17mar 08

Je sais bien que l’essentiel, à cette heure, c’est l’extension de la crise financière. Peut-être est-ce le tournant de notre temps. Qu’est-ce qui va arrêter ça ? Pas le stupide aveuglement des libéraux de tous poils qui continuent à ânonner leur archaïque catéchisme de recettes dépassées. Et sûrement pas non plus nos gouvernants de droite qui prétendent retenir comme leçon du vote de dimanche qu’il leur serait demandé d’en faire davantage encore côté dérèglementation. Les fous ! Mais nous avons plutôt le nez sur l’évènement électoral qui nous semble plus proche politiquement. C’est bien naturel de consacrer du temps à le comprendre. Je n’ai pas l’intention d’ajouter à la masse des commentaires disponibles à propos des élections municipales et cantonales. Mais je veux insister sur l’idée que l’analyse des résultats est un enjeu. Savoir ce qui se passe. Sinon ce sera le royaume des bavardages. Je note que le repère des élections cantonales est toujours aussi peu évoqué. Pourtant il est absolument clair. Peut-être est ce pour cela, non ? Gauche : 51% droite : 44 %. Un point c’est tout. Et je veux revenir sur le Modem, cette baudruche de confort pour animer la conversation des soirées éléctorales. Au premier tour on avait déjà vu l’absence d’effet positif des cas d’alliance du PS avec le Modem. L’échec de cette stratégie est encore plus manifeste au second. 
Le Modem est inutile là où la gauche est sortante
Là où la gauche était sortante, comme à Grenoble ou Montpellier, l’alliance du PS avec le Modem n’a produit aucune dynamique. Allié au Modem, le PS fait même moins bien dans ces deux villes qu’en 2001. Démonstration supplémentaire: à cette époque  au second tour l’alliance s’était faite avec les Verts et une partie de la gauche radicale ! A Grenoble, la liste PS régresse de 51 % en 2001 à 48 % en 2008 et à Montpellier de 56,3 % à 51,88 %. Dans ces deux villes « laboratoires » de l’alliance socialiste avec le Modem, la colère d’un grand nombre d’électeurs de gauche a renforcé nettement le vote pour les listes de gauche alternativeslorsqu’elles se maintenaient au second tour. A Montpellier le tandem Verts-LCR dépasse ainsi les 18 %. A Grenoble, les Verts alliés aux alternatifs et à la gauche citoyenne s’envolent à 22,5 %. A Lille, autre ville de gauche sortante, le seul effet réel de l’alliance surprise du PS avec le Modem entre les deux tours semble être d’avoir poussé un nombre croissant d’électeurs dans l’abstention. Elle atteint son record historique dans cette ville ancrée à gauche.
 
Le Modem n’apporte rien à la gauche face à la droite
A Marseille, Perpignan, Melun ou Briançon, l’alliance du PS avec le Modem entre les deux tours n’a donné aucune dynamique à la gauche contre la droite sortante. Ainsi à Marseille, en dépit d’une énorme énergie de campagne socialiste, la gauche ne perce que dans le 1er secteur, là où le vote LCR était fort. Ce vote a fourni l’appoint décisif pour la victoire. Mais, à l’inverse, la gauche échoue dans le 3ème secteur de Marseille où la réserve de voix du Modem était pourtant potentiellement bien plus forte.
Autre constat. Les listes PS-Modem obtiennent souvent au second tour des scores plus faibles que l’addition de leurs scores du premier tour. Exemple. A Melun. La liste PS-Modem termine à 48 %. L’addition des scores de premier tour donnait 52 % ! A Briançon le total PS-Modem se tasse de 49 % à 48 % entre les deux tours. L’alliance du PS avec le Modem ne crée donc aucune dynamique pour la gauche. Le brouillage politique qui en résulte peut même parfois plomber complètement le PS. On l’a déjà signalé au 1er tour à Ales où l’alliance du PS avec le Modem a reporté les électeurs de gauche vers le PCF. Tant mieux. Le même phénomène s’est produit au second tour à Brignolles dans le Var où le PCF parvient à l’emporter face à l’UMP sortante en captant tout l’électorat socialiste désemparé par le tandem PS-Modem qui s’écroule à 10 %.
Certes, on trouve de très rares exceptions à ce naufrage général des alliances PS-Modem. Mais il faut alors les regarder de près. C’est le cas à Asnières et Brive la Gaillarde. Mais dans ces deux cas, le PS l’a emporté en fusionnant non seulement avec le Modem mais aussi avec des dissidents de droite, ex-RPR et UMP. Ces cas sont tellement isolés, fantaisistes et peu exemplaires qu’ils n’ont aucune signification généralisable.
 
Là où le Modem gagne, c’est contre la gauche
Le Modem ne conserve ou gagne des villes que contre la gauche. Alliés à la droite, ses listes prennent Mont de Marsan et Saint Brieuc au PS. De même il conserve Arras, Biarritz, Epinay sur Seine et Talence en alliance avec la droite et contre la gauche. 
 
Là où la gauche gagne, c’est contre le Modem ou sans lui
Déjà au 1er tour, la quasi-totalité des villes prises par la gauche à la droite l’avaient été sans le Modem et souvent contre lui : Alençon, Rodez, Laval, Rouen et ainsi de suite. Même phénomène au second tour. A Toulouse, Périgueux, Colombes, Vandoeuvre les Nancy, Niort ou Noisy le Sec, la gauche l’emporte contre des listes de droite fusionnées avec le Modem ou soutenues par lui. A Saint Etienne et à Pau, la gauche l’emporte face au Modem et à l’UMP qui s’étaient maintenus séparément en triangulaire.La gauche gagne aussi sans le Modem à Amiens, Strasbourg, Caen, Evreux où le parti de Bayrou n’avait donné aucune consigne de vote.
 
EN CONCLUSION

Bien sur, l’analyse d’un aspect du résultat ne contient pas l’étude de toutes ses significations. Mais les faits réels à ce sujet doivent être pris au sérieux. Nous avons trop été gavés de commentaires absurdes sur le « réalisme électoral » qui exigerait cette alliance. Puis sur le mythe du Modem « arbitre » du deuxième tour.  Pour la gauche, le deuxième tour s’est joué sur la qualité des alliances et des reports de voix à gauche. Pour le reste, dans tous les cas de figure, le Modem apparait donc dans ces élections municipales sous sa vraie réalité politique : un parti de droite avec lequel la gauche n’a rien à gagner.


370 commentaires à “Sur le deuxième tour, en vitesse”

Pages : « 1 2 3 [4] 5 6 7 8 »

  1. 151
    4 Août dit:

    Militant 59, (clone du sanglier), tu milites pour quoi ?

    Des airbus payés en $$ qui s'écroule, et assemblés aux States, quelle affaire pour la France ! Une ristourne technique pour eux (€/$) et une vente à perte pour nous...

    Quand au post 154, on sais bien que tout ce qui n'est pas panurgien est extrémiste. Etre ou ne pas être un mouton, là est la question.

  2. 152
    Jennifer dit:

    Cet extrèmiste comme tu dis n'a pourtant pas tort et relate des faits qui sont vérifiés. Ainsi que le "mouvement de résistance" du Tibet a été créé et dirigé et entraîné militairement par la CIA.

    In 2002 a book titled "The CIA's Secret War in Tibet" was published by the University Press of Kansas. The two authors--Kenneth Conboy of the Heritage Foundation and James Morrison, an Army veteran trainer for the CIA--proudly detail how the CIA set up and ran Tibet's so-called resistance movement. The Dalai Lama himself was on the CIA payroll and approved the CIA's plans for the armed uprising.
    The CIA put the Dalai Lama's brother, Gyalo Thodup, in charge of the bloody 1959 armed attack. A contra army was trained by the CIA in Colorado and then dropped by U.S. Air Force planes into Tibet.

  3. 153
    Jennifer dit:

    Par exemple ce témoin qui travaille à The economist n'a rien d'un gauchiste. Il dit juste les faits qu'il a vus, à savoir que ce sont les chinois qui se sont faits agressés au Tibet et pas du tout la version officielle occidentale qu'on entend sur nos medias

    le journaliste James Miles, du journal d’affaires The Economist est le seul journaliste accrédité dans la capitale tibétaine Lhassa. Il écrit : Cela a commencé vendredi, peu après midi, lorsque de petits groupes de jeunes Tibétains, armés de sabres, de cocktails Molotov et de gourdins s’en sont pris aux magasins des Hui, les ont pillés et y ont bouté le feu. Les Hui constituent un groupe musulman minoritaire qui habite la région depuis des siècles déjà. L’émeute était de nature ethnique, raciste. La police chinoise, écrit encore le journaliste, a fait preuve d’une grande retenue et n’est pour ainsi dire pas intervenue. Durant tout l’après-midi du vendredi, le témoin n’a pas vu un seul policier armé.

  4. 154
    4 Août dit:

    A suivre de près:

    "Ils discuteront, notamment avec certains médias, de la façon de résister à l'idéologie libérale et conservatrice, selon eux dominante."

    http://www.lepoint.fr/actualites-confidentiels/desenvoutement-a-l-assemblee-nationale/915/0/231161

  5. 155
    Jennifer dit:

    Bon je ne dis pas qu'il n'y a pas eu de répression, je n'en sais rien. Ce que je sais c'est que je ne crois plus nos medias qui mentent tellement surtout sur ce qui se passe à l'étranger. Et puis il y a un tel courant anti chinois. Une telle propagande sans cesse diffusée contre la Chine. Bon elle n'est pas rose, c'est vrai mais aussi on sait que les USA ont trop d'intérêt à la discréditer. Et quand je dis "intérêts" je dis intérêts sonnants et trèbuchants. Cela les fait rager (euphémisme) de savoir que la Chine s'en sort économiquement avec une éconmie qui certes inclue le capitalisme mais qui est majoritairement plannifiée. C'est un trop grand contre exemple pour eux, un autre modèle que le capitalisme, ça ne va pas. Alors les clichés anti chinois et presque racistes circulent de plus en plus chez nous comme aussi par rapport à l'Inde. Ne soyons pas les complices de nos dirigeants économiques qui eux ne fonctionnent qu'en fonction de la concurrence et de leurs intérêts, et leurs profits et qui nous servent à chaque fois des louches d'idéologie pour que nous nous rangions à leurs côtés. Toutes les couleuvres qu'ils nous font avaler mais le pire c'est que ça marche!
    RSF qui fait sa campagne contre les JO dans Libé, on n'a pas dit que l'UNESCO a rompu tout lien avec eux pour des raisons éthiques et en fonction de leurs positions toujours partisanes contre les pays du tiers monde. Sans parler du fait que leurs liens avec la CIA commencent à être révélés. Ca a l'air gros et pourtant c'est vrai!

    Donc encore un autre témoin qui remet en cause la version officielle.

    Je cite: "Le second témoin est un touriste danois à Lhassa. Son témoignage concorde avec celui du journaliste de The Economist. Son récit a été publié samedi dans le journal Politiken. Le témoin dit : « Des moines et de jeunes gens de 15 à 16 ans ont assailli les magasins chinois, défonçant portes et fenêtres et boutant le feu aux magasins et tabassant les Chinois à leur portée. J’ai vu des agressions très brutales. J’ai vu comment deux Chinois ont été emmenés – pour autant que j’ai pu m’en rendre compte, ils ont été tabassés à mort. Au début, la police était très réticente. Les moines et les jeunes en furie étaient déchaînés. Ce n’est que lorsqu’ils se sont approchés du Palais d’Hiver qu’ils se sont heurtés à la police, aux militaires et aux véhicules de l’armée sur lesquels il y avait des armes. Tout autour de nous était la proie des flammes, y compris les véhicules de la police, les voitures de pompiers, les boutiques et magasins chinois. La situation échappait absolument à tout contrôle. Les attaques contre les magasins chinois se sont poursuivies sans discontinuer. »

  6. 156
    Jennifer dit:

    Militant 59 qui veut combattre tous les extrémismes. Donc être du milieu alors? J'imagine que la LCR qui fait 15% à Clermont Ferrand tu la ranges dedans, sans parler de Die Linke, et je suis sûre que Mélenchon bientôt si ce n'est "déjà" sera traité d'extrémiste, surtout si comme je le pense il finit par s'allier à la LCR.
    S'informer n'est pas un droit mais aussi un devoir quand on est de gauche. Ne pas croire et gober toutes les balivernes qu'on veut bien nous faire avaler surtout quand on voit qu'il y a des intérêts économiques derrière. Par exemple tout ce qui se passe en Afrique, Tchad, Darfour etc... on ne peut être que mille fois suspicieux de ce qu'avancent les Sarkozy, Kouchner et consorts, surtout après avoir déclaré à Dakar, qu'il aimerait tant faire une bonne mondialisation, plus morale, moins moche que celle des USA! Ca cela devrait plaire à nos véritas qui croient dans le néolibéralisme, de se dire que cela peut être morale et harmonieux (surtout si c'est la France qui dirige de sa main "de velours" tout le processus néocolonial) mais les gens véritablement de gauche comprennent que la mondialisation est un instrument d'exploitation sans réglementation des peuples et qu'en aucun cas elle ne peut être bonne.
    Donc arrêtons d'être des moutons comme dit 4 aout et cherchons une véritable information

  7. 157
    Jennifer dit:

    Pour RSF, j'ai déjà donné l'information mais je la répète car il faut arrêter de se laisser berner par ces gens qui soit disant défendent la démocratie. Or ils ont été les premiers à crier au loup, dans cette campagne anti Chavez quand le gouvernement vénézuelien n'a pas renouvellé la concession de la chaîne putchiste RCTV. Campagne mensongère qui parlait de censure alors qu'il n'en était pas le cas du tout, RCTV diffusant toujours mais cela plus sur le fric de l'Etat. Ils sont bien bizarres ces démocrates de "gauche" (caviar?) de RSF qui s'allient à ce qu'il y a de plus réactionnaire pour faire leur campagne.

    Voici le communiqué de Prensa latina (extraits):
    "(...)Des sources diplomatiques de l'UNESCO ont dit à Prensa Latina que l'Agence a pris cette décision en raison du manque d'éthique réitéré de RSF dans ses desseins de disqualification d'un nombre déterminé de pays.

    Le comportement de RSF n'est conciliable ni avec le profil ni avec les buts de l'UNESCO. Et RSF fait à nouveau preuve de son intérêt sensationnaliste en voulant s'ériger en tribunal inquisiteur de nations en voies de développement, ont souligné les milieux consultés.

    Ils ont ajouté que, tant pour cette raison qu'au vu d'autres antécédents, l'entité de l'ONU estime donner pour terminée, de façon définitive, la relation qu'elle maintient avec RSF et exclure tout type de collaboration à l'avenir.

    Avec l'idée déclarée de signaler les prétendus Etats pratiquant la cybercensure, l'association française, accusée à plusieurs reprises en raison de ses liens étroits avec la CIA étasunienne, a lancé aujourd'hui sa campagne.

    Curieusement - selon ce que rappellent les diplomates qui ont parlé avec Prensa Latine à condition que leurs nioms ne soient pas révélés - la liste noire de RSF ne comprend aucun pays occidental, tous ses feux étant dirigés vers le Tiers Monde.

    Le journaliste canadien Jean-Guy Allard a dénoncé, dans plusieurs articles, ainsi que dans un livre, le fait que RSF était en partie financée par la NED d'EEUU. (nb: NED: National Endowment for Democracy est une émanation de la CIA)

    Il a aussi explicité les liens de RSF avec des agents déclarés de la CIA, ainsi que le soutien financier que cette organisation reçoit de l'Union Européenne. En 2005, l'UE a remis plus de 1 million d'euros à RSF.

  8. 158
    dudu 87 dit:

    @Jennifer
    Bonjour
    Les relations entre les dirigeants chinois, les tibétains et le dailhi-lama sont conflictuelles depuis de nombreuses années. Le problème est de savoir comment on est arrivé là. Est-ce un mouvement de masse qui se dessine? Quelles sont leurs revendications? Quel rôle jouent les religieux? Et là je suis très méfiant! Quel est l'effet psychologique qui a déclenché cette affaire? Sur toutes ces questions d'accord avec toi nos médias ne nous aident pas à faire notre opinion.Sans parler de leurs arrière-pensées! Tant qu'au gouvernement américain et ses services, nous savons de quoi ils sont capables. Je dirai qu'ils faut avoir "des biscuits avant de s'embarquer"

  9. 159
    Jennifer dit:

    Oui dudu, on comprend mal les enjeux et il faut être très méfiant. Enfin sauf que créer des mouvements qui morcellent la Chine ou tous les ennemis des USA, ceux ci le font sans cesse partout dans le monde pour morceller et diviser les gros blocs qui leur font concurrence. Ils le font en Europe, les Balkans, les kurdes etc... Les USA s'avèrent les meilleurs défenseurs des droits des nations à disposer d'elles-mêmes quand ça les arrange.

    Bon enfin je ne sais pas trop mais je me méfie beaucoup d'être une fois encore manipulée comme nous le sommes toujours par les medias pour les intérêts des puissants et non ceux des peuples à la fin.

    Encore un témoignage du Tibet:

    "Le journaliste Benjamin Morgan, travaillant notamment pour l'Agence France Presse, a interviewé plusieurs touristes revenant du Tibet. Dont l'Espagnol Juan Carlos Alonso (46 ans). qui a séjourné à Lhassa du mercredi au dimanche: " Les jeunes voulaient détruire tout ce qui était chinois et qui se trouvait sur leur chemin. Ils avaient des couteaux, des pierres, des machettes, des couteaux de boucher. De nombreux Chinois couraient pour sauver leur vie. J'ai vu au moins 35 Chinois blessés. Je les ai vu arracher une jeune fille à sa maison et la frapper avec des pierres. Elle criait'Au secours!"..."

    Ce genre de choses on ne le dit jamais de même que le régime tibétain a été un des régimes les plus sanglants, où on pratiquait la torture. Loin de l'image d'une démocratie qu'on voudrait nous imposer

  10. 160
    Claire Strime dit:

    Ce que tu décris là ce sont des affrontements interethniques (dans d'autres lieux pas si loin de ce coin de l'Eurasie) on dit "pogroms". Pas loin du Tibet entre 1986 et 1990 il y a eu des affrontements entre "nationalités tituliares" des républiques d'Asie centrale et Caucasiens (souvent des commerçants tels les Arméniens), cela a par exemple abouti à l'expulsion des Meshkets (Turcs chiites d'origine géorgienne) qui se sont réfugiés en Russie centrale (et y sont toujours).
    Plus loin en Afrique de l'Ouest il y a eu des massacres de commerçants libanais.
    Cela n'excuse pas l'aspect éxagéré de la répression chinoise mais pourquoi ce qui est condamné et attribué à la xénophobie ailleurs serait-il considéré autrement parce qu'il s'agit d'une région stratégique importante pour un pays qui s'oppose de temps en temps aux USA au Conseil de sécurité de l'ONU.

  11. 161
    4 Août dit:

    Sarko vient de parler à Cherbourg. En analysant bien son discours (ses mimiques, sa gestuelle, ses lapsus), on se demande si une guerre nucléaire n'est pas prévue: il a le comportement de quelqu'un qui y croit ferme.

  12. 162
    jennifer dit:

    Claire Strime
    Oui les USA utilisent et attisent tous ces affrontements interethniques. C'est très important de bien réaliser cela et de ne pas tomber dans le genre: c'est inévitable, c'est la nature des peuples de s'entre massacrer. Il faut bien voir qui attisent et nourrit cela

  13. 163
    Claire Strime dit:

    Le centre de l'Eurasie (coeur du heartland de Mackinder) intéresse depuis logtemps les impérialismes anglo-saxons et leurs services secrets (il suffit de relire "Le grand échiquier" de Z. Brzezinski):

    “During the visit, Casey startled his Pakistani hosts by proposing that they take the Afghan war into enemy territory—into the Soviet Union itself. Casey wanted to ship subversive propaganda through Afghanistan to the Soviet Union’s predominantly Muslim southern republics.” The Pakistanis agree to the plan and soon the CIA begins sending subversive literature and thousands of Korans to Soviet republics such as Uzbekistan. Mohammad Yousaf, a Pakistani general who attended the meeting, will later say that Casey said, “We can do a lot of damage to the Soviet Union.” [WASHINGTON POST, 7/19/1992] This will eventually evolve into CIA and ISI sponsored Afghan attacks inside the Soviet Union (see 1984-March 1985 and 1985-1987)."

    http://www.cooperativeresearch.org/context.jsp?item=a0385escalation#a0385escalation

  14. 164
    Claire Strime dit:

    Mais mais mais...1 vision uniquement policière de l'histoire n'explique pas tout; l'immigration "colonisation" chinoise au Tibet et au Xin Kiang n'est pas toujours du goût des "indigènes" (mot mala adpté pour les Ouighours issus eux-mêmes d'1 migration après l'écroulement de leur empire en Asie centrale).

    Je ne suis pas un spécialiste du Tibet et de la Chine, cependant en Russie, en Europe centrale et balkanique, j'ai pu voir la profondeur des phénomènes xénophobes (souvent millénaires, ex les Hongrois contre les Roumains ou les Bulgares contre les Turcs, les Russes contre les Caucasiens) ou anti-immigration. Evidemment ce bgenre de phénomènes existe aussi par ici (par ex voir l'article du Figaro d'aujourd'hui sur l'islamisation de Bruxelles).

  15. 165
    Georges ROULLIER 69 dit:

    Georges ROULLIER 69 dit :
    Les opportunités à saisir ce sont les commémorations du 50e anniversaire du Coup d'Etat de De Gaulle, du 40e de 68 et du 1er de l'Election de Sarkozy, l'Histoire ne repasse jamais deux fois les mêmes plats.c'est en Mai et Juin de cette année 2008 que nous pourrons commémorer et dans la foulée, créer PRS : pour un république sociale dans un premier temps, dans un second temps batir un Parti Républicin Socialiste.
    Rares sonts les militants de gauche satisfaits du Parti dans lequel il sont encartés, plus rares encore sont les militants satisfaits des perspectices d'avenir offertes par ces Partis, la confiance a disparu pour laisser place au doute et à la contestation.
    Notre multitude ne veut plus accepter la Magouille du type appel au Modem par un PS hors de ses fondamentaux pour construire une société encore plus néolibérale que celle que nous subissons. Les élus du NON au traité de Lisbonne sont toujours sur la bonne voie, Ségolène pendant les présidentielles s'était engagée sur la voie d'un référndum si elle était élue, François Hollande en Avignon lui aussi s'était engagé sur la même voie lors du 2e Forum de la Rénovation, le bilan de la Gauche du OUI dans ce domaine c'est celui de la Honte.Une gauche toute aussi libérale que la droite est prête à prendre le pouvoir devenu alternatif, et ce, sans risque pour le grand Capital. Il s'en est fallu finalement que de très peu que nous ne gagnions la Présidentielle, certains disent déjà heureusement que nous n'avons pas gagné..
    Créer une société plus juste est possible nos moyens technologiques actuels nous permettent de confronter nos idées quasiment imédiatement et nous rassembler de même, sur les places publiques sous les ponts. Personnellement je crois qu'il nous serait nécessaire de créer un Parti Républicain et Socialiste mais finalement entre ce que je crois et ce que vous la jeunesse mettrez en place, pour ce qui concerne les gend

  16. 166
    23creuse 23 dit:

    Ecoute,clair truc, nous on sort à peine du patois ! Si on se contentait,dans un premier temps de dénoncer tout tout ce que les capitalistes armés de leur Union européenne,leur FMI exècrent: la République,ses communes,cantons et autres départements,peut-être les populations y verraient un peu plus clair.

    Les organisations territoriales qu'on ne cesse de nous proposer-imposer,rouages copiés sur l'Ancien Régime,ne sont ni plus ni moins que des armes massives de destruction de notre classe ;que les thuriféraires du capitalisme la mettent un peu en veilleuse sur ce blog melenchonien.

  17. 167
    23creuse 23 dit:

    "Tête àqueue"était bien PARTI ;je me permets de souhaiter que ton -mon- futur parti soit "ouvrier" avant tout;républicain pour sûr,laique et surtout indépendant des infrastructures supra-nationales qui prétendent nous cadenasser notre démocratie.

    FIER d'avoir aidé à chasser la droite de ma bourgade,je vais à l'installation de
    Mme not'Maire;j'espère qu'y aura un coup d'ROUGE...

  18. 168
    Claire Strime dit:

    Même dans la Creuse y a la TNT,et le textile comme la hi fi viennent d'Asie...Par ailleurs je précise que la citation en anglais ne vient pas du bouquin de Brzezinski (dont 1 traduction en français est en vente sur le marché "libre" de l'édition- c'est d'ailleurs la mode de faire des foires aux livres en province, quand on ne valorise plus le patrimoine industriel...). Par ailleurs même la Creuse ne devrait pas se désintéresser des changements climatiques et mouvements de population en Dzoungarie, c'est en général, au moins depuis Attila ce qui provoque les grandes invasions d'un bout à l'autre du bloc eurasien (en gros de Vladivostok à Guéret).

  19. 169
    Claire Strime dit:

    Nouvel ordre mondial issu de ladéfaite des peuples en 1989-1991:
    "Roumanie: militants anti-Otan interpellés
    La police roumaine des frontières a annoncé aujourd'hui l'interpellation à Calafat (sud) de six ressortissants allemands "membres d'une organisation anarchiste", qui prévoyaient de "participer à des manifestations anti-Otan" à l'occasion du sommet de Bucarest, du 2 au 4 avril.
    Lors d'un contrôle des deux véhicules à bord desquels voyageaient les six personnes âgées de 21 à 35 ans, les policiers "ont découvert des CD, des magazines, des affiches et des badges portant des messages anti-Otan et anti-globalisation", a-t-on précisé de même source.
    Ces accessoires "devaient être utilisés lors de manifestations anti-Otan potentiellement violentes", a ajouté la police.
    Source: AFP"

  20. 170
    julie dit:

    tu pourras commenter stp?

    "Nouvel ordre mondial issu de ladéfaite des peuples en 1989-1991":
    je n'ose pas écrire ici ce que l'on pourrait en déduire...

  21. 171
    Stridences dit:

    Nouvel ordre mondial (suite)

    voir lien post 143.

  22. 172
    Georges ROULLIER 69 dit:

    Je vous prie de bien vouloir m'excuser, je n'avais pas fini mon texte que celui-ci est parti tout seul,merci de ne pas tenir compte de mes fautes d'orthographe.

    Je disais que la France laborieuse de notre pays j'entends par là cols bleus et cols blancs, travailleurs manuels et intellectuels face au libéralisme sans frein, il faudra bien qu'un jour par la base vous proposiez à la Nation un autre schéma de société plus juste avec une répartition plus juste des profits, avec des orientations sociales qui iront dans le sens des besoins populaires.
    Il va nous falloir virer en France la chienlit, celle qui chaque jour met à la rue des pauvres, virer les responsabless du chômage, virer les fauteurs de Guerre ou ceux qui se préparent à le devenir
    700 000 pauvres endessous du seuil de pauvreté défini par l'ONU pour l'occident.
    Samedi prochain en 8 le 29 mars pour en discuter vers 15 heures place Bellecour à Lyon aux pieds de Louis XIV à quelqu'uns nous pourrons en parler.
    Fraternellement
    Georges Valmy
    __________________________________________________________

    Comme chacun sait la bataille de Valmy celle de nos héros de notre Révolution
    de 1789 qui eut lieu le 20 septembre 1792 commandés par Kellerman et Dumouriez chargérent et roulèrent leur canons pieds nus contre les troupes du Duc de Brunswich, nos révolutionnaires gagnèrent cette Bataille,........
    Le nom de Valmy reste depuis une référence révolutionnaire, en Espagne Républicaine le Bataillon Valmy à la tête duquel un officier français d'origine espagnole s'illustra par son immense courage et sa bravoure fut un exemple pour beaucoup d'entre nous en 1968; il était mon ami et j'étais fier de son amitié à mon égard, c'était un "Berliet" il eut deux enfants Valmy et Liberté.
    C'est pour rendre honneur à mon camarade commandant disparu il y a quelques années, que je prends parfois sans en abuser le pseudo de Georges Valmy, il fallait que je justifie mon pseudo, c'est fait. Je donne rendez-vous sur le terrain des luttes à ceux qui se sont sentis offusqués par l'emploi de mon pseudonyme Valmy ; Je ne cache non plus pas mon véritable nom étant le seul Georgres ROULLIER du 69, et au demeurant les RG savent très bien ou me trouver, donc l'anonymat n'existe pas vraiment

  23. 173
    françois dit:

    Déplaçons les lignes et puis on verra : vouloir établir une cartographie parait pour le moins sommaire, on finit par faire du Touraine...Il y a des gens au Modem très respectables (je pense aux militants en tout cas) et d'autres au PS carrément puants ! Ainsi va notre petite planète, ceci dit le à gauche toute, on y travaille.
    Sans les états-major...

  24. 174
    Claire Strime dit:

    Grâce à l'héroïsme des soldats de l'Armée Rouge à Stalingrad en 1943, l'hydre nazie-fasciste avait pu être vaincue, puis dans ce contexte plus favorable aux peuples, la révolution coloniale a pu montrer son caractère de libération et infliger des défaites aux impérialismes (Diên Biên Phu, Algérie, Vietnam, Angola) sans oublier Bandoeng, Nehru, Peron,...
    Avec quelques prémices (Pinochet, plan Condor, Thatcher et les Malouines), l'impérialisme a pu reprendre une offensive militaire globale à partir de la 1ère guerre du Golfe (qu'il n'aurait pu mener sans la paralysie de l'URSS et le recul de l'influence géopolitique de cette dernière en Europe centrale et ailleurs).

  25. 175
    jennifer dit:

    Claire Strime
    Tres intéressant ce que tu dis ce qui revient au rôle de la CIA dans finalement ce qui a déclenché l'invasion de l'Afghanistan par l'URSS. Je ne pense pas que ce soit une vision policière de l'histoire car la CIA joue un rôle essentiel dans la société civile, dans le financement par le biais de la NED d'associations de citoyens qui apprennent à faire les campagnes électorales aux "indigènes". On l'a vu au Vénézuela, le nombre incalculable d'associations qu'elle finance et cela a des répercussions sociales. Ils essaient partout de provoquer des révolutions oranges, en soutenant (fric à l'appui) toutes sortes de revendications locales dans les pays qu'ils considèrent leurs ennemis. Je ne sais pas le rôle de la NED en Ukraine dans la révolution orange, mais je parierai qu'ils y étaient!

  26. 176
    Guy dit:

    Ils sont déjà 50 à avoir signé en quelques jours pour :

    "Pour la création d'un Parti politique Humaniste et Républicain".

    Face aux renoncements réitérés d'un Parti Socialiste qui abandonne ses idéaux premiers, nombreux sont ceux qui souhaitent rassembler la gauche dans ses valeurs authentiques que sont: Humanisme, Liberté, Égalité, Fraternité, Solidarité, Laïcité.

    Ce qui nous réunit à gauche, c'est une volonté de remettre l'homme en mesure d'agir sur son propre destin en construisant une alternative politique crédible, capable de susciter une adhésion citoyenne et des victoires électorales sur un véritable projet progressiste.

    Convaincus que Jean-Luc Mélenchon a la capacité de fédérer une telle initiative, basée sur ces convictions communes, nous lui demandons de porter cette ambition.

    Aussi nous vous invitons à participer au soutien de ce manifeste en y déposant votre signature pour approbation :

    "Pour la création d'un Parti politique Humaniste et Républicain"

    http://www.lesmedias.info/manifeste/signature.html

    PS: attention de CONFIRMER vos signatures dans le mail de confirmation qui vous est adressé après votre signature, nombreux sont ceux qui l'oublient.

  27. 177
    jennifer dit:

    Oui la période de 1989-91: La fin de la guerre froide c'est aussi la victoire de la mondialisation et donc du capitalisme. C'est le passage d'un tas de pays de l'Est à l'etat de sous développement, prêts à être pillés par les appétits occidentaux. Nos nouveaux immigrés exploitables à merci viennent de l'Est. Il y a eu une immense régression sociale dans ces pays. La chute de l'URSS cela a aussi voulu dire: plus aucun soutien aux luttes de libération nationale: l'ANC, l'OLP etc... luttes qui ont dû négocier dans un rapport de forces hyper défavorables pour eux et donc ont dû beaucoup concéder avec pour résultat le désastre humanitaire qu'on connaît maintenant en Palestine

  28. 178
    julie dit:

    pour jennifer et claire strime la guerre froide n'est toujours pas finie.
    faut tout de même vous dire que malgré toutes les injustices et difficultés économiques dans les ex pays frères de l'URSS, la majorité de la population ne souhaite pas le retour de l'ancien système. que cela nous plaise ou pas, il est vrai que cela serait plus confortable.

  29. 179
    H2 dit:

    @ Jennifer

    Si je suis bien d'accord avec toi sur RSF, je ne peux te suivre pour le reste.
    On ne peux pas comprendre ici la rage des Français des banlieues et applaudir à la dictature chinoise communo-capitaliste.

    Je suis pour ma part pour la liberté des Thibétains colonisés par la Chine depuis le milieu du XXeme siècle.

    En allant voir sur le site de wikipédia on peut lire ceci pour commencer :

    "Dans la deuxième moitié du XIXe siècle et au début du XXe siècle, une situation de concurrence se développe entre la Russie et la Grande-Bretagne, la Grande-Bretagne cherchant à contrôler le Tibet depuis l'Inde, et la Russie cherchant à l'en empêcher pour maintenir son influence en Asie centrale.
    La Grande Bretagne impose son protectorat sur le Tibet :
    Leur expédition militaire conduite par le colonel Francis Younghusband, écrase dans le sang en 1904 la défense tibétaine.
    Après le massacre de Kuru, les Britanniques avancent jusqu’à Lhassa où les officiels tibétains doivent rencontrer les Britanniques. ceux -ci finissent par s'imposer au Tibet, et s'y attribuent des privilèges commerciaux et diplomatiques. Le dalaï-lama s’enfuit vers la Mongolie ".

    Puis : " En 1950, "l'Armée populaire de libération" (Chine) entre au Tibet et rencontre peu de résistance de la part d'une armée tibétaine faible et mal équipée."
    En 1956 a débuté à Litang dans le Kham une révolte des Tibétains contre l'occupant chinois, qui s'est étendue aux autres secteurs du Kham, puis en 1957 et 1958 dans les secteurs de l'Amdo, puis en 1958 et 1959, dans le Ü-Tsang, la Région autonome du Tibet, avant de s'étendre à l'ensemble du territoire. En 1959, l'insurrection éclate à Lhassa, le Dalaï Lama fuit le Tibet pour se réfugier en Inde. Il sera suivi d'environ 100 000 Tibétains. Cette révolte fut sévèrement réprimée par les autorités chinoises. Le nombre de victimes tibétaines, important sujet de désaccord entre la Chine et le gouvernement tibétain en exil, est généralement estimé à plusieurs dizaines de milliers de personnes. "

    Et s'il est dit que les communistes chinois ont mis en place au Tibet une série de réformes, notamment celle de l'abolition du servage, sont-ils pour autant libres ? Non, bien évidemment.

    J'espère pour ma part que le Tibet retrouvera un jour sa pleine et entière souveraineté.
    La colonisation du pays, la transformation du Tibet en Disney -land pour touristes me blesse profondément sans compter évidemment l'insuportable repression du peuple tibétain et la criminalisation du mouvement populaire.

    J'ai pour ma part de la cohérence. Je ne m'appelle pas BHL ou Koushner.
    Je ne hurle pas ici aux massacres et je n'applaudis pas là aux répressions populaires comme ils font tous les deux.
    Quand d'ailleurs ils ne participent pas peronnellement à la conspiration du silence en ce qui concerne certains peuples.

    Solidaire des Tibétins je le suis aussi des insurgés mexicains à oaxaca qui je le rappelle se sont fait tirer comme des lapins en 2006 :

    Tout avait commencé comme ça à Oaxaca :

    "C'est une greve des enseignants qui a été le détonateur des évenements historiques qui secouent Oaxaca. Fin mai, soixante-dix mille enseigants venus de toutes les régions de l'Etat se mobilisent et occupent le centre ville, avec pour principale revendication une augmentation salariale ainsi qu'une meilleure alimentation pour les enfants et le rejet de la privatisation de l'éducation.
    Mais ce mouvement change de nature lorsque le gouverneur, Ulises Ruiz Ortiz, ordonne l'evacuation par la force des occupants. Le 14 juin, la tentative policiere de délogement échoue face a la resístance des enseignants. L¨extreme violence de la repression cause la mort de quatre personnes (deux enseignants et deux enfants) et provoque l'indignation d'une grande partie de la population de Oaxaca qui se solidarise avec les enseignants. "

    http://fra.anarchopedia.org/Commune_d'Oaxaca#Octobre
    novembre_2006_:_la_r.C3.A9pression_massive_de_la_police_f.C3.A9d.C3.A9rale

    Jennifer, te leurres-tu encore sur la Chine ? Je n'ai pour ma part aucun problème pour dire que ce pays est un autre archipel du goulag.

    Ne soyons pas naïf ! Je ne vais pas me battre en france contre Sarko pour me taire ensuite sur la Dictature Chinoise. Ce serait proprement ridicule et plus que fumier, non ?

    Notre combat est au delà des pouvoirs autoritaires quels qu'ils fussent et quels que furent leur matrices idéologiques de "départ" ou "d'arrivée ".

    Vive le Tibet libre !

  30. 180
    jennifer dit:

    H2, je pense qu'il faut continuer à s'interroger avant d'embrasser la cause tibétaine. J'ai reçu ce courriel dont je vous fais part pour continuer à s'informer et à s'interroger:

    La gazette d'@rrêt sur images, n° 12

    Evidemment, chacun sympathise, à juste titre, avec la cause tibetaine, incarnée par le Dalai lama. Et l'équipe d'@rrêt sur images, comme tout le monde. Mais tout de même ! Nous nous sommes beaucoup intéressés au Tibet, cette semaine. Pour une raison simple, qui nous a intrigués : les journaux télévisés nous ont essentiellement parlé de la répression chinoise, tandis que les témoignages de touristes, sur place, faisaient état de lynchages, parfois très violents, de commerçants chinois par des manifestants tibetains déchainés.

    Au delà des rares images que laisse filtrer la censure, que se passe-t-il vraiment au Tibet ? Le Dalai lama est-il débordé ? La sympathie que l'on éprouve pour la cause tibetaine doit-elle conduire les journalistes à filtrer les témoignages dont ils disposent ? Et au-delà, de quelle nature est vraiment l'occupation chinoise au Tibet ?

    Vous devez voir notre plateau, cette semaine (1). Parce qu'il rassemble le fondateur d'un nouveau média (Pierre Haski, de Rue 89), et un journaliste d'un média traditionnel (Roland Nussbaum, de France 3). Et aussi, parce que vous y découvrirez aussi comment un simple touriste blogueur, en quelques lignes, peut informer plus efficacement que de puissantes chaines de télévision.

    Daniel Schneidermann

    Vous trouverez ci joint la gazette au format PDF.
    Certains clients de courrier électronique bloquent l'accès direct aux liens. Aussi, vous trouverez ci dessous et en clair l'ensemble des adresses web de ce présent message :
    (1) http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=563
    (2) http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=542

  31. 181
    jennifer dit:

    Et puis voilà aussi un peu d'histoire:
    Lorsque le Dalaï Lama et la classe des propriétaires étaient au pouvoir au Tibet, 95% de la population étaient des serfs féodaux, sans aucun droit humain. Ils pouvaient être vendus comme des marchandises. Ils étaient fréquemment insultés et battus ou devaient même affronter des châtiments d’une rare violence : par exemple, on leur arrachait les yeux, on leur coupait la langue ou les oreilles, les mains ou les pieds, on leur arrachait les tendons, à moins qu’on ne les noyât ou qu’on ne les projetât dans le vide depuis le sommet d’une falaise. Il était interdit de sortir de sa classe.

  32. 182
    jennifer dit:

    Toujours un peu d'histoire:
    "Afin de conférer au 14e dalaï-lama une apparence de respectabilité, sa clique le présente, lui, l’ancienne figure de proue principale du servage féodal à structure sociopolitique théocratique, comme un « représentant de la démocratie » et elle prétend que « la démocratie a de tous temps été son idéal » et qu’il « fait la promotion de la démocratie parmi les Tibétains en exil ».
    Tout le monde sait que la société humaine passe par trois stades d’évolution : la théocratie, la monarchie et les droits civiques. Il est tout simplement ridicule, sinon bizarre, de décrire le dalaï-lama, ce symbole vivant de la théocratie, sous les traits d’un « combattant pour la démocratie ».
    Que s’est-il réellement passé au Tibet, avant 1959, lorsqu’il était dirigé par ce dalaï-lama qui prétend que la démocratie est son idéal ? Avant 1959, les terres et les habitants du Tibet n’étaient autres que les fiefs des institutions des gouvernements, monastères et nobles tibétains locaux, c’est-à-dire les trois principales catégories de propriétaires qui soutenaient le servage féodal tibétain. Constituant moins de 5 pour cent de la population totale du Tibet, ces trois principales catégories de propriétaires possédaient la quasi-totalité des terres arables, des prairies, des forêts, des montagnes, des cours d’eau et du bétail. Elles étaient non seulement habilitées à exploiter les serfs de façon vampirique, mais elles exerçaient également un pouvoir dominateur sur leurs personnes. Les serfs et les esclaves, qui représentaient 95 pour cent de la population du Tibet, ne disposaient d’aucun droit fondamental de l’homme et n’avaient aucune liberté. Dès la naissance, les serfs appartenaient à un propriétaire. Leur existence, leur mort et leur mariage étaient à l’entière disposition de leur propriétaire. Traités comme du bétail, les serfs pouvaient être vendus, achetés, transférés, proposés en guise de dot, offerts à titre gracieux à d’autres propriétaires de serfs, utilisés pour apurer des dettes ou échangés contre d’autres serfs. "
    etc... suit une longue description du système du servage en vigueur. Ce système féodal se basait sur la religion et jusqu'à très récemment le gouvernement en exil continue à fusionner religion et politique comme système d'exploitation. Il y a eu récemment une certaine démocratisation avec tenue d'élections mais le dalai Lama garde toujours en dernière analyse un pouvoir autocratique.

  33. 183
    jennifer dit:

    Voilà je pense qu'il fallait donner ces informations pour qu'on ne s'engouffre pas tout de go dans une solidarité sans réfléchir un peu plus

  34. 184
    H2 dit:

    Décidément !

    http://fra.anarchopedia.org/Commune_d'Oaxaca#Octobre-novembre_2006

  35. 185
    dudu 87 dit:

    A tous les jeunes
    Puisque Georges Valmy parle des anciens "Berliet", un bouquin à lire "Les Truands du patronat" de Marcel Caille, vous y apprendrez comment ce même berliet avait mis en place la CFT, syndicat fasciste, dans ses usines, je pense que vous comprenez pour quoi faire. Pour vous donner un aperçu de quoi ces "nervis" et truands étaient capables: http://www.humanite.fr/2007-06-04_Politique_L-assassin-etait-chez-Citroen
    Il était question il y a quelques jours de l'UIMM, du prétendu silence de la CGT voici la déclaration de B. Thibault au congrès des métallos CGT:
    http://www.rezocitoyen.org/imprimersans.php3?id_article=4070

  36. 186
    H2 dit:

    Ok Jennifer. Le Tibet libre devra intégrer la nouvelle réalité du monde. Il n'y aura pas de retour à la féodalité ancienne.

    Ne crois-tu pas que le Tibet atteint aujourd'hui précisément cette Troisième maturité politique et cunturelle dont tu parles, celles des Droits civiques ?

    L'un des textes dont je donne le lien montre une volonté populaire autonome dépassant la simple figure du Dalï-lama. C'est clairement un affranchissement de la "tutelle morale" du dignitaire religieux et un combat pour la liberté du Peuple Tibétin. La lutte de libération nationale a commencé. Pourquoi y faire obstacle ?
    J'ai bien lu tes messages. C'est bien de donner des détails sur l'infamie du système féodal antérieur.
    Cela permet de bien situer le problème et de voir un certain nombre de paramètres hsitoriques.
    Et aussi de ne pas parler "hors de l'Histoire "comme le font Koushner ou BHL. Quand on les entend tout est déjà javélisé, plus rien n'a d'aspérité, leur paroles aseptisées est de la grosse moraline sans substance.
    Continuons à déplier les choses pour les dépasser tout en ne les niant pas, inscrites qu'elles sont dans l'Histoire.
    Et elle n'est pas finie !
    (l'Histoire).

  37. 187
    Stridences dit:

    Tibet
    http://bellaciao.org/fr/spip.php?article63202

  38. 188
    4 Août dit:

    Tient, voilà le sanglier berger....

  39. 189
    Militant 59 dit:

    Nous devons in fine admettre qu'il existe une invasion quelque peu parasitaire, il faut le concéder, d'individus tentant, béatement, soit d'influencer Jean-Luc Mélenchon (quelle utopie !) soit que l'auteur de ce message quitte le Parti Socialiste.
    Dans un cas comme dans l'autre, ces personnages perdent leur énergie,leur temps, leurs illusions....
    Les valeurs du Parti sont diamétralement opposées à celles de la LCR, PCF et autres sous groupscules extrémistes.
    C'est ce qui fait la force de notre Parti Socialiste, camarades.

  40. 190
    jennifer dit:

    Segolenatre: ce n'est pas en traitant l'extrème gauche de "vomissures" que vous ferez avancer le débat. Et le débat vous allez être obligés de l'avoir dans la mesure où l'extrème gauche grossit, même si cela vous rend fou de rage et que vouloir la railler de la situation politique vous fera plus de tort à vous qu'à elle.
    Moi- même j'ai beaucoup critiqué la LCR sur ce blog pour son refus de participer aux institutions. Or la semaine dernière c'est plutôt le PS voire le PC qui a essayé de l'exclure des alliances et donc des institutions.
    Tant que le PS refusera d'engager une vraie lutte contre Sarkozy, c'est sûr que l'extrème gauche grossira et ce n'est pas par le déni, ou en s'enfouissant la tête comme les autruches que cette réalité s'effacera.

  41. 191
    Bellou dit:

    certains semblent ne pas avoir lu le post de Jean-Luc Mélenchon. Les meilleurs scores du PS l'ont été lorsqu'il a fait union avec PCF et LCR. Attention, les critiques manichéennes anti PCF et LCR risquent de pousser le PS vers le Modem. Il faut choisir mais dire pourquoi. Ségolène Royal a choisi..., mais est-ce bien le choix des militants et sympathisants du PS ?

  42. 192
    jennifer dit:

    Militant 59: oui j'espère qu'il y aura une fusion des forces d'extrème gauche, PC et gauche du PS. Quelque chose comme Die Linke. Oui j'espère aussi influencer Jean-Luc Mélenchon bien que je sache qu'il est assez grand pour réfléchir tout seul. Mais aussi je pense que les gens qui parlent sur ce blog ont entendu l'appel de Jean-Luc Mélenchon à faire un Die Linke à la française et qu'on essaie de partager des idées, de voir si on a des bases communes.
    Certes Jean-Luc Mélenchon a un profil unique dans le paysage politique. Pour moi c'est une des seules personnalités qui dise les choses qui peuvent faire avancer. Bon il y a des choses que je n'aime pas (les bretons, son encensement de Mitterand) mais la dynamique générale est vraiment bien. Il a le courage de dire et faire certaines choses. En fait personnellement je trouve qu'il a raison de rester dans le PS car c'est là qu'il y a la majorité des gens, c'est le plus gros parti et ce sont eux qu'il faut gagner à une politique qui soit vraiment de gauche. Personnellement je ne pourrais pas entrer dans le PS tel qu'il est en ce moment. J'aurais l'impression de perdre mon temps sur le sexe des anges et la virgule de la résolution, et les luttes de prestige et de prestance entre leaders que je respecte très peu car ils semblent n'avoir jamais vu un ouvrier, une infirmière ou un immigré de leur vie et ne sauraient même pas par quel bout commencer une grève. C'est plus de la politique de salon et de l'intelligentsia parisienne et je n'ai pas de temps à perdre. On ne fait pas de la politique pour se trouver une place au soleil et se faire mousser mais pour que les choses vraiment changent. Par contre et malheureusement des dizaines de milliers d'adhérents sont au PS et ceux représentent la France et la population française et j'en ai rencontré certains qui sont vraiment des gens dévoués et qui veulent que les choses changent. Donc je salue le courage de Jean-Luc Mélenchon d'être au PS vu comment il semble maltraité car ce travail là est essentiel sinon primordial

  43. 193
    jennifer dit:

    Pour continuer, je pense aussi que certaines valeurs socialistes ne sont pas les miennes. J'aime aussi certaines valeurs du PC mais pas toutes et j'aime aussi certaines valeurs trotskystes, ou la façon dont la LCR défend les luttes des opprimés. Donc ce sont pleins de valeurs différentes mais tous ces gens-là ont en commun de vouloir se battre contre le néolibéralisme (Jean-Luc Mélenchon j'entends car Ségolène et DSK ce n'est pas le cas); de défendre l'interventionisme de l'Etat et les services publics etc... et peut être on pourrait faire un mouvement ensemble qui se présenterait ensemble aux élections sans que chacun ait à perdre son identité et ses valeurs propres. Un mouvement ou un front ou je ne sais quoi qui soit une vraie gauche. Bon voilà comment je vois l'idée. Je pensais qu'on pourrait le faire assez vite et je vois qu'on en est encore loin mais peut être pas si loin?

  44. 194
    jennifer dit:

    très interessant Stridences ce texte sur le mythe tibétain dans bellacio. Bon je ne l'ai que parcouru mais c'est un texte de fond essentiel

  45. 195
    dolivet pierre dit:

    Bonjour,

    Si Jean-Luc Mélenchon se présente pour remettre le P.S. à nouveau dans sa ligne originelle, car là, il y a vraiment urgence, je vote pour lui des deux mains des deux pieds si je peux !
    Il est incroyable de constater que Mme Voynet, plutôt que de se présenter dans une localité ou la droite avait des chances de perdre la partie, préfère tirer dans le dos des camarades. Préservez moi de mes amis, mes ennemis, je m'en charge.
    Et nous sommes repartis pour un tour de piste. Chacun veut être le meilleur, celui qui sait, celui (ou celle) qui se revendique de l'investiture du peuple.
    Il n'y a pas que l'UMP qui n'a rien compris. La gauche, en lambeaux, ne propose rien. Ca me rappelle 1981 où je braillais avec les autres "... on a gagné" sur l'air des lampions. Au bout du compte, les licenciements ont continué de plus belle, au nom de la "réalpolitique". On s'est attaché à marginaliser le PC qui a toujours été un allié honnête, avec ses qualités et ses défauts, comme tout le monde et on a commencé à flirté dangereusement avec la droite. Résultat des courses, bombardement de la Yougoslavie qui n'en demandait pas tant.
    Aujourd'hui, nous avons Kouchner, Bockel, Amara et d'autres qui avalent des caisses de couleuvres pour rester dans ce gouvernement. La soupe doit être quand même bonne. En attendant, les autres, c'est à dire la majorité des français, vivotent. On leur raconte qu'il n'y a plus d'argent dans les caisses. Mais de celles de l'UIMM, l'argent déborde ! Et puis, circulez, il n'y a rien à voir, l'éteignoir public est en marche.
    On leur raconte qu'il faut assainir la vie politique. En contre-partie on leur offre le spectacle désolant de l'affaire Clearstream, du Crédit Lyonnais, de la Société Générale... la liste n'est certes pas exhaustive.
    Travailler plus, pour gagner plus ! Un slogan génial qui a été trouvé par la comm élyséenne. Mais il n'y a que dans la comm que notre gouvernement est bon. Et nous autres, nous nous précipitons sur les lectures des frasques de la vie privée de ces gens là, comme si, le fait de savoir qu'ils vivent dans une opulence éhontée, nous permettrait d'en récolter quelques miettes.
    Pauvre France. Du temps du Général de Gaulle, il y avait un compteur électrique pour l'usage du président, de ses besoins privés, et puis l'autre, c'était celui de l'Etat... On ne mélangeait pas les genres.
    De Gaulle aussi avait ses défauts... mais quitte à choisir, entre deux maux il vaut mieux prendre le moins agressif. Et notre président ! Nous sommes la risée mondiale grâce à lui. Notre pays est devenu en peu de temps l'antinomie de ce qui est écrit sur notre drapeau. Liberté, oui, ça dépend pour qui. Egalité, là aussi, c'est à géométrie variable, quant à Fraternité, c'est un mot grossier qui ne figure plus nulle part.
    Joyeuses Pacques... il parait que c'est la fête de la résurrection. Alors allons-y et proposons une nouvelle gauche qui arrête de courir après la droite et le Modem.

  46. 196
    singe dit:

    Et rose elle a vécu ce que vivent les roses...

    Die Linke correspond à la situation en Allemagne, souhaitons lui des lendemains radieux.
    Mais ne comparons pas avec la France. Nombreuses sont les aventures politiques qui ont fait "flop": comités Juquin, Mouvement des Citoyens, sans remonter au PSU...
    Mais si nous décidions tous d'investir le PS, qui est un héritage de Jaurès, un parti républicain, actuellement tenu par des élus qui en font leur syndicat? Redonnons-lui sens.
    Je ne parle pas de faire de l'entrisme à la manière du trotzkysme (malgré le respect que je puis avoir pour Mélenchon ou même Jospin).
    Je rappelle Mitterrand (vis-à-vis duquel je sais être critique) qui a su unifier, à l'aide d'autres hommes prestigieux, le parti socialiste pour prendre le pouvoir.
    C'est maintenant une autre époque qui ne justifierait en rien de vouloir s'opposer aux autres forces de gauche. A elles aussi de faire le chemin vers l'union responsable pour la prise des responsabilités.
    Autrement dit:
    Meluche, Fabius, pas d'alliance de circonstance, mais un projet politique, de grâce.
    Picquet, fais-toi mieux entendre que Besancenot.
    Le Pcf, reconnaissez enfin que le bien-fondé du marxisme en économie n'a jamais justifié le marxisme idéologique. Nous avons tant à faire ensemble, et surtout à militer !
    Les Verts, le Modem, pfff.. questions annexes !

  47. 197
    H2 dit:

    Pierre Dolivet a dit "l’éteignoir public est en marche".
    Phrase frappée au coin du bon sens.

    S'il faut en finir avec une certaine "mystique d'extrême gauche", il va falloir parfaitement imposer nos choix de civilisation à Gauche.
    Et cela passera nécessairement et paradoxalement avec les acteurs de cette fameuse "extrème gauche " pour une mue partagée. Beaucoup d'autres seront les bienvenus.
    Les idées mortes le sont belles et bien. Nous avons besoin des vivantes, celles qui ouvrent et non pas celles qui ferment l'espace politique :

    Démocratie active plutôt que passive et moutonnière comme le cadre de la cinquième république le fixe et l'institue.

    C'est pourquoi la refondation de LA Gauche ne pourra pas faire l'économie d'une refonte de notre modèle républicain.

    A la question sommes -nous soluble dans l'Europe néolibérale ?

    Les Français-es en 2005 ont tranché : C'est non.

    A la question voulons-nous en finir avec le Contrat Social héritée des Lumières, des mulitples révolutions et des Libérations nationales ?

    Les Français viennent de trancher : C'est non.
    Clairement NON !
    Les Français ne veulent pas de la rupture- fascisto-mystico- affairisto-spartiate et bon-chic-bon genre de M.Sarkozy et de l'union pour la majorité présidentielle (UMP).

    Les urnes viennent de parler.
    Elles ne disent pas tout. Les 43 % d'abstention sont à la fois bavards et muets.
    La conspiration du silence joue à plein via la médiacratie, la propagande télevisuelle, radiophonique, éditoriale destructrice des fondamentaux démocratiques et décervelante pour tous.

    Qui a parlé de ces 43 % d'abstention ?

    Que devons -nous initier, construire ?

    Un projet de Sixième République pour un nouveau contrat social.
    Voila la rupture véritable.

    Les Français veulent redevenir acteurs de la République démocratique et sociale et ne plus se contenter d'une simple délégation via l'unicité de la démocratie représentative.

    Et il me semble aussi que la Population Française dans sa pluralité vécue et ses identités multiples ne veut plus se contenter de messages rassurants, affirmatifs et mensongers ou éminemment intéressés véhiculés par la Transclasse qui nous gouverne, de Paris à Berlin ou de Londres à Bruxelles.

    Celle qui pense et vote des politiques publiques contre les populations et les personnes.

    Celle qui voyage librement partout sur la planète, trouve le monde charmant et construit des politiques contre la libre circulation des hommes et des femmes leur préférant la libre circulation des marchandises, des capitaux ou des armes.

    Celle qui amasse des fortunes gigantesques et matraque quotidiennement les populations à coup de marteaux verbaux, de mots débiles et assassins :
    Le " Travailler plus pour gagner plus " n'étant que la cerise empoisonnée du gâteau qui ne se partage plus qu'entre amis du même club.

    Il nous faut sortir de la Cinquième République.

    Le nouveau mouvement de La Gauche doit au delà de sa réfondation politique et de sa décomplexion historique raisonnée, être l'électrochoc constitutionnel qui nous sorte de la stagnation idéologique dans laquelle le PS s'embourbe :
    Sur le site de M.Moscovici il n'est question que de la magnificence de ce dernier, de sa barbe fleurie et de la future prise d'appareil du PS (!).

    La Sixième République : Difficile mais exigeant pari.

    Si La Gauche ne le rélève pas, j'ai bien peur que Sparte soit de retour.
    Pour longtemps.

  48. 198
    Jean-Marc dit:

    Tiens, le revoilà.

    Je le répète une fois encore, pour rebondir sur le post de H2, concernant les 3 points que j'ai déjà soulignés et que H2 évoque, points que je trouve essentiels, et qu'on appelera des constats :
    - l'absention est le fait politique majeur, en croissance constante, le reste me semble anecdotique ;
    - les partis actuels sont vérouillés, ainsi que les rouages de l'Etat, empêchant l'émergence de ce qui pourrait vivifier le système ;
    - les medias ne font plus leur travail, pour des raisons de collusion avec le pouvoir politique d'une part, et de manière plus subtile et plus grave car ils répondent à des intérêt économiques que la situation actuelle arrange.

    Je le redis donc, à mon avis, la seule solution pour replacer un peu l'homme et l'intérêt commun au centre de la politique et de l'économie viendra d'une initiative de la société civile, par le regroupement de personnes de renom et de tous types d'horizons (universitaires, chercheurs, étudiants, dirigeants d'entreprises, employés, ouvriers,...).

    Le point commun entre ces personnes sera une adhésion aux valeurs des processus participatifs, une des grandes logiques sous jacentes à l'Internet (apparemment personne à part Dudu87 n'avait compris celà).
    Ces processus serviront à inspirer la création de nouvelles formes de désignation des élites, de nouvelles formes de régulation de l'économie, de nouvelles modalités d'expression démocratiques.

  49. 199
    Guy dit:

    singe dit: 22 mars 2008 à 14:32
    Die Linke correspond à la situation en Allemagne, souhaitons lui des lendemains radieux.
    Mais ne comparons pas avec la France. Nombreuses sont les aventures politiques qui ont fait “flop”: comités Juquin, Mouvement des Citoyens, sans remonter au PSU…
    -----------------
    Il n'y a en effet pas de comparaisons rigoureusement possible entre les pays, les tendances, les mouvements, etc.
    Est-ce que pour autant il n'existe pas de comparaisons possibles entre un SPD qui a dérivé et un PS qui en prend le chemin ?
    Die Linke n'aurait-il pas dù voir le jour, pour à la place "investir" le SPD ?

    Les "flops" évoqués on les connait tous, ce n'était à chaque fois que des initiatives à visées d'ambitions personnelles.
    Est-ce pour autant qu'il ne serait plus possible de fé - dé - rer un nouvel espoir de gauche, qu'il serait obligé de rester enfermé dans une sorte de "représentativité à vie", majoritairement tenue par un parti qui au fil du temps a perdu de ses convictions ?
    Jusqu'ou ?
    Combien d'abstention, combien de votes "utiles", par défaut, vont refuser dorénavant cette bipolarisation contrainte, ou lassés, vers ou, vers qui, vont ils se diriger, se fractionner, s'éparpiller ?

    Evidemment qu'un PS véritablement de gauche eut été préférable, mais en tous cas pas un PS qui a voté trés majoritairement pour le TCE, a ensuite désigné une candidate qui dérive vers le centre-droit, a renié son programme pourtant pas bolchévique, a voulu virer tout sigle, tout chant, toute référence au socialisme, et c'est loin, trés loin, d'étre la seule, puis a ratifié ensuite une saloperie comme le traité de Sarkozy.
    De gauche ce parti ? Allons..
    Alors on peut toujours réver à une nouvelle synthése (grand écart) de "gauche" entre des Royal, Valls et quelques autres fonciérement de gauche, mais certains n'y croient plus, n'y croient plus du tout.

    D'ou ce manifeste, avec ce passage explicite :
    """"nombreux sont ceux qui souhaitent rassembler la gauche dans ses valeurs authentiques """".

    "Tout le monde savait que c'était impossible à faire. Puis un jour quelqu'un est arrivé qui ne le savait pas, et il l'a fait."

  50. 200
    Guy dit:

    J'ai oublié :
    "Il n’y a en effet pas de comparaisons rigoureusement possible entre les pays, les tendances, les mouvements, etc.
    Est-ce que pour autant il n’existe pas de comparaisons possibles entre un SPD qui a dérivé et un PS qui en prend le chemin ?
    Die Linke n’aurait-il pas dù voir le jour, pour à la place “investir” le SPD ?"
    Et (important) :
    Curieusement c'est avec la montée de Die Linke que le SPD, semble souhaiter reprendre le chemin de la gauche.

    http://www.lesmedias.info/manifeste/signature.html

Pages : « 1 2 3 [4] 5 6 7 8 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive