09juin 08

Ce n’est pas parce que PRS s’est engagé par une présence physique sur place, dans les meetings en Irlande, à travers ses principaux responsables (mais j'en suis tellement fier!) que je me sens si impliqué par le référendum irlandais sur le traité de Lisbonne. Je pense que c’est un nouveau moment clef du drame politique qui se joue en Europe. Je n’ai donc pas compris pourquoi Benoit Hamon sur « France inter » le matin refusait de répondre à la question « faut-il que les Irlandais votent non ? » au référendum sur le traité de Lisbonne. La prudence et la ruse ne sont pas de mise sur ce sujet. Même pour faciliter les grandes et petites manœuvres internes du congrès du PS. Surtout pas pour ça ! Et surtout pas comme ça, en faisant profil bas en vue de je ne sais quel compromis entre belles personnes du PS. Le compromis nous l’avons fait au congrès du Mans sur ce sujet. Où nous ont mené les promesses de la synthèse ? A la trahison du congrès de Versailles! Nous avons été roulés et trompés, sciemment, j’en ai à présent la certitude. Donc : pas deux fois ! La vérité brute seule nous est utile. Le référendum en Irlande n’est pas une affaire irlandaise. Le vote des Français et des Hollandais n’est pas resté une affaire circonscrite à ces deux pays. Si le seul référendum organisé sur le traité de Lisbonne débouche sur un « non », alors le sens de ce vote sera de portée européenne.

On doit donc honnêtement dire ce que l’on veut et ce que l’on pense : il faut que les Irlandais votent non. Il faut le dire et il faut dire pourquoi cette Europe là, celle du traité de Lisbonne, est condamnée à mener le continent au désastre politique et social. La gauche du PS n’a absolument rien à gagner à faire profil bas dans cette affaire comme sur aucun aspect du dossier européen. Aucune des raisons qui ont donné les « non » français et hollandais n’a perdu de sa pertinence. Au contraire. Et rien dans l’aveuglement des élites eurobéates, rien dans l’actualité des directives « plus libérales tu meurs », et rien dans les projets d’avenir de l’Union vers la formation d’un grand marché transatlantique n’indique le moindre espoir que quoi que ce soit puisse évoluer positivement vers quoi que ce soit d’autre que ce que nous avons déjà sous les yeux. La question n’est plus posée de savoir si les peuples vont le supporter encore longtemps mais quand tout partira en lambeaux de dégoût et d’indifférence sur fond de tensions nationales. Comme entre marins pécheurs français et espagnols, comme entre ouvriers et cadres d’EADS dans les ateliers en France et en Allemagne. Et comme ce serait le cas bien plus largement dans l’opinion si les médias de révérence et certains dirigeants socialistes ne faisaient pas un rideau de fumée de bienséance européenne à Nicolas Sarkozy quand madame Merkel rabroue grossièrement le projet d’union méditerranéenne avec des relents du nationalisme germanique traditionnel. Il faut que les Irlandais votent non pour délégitimer officiellement ce processus absurde qui a nom l’Union européenne du traité de Lisbonne.  Il faut lire pour le croire le  journal « le Monde » du dimanche 8 juin, soulignant à la une "l’inquiétude qui gagne les vingt sept", devenant en page huit "la menace d'un non irlandais au traité de Lisbonne affole l'Europe"  avec des arguments qui fleurent bon la débandade propagandiste de mai 2005. Et il ne faut pas manquer dans le même numéro l’interview inouïe, mais tellement allemande, de Daniel Cohn-Bendit, fustigeant la « folie des référendums », « les sociétés à logique égoïste » et fustigeant par avance Gordon Brown qui, en cas de « non » irlandais « rentrera dans la niche » et qui dénonce la « politicaillerie » en cours en Tchéquie sur le sujet.  Dans le même état d’esprit de surenchère injurieuse et dramatisante, les trois journalistes qui donnent le papier de cadrage reprochent à « l’eurosceptique président de la République tchèque » de « laisser planer la menace d’un référendum plutôt que par voie parlementaire pourtant prévue par la Constitution ». Et de conclure sur le traditionnel cauchemar de fin du monde en  cas de « non » irlandais : « les priorités affichées par Paris –énergies, environnement, défense, immigration, agriculture- pourraient être mises sous le boisseau afin de ne pas provoquer davantage les Irlandais. Le tout dans le contexte d’une Europe déprimée, à nouveau plongée dans une crise profonde ». Ce traitement infantilisant de la question posée n’a d’équivalent que la désinvolture non moins traditionnelle des élites politiques, ici irlandaises, sures de leur coup au point d’avoir pu déclarer comme l’a fait le premier ministre lui-même… qu’il n’avait pas lu le traité… Décidément, pour notre dignité de citoyens adultes et responsables, nous méritons que les Irlandais votent « non » pour nous.


554 commentaires à “Le NON irlandais nous intéresse”

Pages : « 12 3 4 5 6 7 8 9 [10] 11 12 »

  1. 451
    job dit:

    Vu ce que l'Europe a apporté à l'Iralnde en la sortant de la pauvreté, si elle dit non ce serait le comble de l'ingratitude.

  2. 452
    Jean-Marc dit:

    PPDA met en garde contre toute “mise au pas” de la rédaction.

    http://www.latribune.fr/info/PPDA-s-en-prend-a-TF1-~-IDBFACF9D6F7288D88C1257467002849C9-Channel=Entreprises%20&%20secteurs

    Cet homme SAIT, s’il parlait…

    Je rappelle pour que les choses soient claires :

    - TF1 est je premier media pour les informations dans les classes dites populaires et moyennes inférieures.

    - "LePetitMalsain" a fait nommer Laurent Solly, son directeur de campagne adjoint, à la direction de Tf1 moins d’une semaine après son élection ; il est de fait le numéro 2 de cette chaîne.

    Démocratie quand tu nous fuis…

    Bon, parlons clair : il ne peut y avoir de réforme constitutionnelle digne de ce nom qui ne doive traiter ce genre de déviance, extrêmement grave.

    Au stade où nous en sommes, étant donné le niveau de verrouillage des possibles réformismes, il n’est pas forcément ahbérant de parler de constituante, n’en déplaise aux vierges effarouchées ou aux faux “responsables”!
    Je précise enfin car on pourra essayer de me faire dire ce que je n'ai pas dit, que le mot Constituante ne renvoie pas forcément au mot Révolution.

  3. 453
    Jean-Marc dit:

    @Job

    Tu confonds gratitude et servilité!

    Pffff.

  4. 454
    carlo dit:

    D'après le Monde, le non serait en tête dans les premiers décomptes de voix en Irlande. Souhaitons que cette tendance se confirme...

  5. 455
    Jean-Marc dit:

    From the NDA blog.

    Selon le Irish Times, le non serait largement en tête (60%-40%) dans les districts de Dublin Sud-Ouest, Nord-Ouest Dublin Centre et Dublin Nord Est. L?avantage du non est encore plus fort dans le disctrict Sud-Est de la capitale. Des chiffres qui pourraient être révélateurs puisque Dublin représente environ un quart de l'électorat du pays... Des sondages dans le district de Limerick Ouest donne là encore un avantage pour le non à 59%. Les résultats définitifs seront publiés en début d?après-midi vendredi.

  6. 456
    4 Août dit:

    @ Job

    Ce ne sont pas des vendus...

  7. 457
    Claire Strime dit:

    Vérifiez vous-memes!

    http://www.ireland.com/newspaper/breaking/2008/0613/breaking1.htm

  8. 458
    Maxou dit:

    Dudu 87 je te copie 5sur5, si tu savais comme ton post 453 me fait plaisir ! Je ne sais pas non plus si tu mets vraiment une heure pour taper ton post ou si c'est pour me faire plaisir mais c'est réussi, tu viens de dire exactement ce que je voulais dire sans y parvenir.
    Avant de poster je suis obligé de me servir d'un correcteur d'orthographe, tu as bien compris que je suis moi aussi ouvrier, fils d'ouvrier, et petit fils d'ouvrier.
    Et je ne dit pas que tout les ouvriers sont comme moi, Dudu 87 encore merci.

  9. 459
    Jean-Marc dit:

    Les peuples ne veulent pas que l'Europe se construise COMME CA, c'est clair.

  10. 460
    Jean-Marc dit:

    Je précise que comme je suis un intello :) je suis conscient qu'il faut absolument une europe solide et soudée, économiquement, et vite.

    Mais celà ne veut pas absolument pas dire qu'elle doit ressembler à ce qu'on impose par la force!

  11. 461
    Maxou dit:

    Maintenant passons au vote Irlandais, je dit bravo !

  12. 462
    Le NON à 59 % ! dit:

    13 heures : le NON largement en tête à 59 %.

    " Counting of votes in the Lisbon Treaty referendum began at 9am today, and early tallies from around the country showing the vote leaning towards the No side.
    In Mayo, the vote appears to be 60-40 per cent in favour of the No camp with the majority of boxes counted. There was a 52 per cent turnout. Fine Gael leader Enda Kenny and the party’s MEP Jim Higgins are conceding that the No campaign have won in Mayo.
    Galway West with all boxes counted tallies indicate 53.95 per cent No to 46.05 per cent Yes. There was a significant No vote in rural areas, including 84 per cent voting No parts of Connemara, such as Carna and Cliften.
    Minister for Community, Rural and Gaeltacht Affairs Éamon Ó Cuív is conceding defeat for the treaty in the constituency.
    In Galway East constituency, the trend from tallies also appears to be against the treaty by a narrow margin with most of the 149 boxes opened. In Tuam, the heartland of Libertas founder Declan Ganley, the No votes were two to one ahead.
    Finalised tallies in Cork North Central indicate a two to one vote against the treaty. Cork South Central also appears to be leaning towards a No vote but by a smaller margin. A strong No vote has been reported in Minister for Education Batt O’Keefe’s home town of Ballincollig.

    In Dublin South-West, there is a report 60 per cent - 40 per cent split in favour of the No side, and this 60:40 tally is repeated in Dublin North-West, Dublin Central, and Dublin North-East.
    Elsewhere in the country, tallies from Limerick West indicate a 59 per cent No vote and a 41 Yes vote.
    Tipperary South tallies show 50.3 per cent Yes and 49.7 per cent No vote, while Tipperary North tallies indicate a 50:50 split.
    Initial tally figures from Sligo-Leitrim suggest a 66 per cent No vote, Roscommon-South Leitrim indicates a 55 per cent No vote, while Donegal South-West (55 per cent No) and Donegal North-East (63 per cent No) are also showing an anti-Lisbon trend.
    In Louth, the tally split was reported to be a 57 per cent - 43 per cent in favour of No. In Meath West and East, the split shows a 60-40 percentage advantage to the No side.
    In Cork, the trend also appears to be in favour of the No vote. In Cork North-Central, for example, the tallies are running 65 per cent No, 35 per cent Yes. In neighbouring Kerry, tallies are pointing toward a substantial 60 per cent vote against the Treaty.
    Both Kildare constituencies appear to be bucking the trend, however, with early tallies indicating a 57 per cent - 43 per cent vote in favour of Lisbon.
    The tallies indicate there has been a strong No showing in rural areas and in working-class urban areas, while there appears to be less support for the treaty in middle-class urban areas than had been expected.
    The tallies are early at the moment, however, and all boxes are not opened yet.
    Polling stations closed at 10pm last night after 15 hours of voting in the referendum, the result of which will determine the future development of the European Union and its institutions.
    Voting began at 7am, and stations in 43 constituencies were open until 10pm to encourage as many people as possible to vote.
    Turnout was reported at about 40 per cent by 9pm, up from 20 per cent in some constituencies by mid-afternoon. In general, turnout was reported to be higher in city areas than in rural areas.
    By the time polls closed at 10pm last night, around 50 per cent of the three million people registered to vote were understood to have cast their ballots.
    Both the No and Yes sides of the treaty debate expressed confidence that the result will go in their favour, but the result may be tight with 17 per cent of voters still undecided in a poll last weekend.
    There is concern in other EU countries about the impact of the decision by Irish voters, and the French and German governments are expected to make a joint statement later today once the Irish result is known.
    Full coverage of the referendum results will be available on The Irish Times website (http://www.ireland.com/focus/thelisbontreaty), with reports and analysis along with audio commentary from the count centre at Dublin Castle. Results from the count centres will be updated live throughout the day.
    Ireland was the only country to hold a referendum on the Lisbon Treaty.

    http://www.ireland.com/newspaper/breaking/2008/0613/breaking1.htm

  13. 463
    Le NON à 59 % ! dit:

    13 heures : le NON largement en tête à 59 %.

    " Counting of votes in the Lisbon Treaty referendum began at 9am today, and early tallies from around the country showing the vote leaning towards the No side.
    In Mayo, the vote appears to be 60-40 per cent in favour of the No camp with the majority of boxes counted. There was a 52 per cent turnout. Fine Gael leader Enda Kenny and the party’s MEP Jim Higgins are conceding that the No campaign have won in Mayo.
    Galway West with all boxes counted tallies indicate 53.95 per cent No to 46.05 per cent Yes. There was a significant No vote in rural areas, including 84 per cent voting No parts of Connemara, such as Carna and Cliften.
    Minister for Community, Rural and Gaeltacht Affairs Éamon Ó Cuív is conceding defeat for the treaty in the constituency.
    In Galway East constituency, the trend from tallies also appears to be against the treaty by a narrow margin with most of the 149 boxes opened. In Tuam, the heartland of Libertas founder Declan Ganley, the No votes were two to one ahead.
    Finalised tallies in Cork North Central indicate a two to one vote against the treaty. Cork South Central also appears to be leaning towards a No vote but by a smaller margin. A strong No vote has been reported in Minister for Education Batt O’Keefe’s home town of Ballincollig.

    In Dublin South-West, there is a report 60 per cent - 40 per cent split in favour of the No side, and this 60:40 tally is repeated in Dublin North-West, Dublin Central, and Dublin North-East.
    Elsewhere in the country, tallies from Limerick West indicate a 59 per cent No vote and a 41 Yes vote.
    Tipperary South tallies show 50.3 per cent Yes and 49.7 per cent No vote, while Tipperary North tallies indicate a 50:50 split.
    Initial tally figures from Sligo-Leitrim suggest a 66 per cent No vote, Roscommon-South Leitrim indicates a 55 per cent No vote, while Donegal South-West (55 per cent No) and Donegal North-East (63 per cent No) are also showing an anti-Lisbon trend.
    In Louth, the tally split was reported to be a 57 per cent - 43 per cent in favour of No. In Meath West and East, the split shows a 60-40 percentage advantage to the No side.
    In Cork, the trend also appears to be in favour of the No vote. In Cork North-Central, for example, the tallies are running 65 per cent No, 35 per cent Yes. In neighbouring Kerry, tallies are pointing toward a substantial 60 per cent vote against the Treaty.
    Both Kildare constituencies appear to be bucking the trend, however, with early tallies indicating a 57 per cent - 43 per cent vote in favour of Lisbon.
    The tallies indicate there has been a strong No showing in rural areas and in working-class urban areas, while there appears to be less support for the treaty in middle-class urban areas than had been expected.
    The tallies are early at the moment, however, and all boxes are not opened yet.
    Polling stations closed at 10pm last night after 15 hours of voting in the referendum, the result of which will determine the future development of the European Union and its institutions.
    Voting began at 7am, and stations in 43 constituencies were open until 10pm to encourage as many people as possible to vote.
    Turnout was reported at about 40 per cent by 9pm, up from 20 per cent in some constituencies by mid-afternoon. In general, turnout was reported to be higher in city areas than in rural areas.
    By the time polls closed at 10pm last night, around 50 per cent of the three million people registered to vote were understood to have cast their ballots.
    Both the No and Yes sides of the treaty debate expressed confidence that the result will go in their favour, but the result may be tight with 17 per cent of voters still undecided in a poll last weekend.
    There is concern in other EU countries about the impact of the decision by Irish voters, and the French and German governments are expected to make a joint statement later today once the Irish result is known.
    Full coverage of the referendum results will be available on The Irish Times website (http://www.ireland.com/focus/thelisbontreaty), with reports and analysis along with audio commentary from the count centre at Dublin Castle. Results from the count centres will be updated live throughout the day.
    Ireland was the only country to hold a referendum on the Lisbon Treaty.

    http://www.ireland.com/newspaper/breaking/2008/0613/breaking1.htm

  14. 464
    Jean-Marc dit:

    La question, après"Que vont voter les irlandais?", deviendrait donc :

    "Comment les salopards vont ils tenter d'enculer les peuples européens sans que ça leur fasse trop mal?"

    Cru n'est ce pas?
    Maiiiiiiiis non!
    Ce qui est cru, c'est le mépris affiché pour le fondement de nos sociétés, la Démocratie!

  15. 465
    4 Août dit:

    T'aurais dû voir Jouyet tout à l'heure sur LCI.... En gros, non mais oui quand même.

    Nous ne sommes déjà plus en démocratie, c'est clair.

  16. 466
    Jean-Marc dit:

    C'est clair!

    La démocratie représentative c'est 2 choses au minimum pour moi :

    - des élus qui représentent les désirs et les intérêts de leurs électeurs
    - des électeurs informés qui puissent s'exprimer en connaissance de cause

    Les deux principes de base sont bafoués!

  17. 467
    4 Août dit:

    La vidéo de Jouyet/LCI (clic droit, enregistrer la cible du lien sous)

    http://sl.tf1.fr/lci/vod/invitebarbier/invitebarbier20080613.mp4

  18. 468
    paul dit:

    Ok avec toi pour une fois, Jean-Marc

    En tout cas, VIVE LA CRISE MAJEURE DE L'EUROPE

    Merci aux Irlandais

  19. 469
    julie dit:

    @dudu
    fallait bien un grand-père qui gronde les petits, voire donne la fessée, il était temps.
    maintenant, en attendant le bruit de la bière coulant à flot dans les pubs d'irlande, ici on france on va s'en réjouir pour des raisons parfois diamétralement opposées, à l'image des contributions de ce blog.
    question: que va-t-on en tirer de constructif? Logiquement, la prochaine étape devrait être la constitution de liste unique pour les éléctions européennes printemps prochain, mais je vois déjà pointer un nombre impressionnant de petites listes qui cherche leur salut (et financement) à cette occasion, sans se préoccuper de l'essentiel. n'est - ce pas à nous de les obliger tout de suite à se réunir? je préfère cette option à celle de Jean marc, non participation aux éléctions piège à cons etc., voire appel à voter pour DLR.

    .... à suivre

  20. 470
    4 Août dit:

    Y'aura pas de crise puisque c'est oui quand même.

    Est-ce que Jean-Luc Mélenchon pourrait faire un billet sur ce qui doit arriver en 2015 ?

  21. 471
    Jean-Marc dit:

    Petit à petit on se rapproche Paul, j'ai trouvé tes derniers posts un peu moins "récitants" que d'habitude.

    Faudra qu'on s'organise pour la coupe de champagne :)

  22. 472
    Maxou dit:

    4 Août, J'ai vus Jouyet sur LCI et tu as raison, j'ai compris la même chose.
    Non mais OUI quand même

  23. 473
    Jean-Marc dit:

    Julie, va te faire voir, petite enfumeuse!

    Mon propos est beaucoup moins simpliste que ce que tu l'écris vis à vis du vote.
    Je dis et je soutiens qu'A CE JOUR, la démocratie et le vote sont devenus des mascarades. Dans ces conditions, je dis qu'A CE JOUR, voter ne fait que valider cette mascarade.
    Et j'en suis très triste.

    T'as saisi petite manipulatrice?!
    dieu que t'es con, que t'es malhonnete, que je t'aime pas toi et tes semblables, dont le seul objectif est de garder les gens bien dans les rails, soumis, sous la coupe de ton petit groupuscule si possible!

  24. 474
    Jean-Marc dit:

    Oui Max et 4aout, quelle video... : (
    Elle dit ni plus ni moins que l'avis des votants est sans importance.

    Désolé vis à vis de vous pour mes colères vis à vis de cette Julie, mais c'est vraiment une personne malsaine!

  25. 475
    julie dit:

    47/53

  26. 476
    BA dit:

    Aujourd'hui, vendredi 13 juin 2008, nous savons donc ce qui va se passer en Europe, notamment en France.

    La guerre.

    La guerre entre la démocratie (= ce que veut le peuple) et l'aristocratie (= ce que veulent les élites politiques et médiatiques).

    Le 13 février 2008, au Parlement européen, le député européen Francis Wurtz et d’autres députés européens de la Gauche Unitaire Européenne déposent un amendement.

    Cet amendement demande que le Parlement européen « s'engage à respecter le résultat du référendum irlandais » sur le traité de Lisbonne le 12 juin.

    Le 21 février 2008, les députés européens votent pour adopter ou rejeter cet amendement.

    499 députés européens ont osé voter CONTRE cet amendement.

    Les 46 députés européens de nationalité française qui ont osé voter CONTRE cet amendement sont :

    - Centristes (MoDem et Nouveau Centre) : Beaupuy, Cornillet, Fourtou, Gibault, Griesbeck, Laperrouze, Lehideux, Morillon
    - UMP et Divers Droite : Audy, Daul, Descamps, Fontaine, Fouré, Gaubert, Gauzès, Grossetête, Lamassoure, Mathieu, Morin, Sudre, Toubon
    - Ecologistes (Les Verts) : Aubert, Bennahmias, Libietz
    - Parti Socialiste : Arif, Berès, Bourzai, Carlotti, Désir, Douay,Guy-Quint, Hazan, Le Foll, Lefrançois, Navarro, Neris, Patrie, Peillon, Poignant, Pribetich, Savary, Schapira, Vaugrenard, Vergnaud, Trautmann, Weber.

    Aujourd'hui, ces 46 députés européens ARISTOCRATES vont devoir répondre de nouveau à cette question essentielle : est-ce que le Parlement européen « s'engage à respecter le résultat du référendum irlandais » ?

    Aujourd'hui, les 27 ARISTOCRATES de la Commission européenne vont devoir répondre de nouveau à cette question essentielle : est-ce que la Commission européenne « s'engage à respecter le résultat du référendum irlandais » ?

    Aujourd'hui, les ARISTOCRATES qui sont au pouvoir en France vont devoir répondre de nouveau à cette question essentielle : est-ce que les ARISTOCRATES qui sont au pouvoir en France « s'engagent à respecter le résultat du référendum irlandais » ?

  27. 477
    Gerard P91 dit:

    bpnjour
    a 13h30 ce jour, BFM TV annonce la victoire du NON en Irlande.
    Attendons la confirmation.

  28. 478
    Jean-Marc dit:

    47/53 serait il le ratio décidé en haut lieu?
    moins brutal que 40/60?

    pfff, je sais plus, je n'ai plus confiance, et les peuples n'ont plus confiance, et ca c'est très mauvais.

  29. 479
    4 Août dit:

    Pour l'instant BA, ils s'engagent à nous pisser à la raie...

  30. 480
    Tiago_Jaïme dit:

    Bon alors on attend encore un peu pour fêter la victoire du non ! Là j'y crois un max... Quelle leçon pour tous ces minables que l'on voit à la télé et qui pensent qu'ils peuvent gouverner sans les peuples ! Tu vois Dudu ces abrutis ne comprennent rien. Et pourtant ce ne sont pas des manuels mais des intellectuels ! N'attends rien des intellos, ils n'ont aucune supériorité. Tout est accessible à chacun ! Chacun est ignorant à son niveau.

    Le drame ce sont les ignorants qui croient savoir. Et ceux qui pensent que leur savoir leur donne une supériorité.

    J'apprends tous les jours. Ici bien souvent aussi. A quoi ça sert ? Je ne sais pas. Mais dans la complexité toujours croissante de notre société, il faut savoir pour garder le contrôle
    LCI 13h30 "le traité de Lisbonne pourrait trébucher"...ça balise à mort !

    Oh lala...ils paniquent...C'est gagné ! Bravo et merci à tous ceux qui ont soutenu les irlandais. Bravo au peuple Irlandais. Nous voulons une Europe démocratique et sociale !

  31. 481
    4 Août dit:

    The first official results are starting to emerge in the Lisbon Treaty referendum with tallies indicating the treaty will be rejected by the Irish people.

    Waterford has rejected the treaty by 54 per cent to 46 per cent.

    Will au lieu de could. J'aime cette capitulation !

  32. 482
    Tiago_Jaïme dit:

    Il manque une ligne dans le post...un signe!
    j'avais écrit et lu!
    LCI 13h30 "le traité de Lisbonne pourrait trébucher"...ça balise à mort!
    LCI 13h31"le ministre irlandais de la justice reconnait la victoire du non!
    Oh lala...ils paniquent...

  33. 483
    dudu 87 dit:

    Jouyet était aussi sur Antenne 2, mauvaise mine!
    Et Rocard chez Leymergie, oh le pauvre à la retraite, il bafouillait! "je pense à croire..."
    Si c'est NON pour l'Irlande, passons maintenant à la Tchéquie, pays où j'étais il y a 15 jours, en voyage organisé avec guide interprète, je précise.
    Notre guide nous a parlé de l'Europe et ce qu'en pense les Tchèques, peuple très attaché à la démocratie, ils l'ont prouvé dans les 40 dernières années... Ils commencent avoir de grands doutes à la capacités de cette Europe à régler leurs problèmes et hostiles à l'arrivée de l'Euro à tel point que le gouvernement commencent à faire marche arrière sur cette monnaie because danger inflation!
    Sous régime socialiste (dixit notre interprète) le pays était habitué à la stabilité des prix, à la gratuité de l'enseignement et des soins médicaux dont on parle de leurs faire payer. Nous les avons encouragés à résister et expliquer ce qui se passait chez nous. De plus, les E.U se mêlent de leurs affaires dans le domaine des ventes d'armes, pays producteur et exportateur notament au niveau de l'électronique militaire. J'aurai bien posé de nombreuses questions mais l'assistance m'a fait comprendre que nous étions pas ça! Alors...

  34. 484
    4 Août dit:

    "Nous les avons encouragés à résister"

    Excellent Dudu !

  35. 485
    dudu 87 dit:

    Qui c'est celui là DLR?

  36. 486
    4 Août dit:

    54/46 à 14h00

  37. 487
    Jean-Marc dit:

    Ferme là Julie...

    Je suis autant pro-Nda que pro-Jlm, et d'une certaine façon je pense que c'est le cas de Lilian aussi. Comme d'éutres.

    Ca s'appelle les démocrates et les républicains.

    Tu n'es toi qu'un petite militante à oeillères, manipulatrice qui plus est, dont le seul but est que les gens adhèrent tels des mollusques à ton rocher.

    Bref, tu crains!

  38. 488
    4 Août dit:

    45/55 à 14h09 !

  39. 489
    Lilian @ dudu87 dit:

    Mais c'est quoi ce forum, sinon un think tank à usage gratuit où tout le monde échange de l'info ? Moi, mon meilleur ami, me disait : ta place est dans un bureau d'étude politique... Mais j'ai pas de diplômes à faire valoir dans le domaine. Je suis traducteur de formation, pas philosophe, sociologue, économiste, historien, anthropologue. Alors si je lis et que je pense qu'un truc important doit être dit, ben je le dis. C'est tout...

    J'ai suffisamment participé à des forums pour savoir combien on projette sur tel ou tel pseudo une image caricaturale. Du style, t'emploies un mot qui nécessite de prendre ton dictionnaire, t'es suspect... Mais Sarkozy est loin d'être un intello, c'est un avocat d'affaires... Et il disait des choses tellement "bien et simples" dans sa campagne électorale à une caissière, que ça marchait... Elle y croyait, parce que c'était simple... Berlusconi aussi il parle un langage simple. Georges Bush aussi... C'est pour ça qu'ils sont élus !

    Et l'ultralibéral Verofstadt, il est fort aimé des Belges. Il répète la phrase d'un socialiste allemand en 74 "Les profits d'aujourd'hui, sont les investissements de demain, qui sont les emplois d'après-demain"... Et c'est simple ! C'est faux, mais c'est simple !

  40. 490
    rosay dit:

    Camarades du N.P.S de Vendée. Si le NON Irlandais à cette consultation Populaire nous valorise.
    le Non de cette Constitution ou ce Traité aussi bidon de Lisbonne!,,
    nous faisons la fête et au Champagne.

    Vive l'Irlande !

    Salut et Fraternité Amitiés Sociales ET même Socialistes Rosay.

  41. 491
    Claire Strime dit:

    Son et Musique:

    http://musique.fluctuat.net/the-dubliners/god-save-ireland-t195434.html

  42. 492
    4 Août dit:

    42/58...

  43. 493
    julie dit:

    @Lilian
    ..."J’ai suffisamment participé à des forums pour savoir combien on projette sur tel ou tel pseudo une image caricaturale"
    Merci pour cette analyse et je demande de bien vouloir l'appliquer à mon modeste pseudo.
    Par ailleurs, j'ai trouvé un point commun entre nous deux, je suis également traductrice de formation, russe/allemand/anglais/français mais je ne travaille plus dans cette branche, difficile, pas super bien payé.
    Par contre, je ne suis pas partisane comme toi d'un axe droite/gauche républicaine Jean-Luc Mélenchon + NDA, c'est tout. mais cela se discute, n'est -ce pas?

  44. 494
    Jean-Marc dit:

    @dudu, jennifer, max notamment

    Vous savez, je crois que c'est la plus grande marque de respect de la part d'un "intellectuel" que de parler de choses complexes avec un "manuel" en partant du principe qu'il est intelligent et peut comprendre.

    Dire "travailler plus pour gagner plus", ou "je vais vous offrir la démocratie participative sur desirsdavenirs" sont par exemple le genre d'affirmations qui sont faites pour séduire.
    Elle sont simples, paraissent de bon sens, "belles".
    En fait, elles méprisent les gens, car elles parient sur leur ignorance et le fait qu'ils n'iront pas se renseigner pour comprendre en quoi elles sont mensongères.

    Lilian, H2, moi, plutôt les intellos ici, vous respectons vous les ouvriers.
    Si nous allons trop vers les concepts, rappelez nous à l'ordre en nous ramenant vers les exemples à donner.
    Mais à vous aussi de faire un effort, et je sais que vous le faites.

  45. 495
    Lilian @ dudu87 dit:

    Sur ce, dudu87, on peut un peu sourire aujourd'hui ! Alors fiesta ! Sûr qu'on n'a rien gagné de concret avec ce non irlandais, mais au moins, c'est tellement amusant de voir l'élite européenne bafouiller son vide comme Fillon sur la question. Des moyens démesurés pour forcer un peuple à dire oui, et rien n'y fait... Il dit non. Ses motivations n'ont pas grand chose à avoir avec les motivations d'un cégétiste... Tu te battrais même contre leur convictions au nom des tiennes dudu87... Preuve que l'idéologie avec l'Europe n'explique pas tout. L'esprit des peuples explique bien davantage, à commencer par l'impossibilité de les marier de force sous une superstructure antidémocratique qui ne suscite plus que l'indifférence des uns, la méfiance des autres, mais en rien un soutien actif fantasmé par les médias et le politique

  46. 496
    4 Août dit:

    Julie, il n'y a plus de droite ni de gauche.

    Il n'y a que des pro-oligarques, et des résistants.

    Jean-Luc Mélenchon et NDA et toi et moi et Lilian et Jean-Marc, nous sommes des résistants.

  47. 497
    Jean-Marc dit:

    belle tentative de glissade julie... : (

    lilian, je te laisse juge et apprécier la démarche dans toute sa feinte innocence.

  48. 498
    Lilian @ dudu87 dit:

    Bien sûr Julie que ça se discute. Et le fait que tu me retournes mon commentaire à la face était une preuve de courtoisie féminine tout à fait justifiée ;-)

  49. 499
    4 Août dit:

    42.4/57.6

  50. 500
    Lilian @ Jean-Marc dit:

    Non, elle a raison, on ne la connait pas... Mais qu'elle explique ses motivations. Si je joue carte sur table en disant : pour moi, c'est une union républicaine fusionnant l'esprit JLM+Chevènement+NDA, je joue carte sur table. En disant que comme DLR apporte la structure et que NDA prend des risques, les risques sont à la hauteur du panache... NDA a fait campagne en disant à Guigou, j'étais plus proche de Mélenchon que de vous... Je veux croire...

Pages : « 12 3 4 5 6 7 8 9 [10] 11 12 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive