17mar 08

Je sais bien que l’essentiel, à cette heure, c’est l’extension de la crise financière. Peut-être est-ce le tournant de notre temps. Qu’est-ce qui va arrêter ça ? Pas le stupide aveuglement des libéraux de tous poils qui continuent à ânonner leur archaïque catéchisme de recettes dépassées. Et sûrement pas non plus nos gouvernants de droite qui prétendent retenir comme leçon du vote de dimanche qu’il leur serait demandé d’en faire davantage encore côté dérèglementation. Les fous ! Mais nous avons plutôt le nez sur l’évènement électoral qui nous semble plus proche politiquement. C’est bien naturel de consacrer du temps à le comprendre. Je n’ai pas l’intention d’ajouter à la masse des commentaires disponibles à propos des élections municipales et cantonales. Mais je veux insister sur l’idée que l’analyse des résultats est un enjeu. Savoir ce qui se passe. Sinon ce sera le royaume des bavardages. Je note que le repère des élections cantonales est toujours aussi peu évoqué. Pourtant il est absolument clair. Peut-être est ce pour cela, non ? Gauche : 51% droite : 44 %. Un point c’est tout. Et je veux revenir sur le Modem, cette baudruche de confort pour animer la conversation des soirées éléctorales. Au premier tour on avait déjà vu l’absence d’effet positif des cas d’alliance du PS avec le Modem. L’échec de cette stratégie est encore plus manifeste au second. 
Le Modem est inutile là où la gauche est sortante
Là où la gauche était sortante, comme à Grenoble ou Montpellier, l’alliance du PS avec le Modem n’a produit aucune dynamique. Allié au Modem, le PS fait même moins bien dans ces deux villes qu’en 2001. Démonstration supplémentaire: à cette époque  au second tour l’alliance s’était faite avec les Verts et une partie de la gauche radicale ! A Grenoble, la liste PS régresse de 51 % en 2001 à 48 % en 2008 et à Montpellier de 56,3 % à 51,88 %. Dans ces deux villes « laboratoires » de l’alliance socialiste avec le Modem, la colère d’un grand nombre d’électeurs de gauche a renforcé nettement le vote pour les listes de gauche alternativeslorsqu’elles se maintenaient au second tour. A Montpellier le tandem Verts-LCR dépasse ainsi les 18 %. A Grenoble, les Verts alliés aux alternatifs et à la gauche citoyenne s’envolent à 22,5 %. A Lille, autre ville de gauche sortante, le seul effet réel de l’alliance surprise du PS avec le Modem entre les deux tours semble être d’avoir poussé un nombre croissant d’électeurs dans l’abstention. Elle atteint son record historique dans cette ville ancrée à gauche.
 
Le Modem n’apporte rien à la gauche face à la droite
A Marseille, Perpignan, Melun ou Briançon, l’alliance du PS avec le Modem entre les deux tours n’a donné aucune dynamique à la gauche contre la droite sortante. Ainsi à Marseille, en dépit d’une énorme énergie de campagne socialiste, la gauche ne perce que dans le 1er secteur, là où le vote LCR était fort. Ce vote a fourni l’appoint décisif pour la victoire. Mais, à l’inverse, la gauche échoue dans le 3ème secteur de Marseille où la réserve de voix du Modem était pourtant potentiellement bien plus forte.
Autre constat. Les listes PS-Modem obtiennent souvent au second tour des scores plus faibles que l’addition de leurs scores du premier tour. Exemple. A Melun. La liste PS-Modem termine à 48 %. L’addition des scores de premier tour donnait 52 % ! A Briançon le total PS-Modem se tasse de 49 % à 48 % entre les deux tours. L’alliance du PS avec le Modem ne crée donc aucune dynamique pour la gauche. Le brouillage politique qui en résulte peut même parfois plomber complètement le PS. On l’a déjà signalé au 1er tour à Ales où l’alliance du PS avec le Modem a reporté les électeurs de gauche vers le PCF. Tant mieux. Le même phénomène s’est produit au second tour à Brignolles dans le Var où le PCF parvient à l’emporter face à l’UMP sortante en captant tout l’électorat socialiste désemparé par le tandem PS-Modem qui s’écroule à 10 %.
Certes, on trouve de très rares exceptions à ce naufrage général des alliances PS-Modem. Mais il faut alors les regarder de près. C’est le cas à Asnières et Brive la Gaillarde. Mais dans ces deux cas, le PS l’a emporté en fusionnant non seulement avec le Modem mais aussi avec des dissidents de droite, ex-RPR et UMP. Ces cas sont tellement isolés, fantaisistes et peu exemplaires qu’ils n’ont aucune signification généralisable.
 
Là où le Modem gagne, c’est contre la gauche
Le Modem ne conserve ou gagne des villes que contre la gauche. Alliés à la droite, ses listes prennent Mont de Marsan et Saint Brieuc au PS. De même il conserve Arras, Biarritz, Epinay sur Seine et Talence en alliance avec la droite et contre la gauche. 
 
Là où la gauche gagne, c’est contre le Modem ou sans lui
Déjà au 1er tour, la quasi-totalité des villes prises par la gauche à la droite l’avaient été sans le Modem et souvent contre lui : Alençon, Rodez, Laval, Rouen et ainsi de suite. Même phénomène au second tour. A Toulouse, Périgueux, Colombes, Vandoeuvre les Nancy, Niort ou Noisy le Sec, la gauche l’emporte contre des listes de droite fusionnées avec le Modem ou soutenues par lui. A Saint Etienne et à Pau, la gauche l’emporte face au Modem et à l’UMP qui s’étaient maintenus séparément en triangulaire.La gauche gagne aussi sans le Modem à Amiens, Strasbourg, Caen, Evreux où le parti de Bayrou n’avait donné aucune consigne de vote.
 
EN CONCLUSION

Bien sur, l’analyse d’un aspect du résultat ne contient pas l’étude de toutes ses significations. Mais les faits réels à ce sujet doivent être pris au sérieux. Nous avons trop été gavés de commentaires absurdes sur le « réalisme électoral » qui exigerait cette alliance. Puis sur le mythe du Modem « arbitre » du deuxième tour.  Pour la gauche, le deuxième tour s’est joué sur la qualité des alliances et des reports de voix à gauche. Pour le reste, dans tous les cas de figure, le Modem apparait donc dans ces élections municipales sous sa vraie réalité politique : un parti de droite avec lequel la gauche n’a rien à gagner.


370 commentaires à “Sur le deuxième tour, en vitesse”

Pages : « 1 2 3 4 [5] 6 7 8 »

  1. 201
    singe dit:

    @ Guy

    Entièrement d'accord sur la pertinence de la création de "Die Linke", sur ses effets sur la vie politique allemande et le SPD, mais ne crions pas victoire trop tôt non plus. Ce jeune parti a fort à faire, même avec un dirigeant aussi prestigieux qu'Oskar Lafontaine, pour ne pas être exclu de la scène politique. Je pense que les nouveaux mouvement sociaux en Allemagne, et la puissance des syndicats sont des atouts majeurs pour Die Linke.

    Malheureusement, la société française se caractérise par une forte désyndicalisation, qui rend (à mon sens)plus difficile la constitution d'un parti ouvrier.

    Je rectifie quand même tes propos, sans être polémique:

    Le PSU a représenté, aux côtés de la CFDT, un véritable courant politique, autogestionnaire, avant que Rocard ne fasse son OPA dessus.

    Les comités Juquin étaient une tentative de lien entre les communistes rénovateurs, la LCR, des militants non encartés dans une dynamique commune. Effectivement, il y avait le financement d'Urba Technique, cad la prise en sous-main par le PS en vue d'affaiblir le PCF. Des militants sincères ont été abusés par une manoeuvre d'appareil. Dur à avaler...

    Le mouvement des Citoyens a voulu fédérer les valeurs de la république sociale et a ensuite été dissous par Chevènement par intérêt personnel, certes, mais après avoir pu compter.

    Celà ne prouve-t-il pas la fragilité inquiétante de vouloir créer cette Linke qui risque d'être manipulable en étant groupusculaire?

    Comprends bien que ce sont pour moi des questions, le constat d'expériences désagréables, et non pas des a-priori.

  2. 202
    singe dit:

    Le PS veut créer en son sein un "conseil des territoires", qui serait une sorte de Sénat, et qui consoliderait encore ce parti dans sa position de syndicat d'élus. Y a-t-il encore besoin de militants?

  3. 203
    Georges ROULLIER 69 dit:

    Tu as raison Singe le PS est un Parti d'élus qui une fois les élections réalisées renvoie les militants chez eux. J'entends par militants ceux qui consacrent tout leur temps libre au bénéfice du "Parti". Dans le numéro 481 de L'Hebdo des Socialistes, et dans l'Edito, sous la plume de François Hollande sont remerciés les nouveaux élus et les réélus pour la façon dont ils ont réussi cette campagne difficile des Municipales, ""les militants ceux du porte à porte des tractages sur les marchès avec discussions et parfois assortis de coups par les nervis de la droite""" pour ceux-là pas une parole de remerciement. Il convient de retourner à la base de nos idéaux mais pas dans ce Ps, dans ce Parti celui que nous devons construire avec Jean-Luc Mélenchon. Pour la seconde fois je vais quitter le PS et cette fois ce sera sans retour, pas pour aller ailleurs, mais nulle part si Jean-Luc Mélenchon ne se décide pas
    Amicalement
    Georges

  4. 204
    daniel toulon dit:

    tes analyses sont interressantes,mais sans valeur venant d'un adhérent du PS.Tu es plus que minoritaire dans ton parti et tout tes discours n'y changeront rien.Le PC qui s'en ait trés bien sorti,a commis une grosse faute en faisant liste commune avec le PS au premier tour.Un parti de gauche qui s'allie avec un parti qui trouve normal les stocks options,n'a de gauche que le nom.Le PS et le PC ne peuvent gagné l'un sans l'autre.Jean-Luc Mélenchon est un homme de gauche qui perd sa crédibilité en restant au PS.LAFONTAINE a quitté le SPD pour forme son parti de gauche réelle;il a des succés et c'est vrai la victoire sera longue à venir,mais ses succés ralentiront les 2 partis de droite qui gouvernent son pays.Les absentionnistes aux muinicaples sont majoritairements des hommes et femmes de gauches qui en ont marre de la politique politicienne,politique qui ne sert qu'à prendre des places.Le PS a souvent gagné grace à des abstentionnistes du premier tour qui au second sont allés voter CONTRE le candidat de droite.2 perdants dimanche:l'UMP et la Gauche

  5. 205
    daniel toulon dit:

    il faut taxer les stocks options:c'est ce que réclame le PS.Meme taxé à 99,99%,cela ferait 0,001% de trop dans la poche de ces voyoux de l'économie.GEORGES DU 69 quitte le PS c'est bien,tu dois etre de gauche.Milite pur que tes amis de gauche du PS fasse pareil,car ils ne doivent pas réver:pour la majorité des socialistes etre de gauche ne veut rien dire;pour eux CLINTON est de gauche,cela veut tout dire

  6. 206
    Jean-Marc dit:

    En lisant les derniers posts, je me dis que décidemment rien ne peut nous sortir de cette situation qui vienne directement des partis et militants.
    - Comment crier au génie à propos d'un Die Linke qui ne dépassera jamais les 10/15% ?
    - Comment s'enorgueuillir d'un PC qui aurait réussi ces municipales, alors que dans les faits il reste un groupuscule sans réelle influence en dehors de quelques pics d'opposition?
    - Comment ne pas voir que nous sommes façe à une dérive où la Démocratie est littéralement confisquée? Les remarques sur le PS ne remerciant pas ses bases ou songeant à ce conseil des territoires, l'affaire du traité de Lisbonne, la faiblesse du Parlement, ne sont que quelques signes de cette tendance.
    - Comment ne pas admettre l'évidence, l'abstention croissante est la conséquence de la non reconnaissance par les gens des représentants qu'on lui propose, des positionnements des partis censés véhiculer des projets de société?

    C'est pourquoi je défends l'idée de la société civile comme catalyseur d'une reprise en main de la marche du monde par et pour les gens, les vrais, la majorité.

    Toute personne réellement intéressée par la politique, la gestion des cités, devrait cesser de cautionner la classe politique actuelle, pour le moment en tout cas, en refusant le militantisme, et peut être même le vote.
    Elle devait au contraire oeuvrer à son échelle à la réappropriation par la majorité de son destin, en créant ou en faisant la promotion des initiatives de tout type qui favorisent entre autre :
    - les processus collaboratifs et participatifs
    - les donneurs d'alertes et autres régulateurs de l'information
    - les systèmes de vote alternatifs permettant de classer des préférences

    Une fois la montée en puissance de ces initiatives effectuée, leur traduction en système politique rénové se fera d'elle même.

  7. 207
    23creuse 23 dit:

    C'est çà,faisons chacun les O N G dans chaque rue de nos villages ! Les capitalistes peuvent continuer leurs saloperies.Dis plutôt que tu n'a plus confiance dans ta Classe (@210).

    Dans ton cas,je préconise la lecture de 2 ou 3 "informations ouvrières" puis de venir nous rejoindre dans le processus large de construction du futur parti ouvrier "indépendant" et de son Congrès de formation,courant juin. Par contre,notre démarche,est au contraire de toi,de s'appuyer sur le granit de syndicalistes ouvriers,de militants non déculottés des partis qui n'ont plus de boussoles. IL est bien vrai que Jean-Luc Mélenchon en égare plus d'un en ce moment.....
    ...par épais brouillard,excusons le encore un peu !
    Va sur "CONVENTION OUVRIERE ET SOCIALISTE"

  8. 208
    regis dit:

    @Jean-Marc : vous vous êtes enfin décidé à sortir du bois ! Ce que vous dites est fort intéressant. Effectivement, l’abstention résulte du fait qu’une part croissante du peuple ne se retrouve pas dans les personnes ou programmes proposés et, facteur aggravant, en liaison avec l’expérience que les citoyens ont de ces programmes ou personnalités. Avouons aussi que si cette tendance est nette et générale, cela n’empêche pas, par ex, un Hollande de passer au 1er tour avec près de 70 %, qu’il n’aurait pas dans une élection nationale même dans sa ville ; le désir de donner une gifle au gouvernement a été le plus fort. Abstention, vote par défaut, peut-on être satisfait ? Bien évidemment non. D’autant que ces « confisqueurs » de pouvoir font toujours la politique de la classe dominante.
    S’agit-il d’une crise de la représentation ou une crise de la démocratie ? Les deux, je pense.
    Le même problème se retrouve dans les syndicats, associations etc…Il serait bon d’en finir avec tous les notables et tout ce qui ne veut aucun contrôle.
    J’ai toujours pensé que l’on ne saurait avoir raison tout seul. Alors débattons

  9. 209
    Jennifer dit:

    23creuse23
    Tu recrutes pour le parti des travailleurs (ex OCI trotskyste de Pierre Lambert) ouvertement maintenant? Je pense que le débat ouvert ici a des visées plus larges que de renforcer un groupuscule sectaire.

  10. 210
    Stridences dit:

    Oui. 23creuse23 à raison.
    Le capitalisme est depassé.Qu'il crève. VITE.

    Pour toi jennifer :
    http://www.youtube.com/watch?v=ER9b0yWGcfs

  11. 211
    Guy dit:

    Jean-Marc dit: 23 mars 2008 à 12:22

    "En lisant les derniers posts, je me dis que décidemment rien ne peut nous sortir de cette situation qui vienne directement des partis et militants.........
    C’est pourquoi je défends l’idée de la société civile comme catalyseur d’une reprise en main de la marche du monde par et pour les gens, les vrais, la majorité.... "
    -------------
    Bon courage, fais nous signe quand elle sera préte la société civile, quoique depuis de décennies elle a eu maintes fois l'occasion de se manifester, à part des Tapie, on a pas vu grand-chose.
    Tiens en attendant, si tu peux mailes lui ça qu'elle s'en occupe, ça urge, les collectivistes libéraux (l'internationale libérale si tu préféres) préparent un hold-up aprés s'étre gavés de pognons, ils sont peut-étre même foutu de se foutre en faillite pour palper le fric que l'état collectiviste n'a pas pour les régimes sociaux :
    http://www.liberation.fr/actualite/economie_terre/317181.FR.php

    Jean-Marc dit: 23 mars 2008 à 12:22
    "Toute personne réellement intéressée par la politique, la gestion des cités, devrait cesser de cautionner la classe politique actuelle, pour le moment en tout cas, en refusant le militantisme, et peut être même le vote."

    Finalement ce serait un peu du style LO ta proposition, sauf que "peuple" est remplacé par "société civile".
    A chacun ses utopies.

  12. 212
    singe dit:

    Une question peut-être naïve, amis néanmoins une question:
    Qu'est-ce qui fait que, à un moment donné, tel ou tel personnage envahit les écrans et les "Unes"?
    Je parle de Moscovici

  13. 213
    Stridences dit:

    Moscovici devient "un bon client" Il aboit comme il faut aboyer : "archaisme, ou
    ha, houha, fonctionnaires feignants, houah houhah houahah, 35 heures, ouvriers feignants, houhah, houhah,houhahs.

    http://www.acrimed.org/

  14. 214
    florence dit:

    Monsieur Mélanchon: Jean-Luc, plutôt ! moi, l'altermondialiste/libertaire que je suis ne peut rester insensible à votre discourt... je viens de regarder comme tous les dimanches Riposte, et franchement je vous adore... je ne vote plus depuis mon dernier bulletin désespéré en faveur de José bové, mais je vous promets que si vous êtes reconnu par vos "pairs" comme représentant du parti socialiste (j'ai fait un rêve !) j'y retourne ! sinon, ce sera sans moi... je refuse d'accompagner un socialisme libéral qui trahit sa vocation, et qui veut me faire croire qu'il est la seule gauche possible! quelle arrogance.... je vous ai rencontré à la fête de l'Huma, pour une dédicace de votre bouquin, et j'aurais bien prolongé l'instant, politiquement parlant, car je pense que nous devons nous tenir chaud, et non pas nous diviser stupidemment.
    Bon courage Jean-Luc....

  15. 215
    Stridences dit:

    Moscovici.

    Je suis comme lui de Sochaux/Montbeliard. Peugeot/Sochaux Automobiles Peugeot. Les ouvriers
    à la chaine: "On" dit maintenant des "operateurs sur lignes".
    Jamais, JAMAIS, Monsieur Moscovici ne s'est preoccupé des OS de la'peuge".

  16. 216
    Jennifer dit:

    Stridences, j'ai regardé la vidéo mais pas compris pourquoi tu me demandais de la voir. Que le capitalisme soit pourri et dépassé, cela fait plus d'un siècle qu'on le sait, cela ne veut pas dire qu'on va rejoindre le parti des travailleurs des lambertistes. Leur bilan vu qu'ils existent depuis des décennies s'il avait été positif, on s'en serait aperçus depuis belle lurette. C'est comme ce que dit Guy de Jean Marc: la société civile ok bien sûr, on vote à 4 mains mais dire cela ne fait pas avancer d'un pas car tout le monde en est convaincu depuis tout le temps.

    A part cela, je ne trouve pas des chiffres très clairs du nombre total de villes à droite et à gauche dans toute la France et des pourcentages de la gauche et de la droite au municipales d'un point de vue national. On parle bien des cantonales (44% à droite et 51 à gauche) mais je n'ai pas les chiffres des municipales. Pareil les villes ok 38 passées de droite à gauche, alors cela fait combien sur l'ensemble des municipalités?

    On dirait que les medias ne nous aident pas bien à comprendre le phénomène. Soit ils se centrent sur le local, soit ils disent la gauche a gagné mais cela en reste là. Pareillement je n'ai pas l'impression que cette victoire soit savourée, acclamée. Est-ce l'effet des medias qui brouillent la clarté de la communication? Enfin tout cela ce sont mes impressions, peut être ne suis-je pas tombée sur les bonnes info?

    Si vous avez des chiffres globaux clairs, pouvez vous me les indiquer? Merci d'avance

  17. 217
    Jean-Marc dit:

    Je pense qu'il faut abandonner pour certains ici vos réflexes intellectuels associant "politique" et "classe poltique", "action politique" et "militantisme partisan", et enfin apprendre à regarder plus loin que le petit bout de votre petit nez.

    Si vous ne vous en rendez pas compte, la société civile est à l'oeuvre depuis un certain temps déjà!
    Elle a déjà remporté de belles victoires, en inventant et en mettant en place des systèmes de régultation basés sur les échanges, les systèmes ouverts, la contribution, la participation, etc...
    Mais son travail est sans cesse menacé par d'une part les forces tendant à vouloir conserver les anciens modes de fonctionnement pour ses propres intérêts, d'autre part par le peu de cas que font les gens (certains ici) des enjeux majeurs qui se jouent en ce moment même.
    Ces derniers sont tout contents de lutter en brandissant le drapeau Gauche, alors qu'ils combattent sur un terrain choisi par leurs adversaires, servant de diversion et d'écran de fumée.

    La société civile a fait plus en 10 ans avancer les choses vers une société différente, plus ouverte, plus transparente, que toutes les gauches réunies.
    Elle utilise pour celà l'Internet et ses logiques sous-jacentes, auxquelles décidemment vous semblez rester hermétiques!

  18. 218
    uvw dit:

    à Jean-Marc, ex JM, ex xyZ,

    "l’Internet et ses logiques sous-jacentes"

    Vous n'en avez pas marre de cette pauvre formule que vous n'etes pas capable d'expliquer ?

  19. 219
    Guy dit:

    Jean-Marc dit: 23 mars 2008 à 20:44

    "Si vous ne vous en rendez pas compte, la société civile est à l’oeuvre depuis un certain temps déjà!....
    La société civile a fait plus en 10 ans avancer les choses vers une société différente, plus ouverte, plus transparente, que toutes les gauches réunies."
    -----------

    Des exemples concrets svp...

  20. 220
    uvw dit:

    Et puis Jean-Marc, ex JM, ex xyz,

    vous avez visiblement du mal à repondre à cette question :

    Qu’entendez vous par “réformes vitales qu’il [Sarkozy]est censé mener”,
    par “la résistance des archaïsmes”, par “modernisation d’un pays sclérosé” ?
    (votre post du 24 février 2008 à 21:03).

    ?

  21. 221
    Jean-Marc dit:

    Des exemples concrets, j'en ai déjà donnés dans d'autres posts!

    Logiques sous jacentes : je vous en ai explicité une il y a deux posts, et dans le dernier plusieurs!

    Vous êtes épuisants de cécité et de mauvaise volonté, un peu...

  22. 222
    Jean-Marc dit:

    Oui, uvetc, je ne souhaite pas répondre à cette question. La réponse, en plus d'être longue, contient trop de stimulis pouvant provoquer des réflexes disons"prévisibles".
    Mais rassurez vous, rien de mal pour les "travailleurs"... ;)

  23. 223
    Guy dit:

    Jean-Marc dit: 23 mars 2008 à 21:13

    Des exemples concrets, j’en ai déjà donnés dans d’autres posts!
    --------------

    Non, non, pas des exemples virtuels concrets de bonnes intentions, des exemples concrets, tout court.
    Des réalisations passées, des avancées réalisées, du palpable, du concret quoi.
    En plus de 10 ans il doit bien y en avoir quelques-unes qui se sont traduites concrétement, non ?
    Alors lesquelles ?

  24. 224
    Jean-Marc dit:

    Voir mes anciens posts sur ce blog

    + se prendre par la main pour s'informer sur les exemples concrets déjà donnés

    + se prendre par la main pour en trouver d'autres

    + réfléchir aux perspectives

    = ma réponse!

  25. 225
    carlo dit:

    Merci M. Mélenchon pour votre excellente prestation dans Ripostes. J’en extrais une phrase qui permet de tracer une ligne de démarcation entre la vraie gauche et les sociaux-libéraux du PS : « Le problème n°1 de la France, c’est de partager la richesse qu’elle produit car le pays est plus riche qu’il ne l’a jamais été de toute son histoire ».

  26. 226
    Guy dit:

    Jean-Marc dit: 23 mars 2008 à 21:49

    Voir mes anciens posts sur ce blog

    + se prendre par la main pour s’informer sur les exemples concrets déjà donnés

    + se prendre par la main pour en trouver d’autres

    + réfléchir aux perspectives

    = ma réponse!

    -----------
    Ta réponse = du vent, bernique, que tchip.
    Point barre.
    Parce que incapable de donner un seul exemple concret même succint, alors jouer l'esquive d'en appeler à la recherche à perte de vue sur X centaines de commentaires, à d'autres.

  27. 227
    Jean-Marc dit:

    Vous etiez dans les echanges où quelques exemples ont été donnés.

    Ma réponse est donc bien celle-ci, cher Guy.

  28. 228
    Guy dit:

    Jean-Marc dit: 23 mars 2008 à 22:11

    Vous etiez dans les echanges où quelques exemples ont été donnés.
    Ma réponse est donc bien celle-ci, cher Guy.
    ------------

    Bah oui mais la mienne aussi.
    Parce que à part des suppositions avancées elles mêmes sur des hypothéses, rien, du vide.
    Mes confuses..

  29. 229
    dudu 87 dit:

    @Guy -Jean-Marc
    Bonsoir
    http://www.hlm.coop/article.php3?id_article=649
    C'est le rapport supérieur de la coopération 2007.Au plan économique, c'est une idée que nous devons creuser malgré que ce mouvement soit très hétéroclite. Mais les chiffres parlent d'eux-même par l'importance du mouvement à ne pas négliger.
    J'ai aussi trouvé un livre blanc / les SCOP et un rapport « sur la gouvernance européenne et la cyberdémocratie » Pas eu le temps de le lire, nous le découvrirons ensemble. 2 jours d'absence et puis voilà... Et surtout je voudrais faire dormir mes yeux! Alors Bonne Nuit

  30. 230
    Jennifer dit:

    Je suis d'accord avec Guy et autres sur Jean Marc
    JM a de belles idées mais tout cela semble que des mots. La société civile en marche, je ne vois pas. Est-ce RESF, les Don Quichotte. Oui c'est la société civile, ça mais c'est encore mieux quand les organisations (PS,PC, MRAP, LCR etc..) déjà existantes les soutiennent, font avec eux les manifs, organisent les réseaux à leur niveau (sans usurper la direction du mouvement). On ne peut pas faire table rase du passé. Sinon ce ne sont que des déclarations d'intentions, ou les beaux rêves de JM. Face à sa vision subjective, il y a une réalité objective qui s'impose à nous. Notamment que le PS, héritier de la SFIO, elle même fondée à la fin du 19ème siècle, a quelque chose comme 150 000 adhérents (j'ai enfin trouvé ces chiffres) et c'est beaucoup plus que la petite organisation de quartier'(de la société civile). La réalité objective qui est en fait à quoi on a affaire en politique, ce sont les cheminots dont les syndicats et les caisses de solidarité ont été créés aussi au 19ème siécle. On peut faire comme si ce passé n'existe pas, mais c'est vivre sur un nuage, et dans nos fantasmes.

    Donc oui créons de organisations dans la société civile, je suis 100% pour, mais n'oublions pas les partis politiques qui sont une partie intégrante du paysage social, qui ont du poids, du pouvoir et sont dans les institutions.

  31. 231
    baudier dit:

    Cher Monsieur
    Je voudrais réagir après vous avoir vu ce soir à "Ripostes" face à la meute rigolarde des "gros pardessus" de la droite qui ont tout fait pour vous rendre inaudible. Une intervention, en particulier m'a révolté: celle de Tilinac, pour qui le socialisme est "responsable des deux guerres mondiales du XXème siècle!" Sans rire!. Ainsi c'est Jaurès qui a déclaré la guerre au Kaiser et Blum envahi la Pologne!
    C'est à hurler. Vous n'avez pas pu réagir avec assez de force à cette saloperie. (Je ne vous en veux pas: les conditions ne vous l'ont pas permis), mais j'ai trouvé l'incident significatif et très lourd d'indications sur les intentions de ces gens là, à savoir: finir, à force de mensonges de plus en plus outranciers par criminaliser toute opinion, même vaguement, de gauche.
    Ainsi Mai 68 détruit l'oeuvre de jules Ferry, la morale des "laïcards" n'est que pipi de chat en regard de la transcendance cul-bénite! Si l'on s'indigne d'un projet de revenir sur la non-rétroactivité des lois on est " Complice des assassins!" Critique t'on les exactions israéliennes; vous voilà antisémite et nazi! Et maintenant nous voilà coupable de deux guerres mondiales! Y'en a marre! Marre de se faire insulter par tous ses séides psitacisés de Boufon 1er; le roi des camelots.
    La droite est décomplexée; elle s'en vante. Il est plus que temps que nous aussi nous nous décomplexions et nous organisions pour faire face. Le tsunami financier qui va nous submerger, radicalisera furieusement, comme après 29, les termes du débat. Cette fois -ci il ne faudrait pas que les conséquences en soient les mêmes qu'à l'époque, parce-que nous n'avons plus de base arrière et aucun Stalingrad ne viendra mettre fin à ce cléricalo-fascisme new-look qui se profile avec de plus en plus de netteté à l'horizon sur fond de bruits de bottes.

    De ce glissement sans fin sur des positions de plus en plus réactionnaires, vous ne pouvez nier, malgré votre très respectable fidélité, que, pour la France, le PS en est le principal responsable. Il n'y avait plus de Billancourt à désespérer, alors il s'est rabattu sur Vilvorde! Avec l'écoeurant et lâche entérinement du traité de Lisbonne, le Parti Socialiste a clairement rejoint le camp de nos ennemis. Qu'il existe encore dans ses rangs, et vous en êtes, d'authentiques hommes et femmes de gauche, je veux le croire...Ce serait trop triste.... Mais aujourd'hui "l'honneur, le bon sens et l'intérêt supérieur de la Patrie", comme disait l'Autre, commande d'abandonner ce lamentable conglomérat de notables arrivistes à leurs "rénovations","reconstructions " et autres Bad-Godesbergisations, -Une ville d'eau....Comme Vichy! Décidément...-Et à fonder, MAINTENANT, avec toutes les forces existantes, un VRAI PARTI DE Gauche. Il y a une attente forte. Bien plus forte que les sondages le laissent à croire.
    Les couches populaires sont déboussolées, écoeurées et si une partie d'entre elles a cédé un temps à la tentation lepéniste, puis, au printemps dernier au prince des démagogues, c'était souvent dans un désir de vengeance contre une gauche qui les avait trahis. Nombre de ceux-là retrouveraient très vite le sens de leurs intérêts de classe s'il existait un pôle politique crédible et sérieux pour les représenter.
    Nous ne pouvons plus continuer à discuter dans les termes et sur les thèmes de nos pires ennemis. Il nous faut une voix claire et solide pour réaffirmer nos valeurs sinon, je crains fort que très bientôt, nous ne soyons enterrés vivants...
    Depuis le Non au référendum, vous êtes une figure importante de la vraie gauche ce pourquoi, d'ailleurs, vos contradicteurs mettaient tant d'acharnement à vous ringardiser ce soir. Nous sommes nombreux à souhaiter vous voir sauter le pas et être un des fondateurs d'un "Das Linke" français. Qu'en pensez-vous?
    salut et fraternité!

  32. 232
    Guy dit:

    Ce qu'en pense Jean-Luc Mélenchon je ne sais pas, mais ce que je pense moi c'est que pour y parvenir il faut que ça pousse.
    Sinon point de salut.

    http://www.lesmedias.info/manifeste/signature.html

  33. 233
    ruru dit:

    Hé, les mecs !
    J’espère quand même que vous vous occupez un peu du sort du PS. Sinon, nos camarades vont encore rigoler lors du prochain congrès.
    Car comme d’hab’ ce sera un dîner de cons. Vous vous époumonerez à essayer de convaincre les clients des présidents des vingt régions sur vingt deux, ainsi que ceux des nombreux conseils généraux dits « de gauche ».
    Vous constaterez une fois de plus que le vote interne ressemble à une partie de bonneteau dont vous serez vous-même et à votre corps défendant les barons. En effet comment considérer cette élection interne qui, au contraire des élections politiques (les vraies) ne présente aucun corps électoral connu parce qu’il est dit que nous n’avons pas à connaître l’identité des encartés ?
    Je ne parle pas des bourrages d’urnes et autres facéties à base de faux électeurs dont nos hiérarques locaux auront vite fait de faire comprendre à la «majorité sortant des urnes » le bien fondé – puisque supposés avoir été de bons électeurs.
    Les socdéms se marrent en vous écoutant fustiger à l’envi le chanoine des latrines qui aura eu l’heur de devenir, enfin, tellement pratique par ses outrances. Ceux-là qui n’ont que la forme à la bouche – celle qui nous ressert toujours le coup du vote utile et de l’UNION – et non le fond, se marrent aussi, encore car ils ont déjà compris que leur dessein est atteint. La Principauté se stabilise en un bipartisme interchangeable leur assurant à terme un passage aux manettes sur un coup de balancier déjà prévisible.
    Si tout ce que je viens de décrire se réalise, je me casse à gauche.
    Nous serons quelques uns, militants de base comme petits responsables locaux, à partir, non pas pour tout casser, mais pour construire. Nous sommes des bâtisseurs.
    Puisque nous avons un corpus idéologique construit et qu’il est temps de le faire et parce que le pays souffre et que notre mouvement à la maturité nécessaire pourquoi devrons-nous encore attendre ?
    Puisque nous en avons les outils et puisqu’il est l’heure et que nous en avons désormais l’âge allons-nous encore taper longtemps dans le monolithe avec un maillet en mousse ?
    La question nous est posée. Que la parole circule enfin.
    Salut et fraternité.

  34. 234
    4 Août dit:

    Le Capital-santé à venir...

    http://www.rue89.com/2008/03/23/mort-de-la-secu-un-roman-mene-lenquete

  35. 235
    4 Août dit:

    @ Jennifer/220

    Tu es incroyable! Quand le mouvement antilibéral n'existe pas, il faut le créer... Mais quand il existe, il faut le dénigrer ! ("CIO, secte,..."). Alors quoi ?
    Dénigres-tu tous les jours ton mari parce qu'il a volé un bonbon il y a 40 ans chez le marchand ? Le passé, c'est bien de s'en rappeler pour en éviter les erreurs, mais de là à le porter en boulet et à s'interdire de s'améliorer, il y a un pas...

    C'est dommage, car le POI, justement, défend tout ce que tu dénonces dans tes posts. Tu devrais vraiment lire 2 ou 3 infos ouvrières, je t'assure.

  36. 236
    Giles LECOQ dit:

    Bonjour,

    Je suis entièrement d'accord avec Baudier quand à l'émission de "Ripostes" hier soir.Entièrement d'accord également avec le fait qu'il urge en France de ré-avoir un Parti de Gauche, un vrai, pour qui les Idées de Socialisme veulent encore dire quelque chose, pour qui le partage des richesses ne veut pas simplement dire "intéressement et participation" comme l'ont déclamé hier les chantres du MEDEF réincarnés en démocrates de bon aloi. Le partage des richesses veut tout simplement dire que l'on prend là ou elle est! Et si la "realpolitik" a des poussées d'urticaire en entendant ça, tant mieux, ça fait des années qu'on prend les travailleurs et les travailleuses pour des bêtes de somme, juste bonne à enrichir leur " Oui, notre Monsieur, notre Bon Maître" et appauvrit sous prétexte des 35h. Ce ne sont pas elles qui ont acculées des millions de travailleurs dasn la misère ou ils sont, c'est encore la roublardise et la cupidité du Patronat français, car, il me semble qu'à l'époque, il s'agissait d'un ""contrat" qui devait créer des milliers d'emploi, mais dans la réalité, que s'est-il passé, la productivité des entreprises françaises a explosé et les salaires depuis sont gelés, et à qui a profité ce "crime"? Je vous le donne Émile, à ceux qui nous donnent aujourd'hui des leçons de Solidarité et qui nous imposent la franchise médicale, à celui-ci, sourcils broussailleux en bataille qui parle d'une France ruinée et dont le CAC 40 bat tous les records de dividendes obtenus sur la laine des OS de toutes sortes, dans leurs usines encore localement productives, sans évoquer bien sur les augmentations de 40% de leurs dirigeants, pendant que les caissières de leurs Grandes Surfaces crèvent la bouche ouverte, et on ne dira rien du Super Sarko qui se permet une bagatelle de +170% de ses revenus, il est vrai que Neuilly, ville sinistrée comme il en est nulle part ailleurs, il habitait déjà dans un bidonville, notre Nabot-Léon.
    Alors oui, y en marre de cette Droite "décomplexée", qui n'a jamais été si arrogante, cupide et populiste qu'aujourd'hui, l'Aiglon Jean S. s'est même fait élire après avoir jouer le même acte que son père, celui de "qui trahit gagne", et nous besoin d'avoir encore des citoyens et citoyennes dasn ce Pays qui fut encore il y a peu la Patrie des Droits de l'Homme et du Citoyen, mais qu'un certain Boutefeu Hortefeux et son Ministère de la Honte ont ramené 60 ans en arrière avec un goût infâme et abject pour un régime que l'on qualifiait alors de fachos-collabos!
    Ce serait presque le moment historique de dire:
    "Aux Armes Citoyens"! Ton Histoire est en Jeu!
    G.Lecoq.

  37. 237
    Jean-Marc dit:

    "Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements."
    Charles Darwin

  38. 238
    Stéph dit:

    Monsieur Mélenchon, que pensez-vous de la terrible RGPP, révision générale des politiques publiques, actuellement discutée dans les cabinets ministériels. Elle vise pour cause d'Europe à détruire assez massivement les services et administrations publics de l’Etat, alors que les collectivités locales dépensent sans cesse plus du fait de la mauvaise décentralisation Raffarin.

    Pourquoi le PS ne dénonce-t-il pas cette terrible réforme dans la lignée de celle des gouvernements précédents de gauche et de droite, mais en pire ?

    http://www.levraidebat.com

  39. 239
    DiGeo dit:

    RIPOSTES l'émission à l'état de brouillon avec un animateur brouillon qui ne permet pas le développement sérieux des idées.
    Il a fallu une bonne dose de patience à J.L Mélenchon pour faire passer des idées alors que le ton se voulait être à la rigolade avec bien entendu l'ironie pour arme de destruction massive. Et l'animateur n'a pas que peu participé au dénigrement moqueur renvoyant comme dab les idées de gauche à leur archaïsme supposé.

    Parce que d'évidence nous en sommes bien là. Les idées progressistes de la gauche, dont J.L.M est un des principaux pour ne pas dire le principal porte parole, sont passées dans l'opinion au statut d'idées ringardes!
    Ce tour de force de la droite n'a été rendu possible qu'avec l'aide des médias bien pensants. De ce point de vue on peut se demander si S.Moatti n'a pas viré sa cuti!
    Il est plus qu'urgent que la gauche authentique ait un porte parole, un leader qui porte les valeurs de gauche qui ont tant besoin d'être à nouveau rendues crédibles. Nous sommes plusieurs a penser que J.L.M est l'homme de la situation. Reste à le convaincre de franchir le pas.

  40. 240
    Jennifer dit:

    Merci 4 août mais je connais très bien ce courant de l'OCI et quand je dis qu'ils sont sectaires, je sais de quoi je parle. Ils ont encensé et sclérosé la pensée de Trotsky et se sont spécialisés dans l'entrisme au sein du PS, Jospin étant un rejeton d'une telle politique. Je ne vois rien de frais ni d'antilibéral dans leur approche, mais que du vieux, du dogmatique et du magouillage.

  41. 241
    Jennifer dit:

    La presse anglaise parle d'un tournant de Sarkozy. Il aurait ainsi décidé de tourner le dos à l'Allemagne au profit d'une alliance privilégiée avec les USA et l'Agleterre.
    Malheureusement, Obama semble s'entendre vachement bien avec Sarkozy!

  42. 242
    Arno dit:

    Venez débattre sur mon blog politique http://segoleneroyal2012.over-blog.fr/
    Je vous attend nombreux et nombreuses !

  43. 243
    Denis Collin dit:

    Le commentaire de Digeo est on ne peut plus pertinent quant à sa conclusion. Oui, il faut une nouvelle gauche et un nouveau chef et seul Jean-Luc peut aujourd'hui tenir ce rôle. Mais pour cela, il faut rompre avec la bureaucratie de Solferino. Car le foyer d'infection de la pensée politique est là, pas dans les médias qui ne font que répéter comme des perroquets ce qu'ils lisent ailleurs.

  44. 244
    singe dit:

    Serge Moatti est un histrion, il ne sait que brasser du vent... et de l'argent probablement !
    Il est bien représentatif de la médiacratie actuelle.
    Comment s'appelle-t-il déjà, le présentateur ex-trotzkyste, qui occupait en gros la même fonction d'agitateur supposé de la télé, dans les années 90, notamment après le mouvement de 1986?
    Ils sont interchangeables, et entretiennent l'illusion d'un débat.
    Celui-ci ne peut plus avoir lieu maintenant que par la rue d'abord !

  45. 245
    Georges ROULLIER 69 dit:

    Aujourd'hui c'est la Paques Jésus a ressuscité d'entre les morts pour que nos pêchés nous soient pardonnés, et sur cette histoire à dormir debout on a construit la civilisation du crime.Des dizaines de millions de morts au nom de la chrétienté, de l'islam de la judaïcité et dire qu'il y a des pauvres types de nos jours qui se se font crucifier vivant pour pouvoir nourrir leurs gosses, ne croyez pas qu'ils croient en dieu, ou si il croient en un seul dieu le Dollar. Par peur de la mort, l'homme a inventé une autre vie après la mort. Tout petit on a essayé de me faire croire sans trop de résultats, cependant je crois, je crois que l'homme est un loup pour l'homme mais aussi que l'homme est capable du pire comme du meilleur, enfin pour les humanistes de Gauche, pour ceux-là passe encore mais pour ceux de Droite ils puent tellement, comme tous les hommes d'églises ou comme le Chanoine de Latran qui est responsable de toutes les misères du pauvre monde en France et va chaque Dimanche s'en faire pardonner pour mieux recommencer le lendemain. Le pire est que le néolibéralisme a beaucoup de Chanoines de Latran en réserve et ça, ça commence à devenir insupportable, il va falloir se révolutionner et construire un grand parti humaniste. Un beau Parti, je ne sais pas si vous l'avez remarqué comme les gens de droite sont laids et nous, comme nous sommes très beaux. A demain
    Fraternellement votre
    RG

  46. 246
    Pierre Larcin 59 dit:

    oui monsieur Roullié, moi j'ai une petite pensée pour le Peuple Tibétain, victime des communistes historiquement génocidaires. Quelques morts à ajouter aux 80.000.000 de morts du communisme.
    Amitiés humanistes, et valeurs socialistes...

  47. 247
    Wéritas dit:

    Georges ROULLIER est une épave intellectuelle, un étron de la pensée, un gauchiste obscène.

    Les gauchistes sont laids. Dehors. Dedans.

  48. 248
    Didier dit:

    Tout à fait d'accord avec Denis COLLIN.

    Lors de l'émission RIPOSTES les représentants de la droite souhaitaient un accord avec les représentants de la gauche pour faire passer les " Réformes".
    Pas de pb, ils auront ce soutien d'une majorité des dirigeants du PS qui ont complètement oublié ce qu'est le socialisme et défendent le capitalisme comme "horizon indépassable".
    Lisez Tony Andréani, lisez Denis COLLIN, relisez MARX et, mon cher Jean-Luc, lance-toi dans l'aventure collective d'un nouveau parti pour la République sociale ! Tu n'as plus rien à faire au PS, parti des classes moyennes supérieures et des bobos, qui a oublié le Peuple, les exploités, les dominés, bref la Gauche.
    Il est plus que temps ! Le peuple souffre et ce qui se prépare va le toucher cruellement.
    Ras le bol de ces atermoiements. Il est temps de te décider.
    C'est un appel solennel que je lance. Mais, ni dieu, ni maitre, ni tribun...Je ne crois pas à l'homme providentiel, mais tu peux etre celui qui incarne, catalyse cette espérance. Ce que nous ne pourrons pas faire avec toi, nous le ferons sans toi. Le peuple ne peut plus attendre.

  49. 249
    brigitte dit:

    Je ne suis la petite de personne. Ta condescendance, tu te la gardes, ton venin idem, et mes mains sont propres, même si ça doit te gâter le lundi. Là, je dis tu, seulement pour répondre à un autre tutoiement mais ce n'est pas vraiment dans mes pratiques de copiner avec machin et tartemolle. Dès bientôt, le vous s'imposera naturellement. Sachons garder nos distances, mes camarades. La dignité est à ce prix.

  50. 250
    DiGeo dit:

    Wéritas est tellement malade qu'il ne se rend même plus compte de son état.
    Ses vomissements et ses défécations molles sont symptomatiques d'une pathologie lourde.
    Il m'inspire vraiment de la pitié, comment peut-on tomber si bas et s'exclure ainsi de la société des hommes. Son retour à l'animalité montre qu'il existe bien un évolutionnisme régressif. Si Darwin était encore des nôtres il en ferait un cas d'école. Il reste que cette tare de la société qu'est Wéritas est bien lourde à porter alors que nous avons d'autres chats à fouetter!

Pages : « 1 2 3 4 [5] 6 7 8 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive