09juin 08

Ce n’est pas parce que PRS s’est engagé par une présence physique sur place, dans les meetings en Irlande, à travers ses principaux responsables (mais j'en suis tellement fier!) que je me sens si impliqué par le référendum irlandais sur le traité de Lisbonne. Je pense que c’est un nouveau moment clef du drame politique qui se joue en Europe. Je n’ai donc pas compris pourquoi Benoit Hamon sur « France inter » le matin refusait de répondre à la question « faut-il que les Irlandais votent non ? » au référendum sur le traité de Lisbonne. La prudence et la ruse ne sont pas de mise sur ce sujet. Même pour faciliter les grandes et petites manœuvres internes du congrès du PS. Surtout pas pour ça ! Et surtout pas comme ça, en faisant profil bas en vue de je ne sais quel compromis entre belles personnes du PS. Le compromis nous l’avons fait au congrès du Mans sur ce sujet. Où nous ont mené les promesses de la synthèse ? A la trahison du congrès de Versailles! Nous avons été roulés et trompés, sciemment, j’en ai à présent la certitude. Donc : pas deux fois ! La vérité brute seule nous est utile. Le référendum en Irlande n’est pas une affaire irlandaise. Le vote des Français et des Hollandais n’est pas resté une affaire circonscrite à ces deux pays. Si le seul référendum organisé sur le traité de Lisbonne débouche sur un « non », alors le sens de ce vote sera de portée européenne.

On doit donc honnêtement dire ce que l’on veut et ce que l’on pense : il faut que les Irlandais votent non. Il faut le dire et il faut dire pourquoi cette Europe là, celle du traité de Lisbonne, est condamnée à mener le continent au désastre politique et social. La gauche du PS n’a absolument rien à gagner à faire profil bas dans cette affaire comme sur aucun aspect du dossier européen. Aucune des raisons qui ont donné les « non » français et hollandais n’a perdu de sa pertinence. Au contraire. Et rien dans l’aveuglement des élites eurobéates, rien dans l’actualité des directives « plus libérales tu meurs », et rien dans les projets d’avenir de l’Union vers la formation d’un grand marché transatlantique n’indique le moindre espoir que quoi que ce soit puisse évoluer positivement vers quoi que ce soit d’autre que ce que nous avons déjà sous les yeux. La question n’est plus posée de savoir si les peuples vont le supporter encore longtemps mais quand tout partira en lambeaux de dégoût et d’indifférence sur fond de tensions nationales. Comme entre marins pécheurs français et espagnols, comme entre ouvriers et cadres d’EADS dans les ateliers en France et en Allemagne. Et comme ce serait le cas bien plus largement dans l’opinion si les médias de révérence et certains dirigeants socialistes ne faisaient pas un rideau de fumée de bienséance européenne à Nicolas Sarkozy quand madame Merkel rabroue grossièrement le projet d’union méditerranéenne avec des relents du nationalisme germanique traditionnel. Il faut que les Irlandais votent non pour délégitimer officiellement ce processus absurde qui a nom l’Union européenne du traité de Lisbonne.  Il faut lire pour le croire le  journal « le Monde » du dimanche 8 juin, soulignant à la une "l’inquiétude qui gagne les vingt sept", devenant en page huit "la menace d'un non irlandais au traité de Lisbonne affole l'Europe"  avec des arguments qui fleurent bon la débandade propagandiste de mai 2005. Et il ne faut pas manquer dans le même numéro l’interview inouïe, mais tellement allemande, de Daniel Cohn-Bendit, fustigeant la « folie des référendums », « les sociétés à logique égoïste » et fustigeant par avance Gordon Brown qui, en cas de « non » irlandais « rentrera dans la niche » et qui dénonce la « politicaillerie » en cours en Tchéquie sur le sujet.  Dans le même état d’esprit de surenchère injurieuse et dramatisante, les trois journalistes qui donnent le papier de cadrage reprochent à « l’eurosceptique président de la République tchèque » de « laisser planer la menace d’un référendum plutôt que par voie parlementaire pourtant prévue par la Constitution ». Et de conclure sur le traditionnel cauchemar de fin du monde en  cas de « non » irlandais : « les priorités affichées par Paris –énergies, environnement, défense, immigration, agriculture- pourraient être mises sous le boisseau afin de ne pas provoquer davantage les Irlandais. Le tout dans le contexte d’une Europe déprimée, à nouveau plongée dans une crise profonde ». Ce traitement infantilisant de la question posée n’a d’équivalent que la désinvolture non moins traditionnelle des élites politiques, ici irlandaises, sures de leur coup au point d’avoir pu déclarer comme l’a fait le premier ministre lui-même… qu’il n’avait pas lu le traité… Décidément, pour notre dignité de citoyens adultes et responsables, nous méritons que les Irlandais votent « non » pour nous.


554 commentaires à “Le NON irlandais nous intéresse”

Pages : « 12 3 4 5 6 7 8 [9] 10 11 12 »

  1. 401
    Jean-Marc dit:

    Bon, promenade pour moi. Bonne soirée.

    Et merci pour tous jennifer.

  2. 402
    retour à l'Irlande dit:

    Nous te remercions aussi, Jean-Marc

  3. 403
    jennifer dit:

    Pour parler des partis politiques par rapport à la révolution bolivarienne, il faut d’abord parler de la presse car comme vous vous en doutez c’est lié.
    Le Monde publie des resucés d’articles venus des USA (il me semble du Wall Street Journal mais je peux me tromper). La dernière « nouvelle » par exemple du Monde : Interpol aurait trouvé que Chavez finance les FARC. Or je vous ai envoyé une analyse du texte d’interpol sur les ordinateurs de Raul Reyes, qui ne dit pas du tout cela, qui dit en fait : on ne peut rien en dire, on ne peut conclure. Ce ne sont donc pas des nouvelles mais de la propagande inspirée directement des USA
    Pour Libé c’est pareil.
    La meilleure source d’information est Le Figaro. On y trouve des compte rendus assez objectifs de ce qui se passe là-bas, même si leurs idées sont de droit.
    Du point de vue des patrons, il n’y a d’ailleurs pas vraiment de danger. La prise de participation majoritaire de l’Etat sur les entreprises pétrolières, par exemple pour Total, s’est faite avec compensation financière et donc vous voyez la majorité des multinationales sont restées au Vénézuela car ils y trouvent leur compte. Certains patrons se sont mis à la révolution bolivarienne, ce qui veut dire le droit à la formation pour les travailleurs, le respect des droits élémentaires etc… tout cela est peu méchant face aux vastes profits qu’ils font. Sur les 32 multinationales pétrolières, 30 ont accepté cette redistribution, Exxon Mobil l’a refusé et a bloqué les avoirs vénézueliens mais ils ont perdu leur procès (encore les USA !)

    Le Monde et Libé : cela veut donc dire qu’une grande partie de l’intelligentsia française lit les sornettes et la propagande qui s’y écrit. C’est donc tout ce qu’ils savent de la révolution au Vénézuela. Evidemment le PS suit (par exemple ils se sont engouffrés dans l’histoire de RCTV derrière Mesnard) sauf bien entendu Jean-Luc Mélenchon, les gens du PRS, il me semble Hamon et il paraît Lang.
    La LCR comme beaucoup de partis d’extrème gauche, experts en révolution, soutiennent, mais en donneurs de leçons. En général, ils trouvent que la révolution ne va pas assez vite, qu’il faudrait nationaliser plus vite, prendre le fric aux riches, occuper les usines etc… on connaît la rengaine. Ils sont même enclins à critiquer Chavez sur les mêmes critères que les USA, tout en adoucissant car grâce aux liens qu’ils ont avec d’autres anticapitalistes vénézueliens, ils savent que Chavez est loin d’être un dictateur.
    Le PCF c’est un peu comme la LCR : ils se demandent c’est quoi cette révolution ? Est-ce qu’elle répond à ce qu’ils ont écrit dans leurs livres à eux ? Donc chacun la lit avec sa grille de lecture. Peut être s’agit-il simplement de voir que cette révolution est différente, et unique en son genre et de la prendre telle qu’elle est.

    Le mieux reste d’aller voir par soi-même et de faire un tour au Vénézuela. Conseil que je donnerais aussi aux journalistes de Libé et du Monde.

  4. 404
    paul dit:

    On peut se dire qu'en Amérique du sud, comme dans d'autres pays émergents, les constructions politiques privilégiant les renationalisations seraient plus pertinents.

    Qu'est-ce qui se profile en Europe?
    Apparemment, le modèle libéral a le vent en poupe, mais est-il pour autant le mieux à même de répondre à la crise actuelle du capitalisme?
    Ce serait intéressant que les Irlandais refusent l'Europe, alors qu'ils bénéficient de son systême. Selon ce qui nous en est dit en tout cas.
    Mais peut-on se contenter d'un constat économique?

    Le "suspense" du vote irlandais ne réflète-t-il pas plus une part identitaire, et là les interprètations deviennent multiples.

    Si une part de ce que disent les intervenants de ce blog est vraie, je trouve intéressant le fait que plusieurs belges y interviennent, et viennent ainsi confirmer le lien historique entre nation et socialisme, eux qui sont concernés au premier chef. Je trouve les propos de Lilian à ce sujet intéressants, même si je ne suis pas en accord, et lui rappellerai la prégnance du roi dans le maintien de l'unité belge dans les enjeux actuels.

  5. 405
    Lilian @ Paul dit:

    Sauf ton respect, Paul, "la prégnance du roi dans le maintien de l'unité de la Belgique ne veut rien dire." Le roi des "Belges" (et une lettre d'un socialiste wallon à Albert Ier disait bien : sir, vous gouvernez sur deux peuples, il n'y a pas de Belges (sauf dans le Brabant, le drapeau belge est le drapeau brabançon, l'hymne national est la Brabançonne)... Le Roi des Belges donc est juste un notaire. Il acte. Il n'unit que de manière symbolique et fantasmée. Toute intervention du roi dans la crise actuelle inciterait la Frandre à accélérer sa scission... La jeunesse flamande est républicaine. Avant en Wallonie, c'était l'inverse. Le mouvement socialiste était républicain. Cette part de notre histoire a été engouffrée sous des couches de désarroi et d'impuissance, comme tous les jacobins de gauche et de droite sont maintenus sciemment sous la ligne de flotaison médiatique par la finance qui tient le mass media. En Belgique, c'est pareil. La finance belge n'a aucun intérêt à permettre aux Wallons de rejoindre la Flandre, car le système belge sur un plan fiscal étant pourri jusqu'à l'os, elle profite de la création d'un paradis fiscal déguisé plus avantageux pour elle qu'en France... Les politiciens de gauche et de droite y ont trouvé leurs aises, raison pour laquelle ils préféreraient une mini-Belgique Wallo-Brux pour eux, quitte à ce que ça provoque une catastrophe au moment de la scission. C'est économiquement non tenable. La gauche serait obligée de faire dans les bonnes oeuvres. Les Belgicains détestaient que Coluche se foutent de leur gueule, du coup la seule chose qu'ils leur restera à faire sur le sillon Sambre et Meuse, c'est renforcer le réseau de Restos du Coeur...

    Je catastrophise un peu le propos. Il est clair que la Wallonie serait placée parmi le top six des régions en matière de PIB... mais si c'est le cas, ça devrait un peu vous situer les difficultés que rencontre la France à l'heure actuelle...

  6. 406
    Lilian @ Paul dit:

    Pour justifier son rejet du TCE, l'ancien maire de Liège, Jean-Maurice Dehousse, socialiste, a fait référence à Thomas Jefferson (et Benjamin Franklin) : "Tout homme a deux patries, la sienne et puis la France".

    Il n'y a plus d'arrogance française. Pas à l'époque où le levier de commande monétaire est à Francfort. La cour des comptes au Luxembourg. La Commission dans un pays imaginaire aux citoyens bons vivants mais insouciants.

    Toute analyse des problèmes actuels, sans historicité, vous amènera à vous déconsidérer, alors que la France a toujours eu une mission historique. Elle est le médiateur entre le monde anglo-saxon et l'Est... Elle est libérale au sens politique (les valeurs de sa république) et égalitaire au niveau de ses valeurs sociales. L'Europe, sans la France comme moteur, c'est exactement l'inverse. Elle est anti-républicaine et anti-libérale sur le plan politique (séparation des pouvoirs clairs, contre-pouvoir, primat du politique sur l'économico-financier Tocqueville) et inégalitaire dans son essence économique... Elle réaliser un modèle en négatif de l'URSS condamnée à s'élargir sans cesse pour ne pas se ratatiner sur elle-même.

    Et je le dis, si vous ne réalisez pas la conjonction entre la Marseillaise et l'Internationale (un chant créé en France), il n'y aura tout simplement plus d'INTER----NATIONALE...

  7. 407
    4 Août dit:

    Question idiote: il est 21h40, et c'est la première fois à cette heure qu'il n'y a absolument aucun résultat "provisoire".... Ou alors j'ai pas assez googolé.
    Quelqu'un en sait plus ? Faut-il vraiment attendre demain ? Ils votent avec des pigeons voyageurs les Irlandais?

  8. 408
    rosay dit:

    Tu as raison et alors si les Irlandais ont voté NON j'invite les copains du N.P.S à fêter ça au champagne
    Salut et Fraternité Amitiés Sociales.Rosay.

  9. 409
    paul dit:

    @ Lilian,

    D'accord sur le rôle historique de la France, et sa responsabilité dans une éventuelle construction politique de l'Europe, ce qui est loin d'être le cas à ce jour.

    Je ne te suis pas toujours dans ta terminologie, mais je constate que "Belgo" et toi utilisez le terme de "nation" dans un contexte différent. Pourtant, je constate aussi la résonance qu'a pour toi Chevènement. Je tiens à (re)dire que sa logique poussée à son terme (l'alliance entre les deux "rives") a mené à un échec sur le plan électoral, et aussi sur la dissolution du mouvement républicain qu'il animait. Nombreux sont ceux qui ne disent plus mot, d'autres se retrouvent avec Mélenchon, certains avec le PCF, certains aussi avec Dupont-Aignan, c'est pour dire l'éclatement... Or, même si les minorités savent être agissantes, il faut un minimum de cohésion ou de cohérence, ou des deux....

  10. 410
    Lilian dit:

    Pitaing Mélenchon il y va avec brio dans l'interview "Contre un isolement arrogant" sur l'état de délabrement de l'appareil du PS... Faudrait qu'il vienne faire un petit tour au PS wallon, ça rafraichirait l'atmosphère car ça sent encore plus le renfermé...

  11. 411
    H2 dit:

    @Ahmad

    " (...)ainsi, alors qu’un « tortionnaire » peut être, en l’état actuel des textes, arrêté et poursuivi à l’occasion de son passage en France, un véritable criminel contre l’humanité pourra circuler librement tant qu’il n’a pas l’idée de s’installer durablement " en France...

    C'est pour que G.Bush, Poutine et Tony Blair ne puisse pas se faire arrêté !

    Et comme on veut nous proposer le criminel de guerre Tony Blair comme futur Président de l'Europe (!) Il pourra montrer ses belles dents à la télé et continuer à grossir sa cagnote.

    Le boucher Auguste Thiers fut le premier Président de la République Française de la IIIe République, j'espère qu'on ne laissera pas Tony Blair l'ensanglanté de masse - I million de morts chez les civils irakiens ! - devenir le Président de
    l'Europe !

    Remarquez, on est plus à une infamie prêt aujourd'hui !

  12. 412
    Le cynisme de l'aristocratie européenne dit:

    Un article écoeurant de cynisme : en cas de NON, le résultat du référendum irlandais sera contourné fin 2009, début 2010, à l’occasion de l’entrée de la Croatie dans l’Union Européenne. L’aristocratie européenne profitera de cette occasion pour rajouter quelques protocoles au traité d’adhésion de la Croatie. Lisez cet article insupportable de cynisme :

    « De hauts responsables à Bruxelles préparent des plans pour s'assurer que le traité de Lisbonne sera bien appliqué ailleurs au cas où l'Irlande le rejetterait par référendum. Des mesures comme la création d'un président de l'Union européenne (UE), d'un ministre des Affaires étrangères et de services diplomatiques seront peut-être retardées, mais elles devraient malgré tout finir par être mises en place.

    A en croire un diplomate, un "mécanisme de soudure" serait en discussion. Si l'Irlande rejette le traité, peut-être sera-t-elle simplement retirée de la liste des signataires. Elle ne serait ainsi pas légalement contrainte d'en respecter les clauses.

    D'ici à la fin de 2009 ou au début de 2010, quand la Croatie entrera dans l'UE, un "traité d'adhésion" ayant valeur d'amendement sera voté par tous les membres, y compris Dublin. Il comprendrait une série de protocoles prévoyant sur le papier des "issues" aux problèmes que l'Irlande peut avoir avec l'UE, comme les pouvoirs fiscaux ou une plus grande coopération militaire.

    Ces textes ne seraient pas sans rappeler les clauses d'exemption dont dispose le Royaume-Uni sur la Charte des droits fondamentaux et les questions sociales dans le traité de Lisbonne actuellement ratifié à Westminster. Comme le reste de l'Europe, l'Irlande n'organise pas de référendums sur les traités d'élargissement de l'UE. Avec les nouveaux protocoles, Dublin pourrait faire passer un traité d'adhésion au Parlement irlandais sans avoir recours à une consultation du peuple.

    "Ce mécanisme ne serait pas plus incompréhensible ou légaliste que le traité lui-même", déclare-t-on de source officielle. "Il n'est probablement pas plus compliqué que les allées et venues qui ont été nécessaires pour transformer le Traité constitutionnel en traité de Lisbonne après son rejet par les Français et les Néerlandais. Tout est une question de temps."

    Bruno Waterfield
    The Daily Telegraph

    http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=86648

  13. 413
    jennifer dit:

    Les résultats du referendum irlandais seront connus demain. Ils ne dépouillent qu'à partir de 9h demain matin

  14. 414
    paul dit:

    Il y a un site où on peut voir cette interview?

  15. 415
    Lilian dit:

    Bien d'accord avec ton analyse sur l'échec de rattachement des républicains des deux rives... Mais elle s'est faite dix ans trop tôt. Ce n'est pas qu'il était en avance sur son temps, il était la pleine conscience de son temps, Chevènement avec tout ce qu'il absorbe comme lecture, mais la conscience de la population arrive avec quinze ans de retard ! C'est justement le moment où il faut retenter le coup... Dis-toi bien que si le mass-média tire à gros boulets, c'est que c'est bon ! Si BHL tire à gros boulets, c'est que c'est bon. C'est bon, parce que dans ma génération, il y a en a à présent assez qui ont capté ce qui s'est passé. Preuve : au moment de Maastricht, ce sont les vieux qui disaient non ! Quinze plus tard : ce sont les jeunes qui ont dit non ! Il suffirait que ce pôle républicain mette en avant des visages jeunes des deux rives et la sauce peut prendre (des quadras, des trentenaires, des petits génies ayant la vingtaine". Chevènement est en fin de course, NDA a la quarantaine. C'est à Mélenchon à faire peur au PS. L'appareil ne prendra pas peur de lui-même. L'analyse de Todd sur le suicide du PS actuel est à la mesure de celle de Mélenchon...

  16. 416
    4 Août dit:

    Nan mais sérieux, y'a besoin de dormir avant de dépouiller ?
    La nuit, le ouioui fait des petits, c'est ça ?

  17. 417
    jennifer dit:

    @Ahmad,
    Une question? Les dirigeants américains se vantent d'avoir écrasé la résistance irakienne, celle du chiite Mokhtar El Sadr (je ne sais pas l'orthographe de son nom). Toi qui nous a beaucoup informés sur la palestine, aurais-tu des informations sur cela. Il s'agirait de batailles qui auraient eu lieu fin avril?

  18. 418
    paul dit:

    Pour l'instant, il y a une chape médiatique qui pèse sur la gauche du PS, qui ne serait plus incarnée que par Aubry ou Emmanuelli... Mélenchon n'a plus beaucoup droit de cité... Dommage, c'était un bon coup, le Tibet!
    Ce qui a aussi pu plomber le pôle républicain, c'est la "nécessité" pour ses élus de sauver leur peau, d'où les divers compromis, y compris celui du Che avec Segolène pendant la présidentielle.
    Je conserve toute mon admiration pour l'intelligence et la culture, voire la pertinence des analyses de Chevènement, mais malheureusement, lui et sa cabine téléphonique ont pas mal obscurci les enjeux républicains

  19. 419
    4 Août dit:

    http://jacquesgenereux.fr/news/contre-un-isolement-arrogant-entretien-avec-jean-luc-melenchon

  20. 420
    jennifer dit:

    Enfin ma question sur l'état de la résistance à l'occupation américaine en Irak c'est à tout le monde. Si quelqu'un sait... Car en fait c'est très dur de suivre ce qui se passe là-bas car ils n'ont pas vraiment intérêt à ce qu'on sache. Vaut mieux endormir le peuple sur des nouvelles qui font la sensation que sur des analyses circonstanciées. Bon si j'ai bien compris, les USA s'apprêtent à vraiment s'installer à long terme en Irak, c'est leur nouveau plan: une colonisation en pure et due forme. L

  21. 421
    jennifer dit:

    4 août post 428
    Le lien que tu donnes n'est ni plus ni moins le texte que l'on trouve en haut de cette page à droite. C'est un nouveau truc de Jean-Luc Mélenchon de rajouter des textes qui le concerne tout en haut de la page et sur lesquels on peut aussi discuter

  22. 422
    jennifer dit:

    J'aime bien ce communiqué de la LCR car il pose bien les choses

    "Bush est à Paris les 13 et 14 juin invité par Sarkozy à l’occasion de sa dernière tournée des popotes des gouvernements européens. Bush est, désormais, un président fini. Mais il tient à venir défendre sa politique qui intègre l’Europe dans la stratégie de l’impérialisme américain pour maintenir sa domination sur le monde. Sarkozy, à la veille de prendre la présidence européenne, s’empresse pour récolter les dividendes de son alignement. Lui, qui pendant sa campagne, envisageait le retrait des troupes françaises d’Afghanistan, a décidé d’envoyer 1000 hommes supplémentaires dans le même temps qu’il annonçait sa décision que la France intègre le commandement de l’Otan. Il espère ainsi renforcer son propre poids dans l’Europe et permettre à la France de ramasser quelque miettes en soutenant la politique américaine. La contrepartie pour les USA, c’est pouvoir installer de nouvelles bases en Pologne et en République tchèque dans le cadre de la mise en place du bouclier anti-missile. Bush vient aussi chercher le soutien de l’Europe à la politique d’agression et de menace contre l’Iran.

    Cette politique militariste ne vise en rien à défendre la paix et la démocratie. Bien au contraire, elle vise à soumettre les peuples. Sept ans aprés le début de la guerre en Afganistan, cinq ans aprés celle d’Irak, le bilan pour les populations est dramatique. Les armées impérialistes sèment la mort, la misère, le chaos. Le respect des droits des peuples exige le retrait immédiat des troupes impérialistes d’Afghanisan et d’Irak"

  23. 423
    Lilian @ Le cynisme dit:

    C'est pas étonnant ! Mais c'est pas ça l'important ! L'important, c'est que plus le temps passe, plus on s'aperçoive que les nations sont en désaccord avec l'Europe, quel que soit l'objet du désaccord et que cette ARISTOCRATIE décadente et revancharde montre tous les jours un peu plus sa vraie nature !

    Le non irlandais ne pourrait être une victoire politique, c'est une victoire symbolique qui s'inscrit dans une action de résistance dans la durée...

    Paul : nation.... pas de conception d'extrême-droite de la nation, chez moi...
    Pas à proprement parlé de Français de souche...ce qui est une aberration démographique... une conception "spirtituelle" et anthropologique de la nation. La nation est un esprit, un inconscient anthropoligique, dès lors qu'il est refoulé, il est tapi dans l'ombre. Nous n'agissons pas toujours en plein conscience des choses, nous sommes agis... Il y a une part de libre-arbitre, mais il y a aussi une part de déterminisme culturel. Le rejeter est tombé dans le naturalisme. Bobo bonobos et prédateurs... De Gaulle au zoo, libérez les animaux...hi han meuh meuh béhéhéhé et cocorico sur un tas de fumier.

    Est français celui qui oeuvre becs et ongles à la défense et aux intérêts de la République française, fille aînée de la révolution en Europe ! Il peut être arabe, juif, noir, blanc, jaune, m'en tamponne...

    La langue étant le véhicule de l'esprit d'un peuple... Il y a interdépendance entre langue et esprit. Le langage est la maison de l'être...

    Raison pour laquelle toute tentative visant à exciter le communautarisme en France est un danger pour son principe de fraternité...

  24. 424
    Le NON sera contourné fin 2009 dit:

    « De hauts responsables à Bruxelles préparent des plans pour s'assurer que le traité de Lisbonne sera bien appliqué ailleurs au cas où l'Irlande le rejetterait par référendum. Des mesures comme la création d'un président de l'Union européenne (UE), d'un ministre des Affaires étrangères et de services diplomatiques seront peut-être retardées, mais elles devraient malgré tout finir par être mises en place.

    A en croire un diplomate, un "mécanisme de soudure" serait en discussion. Si l'Irlande rejette le traité, peut-être sera-t-elle simplement retirée de la liste des signataires. Elle ne serait ainsi pas légalement contrainte d'en respecter les clauses.

    D'ici à la fin de 2009 ou au début de 2010, quand la Croatie entrera dans l'UE, un "traité d'adhésion" ayant valeur d'amendement sera voté par tous les membres, y compris Dublin. Il comprendrait une série de protocoles prévoyant sur le papier des "issues" aux problèmes que l'Irlande peut avoir avec l'UE, comme les pouvoirs fiscaux ou une plus grande coopération militaire.

    Ces textes ne seraient pas sans rappeler les clauses d'exemption dont dispose le Royaume-Uni sur la Charte des droits fondamentaux et les questions sociales dans le traité de Lisbonne actuellement ratifié à Westminster. Comme le reste de l'Europe, l'Irlande n'organise pas de référendums sur les traités d'élargissement de l'UE. Avec les nouveaux protocoles, Dublin pourrait faire passer un traité d'adhésion au Parlement irlandais sans avoir recours à une consultation du peuple.

    "Ce mécanisme ne serait pas plus incompréhensible ou légaliste que le traité lui-même", déclare-t-on de source officielle. "Il n'est probablement pas plus compliqué que les allées et venues qui ont été nécessaires pour transformer le Traité constitutionnel en traité de Lisbonne après son rejet par les Français et les Néerlandais. Tout est une question de temps."

    Bruno Waterfield
    The Daily Telegraph

    http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=86648

  25. 425
    dudu 87 dit:

    Eh! les intellos, vous revenez sur terre car je crois vous agacez beaucoup de monde!
    Vous êtes surement très instruits mais pensez qu'il y a des ouvriers ici et qui nous lisent, alors vous vous mettez haudible pour tout ceux-là si vous êtes intelligents!
    A un de ces jours!

  26. 426
    paul dit:

    C'est simple: tu regardais LCP il y a 5 minutes, c'était l'angoisse, les Irlandais vont-ils voter NON? C'est pas intello, çà: c'est le seul peuple qui ait la possibilité de s'exprimer sur la constitution européenne, alors panique dans les "élites"!
    Peut-être voteront-ils OUI ? Ok, il n'en restera pas moins le rappel de la peur de la souveraineté nationale...
    Peut-être voteront-ils NON? Ok, c'est prévu, la souveraineté populaire sera contournée par le baiais de l'adhésion de la Coatie. Tiens, bizarre, une des créations de l'Europe, la Croatie, comme la Macédoine, le Kosovo,etc...
    Plus il y a d'Europe, plus il y a de communautés, moins il y a de nations, c.a.d. de ce qui fait lien historique et symbolique, de ce qui permet l'expression démocratique, donc plus le champ est ouvert au libéralisme.
    La nation (d'accord, Lilian) est indissociable de la République et de son histoire, de la Révolution française. L'Europe de Sarkozy, Madelin ou de Cohn Bendit s'y oppose. Clair...

  27. 427
    H2 dit:

    @ Lilian

    Merci pour le post 432 !

    Epique ! Même vision partagée.

    Bravo !

  28. 428
    H2 dit:

    @ dudu 87

    "" Il y a des ouvriers ici et qui nous lisent, alors vous vous mettez audibles pour tout ceux-là si vous êtes intelligents! "

    1 / les ouvriers savent lire. Faut pas déconner. Merci.

    2 / J'avais un grand-père ouvrier et bien ça ne l'a ni empêché de lire des textes pointus ni de tenir la mitraillette pendant la deuxième guerre mondiale

    3 / Et puis franchement il y en a un peu marre aussi de cette complaisance.
    Va bien falloir en sortir de cette connerie. Non ?

    Désolé mais que ce soit les ouvriers, les employés, les étudiants, les salariés en général ou n'importe qui, il va bien falloir qu'ils choisissent un jour entre TF1 et les bouquins !

    C'est pas l'ultra-solution mais ça aide pas mal.

    Car faut pas s'étonner qu'on les entube depuis des siècles ces fameux
    " ouvriers " et autres salariés et que les connards squattent leur temps de cerveaux disponibles pour mieux les enfoncer.

    Mai 68 a enfonçé une brèche il s'agit de l'élargir dorénavant pas de gueuler sur les " intellos " - belle connerie sempiternellement véhiculée...

    Jeter votre télé ! ça vous fera économiser 150 euros voire plus, parce que faut pas se leurrer il est évident que le grand archiduc de France va l'augmenter votre impôt sur la chiure en images et le crachat "surround ".

  29. 429
    Lilian @ dudu 87 dit:

    Mon grand-père syndicaliste ouvrier ne m'a pas instruit sur ses genoux l'histoire de la deuxième guerre mondiale telle qu'il l'a vécué et l'histoire des grands mouvements de grève pour que je devienne con... que je sache ! J'ai pas de dieu, j'ai fait de mes deux-grand pères syndicalistes des dieux !

    Ce que tu dis n'a pas de sens ! De quoi te sens-tu frustré, c'est toi même qui instaure une hiérarchie de valeurs subitement... Il y a l'intello au-dessus dans sa tour d'ivoire qui ignorerait tout des souffrances du peuple et l'ouvrier qui veut qu'on lui parle un langage simple... Comme quoi, la novlangue européiste actuelle ?

    L'ouvrier il cherche peut-être à s'instruire aussi quand il passe ici. Et s'il pige pas un truc de l'intello qui parle, je lui interdis pas de demander des explications...

    Arrêtez un peu de projeter votre moi sur la toile comme si c'était des relations interpersonnelles mondaines... Ici il y a de l'info qui passe. Des mots se cognent sous-tendus par des pseudos... L'important c'est le fond...

    Travailleurs de tous les pays, avant de vous unir, instruisez-vous...

  30. 430
    Lilian @ H2 dit:

    On est synchro H2 Une vraie mitraillette ;-)

  31. 431
    H2 dit:

    @ Lilian

    Yes !

  32. 432
    Tiago_Jaïme dit:

    Alors que je tombe de sommeil j'écoute Jean Luc depuis près d'une heure "le rendez vous des politiques" c'est du vrai bonheur...Je me marre de bon coeur.
    Bravo Jean Luc, il va devenir impératif de faire quelque chose de toi !
    Certes nous avons peut-être une divergence ou quelques divergences. Et pourtant je ne doute pas un instant que nous dépassions positivement tout cela.
    Visiteurs écoutez donc Jean-Luc Mélenchon il faut cliquer dans MaWebTV en haut à gauche de cette page !
    Les ouiouistes ont peur du non irlandais...A t-on prévu des défibrillateurs ?
    Ce non je le sens, ou seulement je le désire ? Incroyable la zénitude des irlandais qui sont capables d'attendre le lendemain pour dépouiller !

    Etrange tout de même. Il n'y aurait que 30-35% de participation !

    La gueule de Vincent Hervouet si le non l'emporte ! ***Vaut le voyage sur LCI !

  33. 433
    Maxou dit:

    Bonjour a tous, hier j'ai pété les plombs et j'aimerais reprendre la discussion, mais a un niveau acceptable pour tous, en effet qu'on parle sur le traité de Lisbonne, de l'irlande ok mais il ne faut pas charrier, j'aime assé le point de vue de Dudu 87. que j'ai copier coller et qui dit, post 434 Eh! les intellos, vous revenez sur terre car je crois vous agacez beaucoup de monde!
    Vous êtes surement très instruits mais pensez qu’il y a des ouvriers ici et qui nous lisent, alors vous vous mettez haudible pour tout ceux-là si vous êtes intelligents!

    Maintenant c'est bien moi maxou qui reprend, et il faudra revenir sur problème de pseudo,que j'ai copier coller post 357 et qui dit
    Maxou, si des gens mettent de la pensée en fusion sur le site de Mélenchon, ce n’est pas pour se mettre en évidence, car je ne vois pas l’intérêt de faire reluire un pseudo

    Maintenant c'est encore moi maxou, Jan-Marc hier tu à dit, post 356 Max tu recommence?
    Tu as raison je pique de grosse colaire par moment, mais tu sais très bien que quand vous allez trop loin dan l'analyne je ne suis pas, et ça m'énerve, autrement j'aime qu'on discute et comme je le dit, moi je ne triche pas.
    Je suis un vieux coco aigris mais sympa, à plus,(maxou)

  34. 434
    4 Août dit:

    @ J-M

    http://www.saphirnews.com/Poivre-d-Arvor-denonce-la-brutalite-de-son-eviction-du-JT-de-TF1_a9126.html

  35. 435
    paul @ Ubu roi dit:

    Nos dirigeants, de fait s'étant autoproclamés de fait instance constitutionnelle ont peur de 1 million de votants qui pourraient mettre leur plan en échec.
    Ubuesque...

  36. 436
    paul dit:

    @ H2

    Oui, ces images sont terribles.
    Dire que l'une des premières déclarations de Obama candidat désigné des démocrates est de renier les droits des Palestiniens à Jerusalem Est comme capitale, reconnaissant ainsi la caractère définitif de la colonisation sioniste de la Palestine. Y a-t-il qqch à attendre de cette élection?
    Là aussi, la France a un rôle historique à jouer. Peut-elle impulser une politique étrangère de l'Europe non-atlantiste?

  37. 437
    Claire Strime dit:

    oui, par ex en invitant Bachar el Assad au défilé du 14 juillet...

  38. 438
    Claire Strime dit:

    ça se présente sous de bons augures si c'est le nouvelobs.com qui le dit (par ailleurs édito communautariste de J.Daniel sur le mariage musulman annulé de Lille-et c'est ce journal qui va faire le congrès du PS et désigner le prochain 1er secrétaire!):
    "(Reuters).(...)
    Les bureaux de vote en Irlande ont fermé jeudi 12 juin à 21h GMT (23h à Paris), à l'occasion du référendum sur le traité de Lisbonne, mais la participation semblait plus faible que prévue, malgré l'importance de la consultation.
    Selon la télévision publique RTE, la participation ne dépassait pas 45%, un chiffre qui, selon les analystes, devrait favoriser le "non".
    Les médias irlandais n'avaient commandé aucun sondage à la sortie des urnes, (...)(avec AP) "

  39. 439
    4 Août dit:

    "DUBLIN - Le décompte a commencé vendredi vers 09H00 (08H00 GMT) en Irlande après le référendum de jeudi sur le traité européen de Lisbonne, qui pourrait provoquer une crise majeure en Europe en cas de victoire du "non", selon la radio-télévision publique RTE."

    Oulàlà, ça fait peur ! Uneuu criseuuu majeureuuu !

    http://www.romandie.com/ats/news/080613081538.j1hezjp4.asp

  40. 440
    Jean-Marc dit:

    PPDA met en garde contre toute "mise au pas" de la rédaction.

    http://www.latribune.fr/info/PPDA-s-en-prend-a-TF1-~-IDBFACF9D6F7288D88C1257467002849C9-$Channel=Entreprises%20&%20secteurs

    Cet homme SAIT, s'il parlait...

  41. 441
    Valéry Giscard d'Estaing l'aristocrate dit:

    Vendredi 13 juin, Valéry Giscard d’Estaing écrit un article ahurissant sur son blog : il veut que la France adopte le drapeau bleu aux douze étoiles jaunes. Il veut que la France arrête de commémorer la victoire sur les nazis. Il veut que la France arrête de commémorer le 8 mai.

    Il préfère commémorer le 9 mai, qui deviendrait une nouvelle journée chômée.

    " Le hasard d’un rangement de grenier m’a fait retrouver la résolution du Conseil des Ministres du Conseil de l’Europe, en date du 9 décembre 1955, qui a adopté à l’unanimité – dont la France ! – l’emblème azuré et étoilé de l’Europe ! Il y a de cela cinquante-deux ans ! Comment peut-on imaginer rapprocher les citoyens de l’Europe en dépouillant celle-ci de ses symboles identitaires ? Qu’attendons nous pour mettre nos affaires en ordre ? Le Premier Ministre et le Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes s’y sont publiquement déclarés favorables. Il est grand temps pour la France de restituer ses symboles à l’Europe. En y ajoutant peut-être la fête des citoyens d’Europe, le 9 Mai, qui serait chômée dans toute l’Europe, en remplacement du 8 Mai, émouvant certes, pour beaucoup d’entre nous, mais tourné vers le passé. "

    http://vge-europe.eu/public/eurosceptiques.pdf

    Valéry Giscard d’Estaing n’a toujours pas compris l’attachement des Français à la France. Pour lui, la France, c’est du passé. Pour lui, l’avenir, c’est l’Europe anti-démocratique. Pour lui, l’avenir, c’est l’Europe anti-sociale.

    Pour lui, l’avenir, c’est l’aristocratie.

  42. 442
    Jean-Marc dit:

    Je rappelle pour que les choses soient claires :

    - TF1 est je premier media pour les informations dans les classes dites populaires et moyennes inférieures.

    - LePetitMalsain a fait nommer Laurent Solly, son directeur de campagne adjoint, à la direction de Tf1 moins d'une semaine après son élection ; il est de fait le numéro 2 de cette chaîne.

    Démocratie quand tu nous fuis...

    Bon, parlons clair : il ne peut y avoir de réforme constitutionnelle digne de ce nom qui ne doive traiter ce genre de déviance, extrêmement grave.

    Au stade où nous en sommes, il n'est pas forcément abhérant de parler de constituante, n'en déplaise aux vierges effarouchées ou aux faux "responsables"!

  43. 443
    dudu 87 dit:

    Bonjour à vous
    Le matin, à la fraiche, les idées sont plus claires!
    Jean Marc et Lilian, vous êtes en vacances? En 36 heures vous avez du balancer env. 200 posts à vous deux... Pas mal, non! La différence entre un manuel et un intellectuel est déjà là.
    Petit présentation pour notre petit nouveau: En retraite maintenant, J'ai travaillé dans une usine de production, d'abord filiale d'une grande entreprise nationalisée, ensuite filiale d'un groupe suédois privés. Toujours syndiqué CGT, j'ai eu l'honneur d'avoir plusieurs mandats électifs en tant que membre de CE et CCE et plusieurs mandats représentatifs syndicales avec une carte de visite qui parfois ne tenait pas sur le recto verso. Vous comprendrez que ce n'est pas mon grand-père qui a fait mon expèrience mais le terrain! S'il y a un lieu où l'humilité est de rigueur, c'est bien celui-là. Alors le »MOI » et la frustration dans ce milieu n'ont pas cours sinon vaut mieux changer d'horizon...
    « Car faut pas s’étonner qu’on les entube depuis des siècles ces fameux ” ouvriers et autres salariés" Tu sais ce qu'ils te répondraient les ouvriers H2: « C'est qui ce gauchos qui veut nous donner des leçons, on l'attend qu'il vienne nous faire voir. » Je te ferai remarqué que c'est la 1° fois que je parle de « gauchisme » ici et portant j'ai une longue expèrience de leurs pratiques.
    Si vous saviez comme c'est difficile de rassembler sous une même « bannière » travailleurs intellectuels et manuels. J'ai vu des sections syndicales ICT et ouvrières d'une même entreprise et du même syndicat s'écharpaient comme des chiffonniers. Dans le milieu professionnel, idem: l'ingénieur, un travailleur intellectuel qui arrive en donneur de leçon et « m'as-tu vu »; « encore un « intello » celui-là, on sait lire et écrire, il nous prend pour des cons, attend, tu vas voir! », et la 1° « peau de banane » est pour lui...
    Alors, nous avons nous aussi notre langage et il n'est pas sûr qu'il soit compris de tous/tes ici. Faire un tract dans son milieu et poster ici ce n'est pas le même auditoire!
    Tiens, petite question: Etes-vous syndiqué ou adhérant dans une organisation professionnelle?
    J'avais détecté le langage gauchiste ici depuis longtemps mais jamais parler, je considère qu'il est plus facile de désunir que son contraire et ce n'est pas de la complaisance.
    « Elections piège à cons » ou encore » les français sont des veaux », n'est-ce pas H2!
    « Je n'irai plus voté je ne veux pas faire parti du troupeau bêlant » n'est-ce pas Jean Marc, où est-ce une déformation professionnelle du « dominé-dominant » si chère au milieu!
    Et ceci en toute sympatie...
    Alors petite analyse rapide sur le milieu syndical: la démocratie, et oui nous y revenons, ouvrière et syndicale est peu ou pas employée, il est vrai que le contexte est peu favorable. Pourtant le syndicat est une école formidable pour la démocratie. Ensuite pas de perspective politique pour prendre le relais, la classe ouvrière l'a très bien analysée... Tant qu'aux structures politiques, illégales dans l'entreprise, elles ont disparues. Pourtant les conflits sur les salaires vont se radicaliser au moins dans les entreprises avec bases syndicales. Ils n'ont pas d'autre solutions pour vivre.
    Vous voyez, j'ai passé 1 heure pour penser et taper ce texte!

  44. 444
    paul dit:

    Le premier qui annonce la victoire du NON en Irlande, je lui offre le champagne

  45. 445
    Jean-Marc dit:

    le NON a gagné!
    merci paul pour la coupe, j'ai un faible pour le rosé :)

    dudu, je reviens! grumpf re:)

  46. 446
    jennifer dit:

    H2,
    la vidéo sur les palestiniens est horrible et c'est le quotidien à quoi doivent s'attendre les palestiniens. Une façon de les terroriser quotidiennement, qu'ils vivent dans la peur de tels actes gratuits.

    Dudu 87 et Maxou

    Je suis d'accord avec vous. Des fois le soir quand on est crevé et qu'on essaie de lire les posts, on n'y arrive pas car c'est trop compliqué. Mais de toute façon cela ne sert à rien de le dire à ceux qui écrivent ici car ils ne s'en rendent pas compte et puis évidemment cela est vexant en soi. Certains ici sont très intello, lisent beaucoup etc... C'est une richesse pour le blog en même temps que difficile à suivre pour d'autres. Mais enfin tout n'est pas hyper intéressant et il ne faut pas avoir le complexe de l'ouvrier ou de n'être pas assez intello.
    De toutes façons on n'est pas obligé de lire tous les posts, on peut faire son marché et choisir.

  47. 447
    Claire Strime dit:

    God Save Ireland

    Timothy Daniel Sullivan
    God save Ireland, said the heroes
    God save Ireland, said they all
    Whether on the scaffold high
    Or the battlefield we die
    Oh, what matter when for Erin dear we fall

    High upon the gallows tree swung the noble hearted three
    By the vengeful tyrant stricken in their bloom
    But they met him face to face with the courage of their race
    And they went with souls undaunted to their doom

    God save Ireland, said the heroes
    God save Ireland, said they all
    Whether on the scaffold high
    Or the battlefield we die
    Oh, what matter when for Erin dear we fall

    Climbed they up the rugged stair, rang their voices out in prayer
    Then with England's fatal cord around them cast
    Close beside the gallows tree kissed like brothers lovingly
    True to home and faith and freedom to the last

    God save Ireland, said the heroes
    God save Ireland, said they all
    Whether on the scaffold high
    Or the battlefield we die
    Oh, what matter when for Erin dear we fall

    Never till the latest day shall the memory pass away
    Of the gallant lives thus given for our land
    But on the cause must go, amidst joy and weal and woe
    Till we make our Isle a nation free and grand

    God save Ireland, said the heroes
    God save Ireland, said they all
    Whether on the scaffold high
    Or the battlefield we die
    Oh, what matter when for Erin dear we fall

  48. 448
    jennifer dit:

    Dudu 87
    Oui H2 s'est emporté mais tu as tort de l'agresser comme cela. Pour moi (mais on me dira que je suis une gauchiste) c'est une (sinon la) des personnes les plus constructives sur ce blog. Le seul qui ait vraiment une conscience internationaliste. Et ça c'est pour moi un truc essentiel, car si faible en France. Par ailleurs je ne suis pas d'accord avec tout ce qu'il dit mais c'est la vie.
    Oui dans ce blog, un certain milieu prévaut. Plutôt classe moyenne et plutôt intello. Mais c'est aussi ma réflexion quand j'ai rencontré les gens du PRS, pour qui j'ajouterais aussi, plutôt jeunes. Moi ce qui compte c'est pas tant l'appartenance sociale mais si les idées sont justes. Et ici les idées sont fort intéressantes. D'ailleurs la preuve, des ouvriers viennent sur ce blog.
    A l'heure actuelle en France, Jean-Luc Mélenchon est un des seuls à se battre contre Sarkozy d'un point de vue politique. Je dis à vraiment s'opposer car on ne peut pas dire que ce que dit le PS est une opposition. Donc forcément, les "ouvriers" si il arrive à les toucher devraient commencer à se reconnaître en lui, car ce sont bien les plus durement touchés par Sarkozy. Mais pas seulement: Sarkozy s'attaque à toutes les couches sociales, y compris les intellos, et les classes moyennes (par là j'entends les avocats, médecins et puis aussi la paysannerie etc...) Donc on devrait pouvoir s'unir et c'est très important.

    Au niveau du langage, Jean-Luc Mélenchon qui est un orateur très doué, et qui a aussi étudié la philo, a parfois des tournures dialectiques qui me donnent un mal de tête pour comprendre ce qu'il veut dire. Il devrait faire un effort sur ça mais en même temps quand il est pris dans ses discours, on sent qu'il ne peut pas vraiment se contrôler et qu'il s'enflamme. Parfois par contre, il est extraordinairement simple et direct.

  49. 449
    4 Août dit:

    @ J-M

    La constituante.... Un des projets du POI ! (Au fait, congrès ce week-end)

  50. 450
    dudu 87 dit:

    En un mot comment faire pour que des ouvriers soient plus nombreux à venir ici non pas pour envahir mais pour apporter leurs expèriences et et leurs solutions.
    Tant qu'à l'internationale, j'y suis très attaché. Sans comprendre l'internationale, nous ne pouvons pas analyser chez nous!

Pages : « 12 3 4 5 6 7 8 [9] 10 11 12 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive