04août 08

 

Je me tiens à distance de mon clavier. Banal.  Apres la fin de la session parlementaire j’ai souvent cette nausée de tout qui signale le temps venu de la grande décompression… Ce soir c’est la radio qui me ramène au besoin d’exprimer contre un vent dominant une pensée critique. Bernard Henri Levy fait sur France info l’apologie de cet inepte rebouteux d’Alexandre Soljenitsyne qui vient de décéder. Il affirme que trois causes sont à l’origine de l’effondrement du communisme : « les USA, le pape, et Soljenitsyne ». Pitoyable résumé! Et l’ancien maoïste militant, ancien "nouveau philosophe",  de conclure «  un homme qui fait jeu égal avec les deux plus grandes puissances matérielles et spirituelles de notre époque, cela mérite bla bla bla… ». Je coupe la phrase car je crois bien qu’on connaît l’écœurante logorrhée des repentis. Certes, pour bon nombre de personnes qui réfléchissent, l’avis de BHL n’a aucune espèce d’importance. J’en suis conscient. Je sais parfaitement aussi que le dernier épisode de son « engagement intellectuel » contre le dessinateur Sine a fini de le situer du côté où finit la pensée et commencent les aboiements des serre files de tous les temps et tous les camps. Mais comme il a parlé, tout le monde sait donc de quel côté est la « bonne pensée »qui va tourner en boucle.  Je n’y suis pas, cette fois ci encore. J’ai de la mémoire. Soljenitsyne en visite en France, à l’occasion d’une cérémonie de circonstance à l’invitation de monsieur De Villiers, déclara dans son discours que la  devise de notre république, « liberté-égalité-fraternité »,  était « intrinsèquement perverse ». Après quoi il s’était lancé dans une apologie de la chouannerie aussi ridicule que peut l’être une transposition entre la situation de la Russie tsariste arriérée face aux bolcheviks avec la grande révolution française résistant à l’invasion anglaise qu’appuyaient les chouans. Minable. Le préfet du coin, une potiche administrative sans consistance, resta planté sur place à sourire comme un benêt au lieu de s’en aller séance tenante. Interrogé par mes soins  à propos de ce comportement le gouvernement de l’époque me fit répondre qu’il ne fallait pas « raviver les cicatrices du passé ». C’est la formule consacrée pour dire que les ennemis de la République sont libres de parler au nom de la liberté d’expression des idées modernes et ses amis priés de se taire au nom de la paix des cicatrices. On connaît. Mais rien ne nous oblige à ces révérences. Devant le flot de pieuses pensées émues que le décès de l’inepte griot de l’anti communisme officiel va déclencher il faut rester de marbre.Il faut maintenir un coin d’insolence. Je dis que le départ de Soljenitsyne ne manquera pas à la pensée de notre temps. Soljenitsyne était une baderne passéiste absurde et pontifiante, machiste, homophobe, et confis en bigoteries nostalgiques de la grande Russie féodale et croyante. Je n’oublie pas. Je ne pardonne pas.C’était un perroquet utile de la propagande «occidentale». Utile car au contraire de tous ceux qui avaient dénoncé avant lui le goulag et les camps staliniens, Soljenitsyne était une voix de droite parmi les plus réactionnaire. Les textes de Christian Rakovski et combien d’autres (oserais je mentionner Léon Trotski ?) ne reçurent ni prix Nobel, ni grasses subventions, ni hébergement fastueux, ni aucun des colifichets dorés dont Soljenitsyne fut gorgé comme une bête de commémorations anti progressiste mise à l’engrais. Ces lignes sont dédiées à leur mémoire.

 


498 commentaires à “Pompes funèbres”

Pages : « 1 2 [3] 4 5 6 7 8 9 10 »

  1. 101
    JM dit:

    héhé. ;)
    j'imagine la tronche des shadoks à deux cases libéral/socialiste si ils lisent le post du dessus...

    Et pour le plaisir, une fois de plus cette analyse video très subtile d'un shadok.
    http://www.dailymotion.com/related/1709502/video/x2144y_shadoks-210-saison-2-episode-10_fun

  2. 102
    j dit:

    Mais revenons à l'essentiel.

    Ce genre de chose par exemple, puisque tout citoyen ou politique responsable sait que ce sont les règles de base, la REPRESENTATIVITE des intérêts collectifs et du plus grand nombre, qu'il faut réinstaurer pour rééquilibrer notre Démocratie et le contrôle de nos sociétés confisquées par les grands appareils et des intérêts privés très généreux avec eux!

    -------------------------------------------------------

    La volonté du peuple est méprisée

    La Constitution de la France vient d’être profondément bouleversée. Il s’est agi là, en fait, d’un nouveau coup de force, préparé dans des enceintes feutrées, au prétexte de modifications techniques nécessaires, venant après celui qui a imposé le traité européen le 4 février 2008 contre la volonté du peuple exprimée le 29 mai 2005.
    Qui plus est, cette révision constitutionnelle, une des plus importantes depuis 1958 puisqu’elle concerne l’équilibre des pouvoirs, a été, par une propagande grossière, présentée comme accroissant les pouvoirs du Parlement. Bien au contraire, elle accroît en fait la place d’un Président de la République sans contrôle et renforce un bipartisme, celui des deux familles partisanes du oui au référendum de 2005, affaiblissant encore ainsi les rares espaces d’expressions contradictoires. Et l’initiative des lois émanera de plus en plus d’un pouvoir autonome, les directives européennes étant transcrites dans le droit national par des parlementaires réduits, pour l’essentiel, à ce rôle.

    La Constitution est l’ensemble des règles qui régissent l’organisation de la République. Elle doit affirmer des principes clairs, ayant pour objet principal de permettre la vie en commun par la mise en œuvre de la volonté du peuple dans son ensemble. Elle n’est pas octroyée par la classe dirigeante et ne peut émaner que du peuple lui-même. Or, la révision qui vient de se produire, et qui est en fait un changement radical, a été avalisée par un Parlement qui n’était pas élu pour cela. Le fait que, de plus, le vote ait été marqué par des marchandages indignes de la démocratie montre une nouvelle fois l’incapacité du régime à gouverner le pays en fonction des seuls intérêts de la Nation.

    Comme le proclame la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, la volonté du peuple est le fondement de l’autorité des pouvoirs publics. Une Constitution doit donc être établie par le peuple lui-même, précisément pour se protéger de l’arbitraire des puissants, à travers une assemblée constituante, indépendante, élue dans ce but et dissoute ensuite. Elle doit être approuvée par référendum.

  3. 103
    Contre-Révolution dit:

    Communiqué de Presse de Bruno GOLLNISCH, Vice-Président exécutif du Front National :

    « La mort du grand écrivain russe Alexandre Soljenitsyne, prix Nobel de littérature, rappellera du moins son existence à bien des médias occidentaux, qui n’avaient pas attendu cet événement pour l’enterrer.

    Il a dérangé par sa révélation de l’horreur du communisme dans ses remarquables fresques historiques, ses romans, ses essais. Pourtant, ne serait-ce que depuis l’affaire Kravchenko, tout cela était parfaitement connaissable avant même l’Archipel du Goulag.

    Mais encore aujourd’hui en France, avoir été communiste ou gauchiste est une référence morale, comme en témoigne le délirant panégyrique de mai 68 il y a 3 mois, ou la complaisance à l’égard de Besancenot. Le procès de Nuremberg du communisme n’a pas eu lieu. Sa rhétorique domine encore.

    On a encore moins écouté Soljenitsyne dans son patriotisme pourtant pacifique, sa quête de spiritualité, son retour aux valeurs chrétiennes, sa critique des abus de nos sociétés libérales (Discours aux Américains). Pas plus à l’Ouest qu’à l’Est, aucune calomnie ne lui a été épargnée, y compris, bien sûr, celle d’antisémitisme !

    Alexandre Soljenitsyne fut la figure la plus connue des dissidents : ces intellectuels en butte à l’hostilité de toutes les forces du Système. Les patriotes français que nous sommes, dissidents dans leur propre pays, confrontés à un totalitarisme paré de fausse démocratie, exclus de la représentation politique, persécutés moralement, professionnellement, judiciairement, le saluent. Puissions-nous comme il l’a fait vaincre un jour l’actuelle imposture. »

    http://www.frontnational.com/index.php

  4. 104
    4 Août dit:

    Comme quoi le fond de cette polémique, c'est bien le combat actuel du fascisme néo-libéral contre le bolchevisme. La mort de ce bonhomme aura juste été l'occasion de remettre 1€ dans la machine à dénigrer et à bien-penser.

  5. 105
    Un bon communiste est... dit:

    Trotski, l'inventeur des camps de concentration?

    Mélenchon vous êtes décidemment la plus sombre m**** du paysage politique français.

  6. 106
    JM dit:

    4aout, il me semblait que tu avais compris que le "combat actuel" n'est pas celui que tu décris, mais celui du Politique contre Les intérêts privés qui se sont emparés des rouages des systèmes politiques nationaux et internationaux.

    tu avais même apprécié Klein si je me souviens bien.

  7. 107
    Belzébuth dit:

    Le plus drôle étant que l'homoncule Melencon croit REELLEMENT que son opinion sur Soljenitsyne présente un intérêt quelconque pour qui que ce soit.

  8. 108
    4 Août dit:

    @ JM

    "fascisme néo-libéral contre bolchevisme"

    oligarchie contre peuple
    Dictature contre démocratie
    Capital contre salaires
    Privé contre public
    ....

    C'est déclinable à l'infini, selon les sensibilités, mais dans le fond, ça reste l'unique "combat actuel", non ?
    Bolchevisme, peuple, démocratie, salaires, public, que des gros mots pour Friedman !

  9. 109
    JM dit:

    ben dites donc, ils s'en sont ramassé un sérieux de malade sur ce blog, qui change de pseudo comme de chemise, belzebuth, bon communiste, jonhyu, etc.

    critiquez plutôt le contenu des propos de Mélenchon de manière plus intelligente, à partir du papier de libé notamment ; il y a à dire en effet!

  10. 110
    Seldor dit:

    oulla ! ça sent la frustration de gauche ici ! Vivement que les cerveaux redémarrent à gauche, parceque si c'est pour lire des posts pareils... Très honnêtement, n'est pas réac'celui que vous dénoncé M. Mélenchon...
    A part ça, la droite et les bigots vous saluent bien !

  11. 111
    4 Août dit:

    Tu remarqueras que je l'ai pas décliné en "Droite contre gauche" hein !
    (mais bon...)

  12. 112
    JM dit:

    tu délires 4aout avec ta liste en parallèle que je recolle ci dessous?
    fascisme néo-libéral contre bolchevisme
    oligarchie contre peuple
    Dictature contre démocratie
    Capital contre salaires
    Privé contre public

    je ne vois pas ce que bolchevik vient foutre dans la colonne de droite!

    relie klein hein, j'ai l'impression qu'il y a un truc qui t'a échappait.

  13. 113
    JM dit:

    je viens de voir ton post 4aout. ok... :)
    le problème, c'est que les habitudes sont trop fortes.

    ces clivages ne sont plus vraiment adaptés à la situation économique et politique :
    gauche/droite
    ouvrier/patron
    salarié/capitaliste

    bolchevik renvoie trop à la classe ouvrière, et tu sais bien qu'elle n'est qu'une infime partie du problème.

    et c'est pour ca que Mélenchon commence à me gonfler sérieusement quand il dit ce genre de trucs"L’apologie de Soljenitsyne, “grand penseur de la démocratie contre le stalinisme”, me fait mal au cœur parce que je pense à tous ces malheureux qui, eux, dès la première heure, ont mené leur lutte sans être gavés d’honneurs, de colifichets dorés, de résidences, de protections de toutes sortes comme l’était Soljenitsyne au seul motif qu’il était de DROITE."
    (Sans parler de ses silences sur tout ce qui regarde media, internet, etc!, qui font preuve d'une inconséquence sérieuse pour un homme censé incarner la gauche du Ps tout de même!).

    C'est en plaçant au coeur du raisonnement les grands pouvoirs des megagroupes et megafinanciers qu'on s'approche de la vérité.
    A ma connaissance, c'est la première fois que ce n'est pas un pouvoir d'ordre politique qui mène de manière aussi totale la Politique en s'étant immiscé partout!

  14. 114
    Albert Capus dit:

    "le décès de l’inepte griot de l’anti communisme officiel"

    anti communisme officiel = Ca veut dire quoi ?

  15. 115
    esperanto dit:

    Encore un post jubilatoire de Jean-Luc ! Merci
    Il faut toujours lutter comme le fait Jean-Luc Mélenchon contre les identités, les religions, les ethnisisme et les cultures qui pourrissent notre belle Républiques.
    Par contre je suis effectivement d'accord avec d'autre interveant sur l'affaire Siné.
    Jean-luc s'y prend a merveille pour débusquer et démonter tout communautarisme, mais il ne dit jamais mot qui pourrais brusquer la communauté juive, contrairement au catholique,kosovar,tibétain, lituaniens, bretonnants corse, etc... (c'est plus facile de débusquer le commautarisme corse que de critiquer les loubanovitch)

    Jean-Luc as tu peur de lutter ? (Pour les cathos et les bretons je crois que le combat est quazi gagner, c'est facile, meme si pour l'exemple ca fait plaisir de rappeler nos valeurs)

    Alors a quand un article contre le communautarisme des juifs a qui les rabins conseils de se marier dans la communauté ? n'y a -t il pas la un ethnisisme ?

    VAZY JEAN LUC ! TU ES LE SEUL A POUVOIR LES CONDAMNER PUBLIQUEMENT MONTRE QUE T'AS DES COUILLES!

  16. 116
    JM dit:

    Ca a l'air de rien ça, ou d'un problème de gamins qui font des jeux électroniques.

    Et bien non, nous sommes là au coeur du problème des modèles économiques majeurs des années à venir, et au delà des modèles de société, que les mega pouvoirs cités ci-dessus essaient de tuer dans l'oeuf pour préserver leurs modèles sociaux et économiques nuisibles pour le plus grand nombre, et de toute façon dépassés.
    Les chasseurs cueilleurs du néolithique ne sont pas arrivés à détruire les agriculteurs!
    Il en sera de même à terme pour ceci, la seule façon de l'empêcher étant de stériliser ou d'encadrer de manière totalitaire le potentiel d'innovation de la société, ce qui est une position hélas possible mais n'ayant jamais tenu très longtemps.

    a+, bon apmidi

    http://www.numerama.com/magazine/10403-WoW-Vivendi-veut-interdire-au-bot-Glider-de-devenir-open-source.html

  17. 117
    robespierre dit:

    http://www.monde-diplomatique.fr/2008/05/ROBERT/15902

    Merci JM, trés bon article

    Le Monde Diplodocus est en trés net progrés depuis quelques temps.

  18. 118
    dudu 87 dit:

    Bonjour à vous
    “lorsque les extrémistes arabes auront réussi dans le domaine de l’armement.”
    c’est à dire ?
    Je pensai au moment de l'écriture à l'armement conventionnel, type missile sol-sol et sol-air...
    Mais puisque la question est posée, le nucléaire? J'avoue que je sais pas mais les missiles sol-sol de 2000km de portée peuvent aussi être utilisés en armement conventionnel aussi.
    Et pour préciser ma position, je souhaite que la négociation l'emporte sur la guerre mais les "grandes puissances" veulent-elles ce type de règlement?

  19. 119
    Woland dit:

    Monsieur le senateur,

    dire que Soljenitsyne etait: "un perroquet utile de la propagande "occidentale"" m'apparait comme etant totalement inexact. Soljenitsyne a autant tape sur la societe de consommation que sur le communisme. Oui, il etait reac et tout ce que vous voulez, mais le presenter comme un jouet sous influence est une erreur.

    Bien a vous.

    Woland.

  20. 120
    Carolo dit:

    Jean-Luc Mélenchon se pose de nouveau en soldat perdu d'une cause sans intérêt : l'anticonformisme systématique.
    Soljenitsyne était un réactionnaire ? C'est incontestable. Un chantre bigot de la Grande Russie ? C'est vrai.
    Pour autant, faut-il piétiner son cadavre ? Je ne le crois pas. Il a contribué à lever le voile sur l'une des plus grandes dicatures du XXème siècle. Et même s'il l'a fait au nom de valeurs contestables, cette action était salutaire.
    Quant à le vilipender pour son "anti-communisme", quelle blague ! Il a vécu l'expérience désastreuse du collectivisme, a passé 8 années au goulag (pour avoir émis des réserves sur la stratégie militaire de Staline dans une correspondance privée...) et a subi le harcèlement constant du KGB pendant 2 décennies avant d'être déchu de sa nationalité et expulsé de son pays... On aurait été "anticommuniste" pour moins que ça.
    Ce n'est pas parce que BHL et consorts profèrent énormément de conneries qu'ils ne disent pas parfois (rarement c'est vrai) des choses justes.
    Et puis la mort de Soljenitsyne nous conduit à nous replonger dans les années 70, période à laquelle il est devenu une icône de la dissidence. Vous rappelez-vous ce qu'était le parti communiste de l'époque ? Parti sans foi ni loi, de bonimenteurs et d'escrocs qui soutenaient sans vergogne des régimes abjects. Heureusement que Mitterrand et le sens de l'histoire ont liquidé le PCF.

  21. 121
    Booz dit:

    Qu'est-ce que cela veux dire "les aboiements des serre files...."

    Merci.

  22. 122
    Rastakouère dit:

    Je n'ai jamais lu une seule ligne d'un des livres de Soljenitsyne. Pourtant, comme tout le monde, j'ai entendu parler de son œuvre et de son fameux livre "L'archipel du goulag" où il y dénoncerait les conditions de détention des "ennemis de la révolution communiste" (?). Soljenitsyne m'est connu pour avoir été celui qui a révélé à l'Occident les principaux crimes du marxisme vulgaire. J'ignorais donc totalement, comme l'écrit Mr. Mélenchon qu'un certain Christian Rakovski et encore plus Trotski (!) l'avaient déjà fait ! [Question en passant : êtes vous trotskiste Monsieur Mélenchon ?...]

    Passons...

    Maintenant que fait notre Mélenchon de Soljenitsyne et de toute son œuvre ? C'est simple, il la jette à la poubelle. C'est de la m****. Sur la base de quoi ? Sur la base du fait que Soljenitsyne n'aurait été rien d'autre qu'un affreux réactionnaire nostalgique du régime tzariste. Hélas, pour en juger, il faudrait que je connaisse les livres de Soljenitsyne et aussi l'histoire du tsarisme pour évaluer si, comme le marxisme vulgaire, elle est la cause de plus de 100 millions de morts...

    Partant de là, même sans connaître le contenu exact de l'œuvre de Soljenitsyne, il parait difficile d'éviter de formuler certaines critiques à l'encontre des allégations de Monsieur Mélenchon :

    - n'y a-t-il pas une disproportion des plus suspectes entre son rejet total de l'œuvre de Soljenitsyne sur la seule base de ses idées qui auraient pu être réactionnaires, (vers un régime bien moins meurtrier que le stalinisme), et le contenu OBJECTIF, les buts OBJECTIFS de l'œuvre de Soljenitsyne ? Pour essayer d'être plus clair : le seul prétexte des "idées réactionnaires de Soljenitsyne" suffit-il à en disqualifier les buts objectifs de l'œuvre qui restent la dénonciation du stalinisme et de ses crimes (c'est un peu comme si on disqualifiait entièrement l'œuvre littéraire de Céline, sur la seule base des idées antisémites que l'on doit d'ailleurs rejeter sans concession aucune. N'a-t-on pas le droit de dire que Céline reste l'un de nos plus grands écrivains, ou faut-il totalement l'oublier ?...)

    - Etes-vous, Monsieur Mélanchon, un nostalgique du stalinisme, un "crypto-stalinien" ?

  23. 123
    Rastakouère dit:

    A Carolo : je suis entièrement d'accord avec vous. Après ce que vous avez dit, les positions de Mélenchon me paraissent encore plus suspectes. Mais peut-être que lui aussi s'est-il laissé emporté par sa plume. Je préfère de loin, croire cela.

  24. 124
    Duszka Maksymowicz dit:

    Merci d'avoir mis les pendules à l'heure ! Hier, sur France Inter c'était l'hagiographie obséquieuse à faire hurler. Il n'est nul besoin d'être "nostalgique du stalinisme" pour prendre un peu de recul et regarder de près les accointances politiques de cet homme. Caresser Poutine dans le sens du poil, cautionner la tragédie tchétchène, etc... c'est à se demander ce que voulait dire tout ce qui dénonçait l'horreur du goulag. N'y serait-il pas allé aurait-il dénoncé ? Voire cautionnné ? Tout cela ne vaut ni l'excès d'opprobre, ni l'excès de flagornerie officielle...

  25. 125
    Woland dit:

    c'est vrai que c'est amusant ce besoin de se faire remarquer... Seriez vous en manque de publicite Monsieur le senateur?

    http://amiralwoland.wordpress.com

  26. 126
    4 Août dit:

    Au fil des post, on a l'impression que marx, trotsky, staline, lenine, c'était le même personnage, coco et sanguinaire (évidemment!), ayant vécu vers disons 1945 et ayant créé le goulag à cette époque.

    La propagande néo-libérale est vraiment bien rodée !

    Allez, on répète !

    "USA bieeennnn !..... URSS paaaas bieennnn !"

  27. 127
    4 Août dit:

    Au fait un bonhomme qui s'est opposé à staline, a été banni et exilé puis assassiné sans recevoir de médaille, j'en connais un autre que Soljesaiplukoi !

  28. 128
    dominique dit:

    Le dégout !

    lorsque je vois ce Mélenchon inapte comme sait l'etre un socialiste, et également repus de nos impôts et par les repas du sénat.
    Gavé de privilèges, et vautré sur les velours rouges du sénat, je devrais dire la maison de retraite de luxe des politiciens, oser traiter de la sorte Alexandre Soljenetsyne qui a fait, lui, 8 ans de goulag !

    ...et l'autre con qui saoule avec son siné. Siné il lui est arrivé ce qui arrive à toutes les grandes gueules q'on lui demande de la fermer !

    mais sans rire c'est quoi siné, un écrivain, un artiste, un poète...non...un déversoir d'égoûts qui dégueule son mépris de la société sans en avoir jamais changé une virgule !

  29. 129
    dominique dit:

    @4 aout

    c'est normal qu'on lui est jamais donné de médaille à ton second bonhomme
    il révait de faire exactement la même chose que Staline en son lieu et place, si celui là lui en avait laissé le temps !

    Sous des régimes comme ça y a interet à dégainer le premier !

    c'est des sacrés paradis tout ça ! oui, oui, vous en revez encore ?

  30. 130
    dominique dit:

    @4 aout

    oui, bien sûr, les communistes c'est tous des frères y compris castro quand il planifie la mort du che ! qui lui même avait le "pistolet facile " avec ses contradicteurs.

    avec des amis comme ça on n'a plus besoin d'ennemis.

  31. 131
    4 Août dit:

    Très fort ! S'il n'avait pas été mort, il serait encore en vie et aurait fait pareil que l'autre ! Imparable, et on ne peut même pas démontrer le contraire ! C'est donc une certitude historique avérée, enfin, asséné comme tel.

  32. 132
    Carolo dit:

    @ 4 août
    Je ne partage pas cette impression. Il n'y a pas de confusion entre ces différents personnages. Mais j'apprécie vos hommages subliminaux à Trotsky. Il vaut mieux se raccrocher à ceux qui n'ont pas "régné" (ils auraient sûrement fait mieux) ; ça évite de constater froidement l'échec moral et économique du communisme au pouvoir. Pourtant, je ne vois pas ce que ça coûte ; il ne s'agit pas de rendre les armes face au camp d'en face, juste admettre que l'URSS est une expérience désastreuse qu'il n'est pas souhaitable de reproduire.
    Mais la logique d'affrontement politique prend toujours le dessus. Reconnaître la justesse du combat de Soljenitsyne contre le totalitarisme soviétique, c'est se compromettre dans une posture "droitière" alors on ratiocine hors sujet pour discréditer le personnage (rendez vous compte il a rencontré 3 fois Philippe de Villiers !), en évitant soigneusement d'aborder la question de fond : le système communiste, ses crimes, sa faillite. Attitude comparable à celle qui avait prévalu lors du procès opposant les Lettres Françaises à Kravchenko, où l'on avait vu de grands résistants communistes diffamer leur adversaire (un demi-clochard vendu aux américains) pour mieux occulter la question de la répression stalinienne.

  33. 133
    dominique dit:

    ce qui est démontré comme tel, c'est son comportement très souvent amoindri par ses défenseurs...

    Lorsqu'il était vivant !
    TROSTKI n'était pas un tendre ! il avait beaucoup de similitudes de comportement avec Staline comme je l'ai appris durant un documentaire sur la 5.
    Un documentaire très " documenté " comme son nom l'enseigne.
    Pourquoi y aurait il eu " brusque revirement " " coup de baguette magique " dans son comportement s'il avait duré.
    Cela n'a pas de sens. Les seuls héros révolutionnaires sont ceux qui sont morts avant de s'exprimer ou bien assez tôt pour pouvoir " rêver " leur action plutôt que de la voir.

    C'est on ne peut plus mensonger et confortable.

  34. 134
    dominique dit:

    d'accord avec carolo. Rien à ajouter, nos points de vue son identiques.

  35. 135
    Razoum dit:

    Trotzky, un prix Nobel ? Pour quelle oeuvre ?
    Un hommage posthume à Trotzky ? Pour TOUTE son oeuvre ?

  36. 136
    jennifer dit:

    De mes lointaines vacances, je vous salue Jean luc Mélenchon pour votre billet excellent. Ca fait du bien face a tant de betises dites et redites et qui finalement nous font aller a notre perte. Quand je dis betises je veux dire en fait propagande, propagande de droite quón nous fait passer pour de l'information

  37. 137
    Paton dit:

    Au fil des posts j'ai deux choses à dire.

    Premièrement, Soljenitsyne fut un ennemi de la gauche, même de celle représentée par Jean Daniel. Ce n'est donc pas faire preuve de nostalgie soviétique que de ne pas en rajouter dans ces pompes de circonstances.

    Deuxièmement, n'oublions pas que c'est pas centaines de milliers que l'on compte les victimes communistes du stalinisme. Mettre les victimes et les boureaux dans la même poubelle de l'histoire est révoltant, même si c'est politiquement payant (la preuve par BHL, Glucksman...)

  38. 138
    Carolo dit:

    Merci Jennifer. C'est magnifique. L'Archipel du Goulag, c'est de la propagande de droite et les camps soviétiques sont une invention de la CIA.

  39. 139
    dominique dit:

    Jennifer nous parle de ses lointaines vacances...avec le même détachement qu'un pacha sur son yacht.
    Elle est de gauche c'est sûr, de la nomenclatura sans doute.

  40. 140
    H2 dit:

    L'un a dit :

    "Soljenitsyne était un réactionnaire ? C’est incontestable. Un chantre bigot de la Grande Russie ? C’est vrai.
    Pour autant, faut-il piétiner son cadavre ? Je ne le crois pas. Il a contribué à lever le voile sur l’une des plus grandes dicatures du XXème siècle. Et même s’il l’a fait au nom de valeurs contestables, cette action était salutaire."

    OUI c'est vrai.

    Un autre a dit :

    "Il n’est nul besoin d’être “nostalgique du stalinisme” pour prendre un peu de recul et regarder de près les accointances politiques de cet homme. Caresser Poutine dans le sens du poil, cautionner la tragédie tchétchène, etc… c’est à se demander ce que voulait dire tout ce qui dénonçait l’horreur du goulag."

    Oui c'est vrai aussi

    Le problème dans cette histoire c'est que la Vérité n'est jamais pûre. Et les êtres parfaits sont une chimère auquel nous croyons encore. Comment pouvoir parler de tout ça sans réveiller les préjugés de chacun et les "blessures de l'Histoire " ?
    Certains interviennent ici pour réactiver de vieilles lunes. La guerre fait rage mais il ne me semble pas qu'elle a à voir avec celle qui vient.

    Rétablissons des faits historiques :

    1 / Les premiers camps de concentration sibériens étaient l'oeuvre du Tzar, un bon chrétien de la "Sainte Mère Russie " il s'agirait de ne pas l'oublier.

    2/ A l'ouest les premiers camps de concentration furent l'invention des Sudistes américains pendant la guerre de seccession. Ils étaient pour les soldats fait prisonniers. Abandonnés à eux mêmes ils y mourrait de faim ou de mauvais traitements.

    3 / les bolcheviks dans leur vision éradicatrice de toute différence politique et de leur refus du partage du pouvoir n'ont fait que réutiliser le système concentrationnaire tsariste. C'est une barbarie appelé par la suite Stalinisme devant la propension du dictateur à la liquidation physique de tous ses opposants, y compris ceux venant de son "propre camp ". L'idéologie comuniste-stalinienne a essaimé partout dans le monde.

    4/ Le fascisme et le nazisme pousseront jusqu'au bout l'extermination radicale de toute opposition en allant au delà en détruisant tout ce qui n'était pas dans l'ordre et l'idéologie aryenne. Extermination de toutes les différences : Quelles soient ethniques, politiques, sociales, culturelles, corporelles, sexuelles, philosophiques, ou religieuses.

    L'extermination INDUSTRIELLE des Juifs d'Europe s'appelle la Shoah.

    5 / Le régime capitaliste-colonial a eu lui aussi ses camps de concentration. Le système pénitencier et concentrationnaire a été systématisé au " bon temps des colonies ".

    Il n'est évidemment pas question de tout mélanger et de nier les spécificités de chacun des régimes.
    L'autoritarisme politique et l'absolutisme reste les problématiques qui doivent sans cesse nous interroger.

    Certains ici viennent se permettre de venir brouiller les cartes. Pour ma part et bien que je comprenne intimement selon les mots de Soljenitsyne " le droit au silence " dans le contexte particulier où celui-ci la revendiqué, j'estime aussi que nous devons, face aux menaces qui se font jour et se précisent, cultiver une indépendance d'esprit hors des antériorités historiques, tout en les connaissant bien evidemment.
    Et en parallèle cultiver " le droit à la parole " sans quoi nous finiront enterrés vivants.

    Question :

    Les camps de concentration n'arrivent-ils pas à chaque fois dans l'Histoire lorsque la concentration du pouvoir politique est antérieurement conquise et renforcée ?
    Quid de la séparation des pouvoirs ?

    Où sommes-nous à présent, là à l'heure qu'il est ?

    Monsieur Mélanchon se situait à l'aune du paysage franco-Français et anticipait sur la vague médiatique qui ne révélerait pas tout de la complexité humaine d'Alexandre Soljenitsyne et serait employé à une instrumentalisation politique de grande envergure.

    Nous sommes suffisamment libres pour rétablir la vérité sur l'Homme Soljenitsyne, comprendre ses différentes facettes et mâtiner les propos de M.Mélenchon.

    M.Mélenchon se situait là. En France et s'avisait par anticipation au matraquage qui allait suivre qui gommerait les trois quart de la vérité historique.

    Certains comme moi le critiqueront dans la mesure où il n'a fait que se situer dans un champ circonscrit qu'est la France et a perdu de vue la question philosophique / littéraire.

    Ceci dit la question que posait M.le Sénateur est celle qui interroge le cénacle médiatique qui a fait d'un opposant de droite antistalinien un héros international plutôt qu'un opposant de gauche antistalinien. Tout en niant les anonymes à la dictature qui n'ont aucun porte-voix.

    Les soi-disant " amis " de la liberté d'expression préfèreraient que M.Mélenchon se taise et n'exprime pas sur SON blog ses propres vues. Il préfèrent l'injurier sans étayer leur paroles.
    Ainsi est l'époque. On se fait le chantre de la liberté d'expression partout dans le monde mais on ne l'accepte plus chez nous.
    On aimerait ici en France que la liberté d'expression soit muette et n'exprime que des propos convenus, qui ne froissent personnes.
    Encore faudrait -il déjà savoir lire et distinguer les nuances d'autrui dans ses mots propres, plutôt que renforcer ses idées " ready made " déjà préparées, déjà toutes faites. Et éviter de les réchauffer.

  41. 141
    A dit:

    Moi je mettrais bien la mélanche dans un camp de concentration - qu'il y goûte.

  42. 142
    Rastakouère dit:

    C'est curieux quand même...Comme me l'a fait observer un de mes amis (et j'avoue que je n'y avais pas pensé), dès lors que l'on parle des crimes du marxisme vulgaire (le communisme en fait), pour les communistes, ce n'est pas le communisme qui est responsable, mais le stalinisme. Différence des plus subtiles, je trouve. Ainsi, en plus d'être, comme je le suppose un "crypto-stalinien", Mélenchon serait aussi, et c'est tout à fait logique, un "cryptocommuniste" dans sa positon de socialiste ("pseudo-trostkyste"...).

    Mais en réalité c'est autre chose qui est "crypté", ou caché chez cet homme, c'est tout simplement la pensée. La pensée est cachée avec tellement de virtuosité derrière tout cet étalage d'esbroufe morale qu'elle en devient totalement absente ?...

    ...à méditer, non ?..

  43. 143
    Rastakouère dit:

    Réponse à la question de Booz : Qu’est-ce que cela veux dire “les aboiements des serre files ….”

    A mon avis, la chose suivante : Mélenchon reproche à ceux qui n'ont aucune indépendance d'esprit (du moins c'est ce qu'il pense), de ne pas réfléchir et de se borner à un suivisme intellectuel de moutons qui tentent d'aboyer avec les loups (ou les chiens si vous préférez), devant le passage de la caravane...

    Exemple :

    Si vous écrivez un livre contre Freud qui soit piquant, vous aurez toutes les chances de vous faire traiter d'antisémite, parce que Freud était juif. Après ça, vous verrez toute la horde sauvage des serre-file, qui ne réfléchissent pas, qui n'auront même pas lu votre livre, et qui pourtant aboieront contre vous dès qu'on leur aura donné le signal.

  44. 144
    Johnyu dit:

    MélancCon : va en corée du nord et vois comme le socialisme marxiste marche bien.
    Dans un camp faudrait le foutre ce p'tit m****ux de gauche payé par NOS impôts !
    connard de rouge !

    Un bon com'est un com'MORT !

    A MORT LE COMMUNISME !

    MARX-LENINE-TROTSKI-STALINE-HITLER-MUSSOLINI-MAO-CHE GUEVARA-CASTRO-KIM JONG IL-MENGISTU = MÊME COMBAT CONTRE LE LIBERALISME !

  45. 145
    Rastakouère dit:

    Ce qui est assez drôle en France, c'est que tout le monde se gargarise sur la liberté d'expression et bla-bla-bla, mais tout le monde oublie qu'en France justement il n'y a plus de véritable liberté d'expression. Il suffit pour cela de constater comment on met la muselière à certains partis politiques. Et, bien entendu si j'ose prendre l'exemple du FN, tout le monde va penser que je suis un sympathisant du FN, donc...que je dois fermer ma gueule, parce que je ne peux pas être autre chose qu'un salaud de fasciste, d'antisémite, de raciste, de xénophobe, de con, etc.

    En bref, je n'ai pas le droit de constater en toute honnêteté et en toute indépendance d'esprit que la liberté d'expression est bafouée continuellement en France, sur certaines "chasses gardées", sinon, j'aurais tous les serre-file au cul et pour un moment.

    La France a souvent été et est encore Le pays de la pensée unique, où les médias disent tous, peu ou prou, la même chose, et toujours dans le sens de la même (soi-disant) intelligentsia.

  46. 146
    4 Août dit:

    N'importe quoi...

  47. 147
    Johnyu dit:

    Bravo Rastkouère !

    la pensée unique de la gauche totalitaire nous empoisonne, c'est une vraie peste intellectuelle qui fait des ravages !

  48. 148
    4 Août dit:

    ...ce Johnyu.

    Envoyé par liberté chérie ? Par contribuables associés ?

  49. 149
    4 Août dit:

    "la pensée unique de la gauche totalitaire"

    Celle de la droite fasciste que tu déblatères ici n'est pas mal non plus

  50. 150
    luv dit:

    Le "stalinisme" est une invention des communistes après 56 pour sauver l'idée du communisme, le présentant comme soi-disant une perversion. Le stalinisme, c'est le communisme en marche, le communisme réel. Et il n'y a qu'un monde. Le stalinisme c'est l'aboutissement d'une idéologie, la mise en marche des idées. Le stalinisme, c'est le communisme. Réveil !

Pages : « 1 2 [3] 4 5 6 7 8 9 10 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive