaient des courants idéologiquement délimités, producteurs d’idées et de stratégie globale. Là c’est quoi ? Gardons espoir cependant. Que faire d’autres ? Mais travaillons à ne nous mettre dans la main de personne. C’est comme ça que nous menons notre barque. Sinon il n’y aura plus de gauche autonome au PS. Et donc plus aucun barrage contre la ligne « démocrate ». C’est cela l’enjeu pour nous. Car si nous échouons nous connaissons le résultat. Il est sous nos yeux en Italie. La gauche historique, socialiste, communiste et Verte est rayée des deux assemblées. C’était pourtant le modèle invoqué à la tribune du précédent congrès socialiste qui faisait la fête à Prodi avant d’aller tous défiler en rangs serrés devant le pitoyable Walter Veltroni, le blair italien qui a tué la gauche. On ne peut éviter ça sans une certaine intransigeance.


1 251 commentaires à “Pause d’été”

Pages : « 13 4 5 6 7 [8] 9 10 11 12 1326 »

  1. 351
    JM dit:

    une fois de plus vous avez lu "à la va vite", en interprétant.
    c'est ce qui rend les échanges avec vous très épuisants.
    quelqu'un a dit de vous et d'autres ici un jour, qu'il était fatiguant de devoir sans arrêt justifier de tout. j'ai la même fatigue.
    où ai je écris que tous les élus étaient des pourris?
    où ai je écris que je souhaitais"tout raser"?
    nulle part.
    je l'ai déja écris noir sur blanc par contre, que c'est un système dévoyé et à bout de souffle qui pousse à renoncer au devoir de représentativité.
    vous résonnez trop sur les personnes, pas assez sur les systèmes et leur puissance à orienter très fortement les comportements individuels ; or, les partis, la république, la démocratie, le modèle vénézuelien, le libéralisme, le socialisme, etc, ce sont des systèmes, avec des règles.

    pour ce qui regarde le sujet'assemblée constituante', je le dis très clairement : le système n'a plus de valeur en ce qui concerne la représentativité.
    il a par ailleurs pris le pli de promouvoir aux plus hautes fonctions non pas ceux qui serviraient le mieux le pays, mais ceux et parmi eux les pires corrompus, ceux donc qui ont le mieux osé profiter des faiblesses du système.

    Sans corriger le système républicain en lui redonnant le minimum qui n'est plus respecté, cad la représentativité et l'équilibre des pouvoirs, rien ne changera, jusqu'à ce qu'évidemment les choses ne craquent bruyamment car un système à ce point corrompu et générant de tels gaspillages et déséquilibres ne peut que s'écrouler.

    Attendrons nous sagement alignés ce crack politique et social qui sera brutal, en continuant à donner une quelconque légitimité aux leaders qui sont issus de ce système devenu totalement perverti et illégitime?
    Continuerons nous à être suffisamment idiots et dociles pour croire aux promesses et vertu de programmes politiques vidés de toute substance réelle?
    Préfèrerons nous rejoindre un extrême quelconque qui donnerait des solutions simplistes à des problèmes complexes et pousserait les gens dans la rue sans avoir nulle part où les emmener?
    Je ne participerai à aucune de ces folies!

  2. 352
    JM dit:

    Copié/collé

    Mais nous sommes d’accord Maxou, que ce soient dans les syndicats ou les appareils politiques, les gens ne sont pas tous pourris.

    Comme partout, il y a
    - une minorité de vrais pourris
    - une minorité de vrais Hommes et Femmes responsables (du genre par exemple de ceux de l’Ump qui malgrès les promesses et les menaces ont résisté et voté Non à Versailles)
    - et une majorité composée soit d’idiots, de faibles, de lâches, d’influençables, de fainéants, etc.

    Et c’est la que les choses se compliquent.

    Car cette majorité penche d’un côté ou de l’autre de la ligne jaune en fonction DU SYSTEME et des comportements qu’il favorise et récompense.

    Or, notre système républicain et démocratique a perdu pour de multiples raisons, en 30 ans, sa substance et ses qualité régulatrices, comme ailleurs d’ailleurs.

    Et cette majorité penche alors du mauvais côté, ou laisse faire pour ne pas perdre son gagne pain.

    Voilà le mécanisme infernal qui s’est mis en place, avec le soutien bien entendu des intérêts privés qui peuvent ainsi tirer bénéfice de tout celà aussi.

    Et voila pourquoi c’est le système de règles même, la Constitution et les modalités de représentation qui doivent être rénovées avant tout.

  3. 353
    JM dit:

    Copié/collé

    Je suis tout à fait d’accord avec toi, ceux que tu appelles les ouiistes, et qu’on peut traduire en gros par UMP/PS+Modem pour calquer sur les appareils, ont confisqué la représentativité démocratique et le reste, avec l’aide financière et médiatique plus ou moins planifiée et directe de qui on sait, les intérêts privés pour faire large.
    Et je suis tout à fait d’accord avec toi qu’il n’y a rien à demander à ces gens là, puisque de toute façon ils se sont dédouanés des demandes du plus grand nombre, des intérêts collectifs, des lois, des règles, de la démocratie, de la république, de tout!

    Mais toutefois, je crois résolument que pousser en avant, mediatiser, promouvoir, développer concrètement ce qui tourne autour de cette idée de Constituante d’un point de vue idéologique et pratique, doit faire partie de l’engagement DE BASE et OMNIPRESENT des républicains.

    En effet :

    - nous sommes tombés d’accord pour dire que sans celà, même sortis de l’Europe, rien ne changera.
    - tu connais la nature humaine et celle des appareils. Même si les Nonistes pour employer ton clivage devaient revenir au pouvoir SANS QUE CETTE CONDITION AIT FAIT PARTIE DE LEURS ENGAGEMENTS, ils ne changeront pas alors les règles car les changer, c’est forcément pondérer les choses (Constitution et mécanismes de représentativité) au détriment de la classe politique arrivée au pouvoir, qui devrait rompre avec la toute puissance autarcique de l’exercice du pouvoir.
    Regarde comme Mélenchon le Noniste parle d’une Constituante faite par les parlementaires européens désignés dans le cadre de ce système non démocratique et légitime.
    Regarde comme Dupont Aignan pour le moment en tout cas ne se positionne pas sur ce point.
    Quant aux intégristes de droite ou de gauche, no comment….!

    Voila les raisons pour lesquelles travailler à cette idée de Constituante et la promouvoir comme absolument prioritaire, pour peser par exemple sur les Nonistes et leurs engagements, est essentiel.

    Quant au cas où les choses devaient mal tourner dans les années proches pour des raisons de crise majeure, ce travail poserait les bases pour que les choses se fassent plus sainement et de manière moins improvisée.

    Voilà.

  4. 354
    Claire Strime dit:

    "Ossétie du Sud: les juifs russophones appuient l'idée d'un tribunal international
    17:59 | 12/ 08/ 2008
    MOSCOU, 12 août - RIA Novosti. Le Congrès mondial des juifs russophones (CMJR) appelle la communauté mondiale à qualifier objectivement les actes des autorités géorgiennes et soutient la proposition de créer un tribunal international pour l'Ossétie du Sud, lit-on dans la déclaration du président du Congrès Boris Spiegel.

    "Nous déclarons que le mal ne doit pas rester impuni! Le Congrès mondial des juifs russophones soutient la création du tribunal international pour apprécier objectivement les agissements des autorités géorgiennes à l'encontre des civils, contre son propre peuple. Ces forfaits doivent recevoir une appréciation adéquate de la part de la communauté mondiale. Ceux qui ont donné l'ordre de commencer la guerre doivent répondre de leurs actes. Ce genre de situation ne doit pas se répéter", lit-on dans le document.

    Le peuple juif, souligne le document, ayant été lui-même victime d'un génocide ne peut pas être indifférent à la mort de femmes, d'enfants et de vieillards sous les balles de gens armés.

    "Le monde a vu encore une fois que les ambitions des hommes politiques imprévoyants l'emportaient sur la vie des gens, de la population civile. Le monde voit les faits de la violence de l'armée géorgienne envers les habitants de l'Ossétie du Sud. Des milliers de gens sont morts, la capitale de la république est en ruines", a noté le président du Congrès Boris Spiegel.

    L'armée géorgienne est intervenue dans la nuit du 7 au 8 août dernier en Ossétie du Sud, une des deux républiques sécessionnistes qui revendiquent leur indépendance par rapport à la Géorgie. Elle a pilonné Tskhinvali, la capitale, à coups de mortier et de lance-roquettes multiples Grad, détruisant complètement la ville et tuant au moins 2.000 civils selon les estimations russes. Plus de 34.000 Sud-Ossètes auraient déserté la région, et au moins dix-huit soldats de la paix russes ont trouvé la mort."

  5. 355
    jennifer dit:

    ok j'ai mal lu mais vous même n'êtes pas exempt de ce travers, en particulier avec moi. Bon là franchement je n'ai pas le temps de tout lire ce que vous avez écrit.
    A +

  6. 356
    jennifer dit:

    J'ai quand même un peu lu ce que vous avez écrit et j'y vois "pour ce qui regarde le sujet ‘assemblée constituante’, je le dis très clairement : le système n’a plus de valeur en ce qui concerne la représentativité."
    Je n'y comprends rien, je pensais que vous souhaitiez une constituante, à moins que ce ne soit une erreur de frappe?

    Je ne pense cependant pas que tout dépend d'une question de forme et de démocratie. Certes le système est pourri comme vous le dites et depuis des siècles et une vraie démocratie est une exigence indispensable mais il y a d'autres problèmes par exemple avec Sarkozy. Il est antidémocrate, voire très autoritaire et la démocratie est sacrément en danger avec lui mais il y a plus que cela. Il représente des intérêts économiques, militaires qui sont un danger pour la France et aussi pour le monde

  7. 357
    dominique dit:

    Je reprends ce blog à la volée ! eh bien ça chauffe dîtes moi !
    Tout un tas de bêtises sur tout, n'y voyez pas de malices, vous m'êtes malgré tout sympathiques... il faut bien rire un peu et vous m'y aidez ma foi.

    jennifer : la guerre sainte n'est pas une position du coran que je sache = à verifier justement ! vous sachez peut etre mal !

    H2 : " vous etes vraiment trop con. Comme s'il n'y avait pas de pure merveilles dans la tradition musulmane "
    Des noms, des oeuvres, des faits s.v.p ou bien c'est vous qui serez décidement trop con et pas son contraire. Les généralités sont faciles les exemples irréprochables.

    dieu vous punira de tant d'infamies ! dieu seul sonde le coeur et les reins ne vous mettez pas a sa place. Histoire de l'oeil, de la paille, de laa poutre etc..

    JM = " ouvrez vous un peu en voyageant dans les pays arabes vous deviendrez moins cons et franchouillard "
    Si ça vous interesse j'ai des amis " de gauche " qui sont allés en visite dans un pays Arabes, ils sont remontés dans leur bus en quatrième vitesse sous les jets de pierre parceque certains avaient pris des femmes en photos.
    Comme vous voyez con et franchouillard ce sera vous quand vous irez avec vos belles idées voir des gens qui rien à voir avec vous et pensent bien différemment.

    Ce qui m'énerve = Pourquoi vouloir résoudre les problèmes du monde alors que c'est déjà la m**** chez nous. Pourquoi croire que l'on est forcément aimés par les étrangers. Pourquoi baisser forcément son froc alors que personne ne nous le demande. pourquoi ne rien connaitre et parler de tout. Il est vrai que pour jennifer wateau wermer et compagnie sont des insultes ignobles.

    Merde alors ! un phare nouveau éclaire le monde qui nous était inconnu ! elle nous tracera le chemin. Magnifique !

  8. 358
    jennifer dit:

    En fait après réflexion, je pense qu'avec juste la démocratie on pourrait réformer la société mais une vraie démocratie. Mais il faudrait en plus la possibilité d'expression. Au Venezuela, il y a maintenant une vraie démocratie en marche qui part de la base et c'est très impressionnant. Mais l'opposition contrôle la majorité des medias (autour de 80 ou plus %) et sape sans arrêt par des tas de mensonges ce qui se fait de bien. Il paraît que c'est la même chose en Bolivie. Donc les medias et leurs mensonges sont un vrai pouvoir.
    Mais pour avoir des medias il faut du fric (cf Libe justement).

  9. 359
    jennifer dit:

    Dominique
    C'est pas vraiment malin de prendre en photos des gens sans le leur demander. On n'est pas au zoo quand même, ce ne sont pas des singes. Vu le passif de colonisations dans tous ces pays, c'est compréhensible qu'ils n'aiment pas qu'on les prenne pour des cobbayes exotiques à montrer.

    Moi j'ai pas lu mais Mahmoud Darwich, le poète palestinien qui vient de mourir, il paraît que c'était vraiment un poète de grande valeur.

    Il y a aussi Oum Kalsoum la chanteuse égyptienne sur laquelle il y a une exposition à Paris et là j'ai écouté. Une voix superbe, mélancolique. Malheureusement je ne comprends pas les paroles. En tout cas, cela vous donne le frisson.

    Ca c'est pour les contemporains mais il y a des chefs d'oeuvre d'architecture. Il y a aussi leur apport en médecine (Avicennes). Je suis sûre que H2 aurait plein de choses à nous dire sur le passé, l'art etc..

  10. 360
    jennifer dit:

    Merci Claire Strime de toutes ces info sur l'Ossetie du Sud. Au moins un autre son de cloche!

  11. 361
    dominique dit:

    Toujours ler probleme avec les poetes étrangers, c'est la traduction, pareil pour Rilke il a écrit en français mais pas tout. De plus une bonne traduction ce n'est pas n'importe quoi, un simple traducteur est totalement insuffisant il lui faut à lui aussi....le talent en plus.

  12. 362
    jennifer dit:

    On vient de m'envoyer le lien de RIA Novosti

    J'y lis: 17:52 | 12/ 08/ 2008

    MOSCOU, 12 août - RIA Novosti. Le ministère russe de la Défense a rejeté mardi les affirmations de Mikhaïl Saakachvili prétendant que la Russie continuait à tirer sur trois villages de l'Ossétie du Sud peuplés par des Géorgiens.

    "Nous nous attendions à des provocations médiatiques, et nous sommes sûrs qu'elles se poursuivront et iront jusqu'à l'usage de photos et de reportages de télévision préfabriqués", a affirmé à RIA Novosti un porte-parole du ministère russe.

  13. 363
    JM dit:

    Quand aurez vous enfin compris que la seule raison de ma présence ici, parmis vous, chers lobotomisés, est de vous emm****r pour ne pas que vous parliez de choses serieuses ? Perso, je m'en branle de vos débats, c'est naze... je fou par ci par là quelques remarque bien polémiques, et ca repart pour 5O commentaire

    sourire :-)

    Je fais ca sur plusieurs autres blog, ca marche partout...
    ah.... la douceur du soir prête à la franchise !

    a+

  14. 364
    jennifer dit:

    Il y a sûrement une part de vérité dans ce que vous dîtes car parfois c'est vrai on lit vos efforts pour détourner les conversations. De toute façon c'est cynique comme pas mal de choses que vous dites sur les gens. Vous avez en vous une certaine dose de misanthropie.

  15. 365
    jennifer dit:

    Mais vous avez aussi des positions politiques bien tranchées et une hargne contre les militants que vous pourchassez sur ce blog. C'est aussi un combat très précis que vous menez, pas juste pour nous emm****r vaguement mais pour saboter très précisément les gens qui s'intéresseraient sincèrement à Mélenchon
    Là où les débats vont bon train vous aimez amener la zizanie.Sûrement un besoin de défouler votre agressivité. J'imagine que cela ne doit pas se limiter à ce blog mais doit se passer aussi dans votre vie quotidienne

  16. 366
    maxou dit:

    Bonsoir à tous,
    Toutes mes excuses si je change de sujet mais, mes connaissances géopolitique sont trop limités pour pouvoir apporter quelques idées cohérentes aux débats.
    Je persiste et je signe, pas de constituante possible sans l'aide de certains politiques, je persiste a penser qu'ils ne sont pas tous pourris, le gros problème est de s'accorder pour savoir avec l'aide des quels ?
    Chacun va vouloir imposer les politiques de sa chapelle, et là bonjour les dégâts !
    Le désaccord est obligatoire déjà je sais que JM, ne veux aucun politique, il ne dit pas tous pourris... il dit les politiques pour moi sont tous disqualifiés!, et moi je dit que ça veux dire la même chose !
    La même chose exactement avec les syndicats, je dit pas de constituante possible sans une aide syndicale et là les mêmes problèmes..........
    Donc malheureusement il n'y aura jamais de constituante possible !
    Il ne reste plus que le bulletin de vote, ou si une grosse mobilisation (manifestation grève)
    avec l'approbation et le soutien populaire ? et là je n'y crois plus les citoyens sont désabusés sclérosés, résignés !

  17. 367
    jennifer dit:

    OK, c'est bien beau la constituante mais on n'est pas en Amérique latine ni à la veille de la révolution française. Il faut un certain état de mobilisation pour imposer cela et on en est très loin. Mais en soi qui peut être contre?
    Je pense oui comme tu le dis Maxou, qu'il faut s'adresser aux politiques et syndicalistes existants et les mettre face à leurs responsabilités juste et simplement pour virer Sarkozy! La constituante ce sera pas avec cette droite ni la gauche qui va gagner. Donc c'est de beaux rêves, ou une direction générale vers laquelle on peut s'orienter mais pour l'instant il faut quand même virer Sarkozy. Et je dirais même plus modestement, il faut créer un rapport de forces pour qu'il arrête ses réformes. C'est l'urgence et il n'y a que cela de réaliste. Et pour le faire je suis d'accord qu'on doit s'adresser aux élus maintenant. Chacun peut le faire sur son truc à lui, sur ce qui le choque le plus. JM sur Hadopi et d'autres sur la santé, la politique médiatique de désinformation sur l'amérique latine... Ce ne sont pas les sujets qui manquent. Contactons les gens, organisons des réunions d'information pour sensibiliser les gens, utilisons le net, faisons des pétitions etc...
    Je sais on va me dire que je ne suis qu'action et action mais vraiment ça urge. La situation est GRAVE.

  18. 368
    jennifer dit:

    Il faut réapprendre à agir, ne serait-ce que de petites actions. Bien sûr je ne suis pas contre réfléchir. Disons: réfléchir+agir. Ca fait des mois que certains discutent sur ce blog. Les idées se sont affinées, et il faut continuer mais quand même on ne peut pas que réfléchir quand l'autre Sarko lui il agit et vite. Lui, il est hyperactif et nous cela fait régresser nos droits et nos acquis à la vitesse grand V et on en est ébahis, quasi paralysés tant il va vite. On n'a pas le temps de reprendre son souffle, que, pan!, une nouvelle attaque!

  19. 369
    JM dit:

    A TOUS.

    LE POST 363 N'EST PAS DE MOI!

    Celui qui l'a fait est un conard de première.

    Je rappelle pour ceux qui ne le savent pas que dans une communauté en ligne, utiliser le pseudo d'un autre pour poster quelquechose dans ce genre est le PIRE des comportements qu'on peut avoir.

    Connard quand tu me liras, comprend bien ce que je pense de toi...

  20. 370
    JM dit:

    Putain, si c'est du digeo ou du pierreL...!

    Je suis furieux là!

  21. 371
    JM dit:

    Du coup, ca complique les choses. J'aimerai bien embrayer sur le post 358 de jennifer, mais entre temps il y a en a eu d'autres en réaction à ce faux commentaire posté par une pourriture.

    Je ne sais même plus si ca vaut la peine que je réagisse, à jennifer ou à max.
    :( !

    Connard d'usurpateur de pseudos, c'est vraiment un comportement qui vient saper toute une communauté!
    Imaginons que je me rabaisse à agir aussi connement vis à vis de la communauté, en prenant le pseudo digeo,ou pierreL, ou JlMélenchon, ou un autre.
    Vous imaginez...
    Là oui, c'en est vraiment fini de ce blog!
    Ainsi, ce genre de comportements est bien pire que les échanges verts car il détruit une communauté!
    Et je ne le ferai jamais, bien entendu.

  22. 372
    JM dit:


    Connard d’usurpateur de pseudos, c’est vraiment un comportement qui vient saper toute une communauté que le tien!

    Imaginons que je me rabaisse à agir aussi connement vis à vis de la communauté, en prenant le pseudo digeo,ou pierreL, ou JlMélenchon, ou un autre.

    Vous imaginez…
    Là oui, c’en est vraiment fini de ce blog!

    Ainsi, ce genre de comportements est bien pire que les propos les plus verts et les engueulades les plus franches, car il détruit une communauté!

    Et je ne le ferai jamais, bien entendu.

    Connard celui qui a fait ça, internaute immature, bloggueur de m****...

  23. 373
    JM dit:

    Juste en réaction rapide parceque je suis plutôt d'humeur à mettre mon poing dans la gueule et plus de celui qui a emprunté mon pseudo pour ce post 363, ceci :

    ce besoin de changer les règles se fait sentir chez bons nombre de politiques, et ceci particulièrement aux niveaux locaux.
    il n'y a RIEN à espérer des politiques d'envergure nationale par contre, Mélenchon y compris.
    ce changement INDISPENSABLE de règles (Constitution/Mécanismes de représentativité/Cas des media au minimum) doit être promu et poussé aux niveaux LOCAUX, auprès des élus qui aiment leur territoire, et leur pays.

    pour bien comprendre pourquoi ce changement de règles est indispensable et condition de tout le reste, et ce besoin que les militants et tous les citoyens engagés poussent les associations, les élus locaux, les électeurs à L'IMPOSER, réfléchissez à ceci, l'exemple italien.

    Il ne faut pas se focaliser seulement sur l'exclusion de Sarkozy sans que cette exclusion se fasse sans la nécessaire redéfinition des règles par une assemblée constituante qui écarte ceux qui étouffent le système.
    ---> exemple italien
    - c'est tout le système de représentation et de fonctionnement qui est vérolé
    - ceci est accentué par le rôle des media et des lobbies privés
    - en italie, berlusconi, le Sarkozy transalpin, a eu le pouvoir une premiere fois
    - rien n'a pu l'empecher de le reprendre car AUCUNE DES REGLES DE BASE qui rendent le système corrompu n'a été modifiée par la gauche qui a repris le pouvoir entretemps, car cette gauche est plus ou moins nourrie au même râtelier.

    ----> si on ne change pas les règles, la mauvaise herbe se maintient ou repousse encore plus forte.
    Les associations, les élus locaux, les Ong, les citoyens ayant compris cela, sont les seuls alliés possibles.

  24. 374
    jennifer dit:

    Je suis d'accord avec vous JM. C'est scandaleux de faire cela. Je ne comprenais pas vraiment pourquoi vous disiez cela. Je ne veux pas engager maintenant un débat sur votre agressivité en général car justement elle avait disparu aujourd'hui.
    Je demanderais donc au modérateur s'il n'est pas en vacances non seulement de retirer le faux message JM mais aussi mes deux posts suivants qui seraient sinon complètement incompréhensibles

    Que vouliez vous dire sur mon post 358?

  25. 375
    jennifer dit:

    Et comment on change les règles de notre petit niveau de citoyen lambda, un tout petit peu militant?

  26. 376
    JM dit:

    Laissez tomber pour le modérateur.
    Que le con qui a fait ça garde sous ses yeux sa connerie exposée, et ma réaction!

    Lisez mon post 373 et dites ce que vous en pensez, si c'est clair pour vous.

  27. 377
    jennifer dit:

    Oui le système italien est vérolé de fond en comble.
    Le système vénézuelien l'était avant Chavez. Il a été élu comme tout élu avec le système en place. Puis petit à petit ce sont mises en place les missions (alphabétisation, santé etc... une trentaine en tout) qui sont prises en main par la base, les conseils communaux idem, il y a en dans les quartiers etc.. N'empêche que l'ancien système existe toujours, côte à côte et qu'il est toujours aussi corrompu et que c'est le gros problème. Quand l'argent descend par ce biais-là il est intercepté et les projets ne se font pas, il va dans les poches individuelles. Mais on ne peut pas s'en passer encore de ce système car ce sont tous les cadres intermédiaires formés en majorité sous la IV république et avec des dizaines d'années d'habitude de corruption. Donc les deux systèmes coexistent et ça chauffe pas mal là-bas à cause de ça.

  28. 378
    jennifer dit:

    Votre post 373, je suis entièrement d'accord mais seulement je ne vois pas comment faire. Je connais un peu ce qui se passe au Venezuela comme je viens de vous l'expliquer mais vous voyez c'est dur. Il a fallu faire naître des circuits parallèles et donc en quelque sorte deux systèmes coexistent. Il faudrait qu'un jour le 2 ème système s'étende plus pour prendre la majorité. Mais c'est pas joué du tout et en plus les medias sont majoritairement avec l'opposition.

  29. 379
    JM dit:

    l'exemple du système italien, je l'ai simplement utilisé pour montrer que la focalisation sur "mettre Sarkozy hors d'état de nuire" SANS changer les règles n'est pas une solution.
    le système français est presque aussi atteint et malade.
    comme celui d'autres pays d'ailleurs.

    la question est qu'il faut recréer de la démocratie.
    non pas viser une démocratie idéale, mais redonner une réalité, QUI N'EXISTE PLUS, à ceci :
    - des représentants qui représentent les intérêts de leurs électeurs et sont "protégés" des pressions des lobbies privés.
    - un ensemble politique plus équilibré qui représente la réalité du pays.
    - un fonctionnement institutionnel qui replace le rôle du représentant sur le bon chemin!
    - et plusieurs autres points importants, comme cette tare que constitue la professionalisation de la classe politique, le rôle des media, l'absence de mécanismes de feedback et contrôle au cours de l'exercice du pouvoir.

    Donc : agir local : associations, ong, élus, citoyens.
    Oublier les politiques nationaux actuels une bonne fois pour toute.

    L'expérience vénézuelienne peut être précieuse d'ailleurs.
    Comme certaines expériences des pays tels que le danemark sur des sujets qui regardent la democratie participative et les conférences de consensus (rien à voir avec le truc de Royal!)

  30. 380
    jennifer dit:

    Mais quand même j'ai bien Jean-Luc Mélenchon. Ca on ne peut lui enlever. Je trouve qu'il a eu du culot de parler de la vie des cheminots au sénat en novembre pour défendre leur retraite. J'ai lu ses interventions et je n'en revenais pas. En plus c'est un très bon orateur. Ils parlaient de la vie des cheminots devant des gens qui n'en avaient sans doute jamais fréquenté de leur vie, des gens bien installés dans leur poste de sénateur. Il disait plein de choses justes, réelles. Il cassait une logique de ronron institutionnel. Peut être que les autres sénateurs n'écoutaient pas mais il était vraiment dans une autre type discours que les rhétoriques ronflantes des débats au somment. Si les cheminots avaient pu lire ou écouter ses discours, ils auraient vraiment été contents. Peut être cela aurait été encore mieux si il avait dit en plus: je donne la parole à un cheminot qui vous expliquera lui-même.
    S'il faisait cela avec toutes les luttes et toutes les préoccupations réelles des gens, alors là la base aurait vraiment une voix au sommet.

    En tout cas dans le système existant c'est ce genre de choses qu'on peut faire et Jean-Luc Mélenchon s'y prête. Maintenant pour créer un autre système par quel bout commencer. En tout cas on peut toujours utiliser Jean-Luc Mélenchon pour faire une autre politique dans le système existant

  31. 381
    JM dit:

    je ne dis pas que c'est simple.
    je dis par contre que c'est la SEULE voie pour espérer sortir de cette situation économique et politique d'ensemble, et repartir sur des bases qui permettent une société plus équilibrée que cette abhération actuelle.

  32. 382
    JM dit:

    personnellement, après 6 mois"d'étude" du politique Mélenchon, j'ai déja dis ce que j'en pensais.

    si vous aimez jlm, et souhaitez rester dans son giron, faites votre possible pour lui imposer cette idée.
    mais je ne crois pas qu'il soit homme à être suffisamment républicain dans l'âme pour pousser dans ce sens.
    il est bien trop installé dans sa position d'alibi de gauche du Ps, bien trop installé dans ce jeu de règles dévoyées pour oser les remettre en cause.

  33. 383
    jennifer dit:

    Oui sur ça je suis d'accord avec vous. Moi je craquerais dans le PS et je trouve que les débats d'alliance comme par exemple avec Fabius sont aprincipielles. Qui peut croire que Fabius avait fait un tournant à gauche? Bon peut être une alliance tactique pour le referendum mais c'est tout. Le PS a l'air bien pourri mais quand même il reste le parti majoritaire avec 150 000 adhérents.
    D'un côte je me dis il faut forcément y être car tous ces gens à part les éléphants sont bien. D'un autre côté le genre de débats foireux qu'ils ont, centré sur leurs personnalités et leurs carrières en gros m'écoeurent complètement. En plus de cela sexiste, très peu de noirs ou d'arabes. Un truc puant quoi!
    Je m'étonne de lire que je suis "dans le giron " de Jean-Luc Mélenchon. Sans doute le suis-je en fait mais je me sens très indépendante de lui. Il s'avère qu'il dit des choses sur lesquelles je suis d'accord et donc sur cela je fais union avec lui mais je vis plus cela en termes d'union de personnes qui sont différentes, car je ne me sens pas du tout socialiste comme il se sent. Ce sont sur ses actions concrètes dans la situation politique française et aussi sur l'Amérique latine, où il est le seul à oser soutenir ouvertement et on l'entend (le PCF on ne l'entend pas du tout bien que dernièrement il soutienne un peu plus). C'est plus des alliances conjoncturelles mais si elles durent depuis plus d'un an.
    Je vais aussi à certaines de leurs réunions ouvertes (le PRS) car ce mouvement m'intéresse et j'apprends plus en voyant et écoutant les gens qu'en les lisant. Oui j'ai envie de travailler concrètement avec eux car je les sens différents. D'ailleurs je suis sûre que vous les aimeriez vous aussi car ils font des réunions de formation, où il ne s'agit que d'éducation et de discussion. C'est fort sérieux comme niveau.

  34. 384
    Joe Liqueur dit:

    Bonsoir tout le monde

    On a entendu tout et n'importe quoi à l'occasion de l'affaire Siné. Voici un peu de matière à (plus vaste) réflexion.

    Shlomo Sand, citoyen israëlien, historien, professeur à l'université de Tel-Aviv et spécialiste d'histoire contemporaine, publie en septembre chez Fayard un essai intitulé "Comment le peuple juif fut inventé".

    http://www.geostrategie.com/781/shlomo-sand-l%E2%80%99exil-du-peuple-juif-est-un-mythe

    Lire aussi le papier de Sand dans le dernier Diplo. Un peu brouillon, mais stimulant. Je ne me suis pas (encore) renseigné sur la fiabilité et la pertinence des écrits de Sand, mais il est urgent de le faire.

    Tout cela me ramène à une réflexion que je me suis souvent faite, et ce depuis mes cours d'histoire de première (ça commence à dater un peu) : le "droit des peuples à disposer d'eux-mêmes" est le cadeau empoisonné de Wilson à la démocratie et à la paix dans le monde.

    Quant à ce terme de "sémite", il me paraît urgent de rappeler qu'il s'agit d'un terme de linguistique, et de rien d'autre ; un terme emprunté à la Bible, ouvrage qui n'est pas un livre d'histoire mais un recueil mythologique (et accessoirement livre sacré, du point de vue du croyant).

    Sur un tout autre sujet, je vous recommande ceci (en 5 parties, Dailymotion vous propose la suite sur le côté (2 5, 3 5, etc…).

    PS : (dans ce Diplo, voir aussi l'amusant papier de Pierre Jourde en dernière page : "La machine à abrutir", sur le thème des media).

  35. 385
    jennifer dit:

    Pour préciser, les leaders du PS il faut les distinguer des militants de base. J'en connais de forts honnêtes. Par contre je pense que Jean-Luc Mélenchon en tant que dirigeant est quelqu'un d'honnête et de dévoué. Je ne pense pas comme beaucoup l'ont dit qu'il est sénateur pour avoir les privilèges d'un sénateur. Au contraire, il bosse comme un dingue, parcourt le pays de long en large pour faire connaître ses idées, étudie ses dossiers avec énormément de sérieux et a le courage d'élever sa voix seul contre tous, quitte à se faire huer, insulter et calomnier. L'homme est fait d'une bonne étoffe, j'en suis sûre

  36. 386
    Joe Liqueur dit:

    Ah m****, j'ai oublié le lien pour ce tout autre sujet. Le voici :

    http://www.dailymotion.com/playlist/xk80f_sitarane_ne-surtout-pas/video/x6ecbc_francafrique-lenvers-de-la-dette-15_news

  37. 387
    Joe Liqueur dit:

    Salut à toi ô webmaster, t'es à l'heure d'hiver mon gars (enfin c'est pas très grave).

  38. 388
    JM dit:

    l'homme a certainement l'étoffe moins mauvaise que bon nombre de ses semblables, et je crois une certaine qualité d'engagement, mais il n'a pas la carrure, et s'il parle juste parfois, il parle prudemment comme quelqu'un qui a une position à protéger.

    j'écrivais cette phrase en gros, il y a quelques temps, qui résume ce que je pense lui.
    il trempe le bout du pieds dans son objectif et ses valeurs républicaines sans y plonger de peur de trop se mouiller.

    enfin...

    a+

  39. 389
    jennifer dit:

    Jo Liqueur
    J'ai commencé à lire votre lien sur les juifs et leur faux exil. Bon je n'ai pas fini j'avoue mais même si il est faux que la Palestine était leur terre, et forcément c'est sûrement faux car la bible n'est pas un traité d'histoire comme tout un chacun sait, que peut-on faire maintenant? Les occidentaux ont décidé de favoriser la solution sioniste du retour à la terre promise (la Palestine) parce que cela les arrangeait. C'est fait maintenant. Ce qu'il faut c'est que les palestiniens aient eux aussi le droit de rester sur leurs terres, qu'ils aient les mêmes droits que les juifs en Israel, que l'Etat et le gouvernement soient justes, laïques envers tous, ce qui n'est pas le cas.

  40. 390
    jennifer dit:

    Je ne sais pas s'il a la carrure. j'espère qu'il l'aura car à la place où il est et vu les attentes multiples qu'il suscite, il va falloir qu'il l'ait. Il n'a pas vraiment le choix malheureusement.

  41. 391
    JM dit:

    Pour info, j'ai découvert ce livre il y a 3 mois après être tombé sur l'article de Robert dans le monde diplo, et j'y ai retrouvé en partie mon analyse et du problème et de la solution. Avec plaisir j'avoue!
    Nombreux sont ceux déjà à droite et à gauche qui défendent ces positions en dehors des partis existant, qui eux ne se penchent pas sur ce qui est devenu essentiel en politique, redonner un peu d'étoffe au contrôle démocratique des sociétés.

    http://www.syllepse.net/lng_FR_srub_25_iprod_185-Le-peuple-inattendu.html

    Le boulet Le Pen une fois reçu par la conformité plurielle à l’occasion de la dernière élection présidentielle, tout poussait à penser qu’une saine réaction d’analyse et de remise en cause allait se produire ; il n’en a rien été. Engoncés dans leurs certitudes, les responsables politiques français se sont bornés à dénoncer les risques fascistes, recherchant essentiellement dans l’union sacrée contre le Front national leur propre re-légitimation et un label républicain bien peu mérité ; de fait, en feignant d’oublier que le risque qu’ils dénonçaient résultait d’un vote démocratique, ils passaient outre à toute analyse de leur propre rejet par un peuple auquel on interdit d’exprimer une souffrance accumulée sous l’effet de 20 ans de libéralisme débridé. Bien pire, depuis l’élection présidentielle de mai 2002 et les législatives qui l’ont suivie, des recherches semblent en cours pour mieux contrôler, voire orienter les votes : nombre de signatures nécessaires, restriction plus ou moins forcée du nombre de candidats, en particulier par un financement public des partis politiques plus sélectif, renforcement de la bipolarisation par le scrutin majoritaire… Les évolutions évoquées en matière d’institutions politiques sont fortement marquées par la crainte qu’a de plus en plus la classe dirigeante devant le suffrage universel. Au delà de la France, l’espace européen qui se construit est globalement marqué par un endiguement de la volonté populaire : parlements bridés, concurrencés par de nouvelles instances au fonctionnement lointain et aux responsabilités floues - telle la convention sur l’avenir de l’Europe qui prépare le prochain traité européen -, citoyens sommés de se reconnaître dans une société civile où se mêlent associations progressistes et lobbies de toute sorte (patronaux, sectaires…). De même, au niveau international, les institutions qui prennent les décisions demeurent complètement hors de portée des citoyens (Fonds monétaire international, Banque mondiale, Organisation mondiale du commerce…). Pourtant, elles sont les pourvoyeuses en chef des inégalités sociales constatées et de la violence d’un ordre économique qui met la planète à sac en rançonnant les pauvres. C’est une véritable crise de civilisation qui se creuse sous nos yeux : elle met en question les fondements et la légitimité de l’exercice du pouvoir. Cette époque - qui retourne vers le Moyen Age en TGV - a, de fait, un caractère réactionnaire. Il est plus qu’urgent de dénoncer clairement cette régression vers des pratiques d’Ancien Régime et de réagir en remettant la démocratie à l’endroit. Car la rupture avec l’ordre dominant ne pourra se faire qu’au nom de la souveraineté populaire.

  42. 392
    jennifer dit:

    Jo Liqueur
    Ca a l'air intéressant la vidéo. Je la visionnerai un de ces jours car c'est un peu long pour ce soir. Merci

  43. 393
    JM dit:

    Les premiers mois de la rentrée devraient montrer qu'il ne l'a pas cette étoffe, j'en ai bien peur!
    Et j'aimerai me tromper!

    Il restera probablement scotché à un discours convenu et prudent de type opposition droite/gauche.
    Il ne s'exprimera que sur les sujets qui l'intéressent directement, insuffisants.
    Il évitera de parler clair et continuera d'employer des sous entendus ou deuxièmes degrés qui ne le mettent pas en danger vis çà vis de ses"pairs" sur des sujets délicats.

    j'en ai fini pour ce soir.
    bonne continuation.

  44. 394
    la grenouille et le boeuf dit:

    scandale international pour certains: Il y a eu un playback à l'ouverture des JO. A chercher la petite bébête on devient un peu bébête. La frontière est fine entre divertissement et information. Mais il vaut mieux tout de même faire le pari de la sincérité (tibet, ossétie) lorsque l'information devient si ouverte et que beaucoup de choses finissent par se savoir. Sinon ça éclate ou ça fait psshit.

  45. 395
    jennifer dit:

    Epoustouflant votre vidéo Jo liqueur. Je la recommande à tous, y compris JM il y a quelque chose de fort intéressant sur la démocratie.
    Bon je n'ai vu que la partie 1
    http://www.dailymotion.com/playlist/xk80f_sitarane_ne-surtout-pas/video/x6ecbc_francafrique-lenvers-de-la-dette-15_news

  46. 396
    jennifer dit:

    J'ai appris ce matin à la radio que la Géorgie ayant commencé leur agression de nuit, ont aussi bien tué des géorgiens que des ossètes.

  47. 397
    jennifer dit:

    *DECLARATION DU COMITE DE LA PAIX DE GEORGIE*

    Une fois de plus la Géorgie a été projetée dans une situation de chaos
    et d'effusion de sang. Une nouvelle guerre fratricide a explosé avec une
    force redoublée sur le sol géorgien.

    À notre grande déception, les mises en garde du Comité de la Paix de
    Géorgie et de personnalités géorgiennes progressistes sur le caractère
    pernicieux de la militarisation du pays ainsi que sur le danger d'une
    politique pro-fasciste et nationaliste n'ont eu aucun effet.

    Les autorités de Géorgie, ont organisé, à nouveau, une guerre sanglante,
    se sentant appuyées par certains pays occidentaux et par certaines
    organisations régionales et internationales. La honte versée, par les
    détenteurs actuels du pouvoir, sur les peuple géorgien nécessitera
    plusieurs décennies pour être lavées.

    L'armée géorgienne formée par des instructeurs étasuniens et équipées
    d'armements également étasuniens a soumis la ville de Tskhinvali à une
    destruction barbare. Les bombardements ont tué des civils ossètes, nos
    frères et sœurs, enfants, femmes et personnes âgées. Plus de deux mille
    habitants de Tskhinvali et de ses environs sont morts.
    Sont également morts des centaines de civils de nationalité géorgienne,
    à la fois dans la zone de conflit ainsi que sur l'ensemble du territoire
    géorgien.
    Le Comité de la Paix de Géorgie exprime ses profondes condoléances aux
    familles et aux amis de ceux qui ont péri.

    L'entière responsabilité pour cette guerre fratricide, pour les milliers
    d'enfants, de femmes et de vieillards morts, pour les habitants de
    l'Ossétie du Sud et de Géorgie est *exclusivement celle de l'actuel
    président, du Parlement et du Gouvernement géorgien*. L'irresponsabilité
    et l'aventurisme du régime de Saakachvili n'ont pas de limites. Le
    Président de Géorgie et son équipe, sans aucun doute, sont des criminels et
    doivent être tenus pour responsables.

    Le Comité de la Paix de Géorgie, avec tous les partis progressistes et
    des mouvements sociaux de Géorgie, s'engage dans la lutte pour que les
    organisateurs de ce monstrueux génocide reçoive une punition sérieuse et
    bien méritée.

    Le Comité de paix de Géorgie déclare et demande à la large opinion
    publique de ne pas identifier les actuels dirigeants géorgiens avec le
    peuple géorgien, avec la nation géorgienne, et lance un appel à tous de
    soutenir le peuple géorgien dans la lutte contre le régime criminel de
    Saakachvili.

    Nous lançons un appel à toutes les forces politiques de Géorgie, les
    mouvements sociaux et la population de Géorgie pour s'unir afin de
    libérer le pays du régime anti-populaire, russophobe et pro-fasciste de
    Saakachvili!

    Le Comité de la Paix de Géorgie

    Tbilissi, 11 août de 2008

  48. 398
    JM dit:

    sinon, une video qui n'a rien à voir avec tout ça, pour se changer les idées.
    http://www.dailymotion.com/playlist/xi0zz_VINSXXX_univers-espace/video/x25pjv_de-linfiniment-grand-a-linfiniment_tech

  49. 399
    JM dit:

    c'est pas si simple que ça d'avoir un jugement du genre Bien/Mal sur cette histoire de playback lors de la cérémonie d'ouverture des JO...

    en tout cas, je trouve que ça renvoie à beaucoup de choses, beaucoup de valeurs, beaucoup de forces contradictoires en jeux, beaucoup d'enjeux cachés.

    vous trouvez que c'est simple vous?

  50. 400
    JM dit:

    Deux choses différentes :

    - la démocratie, système de principes basé sur le fait que ce soit le peuple qui contrôle la vie de la cité, de manière plus ou moins directe.

    - la République, système de règles permettant de vivre ensemble dans la cité, en plaçant les intérêts du plus grand nombre au centre des préoccupations.

    Vu comme celà, je suis peut être bien avant tout républicain, avant d'être démocrate.
    Car il faut bien admettre que le peuple ne se donne que rarement les moyens de décider en connaissance de cause.
    Mais pire que tout est un système dont le fonctionnement est devenu autonome vis à vis des intérêts et de la réalité du plus grand nombre. C'est là le travers de nos démocraties et de notre république en particulier.

    L'enjeu vital pour nos sociétés : replacer les intérêts du plus grand nombre au centre des préoccupations et du système de principe et de règles.

Pages : « 13 4 5 6 7 [8] 9 10 11 12 1326 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive