30mar 08

 J’ ai passé le week-end à Viry Chatillon en Essonne, en réunion, non stop, pendant deux jours. Les trois quarts des participants affichaient les mines exténuées des lendemains de campagne. Les vainqueurs sont épuisés. Et les battus pire encore. Comme si l’échec était leur responsabilité personnelle! Mais leur situation est l’angle mort de la photo de famille. Il est vrai que lorsqu’est affichée une victoire éclatante dans cent villes de plus de dix mille habitants, on oublie de mentionner les trente qui ont été perdues. Et toutes celles qui n’ont pas été gagnées. Elles existent pourtant, sans explication ni reconnaissance dans le tableau! Et les raisons qui expliquent les victoires ici sont parfois moins éloignées de celles qui expliquent les défaites là. Dans le monde des gagneurs on oublie vite que ce n’est pas seulement la victoire qui justifie l’action mais les raisons qu’on a d’agir. Les battus remachent à proportion de la joie des vainqueurs. 

Donc, deux réunions donc pour moi. D’abord au Conseil national de PRS. Puis avec les correspondants départementaux de la "sensibilité" à laquelle je participe au PS. Elle s’appelle "Trait d’union". (http://www.trait-dunion.org) Ce groupement socialiste existe depuis juin 2005. Il a été créé au lendemain du réferendum sur le traité constitutionnel. Il a présenté une motion en commun avec Laurent Fabius au congrés du PS au  Mans, juste avant l’investiture socialiste à la présidentielle. C’était le congrès du Mans, avec sa synthèse mensongère, cette arnaque! "Trait d’Union" est représenté au secrétariat national du Parti Socialiste par Pascale Le Néouannic, conseillère régionale d’ile de France. Longue discussion. Pour finir nous avons adopté un texte aux termes bien qualibrés. Et comme après deux jours de réunions venat aprés tant d’autres il faut savoir faire une pause de quelques heures tout de même je me contente de mettre en ligne ce texte. Avec le souhait qu’il interresse mes lecteurs. Et que tous ceux qui le jugent utile le transmette à ceux qu’il pourrait interresser, notamment s’ils sont socialistes..

 

UN AUTRE FUTUR EST POSSIBLE
 
                                                                        1
Le congrès du Parti socialiste est convoqué. Ses décisions impliqueront l’avenir de la gauche et par là même celui du pays. Il ne saurait se réduire à une compétition de personnes en vue de l’élection présidentielle qui aura lieu dans quatre ans ! Surtout si cette compétition doit donner une illusion de choix alors que les orientations politiques de chacun seraient quasiment identiques. Il n’est pas vrai qu’il n’y a qu’une orientation possible et crédible à gauche ni que face aux destructions sociales et écologiques du capitalisme de notre temps, la modernité soit du côté de la ligne sociale-démocrate ou démocrate. Celle-ci est partout en impasse dans le monde. Ni nostalgie, ni fuite en avant. Il ne faut pas engager le PS français plus loin dans cette voie qui conduit tant de partis sociaux-démocrates à gouverner aujourd’hui avec la droite. Le PS ne doit pas encenser davantage l’économie de marché et faire du capitalisme un horizon indépassable. Surtout au moment où celui-ci entre dans une crise autodestructrice dont les conséquences s’abattent sur les salariés et les sociétés. Pour qu’un autre futur soit possible, ce débat doit s’engager clairement et publiquement, non seulement entre socialistes mais devant le pays.
                                                                         2
Cette question se concentre sur des choix concrets. Quelques uns surgissent de l’actualité immédiate.
Luttons-nous contre la financiarisation de l’économie ou bien accumulons-nous les vœux pieux sur la nécessité de « réguler le marché » au moment où des socialistes français dirigent les principales institutions de la mondialisation économique ? Quel rapport de forces construisons-nous avec le capitalisme ? Et quand il faut passer au compromis avec le capital, quelle logique favorisons-nous ? Celle des secteurs financiers ? On en connaît le prix : dictature du court terme, abaissement des acquis sociaux, destruction des services publics, traité de Lisbonne. Ou celle des secteurs productifs réels ? Sinon comment négocier les salaires, les conditions et le contenu du travail, les qualifications en vue de l’intérêt général ?
Faut-il procéder à la refonte républicaine des institutions et de la société française ou bien continuer les bricolages sur la constitution de la Cinquième République ? Comment organisons-nous l’intervention populaire dans les choix politiques, depuis leur élaboration jusqu’à leur mise en œuvre ? Faut-il étendre l’exigence de laïcité à de nouveaux secteurs de la vie en société ou bien faut-il se résigner à ouvrir des espaces publics aux injonctions des religieux ?
Affronte-t-on la crise écologique en réorientant impérativement la production et ses contenus ou bien se contente-t-on d’organiser les droits à pollution ?
Eradique-t-on la pauvreté ou bien organise-t-on son soulagement ? Inversons-nous la clef de répartition des richesses entre capital et travail ou bien modérons-nous la ponction des profits ?
Affrontons-nous le modèle libéral de construction européenne ou bien y consentons-nous ? Participe-t-on à la politique impériale des Etats-Unis ou bien affirme-t-on l’indépendance militaire et diplomatique de la France dans le monde ?
Et pour former une majorité nouvelle en France, quelle alliance politique et sociale faut-il former ? Avec le centre ou avec toute la gauche sans exclusive ? Les deux ne sont pas possibles en même temps. L’exemple italien en atteste. En France, les élections municipales récentes n’ont pas davantage démontré l’efficacité électorale de l’alliance avec le Modem. Au contraire. C’est pourquoi nous optons au niveau national pour la méthode mise en œuvre avec succès dans de nombreuses localités : un front de gauche sans exclusive sur la base d’un programme de gouvernement commun.
                                                                    3
Nous respectons la contradiction des analyses qui s’expriment sur tous ces sujets au Parti socialiste. Elle concentre les enjeux de notre temps pour la gauche comme pour la société. Seule une confrontation franche et sérieuse, un débat exigeant, rend possible l’action efficace. Encore faut-il que tous les points de vue soient représentés pour que le débat soit possible.
Dans ce contexte, on voit bien se présenter dans le débat des socialistes les diverses nuances du point de vue démocrate et social-démocrate dominant en Europe. On connaît ses nombreux candidats. Mais le programme de la gauche d’alternative qui a pourtant permis les victoires aux élections nationales dans le passé, est absent. La gauche du Parti socialiste est muette. Elle est balkanisée. Du coup elle semble aujourd’hui hors jeu. Dès lors, elle porte une responsabilité dans le rabougrissement du débat d’orientation des socialistes. Elle en sera même la première coupable si elle renonce à s’exprimer et à proposer ses idées. La gauche du Parti socialiste doit s’assumer. Elle doit porter dans le Parti socialiste le programme de gauche qui répond à l’urgence sociale et politique. Le sort réservé à cette gauche au PS sera un révélateur. Jusque-là le PS était un lieu nourri par les différentes cultures de la gauche française. Est-ce encore le cas ? Ou bien le PS n’est-il plus qu’un parti de centre gauche, uniformisé, imperméable à l’urgence sociale, conformément au modèle dominant en Europe ?
Pour notre part, nous prendrons l’initiative du texte et des candidatures qui permettent à l’alternative de gauche de s’exprimer. Nous le ferons avec autant d’autres que possible. Nous le ferons seuls si nécessaire. Nous allons donc agir et nous rendre disponibles pour qu’un regroupement de toutes les gauches du Parti socialiste devienne possible. Un regroupement sans exclusive ni a priori. Tourné vers les convergences pour l’avenir plutôt que vers les divergences du passé.
En socialistes nous disons : l’avenir ce n’est pas ce qui va se passer mais ce que nous allons faire. Un autre futur est alors possible.


482 commentaires à “le congrés socialiste commence”

Pages : « 1 2 3 4 5 6 7 [8] 9 10 »

  1. 351
    Stridences dit:

    à Jean-Marc post 344 22:10

    “Avez vous deja utilisé Ebay? Les vendeurs notent les acheteurs et vice versa.”

    http://pisani.blog.lemonde.fr/2008/02/25/ebay-la-revolte-frappe/

  2. 352
    Stridences dit:

    à Jean-Marc post 344 22:10

    “Avez vous deja utilisé Ebay? Les vendeurs notent les acheteurs et vice versa.”

    http://www.infos-du-net.com/actualite/12941-greve-vendeurs-ebay.html

    Bonne nuit.

  3. 353
    Jean-Marc dit:

    Je sais celà...

    Vous êtes indécrotables et sans vision, dommage...

  4. 354
    dudu 87 dit:

    @JB
    J'ai trouvé ça pas de pub ici pour rester calme, nous lisons après nous verrons...
    a demain
    http://search.conduit.com/Results.aspx?q=cyberd%C3%A9mocratie&ctid=CT1048306&octid=CT1048306

  5. 355
    Jennifer dit:

    Merci H2 pour ce lien sur Bruno Guigue soutenu par cette organisation juive

  6. 356
    Jennifer dit:

    Merci aussi à Sanglier pour ses beaux mots poétiques me concernant: les chieries gauchistes de Jennifer qui nuisent au PS. Dommage pour le PS s'il est à droite

  7. 357
    Les R.G. de gauche dit:

    Bruno Guige : un ancien membre d'Occident, ce groupuscule d'extrême droite très violent. Guigue, rédacteur chez Oumna, Oumna proche de Faurisson et Garaudy...
    Pauvre petite Jennifer....

  8. 358
    H2 dit:

    @ Jean-Marc

    ... La méritocratie !

    Du sarkosysme pur jus votre truc !... et le retour à la pyramide ancienne du pouvoir avec des instances de légitimation à n'en plus finir.

    Mérite, légitimité... Oui, bien sûr vous en appelez au "vrai" mérite, à une "vraie "légitimité.

    Mais n'est-elle pas toujours donné au sein d'un "champ" particulier par nos pairs, les autres acteurs du même "champ " ?

    JB doit connaître et vous aussi ce que l'on appelle en Art précisément son "monde" : "le monde de l'art" (artistes, commissaires, marchands, marchés etc...) qui sont autant d'instance de légitimation pour l'artiste...

    La méritocratie ? Quelle légitimité ?
    Est-t elle donnée par les méritocrates ? Par soi -même... ? Pas uniquement vous en conviendrez... Il faut donc une puissance surplombante - plombante ?...légitimante.

    Je comprends pourquoi vous appréciez M.Attali, il est très "méritant " en effet c'est parce qu'on lui a beaucoup donné !
    Mais sans conteste aussi... qu'il a su prendre :
    débat complexe en vérité n'est -ce pas ?

    Il y a la question du langage aussi - de celui qui vient à point et que vous utilisez.
    Précisément celui du pouvoir en place.
    Quelle coïncidence Jean- Marc, ne trouvez -vous pas ?

    Légitimité / langage :

    " le langage que nous employons dans cet espace est un langage dominant méconnu comme tel, c'est-à-dire tacitement reconnu comme légitime. C'est un langage qui produit l'essentiel de ses effets en ayant l'air de ne pas être ce qu'il est"

    Quand à la seconde question : sur la propriété intellectuelle, permettez-moi d'instrumentaliser (horreur !) mon propos par une seconde citation de M.Bourdieu :

    En écho, pour interpeller la problématique sous-jacente que vous souleviez...

    "L'idéal de l'intellectuel collectif, auquel j'ai essayé de me conformer toutes les fois que je pouvais me rencontrer avec d'autres sur tel ou tel point particulier, n'est pas toujours facile à réaliser. Et si j'ai dû, pour être efficace, m'engager parfois en personne et en nom propres, je l'ai toujours fait avec l'espoir, sinon de déclencher une mobilisation, ou même un de ces débats sans objet ni sujet qui surgissent périodiquement dans l'univers médiatique, du moins de rompre l'apparence d'unanimité qui fait l'essentiel de la force symbolique du discours dominant. "

    Vous souleviez le sujet de la propriété intellectuelle. Voyez-vous pour ma part je me fouterez pas mal que l'on ne me cite pas si une idée s'inventait de mon fait et qu'elle était reprise ici.
    Mais sans doute parce que je ne me situe pas dans le champ politique comme "champ personnel "... donc pas de blessure narcissique ou de sentiment de pillage !
    Et vous Jean-marc ? Ainsi vous verriez rouge si l'on ne vous citait pas ?
    Mais peut-être avez-vous raison au fond. L'anonymat que les autres vous plaque sur le dos promptement est une autre façon de vous effacer.
    Suspect donc...mais une idée à revisiter selon les cas.

    A part l'efficace de ses actes, l'effectivité, pas de nécéssité de légitimation. Mais est-ce si sûr ?
    Je me disais que sans la propriété intellectuelle réclamée souvent abusivement pas de nécessité expresse d'instance de légitimation à proprement parler puisqu'elle n'aurait en fin de compte plus grand intérêt.
    Cela soulève divers autres problèmes annexes...

    Le débat anime le web depuis fort longtemps et vous le savez bien.
    Et bien que je ne sois pas compétent dans le domaine je me demandais si vous étiez contre le "Copy Left "...
    A suivre.

  9. 359
    H2 dit:

    Dans un grand éclair de génie et de lucidité La Militante Socialiste a dit le 7 avril 2008 à 22:22

    "H2 : magnifique fiche cuisine dans Télérama du mois de mars ! Si, si…"

    Très chère Ségolen, si j'ai indiqué à l'heure où nous postions des messages une émission de France Culture c'est qu'elle avait trait à certaines problématiques qui interessent CERTAINES personnes ici.

    Un créateur parlait de son expérience artistique en 1968 !
    Fort interessant en vérité.

    Dois-je de plus préciser que mon message était adressé à J.B qui parlait d'art et de politique à cet instant précis !

    Vous n'êtes pas obligée de croire que tous les messages s'adresse tous à vous DIRECTEMENT et de prendre ombrage si certains vous ennuie !

    Bref Ségolen, non seulement vous ne comprenez rien aux LOGIQUES SOUS -JACENTES mais après ce dernier post, je ne voterais plus jamais pour vous ! ah! ah!

    Au fait cessez de lire Télérama ce vieux canard pour mémés endormies.
    Lisez je sais pas moi, Multitudes, La Célibataire, LNA, Art-Press (non pas Art -Press c'est devenu de la m****...)... cherchez ! La voie est libre !

    Allez, Mangez bien !

  10. 360
    H2 dit:

    @ Les RG de Gauche

    Bruno Guigue : un ancien membre d’Occident ?
    Vraiment ?

    Ah bon, je Chavez pas !

  11. 361
    Jean-Christophe dit:

    Comment faisons-nous si nous voulons être actifs pour faire avancer la gauche ?
    Pendant que certain en fin de carrière au PS, sont, ou vont allés à la soupe d’après les rumeurs, les éléphants se battent, et la direction du PS dort. Dite, Monsieur Hollande, il compte faire quoi? Peut être il est toujours retenu chez
    Paris Match pour faire des Photos ? Oui ! Nous exigeons qu’il le libère.
    Je croyais que au boulot les socialos c’était pour aujourd’hui, voir hier, mais nous somme déjà demain et telle sœur Anne je ne voie pas l’ombre d’une mise au travail, n’y a t’il plus que des fainéants, des libéraux, ou des trouillards dans le Parti Socialiste. Nous avons un président qui pose problème par son comportement, qui frise le coup d ‘état constitutionnel et que fait la direction du PS ? Elle est ou la direction ! y a quelqu’un Hou ! Hou ! suite aux élections municipales et cantonales largement gagnés par l’UMP donc ! les néo-cons libéraux sont encore plus fort, les voici légitimés pour accélérer les réformes et détruire les lois sociales de la France, comme c’est écrit dans le journal et que c’est OpinionWay qui le dit alors c’est vrai (58% des sondés). Il est ou le PS pendant ce temps ? Chez Paris Match ! Pour faire du Bling-Bling et raconter les même ânerie que l’UMP, François Hollande serait candidat à la candidature en 2012, Moscovici serait candidat au poste de premier secrétaire, et ils vont se pencher sur les statuts du parti $ocialiste! Mais, on s’en moque ! Que dis-je on s’en B….. !
    A la place de vous esclaffé, a propos de la conjoncture et à quinze en plus dans l’hémicycle, a propos de 2,7% au lieux de 2,4% de déficit vous feriez mieux de vous mettre au travail. D’abord par ce que si vous étiez à la place des ces imbéciles, qui nous gouverne a ce jour, il n’est pas sur que vous fassiez mieux, et surtout par ce que vous n’y êtes pas a cause de la branlée mémorable que vous vous êtes ramassés aux trois dernière élections nationales.
    Je vous le dis Messieurs et Mesdames les socialistes, C’est pas dans quatre ans que nous voulons vivres dignement, c’est pas dans quatre ans que nous voulons que nos aînés (biens que responsables en grande parti de la situation dans la quelle nous nous trouvons) soient respectés et aimés comme ils devraient l’être. Alors je vais me permettre moi qui ne suis rien de vous donner un conseil :
    Si vous n’avez plus envies, de vous battrent pour les causes de la gauche, de grâce fusionner votre parti avec l’UMP, et comme cela au moins ce sera clair ! Tous les néo-cons libéraux dans le même parti et plus de problème pour les sociaux traîtres. J’y voie même plusieurs avantages :
    Un, aux passages, les deux ou trois centristes du MODEM restant n’auront plus à chercher, ils seront tellement au centre qu’ils y seront noyés.
    Deux cela fera de la place à gauche la vraie celle de Pierre Larrouturou par exemple, vous savez vous socialistes de qui je parle, celui des 32 heures, celui qui voudrez d’une Europe politique, celle la dont vous ne voulez plus. Celui que vous faite taire en permanence mais qui vous enquiquine quand même avec une pétition. Oui !Oui ! Oui ! Au boulot les socialos !

  12. 362
    JB dit:

    @ Jean-Marc (et H2)
    Au sujet de la "méritocratie", je rejoins entièrement H2... C'est un sujet complexe... Pour ce qui est de la politique, si jamais je trouve quelque chose pour l'intérêt général, il est fort probable que cette loi s'appelle "loi JB",mais ce qui serait le plus important pour moi c'est d'avoir participer à un projet collectif..
    D'ailleurs je pensais à t'écrire une réponse en prenant comme référence Bourdieu... H2 a pensé à la même chose...
    Les travaux de Bourdieu sur l'éducation dévoile le privilège culturel qui est à la base des inégalités scolaires et permet la reproduction sociale. Il cherche particulièrement à mettre en évidence les phénomènes de domination qui structurent les relations sociales, et notamment la violence symbolique exercée sur les dominés à travers un processus de légitimation permettant de présenter comme naturelle une situation sociale. La domination s'exerce dans les différents champs de la vie sociale : économique, culturelle, éducative, scientifique, artistique, familiale...

  13. 363
    JB dit:

    @ Jean-Marc, en réponse à Dudu post 354
    Je viens de lire les liens sur notre avenir cybernétique!
    "Mais je trouve la mutation portée par le Net et sa philosophie bien plus profonde, et au spectre bien plus large. "
    Tu écrivait ça Jean-Marc, en me disant ensuite que le projet se créera de lui-même... Comment peut-on trouver que quelque chose à une "philosophie profonde" quand celle-ci n'est m^me pas donnée...
    Rien me fait réver la dedans, et sérieusement, faire de la politique derrière un PC... Ca m'inquiètes d'une certaine façon
    Je te ferais part plus en détail de ma réflexion... J'ai commencé à en parler avec un pote qui fait justement de la "philo" et c'est intéressant ce qu'il me dit, j'écrirai donc plud tard une belle réponse...

  14. 364
    JB dit:

    @H2 post 347 je crois...
    Merci pour le lien mais je suis vraiment dégouté car je ne peux pas l'écouter :(
    Ca marche pas avec Windows Média... J'ai essayé avec iTunes, mais j'y arrive pas... J'ai toujours éte nul en informatique... Si vous avez une solution, je suis preneur! Bonne journée

  15. 365
    DiGeo dit:

    Jean-Marc dit: 7 avril 2008 à 22:29 post 353

    ...............Je sais celà… Vous êtes indécrotables et sans vision, dommage…...

    La sentence est donc tombée, qu'allons-nous devenir? Voilà notre sage qui du doigt veut nous montrer la lune mais se le fourre dans l'oeil par inadvertance!
    Dommage, nous avions peut-être là un guide suprême.

  16. 366
    JB dit:

    @ Jean-Marc et tout le monde...
    Je lis un bouquin Dominique Plihon, sur le nouveau capitalisme... Il parle des NTIC (dont internet) qui rentrent en plein dans notre nouveau capitalisme et accroit les inégalités avec les pays pauvres... J'ai fiché le premier chapitre voilà ce qu'il dit... Comme ça fait très long (si j'avais vos adresse je pourrai carément tout envoyer car ça tient déjà pas mal de place...) Lis quand même la conclusion! Il faut de la régukation dans la mondialisation car elle profite qu'à ceux qui dominent :
    Je pose une question, super internet, mais au sujet des pays pauvres, on fait quoi? Internet (et les autres NTIC) ne sont-ils pas déjà, d'une certaine façon, un nouvel outil de domination puisqu'ils vont de paire avec la globalisation financière?

    Dominique Plihon.

    LE NOUVEAU CAPITALISME.

    INTRODUCTION.
    Le capitalisme n’a cessé d’évoluer au long de sa longue histoire : la période actuelle correspond à la transition vers une nouvelle forme de capitalisme sous l’effet de deux grandes forces : les nouvelles technologies et la globalisation financière. On parle ainsi de « nouvelle économie ».
    Mais ce nouveau régime bouleverse également les relations sociales et touche même l’ environnement.

    CHAPITRE I/ : La troisième révolution industrielle.

    Dès l’origine, le capitalisme s’est développé par étapes notamment dues aux innovations technologiques. Celles-ci, comme l’a montré Schumpeter, se produisent par vagues successives qui rythment les transformations du capitalisme depuis le XIXe s. et sont caractérisées par la genèse, la croissance et le blocage des systèmes techniques, le passage d’un système à un autre étant marqué par une crise.
    a) Les NTIC, une nouvelle vague technologique
    Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) constituent l’une de ces vagues technologiques. Elles s’inscriraient dans une troisième révolution industrielle, selon l’historien François Caron. Cette vague, non terminée, concerne trois domaine : la téléphonie, l’audiovisuel et l’informatique. Les NTIC agissent sur l’économie et la société. La consommation de masse des NTIC transformera notre civilisation au XXIe s tout comme l’a fait l’automobile au XXe s (elles affecteront les secteurs de distribution de la banque et de la finance, mais aussi la santé, de la recherche scientifique et même l’enseignement scolaire).
    Les NTIC produisent trois effets sur l’économie : 1) elles permettent de gagner en efficacité, en particulier dans le domaine du traitement, du stockage et de l’échange d’informations ;
    2) elles favorisent la formation et la croissance de nouvelles industries (multimédia, logiciel, commerce électronique) ;
    3) elles poussent à l’adoption de modèles organisationnels originaux visant à mieux exploiter les nouvelles possibilités de production et de distribution de l’information

    b) L’économie de l’immatériel et des services personnalisés
    Les deux siècles qui viennent de s’écouler se caractérisent par une montée en puissance de l’ économie des services (ceux-ci emploient aujourd’hui 72% de la pop active en France). Avec les NTIC, la frontière entre biens et services s’estompe : c’est l’émergence d’une « économie de l’immatériel » dans laquelle la relation centrale est celle qui s’établit entre l’homme, l’idée et les images. Les produits sont pensés comme « évolutifs » car susceptibles de connaître des améliorations potentielles et d’apporter des services à valeur ajoutée. Le produit matériel ne sert souvent que de « support » à la distribution de services et permet d’instaurer une relation de services durable entre l’entreprise et le client.(tél.portable) Il y a donc (grâce notamment aux NTIC) une mutation industrielle importante.

    c) Les entreprises organisées en réseaux
    L’entreprise connaît des transformations importantes : l’objectif central = la recherche de flexibilité, c'est-à-dire l’adaptation permanente à l’évolution de la demande L’entreprise n’est plus structurée d’une manière hiérarchique, sa coordination devient plus horizontale que verticale ; l’organigramme ressemble moins à une pyramide qu’à un réseau (« entreprises-réseaux »[Reich]). Avec les NTIC l’information n’est plus centralisée mais distribuée. L’entreprise change de modèle productif : le moteur de la création de richesse par l’entreprise est son capital intellectuel, le capital physique devenant secondaire.
    Dans ce nouveau monde industriel, les deux sources d’efficacité des entreprises sont la créativité technique et le savoir-faire commercial.

    d) L’ère des rendements croissants
    C’est la conception du produit qui est onéreuse pour l’entreprise ; sa production et sa distribution ont un coût marginal faible. Les entreprises fonctionnant sur ce modèle technique bénéficient d’économies d’échelle et de rendements croissants : leurs coûts unitaires baissent et leurs résultats s’améliorent à mesure qu’elles accroissent leur échelle de production. Aussi les entreprises ont-elles intérêt à grossir leur taille pour tirer le meilleur parti de ces rendements croissants. (ex avec la fusion entre AOL et Time Warner en janvier 2000).

    e) Les lois singulières de l’économie de la connaissance
    La variable essentielle de la croissance serait désormais l’intensité du savoir, définie comme la proportion des travailleurs de connaissance (knowledge workers)
    L’objectif des entreprises de la « nouvelle économie » est de bénéficier d’une rente de situation pour amortir leurs coûts de recherche et développement sur une masse importante de consommateurs. Elles font preuve de beaucoup d’imagination pour se protéger de la concurrence en s’efforçant de dresser des « barrières à l’entrée » de leur marché afin de tenir l’adversaire à distance. Le modèle de la CCP est bien loin.

    f) Une économie mondialisée
    On passe du territoire au cyberspace. La majeure partie du commerce internationale porte désormais sur des échanges effectués entre les filiales de groupes industriels multinationaux organisées en réseau à travers le monde. L’économie mondiale tend donc à se transformer en un réseau d’entreprises multinationales dont les dirigeants et les ingénieurs résident dans les pays industrialisés, tandis que l’activité de production proprement dite est de plus en plus localisée dans les pays à bas salaires.

    g) Un monde à grande vitesse
    Le progrès des NTIC obéit à des « lois » d’accélération uniques dans l’histoire :
    1) la « loi de Moore » pour les microprocesseurs (leur puissance double tous les 18 mois à prix constants) ;
    2) la « loi d’Amdahl », qui est l’équivalent de la précédente pour les progrès de télétransmission ;
    3) la « loi de Metcalfe » pour la montée en puissance des réseaux (leur attractivité croît au rythme du carré du nombre des utilisateurs) ;
    Cette rapidité d’innovation se traduit par une baisse de la durée de production et de la durée de vie des produits, dans tous les secteurs. Les économies de temps deviennent aussi importantes que les économies d’échelle.

    Résumé :
    Les principaux aspects de cette mutation technologique sont :
    • la connaissance devient un facteur clé de la croissance ;
    • les entreprises subissent une transformation profonde ;
    • le processus de mondialisation s’accélère ;
    • le paradigme économique standard est remis en question ;
    Ces transformations ont des répercussions sociales importantes, notamment dans la distribution des richesses. Nos sociétés, ainsi confrontées à une crise d’adaptation, doivent inventer de nouvelles politiques de régulation : il faut innover socialement, afin que les mutations technologiques contribuent à améliorer le bien-être général.

  17. 367
    JB dit:

    @ Jean-Marc
    Les NTIC contribuent à cette crise de la non-redistribution des richesses. Les riches innovent chez eux et font travailler les pauvres à bas-prix! Merci les NTIC!
    La rapidité d’innovation (qui est fondamentale dans ce système) se traduit par une baisse de la durée de production et de la durée de vie des produits, dans tous les secteurs! Ainsi nous ne sortons pas de notre logique de produire de la m**** encore et encore! Ton PC est à l'ouest un an après, tous les deux ans, les constructeurs automibiles fabriquent une nouvelle gamme de voiture! C'est pour ça que je pense que nou ne pourrons faire de l'écologie dans un tel système, c'est incompatible!
    Sans oublier les flux financier qui traversent tous les PC (c'est fini l'ardoise) des Bourses mondiales! J'ai parfois du mal à comprendre ces loques... Il y a des connards qui jouent en spéculant sur des milliards, pendant que d'autres crèvent la dalle!
    Si les NTIC sont symboles de progrès, elle ne le permettent pas en tout cas!
    A +

  18. 368
    JB dit:

    "ces loques" je voulais dire ces "logiques"

  19. 369
    Jean-Marc dit:

    Vous ne comprenez pas, je suis désolé...
    Vous ramenez tout ce que je propose, les renvoies, exemples, initiatives, noms, à la surface des choses, alors que je parle de logiques sous-jacentes, que je donne des faisceaux faits convergents.

    Qui a parlé de faire de la politique devant un pc? Pas moi.
    Qui a parlé de vivre sur 2nd life? Pas moi.
    Qui a parlé de'puissance surplombante'dans le cadre des communautés et de la revue par les pairs? Pas moi.
    etc etc...? Pas moi.

    Vous êtes intelligents et cultivés H2 et JB et la plupart ici (Stridences il/elle a l'air un peu con quand même..., et Jennifer et Julie sont de biens braves militantes de base, bien formées, bien dociles, le coeur sur la main ; ceci dit pour régler quelques comptes avec des énervements passés!), il n'y a pas de doutes là dessus.

    Mais que vos grilles de lectures pèsent sur votre capacité à appréhender ce qui est nouveau avec un regard déshabitué...!

    Je suis venu sur ce blog par synpathie pour Jean-Luc Mélenchon le bonhomme, mais aussi car j'ai souvent entendu dans la bouche de personnes pour dénoncer certaines des logiques s-j du machin qui les dérangeait de communisme (comme une moquerie voire plus), ce qui n'est pas absolument faux je dirai.
    Je fais remarquer au passage que certaines autres logiques s-j sont à mon avis de type plus libéral.

    Au moins quelques uns ici auront fait preuve d'un peu de curiosité, timide et presque aussitôt freinée par les grilles et les habitus.
    Peut être même certains auront la périlleuse audace de se diriger vers une Fnac et d'affronter l'inconnu.
    Et à la fin une poignée ici, peut être..., s'emparera du sens de la mutation en cours pour collaborer à la définition de nouvelles règles en ce début de XXIè siècle.
    Point final.

  20. 370
    Emparons-nous en. dit:

    " Et à la fin une poignée ici, peut être…, s’emparera du sens de la mutation en cours pour collaborer à la définition de nouvelles règles en ce début de XXIè siècle.
    Point final. "

    Oui, Jean-Marc ! Je fais partie de cette poignée de participants à ce blog qui, à la fin, va s’emparer du sens de la mutation en cours pour collaborer à la définition de nouvelles règles en ce début de XXIè siècle.

    Mais, une fois que, à la fin, je me serai emparé du sens de la mutation en cours pour collaborer à la définition de nouvelles règles en ce début de XXIè siècle, qu'est-ce-que je vais faire avec ?

    Et comment je vais faire pour savoir quels sont les autres participants à ce blog qui, comme moi, auront fini par, à la fin, s’emparer du sens de la mutation en cours pour collaborer à la définition de nouvelles règles en ce début de XXIè siècle ?

    J'ai donc une idée géniale : tous les participants à ce blog qui, à la fin, vont finir par s’emparer du sens de la mutation en cours pour collaborer à la définition de nouvelles règles en ce début de XXIè siècle peuvnt me rejoindre sur mon blog :

    http://clubdeceuxquialafinontfinipars’emparerdusensdelamutationencourspour collaboreràladéfinitiondenouvellesrèglesencedébutdeXXIèmesiècle.fr

  21. 371
    GRINDA dit:

    Mercredi 09/04/08 22 Germinal de l'An 206

    Bravo ! Aprés l'interwiew sur Europe I ce matin, à propos de "l'affaire" de la flamme olympique, de la Chine et du Tibet.

    Je ne serai pas aussi prolixe que les précédents commentateurs, car je pense que les mots sont souvent faits pour noyer l'action.

    En tant que miltant MRC et archéo, cela me ferait presque regretter d'avoir quitté le Parti Socialiste !

    En tout état de cause je transmets aussi l'énorme satisfaction du COMITE VALMY à l'échelon national.

    Salut Fraternité

    Yvon

  22. 372
    julie dit:

    @jean marc
    (faut que l'on reste à l'écart du tsunami du tibet pour pouvoir continuer tranquillement discuter, ah ces médias!)
    A part une petite vexation quant à mon statut de "petite main" du militantisme de base, (plus de précisions en fin de post), je veux bien pour la 1er et probablement dernière fois expliquer mes réserves à tes propos :
    Ton constat d'une mutation profonde des équilibres géopolitiques est partagé par tous ceux (et celles) qui réfléchissent.
    La société française par conséquent également, les modèles d'idéologie pret-à-penser ont vécues.
    Par contre, je ne suis pas favorable à la mise au placard de tout ce qui a été construit par nos ancêtres, lointains ou plus proches. Faut faire le tri. Ce que l'on essaie entr'autre de faire sur ce blog, à toute petite échelle, y compris à travers tes contributions intéressantes quand elles restent dans le sujet.
    malgré plusieurs appels de commentateurs de ce blog à t'expliquer plus en détail (d'après tes écrits on doit comprendre que tu as qqchose de plus structuré à nous proposer, nous attendons toujours, les références données ne nous ont pas convaincues, étant partielles, certes intéressantes mais sans cohérence.
    Donc, construisons. on part d'où? on casse tout, on rénove, on fait du neuf avec du vieux ou du neuf avec du neuf que nous ne connaissons pas encore? ou un mélange de tout ça? et surtout, quel objectif final? Peut-être peut-tu nous expliquer un modèle de retraite salariale basée sur les communications immatérielles ? Je suis certaine que cela pourrait avoir un intérêt considérable pour les bénéficiaires comme pour les organisateurs d'un tel système. Cependant, inexorablement nous allons nous heurter à la clé de répartition, combien pour qui ? Tant que tu nous ne propose pas une approche (on te demande pas le projet tout près, on a compris que même toi tu as tes limites) de la solution, je reste à l'écart et renvoie sur ce gentil clin d'oeil de "emparons-nous"
    quant à ma personne, j'ai souris quand j'ai lu que tu m'identifiait comme une militante docile, honnête mais un peu limitée dans ses capacités de comprendre les enjeux d'un autre monde qui se prépare. Possible. La réalité est plus simple: je n'ai jamais milité dans aucun parti, syndicat ou autre appareil constitué, je suis cependant favorable à leur existence et je trouve plutôt bien de le faire. Mon militantisme se limite à des actions locales, citoyennes quand les politiques en pouvoir sont défaillants. Alors je me sens obligé d'agir. En cela je fais partie de la catégorie des militants du XXI siècle, prêts à s'engager autour d'une cause, prête également à tourner la page quand le but est atteint (ou pas d'ailleurs).
    Dans l'image d'une société assise sur trois piliers, le politique, l'économique et la société civile, mon engagement est dans le dernier. Sans être pour autant sans relation avec les deux autres.
    Par ailleurs, le français et la France n'étant pas mon pays et ma langue d'origine, maitrisant d'autres langues, j'ai quelques difficultés de restreindre les sollicitations du net et les voyages intellectuelles qu'il permet.
    Et pour écrire, cela me prend un peu plus de temps (chercher le mot juste, l'orthographe etc.) Voilà mes raisons du refus de rentrer dans ta logique.
    Par ailleurs, je suivie avec intérêt l'évolution de Wikipédia est le débat houleux concernant la volonté du créateur du système de modifier l'essence même du projet, à savoir l'instauration de modérateur attitré pour crédibiliser (et possiblement marchandiser) le contenu. C'est un très bel exemple des possibilités extraordinaires d'interaction via le net et ses propres limites.
    ceci dit, des modèles comme wikipédia verront le jour et nous amènerons plus loin. Mais ne résoudront pas le problème des retraites par exemple.

  23. 373
    Jean-Marc dit:

    Julie, je vous remercie pour votre post, long et très bien écrit, rassurez vous. On ne voit pas que vous être d'origine étrangère!

    Je serai assez bref dans ma réponse, dans la mesure où je l'ai déjà écrit, je suis un peu fatigué d'argumenter sur cette mutation en cours, les logiques sous-jacentes de l'internet, et pourquoi il faut s'en emparer et les cultiver dès à présent.

    Je n'ai pas parlé de mutation géopolitique. Ces équilibres bougent, mais c'est un autre propos.

    Ce sur quoi j'ai tenté de lever le voile, en multipliant exemples et renvois divers pour que vous fassiez éventuellement vous mêmes votre "synthèse créative", c'est une transformation extrêmement profonde des modalités d'organisation sociale (organisations des entreprises, organisations politiques sous peu, communautés au sens large), et de régulation des activités humaines (économie, art, sciences, techniques, travail, loisirs, types et sources de revenus, accès au savoir, éducation,...).

    Mon sujet n'a jamais été ici de traiter le problème des retraites.
    Il a consisté à déterminer quels sont les leviers de changement qui permettront à notre pays, malade, de tirer pleinement, le plus rapidement possible, bénéfice de ces dynamiques liées à ces logiques sous-jacentes, dont le cadre dépasse déjà par endroits le "simple" monde en ligne pour déborder sur la vie de tous les jours.

    J'ai ainsi pu critiquer vertement par moment tout recroquevillement intellectuel constaté chez certains, toute grille d'analyse fossilisante, tout habitus, qui empêchent de rester ouvert à ces nouveaux et d'en saisir les opportunités (raison pour laquelle je citais attali, qui écrivait celà en parlant de ce que devrait faire la gauche, ce qui m'a valu bien des remontrances, à tort je pense!).

    Concernant les clés de répartition des richesses que vous évoquez, ainsi que la notion de richesse produite d'ailleurs, points importants, je ne m'étendrai pas sur ce que je crois, une autre fois peut être.
    Mais j'insiste sur le fait qu'une partie de ces clés sont contenues dans les nouveaux modèles émergents même. Ceci est fondamental.

    Voilà...

  24. 374
    RG dit:

    @ Jean Marc et aux autres théoriciens de la parlottte dans le vide

    Sommes autre chose que des lâches qui n'avons comme ambition que de consommer encore plus à côté des pauvres qui hurlent leur misère et triment toujours plus pour donner toujours plus de richesses, richesses qu'ils ne pourront jamais consommer, faute d'avoir le fric pour le faire. Chez nous en France pays riche oh combien 7 millions de pauvres, un quart Monde terré plus bas que la misére, et pour les défendre ces millions de femmes d'enfants de vieillards : une Gauche arrogante bien installée dans son commerce de contestation non violente PC-PS-LCR-LO-PT. On vous voit à chaque élection ramper, supplier promettre n'importe quoi pour vous parjurer ensuite ;
    Biensur vous donnez 2 euros à un sdf pas plus des fois qu'il irait les boire. Toi Jean Marc ou Machin vous avez déjà recueilli chez vous au milieu de vos gosses un mec perdu dans la rue le froid, la faim l'alcool, Non jamais ! parce que ça pue la misère et ça pue encore plus quand ce sont des nouveaux pauvres qui vous ressemble.
    Finalement vous les donneurs de leçons vous êtes les complices des capitalistes assassins qui envoient chaque jour de par le Monde des dizaines de milliers de gens se suicider faute de ne pouvoir supporter cette Société d'égoistes. Toutes les 50 secondes un enfant meurt de faim, dis-moi tu l'as déjà vu ? quand dans tes bras et qu'il est déjà trop tard un enfant se vide de ses matiéres te suppliant de ses yeux pleins d'amour de le Sauver, si tu l'as vu à la télé et tu as détourné la tête.
    Derniére chose au 21e siécle l'intellectuel c'est celui qui montre le chemin en prenant la premiére place devant à la tête de l'action
    A demain
    RG
    Vous voulez vous faire passer pour des intellectuels qui possèdent les solutions pour construire un nouvelle société plus juste, plus juste pour qui vous d'abord si vous aviez les moyens de convaincre une majorité o

    Nous sommes à la veille d'un grand mouvement de masse

  25. 375
    Jean-Marc dit:

    ? c'est qui ce détraqué?

  26. 376
    RG dit:

    @ Jean Marc, ce détraqué c'est un militant de gauche depuis des décennies doublé d'un miltant humanitaire qui voit en toi un malade mental qui se prend pour un génie. C'est un constat la Gauche tu ne la connais pas même si tu y émarge dans un machin quelconque ; des inutiles comme vous tous qui veulent donner des leçons et sont incapables de les formuler, à Gauche tu le sais on ne veut plus de vous nul part. Tu et je m'adresse aussi aux autres vous critiquez tout Jean-Luc Mélenchon, le PC, la Lcr et MRC et j'en passe des inutile des parasites Vos discours nous les connaissons changer la vie et comment ? des retraites pourquoi ? Le capitalisme c'est selon -vous dépassé, il est en crise ce sera bientôt la fin, on pourra faire autrechose rrenouveller la Société sans le travail avec pour chacun de quoi vivre On a jamais vu autant d'aneries que dans ce blog . Le Capitalisme se porte bien et le devoir de tout révolutionnaire est de faire la Révolution El Che Vive.

  27. 377
    JB dit:

    @ RG
    Si j'ai bien compris, nous sommes tous des "enculeurs de mouches" qui rêvons de changer le monde per des discours et non des actions. Ainsi tu mets sur le m^me toutes les organisations politiques qui se disent de gauche!
    Je serais donc très intéressé de connaître tes points de vue sur les questions de société (tu évoques les retraites). Que proposes-tu?

  28. 378
    JB dit:

    @ RG
    De quelle révolution parles-tu? quels sont tes inspirations? Que faisons nous pour y répondre?

  29. 379
    Jean-Marc dit:

    Completement aigri ce RG...

  30. 380
    Johnny Chen dit:

    Dear Mr. Mélenchon:

    I thank you for your sharing facts to me and many of others in this planet of worth. Though I am from Taiwan and living in Miami, Florida, U.S.A. for many years, I still take my concerns over what is happening in China. I really wish there will be Peace in the world one day.

    Here I like to share with you a wonder message about you, me and each living human being of this world.

    Please go to: http://www.wordsofpeace.com

    A very simple fact that each one of us should take account is " We are alive and something real within us back-up this fact " It has nothing to do with religion (the original meaning of religion is: Realization - realize something so real and so true which makes us alive.

    Let us keep sharing good news to people as many as possible.

    Warmest regards,
    Johnny Chen

  31. 381
    Jean-Marc dit:

    Et les sectes qui débarquent maintenant...
    ahlala, misère humaine...

  32. 382
    RG dit:

    Ma certitude c'est qu'il nous faut construire une vraie Gauche, peut importe au début Parti ou Mouvement, la seconde solution serait sans doute préférable, plus souple d'accés qui laisserait le temps d'intègrer les militants et de les former pour les combats politiques à venir. Un language unique pour tous, retrouver le chemin d'un idéal commun, l'émancipation de l'homme quelque soit sa couleur ses origigines ; l'homme au centre du Monde. La Laïcité comme régle commune des rapports humains mais respect pour les monothéismes tout en luttant contre l'obscurantisme Abolition de toutes les ligues et partis fascistes avec expropriation de tous les biens des ressortissants au bénéfices des plus necessiteux de la Nation à commencer par les handicapés congénitaux. Suppression de la faim dans le monde sur un programme de 5 ans, aide au developpement des pays les plus pauvres, contrôle et suppression de l'exploitation de la main d'oeuvre enfantine. Libre circulation des étudiants dans le monde entier sous contrôle évidemment. Accès à la culture pour tous et possibilités de reprise des études quelque soit l'age et le sexe. Mise en place d'une véritable politique d'aide aux femmes seules. Des Crëches en suffisance dans tous les quartiers. Une véritable formation professionnelle de adultes débouchant sur des formations qualifiantes et des emplois certains à la sortie . Supprssion de l'armée de mètier au bénéfice de la conscription des deux sexes ou pendant toute un période l'individu recevrait des formations complèmentaires, culturelles, sportives etc etc Un patriotisme sain au centre de la Nation, avec possibilité d'accès à notre nationalité pour tous ceux qui en feraient la demande quelque soit leur origine éthnique et leur couleur de peau. Suffrage Universel à tous les niveaux politiques ainsi qu'aux autres niveaux décisionnels de la Nation. Developpement du Solaire et autres énergies renouvelables à un très haut niveau, pompes à chaleur etcetc, Nationalisation de toutes les banques d'affaires. Nationalisation des distributions de fluides électicité, gaz, eaux. Bourses aux étudiants en échange de services rendus à la Nation, ex: au rattrapage scolaire, aux handicapés aux vieux dans la mesure des moyens de temps. etc etc. Recherche : refonder ses besoins afin de retrouver notre place dans le Monde. Imposition du Capital sous toutes ses formes. Interdiction de toutes délocalisations, si besoin est expropriation immédiate. Peines infamantes et expropriation totale pour tous les voleurs et escrocs des biens publiques. Des Prisons dignes de notre époque ou le justiciable recevrait une seconde chance
    Retraités indexation des retraite au coût de la vie, dans le cadre de la loi actuelle, jamais appliquée.
    J'ai écrit cette petite liste de nos besoins en pensant qu'à une seule chose cette liste pourrait bien s'appeller Révolution de nos moeurs finalement de nos vies par un changement radical de nos objectifs immédiats ; cela suppose un haut niveau politique et de patriotisme chez chacun de nous, je n'ose à peine dire la création d'un homme nouveau, ce terme a été tellementsouillé par le communisme d'état en URSS. Tout ceci suppose l'abolition du néo-libéralisme et la maitrise du capitalisme y compris d'état. Actuellement le Marché passe par l'exploitation sans frein des pays émergeants, entre autre la Chine, avons-nous, nous besoin d'exploiter le peuple chinois nourrit avec des grains de riz, 100 millions de Chinois vivent très correctement alors que 1 milliards, 200millions ne connaitront que la pire des misères pour finalement que nous consommions le produit de leur exploitation totale. Nous sommes effectivement complice de cette néo-colonisation Je veux finir sur le JO, comme l'a dit Jean-Luc Mélenchon le Tibet fait parti de la Chine, mélanger DDH et JO me semble tenir du bricolage politique la liberté des peuples ne se décrête pas, elle s'arrache, comme nous arracherons la notre et pour se faire il lui faut obtenir un très haut niveau de conscience politique, cela ne me semble pas être le cas du peuple chinois actuellement. Si par malheur les JO ne se tenaient pas ce serait un frein pour la démocratie en Chine . Je suis aussi un sportif qui a participé régionalement à plusieurs disciplines au nom de quelle logique nous interdirions des jeunes gens issus des peuples et pour la plupart d'extraction les plus basses de participer à ce bain de fraternité. Dans ce que j'ai écrit tout est réalisable, une Utopie à matérialiser en 10 ans peut être moins
    Je me suis un peu calmé, mais s'il y a ue chose que je ne peux supporter c'est la parlotte, pensez chers amis que ce blog votre blog finalemen est visité par des milliers et des milliers d'internautes qui sont tous comme vous curieux de savoir de quoi sera fait leur demain.
    Amicalement votre
    RG

  33. 383
    JB dit:

    @ RG
    Je suis daccord avec beacoup de choses dans vos idées de réalisations à faire! Notamment la création d'un véritable pôle de Gauche! De plusm vous seòblez être républicain. Mais ça sera très difficile de faire adhérer le plus grand nombre à toutes vos idées... Pour l'armée de métier par exemple, dans l'idéal je suis d'accord avec vous, mais si d'autres pays développent leurs armées et son très agressives, que faisons nous? D'autre part, je pense qu'il ne faut pas partir de l'Europe! Vos revendications risquent de faire peur à beaucoup de personne et je pense que votre politique serait possible si la France se réfugirait dans l'autarcie! Ceci est-il compatible avec une politique internationaliste?
    D'ailleurs, sur vos revendications internationales je pense que celles-ci vont être difficiles à être intégrées par tous en 5 ans... Je ne vois pas pourquoi la France à elle seule imposerait ses vues sur le monde? Certains comme les Etats Unis ou la Chine n'ont pas d'intérêt à arréter le libéralisme économique! C'est pour ça qu'en 5 ans, votre programme est utopique! Mais dans le principe je suis d'accord, il faut entrainer avec nous une dynamique altermondialiste en Europe et se rapprocher de l'Amérique latine pour offrir une alternative au capitalisme financier!
    D'autre part, avez vous lu tous les posts de ce blog?! Parce que je pense que tous les gens ne font pas que de la parlotte! D'ailleurs que faites-vous mon cher ami, si ce n'est de la parlotte!
    Même si comme pas mal d'entre nous, vous ne découvrerez pas les "logiques sous jacentes d'internet" proposées par Jean Marc ;) . Je suis certains que vous trouverez certaines lectures intéressantes et instructives.
    Mes amitiés à vous et à vos combats pour l'émancipation humaine!

  34. 384
    tagadoum 02 dit:

    une seule réponse : il faut détruire le ps pour enfin construire un véritable parti de gauche, et cà c'est de la dialectique...

  35. 385
    Duguet Robert dit:

    Lettre ouverte à Gérard Filoche
    Cessez de nous mettre la tête dans le sable !

    Par Robert Duguet

    Le Comité de Rédaction de la revue « Démocratie et Socialisme », dont Gérard Filoche est un des principaux animateurs, s’est réunie le 5 avril. Je n’entrerai pas dans la discussion générale sur la crise économique mondiale qui risque de nous amener à une situation du type de celle de 1929. Dans la gauche du PS et dans les courants à gauche de la gauche, tout le monde dit à peu près la même chose sur la caractérisation de la période. Ce qui m’intéresse plus particulièrement, en tant que militant de la gauche du PS, c’est ce qui concerne le calendrier de mon parti. Le texte de compte rendu dit ceci :

    « Après ce tour d’horizon de la situation politique, la question de la préparation du congrès du Parti socialiste a été débattue. Il a été décidé d’écrire et de proposer à la discussion de tous les militants socialistes, pour le Conseil national du 1er juillet, une contribution centrée essentiellement sur les questions sociales immédiates afin de répondre aux aspirations du salariat de notre pays. L’objectif est bien de participer à la constitution d’une majorité qui ancre à gauche notre parti. « Démocratie et socialisme » a donc décidé de s’adresser à tous, car il n’est pas question de préjuger à priori des regroupements qui peuvent avoir lieu. Seule la discussion qui s’ouvre et les débats qui vont avoir lieu dans toutes les sections et fédérations permettront de définir les contours de cette majorité. Bien évidemment, les animateurs de DS prendront tous les contacts nécessaires pour atteindre cet objectif, particulièrement avec les sensibilités avec lesquelles des combats ont été menés en commun ces dernières années.

    « Démocratie et socialisme » invite les militants socialistes à faire de ce congrès leur congrès. Le prochain congrès de notre Parti ne doit pas être, avant tout, l’occasion d’un affrontement entre « présidentiables », mais bien l’occasion de définir une ligne de rassemblement de toute la gauche indispensable pour mettre fin au pouvoir de la droite. »

    Gérard Filoche et ses amis auraient-ils omis de prendre en compte qu’il y a une convention du PS le 6 mai et que courant juin se tiendra un congrès extraordinaire du parti ?

    Il y aura deux points qui sont à mes yeux décisifs à l’ordre du jour :

    • La modification ou la réécriture de la déclaration de principes du parti. La déclaration de 1969, adoptée par le congrès d’Epinay constitutif de l’unité socialiste de 1971, stipulait entre autres: « Le Parti socialiste affirme sa conviction que la liberté de l’homme ne dépend pas seulement de la reconnaissance formelle d’un certain nombre de droits politiques ou sociaux, mais de la réalisation des conditions économiques susceptibles d’en permettre le plein exercice. Parce qu’ils sont des démocrates conséquents, les socialistes estiment qu’il ne peut exister de démocratie réelle dans la société capitaliste. C’est en ce sens que le Parti socialiste est un Parti révolutionnaire. » Depuis il y a eu l’offensive de Rocard et de la deuxième gauche pour la réécriture de la déclaration de principes dans le tohu-bohu du congrès de Rennes en 1990, puis le congrès de l’Arche où le mode de production capitaliste a été défini comme l’horizon indépassable de la civilisation. L’évolution vers un parti de type social-libéral. Qui ne comprend alors que s’il y a volonté de la camarilla qui dirige le parti de réécrire lors du congrès extraordinaire de juin la déclaration de principes, cela signifie forcément de fonder une organisation nouvelle de type social-libérale, démocrate à l’américaine. Peut-on faire l’impasse sur cette basse opération qui se prépare dans le dos des militants ? Je m’étonne que « Démocratie et Socialisme » fixe l’échéance du Conseil National 1er juillet, c'est-à-dire au lendemain d’une forfaiture que l’on aura laissé se faire.

    • La modification des statuts du parti : il s’agit de fixer la barre de représentation des courants minoritaires à 10% au lieu de 5% aujourd’hui et d’accroitre encore le caractère présidentialiste et donc démocrate du parti. De fixer la ligne d’horizon encore plus sur l’élection du président de la République au suffrage universel, cœur de ces institutions antidémocratique dont nous vivons la dégénérescence à travers le gouvernement Sarkozy. Gérard Filoche sera-t’il sûr de maintenir son courant et sa revue si à l’automne nous sommes dans un parti de type nouveau ?

    Pour l’instant seul Marc Dolez et ses amis de Forces Militantes se sont opposés à ce cours liquidateur lors du Bureau National de mars.

    On ne peut pas, on ne doit pas laisser faire.

    Le compte rendu dit :

    « Démocratie et socialisme » invite les militants socialistes à faire de ce congrès leur congrès. Le prochain congrès de notre Parti ne doit pas être, avant tout, l’occasion d’un affrontement entre « présidentiables », mais bien l’occasion de définir une ligne de rassemblement de toute la gauche indispensable pour mettre fin au pouvoir de la droite. »

    Si la direction du parti fait passer les deux points que nous venons d’énoncer, Gérard Filoche et ses amis ne changeront pas le plomb en or, le congrès du parti ne sera pas celui du rassemblement de toute la gauche. Nous serons dans une organisation social-libérale à la Romano Prodi, mais plus dans une organisation socialiste.

    Chers camarades, cessez de nous mettre la tête dans le sable !

  36. 386
    Jean-Marc dit:

    RG, je me permets de vous faire remarquer que dans votre liste de réalisations, que vous faites"sans parlotte" bien entendu, et qui reflète chez vous un sens des réalités qui frise la névrose, vous en avez oubliée une aussi simple à réaliser que les autres : 300 jours de soleil par an pour tout le monde!

    Il y a chez vous une démarche intellectuelle de despote, et sous vos apparentes belles intentions déclarées se cache ce qui mène aux dictatures qui tordent l'homme pour le façonner à leur volonté.

    Vous seriez dangereux si vous étiez autre chose qu'un petit militant sans envergure comme on en trouve aux extrêmes de la gauche la plus extrême.

  37. 387
    RG dit:

    Je suis aussi un militant très actif à la tête d'un club de réflexion qui bientôt aura son blog, pour l'instant il s'agit de réunions au rythme bi-mensuel sur des sujets prècis tel que le fait religieux, le travail, la condition féminine, le défense nationale enfin un à un nous travaillons tous les sujets de Société. Je rencontre aussi très souvent et pour de longs cycles d'études de très grands professeurs des plus grandes facultés de France, de la Sorbonne, des facultés de Montpellier de Lyon etc ect ainsi que des prof du Royaume Uni qui exercent en France et ont obtenu depuis longtemps la nationalité française, je ne fais que rapporter et très succintement notre façon commune de penser et prévoir l'avenir de notre pays, L'autarcie pas question d'ailleurs avant cette Europe néo-libérale, notre Nation n'était pas un régime autarcique nos marchés étaient ouverts sur le Monde, il y a peu de temps encore nous étions le premier pays exportateur de produits agro-alimentaires, ainsi que dans le secteur automobile et produits connexes pour plusieurs années la balance des réglements extèrieurs a même éé excédentaire. Ce ne sont pas les ambitions de la Classe Ouvriére ou Monde du Travail pour parlé notre époque qui ont conduit le Monde dans l'impasse dans laquelle il est c'est la Capitalisme Mondial qui est actuellement en crise de croissance uniquement. Vous avez suivi tout comme moi l'affaire du Trader de la Société Générale et des traders en général, les marchés boursiers font monter artificiellement des valeurs qui sur le marché intrinséque sont déjà périmées mais au bout de la chaine il y a des hommes des femmes qu'on a fait trimer pour construire faire grandir leurs entreprises, je parle des salariés, jetés souvent comme klinex ou que ce soit sur terre à la faillite des Entreprises . Pour ces 20 derniéres années les profits capitalistes mondiaux ont été en valeurs déclarées multipliés par 8,95 et les salaires de base par 1,93, celui des cadres hors stock-option est resté stable (les SO on en parle beaucoup mais surtout des comptes de PDG ° simplement avec les deux parachutes en Or de ces derniers temps, le mot est d'un de mes amis prof d'économie politique " nous pourrions supprimer la totalité de la mortalité infantile de la faim sur terre ". Entre une grosse ordure qui ne mêrite qu'une balle dans la tête et des millions enfants de par le monde je choisirai toujours les enfants innocents. Dernier point l'Europe, de quelle entité s'agit-il géographique tout au plus avec des trous qui ne seront jamais comblés et pour simple raison de refus de participation et même s'ils l'étaient, une politique unitaire non !: 5 Nations de l'europe se sont engagées en IRAK aux côtés des USA alors que le monde entier savait que cette guerre n'était pas justifiée : 1 million peut être d'innocents tués. Pour le reste c'est le Mariage de la carpe et du Lapin vouloir lier par un traité (qui soit dit en passant avait été refusé par les français) des Républiques des Monarchies des démocraties presque du milieu en plus d'une qui risque de redevenir fasciste, l'Italie. Cettte ratification au traité de Lisbonne à été obtenu par Sarkozy et les siens alliés aux Socialistes favorables à un néo- libéralisme, il s'agit la d'un déni de Justice notre peuple avait dit NON par référendum, Heureusement Jean Luc Mélenchon et son courant de Sénateurs et Députés alliés eux-mêmes aux Députés et Sénateurs communistes ont sauvé l'Honneur en Votant Contre ce traité de voleurs.
    Ce que peu de gens savent de la construction de cette Europe c'est quelle n'est pas irréversible et dans le sens de mes écrits je vous invite à lire le livre d'un autre Socialiste membre du Bureau Directeur du PS qui dit que nous en arriverons à la Sécession très vite et il ne restera plus qu'un immense marché commun, ce qui serait amplement suffisant pour des alliances militaires.

    donc à lire de Paul Alliès "Une Constitution contre la Démocratie"Fnac15euros
    Vous l'avez compris je suis un peu Révolutionnaire mais profondément Socialiste.
    Soyons réalistes de nous exigeons l'impossible
    El che vive
    RG

  38. 388
    RG dit:

    @ Jean Marc : les injures que vous formulez à mon égard ne vous grandissent pas, bien caché derriére l'anonymat du blog vous m'injuriez, tout ça parce que je vous ai dit d'arrêter vos parlottes, quel courage !
    La classe ouvrière en a assez de l'accompagnement par le PS du Capitalisme. Je suis socialiste et depuis 1979 ou j'étais déjà délégué du CERES de Jean Pierre Chevènement avec Lequel Pierre Juquin avait préparé le Programme Commun de Gouvernement.Depuis j'ai toujours suivi le courant le plus à Gauche Bien entendu avec le jeu des courants et les magouilles qui s'organisent autour, il y a peu de place pour nous y en aurait que nous n'en voudrions pas, vous n'êtes pas de Gauche ça se lit, à gauche on y met du coeur pour comprendre on écoute on lit on sssaie de comprendre on affirme pas, ou alors on affirme je suis ou ne suis pas pour,....... A l'occasion de ce prochain congrès du PS pour sa préparation je vous invite à lire la lettre ouverte de Gérard Filoche présentée par @Duguet Robert, n'oubliez d'en prendre bonne note et bon vent, l'histoire se chargera de vous mettre à la place qui vous revient de droit,..... ah oui j'oubliai pour El Che Vive, à gauche de la gauche ton accusation, pauvre..... aller bon vent, machin !
    RG

  39. 389
    Jean-Marc dit:

    Sourire...

    Votre cas est plus grave que ce que je pensais. Je vous prenais pour un adolescent, vous en avez le profil.
    Mais si vous adhérez depuis 79...

    Vous avez déjà songé à consulter? :)

  40. 390
    Guyssou dit:

    je constate beaucoup de questions mais pas de reponse.
    Et si L'on organisait un sondage "on ligne" avec des differants reponses possibles à chaque question?
    L'on arriverait peut etre à une directin plus claire avant le congrès

  41. 391
    Jean-Marc dit:

    Qui ca "on" Guyssou?

  42. 392
    RG dit:

    @ Jean machin
    Oui je suis indestructible et toulours d'ATTAC. Pour les 300 jours de soleil je suis d'accord, comme ça, ça fera juste 27% des 110 points du Programme de François Mitterrand. Tu ne serais un peu social-démocrate du genre bon employé de gérant honnête du capitalisme. Ou du genre adepte de DSK qui dans son blog dit qu'il faut oublier Marx les luttes de Classe ou alors du genre Rocard qui lui va plus loin et renie son passé PSU. C'est pas bon pour ta santé physique et morale, il faut consulter mon ami, Je vais peut être devoir m'absenter quelques jours mais c'est promis je penserai à toi. Je te souhaite une bonne nuit et pas de cauchemar, je ne suis pas le grand loup garou
    RG
    @ Guysssou
    je pense que tu es comme beaucoup d'entre-nous préoccupé par notre devenir au PS tout d'abord et à Gauche en particulier, le traité de Lisbonne étant passé par là nous sommes déjà à coté et pas dans ; je crois que c'est un bien pour un mal. Jean-Luc Mélenchon a raison les résultats des Municipales ne démontrent qu'une chose les alliances à Gauche ça a marché, avec le Modem Non, en plus il faut tenir compte de la grosse prime du mécontentement contre Sarko de ce fait 35,5% d'abstentions avec des pointes à presque 50 ; pour l'électorat Gauche et droite c'est blanc bonnet et bonnet blanc, la stabilité de l'electorat de gauche c'est pas pour demain, pour cette gauche qui tire à Droite j'entends..
    Si tu penses que tu dois parce que tu en as l'idée, lancer une grille de questions- réponses tu le fais, je m'engage à m'y asssocier. Je le crois dur comme fer notre avenir est à Gauche, construire une gauche a vocation majoritaire c'est à nous de le faire. J'ai bien entendu voté Ségolène, elle avait dit si je suis élue nous irons au référendum, battue aussitôt elle penche pour le "POUR"au traité il faut voir de près les noms de: tous ses proches à part 3 exceptions tous ont voté POURet les autres qui ne votaient pas qui n'étaient ni député ni Sénateur ?Comme disait le Pelletier de Saint Fargeot à Saint Just en 1792 nous avons tout donner, donnons encore ! La Merda assassina le premier et le second mourut comme on le sait assassiné par la Révolution, le passé de notre Nation est une Histoire prestigieuse, c'est à nous de construire l'avenir et pas aux sociaux machins néo-libéraux, J'y crois,il faut y croire !
    Je crois à la vertu de la foi révolutionnaire, changer la vie est denotre devoir
    RG

  43. 393
    H2 dit:

    @Duguet Robert

    Merci pour votre message. Très précis et éclairant. La bataille à Gauche va commencer. ça va saigner. On est pas au bout de nos surprises. Vu la misère sociale, morale et spirituelle ambiante dans le pays, le renouveau à Gauche ne peut qu'être porteur.

    L'épisode Ségolen Royal a sonné le glas du PS. Confirmée par les défaites électorales à trois élections présidentielles, son explosion est voulue, désirée et attend depuis 10 ans de s'incarner dans les faits.

    Au vu des attaques du gouvernement Sarkozy et face à l'inertie du parti Socialiste qui n'a plus de doctrine politique depuis plusieurs années, il est clair que l'avenir est à la recomposition.

    A Gauche toute !

  44. 394
    H2 dit:

    Et pendant ce temps ….
    …….le gouvernement Français travaille à la déconstruction / destruction de la République laïque démocratique et sociale :

    ” Le ministère de l’Education nationale s’apprête à dégager des budgets inhabituels pour favoriser l’essor de l’enseignement catholique dans les quartiers défavorisés, bousculant ainsi les règles traditionnelles de financement de l’école privée, dictées par le principe de laïcité.

    Un véritable Fonds d’intervention spécifique, dont Mediapart dévoile les détails, sera bientôt mis en place rue de Grenelle, pour subventionner la création d’une cinquantaine de classes dans les cités dès septembre 2008, dans le cadre du plan “Espoir banlieues” annoncé par Nicolas Sarkozy, le 8 février.”

    A l’heure de la casse de l’Enseignement public nous allons fiancer
    l’ Enseignement catholique !

    Pour poursuivre la lecture :

    http://tinyurl.com/55jsng

  45. 395
    jennifer dit:

    Comme me l'a suggéré Dudu, je reviens sur cet article pour coller-copier mon post d'aujourd'hui écrit sur l'intervention sur le Tibet

    jennifer dit:

    13 avril 2008 à 19:56

    Bon j’ai fait un tour des sites web. Là je tombe sur le site de la LCR et une vidéo de Bensaid sur 68 qui se poursuit par une ode au nouveau parti capitaliste.
    Là il y a de l’exagération, par manque de mots en fait.
    D’abord le parallèle est suggéré que ce que nous vivons en ce moment avec toutes ces grèves inusuelles dans des secteurs peu portés à cela (caissières etc..) ressemble fort à ce qui a précédé l’explosion de mai 68. Peut être après tout! Mais la LCR a fait son fond de commerce de l’attente d’une révolution ou d’une mobilisation ou grève générale. Depuis 40 ans, la révolution est là au tournant qui nous attend. Jamais un bilan n’a été tiré de cette ligne bizarre qui ne compte que sur le facteur subjectif. Jamais une analyse profonde et pesée des rapports de force, des contradictions des classes dominantes: c’est toujours: on attend la révolution, ça monte, ça monte et ça va exploser. Bon c’est toujours le même discours. Certes en ce moment, les choses se précipitent: ceux d’en bas commencent à en avoir marre, mais ceux d’en haut et sur cela je suis tout à fait d’accord avec Jean-Luc Mélenchon ont un plan bien défini et s’ils ont des difficultés, ils sont loin d’être défaits. Avant cela ils nous concocteront bien encore une petite guerre coloniale. Jean-Luc Mélenchon l’a dit et redit: Sarkozy n’est pas un pantin, il sait où il va et il s’appuie sur des forces très gagnantes de la mondialisation. Le rapport de forces mondial est toujours du côté de Bush, même s’il rencontre des difficultés. Il ne faut pas prendre nos désirs pour des réalités: nous sommes dans des luttes défensives et non à l’assaut du capitalisme (sauf au Vénézuela, Bolivie)

    Ce qui me chagrine dans la vidéo de la LCR c’est que leur npa (nouveau parti anticapitaliste) finalement c’est eux. Même s’ils affirment l’inverse: ils se sont autoproclamés le parti des luttes. Mais les luttes ne leur appartiennent pas, et c’est vraiment très récupérateur de le formuler comme cela (”le parti des luttes”). Certes il est évident que la LCR est présente dans plein de luttes, c’est indéniable et souvent a un rôle dirigeant. On ne peut le nier. Mais ce raccourci de dire qu’ils sont “le” parti des luttes, raccourci sectaire et gauchiste va leur coûter très cher. C’est trop manipulateur. Ainsi on voit sur la vidéo les manifs des lycéens et puis on a l’impression que ces manifs c’est le NPA, à savoir la LCR. L’histoire ne leur pardonnera pas cette usurpation, et je pense qu’ils vont rendre un très mauvais service à ces mouvements de masse. Ne pas laisser leur autonomie à ces mouvements de masse et les récupérer c’est les gangrener, c’est semer les graines de la division en leur sein.

  46. 396
    jennifer dit:

    En tout cas c'est vraiment formidable ce déferlement de posts sur le Tibet (les pours et les contres), cela rendra le sénateur plus visible et sans doute on l'invitera plus dans les medias. Ce qui compte en ce moment, il me semble c'est qu'on puisse s'intéresser à Jean-Luc Mélenchon, c'est-à-dire aux idées qu'il défend qui me semblent fondamentales.

  47. 397
    Claire Strime dit:

    Et pendant ce temps là Mme Royal "oublie" le Statut de la Fonction Publique et recrute une poignée de contractuels au CR de Poitou-Charente (je viens de parcourir la dernière Gazette des Communes, recherchant 1 emploi suite à réussite à concours).
    Si Mme Royal respecte autant le Statut de la Fonction Publique que le Code du Travail (cf "oubli" du paiement de ses employées de droit privé pendant plusieurs mois), alors j'ai des raisons de m'inquiéter de ce que vont faire les parlementaires de gauche lors du vote de juin où Sarko-Fillon voudront faire passer 1 1ère étape de la destruction du Statut (déjà que les députés PS se sont abstenus sur la "réforme" du marché du travail).

    Statuts du PS ou pas il n'y a pas trop à s'interroger pour savoir si c'est devenu 1 machin libéral; bonne chance à tous ceux/celles qui voudront tenter un (ultime) baroud d'honneur.

  48. 398
    Claire Strime dit:

    Et comme on n'est pas à 1 raffarinade près...
    "Poitou:Raffarin veut la démission de Royal
    L'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin estime que Ségolène Royal devrait démissionner de la présidence de la région Poitou-Charente après sa condamnation en appel dans un procès intenté par deux ex-collaboratrices.
    Dans des propos au quotidien le Parisien/Aujourd'hui en France publiés aujourd'hui M. Raffarin estime que "le licenciement abusif n'est pas une pratique pour qui prétend exercer de hautes fonctions".
    Démissionner, "ce serait un acte de dignité", a ajouté le vice-président de l'UMP ce matin sur RMC jugeant que "pour un responsable politique la délinquance sociale c'est la faute majeure".
    "Ce qui est souvent arrivé à Mme Royal c'est qu'elle a déçu un certain nombre de gens. C'est une vérité : elle séduit au loin, elle irrite au près"."

  49. 399
    H2 dit:

    Et bien il est pas chié le petit Raffarin mescouilles... avec tous les sacrés lascards qui ont consitués la mafia UMP, l'Union-des-Multinationales- Unifiées - il a beau jeu de demander la démission de S. Royal.

    Remarquez je ne serais pas contre mais alors que tout le monde démissionne !

    Tous ces coquins vendus à Monsanto et à Bush ! Tous ces députés qui se sont votés des retraites en or et des pensions à vie avant de détrousser le Peuple et de voter contre lui le 4 février dernier à Versailles !

    Quelle farce ! Raffarin et tous ces comiques de la pensée moisie, les Méhaignerie et consors...
    Regardez cette vidéo où vous verrez toute une clique à la solde de pouvoirs pas si occultes que ça, ainsi que le vrai visage de M. Méhaignerie et sa grande vertu ! ben, voyons !

    http://www.bakchich.info/article3338.html

  50. 400
    H2 dit:

    Rectificatif :

    UMP : Union des Multinationales et des Priviléges

Pages : « 1 2 3 4 5 6 7 [8] 9 10 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive