04août 08

 

Je me tiens à distance de mon clavier. Banal.  Apres la fin de la session parlementaire j’ai souvent cette nausée de tout qui signale le temps venu de la grande décompression… Ce soir c’est la radio qui me ramène au besoin d’exprimer contre un vent dominant une pensée critique. Bernard Henri Levy fait sur France info l’apologie de cet inepte rebouteux d’Alexandre Soljenitsyne qui vient de décéder. Il affirme que trois causes sont à l’origine de l’effondrement du communisme : « les USA, le pape, et Soljenitsyne ». Pitoyable résumé! Et l’ancien maoïste militant, ancien "nouveau philosophe",  de conclure «  un homme qui fait jeu égal avec les deux plus grandes puissances matérielles et spirituelles de notre époque, cela mérite bla bla bla… ». Je coupe la phrase car je crois bien qu’on connaît l’écœurante logorrhée des repentis. Certes, pour bon nombre de personnes qui réfléchissent, l’avis de BHL n’a aucune espèce d’importance. J’en suis conscient. Je sais parfaitement aussi que le dernier épisode de son « engagement intellectuel » contre le dessinateur Sine a fini de le situer du côté où finit la pensée et commencent les aboiements des serre files de tous les temps et tous les camps. Mais comme il a parlé, tout le monde sait donc de quel côté est la « bonne pensée »qui va tourner en boucle.  Je n’y suis pas, cette fois ci encore. J’ai de la mémoire. Soljenitsyne en visite en France, à l’occasion d’une cérémonie de circonstance à l’invitation de monsieur De Villiers, déclara dans son discours que la  devise de notre république, « liberté-égalité-fraternité »,  était « intrinsèquement perverse ». Après quoi il s’était lancé dans une apologie de la chouannerie aussi ridicule que peut l’être une transposition entre la situation de la Russie tsariste arriérée face aux bolcheviks avec la grande révolution française résistant à l’invasion anglaise qu’appuyaient les chouans. Minable. Le préfet du coin, une potiche administrative sans consistance, resta planté sur place à sourire comme un benêt au lieu de s’en aller séance tenante. Interrogé par mes soins  à propos de ce comportement le gouvernement de l’époque me fit répondre qu’il ne fallait pas « raviver les cicatrices du passé ». C’est la formule consacrée pour dire que les ennemis de la République sont libres de parler au nom de la liberté d’expression des idées modernes et ses amis priés de se taire au nom de la paix des cicatrices. On connaît. Mais rien ne nous oblige à ces révérences. Devant le flot de pieuses pensées émues que le décès de l’inepte griot de l’anti communisme officiel va déclencher il faut rester de marbre.Il faut maintenir un coin d’insolence. Je dis que le départ de Soljenitsyne ne manquera pas à la pensée de notre temps. Soljenitsyne était une baderne passéiste absurde et pontifiante, machiste, homophobe, et confis en bigoteries nostalgiques de la grande Russie féodale et croyante. Je n’oublie pas. Je ne pardonne pas.C’était un perroquet utile de la propagande «occidentale». Utile car au contraire de tous ceux qui avaient dénoncé avant lui le goulag et les camps staliniens, Soljenitsyne était une voix de droite parmi les plus réactionnaire. Les textes de Christian Rakovski et combien d’autres (oserais je mentionner Léon Trotski ?) ne reçurent ni prix Nobel, ni grasses subventions, ni hébergement fastueux, ni aucun des colifichets dorés dont Soljenitsyne fut gorgé comme une bête de commémorations anti progressiste mise à l’engrais. Ces lignes sont dédiées à leur mémoire.

 


498 commentaires à “Pompes funèbres”

Pages : « 1 2 3 4 5 [6] 7 8 9 10 »

  1. 251
    Pascal Paoli dit:

    Mr Mélanchon,
    Que foutez-vous encore au PS (parti en putréfaction)
    Noyé dans cette masse d'arrière garde votre bouffée salvatrice s'étouffe Mr le sénateur.Inventez un mouvement à contre-vent, un vrai ! cette emprise financière que nous subissons pitoyablement à le champ génétiquement libre, cette démocratie léche botte de l'oligarchie Atlantiste, cette Europe sociale scandaleusement moribonde, cette diabolisation de l'Islam récurente et obscène, cette mondialisation de la consommation et pensée unique est un néofascisme menaçant !
    L'homme est en danger !
    La France sinon elle. Qui d'autre peut déployer cette voilure tant attendue de part le monde des peuples, stoppant ce vent mauvais par les valeurs universelles tant oubliéés de notre démocratie ?
    Votre pensée croyez-moi à des adeptes inombrables en attentes !
    Lachez-vous.

  2. 252
    MT dit:

    Les hommes n'étant pas égaux, le Créateur a divisé l'humanité en deux grandes catégories: les âmes éclairées et les gros cons. Je pense que l'écrivain russe que vous n'avez pas lu et dont vous ignorez les idées, appartient à la première de ces catégories. Quant à vous, il suffit de se promener sur les deux premiers paragraphes de votre article poussif et idiot pour mesurer votre connerie. Contemplant les commentaires (car j'ai la naïveté que vous passez votre temps à faire cela en écoutant France Info alors même que bobonne veut de l'amour, du vrai!), vous vous figez dans une posture sardonique laissant ainsi apparaitre sur votre visage l'immense étendu du malheur qui envahit les cuistre de votre espèce lorsqu'ils s'attaquent à un Sage. Vous en avez le droit. Mais au fond vous n'êtes que poussière et vous êtes aussi mort que le grand écrivain, qui, lui, contrairement, à vous, traversera les siècles à venir.

    Kind Regards Dude and comme on dit au Tibet, Fuck it all!

    MT

  3. 253
    TouchDown dit:

    Il est temps de relire "le livre noir du communisme" Mr le sécateur.

  4. 254
    Pascal Paoli dit:

    MT dit "Les hommes n’étant pas égaux, le Créateur a divisé l’humanité en deux grandes catégories: les âmes éclairées et les gros cons."

    Une rhétorique éclairée à la lueur d'une morne bougie !
    Seriez-vous sont porte parole ou peut être est-ce vous ? Amen.

  5. 255
    MT dit:

    Oui je suis "sont" porte-parole. En effet!

  6. 256
    Paul dit:

    Cher Jean-Luc, Ok, Soljenitsine est mort, et personne n'est obligé de l'encenser, mais çà ne fait qu'un coup de colère de plus.
    Multiplier les manifestations d'impuissance devient lassant. quelques jours de vacances, et je ne retrouve pas d'envie de "communiquer" à nouveau sur ce blog, où certains jouissent bruyamment de cette résistance vouée à l'échec.
    Bien sûr, il ne se passe rien en aout, il ne se passait pas grand chose en juillet non plus dans les fédés et les sections.
    La social-démocratie prend tranquillement le pouvoir. Peut-être ont-ils déjà trouvé un autre nom au PS? "Ils": les barons, et autres apparatchiks.... La "ligne claire", quoi ! C'est vrai qu'elle est claire, ils n'ont même pas besoin de se cacher. Rien à rajouter entre les lignes. Par contre, certains dits de la gauche du PS... qué bouillabaisse !
    Pour ceux-ci:
    http://www.dailymotion.com/relevance/search/requiem%2Bpour%2Bun%2Bcon/video/xl07e_requiem-pour-un-con_music

    Franchement, Jean-Luc, tu vois encore qqch à faire?

  7. 257
    JM dit:

    @Paul
    A la rentrée, nous verrons qui est vraiment Mélenchon. *

    Soit un notable à peine marginal mais trop bien installé et grassement nourri.
    Soit un vrai politique à la hauteur des enjeux républicains et démocratiques.

  8. 258
    Claire Strime dit:

    s'il n'y avait que le PS qui était en putréfaction...
    en matière de décomposition il suffit de regarder le Spectacle des comités unitaires antilibéraux puis de leurs avatars les comités Bové) pour avoir 1 aperçu des problèmes de la "gauche de la gauche"

    proposer à M.Mélenchon d'abandonner 1 planche pourrie pour pas de planche du tout...

  9. 259
    Claire Strime dit:

    Si J.Lang n'avait pas trahi on aurait peut-être eu droit à qqch comme ça par ici:

    "Coup d'Etat militaire en Mauritanie
    LEMONDE.FR avec AFP et Reuters | 06.08.08 | 12h24 • Mis à jour le 06.08.08 | 13h14
    Le président mauritanien, Sidi Ould Cheikh Abdallahi, et son premier ministre, Yahya Ould Ahmed Waghf, ont été arrêtés mercredi matin 6 août à Nouakchott par des militaires, lors d'un coup d'Etat, a-t-on appris de sources sécuritaires. Le chef de l'Etat, premier président démocratiquement élu (en mars 2007) depuis l'indépendance du pays en 1960, a été emmené dans un lieu inconnu, et le chef du gouvernement se trouve dans une caserne près de la présidence, selon ces mêmes sources. D'après la chaîne de télévision Al-Jazira, le chef de la garde présidentielle a pris le contrôle du palais de la présidence, et des unités de l'armée ont encerclé le bâtiment de la télévision d'Etat.
    Le ministère des affaires étrangères français a confirmé qu'"un groupe de généraux retiendrait le premier ministre", alors que des renforts de militaires ont été constatés autour du palais de la présidence. "Nous sommes en contact avec notre ambassade pour obtenir confirmation des événements qui semblent se dérouler à Nouakchott", a indiqué un porte-parole du ministère.
    La radio et la télévision nationales mauritaniennes ont cessé d'émettre après que des militaires ont chassé le personnel, ont indiqué des témoins, qui ont fait état de mouvements de troupes dans la capitale. Des renforts de militaires ont également été constatés autour de la présidence.
    La Mauritanie traverse actuellement une grave crise politique, marquée notamment par la démission, lundi, de quarante-huit parlementaires du parti présidentiel"

  10. 260
    Gérard PERRIER dit:

    Bien vu l'ami !
    J'ajoute que les derniers cités ont témoigné avec leur sang d'un idéal émancipateur qui ne ressemblerait en rien à la comédie sanglante qui se mit en place à l afin des années 20.Mais leur na

  11. 261
    Stephane dit:

    Il est bien triste de lire ça, je sais que l'ideologie criminel communiste beneficie d'une aura particuliere en France, parti des fusillés tu parle ! je suis bien content de ne plus voter socialiste pour entendre ce genre de conneries ! sans doute auriez vous approuvé en 1793 les noyades de Nantes et les colonnes infernales du général Tureau.
    Soljenitsyne Reac ? sans doute mais comme de Maistre et j'espere que ce genre d'individus ne vont pas tous disparaitre pour nous laisser avec la droire liberale et les socialistes jacobins.

  12. 262
    Claire Strime dit:

    Vigilance face aux coups tordus de l'Empire:

    "Presidente electo de Paraguay denunció que hay un complot en su contra
    Por: Prensa Web RNV
    Fecha de publicación: 06/08/08

    05 de agosto 2008. - Este martes el presidente electo de Paraguay, Fernando Lugo, denunció que tiene serios indicios de la preparación de un complot para derribar a su gobierno, que asumirá el próximo 15 de agosto.
    Asimismo, el jefe de Estado adelantó que se está haciendo un seguimiento minucioso de la conspiración en su contra, sin embargo no quiso revelar nombres.
    López Perito, jefe de gabinete de Lugo, indicó que hay grabaciones de conversaciones comprometedoras que forman parte de un boicot contra el futuro gobierno. "

  13. 263
    Gérard PERRIER dit:

    Bien vu l'ami !

    Mais ceux que tu cites à la fin, s'ils écrivirent avec leur sang le testament d'un socialisme qui ne fut pas cette tragédie qui nous coûte encore si cher,furent bien naïfs de penser (y compris Léon Trotsky jusqu'en 1933) qu'il suffisait au fond de s'y prendre autrement avec des outils politiques (le parti d'avant garde) de type léniniste) intrinsèquement destructeurs.
    On peut aujourd'hui,et grâce à ceux là,et non à ces nains propagandistes que tu stigmatises à bon escient,concevoir d'autres formes pour les chemins de l'émancipation sociale.Nous y sommes. Une nouvelle fois :allons-y. Sinon d'autres impasses, aux formes variées,nous attendent. Deux fois ce serait trop.Une tragédie suivie des bégaiements d'une farce inutile. ! Dans ce cas plus personne n'osera se moquer de la poussière des Sojlnitsyne et autres faussaires.Quand la fausse monnaie devient authentique il faut beaucoup de temps pour faire du vrai.

  14. 264
    Eleonore dit:

    Moui... Votre style est vigoureux, Monsieur le sénateur. C'est même très rigolo. Vos invectives ne manquent pas de sel ("inepte rebouteux", très fort! "baderne passéiste absurde", sport! "inepte griot", flex!), comme dirait Mao, quand vous ne pouvez pas répondre aux arguments de quelqu'un, tout n'est pas perdu, vous pouvez encore l'insulter. Une maxime qui vous va assez bien.

    A lire votre billet, on a l'impression que vous parlez d'un obscur personnage dont le plus haut fait d'armes est une apologie de la chouannerie. Pas du tout le mec qui a écrit, vous savez, 2-3 bouquins pas trop mal. Pas du tout le mec qui s'est fait, si si, vous savez, emprisonner au Goulag, ou alors tenez, mais c'est trop drôle, le gars qui s'est fait chasser de son pays pour ne pas avoir assez suçoté les pompes du régimes ("ô merci, merci mon bon maître, de m'avoir permis de me refaire une santé dans votre bon goulag")!

    A vous croire, ce salopio impérialiste qui inonde les medias (ça nous change de Val&Siné, notez bien) n'est rien d'autre qu'une saleté nostalgique des chouans et des Tsars. Peu importe que les journaux l'encensent, au moins autant pour son génie littéraire que pour son parcours intellectuel: lui, un écrivain? Pssst, nulle trace de cette baliverne dans votre post.Vous avez dû lire tous ses livres qui vous sont tombés des mains: c'est chiant, les témoignages dans les goulag! En + c'était même pas le premier à en parler! Quel nul ce mec, il aurait pu se faire emprisonner avant dites donc!

    Bref; oui le personnage avait ses zones d'ombre, et ne faites pas votre résistant seul contre tous les medias, c'est pénible, les journaux en parlent justement (moralisme exacerbé, personnalité réactionnaire, fascination pour la Grande Russie). Mais il me semble qu'il y a façon et façon d'en parler: après avoir rappelé pourquoi, tout simplement, sa mort est susceptible de toucher des gens. Libé (vous savez, le journal de droite)l'a plutôt bien fait hier je trouve.

  15. 265
    Claire Strime dit:

    en 1793 à Nantes il n'y avait que des Bleus et des Blancs (ces derniers financés par les monarchies étrangères)
    les Bleus jacobins défendaient la petite propriété artisanale et paysanne ainsi que l'ouverture des marchés par delà les particularismes locaux et anciennes barrières d'octroi
    les quelques partisans de la propriété collective se sont heurtés aux jacobins (cf Babeuf)
    pas grand chose à voir avec la Russie du XXème siècle et je ne crois pas que Soljenitsyne défendait le retour au Mir (collectivité paysanne), par contre le néocapitalisme mafieux si (avec des nuances, il a1 peu critiqué Eltsine, moins Poutine)

  16. 266
    Claire Strime dit:

    Voix de Moscou:

    "MOSCOU, 5 août - RIA Novosti. Alexandre Soljenitsyne a exercé sur le climat politique en Russie une influence comparable à celle de Stolypine, de Lénine et de Staline, estime Stanislav Govoroukhine, cinéaste et député de la Douma (chambre basse du parlement russe).

    Prix Nobel de littérature, l'écrivain et dissident soviétique Alexandre Soljenitsyne est décédé à Moscou, dans la nuit de dimanche à lundi, à l'âge de 89 ans. L'hommage funèbre se déroule mardi dans le nouvel édifice de l'Académie des sciences de Russie, avenue Lénine.

    "Je ne citerais que trois personnes qui ont exercé la même influence sur la Russie que Soljenitsyne. Ce sont Stolypine (premier ministre russe de 1906 à 1911, ndlr), Lénine et Staline", a affirmé M. Govoroukhine après avoir participé à la cérémonie d'adieu. "

  17. 267
    Monsieur Népomucène dit:

    Votre commentaire, Eleonore, est parfait. Merci.

  18. 268
    JM dit:

    quelqu'un qui connait vraiment très bien ce sujet peut il m'éclairer? merci

    que font la chine et la russie dans ce groupe des 6 qui fait pression sur l'iran, quel est leur but?

  19. 269
    JM dit:

    ouh ouh. Y a t'il un communiste dans la salle pour me répondre?
    Je me contenterai de n'importe quel bipède coloré d'ailleurs pour peu qu'il me précise les choses... :)

    quelqu’un qui connait bien ce sujet peut il m’éclairer? merci

    que font la chine et la russie dans ce groupe des 6 qui fait pression sur l’iran, quel est leur but?

  20. 270
    robespierre dit:

    JM renversons la question : pourquoi la Chine et la russie n'y seraient-elles pas ?

  21. 271
    H2 dit:

    @Xavier DUMOULIN -Super votre texte : Une Histoire Française et une conscience neuve à Gauche ! Il est grand temps de tourner définitivement la page et de réinventer la Démocratie Sociale.

    @ Pascal Paoli : Oui, vous avez raison. Lachez-vous M.Mélenchon ! Sortez du bois !

    @ 4 Août

    "Au fait, “edvige” n’est que la facade officielle de “cristina” (classé secret-défense)"

    4 Août, tu peux m'en dire plus sur Cristina ?

    (Vous aurez remarqué au passage ce mélange des genres et cet érotisme policier dans l'appellation des différents fichiers qui plantent le nouveau décor protofasciste en France... Edvige, Christina...)

    La seule chose que je sais c'est que la CNIL n’aura pas le droit de fourrer son nez dans Cristina. Quelle dommage !

  22. 272
    dudu 87 dit:

    ce groupe des 6, qui son-ils?

    quel est leur but? Arrêter l'armement nucléaire de l'Iran, NON?

    La Russie verrait d'un mauvais oeil l'arrivée de troupes américaines à ses frontières,
    Poutine l'a signifié dans son discours de Vienne au printemps dernier et Medvenez a enfoncé le clou ces derniers jours...Les Russes essaient de désamorcer la crise.
    Tant qu'aux Chinois, difficile de faire une analyse avec eux! Voir arriver une nouvelle puissance nucléaire, politique de paix, une sorte d'impérialiste?
    Mais tout le monde peut faire une analyse sur ce sujet!

  23. 273
    JM dit:

    robespierre, si je pose la question c’est que j’arrive pas à me faire une idée qui me satisfasse sur ce sujet…
    pétrole, islam, monde arabe, neocons, usa et alliés, terrorisme, alliances ponctuelles ou stratégiques, israel, regime iranien, irak voisin, etc.
    ?

    dudu, les 6 : usa gb france allemagne russie chine

  24. 274
    Fromageplus dit:

    M. Mélenchon,

    J'hallucine complètement de voir à quel point vos jugements idéologiques sont englués dans le progressisme-qui-excuse-tout. C'est bien simple : les bras m'en tombent. Je pense que vous n'avez saisi ni l'essence criminelle du progressisme de masse, ni le souffle spirituel qui portait Soljénitsyne vers la Liberté, voilà qui me consterne.

    Je vous invite à lire la très courte prose que j'ai écrite sur le sujet, si vous le voulez bien :
    http://fromageplus.wordpress.com/2008/08/05/hommage-a-soljenitsyne/

    Veuillez agréer, etc.

  25. 275
    Paton dit:

    @ Eleonore,

    Oui d'accord évitons les postures exagérées...Mais Mélenchon a aussi le droit de faire un billet d'humeur qui nous fait un peu respirer que diable ! Dans l'ensemble, les médias (même si libé, cette fois, a été plutôt pas mal) ont canonisé Soljénitsyne. C'était pénible tant ce personnage était en fait contreversé à gauche de son vivant. La sacralisation de cet homme répond à l'impératif politique de fabrication de héros qui ont défait le communisme. Cette conception héroïque de l'histoire, véhiculée entre autre par BHL, est grotesque. Mais elle est chic et elle évite de penser au fait que victimes des goulags et des purges staliniennes étaient souvent des communistes. Que faire des milliers communiste sincères victimes du goulag ? Hop à la poubelle comme les bourreaux? Y'a un truc qui cloche. C'est pourquoi la doxa du moment met dans un même panier Marx, Lénine, Staline, Trotsky.... et oppose à tous ces criminels potentiels des non communistes pur ju ou mieux : des communistes repentis. La pensée de Soljénitsyne compte donc moins que son icône, comme le dit libé.

  26. 276
    Johnyu dit:

    MélenCon est un sale petit réac de gôôôche bien engraissé avec l'argent du contriuable.

  27. 277
    Claire Strime dit:

    "Iran factor becomes important

    In such an overall context, during the months ahead Moscow can be expected to make robust efforts to coordinate with Iran over its oil and gas output and exports. The rationale for such a coordinated strategy involving Iran is very obvious. First, Moscow is intensely conscious of the Western awareness of Iran's enormous untapped hydrocarbon reserves as an alternative to Russian supplies. Russia will strive to stay ahead of the European, and eventually American, overtures to Iran.

    Second, the hydrocarbon sector in Iran is firmly under state control and Moscow and Tehran are in harmony in this regard. Third, the two countries will be coordinating their energy policies for wider geopolitical purposes within the broad framework of their strategic cooperation. Furthermore, market forces dictate the rationale of Russia-Iran cooperation. Moscow would simply like to avoid competing with Iran, and vice versa. Russia and Iran control roughly 20% of world's oil reserves and close to half of the world's gas reserves, and it makes good sense to accommodate each other.

    Iran is indeed an important energy partner for Russia for many reasons. Russian oil companies, flush with funds, are keen to invest abroad. The Iranian upstream oil and gas sector and Iran's energy ventures, such as pipeline projects, offer an attractive proposition for Russian investment. Again, Iran's geographical location is ideal as an export outlet for expanding Russian energy exports, especially its ambitious developing liquefied natural gas (LNG) industry. Besides, Iran is an influential member of the Organization of Petroleum Exporting Countries, whose decisions have bearing on price stability and Russian export volumes.

    But the most important consideration for Russia will be that Iran's energy policy should not come into conflict with Russian interests. Once the US's engagement of Iran commences, Tehran will have plenty of choice while accessing foreign capital and advanced upstream oil and gas technology. Iran is bound to probe gas markets such as Turkey, the Balkans and central and east Europe. Also, Iran is keen to develop a new LNG industry. Over and above, Iran could well end up competing with Russia as a major oil and gas route connecting the Caspian and Central Asian energy producing countries.

    Cooperation with Iran is no less important for Russia in terms of Caspian Sea issues. True, the two countries have divergent views on how the Caspian Sea should be divided. Russia prefers a median line solution, whereas Iran has insisted on an equal share (20%) solution for each littoral state regardless of the length of coastline. All the same, Russia and Iran are in profound agreement in their opposition to the US-led trans-Caspian pipeline projects.

    Russia's number one priority in energy cooperation with Iran will be for upstream participation by Russian companies. Gazprom has had some limited participation so far in the early phases of Iran's massive South Pars gas fields with an estimated aggregate cumulative production range of a stunning 13 trillion cubic meters. Moscow will be keen to promote greater involvement. Gazprom has shown interest in the Iran-Pakistan-India pipeline project not only as a contractor but also as an investor.

    The South Pars Field

    But the big-ticket item will be the future development phases of South Pars, which Tehran has earmarked as feedstock for producing and exporting LNG for the European and Asian markets. Without doubt, Moscow will be keen to develop a role in Iran's nascent LNG industry so that it doesn't end up competing with Russia's own LNG industry.

    Following his talks with Lavrov in Moscow last week, Mottaki stressed that the unfolding expansion of relations between Iran and Russia stems from a highly strategic decision taken by the leadership in Tehran. Specifically, Mottaki proposed the setting up of a joint gas company with Russia. Moscow would be favorably inclined towards the Iranian proposal, as it broadly aims at eliminating the possibility of the two countries competing with each other in the range of activities related to gas exports such as production, transportation, sales and prices.

    Over and above, Moscow would be pleased at the present orientation of Iranian energy exports toward the Asian market. On the one hand, this would ease the competition from China for gaining access to Central Asian energy producers and on the other, it reduces the likelihood of Iranian energy flows to Europe, which may otherwise cut into Russia's market share.

    Equally, Russia would actively promote an Iranian gas pipeline to China via Pakistan and India. But the project is stalled due to US pressure on India. Konstantin Simonov, the chief of Russia's National Energy Security Fund, alleged recently that by opposing the Iran-Pakistan-India gas pipeline, the US is principally trying to deny China easy access to Iranian energy reserves.

    To be sure, Moscow began anticipating several months ago that with the inevitable collapse of the United States'policy of containment of Iran and with Iran's ensuing arrival as a gas exporting country, an altogether new scenario would shape up on Eurasia's energy map. Moscow would also have taken stock of the 1979 Iranian revolution's ideological struggle between "black Shi'ism" and "red Shi'ism", which has, significantly enough, resumed lately. The West has always been an interested party in the outcome of this struggle.

    Two former Western-oriented Iranian presidents - Hashemi Rafsanjani and Mohammed Khatami - have joined hands in an unlikely alliance of conservatives and liberals. A regime change in Tehran holds out the possibility that the two energy superstars - Russia and Iran - could find themselves being set against each other by the West, or end up treading on each other's toes.

    Thus, Putin's historic visit to Tehran on October 16, the first-ever bilateral visit by a Russian leader - Tsarist or Bolshevik - falls into perspective as a landmark event in the geopolitics of energy in the coming period. On whichever turf he has so far touched on energy security, Putin has left his unique personal stamp - that of the keen anticipation of a chess player blending with his swiftness as a black belt in judo. But the Persian chessboard is no easy turf. Putin's moves will therefore be an absorbing sight to watch. Perhaps they are destined to form yet another of his fine legacies in post-Soviet Russia's historic transformation as a great power in the 21st century.

    M K Bhadrakumar served as a career diplomat in the Indian Foreign Service for over 29 years, with postings including India's ambassador to Uzbekistan (1995-1998) and to Turkey (1998-2001).

    This article appeared at Asia Times on December 22, 2007. It was posted at Japan Focus on December 23, 2007."

  28. 278
    JM dit:

    oh, thanks Claire.
    i've nothing to offer you but a kiss on your brain :)

    ps. if you have quite the same thing for china...

  29. 279
    JM dit:

    Ah c'est sûr, c'est pas pareil... A choisir, heu,... ;)

    http://blog.nicolasdupontaignan.fr/index.php/2008/08/06/256-soljenitsyne-conscience-du-xxeme-siecle-oracle-du-xxieme

  30. 280
    JM dit:

    J'y ai appris cette phrase, que je ne connaissais pas.

    « Le communisme passera, la France ne passera pas » affirmait le Général dans les années 60

    A, ça c'est sûr, ils vont pas aimer ici... Et ils vont me prendre pour un vilain droitier gaulliste libéral méchant anti ouvrier si je dis que je suis d'accord avec le vieux.
    Ben, je le dis quand même :)

    A vous...

  31. 281
    Paul dit:

    Jean-Luc

    Dans ton post précédent, tu nous annonçais le suivant comme devant traiter du congrès du PS tel qu'il se présente pour la gauche du parti. Tu as parlé devant la presse de nos camarades qui se fourvoieraient dans certaines combinaisons.
    Même si le PS n'est pas le centre du monde, merci d'y revenir un peu

  32. 282
    Claire Strime dit:

    Le grand cinéaste soviétique-russe Stanislav Govoroukhine, inventeur du concept de "Grande révolution criminelle" à propos de la politique d'Eltsine, lui, ne choisit pas.
    Ces derjavniki russes c'est quand même autre chose que les sous-chouans de 5ème génération!

  33. 283
    robespierre dit:

    JM dit:
    6 août 2008 à 13:53

    Essayer avec prolifération...
    Chirac avait donné la solution
    Voir aussi la vidéo de Védrine sur agrovoxtv

  34. 284
    dominique dit:

    @ JM

    le général, Ah ! le général, cet arc triomphant, cet arc-boutant institutionel,
    cette silhouette de statue colossale....(soupir)....peut etre pas exempt de tout reproche, mais enfin après lui ce fut :

    _ La révolte des cloportes !

  35. 285
    dominique dit:

    @ johnyu

    serre moi la main mon pote !

  36. 286
    dominique dit:

    @ johnyu

    en ce qui concerne robespierre, je ne fais aucun distingo entre robespierre et hitler !

    d'ailleurs aucune rue de france ni de navarre ne porte son nom preuve qu'il est un symbole de honte et de honte répugnante !

    il faut d'ailleurs voir comment il a fini remercier par le bon peuple de ces temps là, jours heureux des criminels et de la guillotine !
    Une balle dans la machoire, puis exposé sous les quolibets et les crachats de la foule et enfin guillotiné !
    personne ne l'a visiblement regretté à son époque, pourquoi le ferait t-on maintenant ?

    DANS cette balle tirée dans la machoire je vois ni plus ni moins que le doigt du destin et celui de dieu !

    car il y avait bien d'autres endroits ou la poster en somme, il a fallut que ce soit à celui qui distribuait tant de venin par la parole qu'il fut finalement atrophié puis amputé...d'une tête !

    et vive Charlotte Corday, seule héroine de la révolution depuis toujours

  37. 287
    dominique dit:

    réponse à rastakouère.

    Je suis tout à fait scandalisé de voir les méthodes gauchistes qui hier encenssaient les artistes comme faudel, doc gényco et aujourd'hui les descendent parcequ'ils ont osés prendre la parole dans un sens qui ne leurs plaisaient pas.

    quand je pense que ce sont des intelectuels de gauche qui verrouillent la " bien pensance" actuelle. En fait les gauchistes ne sont rien d'autre que des " fachos " de gauche qui ne comprennent rien à l'art et l'embrouille de façon electorale

  38. 288
    JM dit:

    robespierre, je ne comprends pas ce que vous dites.
    le texte de claireS m’a apporté un éclairage intéressant, pour la russie ; la chine, c’est autre chose.
    j’en ai conclu après l’avoir lu, et peut être à tort car c’est un sujet que je ne maitrise pas du tout, que la russie pourrait être dans le groupe d’une part car elle lui est liée à l’iran par des accords étroits et stratégiques et constitue donc un intermédiaire de poids pour les 4 autres, d’autre part pour éventuellement contrôler et éventuellement faire capoter une résolution des 6 qui irait trop fort contre l’iran et donc contre l”intérêt russe à avoir un iran autonome et allié.
    ok?

  39. 289
    JM dit:

    @dominique
    question triviale mais claire : si à ce jour tu devais choisir un politique actuel pour te représenter, tu prendrais lesquel?

  40. 290
    dudu 87 dit:

    @JM
    Arrête la provoc! STP...
    Le passé est derrière nous, nous pouvons rien y faire si ce n'est d'éviter les même..."Délires". Par contre le présent est bien là et l'avenir sera ce que nous construirons!
    Si quelqu'un pouvait traduire l'article de Claire, je suis preneur...Merci

  41. 291
    dominique dit:

    @JM

    il existe le secret des isoloirs et ce n'est pas pour rien, d'autant qu'à toi je pourrais retourner la question. Je serais tenté de répondre aussi par la facilité et te répondre aucun.

    S'il le fallait vraiment et il le faut parfois, ce qui est plus interessant que de savoir c'est de savoir pourquoi on vote plutot que pour qui. Pour des idées, ils en ont tous n'est ce pas et presque toutes plus pourries les unes que les autres, je prendrai donc quelqu'un qui a démontré des résultats et des résultats de prospérité. Ou bien quelqu'un qui m'est carrément plutot sympathique etr presqu'exclusivement pour ça.
    alors deux indices et deux indices seulement, dans un cas j'irai plutot en région de vendée dans l'autre je me montrerai assez royal.

    et tant pis si ça fait un écart.

  42. 292
    JM dit:

    Je ne provoque pas...
    Je le pense dudu, désolé, même si certains idées socialistes me semblent à conserver, tout comme certaines idées libérales. Et ma position n'a rien à voir avec le social libéralisme ou une de ces idéologies molles sans consistance et sans avenir, qui sont là car les deux autres ont prouvé leurs limites intrinsèques.

    Pour le texte de claire, bien que non coco, je te le traduis gratuitement avec un soft et le l'offre à la communauté en le collant ici,, ok.

  43. 293
    JM dit:

    je vois dominique.
    bien, au moins c'est clair: 1. de villiers. 2. royal (?).

  44. 294
    JM dit:

    Dudu, voilà le texte.
    Comme un logiciel c'est moins intelligent qu'un homme, il y a des mots qui ont plusieurs sens possibles, ils sont alors donnés et séparés par des /.
    La lecture est un peu moins confortable, mais ca permet de meiux comprendre le sens.

    --------------------

    Le « facteur de l'Iran devient/devenir important

    Dans un contexte si global/d'ensemble, pendant les mois en avant/devant/à l'avance Moscou peuvent être prévus/attendre à/compter sur/exiger/supposer pour faire/arriver à/gagner/rendre des efforts robustes de coordonner avec l'Iran au-dessus de son pétrole/huile/mazout et rendement/production/sortie et exportations de gaz/essence. Le raisonnement/logique pour une stratégie si coordonnée impliquant/nécessiter/toucher l'Iran est très évident. D'abord, Moscou est intensément/extrêmement/intensément/énormément consciente/délibéré de la conscience occidentale des énormes/immense réservations/remplaçant/réserve inexploitées de l'hydrocarbure de l'Iran comme alternative aux approvisionnements/alimentation/offre/réserve russes. La Russie tâchera/efforcer de rester/habiter/passer quelques jours en avant de l'Européen, et par la suite/finalement de l'Américain, ouverture vers l'Iran.

    En second lieu, le secteur d'hydrocarbure en Iran est fermement sous le contrôle de l'État/contrôle par l'État/commande/contrôle et Moscou et Téhéran sont en harmonie à cet égard. Troisièmement, les deux pays/région/terrain coordonneront leurs politiques énergétiques/police pour des buts/détermination/raison géopolitiques plus larges/grand/qui passe à côté/vaste/écarquillé dans le cadre général/cadre de leur coopération/aide stratégique. En outre, les forces du marché/force dictent le raisonnement/logique de la coopération/aide du Russie-Iran. Moscou voudrait/aimer simplement/absolument éviter de concurrencer/être en compétition avec l'Iran, et vice versa. La Russie et l'Iran commandent/être à la tête de/enrayer/contrôler approximativement/brutalement/grossièrement 20% des réserves de pétrole/réservation/réserve du monde et près de la moitié/demi/demi-tarif/mi-temps des réserves de gaz/réservation/réserve du monde, et elle semble/arriver à/faire/gagner/rendre bon/gentil/joli/sage raisonnable/bon sens/sens/sentiment de se rendre service/loger/satisfaire.

    L'Iran est en effet/vraiment un associé/compagnon/conjoint/partenaire important d'énergie pour la Russie pour beaucoup de raisons/bon sens. Les compagnies pétrolières/compagnie/société russes, éclat/accès/chasse d'eau/rougeur avec des fonds/fonds/puits, sont vives/enthousiaste/fin/perçant/âpre pour investir à l'étranger. Le secteur des hydrocarbures/secteur ascendant/d'amont/en amont d'Iranien et les entreprises de l'énergie de l'Iran, telles que des projets de canalisation/gazoduc/oléoduc/pipe~line, offrent/proposer une proposition attrayante/attirant/intéressant pour l'investissement/dépense russe. Encore/encore une fois/de nouveau, la situation géographique de l'Iran est idéale car une sortie/exutoire/prise d'exportation pour les exportations russes en expansion/accroître/dilater/développer d'énergie, particulièrement/spécialement/surtout son industrie du gaz/industrie normale/inné/naturel/né/vrai liquéfiée se développante/aménager/contracter/déclarer ambitieuse (LNG). En outre, l'Iran est un membre/adhérent influent de l'organisation des pays/région/terrain exportateurs de pétrole, dont les décisions ont portant sur la stabilité de prix et les volumes des exportations/volume russes.

    Mais la considération/attention/facteur/réflexion la plus importante pour la Russie sera que la politique énergétique/police de l'Iran ne devrait pas hériter le conflit avec les intérêts/centre d'intérêt russes. Une fois que l'enclenchement/fiançailles/rendez-vous des USA de l'Iran débute/commencer, le Téhéran aura l'abondance du choix tout en accédant/avoir accès à à des capitaux étrangers/capital et à la technologie ascendante/d'amont/en amont avancée/progresser de pétrole/huile/mazout et de gaz/essence. L'Iran est lié/attacher/bondir/contraindre/panser/relier pour sonder des marchés/indice de gaz/essence tels que la Turquie, les Balkans et l'Europe centrale et est/d'est. En outre/aussi, l'Iran est vif/enthousiaste/fin/perçant/âpre pour développer/aménager/contracter/déclarer/développer une nouvelle/neuf industrie/assiduité de GNL. Au delà de, l'Iran a pu bien finir/mettre fin à/terminer vers le haut la concurrence/être en compétition la Russie comme itinéraire/chemin/artère important/majeur/principal de pétrole/huile/mazout et de gaz/essence reliant/associer/connecter/mettre en communication les pays/région/terrain asiatiques caspiens et centraux de production d'énergie.

    La coopération/aide avec l'Iran n'est aucun moins important pour la Russie en termes d'issues/numéro/question/émission de Mer Caspienne/mer/maritime/marin. Vrais/droit/exact/fidèle, les deux pays/région/terrain ont des points de vue/opinion/vue divergents sur la façon dont la Mer Caspienne/mer/maritime/marin devrait être divisée/séparer. La Russie préfère une ligne/corde/file/frontière/gamme/lignée/rangée/ride/vers/voie médiane solution, tandis que l'Iran a insisté sur une solution égale de la part/action (20%) pour chaque état littoral indépendamment de la longueur/durée/morceau du littoral/côte. Tous les mêmes, Russie et Iran sont dans l'accord/concordance profond dans leur opposition/adversaire aux projets transport-Caspiens menés par les EU/dirigé par les USA de canalisation/gazoduc/oléoduc/pipe~line.

    La priorité première de la Russie dans la coopération énergétique/aide avec l'Iran sera pour la participation ascendante/d'amont/en amont par des entreprises russes/compagnie/société. Gazprom a eu une certaine participation limitée jusqu'ici dans les phases tôt/de bonne heure des gisements/champ/domaine/terrain de gaz/essence du sud massifs des pairs/parité de l'Iran avec une gamme/champ de tir/chaîne/portée/tessiture/intervalle globale/total prévue de production/mise en scène/rendement cumulative d'une stupéfaction/étourdir 13 mètres cubes trillion. Moscou sera vive/enthousiaste/fin/perçant/âpre pour favoriser/promouvoir une plus grande/génial participation. Gazprom a montré/faire preuve de/donner/indiquer/projeter/témoigner/voir/afficher l'intérêt/centre d'intérêt pour le projet de canalisation/gazoduc/oléoduc/pipe~line de l'Iran-Pakistan-Inde non seulement comme entrepreneur mais également/aussi en tant qu'investisseur.

    Le champ/domaine/terrain/zone du sud de pairs/parité

    Mais l'article/chose/question/élément/poste big-ticket sera les phases de développement futur/développement des pairs/parité du sud, que le Téhéran a affectés comme matière de base pour produire/mettre en scène/provoquer/présenter et exporter le GNL pour les marchés/indice européens et asiatiques. Sans doute, Moscou sera vive/enthousiaste/fin/perçant/âpre pour développer/aménager/contracter/déclarer/développer un rôle dans l'industrie/assiduité naissante du GNL de l'Iran de sorte qu'elle ne finisse pas/mettre fin à/terminer vers le haut la concurrence/être en compétition la propre industrie/assiduité du GNL de la Russie.

    Après ses entretiens/bavardages/conférence/discussion avec Lavrov à Moscou la semaine dernière, Mottaki a soumis à une contrainte/accentuer/souligner que l'expansion/accroissement/dilatation/développement de déploiement des relations/parent entre l'Iran et la Russie provient d'une décision fortement/extrêmement stratégique prise/accepter/contenir/demander/emmener/supporter par la conduite/direction/qualités de chef dans le Téhéran. Spécifiquement/particulièrement/précisément, Mottaki a proposé/faire une demande en mariage/porter l'établissement d'une compagnie/société/troupe de gaz/essence commune/collectif/conjugué avec la Russie. Moscou serait favorablement inclinée vers la proposition/demande en mariage iranienne, comme elle vise largement/généralement/jusqu'aux oreilles à éliminer la possibilité des deux pays/région/terrain concurrençant/être en compétition les uns avec les autres dans la série d'activités/gamme/intervalle/plage/domaine/série liée/raconter aux exportations de gaz/essence telles que la production/mise en scène/rendement, le transport, les ventes/soldes et les prix.

    Au delà de, Moscou serait heureuse à l'orientation actuelle des exportations iraniennes d'énergie vers le marché/indice asiatique. D'une part, ceci soulagerait/arranger/atténuer/calmer/diminuer/modérer la concurrence/concours/rivalité de Chine pour accéder aux producteurs/metteur en scène asiatiques centraux d'énergie et de l'autre, il ramène/réduire/suivre un régime amaigrissant la probabilité/chances des écoulements/circulation/flux d'énergie iraniens à l'Europe, qui peut autrement couper/sécher en part du marché/indice de la Russie.

    Également, la Russie favoriserait/promouvoir activement/activement un gazoduc/oléoduc/pipe~line iranien en Chine par l'intermédiaire du Pakistan et de l'Inde. Mais le projet est dû calé/essayer de gagner du temps/faire patienter à la pression/tension des USA sur l'Inde. Konstantin Simonov, le chef de la caisse de sécurité/fond/fonds nationale/à l'échelon national de l'énergie de la Russie, allégué/prétendre récemment/récemment qu'en s'opposant/opposer à au gazoduc/oléoduc/pipe~line de l'Iran-Pakistan-Inde, les USA essayent/goûter/juger/éprouver principalement de nier l'accès facile de la Chine aux réserves énergétiques/réservation/réserve iraniennes.

    Pour être sûre, Moscou a commencé à prévoir/attendre à/prendre de l'avance sur/savourer à l'avance il y a plusieurs mois cela par l'effondrement/échec/écroulement inévitable de la politique d'endiguement/politique/police des Nations unies/Etats-Unis de l'Iran et avec l'arrivée/arrivant suivante de l'Iran comme pays/région/terrain exportateur de gaz, un scénario/hypothèse tout à fait/entièrement nouveau/neuf formerait vers le haut sur la carte de l'énergie de l'Eurasie. Moscou aurait également examiné des 1979 la lutte/bagarre idéologique révolution/tour d'Iranien entre « la'doctrine » de Shi noir/nature et « le Shi rouge/roux'doctrine », qui a, assez/plutôt de manière significative/considérablement/d'une manière significative, repris récemment. L'ouest a toujours été des parties intéressées/partie/réception/usager dans les résultats/issue de cette lutte/bagarre.

    Deux anciens/premier présidents iraniens Occidental-orientés - Hashemi Rafsanjani et Mohamed Khatami - ont joint/devenir membre de/engager dans/inscrire à/devenir membre/rejoindre/unir des mains/aiguille/coup de main/jeu/ouvrier/écriture dans une alliance peu probable/invraisemblable des conservateurs/traditionaliste et des libéraux. Un changement/monnaie de régime de Téhéran donne/considérer/contenir/détenir/maintenir/patienter/retenir/supporter/tenir la possibilité que les deux superstars d'énergie - la Russie et l'Iran - pourraient se trouver placé/coucher/donner/durcir/fixer/poser/prendre/remettre/régler/sertir/tendre les uns contre les autres par l'ouest, ou finit/mettre fin à/terminer marcher vers le haut sur les orteils/bout/tep de chacun.

    Ainsi, la visite historique de Putin au Téhéran le 16 octobre, la première visite bilatérale par un chef/leader/premier/éditorial/amorce russe - Tsarist ou bolchevique - chutes/automne dans la perspective/point de vue comme événement/épreuve de borne limite/point de repère/événement marquant dans la géopolitique de l'énergie dans la prochaine/arriver/jouir/venir période/point/règles. Sur n'importe quel gazon/motte de gazon/territoire réservé il a jusqu'ici touché sur la sécurité énergétique, Putin a laissé/laisser/partir/quitter son timbre/marque/tampon personnel/désobligeant unique/seul - celui de l'anticipation/attente/impatience vive/enthousiaste/fin/perçant/âpre d'un joueur/acteur/lecteur d'échecs/échecs se mélangeant avec sa promptitude/rapidité comme ceinture/courroie/région noire/nature dans le judo. Mais l'échiquier persan/perse n'est aucun gazon/motte de gazon/territoire réservé facile/naturel. Les mouvements/coup/déménagement de Putin seront donc une vue/mire/spectacle absorbante à observer/faire attention à/regarder/surveiller. Peut-être ils sont destinés pour former l'encore un autre de ses legs fins/excellent/subtil dans la transformation historique de la Russie de poteau-Soviétique/soviet comme grande/génial puissance/courant/pouvoir/énergie au 21ème siècle.

    M K Bhadrakumar a servi/faire/purger de diplomate de carrière au service extérieur/service indien pendant plus de/plus 29 années, avec des signalisations/affectation/offre comprenant l'ambassadeur de l'Inde à l'Ouzbékistan (1995-1998) et vers la Turquie (1998-2001).

    Cet article est paru/apparaître/jouer/sembler/sortir aux temps/fois/heure/mesure/temps/époque de l'Asie le 22 décembre 2007. Il a été signalé/envoyer sur Internet/muter/poster au foyer/mise au point/focalisation du Japon le 23 décembre 2007

  45. 295
    JM dit:

    Ceci cf Iran semblerait aller dans le sens de ce que je disais plus haut suite à la lecture du texte de Streame. Reste que pour la Chine, je donne encore ma langue au chat.

    http://www.lexpress.fr/actualite/depeches/infojour/reuters.asp?id=76307

  46. 296
    Toto dit:

    @ Paton

    Ce post prouve au moins une chose, tu n'as pas lu l'archipel du Goulag. Pas grave, sauf quand on prétend emettre un avis éclairé sur le sujet. C'est justement le témoignage de l'archipel du Goulag que de donner une voix à tous ceux qui ont été broyés par les camps communistes en URSS. Pour mémoire Soljenitsyne avant d'avoir la mauvaise idée de se poser des questions sur les qualités militaires de Staline était un bon communiste orthodoxe et croyant. 7ans de camps et une vie de persecution l'ont amener à se poser deux trois questions. A t-il eu tord? L'archipel est le témoignage compilé de centaines de déportés, pas uniquement l'affaire de Soljenitsyne. Je suis assez effaré de tous ces gens qui voient dans cette position de JL Mélenchon une bouffée d'air frais. Bien sur Soljenistyne était un pietre écrivain, ca lui a valu le prix nobel, bien sur c'était une petite diva, il a été expulsé d'URSS après des années de relegation et déchu de sa nationalité. La seule chose à retenir finalement c'est que dans une centaine d'année, on le lira encore et son nom aura un héritage...celui de Mélenchon, franco j'en doute à part le dépot de "en quete de gauche" (quelle ampleur dans la pensée!) à la BNF.Est-ce à son avantage? il vaut mieux dans ces cas là ne pas laisser de traces....

  47. 297
    4 Août dit:

    @ JM

    On s'est fait sortir d'Irak où on avait des intérêts (donc on était contre la guerre). Maintenant c'est Bush qui na tout pris le pétrole.

    Les Chinois ont des intérêts en Iran. Il sont donc contre la guerre.

    2ème raison: ils en ont marre de se faire cerner par le bouclier anti-missile (ils ont compris que c'était contre eux).

  48. 298
    JM dit:

    oui, mais ma question était pourquoi russie et chine sont au sein de ce groupe des 6 qui fait pression sur l'iran.
    il n'est pas impossible que les motivation de la chine ressemblent à celles de la russie telles que je les ai supposées plus haut.

  49. 299
    Paton dit:

    @ Toto

    je n'ai lu que des extraits de l'archipel (je le connais donc moins bien que toi) et je n'ai rien contre Soljénitsyne, mais des hommages aussi ronflants que ceux auxquels on a eu droit, surtout de la part de BHL, me gonflent et c'est bien mon droit (cela me rebute presque autant que le pathos dégueulendo pour la mort Jean Paul II). Que les manuels d'histoire trouvent une exemplarité à la trajectoire de Soljénitsyne le repentis ne fait aucun doute. L'utilité pédagogique des témoignages dont tu parles seras elle aussi exploitée. Mais cela ne prouve ni sa supériorité morale, ni la profondeur de sa pensée. L'histoire est en pepétuelle révision et l'avenir posthume de Soljénitsyne dependra du mode de lecture que les historiens les plus convaincants imposeront. Je peux me tromper mais je considère Soljénitsyne plus comme un témoins de son temps que comme un "intellectuel". Je me sens évidemment minuscule et humble en comparaison de Soljénitsyne, ce qui ne m'empêche pas de dire que le traitement qui est fait de la disparition de cet homme ne me convient pas. Tu auras remarqué que mon post faisait surtout référence à cet aspect des choses.

  50. 300
    H2 dit:

    TOTAL Mépris :

    7 milliards de bénéfices en 6 mois :
    Or noir pour Total, pain noir pour le consommateur !

    Et pourquoi pas renationaliser Total ?

    En droit, la Constitution, autorise, sous contrôle du Conseil constitutionnel, le législateur à procéder à une nationalisation, à deux conditions : “la nécessite publique” et “l’indemnité juste et préalable”. La "nécessité publique" est patente. Il faudrait chiffrer "l’indemnité juste".

    http://www.plumedepresse.info/

Pages : « 1 2 3 4 5 [6] 7 8 9 10 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive