25avr 07

Attention ! Camarades, vous jouez avec le feu. Quoi ? Des ministres UDF ? Oh j’ai bien entendu la nuance ! Il y a une condition: il y aura des ministres UDF si Bayrou est d’accord avec le pacte présidentiel. Mais je ne suis pas tombé de la dernière pluie. Je comprends que l’alliance est proposée. Si elle ne se fait pas, « on » pourra dire « c’est de leur faute ». Bref, on rejoue le coup de la mise au pied du mur des dirigeants sectaires pour en appeler à la base unitaire. C’est ce que le PS a fait au PC dans les années soixante dix quand les dirigeants communistes ont rejeté l’union de la gauche. Mais la différence est de taille : nous socialistes voulions réellement l’union, nous en avions débattu, oh, combien ! Là ce n’est pas le cas. C’est le contraire ! Nous avons tous, tout le temps depuis 1972, répété sur tous les tons que nous ne voulions pas de cette alliance. Et la semaine dernière nous expliquions encore tous sur tous les tons que « Bayrou c’est la droite ! » François Hollande l’a dit dans ces termes, aussi crument. On m’a même chargé d’une cellule d’argumentation sur ce sujet avec les sénateurs socialistes ! Nous avons donc édité un document fait de fiches thématiques: 50 pages ! C’était un leurre ? Un rideau de fumée ? Vous me manipuliez ? Vous voulez dire maintenant : « tout ce qu’écrivait le groupe Riposte de Mélenchon n’engageait que lui et ceux qui ont travaillé avec lui » ? Tout ce qu’ont dit et répété sur ce sujet tous les camarades dans les meetings n’engageait qu’eux ? Quelle misère !



Je vois bien comment d’heures en heures nous sommes mis devant le fait accompli en nous instillant à dose homéopathique le changement d’alliance. Hier matin c’était dit déjà à la réunion des sénateurs et des députés. C’est si incroyable que plus d’un m’ont dit ne pas avoir entendu quand elle a déclaré, sur le mode de l’évidence, après avoir relu sa déclaration de la veille à propos de Bayrou: « on a toujours fait comme ça et notamment François Mitterrand : ceux qui votent avec nous font partie de la majorité présidentielle ». A l’heure du bureau national la consigne est passée de ne pas donner d’importance au sujet qui n’en aurait pas. Il fallait donc en rester à d’autres thèmes. Drôle de bureau où l’on parle de tout sauf de ce qui est dans toutes les têtes et médias et où de toute façon on ne décide rien. Belle arnaque car le soir même à Montpellier, je ne sais quel état major secret a, lui, bel et bien décidé de passer une étape de plus en public. Deuxiéme phase : cette fois-ci, il s’agit d’un groupe de travail à former avec l’UDF et de ministres UDF dans le gouvernement de la nouvelle majorité. Enfin, aux journalistes sur place, après le meeting, en libre propos, si j’en crois ce que l’une d’entre elle m’a répété, le complément a été donné: « le pacte n’est pas intangible, on peut le discuter ». Quelle journée de dupes! Je n’arrive pas à le croire. Sans doute parce que je ne veux pas le croire. N’empêche : quel incroyable contresens. Car à cette heure, le centre n’existe pas en tant qu’entité politique au niveau imposant du vote pour François Bayrou. Pour l’instant il y a un résultat électoral de François Bayrou. Aujourd’hui, le lien du candidat de l’UDF avec ces électeurs est encore très personnel, contextuel et conjoncturel. La composition politique de son électorat est très contradictoire. Sauf erreur de traitement de notre part, il est instable et c’est un atout pour nous. C’est l’objectif de François Bayrou de fondre tout ceci et de l’homogénéiser dans la durée. Nous sommes en train de l’y aider. Les propositions d’alliance présentées donnent un périmètre et une cohérence à un ensemble qui n’en a pas. Cette gymnastique hasardeuse aura bientôt un prix. Croit-on mobiliser les électeurs de gauche du premier tour de cette façon ? A-t-on oublié ceux qui ont voté Royal en venant de l’autre gauche, communistes (voyez les cartons pleins de Ségolène Royal dans les communes communistes), altermondialistes ou trotskistes, au nom du fameux vote utile ? Pense-t-on les mobiliser avec cette perspective d’avoir des ministres UDF au bout du bulletin de vote ? A quel niveau de diabolisation du vote Sarkozy faudra-il monter pour faire avaler ce tour de passe passe ? Et aussi croit-on que les neuf points de l’autre gauche nous sont acquis quoi qu’il arrive et quoique l’on dise et fasse ? A-t-on pris des assurances du côté de Besancenot, de Buffet et de Laguiller pour qu’ils maintiennent leur consigne de vote et se mobilisent pour faire voter Ségolène Royal même avec ses nouveaux bagages accompagnés de l’UDF ?

Et maintenant il nous reste un espoir de ne pas devoir subir cette luxation politique. Et mille diables, c’est de Bayrou qu’il faut l’attendre. Il dira qu’il n’en veut pas de cette alliance. Ouf ! Merci monsieur Bayrou. Dites non et qu’on parle d’autres choses que de vous pendant ces quinze jours ! Qu’on parle à quelqu’un d’autre qu’à vous. Par exemple aux électeurs venus de gauche qui ont voté pour vous pensant que vous seriez le vote utile pour battre Sarkozy. Ou bien à ceux que vous avez convaincu qu’il fallait se confronter au projet de Nicolas Sarkozy. Et ainsi de suite. Bref on pourrait un peu parler au peuple car c’est lui qui va faire la décision et il le fera sur la base de ses intérêts et pas sur des histoires de coalition chèvre chou. Il le fera a partir de sa compréhension de ce qui est bon pour le pays et pas de ce qui est supposé performant électoralement ! Le temps des cheptels électoraux est révolu ! Allez, zou, camarades s’il vous plait passez à autre chose.


Aucun commentaire à “Luxation politique”

Pages : [1] 2 3 4 »

  1. 1
    Jonathan_G dit:

    M. Mélenchon,

    de grâce, arrêtez avec vos grandes leçons ! Vous savez combien aurait fait le PS si nous vous avions écouté, si Laurent Fabius avait été candidat ? 15% et encore, je suis très large ! Votre ligne politique est morte M. Mélenchon. S. Royal est très claire, elle entre dans une discussion avec l'UDF et met avant tout F. Bayrou devant ses responsabilités. En fonction de ce qu'il dira, il se décrédibilisera ou pas !

    Ensuite, sur l'électorat "centriste", je suis relativement d'accord avec vous mais de grâce arrêtez de nous faire du mal, à nous socialistes, pendant cette campagne ! Bougez-vous, allez sur le terrain !

  2. 2
    al dit:

    Sans les voix centristes le PS ne peut pas gagner... mais avec Bayrou le PS n'est plus du tout socialiste !

    cornélien...

  3. 3
    Jean dit:

    Je vois que d'affliger 5 ans de Sarko à la population ne te géne pas outre mesure. Tu t'en fous peut-être parceque cela ne changera vraiment ton mode de vie de député et de permanent de partie contrairement à une partie non négligeable des français.

    1972 que tu évoques c'est de la préhistoire pour une grande majorité des électeurs qui attendent le changement en banlieux où ailleurs. La vie a changé et les français aussi. Si le PS ne change pas, on peut partir pour 10 ans de Sarko et moi je ne signes pas pour cela.

    Tu peux peut-être avoir des états d'ame moi je n'en ai aucun. Il est toujours possible de faire des alliances sans perdre son ame quand c'est pour le bien commun. Notion que tu évacues certainement un peu vite.

  4. 4
    Alain dit:

    Salut Jean-Luc,

    Maigre consolation, d'après la dépêche AFP que j'ai sous les yeux, Ségolène a également fait applaudir Arlette à ce même meeting...

    La perspective de ministres UDF ne me réjouit pas du tout du tout et je comprends fort bien ta colère.

    Il faudrait pouvoir faire la part de la tactique et du réel désir de cette alliance.

    Cependant mon problème majeur du moment reste de battre Sarko s'il faut en passer par là je n'ai pas d'état d'âme.

    Nous reparlerons des futurs combats à mener une fois la victoire acquise, et je vois bien celui sur l'Europe revenir au galop.

  5. 5
    Novice dit:

    Bravo Jean Luc!

    La Droite c'est les méchants et la Gauche les Gentils.

    Bayrou est à droite donc méchant

    C'est marrant à l'UMP ils disent exactement le contraire

    Alors plus on est à gauche plus on est gentil ?

    SI LE CENTRE N'EXISTE PAS

    POURQUOI UNE TELLE OBSESSION DE TA PART DEPUIS DEUX SEMAINES CONTRE FRANCOIS BAYROU ?

  6. 6
    kalmos dit:

    Je suis au PS et je suis en total désaccord avec ce post.

    Lord du congrès du Mans, Le PS a joué une fois de plus la « synthèse » de facade sur des idées inconciliables, et n?a pas saisi l?occasion d?enfin se moderniser. Cela a eu un prix : une bonne partie de ses électeurs est passée avec armes et bagages chez Bayrou, lassée de voir le PS faire des clins d?oeils à l?extrême gauche, et elle a ainsi perdu l?occasion de faire jeu égal avec Sarkozy au premier tour.

    Il est grand temps de réformer le PS pour en faire un parti social-démocrate et réformiste. C'est la condition de victoire pour cette élection et pour les suivantes, et donc la seule réponse à la droite dure de Sarkozy.

    Enfin, on commence à voir le bilan de la "victoire" du 29 mai sur le TCE.

    Les derniers signaux venus de Angela Merkel et de Tony Blair sur le prochaine renégociation du traité européen n'indiquent rien de bon relativement aux promesses des leaders nonistes de gauche et des espoirs du fameux plan B.

  7. 7
    anto77 dit:

    Jean-Luc,

    Il y a le feu:

    extr. gauche: 9% Ségo: 25%

    TOTAL = 34 % !

    Alors on fait quoi ?

  8. 8
    Emmanuel Lyasse dit:

    Et voilà déjà le surlendemain qui déchante !

    Je vous préfère comme ça.

  9. 9
    Sam dit:

    Marre de lire n'importe quoi. Segolene ne gagnera pas. 25% + 10% (au max du max) du vote Bayrou + 8% de la gauche =... 43% ! En rattissant extrement large!

    C'est mort et puis c'est tout.

    Melenchon ta strategie est quelque peu cousue de fil blanc, bien que de bonne guerre. Tu appelles a voter Sego, tu la soutiens puis quand elle, O surprise, lorgne du cote de la droite (Bayrou est de droite mes amis, et oui!), tu nous la joues offusque et scandalise... Histoire d'enfin t'ouvrir un boulevard a gauche. Encore une fois c'est de bonne guerre et me meme heureux, mais le procede est grossier... Que t'est-il arrive entre avril 2005 et dimanche dernier?

    Enfin, bon courage pour les luttes a venir.

  10. 10
    Tiago_Ja?me dit:

    J'allais me coucher tranquille t je passe sur le bloc de Mélenchon pour voir...

    Boom patatras...alors que je venais d'écouter Chevènement sur i télé ou l'on ne parlait que d'une discussion publique.

    Il faut combattre pied à pied pour convaincre des électeurs qui ont voté Sarko ou Bayrou de voter Ségolène Royal le 6 mai. l'achat vente de groupes d'électeurs est un non sens démocratique.

    que chacun soit convaincu en son âme et conscience que c'est impossible de se farcir Sako pendant 5 ans et que chacun rayomme autour de lui pour convaincre.

    Je vais dormir en espérant que Jean Lucdramatise un peu,..voire beaucoup.

    Je n'ai rien contre le fait que Bayrou appelle à voter Ségolène Royal au second tour. De là à être ministre,je ne vois pas le rapport. Quant aux législatives c'est une autre paire de manches.On ne peut d'ailleurs écarter qu'il puisse y a voir des accords entre le ps, des partis de gauche et le nouveau parti désird'avenir ou le possible nouveau parti du candidat bayrou....mais pour l'instant occupons nous de convaincre de voter Ségo et le pacte présidentiel.

    A gauche toute!

  11. 11
    yann2 dit:

    Arf

    Ségo présidente avec Bayrou 1er ministre...

    Ca c'est de l'accord pour préparer le second tour...

    Je préfère encore avoir tort avec Besancenot que raison avec Royal...

  12. 12
    Tim dit:

    Tout à fait d'accord avec votre analyse, cher Jean-Luc, même si d'une façon générale je ne suis pas de la même sensibilité que vous au sein du PS. Je suis un nouvel adhérent de 2006. J'ai soutenu DSK lors de la primaire. Et, mea culpa que j'assume parfaitement, j'ai fini par me décider ce WE à un vote Bayrou. Pas un vote d'adhésion, mais un simple vote de calcul et de protestation. A l'analyse des derniers sondages, il était acquis en effet que ni Bayrou ni Le Pen n'atteindraient le 2d tour. J'ai donc tout à la fois voulu marquer mon désaccord personnel avec bon nombre de points de la candidature et de la méthode Ségolène, effectuer un vote purement anti-sarkozy même si je savais à ce moment que Bayrou ne pourrait le battre puisqu'il n'atteindrait pas le 2d tour, et marquer aussi ma désapprobation sur la façon dont Ségolène écarte sogneusement les courants de ses 2 ex-rivaux dans cette campagne.

    Bayrou n'a effectivement pas pour l'instant la maîtrise des voix très hétérogènes dont il a bénéficié. S'il est indéniable que le noeud de cette élection se joue cette année du coté du centre-gauche et de la sociale-démocratie, je pense que cet appel à bayrou, qui n'en demandait pas tant, est une monumentale erreur. En prenant soin de rassembler et de faire réellement adhérer à sa candidature toutes les tendances du PS, et en acceptant, compte-tenu des orientations exprimées par le vote, de s'appuyer plus particulièrement sur l'aile sociale-démocrate du PS incarnée par DSK (qui, malgré toutes les sollicitations indécentes, est remarquablement resté loyal durant cette campagne), quitte s'il le fallait à aller jusqu'à annoncer des à présent un "ticket" candidate-1er ministrable, je crois vraiment qu'il aurait été possible de polariser suffisamment pour ce 2d tour autour du PS, et de ramener vers le vote Ségolène un très grand nombre des votants Bayrou.

    Malheureusement, il semble qu'accepter de jouer collectif au sein du PS et de partager quelque peu les feux de la scène et d'un hypothétique pouvoir soit vraiment trop demander à notre candidate et à notre direction ! Ceux-ci préfèrent apparemment prendre le risque d'un improbable rapprochement avec un parti dont tous les cadres sont clairement des hommes pour l'instant de droite, plutôt que de faire la moindre concession sur leur leadership à la tête du PS ! Tout ceci me désespère. Le PS est un grand parti, doté d'un réservoir énorme d'hommes et de femmes capables d'assumer de très hautes responsabilité. Pourtant cette élection est de toute évidence en train de se perdre, faute de cohérence dans la démarche de notre candidate, et de capacité suffisante à créer de la confiance et de l'adhésion sur sa candidature, et en conséquence, de la confiance dans son éventuelle future présidence (sur quel ligne ? avec quels hommes et femmes, avec quelles compétences ? Avec quelles convictions et quelles sensibilités politiques ?). La prédominance d'une com outrancière a pris le pas sur la clarté d'une ligne polique qui, si elle avait été suffisamment claire et fédératrice tout en étant ouverte, et positionnée au centre de gravité actuel (aile PS/social-dém) d'une possible majorité actuelle d'électeur de gauche et centre-gauche, aurait tout à fait pu permettre de placer en orbite présidentielle le PS dans cette élection face à Sarkozy, tout en ne laissant pas suffisamment d'oxygène à Bayrou pour réussir son envolée.

  13. 13
    Krestev dit:

    Je suis de droite, mais j'aime bien Mélenchon, car il me semble authentique, il n'a aucune volonté de mentir. Et franchement, je trouve que ce qu'il dit n'est pas idiot. Si le PS s'allie à Bayrou, alors un jour ou l'autre Baryou tuera le PS. Rappelons que sans le "vote utile à gauche", Royal serait aujourd'hui à la hauteur de Bayrou, pas plus. En 2012, Bayrou risque donc bien d'être devant le PS, car le "vote utile à gauche pour éviter Le Pen" n'aura plus aucun sens.

    Pour 2007, de toutes façons, c'est perdu, avec ou sans l'appel à Bayrou, donc il vaut mieux que la gauche travaille sur ses valeurs plutôt que de s'allier à l'adversaire.

    Et Mélenchon a raison... que dirait Besancenot et les autres ?

  14. 14
    Romulus dit:

    On ne gagne ou ne perd pas une élection par addition des voix du premier tour c'est complétement ridicule, un sondage SOFRES donne 51/49 hier et je suis sur que rien n'est joué..

    J'aime bien Jean Luc Mélenchon mais ne peut il pas se taire encore 10 jours ? Ségolène Royal a été désignée par la grande majorité des militants. J'ai voté pour Fabius mais à partir du moment ou elle a été choisie démocratiquement je me suis battu à ses cotés et je continuerai de la faire jusqu'au bout.C'est elle qui est candidate, laissez la faire ses choix comme elle l'entend.

    Une fois l'élection passée si elle gagne ou si elle perd on pourra faire les commentaires acerbes ou élogieux. Mais par pitié pour l'instant gardons notre unité derrière LA CANDIDATE DU PARTI SOCIALISTE.

  15. 15
    Jacques dit:

    Jean Luc c'est une personne de droite qui vient t'approuver ici, c'est un comble (le message avant le mien : Krestev). Calme toi et attend comme le dit une autre personne (Romulus), attends 10 jours et après tu pourras t'exprimer et je t'approuverai sans doute mais pour l'instant alors que tout est possible ne casse pas l'élan qui est en route.

    Pour l'instant seule la victoire compte.

  16. 16
    Bertrand dit:

    Jean-Luc,

    que ce soit clair dès le début, j'ai voté et milité pour Bayrou, parce que je crois à son projet plus qu'en celui porté par Ségolène Royal. C'est la première fois en 20 ans que je vote "à droite" comme dit Hollande, même si je n'ai absolument pas eu le sentiment de voter à droite. Ceci dit, non seulement je vous comprend, mais je rejoins votre analyse.

    Le PS, de synthèse en synthèse, depuis 10 ans a été incapable de se réformer. Le PS n'est ni à gauche, ni social-démocrate, il n'est...nulle part. La candidature de SR est symptomatique de cet état de fait. Je fais partie des gens qui l'ont vu arriver avec une certaine sympathie, puis j'ai essayé de la situer sur l'échiquier politique, et je n'y arrive toujours pas ! Je situe Sarkozy, je situe Bayrou, je situe DSK, je situe Fabius ou vous même, mais Royal reste pour moi un OVNI politique. C'est aussi cela qui a motivé mon vote Bayrou, et sans doute ne suis-je pas le seul.

    Je voterai Royal le 22. Non par adhésion, mais parce qu'il faut bien voter, et je préfère choisir la moins pire. C'est une motivation a minima, je vous l'accorde, mais qu'importe. Je voterai Royal, en ayant mal au bide d'avoir été insulté depuis trois mois par ce PS qui vient désormais faire la danse du ventre pour avoir ma voix. Je le ferai après avoir été traité de "benêt", de balladurien, de traitre, d'opportuniste sans programme, etc... Je voterai Royal avec la même motivation que les électeurs de Besancenot ou de Buffet. Paradoxe étrange. Elle aura donc ma voix, mais par pitié, qu'elle ne considère pas pour autant qu'elle a mon appui.

  17. 17
    Belgo2.0 dit:

    Monsieur le Sénateur,

    cher Camarade,

    je voudrais vous demander POURQUOI vous avez soutenu Royal, alors que nous les socialistes dénoncions sa proximité avec la démocratie chrétienne.

    Je pense que vous avez cédé à vos amitiés dans la laicité (càd dans la franc-maçonnerie), notamment à Mennucci ou à Bianco.

    Ca doit cesser ! La maçonnerie ne joue plus son rôle d'organisation, comme les syndicats ou le PS lui meme.

    La question est donc de savoir s'il y a un avenir pour le socialisme, en-dehors de vos censures, et des manoeuvres "amicales" d'appareil.

    Je vous prie donc de hiérarchiser clairement et publiquement vos priorités politiques, càd vos liens.

    Les militants perdront moins d'énergie à des FUTILITES.

    Pierre le Belge de Lille

  18. 18
    kitetkat dit:

    Je comptais voter Ségo au second tour.Je n'en suis aujourd'hui plus si sûr.

    Les nouvelles tractations et la main tendue vers BAYROU et d'éventuels ministre vont m'en dissuader.

    La gauche se perd....et dérive allègrement vers la droite !

    MERCI MR MELANCHON pour ce moment de vérité

  19. 19
    JPR dit:

    Bravo M. Mélenchon,

    Vous êtes quand même bien meilleur quand vous laissez parler votre tripe de gauche que quand vous vous livrez au laborieux exercice de justifier l'injustifiable en cherchant à la candidate du PS de supposées vertus de gauche?

    Mais tardive lucidité concernant votre parti et son actuelle stratégie: sa social-démocratisation eurolibérale est bien plus avancée encore que ce que vous dénonciez. Il ne reste qu'un espoir: que cette démarche le conduise aussi vite que possible à l'autodestruction.

    En attendant, j'avalerai ma couleuvre en votant contre Sarko le 6 mai.

    Quel déni de démocratie d'avoir à choisir entre la peur et le dégoût !

  20. 20
    J?r?me dit:

    Excellent constat du Sénateur... Et bravo à Ségolène d'avoir préparé les conditions d'une explosion du PS.

    Grâce au big bang qui s'annonce, la gauche respectable et responsable aura une perspective politique concrète et opérationnelle. Enfin !

    Quant à l'autre gauche, rien ne l'empêchera de continuer à se bercer de ses mensonges, de son mépris, de son aveuglement et de se vautrer dans la plus grandiose escroquerie intellectuelle. Bon vent à elle.

    Pour soigner une luxation (fut-elle politique), il faut la "réduire".

    Excellent titre donc de Monsieur Mélenchon puisque la gauche est triplement réduite :

    - réduite quant à son poids électoral (36 % en tout) ;

    - réduite à trahir sa gauche...

    - reduite à perdre...

    Au moins c'est clair. Youpi.

  21. 21
    natleval dit:

    Je suis d'accord avec JL Mélenchon et Tim. Si Ségolène fait un tournant à droite, la cause est absolument perdue. Alors qu'une politique consistante de gauche aurait des chances de gagner une majorité.

    Là on est fichu alors que Sarkozy comme il le dit lui-même par sa propre personne fait sa propre contre publicité. Il suffit d'aller voir comment il a été draguer Bush, comme il veut liquider l'Europe avec un retour au nationalisme et au protectionisme à la Le Pen, comment ses propos racistes et sa politique toute répressive lui ont aliéné une majorité des jeunes et des gens qui croient aux valeurs démocratiques et aux libertés. Quels français seraient prêts à s'engager dans une guerre de civilisations et une défense des valeurs chrétiennes à la Bush? Qui souhaite envoyer nos jeunes se faire tuer dans la prochaine expédition néocoloniale ou rejoindre renforcer la catastrophe qu'est l'intervention US en Irak?

    Certes il fait plein de pirouettes pour éviter de parler de cela mais les faits sont là. Malheureusement Royal elle aussi est complice de ce silence sur la politique internationale alors que ce serait un boulevard pour elle et lui éviterait de faire des contorsions pour gagner des gens de droite?

  22. 22
    louis dit:

    Tout à fait d'accord avec M.Mélenchon

    Je voulais voter Besancenot au premier tour et une fois dans l'isoloir j'ai hésité et mis ce bulletin où il y avait écrit S.Royal de peur d'un nouveau 21/04/2002

    Mais aujourd'hui 3 jours après le premier tour je regrette déjà mon geste. Pourquoi ai je mis ce bulletin pour cette personne en qui je n'ai aucune confiance ?

    Et vu ces tractations qui se profilent je me dis que le 6 mai je voterais blanc si elle ne change pas sa ligne d'ici là

    Pourquoi mais pourquoi j'ai mis ce bulletin !

  23. 23
    lecoq patrice dit:

    Cher Jean-Luc

    Nous y sommes les erreurs

    se payent cash,comme au foot!

    1ère erreur:La mascarade du Congrès du Mans!La synthèse,quelle rigolade!Où est-elle aujourd'hui? Le projet socialiste,aux oubliettes!

    2éme erreur:Un candidat unique de la gauche anti-libérale,à la trappe!Pour des querelles d'individus où personne ne voulait se remettre en cause.Ridicule!La chance est passée,elle ne se représentera plus!

    En définitive,le courage était du coté de F.Bayrou, en toute objectivité.Beaucoup d'électeurs l'ont ressenti commeça.

    Aurions-nous,maintenant,la gauche la plus bête du monde!

  24. 24
    chatel dit:

    Le PS a siphonné la gauche radicale obligée de voter utile. Résultat de l'opération, J. Julliard, dans son éditorial d'hier, peut affirmer que "la voie est maintenant ouverte à une réconciliation de la France avec sa fille légitime : la construction européenne". Actuellement,le PS doit courtiser Bayrou absurdement accusé pendant la campagne du 1er tour d'être plus dangereux que NS.

    Mais l'heure est grave et, pour le moment, la gauche ne peut pas avoir d'autre objectif que de battre NS qui veut liquider à la fois notre modèle républicain et notre modèle social.

  25. 25
    SDF dit:

    Salut Jean-Luc

    J'étais venu t'acclamer lors de ton passage il y a quelques semaines à Boucau-Bayonne. Tu viens de perdre définitivemment tout mon respect. Je n'ai pas de boulot, je rame pour mon logement, j'ai des valeurs très à gauche mais pas ton salaire de sénateur. Il y a urgence à dire non à Sarkozy à tout prix. Cette prise de position est totalement à côté de la plaque. Merde ! Je n'ai pas envie d'en chier 5 ans de plus. Si tu refuses d'ouvrir les yeux, je t'en prie, ferme là, nous, on en chie pour la vraie : on tient à nos valeurs autant que toi, mais devant cette échéance, les larmes aux yeux, on est prêt au compromis. Chié !

  26. 26
    natleval dit:

    Je reprends le clavier. C'est rageant:tout près du but, elle va tout gâcher! Même si Bayrou refuse, ce que j'espère, cela ne suffira pas. Elle n'ose pas s'opposer frontalement à la politique de Sarko-Bush. Comme si elle avait peur elle aussi d'oser même penser différemment que Bush. N'a-t-il pas dit: "toute nation, partout dans le monde, doit désormais prendre une décision: être avec nous ou non" le non étant une référence au terrorisme qui l'a amené à bombarder l'Irak car forcément c'était une nation faite que de terroristes et l'Afghanistan, elle aussi n'ayant pas la chance d'être du bon côté de la civilisation. Car dit-il: cette lutte est une lutte de civilisation."NOus ignorons quel chemin va prendre ce conflit, mais nous en connaissant le dénouement. Et nous savons que dieu n'est pas neutre"

    (discours de Bush le 20 septembre 01)

    Voilà vers quoi nous mène Sarkozy. Il a commencé à annoncer la couleur en nous parlant de la défense de la civilisation européenne. Il introduit peu à peu les "valeurs chrétiennes" et bientôt ce sera "with God on our side" qu'il voudra lancer la France dans une nouvelle boucherie en bombardant dans "une guerre préventive" un pays plein de pétrole ou de ressources naturelles.

  27. 27
    Ours-ben dit:

    Ca fait mal hein? Mais ca, par chez moi, on été un paquet à le voir venir gros comme une maison. Heureusement que je ne me suis pas laissé avoir par la peur, et que j'ai voté en accord avec mes convictions, sinon je crois bien que mon commentaire aurait ressemblé à quelques choses prés à celui du cammarade de dessus...

  28. 28
    Lug dit:

    Mais mon cher Jean-Luc tu es tout simplement pitoyable !

    Si tu n'avais pas compris dès le départ tu l'es vraiment totalement, et si tu l'avais prévu et joues l'étonné tu l'es royalement!

    La frange réactionnaire du ps va s'allier avec l'udf, et l'udf va l'anéantir tout comme le ps a démolli le pc !

    Aujourd'hui, il n'y a plus rien à la gauche du ps, demain il n'y aura plus rien à la gauche de l'udf (il changera de nom) !

    Tes lamentations, que j'ai vraiment de la peine à croire sincères de la part d'un professionnel (beurk) de la politique, ne te dédouaneront jamais de tes responsabilités ! membre du parti, accepte d'assumer ses actes comme tu acceptes les avantages du poste de sénateur qu'il te donne!

    Comprends tu maintenant pourquoi autant de gens de gauche ne voterons pas au second tour ?

  29. 29
    Vonpi dit:

    Je veux bien que vous campiez dans vos idéologie qui ne font courir le PS qu'à sa perte...

    Sans doute est ce celà que vous souhaitez? Qd cesserez vous de croire au tout social? Qd comprendrez vous que le social ne peut se faire sans argent et que l'Etat n'est pas une planche à billet?

    Tous les autres partis socialistes d'Europe l'on compris même monsieur Zappatero alors pourquoi le PS français ne ferait il pas sa révolution?

    Faites vos calculs sans le centre vous ne gagnerez pas! Ayez au moins l'honneté de le reconnaitre

    De plus vous savez très bien que votre candidate, candidat (oui candidat car au vue de votre interview dans le Figaro c'est à se demander si vous voulez vraiment la victoire de Mme Royal au détriment de Mr Sarkozy....)Allez vous faire comme Mr Besson?

    L'incohérence de l'équipe PS me sidère! vous courez tout droit dans le mur si vous continuez à mettre des batons dans les roues de Mme Royal

  30. 30
    Christian dit:

    Bravo Mr melanchon.

    Je vois que le PS retourne à ses vieux démons.

    mais je suis de gauche et je comptais voter pour S R mais des positions aussi changeantes ne me vont pas.

    Je comprend que se qui anime S.R est le pouvoir à n'importe quel prix, et bien merci je voterai blanc au 2ème tour.

    Je préfère me battre contre Sarkozy pour les législatives qui seront un 3ème tour.

  31. 31
    henri dit:

    Voilà la boucle est bouclée, au moins maintenant c'est très clair. Le choix se fera entre une droite bien de droite et la "droiche" façon Royaliste. Les marchés financiers, le Medef et les médias peuvent dormir tranquille, la France est bien entrée dans la modernité anglo-saxonne! Il aura fallu 24 ans pour que ce cheminement idéologique masqué (ben oui une privatisation en langage "socialiste" est une ouverture de capital) soit enfin assumé sur le plan politique. Rien que pour cela je remercie Mme Royale d'avoir réussi à faire ce coming-out!

    Maintenant on va se farcir 5 ans de Sarkozy, à moins qu'aux législatives La Gauche soit véritablement présente.

  32. 32
    gherbi djamel dit:

    j luc

    suis tout a fais accord avec ton analyse. il est temps je crois sincerement de quitter le PS et de transformer le PRS en parti politique

    il y a urgence .

    garde le cap et courage on est plusieurs militants socialistes a te soutenir !

  33. 33
    Juraver dit:

    Je n'ai pas envie de vivre 10 ans de dictature.je me bats au quotidien pour la défense des salariés et je mesure toute la souffrance qui s'abbattrait sur tout un peuple du travail et non de la finance si nous ne faisions pas tout pour combattre cet imposteur qui dit aimer la France et les ouvriers.

  34. 34
    Sharky dit:

    Sans être forcément en accord avec vos motivations, je partage votre constat et son résultat.

    Quand je vois la hire aux yeux rougis de vos "camarades" à votre égard, tant de haine me laisse pantois.

    Je ne sais si votre reflexion provient d'un calcul politique, il me semble plus qu'il s'agit d'un cri de douleur qui vient de votre tréfond que vous ne souhaitiez renier; comme tous les toutous battus à sa mémère prêts à n'importe quelle avanie. Syndrome de Stockolm sans doute.

    Il y a des batailles et même des guerres qui ne méritent pas d'être gagnées, cette élection en est une pour le PS qui n'a pas su se remettre en question après 2002.

    Le TSS reste bien puéril et la seule arme du mauvais joueur prêt à casser le jouet France si on ne le laisse pas jouer avec.

    Au fond, ce que vous craigniez tous, c'est que Sarkozy réussisse son pari de réformer et de remettre notre pays sur le droit chemin, rendant ainsi votre légitimité caduque et obsolète.

    Cette élection ainsi que le raz de marée annoncé aux législatives seront'elles votre mur de Berlin? Vous avez de nouveau 5 années et 10 jours pour trouver une solution, à moins que ce ne soit un vrai problème inné.

  35. 35
    OlivierA dit:

    Monsieur Mélenchon,

    Je suis sympathisant communiste, et je suis en général d'accord avec vous.

    Mais cette fois, j'aurais quelques nuances.

    Bien sûr j'aurais aimé que les antilibéraux et le PS remportent la majorité des suffrages et que nous n'ayons pas besoin des centristes.

    Mais il faut se rendre à l'évidence, nous sommes minoritaires. C'est l'art de la guerre, quand on est battu, on négocie ou on meurt. La France est déjà dans un état lamentable après cinq ans d'UMP. Est-ce que les français et en particulier les couches populaires devront souffrir cinq ans de plus ?

    La réalité est que le centre est devenu une importante force politique. La démocratie voudrait que ce parti ait un nombre significatif de députés à l'assemblée. Un futur gouvernement de gauche aura donc besoin du soutien du centre, comme les communistes ont soutenu des gouvernements socialistes, quittes à avaler des quantités appréciables de couleuvres. Parce que les communistes sont très pragmatiques. Ils pensent à améliorer le sort du peuple avant tout. Un petit pas en avant est toujours mieux qu'un bond en arrière.

    Les membres de l'UDF sont un peu différents. Ce sont plutôt des ambitieux qui ont choisi la politique plus par attrait du pouvoir que par conviction idéologique. Leur gourmandise, leur péché mignon, ce sont les portefeuilles ministériels. Il suffit pour s'en persuader de voir Robien, le nullissime ministre de l'éducation, prêt à renier son parti pour s'accrocher à son maroquin. S'il suffit de leurs donner quelques minitres pour s'assurer de leur soutien, ça n'est pas cher payé, et ça ne mange pas de pain.

    Un poste peu sensible au clivage droite-gauche, la jeunesse et les sports par exemple (Jospin a déjà fait le coup à Buffet). Vous me direz que les centristes préfèrent les dorures des palais aux gradins des stades municipaux de banlieue. Pourquoi pas le quai d'orsay alors ?

    Ca n'est pas de gaité de coeur, croyez moi, mais puisqu'il faut choisir entre le rhume et la peste, je prends le rhume.

  36. 36
    Gilles Le Frenchy dit:

    Et voila... ça recommence. Les bons vieux archaismes de la gauche ressurgissent entre les deux tours ! Que proposes tu à Ségolène Royale ? la barre à gauche toute ? et laisser tout l'espace du centre à NS qui ne manquera pas de se jeter dessus ? c'est faire preuve d'inconscience et d'irresponsabilité politique... Elle a raison SR, elle occupe déjà le centre avec ou sans FB et c'est la toute son intelligence politique.. elle renvoie NS sur sa droite avec ses ralliements de dernière minute. Quanf FB et l'UDF ils sont morts tous les deux et pas que pour 5 ans... SR est en train de fonder en France une vraie sociale-démocratie moderne et pleine d'avenir. Espèrons que les Français sont près à ce changement.. en tout cas moi je le suis.. Allez SR tiens bon ! et tant pis pour ceux qui regarde le train de l'avenir passer... comme toi mon cher Jean-Luc.

  37. 37
    David dit:

    Mr. Mélenchon

    Je suis un élécteur de Bayrou (après avoir voté Jospin au 1er tour en 2002), mais j'en ai marre d'un parti aussi ringard, non débarrassé de ses oripeaux marxistes. Au deuxième tour je vais aller à la pêche, car entre l'horreur sociale de Sarkozy et l'horreur économique de Royal je ne choisis pas.

    Tout ce que j'espère c'est une vraie sociale-démocratie moderne comme en Espagne, Allemagne ou Italie et que les gaucho comme vous et Fabius (quelle rigolade) quittiez le PS pour rejoindre votre ami le facteur ou le moustachu du Larzac

  38. 38
    Kovalin Tchibinda militant PS Essonne dit:

    Jean Luc,

    Je ne te comprends plus. L'heure est grave dans le pays et toi tu continues à taper sur ta propre famille. Lorsque la France était en danger dans les années 40, toutes les sensibilités se sont réunies pour combattre ensemble. Veux tu laisser le pays entre les mains d'un atlantiste, arrogant, raciste et hegeniste? Non! il faut que tu arrêtes de taper sur ton camp. Ce n'est pas le moment. Si pour éviter l'arrivée au pouvoir du candidat du MEDEF, il faut une alliance avec Bayrou, je suis preneur. mais de grâce arrête de te comporter négativement contre ton camp. Battons Sarko et après on fera des analyses.

  39. 39
    J?r?me dit:

    Même dans mes rêves les plus fous, je n'imaginais pas le bonheur de pouvoir observer un tel bordel à gauche !

    Le noniste Mélenchon soutenant une candidate qui veux passer un accord de gouvernement avec Bayrou ! Bayrou le premier défenseur (et c'est tout à son honneur) du traité européen ! C'est à hurler de rire. Donc que les citoyens de gauche hurlent (ils le font ici, plutôt bien) et que les autres rient (c'est mon cas).

    Mélenchon au PS, c'est Jean Lefèvre dans la "7ème Compagnie"...

  40. 40
    Laurent dit:

    Bonjour a tous,

    je suis de droite, j'ai voté Sarkozy et je suis tres content de voter pour une droite enfin décomplexée (celle que certains appellent une "droite dure"). Et j'avoue que je m'inquiétais un peu de la campagne de second tour de Sarkozy, car il continue sur la meme ligne du premier tour sans trop s'ouvrir sur le centre.

    Mais quand je vois ce que fait Me Royal, je tombe de l'armoire! En l espace de qques jours, on est passé du "Bayrou est de droite, c est le meme que Sarkozy" à "On a des points de convergence avec le centre" ou "Il y aura des ministres UDF" ou encore mieux "Le pacte presidentiel peut evoluer"!

    Finalement je prefere largement la coherence de mon candidat...

    Mais rassure toi Jean-Luc Mélenchon, Segolene pourra faire ce qu elle veut...la danse du centre avec Bayrou, peut etre meme les yeux doux a de Villiers ou Le Pen (j exagere...on ne s enerve pas): les francais de gauche voteront quand meme pour Elle, tellement ils craignent (exagerement a mes yeux) Sarkozy....

    J'en profite pour te feliciter pour ton honnetete intellectuel: c est pour cela que, bien que de droite, j ai plaisir a lire ton blog...et a t entendre sur i-TV dans "n ayons pas peur des mots"

    Si Segolene perd (ce que j espere), il faut prevoir une implosion du PS...une branche gauche reunissant notre bloggeur prefere, Fabius mais aussi un bout de la gauche de la gauche (moi je prefere dire extreme-gauche, c est plus clair).....et une branche social-democrate. Mais ca sera la grande bataille pour le role de chef: DSK? Bayrou?...il va y avoir de la recomposition, c est sur.

    Bonne fin de campagne...dans la dignité.

  41. 41
    Fran?oise GUYOT dit:

    Cas concrêt à Nîmes:l'alliance avec Bayrou, ce pourrait être de renoncer à présenter aux législatives la candidate du PS, Françoise DUMAS face au député sortant Yvan Lachaux, UDF tentance droite dure et catholique, adjoint au maire UMP et patron d'un établissement scolaire privé.

    On se bat localement depuis des décennies contre ce Monsieur, qui est de la garde rapprochée du tractoriste béarnais...

    De quoi aurions nous l'air!

  42. 42
    ETF dit:

    Jean-Luc, allez donc monter votre parti avec Fabius. Le PS de papa, c'est terminé. Jamais la gauche archaïque et antilibérale ne gouvernera plus. C?EST FINI ! Il n'y a apparemment que vous et quelques apparatchiks pour ne pas vous en apercevoir. Allez-y, continuez comme ça, sabotez la rénovation du PS, les tentatives d?alliances au centre, et la prochaine fois, c?est 5% que vous ferez, car Sego, Strauss-Kahn et les autres auront monté leur propre parti ou transformé le PS, sans vous. Les 4 Millions d'électeurs de "gauche sociale démocrate" qui ont voté Bayrou ne reviendront pas au pays des éléphants. Comment peut-on être aussi borné!

    LE PS DE PAPA, C?EST FINI ! WAKE UP !

  43. 43
    tgb dit:

    je vous aime bien Mélenchon et partage largement vos positions mais de grâce fermez là 15 jours ou reglez vos comptes en coulisses

    on a eu la droite la plus bête du monde pendant des années on va pas lui substituer la gauche la plus bête du monde aujourd'hui

    il n'est vraiment vraiment plus l'heure d'avoir des étâts d'âme

    c'est ségo ou sarko avec 9 chances sur 10 que ce soit la sarkoisation de la france

    est ce vraiment le moment de rajouter de la confusion - à la difficulté

    c'est désespérant

  44. 44
    tournesol dit:

    Quand on est en finale, une seule chose importe : G-A-G-N-E-R. Le reste c'est du pipo.

    Moi je crois surtout que Mr Mélenchon, vous ne voulez pas gagner. Peinard, l'opposition : on peut balancer sur tout le monde, prendre des libertés incroyables sur la réalité... Gouverner c'est plus difficile ; il faut régler les pb de la France.

    Et puis pour ce qui est des valeurs de gauche, je préfère l'humanisme de Mr Bayrou (teinté d'opportunisme ok...), l'engagement de Jean Lassale, aux histoires de plombier polonais de Mr Mélenchon.

    Je suis electeur de gauche depuis toujours, et j'ai pas oublié qu'à la base Mr Mitterand était un homme de droite qui est passé à gauche. Alors pourquoi tant de suffisance vis à vis de Mr Bayrou ! On a quand même le droit d'ouvrir les yeux et pas que l'oeil gauche. C'est ça aussi la tolérance.

    Au sujet de l'extrème gauche, c'est un contre pouvoir indispensable à la gauche. Mais même s'ils ont des valeurs assez éloignés de Sego, c'est pas possible qu'ils s'abstiennent quand en face il y a sarko. Ca a pas posé de pb pour donner 82% à Chirac en 2002 ; je vois pas pourquoi aujourd'hui, ces gens là ferait la fine bouche et ne votent pas pour Sego. Si c'est le cas, faut arrêter de militer et se prétendre de gauche.

    Moi je dis que Sego, elle a un sacré mérite avec les hauts dignitaires du PS. Laissons là faire, confiance, elle va nous le bouffer le sarko.

  45. 45
    PierreBianca dit:

    Monsieur Mélenchon,

    que vous vous exprimiez sur votre blog, y compris pour y colporter des âneries, passe encore. Mais que les médias puissent y accorder de l'importance, je ne me l'explique pas !

    Cela aura d'ailleurs conduit à un vote négatif à la Constitution Européenne que vous avez présenté comme ce qu'elle n'était pas. Gros mensonges à des électeurs crédules. Démarche indigne d'un homme politique dont les réelles raisons de son engagement deviennent suspectes.

    Si l'on adhère à un parti, que celui-ci vous facilite l'accès à un mandat (à quand la disparition du Sénat?), on en respecte sa ligne de conduite. Si l'on s'estime plus fort que ce parti, on le quitte et on en monte un autre!

    Vous ne faites pas partie des hommes et des femmes qui pourront rénover le PS qui en a pourtant bien besoin.

    Le Grand Soir n'est malheureusement plus d'actualité. Par contre des réformes intelligentes et respectueuses de TOUS les citoyens sont nécessaires.

    Il s'agit d'infléchir et non de révolutionner.

    Et je ne pense pas être le seul à préferer la perspective d'infléchissements initiés par Ségolène plutût que par Sarkozy.

    Si, pour y arriver, il faut faire quelques concessions qui ne remettent pas en cause le fond humaniste de ces infléchissements, et bien soit. Fut-ce avec des amis de Bayrou.

    L'important étant de faire avancer le schmilblik et non pas de stagner dans la nostalgie et les rêves impossibles.

    En espérant ne plus vous lire ou vous entendre dans les médias.

    PierreBianca

  46. 46
    Montfort Alain dit:

    Alors, au pied du mur Mélenchon? Vous auriez dû le savoir mieux que moi, Royal n'est pas à gauche, je l'ai compris dès le début (encadrement militaire, carte scolaire, service des enseignants, débats participatifs biaisés...) Je constate que la gauche môderne va faire des alliances avec le centre comme la SFIO en 1947! La troisième force pour être au pouvoir coûte que coûte. L'alliance s'était terminée par la volonté des centristes d'adopter les lois Marie et Barangé favorisant l'école privée.

    En cas de victoire de Royal verrions-nous le ministre Bayrou remettre à nouveau en débat la loi Falloux ? Quelle modernité ! Alors Mélenchon au créneau : luttons pour un rassemblement des forces de la gauche derrière la candidate sur des valeurs de gauche. Si on perd ce sera avec honneur avec de nouvelles forces et un élan nouveau pour lutter contre Sarkozy et résister.

  47. 47
    Marco dit:

    Mon Memel,

    Je me trompe peut-être, mais ne parlons nous pas d'une élection présidentielle? Peut-être que ta montre avance un peu (législative)ou recule énormément (révolution), au choix. Deux semaines de vacances complètes, juste maintenant, et ce sera parfait!

  48. 48
    pierre_robes_roule dit:

    Bayrou fera avec le PS ce que le cynique Mitterrand avait fait avec le PC : un assassinat en règle, sans bavure. Une petite mort douce.

    Heureusement Sarko sera la ! Ouf Quand je vois le vide abyssal de la pensée socialiste, je suis heureux du score de Sarko.

    Je ne voeterais plus PS tant qu'il n'aurait pas l'honneteté de dire que les 35h n'ont pas marché.

    Au fait Cher Sénateur, ca vous arrive de parler de la France ? d'y penser ? de l'aimer ? Vous feriez un excellent sénateur.... chez Chavez

  49. 49
    Robert dit:

    Vous êtes affligeant, Mélenchon, c'est à cause de gens comme vous, figés dans des postures archaiques ("Nous avons tous, tout le temps depuis 1972, répété sur tous les tons que nous ne voulions pas de cette alliance."), encroutés au Sénat, que j'ai voté Bayrou, sans état d'âme, et que je finirai même par voter Sarkozy si les specimens de votre genre continuent à sévir au PS.

    « Aujourd?hui, la lutte n?est plus entre le bien et le mal, mais entre l?intelligence et la connerie. » (Y Michaud)

    vous vous en foutez si Mr Sarkozy est élu, ça ne changera pas votre vie, vous pouvez vous payez le luxe de belles postures et de beaux principes en pensant à tous les beaux discours que vous ferez dans l'opposition au Sénat, sur votre blog et dans les meetings trotskystes...

    Tout le monde n'a pas cette chance !

    Mon point de vue est que Mme Royal doit gagner à tout prix sur un programme majoritaire, avec les centristes et une partie de la droite s'il le faut, car ce programme "mou" de toute façon ne pourra pas être pire que celui de Mr Sarkozy pour 95 % des français !

    Cordialement quand même, T Robert

  50. 50
    Legrand Jean dit:

    Monsieur Mélenchon. Libre à vous de croire aux lendemains qui chantent, à la révolution, etc. mais penser à ceux qui vont se payer 5 ans (voire 10 ans) de Sarkozy. A ceux qui vont souffrir et qui n'auront pas de poste de sénateur pour se raccrocher. Ceux à qui ont promets déjà de ne plus leur rembourser leur dépenses de santé et qui n'auront pas les moyens de se payer une bonne mutuelle, ceux qui vont devoir travailler plus pour gagner moins, aux sans-papiers qui seront encore plus terrorisés à l'idée de subir une rafle de la police Sarkozyste. Monsieur Mélenchon vos propos me sonnent comme un soutien implicite à l'élection de Sarkozy. L'équilibre des forces est largement en défaveur de la gauche en ce moment dans ce pays et ce coup-ci vous ne pourrez pas dire que c'est par faute de démobilisation des électeurs. La gauche au-delà du PS est fortement laminée. Le PS renforcé par le MRC et les radicaux n'est pas très flambant non plus. Et beaucoup de gens pensent que la faute en revient au grand écart du PS entre son idéologie (lorsqu'elle est dans l'opposition) et sa pratique lorsqu'elle est pouvoir. Il est comme même extraordinaire que Sarkozy puisse passer auprès de certaines personnes comme un meilleur défenseur des classes défavorisées que le PS ! Alors Monsieur Mélenchon, je vous en conjure cesser d'essayer de briser les genoux de la candidate du PS et respecter à la fois le vote démocratique du PS et des français et avec vos amis socialistes faites le vrai choix entre une politique ultra-libérale autoritaire et liberticide et une politique social-démocrate.

Pages : [1] 2 3 4 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive