01sept 07

La Rochelle ? Une seconde je dois d’abord parler d’une chose importante. La présence de Sarkozy aux universités d’été du MEDEF. Fort symbole. C’ est le pendant de son séjour aux Etats unis : un autre monde se met en place. Un nouvel univers de symboles et de priorités. La force de Sarkozy est de faire de toutes ses transgressions des évidences. J’ai eu la possibilité de m’exprimer à ce sujet car France Inter m’a donné la parole. Le bien que ça m’a fait de me retrouver en ligne pour contredire la droite, vous n’imaginez pas ! C’est disproportionné, je le sais bien. Des auditeurs qui m’ont entendu m’ont eux même téléphoné ou écrit pour me remercier et alors j’ai compris qu’ils étaient tout simplement orphelins d’un parole d’opposition. Quelqu’un m’a écrit : « on se sent moins seul en allant au boulot !». Parole. Je crois que je comprends bien ce que cela veut dire. De mon côté, je me suis retrouvé dans l’ambiance de la bataille de la session extraordinaire du parlement. Là il s’agissait de dire pourquoi je trouvais choquant qu’il aille à l’université d’été du MEDEF. Du basique. Mais c’est un basique utile qui affronte les nouvelles évidences. L’art de Sarkozy c’est précisément de faire passer pour des évidences ce qui n’est qu’un pur parti pris. Car je regrette sur ce sujet aussi ce que j’ai entendu de la bouche de certaines poules mouillées socialistes qui ont peur de passer pour des ringards en critiquant la prétendue « modernité » de la démarche de Sarkozy. C’est un moment de bataille culturelle.

Sarkozy nous a prévenus : il a lu Gramsci et il l’applique?. Naturellement le plus grave c’est ce qu’il a dit. Lui a compris que la politique se gagne en passant par la tête des gens. C’est frappant de le voir dire que les obstacles à la croissance sont « dans les têtes ». Concrètement, les obstacles d’après lui ce sont les conquêtes sociales. Il faut d’abord convaincre qu’elles sont la cause du mal. C’est une bataille culturelle davantage qu’économique. C’est pourquoi j’ai commencé par évoquer cet aspect de la démarche du président.

Reconnaissons-le : pour l’instant il n’y a rien en travers de sa route. Le venin de l’ouverture continue ses ravages. Et l’opposition de convenance continue. Par exemple sur le discours de politique étrangère. Comment un discours qui affirme que le « premier défi » (même pas « l’un des défis » ou « un défi » en général, non, le premier !) est « le risque de confrontation avec le monde musulman », repris cinq fois et s’achevant, entre autres nouveautés stupéfiantes par l’idée d’une contribution des religieux musulman français à la politique du gouvernement dans ce domaine peut-il laisser le PS sans voix ? Pire, comment un tel discours peut-il néanmoins conduire le secrétaire national chargé des questions internationales, Pierre Moscovici à lui faire des félicitations pour sa « tenue » et ne trouve à lui reprocher que ses contradictions avec ses déclarations passées ? Ma thèse est que les conditions intellectuelles et morales qui ont produit comme résultat que le gouvernement de droite puisse être composé de 20% de socialistes sont toujours à l’?uvre. Ce sont les mêmes qui ont conduit le SPD à gouverner avec la droite plutôt qu’avec Die Linke. Et quand je vois François Hollande déclarer à La Rochelle, ce salon du prêt à porter idéologique, qu’on ne va « quand même pas dire qu’on va généraliser les trente cinq heures » et « qu’il faut travailler plus », je n’ai pas seulement envie de vomir, je me dis la machine à nourrir l’ouverture s’ouvre de nouveaux espaces. Car si les socialistes pensent aussi « qu’il faut travailler plus », s’ils pensent aussi que les régimes spéciaux doivent être revus, et ainsi de suite, alors, au niveau local où l’on a encore davantage de sujets d’entente possible, de façon bien plus naturelle, au nom de quoi s’interdirait-on des « majorités de projets » entre tous et n’importe qui de droite et de gauche ? Bref l’échangisme politique a de beau jour devant lui dans le microcosme des «parti de gouvernement ».

J’ai lu une tribune drôlement bien écrite dans le journal « Libération » sous la signature de Michael Moglia ( http://www.liberation.fr/rebonds/275357.fr.php ) Ca s’intitule « la mémoire du poisson rouge ». Il montre comment pour que les jeunes quadras rénovateurs puissent croire eux-mêmes à ce qu’ils racontent aujourd’hui il faut d’abord qu’ils oublient ce qu’ils ont dit eux-mêmes juste un instant avant. Sinon ils se sentiraient eux-mêmes tellement ridicules qu’ils ne pourraient pas terminer leur démonstration. Bref, il faut qu’ils aient une mémoire de poisson rouge qui, parait-il, ne se souvient de rien au-delà des trois minutes précédentes. Moglia a mis le nom sur la chose. J’ai écris un texte il y a bien longtemps pour montrer que la question de la mémoire critique était centrale dans la fonction du parti. Aujourd’hui je complète ma pensée d’un seul mot : « et vice versa ». Fabriquer de l’oubli, pour soi-même et pour les autres, peut-être aussi décisif que de conserver de la mémoire. Je propose d’étendre la formule puisqu’elle permet de bien résumer ce type de situation. Parlons du « syndrome du poisson rouge » au PS. Par exemple quand François Hollande dit qu’il faut respecter le parti, c’est grâce à ce syndrome qu’il peut ensuite proclamer sans s’étouffer de rire qu’il va quitter la fonction de premier secrétaire parce que son image en a souffert. De même quand il dit que les questions de la présidentielle de 2012 ne sont pas les plus urgentes rien dans le bocal mental où il tourne en rond ne l’empêchera trois minutes plus tard d’annoncer sa candidature pour 2010 sans tousser. On peut donc dire qu’on peut aussi « penser comme un poisson rouge ». Cela consiste à mettre dans une même phrase deux propositions séparées par une perte de mémoire. Exemple : « Il faut être discipliné et respecter le vote des militants, donc François Bayrou aurait pu être mon premier ministre ». « Il faut prendre le temps du débat sur l’essentiel et c’est pourquoi je conclu que nous devons mettre dans la déclaration de principe notre adhésion à l’économie de marché ». J’ouvre un concours. Amis lecteurs qui souhaitez y participer, je rappelle que les citations doivent être datées et leur sources vérifiables. Et surtout le deuxième terme de la déclaration doit dire exactement le contraire du premier. Enfin la formule doit pouvoir être débité avec l’aplomb et l’air d’évidence de qui vous savez.


Aucun commentaire à “Le syndrome du poisson rouge”

Pages : [1] 2 3 »

  1. 1
    FredSud37 dit:

    Sarkozy, l'ami des patrons !

    Nicolas Sarkozy a annoncé peu de mesures concrètes lors de son intervention devant l'Université d'été du Medef. Mais le sens du message était tout à fait explicite : "que la Nation soit rassemblée derrières ses entreprises". Traduction : tout pour les patrons ! En effet, qu'il s'agisse d'accélérer la remise en cause des 35 heures, de protéger les patrons contre les procédures judiciaires, et même contre les contrôles fiscaux, de baisser encore les impôts et les taxes sur les entreprises, de diminuer le nombre de fonctionnaires, de remettre en cause le Droit du Travail, de supprimer l'obligation du repos dominical, de fusionner l'ANPE et l'UNEDIC pour mieux accroître encore les radiations de chômeurs indemnisés ou encore de privatiser GDF, sous prétexte de fusion avec Suez, Sarkozy s'est à nouveau engagé à satisfaire au plus tôt les moindres désirs du patronat. Dans ce registre, le summum de l'indécence a été atteint lorsqu'il a repris à son compte l'idée d'instaurer une "séparation à l'amiable" entre le salarié et son employeur. Cet après-midi, au Medef, le Président de la République était bien comme chez lui, parmi les siens, aux côtés de ses amis, leur expliquant sur un ton complice l'efficacité avec laquelle il remplit le mandat qu'ils lui ont confié. Face à ces menaces d'aggravation des attaques contre les acquis sociaux, la LCR renouvelle ses appels à la résistance la plus massive et la plus unitaire, et propose que se constituent des Collectifs de vigilance, sur les lieux de travail et dans les quartiers.

    Communiqué de la LCR, en date du 30 août 2007.

    http://www.lcr-rouge.org/

  2. 2
    FredSud37 dit:

    Sarkozy, l'ami des patrons !

    Nicolas Sarkozy a annoncé peu de mesures concrètes lors de son intervention devant l'Université d'été du Medef. Mais le sens du message était tout à fait explicite : "que la Nation soit rassemblée derrières ses entreprises". Traduction : tout pour les patrons ! En effet, qu'il s'agisse d'accélérer la remise en cause des 35 heures, de protéger les patrons contre les procédures judiciaires, et même contre les contrôles fiscaux, de baisser encore les impôts et les taxes sur les entreprises, de diminuer le nombre de fonctionnaires, de remettre en cause le Droit du Travail, de supprimer l'obligation du repos dominical, de fusionner l'ANPE et l'UNEDIC pour mieux accroître encore les radiations de chômeurs indemnisés ou encore de privatiser GDF, sous prétexte de fusion avec Suez, Sarkozy s'est à nouveau engagé à satisfaire au plus tôt les moindres désirs du patronat. Dans ce registre, le summum de l'indécence a été atteint lorsqu'il a repris à son compte l'idée d'instaurer une "séparation à l'amiable" entre le salarié et son employeur. Cet après-midi, au Medef, le Président de la République était bien comme chez lui, parmi les siens, aux côtés de ses amis, leur expliquant sur un ton complice l'efficacité avec laquelle il remplit le mandat qu'ils lui ont confié. Face à ces menaces d'aggravation des attaques contre les acquis sociaux, la LCR renouvelle ses appels à la résistance la plus massive et la plus unitaire, et propose que se constituent des Collectifs de vigilance, sur les lieux de travail et dans les quartiers.

    Communiqué de la LCR, en date du 30 août 2007.

    http://www.lcr-rouge.org/

  3. 3
    Sandro Minimo dit:

    Bon, ben, il ne vous reste plus qu'à quitter le PS immédiatement et rejoindre le nouveau parti anticapitaliste autour (mais pas seulement) de Besancenot, non?

  4. 4
    Sandro Minimo dit:

    Bon, ben, il ne vous reste plus qu'à quitter le PS immédiatement et rejoindre le nouveau parti anticapitaliste autour (mais pas seulement) de Besancenot, non?

  5. 5
    Belgo3.0 dit:

    aah enfin un nouveau post !

    J'eusse préféré sur le prochain livre mais bon...La tribune de Moglia m'a justement interloqué, ça tombe bien.

    http://www.liberation.fr/rebonds/275357.FR.php

    Notons que la tribune a peu de fond politique, hormis un rappel des fondamentaux du PS, et reste entierement dans le domaine des petites phrases et des contradictions de comportement chez Valls, Gorce et autre qui pour moi n'ont que des politiques BOURGEOISES.

    J'ai justement de tres fortes critiques sur cette tribune: il faut l'éclairer je pense par la récente tribune de Pargneaux et Mauroy (qui osent y parler de "notre fédération" du 59) émise récemment dans Le Monde.

    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-949376,0.html

    Dans cette tribune, il y est question de sujets intranchés, notamment depuis telle récente campagne du Non, décidée contre la majorité du Parti : lire Dolez, etc.

    Moglia s'est depuis rapproché de Laurent Fabius, et ensuite de l'apareil, dont Pargneaux.

    Moglia a des attachements incontestables au radicaux Parti. Cependant avant, il y signe avec Priscille. Maintenant Priscille signe avec Dolez. Depuis lors, Mickael s'est violemment opposé à Dolez, puis il est parti chez Montebourg, qui lui a préféré Damien Carême (maire de Grande-Synthe) pour diriger la motion départementale.

    Maintenant MM critique "les lionceaux"...et Montebourg... Implicitement...

    Le PS, vous le savez, a des difficultés d'idéologie. Pendant que les idéologues (ce n'est pas péjoratif) boudent La Rochell, le Parti revient aux Hollandais, çad aux représentants bourgeois PLUS L'APPAREIL.

    Je ne voudrais pas que le proverbe "les absents ont toujours tort" et cette tribune, ça profite aux apparatchiks.

    En effet, les apparatchiks, pour justifier leurs fonctions, ont besoin d'un drapeau pour colorer leur étendard.

    Ils déploient le seul disponible, "la rénovation".

    Tout dépend de l'acception du terme. La rénovation, ce n'est pas le combat contre les éléphants. C'est une mise en cause claire du role bourgeois dans le Parti.

    Mr le Sénateur, merci tout de même d'avoir mis les pieds dans le plat. Toutefois, je pense que Moglia se fera manger, et c'est dommage. Par manque de fond politique. Meme si l'appareil tend à le récupérer, la bourgeoisie a Lille n'a que faire de perturbateurs au PS.

    Pierre le Belge de Lille

  6. 6
    Belgo3.0 dit:

    aah enfin un nouveau post !

    J'eusse préféré sur le prochain livre mais bon...La tribune de Moglia m'a justement interloqué, ça tombe bien.

    http://www.liberation.fr/rebonds/275357.FR.php

    Notons que la tribune a peu de fond politique, hormis un rappel des fondamentaux du PS, et reste entierement dans le domaine des petites phrases et des contradictions de comportement chez Valls, Gorce et autre qui pour moi n'ont que des politiques BOURGEOISES.

    J'ai justement de tres fortes critiques sur cette tribune: il faut l'éclairer je pense par la récente tribune de Pargneaux et Mauroy (qui osent y parler de "notre fédération" du 59) émise récemment dans Le Monde.

    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-949376,0.html

    Dans cette tribune, il y est question de sujets intranchés, notamment depuis telle récente campagne du Non, décidée contre la majorité du Parti : lire Dolez, etc.

    Moglia s'est depuis rapproché de Laurent Fabius, et ensuite de l'apareil, dont Pargneaux.

    Moglia a des attachements incontestables au radicaux Parti. Cependant avant, il y signe avec Priscille. Maintenant Priscille signe avec Dolez. Depuis lors, Mickael s'est violemment opposé à Dolez, puis il est parti chez Montebourg, qui lui a préféré Damien Carême (maire de Grande-Synthe) pour diriger la motion départementale.

    Maintenant MM critique "les lionceaux"...et Montebourg... Implicitement...

    Le PS, vous le savez, a des difficultés d'idéologie. Pendant que les idéologues (ce n'est pas péjoratif) boudent La Rochell, le Parti revient aux Hollandais, çad aux représentants bourgeois PLUS L'APPAREIL.

    Je ne voudrais pas que le proverbe "les absents ont toujours tort" et cette tribune, ça profite aux apparatchiks.

    En effet, les apparatchiks, pour justifier leurs fonctions, ont besoin d'un drapeau pour colorer leur étendard.

    Ils déploient le seul disponible, "la rénovation".

    Tout dépend de l'acception du terme. La rénovation, ce n'est pas le combat contre les éléphants. C'est une mise en cause claire du role bourgeois dans le Parti.

    Mr le Sénateur, merci tout de même d'avoir mis les pieds dans le plat. Toutefois, je pense que Moglia se fera manger, et c'est dommage. Par manque de fond politique. Meme si l'appareil tend à le récupérer, la bourgeoisie a Lille n'a que faire de perturbateurs au PS.

    Pierre le Belge de Lille

  7. 7
    Peff dit:

    C'est sur qu'il devrait quitter le PS l'ami Mélenchon mais pour aller où ?

    >> A la LCR ? Chez les Révolutionnaires ? Ils n'ont pas du tout la même vision sur de nombreux points

    >> Au PC ? Mais le PC est mort, et je ne crois pas que la venue de Mélenchon les enchante plus que ca

    >> Rejoindre un nouveau parti de rassemblement ? A ma connaissance il n'existe pas du tout et c'est pas près de changer!

    Alors finalement M. le sénateur, restez au PS c'est encore la que vous êtes le plus utile!

    P.S. : vous pourrez trouver un vieux com'de moi-meme ya 6 mois ou plus qui vous dit exactement le contraire :"quittez le PS M. Mélenchon" MDR ;-)

  8. 8
    Peff dit:

    C'est sur qu'il devrait quitter le PS l'ami Mélenchon mais pour aller où ?

    >> A la LCR ? Chez les Révolutionnaires ? Ils n'ont pas du tout la même vision sur de nombreux points

    >> Au PC ? Mais le PC est mort, et je ne crois pas que la venue de Mélenchon les enchante plus que ca

    >> Rejoindre un nouveau parti de rassemblement ? A ma connaissance il n'existe pas du tout et c'est pas près de changer!

    Alors finalement M. le sénateur, restez au PS c'est encore la que vous êtes le plus utile!

    P.S. : vous pourrez trouver un vieux com'de moi-meme ya 6 mois ou plus qui vous dit exactement le contraire :"quittez le PS M. Mélenchon" MDR ;-)

  9. 9
    Belgo3.0 dit:

    Pardon : Mauroy parle de "notre Direction". Je confonds avec une interview (à 20Minutes) ou il parlait de "MA fédération" du Nord. Inutile de vous dire pourquoi Pargneaux a succédé à Dolez...suite à l'affaire du Non.

    le Belge

  10. 10
    Belgo3.0 dit:

    Pardon : Mauroy parle de "notre Direction". Je confonds avec une interview (à 20Minutes) ou il parlait de "MA fédération" du Nord. Inutile de vous dire pourquoi Pargneaux a succédé à Dolez...suite à l'affaire du Non.

    le Belge

  11. 11
    Anne dit:

    Même si j'aime assez l'image des poissons rouges - qui n'ont pas de mémoire, je ne trouve pas la tribune de Moglia (que j'apprécie assez par ailleurs) très passionnante, notamment les 2 derniers paragraphes me laissent totalement sur ma faim. C'est gentillet, on va dire.

    Moglia était un proche de Montebourg (juste après Mandon et l'autre député dont le nom m'échappe, c'est dire...). Et bien croyez-le, ou non, sa tribune, c'est du pur Montebourg (Montebourg d'avant ralliement). Même contenu, mêmes expressions. Bref, Moglia fait son petit Montebourg, l'année dernière déjà à Fouras, il avait joliment tenu tête au chef (sous les applaudissements, mais pas devant les caméras car c'était interdit par le chef). Il fait son jeune rugissant, à une exception près : lui fait le beau devant François Hollande (pas le chef, enfin l'ex-chef). Mais là encore, c'est pas tout à fait ça : Moglia a l'air de plutôt défendre les 35H... Or François Hollande vient de les enterrer solennellement sur l'air de...l'Internationale (on fait chanter tout ce qu'on veut au MJS : Ségolène, on t'aime ; l'Internationale ; le chant du ralliement, la Marseillaise, et bientôt, le chant du cygne...).

    Les dernières dépêches sur les propos de Rocard à La Rochelle sont totalement hallucinantes. Le PS est au fond du fond. Il a coulé, et personne n'a même pensé à le repêcher. Qu'est-ce que j'ai bien fait de rendre ma carte...

    Sinon, j'ai regardé le programme des ateliers de La Rochelle : rien sur le travail, rien sur l'éducation, rien sur la santé, rien sur la rénovation des pratiques (non, je blague), rien de rien. J'avais regardé le programme de l'univerté d'été d'Attac il y a 10 jours, inutile de vous dire que la comparaison est fatale.

    Je suis d'accord avec Manuel Valls : il faut changer le nom de ce parti. Les initiales PS, on peut garder : on l'appelera Parti Soupape. Il n'est plus rien d'autre.

    PS : Sinon, Monsieur Mélenchon, votre blog ne marche jamais. Et beaucoup s'en plaignent. Vous sortez un livre bientôt, ce serait dommage que vos lecteurs ne puissent pas s'exprimer pendant plusieurs jours...

  12. 12
    Anne dit:

    Même si j'aime assez l'image des poissons rouges - qui n'ont pas de mémoire, je ne trouve pas la tribune de Moglia (que j'apprécie assez par ailleurs) très passionnante, notamment les 2 derniers paragraphes me laissent totalement sur ma faim. C'est gentillet, on va dire.

    Moglia était un proche de Montebourg (juste après Mandon et l'autre député dont le nom m'échappe, c'est dire...). Et bien croyez-le, ou non, sa tribune, c'est du pur Montebourg (Montebourg d'avant ralliement). Même contenu, mêmes expressions. Bref, Moglia fait son petit Montebourg, l'année dernière déjà à Fouras, il avait joliment tenu tête au chef (sous les applaudissements, mais pas devant les caméras car c'était interdit par le chef). Il fait son jeune rugissant, à une exception près : lui fait le beau devant François Hollande (pas le chef, enfin l'ex-chef). Mais là encore, c'est pas tout à fait ça : Moglia a l'air de plutôt défendre les 35H... Or François Hollande vient de les enterrer solennellement sur l'air de...l'Internationale (on fait chanter tout ce qu'on veut au MJS : Ségolène, on t'aime ; l'Internationale ; le chant du ralliement, la Marseillaise, et bientôt, le chant du cygne...).

    Les dernières dépêches sur les propos de Rocard à La Rochelle sont totalement hallucinantes. Le PS est au fond du fond. Il a coulé, et personne n'a même pensé à le repêcher. Qu'est-ce que j'ai bien fait de rendre ma carte...

    Sinon, j'ai regardé le programme des ateliers de La Rochelle : rien sur le travail, rien sur l'éducation, rien sur la santé, rien sur la rénovation des pratiques (non, je blague), rien de rien. J'avais regardé le programme de l'univerté d'été d'Attac il y a 10 jours, inutile de vous dire que la comparaison est fatale.

    Je suis d'accord avec Manuel Valls : il faut changer le nom de ce parti. Les initiales PS, on peut garder : on l'appelera Parti Soupape. Il n'est plus rien d'autre.

    PS : Sinon, Monsieur Mélenchon, votre blog ne marche jamais. Et beaucoup s'en plaignent. Vous sortez un livre bientôt, ce serait dommage que vos lecteurs ne puissent pas s'exprimer pendant plusieurs jours...

  13. 13
    zab dit:

    @ Anne :

    parti soupape ou parti soupe (y'en a plus maintenant) ?

  14. 14
    zab dit:

    @ Anne :

    parti soupape ou parti soupe (y'en a plus maintenant) ?

  15. 15
    Belgo3.0 dit:

    Parti Soupape, c'est marrant et bien trouvé Anne..pas faux en effet SI ON CHERCHE A SAVOIR POURQUOI, je veux dire sociologiquement...politiquement...

    POUR CEUX QUI ONT DES DIFFICULTES A ATTEINDRE LA 2e PAGE DE COMMENTAIRES :

    (plus terre a terre mais désolé...)

    lorsque vous cliquez sur le "2" de 2e page, vous obtenez en haut du navigateur un lien du genre

    http://www.jean-luc-melenchon.fr/article/blogview/262/1/Xparent/40/

    Dans cette phrase, qui est une URL "262" peut varier et le X est en fait un "1". Je l'ai remplacé dans une vraie URL par un X pour que vous deceliez sa position.

    Pour atteindre la 2e page : Vous supprimez ce "1" (situé à la place du X, donc...) et vous tapez sur la touche Enter. Vous accédez à la 2e page, il faut descendre l'ascenseur à droite ("scroller"...)

    Bon amusement !

    Et quand vous voulez, Monsieur le Sénateur, pour que je corrige le code du blog...j'ai déjà envoyé deux mails à cet effet...

    Pierre le Belge de Lille

  16. 16
    Belgo3.0 dit:

    Parti Soupape, c'est marrant et bien trouvé Anne..pas faux en effet SI ON CHERCHE A SAVOIR POURQUOI, je veux dire sociologiquement...politiquement...

    POUR CEUX QUI ONT DES DIFFICULTES A ATTEINDRE LA 2e PAGE DE COMMENTAIRES :

    (plus terre a terre mais désolé...)

    lorsque vous cliquez sur le "2" de 2e page, vous obtenez en haut du navigateur un lien du genre

    http://www.jean-luc-melenchon.fr/article/blogview/262/1/Xparent/40/

    Dans cette phrase, qui est une URL "262" peut varier et le X est en fait un "1". Je l'ai remplacé dans une vraie URL par un X pour que vous deceliez sa position.

    Pour atteindre la 2e page : Vous supprimez ce "1" (situé à la place du X, donc...) et vous tapez sur la touche Enter. Vous accédez à la 2e page, il faut descendre l'ascenseur à droite ("scroller"...)

    Bon amusement !

    Et quand vous voulez, Monsieur le Sénateur, pour que je corrige le code du blog...j'ai déjà envoyé deux mails à cet effet...

    Pierre le Belge de Lille

  17. 17
    Denis Collin dit:

    Bon Gramsci, n'en abusons pas. Sarkozy n'a certainement pas "lu Gramsci" - comme d'ailleurs la plupart de ceux qui s'en targuent. Gramsci cherche à faire la théorie de la révolution pour l'Occident (transposer les leçons de l'expérience russe à l'Europe de l'Ouest). Je ne vois guère le rapport avec Sarkozy. Pour comprendre le Sarkozysme, mais aussi l'évolution du PS, il est préférable de lire des auteurs qui parlent de ça, comme Colin Crouch, socialiste de gauche anglais et éminent sociologue dont le livre "Post-democracy" n'a pas rencontré l'intérêt de la gauche française tombée au degré zéro de la pensée. Je traduis en ce moment les bonnes feuilles de son livre justement sur le parti politique dans la post-démocratie et les fort judicieuses analyses du "berlusconisme" dont le Sarkozysme n'est qu'une copie.

    Pour Gramsci, il faut le lire, mais en dehors de son instrumentalisation dans un débat confus. J'ai retraduit ses brèves notes sur Machiavel sur mes pages personnelles http://denis-collin.viabloga.com.

    Pour le reste, évidemment aucun désaccord avec Jean-Luc. Mais il faut s'acheminer vers le moment où on tire les conclusions pratiques de ces justes analyses.

  18. 18
    Denis Collin dit:

    Bon Gramsci, n'en abusons pas. Sarkozy n'a certainement pas "lu Gramsci" - comme d'ailleurs la plupart de ceux qui s'en targuent. Gramsci cherche à faire la théorie de la révolution pour l'Occident (transposer les leçons de l'expérience russe à l'Europe de l'Ouest). Je ne vois guère le rapport avec Sarkozy. Pour comprendre le Sarkozysme, mais aussi l'évolution du PS, il est préférable de lire des auteurs qui parlent de ça, comme Colin Crouch, socialiste de gauche anglais et éminent sociologue dont le livre "Post-democracy" n'a pas rencontré l'intérêt de la gauche française tombée au degré zéro de la pensée. Je traduis en ce moment les bonnes feuilles de son livre justement sur le parti politique dans la post-démocratie et les fort judicieuses analyses du "berlusconisme" dont le Sarkozysme n'est qu'une copie.

    Pour Gramsci, il faut le lire, mais en dehors de son instrumentalisation dans un débat confus. J'ai retraduit ses brèves notes sur Machiavel sur mes pages personnelles http://denis-collin.viabloga.com.

    Pour le reste, évidemment aucun désaccord avec Jean-Luc. Mais il faut s'acheminer vers le moment où on tire les conclusions pratiques de ces justes analyses.

  19. 19
    Lea dit:

    En ce qui concerne la visite de Nicolas Sarkozy au Medef, ça ne m'étonne pas : voilà qui ne fait que confirmer ses arrangements avec le patronat et son mépris des classes populaires. Sur La Rochelle, c'est sûr que les fragments d'interventions qui nous en parviennent sont hallucinantes, quand on voit que ceux qui auraient pu dire autre chose n'y sont pas. Hein, hein... Que la campagne pour le FMI ou la braderie de Lille soient des incontournables, d'accord, mais pour les autres "excuses" rapportées dans les journaux, elles sonnent creux. Alors il faudrait être logique jusqu'au bout et quitter le PS.

  20. 20
    Lea dit:

    En ce qui concerne la visite de Nicolas Sarkozy au Medef, ça ne m'étonne pas : voilà qui ne fait que confirmer ses arrangements avec le patronat et son mépris des classes populaires. Sur La Rochelle, c'est sûr que les fragments d'interventions qui nous en parviennent sont hallucinantes, quand on voit que ceux qui auraient pu dire autre chose n'y sont pas. Hein, hein... Que la campagne pour le FMI ou la braderie de Lille soient des incontournables, d'accord, mais pour les autres "excuses" rapportées dans les journaux, elles sonnent creux. Alors il faudrait être logique jusqu'au bout et quitter le PS.

  21. 21
    Anne dit:

    "et les fort judicieuses analyses du "berlusconisme" dont le Sarkozysme n'est qu'une copie".

    Je recommande vivement ce documentaire aussi intéressant que drôle en accès libre, sur le thème de la dérive berlusconienne (hélas pour nous, la dérive sarkozienne prend déjà le même chemin)

    http://www.dailymotion.com/relevance/search/Viva+zapatero/video/xtmnc_viva-zapatero-12_politics

    http://www.dailymotion.com/relevance/search/Viva+zapatero/video/xtn6k_viva-zapatero-22_politics

  22. 22
    Anne dit:

    "et les fort judicieuses analyses du "berlusconisme" dont le Sarkozysme n'est qu'une copie".

    Je recommande vivement ce documentaire aussi intéressant que drôle en accès libre, sur le thème de la dérive berlusconienne (hélas pour nous, la dérive sarkozienne prend déjà le même chemin)

    http://www.dailymotion.com/relevance/search/Viva+zapatero/video/xtmnc_viva-zapatero-12_politics

    http://www.dailymotion.com/relevance/search/Viva+zapatero/video/xtn6k_viva-zapatero-22_politics

  23. 23
    Vive le socialisme dit:

    LA ROCHELLE SANS les Mélenchon, les Fabius, les DSK et autres Kouch'm****s... QUEL REGAL!

    http://videos.desirsdavenir.org/index.php?groupe=4&video=572

  24. 24
    Vive le socialisme dit:

    LA ROCHELLE SANS les Mélenchon, les Fabius, les DSK et autres Kouch'm****s... QUEL REGAL!

    http://videos.desirsdavenir.org/index.php?groupe=4&video=572

  25. 25
    Humtoks dit:

    depuis le temps qu'on le dit...

    maintenant... faut partir !

    l'original est toujours préféré à la copie... c'est pour ça que le PS n'a aucune chance...

    alors un peu de cohérence ! mais ailleurs.

    parce que la cohérence avec ceux-là, ce n'est pas possible, cela ne l'a jamais été. et cela fait trop de temps que cela dure.

  26. 26
    Humtoks dit:

    depuis le temps qu'on le dit...

    maintenant... faut partir !

    l'original est toujours préféré à la copie... c'est pour ça que le PS n'a aucune chance...

    alors un peu de cohérence ! mais ailleurs.

    parce que la cohérence avec ceux-là, ce n'est pas possible, cela ne l'a jamais été. et cela fait trop de temps que cela dure.

  27. 27
    Belgo3.0 dit:

    c'est superficiel, Humtocks

  28. 28
    Belgo3.0 dit:

    c'est superficiel, Humtocks

  29. 29
    les marques dit:

    "nous devons être ceux qui refusent le désordre organisé qui justifie le pouvoir autoritaire de la droite"." julien Dray.. la rochelle...

    vieux relent de Chienlit... Nauséeux...

    même si chuis pas sur que ça tire pas plus coté pirahnas que poisson rouge...

    mais vu l'affection de certains de vos confrères pour les prédateurs...

    J'emploie le mot "confrère" volontairement, le terme de Camarade, ils l'ont renié depuis pas mal de temps...

  30. 30
    les marques dit:

    "nous devons être ceux qui refusent le désordre organisé qui justifie le pouvoir autoritaire de la droite"." julien Dray.. la rochelle...

    vieux relent de Chienlit... Nauséeux...

    même si chuis pas sur que ça tire pas plus coté pirahnas que poisson rouge...

    mais vu l'affection de certains de vos confrères pour les prédateurs...

    J'emploie le mot "confrère" volontairement, le terme de Camarade, ils l'ont renié depuis pas mal de temps...

  31. 31
    FredSud37 dit:

    L'université d'été de la LCR à Port-Leucate a réuni plus de 1.000 personnes pendant 4 jours dans une ambiance studieuse et festive. Olivier Besancenot y a tenu un meeting dont voici les principaux thèmes :

    http://www.lcr-rouge.org/imprimer.php3?id_breve=1019

    Et dire que certains préfèrent admirer Bécassine à La Rochelle...

  32. 32
    FredSud37 dit:

    L'université d'été de la LCR à Port-Leucate a réuni plus de 1.000 personnes pendant 4 jours dans une ambiance studieuse et festive. Olivier Besancenot y a tenu un meeting dont voici les principaux thèmes :

    http://www.lcr-rouge.org/imprimer.php3?id_breve=1019

    Et dire que certains préfèrent admirer Bécassine à La Rochelle...

  33. 33
    asse42 dit:

    Fredsud37 si tu penses élever le débat en insultant... Il faut dire que bizarrement l'extrême-gauche et la droite dans ce genre de critiques consternantes. Y aurait-il des alliances souterraines. Je plaisante? Non bien sûr. Tout le monde sait qui finance LO. Tout ça pour dire que la pourriture n'est pas forcément toujours du côté où l'on pense. C'est comme l'autre qui s'onstine à ressortir son post anti-bourgeois à chaque post. Il devrait aller faire sa révolution avec sa guillotine ce serait sûrement amusant. Et nouveau aussi. Bref ça vole pas haut.

    Pourtant je vais commenter ce qui fait bondir notre sénateur préféré: "Il faudrait mettre dans nos statuts l'acceptation de l'économie de marché". A prioiri il le faudra parce que certains pensent que le PS du XXI éme siécle est encore le parti de la lutte des classes, du marxisme ou de je ne sais quoi. Non cette vision c'est une vision de gauche radicale qui refuse le monde tel qu'il est.

    Pourtant je ne dis pas que ce systéme est notre rêve, mais il existe et nous devons l'accepter pour le réguler.

    Vous vous pensez qu'il faut que la gauche soit anti-marché, anti-capitaliste, d'accord mais quel systéme proposez-vous pour en sortir. Votre vision est belle mais quid concrétement? Ce qu'on vous reproche, Mr Mélenchon, à vous et vos affidés c'est que vous ne proposez rien. Quelle est votre vision d'avenir?

    Dans vos commentaires on voit une critique facile d'untel ou unetelle. Mais vous avez-vous développé une vision?

    Et puis pour vous répondre concrétement. Oui nous acceptons l'économie de marché mais oui nous ne laisserons pas celui-ci dicter sa loi sur la société. Comment?

    C'est ce que nous sommes en train de démonter sur les territoires. Et par exemple vous pourriez être fier qu'un tribunal ait dernièrement donné raison à la région Poitou-Charentes qui refuse de sponsoriser l'application du CNE dans les entreprises.

    Ca, voyez-vous, cela s'appelle avoir de la constance idéologique et faire la politique par la preuve.

    C'est ce qu'on appelle l'éthique en politique. Et cette éthique devra ensuite s'appliquer à l'intérieur du parti. Ainsi ceux qui passent leur temps à déniger ses petits camarades seront amenés à rendre des comptes. A moins qu'ils ne soient finalement que ce qu'ils dénoncent, c'est à dire des valets de la droite qui est à l'affût de ces divisions pour continuer à régner.

    Bravo Mr Mélenchon vous travaillez à la destruction du PS avec constance, c'est une qualité?, mais heureusement votre parole ne porte que sur une frange minimale de militants du niveau intellectuel du Belge et d'autres. Alors on vous laisse tranquillement dans votre coin en souhaitant qu'un jour vous auriez assez de courage pour nous dire: "Marre de cette hypocrisie, je vous quitte!". A ce moment-là Mr Mélenchon vous retrouveriez tout mon respect.

    Salutation socialo-ségolèniste.

  34. 34
    asse42 dit:

    Fredsud37 si tu penses élever le débat en insultant... Il faut dire que bizarrement l'extrême-gauche et la droite dans ce genre de critiques consternantes. Y aurait-il des alliances souterraines. Je plaisante? Non bien sûr. Tout le monde sait qui finance LO. Tout ça pour dire que la pourriture n'est pas forcément toujours du côté où l'on pense. C'est comme l'autre qui s'onstine à ressortir son post anti-bourgeois à chaque post. Il devrait aller faire sa révolution avec sa guillotine ce serait sûrement amusant. Et nouveau aussi. Bref ça vole pas haut.

    Pourtant je vais commenter ce qui fait bondir notre sénateur préféré: "Il faudrait mettre dans nos statuts l'acceptation de l'économie de marché". A prioiri il le faudra parce que certains pensent que le PS du XXI éme siécle est encore le parti de la lutte des classes, du marxisme ou de je ne sais quoi. Non cette vision c'est une vision de gauche radicale qui refuse le monde tel qu'il est.

    Pourtant je ne dis pas que ce systéme est notre rêve, mais il existe et nous devons l'accepter pour le réguler.

    Vous vous pensez qu'il faut que la gauche soit anti-marché, anti-capitaliste, d'accord mais quel systéme proposez-vous pour en sortir. Votre vision est belle mais quid concrétement? Ce qu'on vous reproche, Mr Mélenchon, à vous et vos affidés c'est que vous ne proposez rien. Quelle est votre vision d'avenir?

    Dans vos commentaires on voit une critique facile d'untel ou unetelle. Mais vous avez-vous développé une vision?

    Et puis pour vous répondre concrétement. Oui nous acceptons l'économie de marché mais oui nous ne laisserons pas celui-ci dicter sa loi sur la société. Comment?

    C'est ce que nous sommes en train de démonter sur les territoires. Et par exemple vous pourriez être fier qu'un tribunal ait dernièrement donné raison à la région Poitou-Charentes qui refuse de sponsoriser l'application du CNE dans les entreprises.

    Ca, voyez-vous, cela s'appelle avoir de la constance idéologique et faire la politique par la preuve.

    C'est ce qu'on appelle l'éthique en politique. Et cette éthique devra ensuite s'appliquer à l'intérieur du parti. Ainsi ceux qui passent leur temps à déniger ses petits camarades seront amenés à rendre des comptes. A moins qu'ils ne soient finalement que ce qu'ils dénoncent, c'est à dire des valets de la droite qui est à l'affût de ces divisions pour continuer à régner.

    Bravo Mr Mélenchon vous travaillez à la destruction du PS avec constance, c'est une qualité?, mais heureusement votre parole ne porte que sur une frange minimale de militants du niveau intellectuel du Belge et d'autres. Alors on vous laisse tranquillement dans votre coin en souhaitant qu'un jour vous auriez assez de courage pour nous dire: "Marre de cette hypocrisie, je vous quitte!". A ce moment-là Mr Mélenchon vous retrouveriez tout mon respect.

    Salutation socialo-ségolèniste.

  35. 35
    Anti-cons/Hugo dit:

    @asse42,

    Avec l?exemple de la « Taxe Tobin », voir le lien ci-dessous (*), on sait à quoi s?en tenir avec les adeptes du "GGggrand SOOoiiiirrr" comme la LCR et LO.

    (*)"Taxe de Tobin : le coup de poignard dans le dos?" : http://lipietz.net/spip.php?article217

    @+

  36. 36
    Anti-cons/Hugo dit:

    @asse42,

    Avec l?exemple de la « Taxe Tobin », voir le lien ci-dessous (*), on sait à quoi s?en tenir avec les adeptes du "GGggrand SOOoiiiirrr" comme la LCR et LO.

    (*)"Taxe de Tobin : le coup de poignard dans le dos?" : http://lipietz.net/spip.php?article217

    @+

  37. 37
    Anti-cons/HUGO dit:

    ?il faut lire aussi l?article/témoignage d?André Monjardet (*), ancien responsable d?ATTAC France (déjà en septembre 2003 !?) sur le sabotage et travail de taupes de la LCR et du PCF du « mouv? d?éducation populaire » d?ATTAC :

    http://endehors.org/news/les-derives-d-attac-nikonoff-sous-marin-du-pcf-fait-surface

    - (*) : le site d?André Monjardet : http://perso.orange.fr/monjardet/

    @+

  38. 38
    Anti-cons/HUGO dit:

    ?il faut lire aussi l?article/témoignage d?André Monjardet (*), ancien responsable d?ATTAC France (déjà en septembre 2003 !?) sur le sabotage et travail de taupes de la LCR et du PCF du « mouv? d?éducation populaire » d?ATTAC :

    http://endehors.org/news/les-derives-d-attac-nikonoff-sous-marin-du-pcf-fait-surface

    - (*) : le site d?André Monjardet : http://perso.orange.fr/monjardet/

    @+

  39. 39
    dapoya dit:

    c'est ça assefourtytwo,le ps, aime le ou quitte le!

  40. 40
    dapoya dit:

    c'est ça assefourtytwo,le ps, aime le ou quitte le!

  41. 41
    Belgo3.0 dit:

    Un peu d'humour...et d'allusions, pour vous remonter le moral surtout, Camarades.

    Asse42 est pas content parce que je suis allé l'attaquer politiquement sur le site blog "Desirs d'Avenir Moselle".

    Je vous rappelle ce texte de Jean-Luc Mélenchon : "depuis la campagne d'adhésion, on voit d'étranges zèbres au PS, dont un qui m'a pris par le col... il faut dire qu'ils ne sont pas formés..(je cite de mémoire).".

    Il y a aussi ce texte de Jesus-Christ "pardonnez leur car ils ne savent pas ce qu'ils font" :-)) et ce dicton du Belge : "qui botte le Royaliste grave des Z sur le Sarkozyste".

    Revenons au concours...: (avec tout mon respect...mais on sait qu'un ami dit ce qu'il pense). Je me souviens de certain Sénateur PS de l'Essonne qui a combattu l'"Ordre Juste" mais défendu le Royalisme... Je pardonne car moi meme j'ai voté Royal... et puis je crois savoir quels canaux Mennucci a invoqués pour demander l'aide de Jean-Luc Mélenchon. Je ne peux pas jeter la pierre. Cependant j'en tire des leçons concernant les réseaux de la laicité...et j'en conclus qu'ils provoquent un peu l'oubli :-). Etrange bocal politique que la laïcité...il faudrait un peu d'eau claire, je vous le dis...

    Moralité : la bourgeoisie c'est nous obliger à voter contre nos intérets...sous une apparence de démocratie.

    Heureusement, on garde notre humour et notre détachement...

    Le Belge

  42. 42
    Belgo3.0 dit:

    Un peu d'humour...et d'allusions, pour vous remonter le moral surtout, Camarades.

    Asse42 est pas content parce que je suis allé l'attaquer politiquement sur le site blog "Desirs d'Avenir Moselle".

    Je vous rappelle ce texte de Jean-Luc Mélenchon : "depuis la campagne d'adhésion, on voit d'étranges zèbres au PS, dont un qui m'a pris par le col... il faut dire qu'ils ne sont pas formés..(je cite de mémoire).".

    Il y a aussi ce texte de Jesus-Christ "pardonnez leur car ils ne savent pas ce qu'ils font" :-)) et ce dicton du Belge : "qui botte le Royaliste grave des Z sur le Sarkozyste".

    Revenons au concours...: (avec tout mon respect...mais on sait qu'un ami dit ce qu'il pense). Je me souviens de certain Sénateur PS de l'Essonne qui a combattu l'"Ordre Juste" mais défendu le Royalisme... Je pardonne car moi meme j'ai voté Royal... et puis je crois savoir quels canaux Mennucci a invoqués pour demander l'aide de Jean-Luc Mélenchon. Je ne peux pas jeter la pierre. Cependant j'en tire des leçons concernant les réseaux de la laicité...et j'en conclus qu'ils provoquent un peu l'oubli :-). Etrange bocal politique que la laïcité...il faudrait un peu d'eau claire, je vous le dis...

    Moralité : la bourgeoisie c'est nous obliger à voter contre nos intérets...sous une apparence de démocratie.

    Heureusement, on garde notre humour et notre détachement...

    Le Belge

  43. 43
    Anne dit:

    Bah, pendant que Delanoë communiquait en faisant applaudir Pascal Lamy, évoquant "l'âme de la France", parlant de la grande menace du terrorisme international, inviquant la nécessaire réforme des retraite, heureusement Eric Dupin, Gérard Filoche et Adeline Hazan, eux, pensaient :

    Le PS qui défend mal les idées de gauche

    Des socialistes ont reproché aujourd'hui à leur parti d'être à l'origine du sentiment de "droitisation de la société" en "n'ayant pas su trouver les réponses satisfaisantes au projet structuré de la droite", voire en s'étant lui-même "droitisé".

    Devant plusieurs centaines de militants réunis dans le cadre de l'Université d'été de la Rochelle, le journaliste Eric Dupin, invité comme "grand témoin", a regretté que la gauche ait "oublié la bataille des idées" pour "céder aux facilités de la communication". "Entre le PS des années 70 et celui d'aujourd'hui, la droitisation est assez nette", a-t-il dit.

    Pour Adeline Hazan, secrétaire nationale et députée européenne, "ce serait une illusion de penser que les valeurs de gauche ne sont plus les bonnes". "Mais si les gens pensent que la société s'est droitisée, c'est qu'on ne défend pas nos valeurs --telles les 35 heures-- et donc les gens n'y croient plus".

    Gérard Filoche (gauche du parti) a été ovationné quand il a lancé à propos du "travailler plus pour gagner plus" de Nicolas Sarkozy: "mais pourquoi on ne lui rentre pas dedans sur un tel mensonge? Pas un salarié n'a la liberté de déterminer son salaire!".

    (Avec AFP).

  44. 44
    Anne dit:

    Bah, pendant que Delanoë communiquait en faisant applaudir Pascal Lamy, évoquant "l'âme de la France", parlant de la grande menace du terrorisme international, inviquant la nécessaire réforme des retraite, heureusement Eric Dupin, Gérard Filoche et Adeline Hazan, eux, pensaient :

    Le PS qui défend mal les idées de gauche

    Des socialistes ont reproché aujourd'hui à leur parti d'être à l'origine du sentiment de "droitisation de la société" en "n'ayant pas su trouver les réponses satisfaisantes au projet structuré de la droite", voire en s'étant lui-même "droitisé".

    Devant plusieurs centaines de militants réunis dans le cadre de l'Université d'été de la Rochelle, le journaliste Eric Dupin, invité comme "grand témoin", a regretté que la gauche ait "oublié la bataille des idées" pour "céder aux facilités de la communication". "Entre le PS des années 70 et celui d'aujourd'hui, la droitisation est assez nette", a-t-il dit.

    Pour Adeline Hazan, secrétaire nationale et députée européenne, "ce serait une illusion de penser que les valeurs de gauche ne sont plus les bonnes". "Mais si les gens pensent que la société s'est droitisée, c'est qu'on ne défend pas nos valeurs --telles les 35 heures-- et donc les gens n'y croient plus".

    Gérard Filoche (gauche du parti) a été ovationné quand il a lancé à propos du "travailler plus pour gagner plus" de Nicolas Sarkozy: "mais pourquoi on ne lui rentre pas dedans sur un tel mensonge? Pas un salarié n'a la liberté de déterminer son salaire!".

    (Avec AFP).

  45. 45
    kalmos dit:

    que faites-vous encore au PS?

  46. 46
    kalmos dit:

    que faites-vous encore au PS?

  47. 47
    asse42 dit:

    Le Belge j'ai plutôt apprécié ton dernier post même si ta philosôphie... Mais je ne srains pas le débat quand il sort du caniveau autrement ça ne m'intéresse pas.

    Anne pose une vérité evidente le PS n'est plus le même que celui des années 70. En tout cas on s'y emploie Anne car bien sûr il reste encore trop de vieilles antiennes comme dogmes. Quelles sont les valeurs de la gauche? Quelle est son idéal? Il me semble que si nous répondions tous les deux à ces questions on aurait à peu prés les mêmes: Humanisme, solidarité, respect de l'environnement, services publics, etc... Mais nous pensons qu'il ne faut pas que nos valeurs "collectivistes" empêchent l'être humain d'évoluer suivant sa volonté. Cette valeur est explicitement exprimée par Jaurés dans sa définition du socialisme du XX éme siécle. C'est à dire qu'il faut tout faire pour permettre à l'individu de réussir sa vie. Il faut permettre la libéralisation de l'individu, c'est ce que j'entends par libéralisme de gauche. Créer les conditions matérielles permettant à tous, malgrè leurs conditions de départ (ouvrier ou bourgeois par exemple), de réussir leur vie, d'accéder au niveau de développement qu'il souhaite. C'est cela notre libéralisme à nous. C'est rendre la liberté à l'humain.

    Mais dans le même temps nous instaurons un état d'esprit collectif de la société puisque les individus arriveront à s'épanouir plus facilement. Ainsi les bienfaits de la mise en commun des moyens de réalisation personnelle (éducation,formation, accompagnement au démarrage des entreprises) seront mieux acceptés puisque plus efficaces.

    C'est notre vision et notre volonté. Ce n'est pas de droite si vous savez lire en dehors des préjugés, mais une vision claire et moderne sur ce qu'est devenu notre monde en 2007.

    Merci Anne de bien préciser l'écart qui nous sépare entre nos deux visions: 30 ans.

    Salutation socialo-ségolèniste

  48. 48
    asse42 dit:

    Le Belge j'ai plutôt apprécié ton dernier post même si ta philosôphie... Mais je ne srains pas le débat quand il sort du caniveau autrement ça ne m'intéresse pas.

    Anne pose une vérité evidente le PS n'est plus le même que celui des années 70. En tout cas on s'y emploie Anne car bien sûr il reste encore trop de vieilles antiennes comme dogmes. Quelles sont les valeurs de la gauche? Quelle est son idéal? Il me semble que si nous répondions tous les deux à ces questions on aurait à peu prés les mêmes: Humanisme, solidarité, respect de l'environnement, services publics, etc... Mais nous pensons qu'il ne faut pas que nos valeurs "collectivistes" empêchent l'être humain d'évoluer suivant sa volonté. Cette valeur est explicitement exprimée par Jaurés dans sa définition du socialisme du XX éme siécle. C'est à dire qu'il faut tout faire pour permettre à l'individu de réussir sa vie. Il faut permettre la libéralisation de l'individu, c'est ce que j'entends par libéralisme de gauche. Créer les conditions matérielles permettant à tous, malgrè leurs conditions de départ (ouvrier ou bourgeois par exemple), de réussir leur vie, d'accéder au niveau de développement qu'il souhaite. C'est cela notre libéralisme à nous. C'est rendre la liberté à l'humain.

    Mais dans le même temps nous instaurons un état d'esprit collectif de la société puisque les individus arriveront à s'épanouir plus facilement. Ainsi les bienfaits de la mise en commun des moyens de réalisation personnelle (éducation,formation, accompagnement au démarrage des entreprises) seront mieux acceptés puisque plus efficaces.

    C'est notre vision et notre volonté. Ce n'est pas de droite si vous savez lire en dehors des préjugés, mais une vision claire et moderne sur ce qu'est devenu notre monde en 2007.

    Merci Anne de bien préciser l'écart qui nous sépare entre nos deux visions: 30 ans.

    Salutation socialo-ségolèniste

  49. 49
    la fritte dit:

    le "belge" et "Anne", deux couillons qui n'ont rien à voir avec le PS; juste deux pauvres brèles solitaires...

  50. 50
    la fritte dit:

    le "belge" et "Anne", deux couillons qui n'ont rien à voir avec le PS; juste deux pauvres brèles solitaires...

Pages : [1] 2 3 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive