21mar 07

Je regrette d'avoir fait de l'humour à propos de la déclaration de Ségolène Royal sur sa liberté à retrouver. Je viens de comprendre de quoi elle parlait réellement. Ce que je prenais pour une parano de Julien Dray vient de m'éclater à la figure avec l'étouffement en trois jours par l'appareil le plus classique du parti de l'engagement de la candidate en faveur de la sixième république. Je commence par dire combien j'adhère profondément à la décision de Ségolène Royal de s'engager sur ce thème. La refondation républicaine de la France est en effet une nécessité. Des esprits superficiels pensent qu'il s'agit seulement d'une question institutionnelle. Bien sûr ça l'est. Et ce n'est pas rien. Dans un pays ou la loi, les institutions, les élus sont autant méprisés qu'ils le sont dans le notre, ce ressourcement général de la norme suprême dans le bain du suffrage universel est un impératif. Du moins l'est-il si l'on veut de nouveau que le consentement à l'ordre, essentiel en démocratie ne soit pas seulement une affaire de peur du gendarme ou de routine résignée et contrainte. Mais c'est aussi une question sociale de bien des façons. D'abord parce que c'est l'occasion d'énoncer les droits que se garantissent mutuellement les citoyens. Nombre de ces droits sont des droits sociaux.

Utile recension dans une époque où l'idée même de tels droits est mise en cause par la métaphysique libérale. Selon elle en effet la main invisible du marché, celle de la concurrence libre et non faussée a des droits qui s'imposent avant tous les autres comme le répétait à chaque article ou presque la lamentable Constitution européenne. Et je ne dis rien des fumeux bavardages sur les devoirs que l'on prétend régulièrement proclamer à l'égal des droits, comme si cette idée de café du commerce n'avait pas déjà été traitée selon ses mérites au moment même ou fut adoptée la déclaration des droits de l'homme et du citoyen. Je ne joute pas non plus contre l'idéologie consumériste devenue dominante qui enjoints aux goûts individuels de s'afficher comme des droits imprescriptibles. Et ainsi de suite. Le peuple français est non seulement capable de ce débat mais il lui est nécessaire pour se retrouver, au sens littéral du terme. Cette grande idée est en passe d'être anéantie par la commission de synthèse du congrès du Mans qui s'est secrètement et partiellement reconstituée entre dimanche et ce mercredi. J'aurais du le prévoir. La lecture du journal « Le Monde » aurait du me suffire à comprendre que le système, le cercle de la raison, le syndicat des belles personnes, ne peuvent admettre une telle audace. Le journalissime a, bien sur, annoncé à la une le tournant en faveur de la 6ème République. Comment faire autrement puisque le discours était retransmis en direct ? Mais c'était pour rabaisser l'idée au niveau d'une trouvaille tacticienne « pour contrer monsieur Bayrou ». Quand Ségolène Royal a prolongé la logique démocratique de son idée et qu'elle a évoqué la nécessité d'une Constituante, les importants ont du s'évanouir. Leurs mille et une petites pattes subordonnées se sont mises en mouvement. Le « Monde » a relégué en bas de page onze cette information. Pensez donc : que la possible prochaine présidente de la République propose de convoquer une assemblée Constituante, quel intérêt ? Pourtant, l'annonce du non lieu dans « l'affaire » que m'avait créé un adversaire politique de droite au conseil général de l'Essonne, bien repeinte en sanction infamante, occupait un haut de page somptueux. Donc là, la Constituante c'est moins important qu'un règlement de compte d'une journaliste narcissique (auteure de « ma vie avec Ségolène », un monument de nombrilisme médiatique étalé sur deux pages du journal !) avec un sénateur qui avait osé discuter sa prose (voir ma note en décembre « de source sure »). On lit donc un papier confus et inepte où la 6ème République et la Constituante sont mises sur le même plan que la garden party du 14 juillet dont on apprend que Ségolène veut la maintenir. De toute la campagne personne ne s'est jamais moqué aussi fielleusement de la candidate socialiste.

On sent que le vent tourne. Les zélés d'hier appliquent vigoureusement le théorème de Frantz olivier Gisbert : lécher, lâcher, lyncher. Tout cela parait le mardi midi à Paris. « Le Monde » en général donne le ton. Mardi soir au comité de campagne puis au BN du Parti Socialiste, j'attendais donc la page onze de nos débats. Rien. Pas un mot. La sixième République, la Constituante, rien de tout cela ne fait lever un sourcil. Nous avons cependant examiné les conditions d'une visite de la candidate a une maison de retraite pendant de très longues minutes. Ici c'est plutôt un enterrement de première classe. Depuis la consigne s'étend à tous les compartiments du train de campagne: motus ou sinon des explications tellement tarabiscotées qu'on s'inquiète de savoir si la candidate savait vraiment ce qu'elle disait. C'est fait pour. Où est la vérité ? Moi je le sais. Les importants ont décidé que cette idée ne leur convenait pas pour les raisons qui ont fait dire fort justement à Jack Lang qu'il s'agit d'un « projet révolutionnaire ».

Le refus de la 6ème République vient de loin au PS. En 1991 Julien Dray, Marie Noëlle Lienemann et moi, au nom de la Gauche Socialiste, nous avons présenté au vote militant un texte pour le congrès de l'arche qui proposait « la sixième république pour le changement social ». (nous avons obtenu 8% des suffrages). Le titre résume les liens de cause à effet dont je ne surcharge pas cette note. Je vais installer ce texte dans les documents de ce blog et quelques uns de ceux qui l'ont précédé ou suivi. Quand on couple cette idée avec celle d'une Constituante on entre dans le cas de figure latino américain actuel qui a conduit tous les pays passés sous gouvernement de gauche dans la dernière période à se doter de Constituante ou a le prévoir à horizon proche. Chaque fois il s'agit de société dont le système politique a volé en éclat sous les coups de politiques libérales. Souvenons nous qu'Eric Besson avait déjà utilisé comme un injure ce parallèle entre la façon de faire de Ségolène Royal et les révolution démocratiques des latinos. Refuser la sixième République et faire du vent avec la République nouvelle c'est vouloir que tous les mots changent pour que rien ne change.


Aucun commentaire à “La sixième quoi ? Comment dites-vous ? De quoi parlez-vous ?”

Pages : [1] 2 »

  1. 1
    guy rosay dit:

    Oui pour la 6 ème République attendue

    depuis si longtemps.

    Salut et fraternité

    Rosay.

  2. 2
    loren dit:

    Assez éloigné de vos idées, je tiens cependant à vous dire que vous incarnez à mes yeux une cohérence et une honnêteté intellectuelle bien rares au PS, mais aussi dans tout notre univers politique : le PS n'est pas, en effet, plus "véreux" que les autres ; il est seulement le plus divisé.

    Qu'avez-vous en commun avec Mme Royal (pour ne parler que d'elle) ?

    Condoléances !

  3. 3
    Christophe de Paris dit:

    Bien d'accord avec toi et aussi - agréablement surpris - de cette percée idéologique de la candidate. J'étais dans les 8% et aujourd'hui, je regarde passer le train et tous ses compartiments. Il doit passer un peu vite car on a du mal à distinguer ce qui s'y passe: où sont passés Laurent et Arnaud? N'est-ce pas le moment de prendre toute sa place dans la campagne de SR - l'occasion est bonne - et de croiser le fer avec ces "importants"?

  4. 4
    ?mile dit:

    Jean-Luc, je ne vote pas à gauche mais votre blog est le seul qui m'intéresse dans cette jungle. Vous avez des opinions. Vous risquer d'osciller entre deux extrêmes : vous les faire voler, ou vous faire haïr par vos "amis" pour les avoir eues. Position inconfortable.

    Avec les amitiés d'Emile.

  5. 5
    Bernard Bonnech?re dit:

    Pour la convocation d'une Constituante, c'est bien un "Projet révolutionnaire"!

    "Viva Ségolène"

    ... persévérance pour la lucidité et merci de nous faire profiter de ta clairvoyance,Cher Camarade!

    Salut et fraternité

    B.B.

  6. 6
    jjc dit:

    Grosse déception,mon pauvre Jean-Luc (tu permets cette familiarité? c'est affectueux):Royal a déjà changé d'avis (ou de sujet,ou de déclaration,ou de sondage,ou d'opinion d'un de ses gourous):quelques heures plus tard ce n'est plus une Constituante,c'est une Commission ad hoc composée à sa sauce qui élaborera un projet (mais promis juré la Commission se mettra au travail dès son élection,c'est à dire jamais)

  7. 7
    olivier Thomas dit:

    Jean-Luc

    Comme il est loin le temps où le candidat de notre parti, pouvait pousser un peu un avantage et osait embarquer l'opinion dans un réel débat...

    Comme ce parti est cadenassé, au point que les gardiens de Solférino empèchent la candidate qu'ils ont pourtant désignée, de lancer ce vrai et beau débat dont cette présidentielle a besoin.

    Débat clivant avec la droite. Débat éclairant pour les français après leur fort intérêt pour la constitution européenne.

    Oui il nous faut une constituante et non une sombre commission composée d'élus et de citoyens tirés au sort... comme si on pouvait confier un texte fondamental à un quidam tiré au sort...

    Au contraire c'est à la représentation nationale de porter ce projet, elle y regagnera de la force, de la crédibilité. Et avec elle la France...

    Je marche Monsieur !

    Olive

  8. 8
    el negro jocoso dit:

    mais Oui,

    bien sur

    La VI eme

    n'est pas Arnaud ?

    a propos,

    ce n'est pas lui qui disait que,

    le principal defaut de SEGOLENE est,

    Francois Hollande ?

    Melenchon parait etre d'accord

    (si Sego suit Mitterrand, elle va changuer de mari, sitot elue)

  9. 9
    Vincent Barriac dit:

    Pour ceux que ce débat fondamental intéresse vraiment, allez consulter l'excellent site web d'Etienne Chouard.

    http://etienne.chouard.free.fr/Europe/

    Vous vous souvenez sûrement de lui, c'est son blog qui avait servi il y a deux ans à populariser les arguments antilibéraux contre le TCE.

    Il a approfondi le sillon depuis, et livre une analyse très pointue et très intéressante sur ce que devrait être la VIème république et sur le processus constituant. Contrairement à l'avis d'un des intervenants précédents, il estime (avec raison à mon avis) que ce ne'st pas la représentation nationale dans sa forme actuelle qui est la mieux placée pour aborder un tel processus, mais qu'il faut faire appel à de vrais citoyens de base, non inféodés à des partis, tirés au sort ou élus localement parmi des volontaires.

    Avant de crier au populisme et à l'angélisme, prenez le temps de lire ses arguments, ils pourraient vous afire changer d'avis...

    Dommage non plus qu'on n'entende plus Montebourg sur le sujet. Il aurait dû sauter sur l'occasion pour enfourcher son ancien cheval de bataille et croiser le fer avec les éléphants. Et puis rien... Pourquoi ?

  10. 10
    Robert Duguet dit:

    Si l'on veut tracer une ligne de démarcation avec la droite sur la question de la VIème République, il faut que le(la) prochain(e) prétendant(e) à l'Elysée dise clairement, qu'en arrivant dans les lieux, il rendra les clefs au peuple. Oui, la seule manière de se démarquer de Bayrou et de remobiliser l'électorat populaire qui est sur la position de voter Bayrou pour s'opposer au système, c'est reposer la question de la démocratie sociale par la perspective d'une Assemblée Constituante.

    Robert

  11. 11
    loren dit:

    @ fred : c'est pourtant simple !

    Inscrire dans la constitution une ligne politique était non seulement une ineptie juridique, mais il était évident que cette ligne ne pouvait convenir à tous : trop libérale pourcdertains, pas assez pour d'autres.

    SR a d'ailleurs annoncé la même ineptie en voulant inscrire dans la constitution de sa VI° république (dont on ne sait déjà plus ce qu'elle serait) des choix politiques concernant le financement des TV publiques par les privées ou l'enseignement de ceci et cela dans les écoles...

  12. 12
    fred dit:

    @loren:

    Je suis d'accord avec toi pour dire que cette constitution n'en était pas vraiment une au sens stricte du terme et qu'elle aurait du être beaucoup + simple et sans la partie 3. Mais la question qui m'interessait était de savoir si c'était mieux sans ou avec. Je penses que cela aurait été mieux avec....la positions des liberaux sur ce texte me conforte dans mon idée et je n'ai toujours pas compris la position des anti-liberaux qui a rejouit les liberaux. On les comprends, seule la partie 3 s'applique aujourd'hui.....ce qui est un comble.

    Fred.

  13. 13
    Smith dit:

    Sur les institutions l'approche des contre-pouvoirs est intéressante et doit être développée. Voir ce billet :

    http://www.voteragauche.org/?2007/03/20/106-de-la-necessite-des-contre-pouvoirs

  14. 14
    lunaroja dit:

    la revolucion royal!Royal dynamitera la 5eme comme elle a dynamité le PS. Vive la Constituante! Aux urnes citoyen-ne-s! Royal aux deux tours!

  15. 15
    Christophe dit:

    Prendre pour référence l'établissement par Chavez de sa dictature personnelle de plus en plus délirante et portée sur le culte du chef, çà vous paraît bien raisonnable, cher Jean-Luc?

    ce n'est pas en se tournant vers le césarisme ou la démocratie directe qu'on défend la démocratie, c'est comme çà qu'on la tue! 18 brumaire-2 décembre- 5 mai 2007 ?

  16. 16
    Jos? Angel dit:

    une dictature basée sur plus d'une demie douzaine d'élections libres et sous surveillance internationale (dont une délégation nord américaine) ?

    Cher Christophe, de quoi parlez-vous ?

    le Vénézuela n'est pas les Etats Unis où un président a été élu avec une fraude monumentale et au vu et au su du monde entier. Ne confondez-vous pas ?

  17. 17
    Jack Schnitz dit:

    Le TCE, je vis mieux sans, Fred. En plus tu mens en disant que les libéraux sont contents du statu-quo : tous les oui-ouistes européens attendent l'élection française pour refourguer le TCE. T'as pas suivi les infos, t'as pas vu la réunion des pays du oui ?

    Tu fais semblant de croire que les parties 1 et 2 ne posaient pas de problème, et surtout qu'elles auraient changé quelque chose à la partie 3, ce qui n'était pas le cas du tout. Relis ton TCE, ça te raffraichira la mémoire (article par article, commme on l'a fait en 2005).

  18. 18
    fred dit:

    @Jack

    - Si tu considères les gouvernements italien ou espagnol, par exemple, comme liberaux, je comprends qu'a part les anti-liberaux français tout le reste est libéral pour toi.

    - Les liberaux dont je parle sont par exemple le gouvernement polonais actuel (c'est pas zapatero, crois-moi) qui ne souhaite aucune re-négociation, bien content de la situation actuelle.

    - J'ai lu comme toi le TCE, argumente STP.

  19. 19
    eric dit:

    Bonjour

    Je viens de voir votre émission sur LCI

    Et de comprendre ce qu'est un homme politique

    Et pourquoi vous avez de belles vestes

    Elles sont plus faciles à retourner

    J'attends Emmanuelli

    S'il dit comme toi

    Alors vous saurez pourquoi les gens ne vont plus voter

    bonne soirée...

  20. 20
    S?nateurs 48 Pages dit:

    Merci Jean Luc pour cette sortie mémorable,

    ou peut on récuperer le document ?

    Les sénateurs PS livrent 48 pages d'arguments anti-Bayrou

    http://fr.news.yahoo.com/22032007/290/les-senateurs-ps-livrent-48-pages-d-arguments-anti-bayrou.html

  21. 21
    eric dit:

    toujours sur Mélenchon

    En fait

    Et sans décodeur

    Vous ne nous intêressez plus

    sur le fonds

    En pourcentage

    Vous ferez tous plus ou moins la même chose

    Vous naviguerez sur la marge

    Entre la démocratie sociale

    et la sociale démocratie

    Notre choix est là

    Alors ne vous étonnez pas non plus

    Que les gens votent Bayrou

    Ou ne votent pas

    Ou votent extrème

    Mais ne faites pas semblant d'être étonné

    Enfin si faites le

    c'est votre travail

    Ca au moins je comprends

    Ségolaine Royale candidate du PS

    Je suis PTDR

    Et j'aurai aimé un débat

    Avec une nenette comme Michèle Alliot-Marie

    Ministre des armées

    Qui l'eut cru

    juste pour voir

    Donc ce n'est pas une histoire de sexe

    Même pas une histoire de compétences

    Juste une histoire de charisme

    Et ça on l'a

    ou pas

    On a déjà perdu

    Mais c'est pas grave

    Perdre

    Avec une mauvaise candidate

    un mauvais programme

    sans élan

    sans rien

    moi ça me gêne pas de perdre

    Vala

    Et vous pouvez toujours l'éffacer ça ne changera pas grand chose

  22. 22
    Arsenick dit:

    Pour ma part, je ne digère pas qu'un ardent partisan de la défense de l'europe social contre la constitution ultra-capitaliste (je préfère le terme à "libérale") puisse à ce point soutenir Royal.

    Mélenchon est-il une caution de gauche au PS? A voir les dissensions de fond politique, et non pas les querelles de personnes, je pense qu'il y a vraiment 2 gauches au PS: une social-démocratie progressiste, proche de la gauche dite radicale, et une gauche social-libérale au centre-gauche, proche des autres radicaux de gauche, radicaux valoisiens et autres UDF. Pourquoi vouloir garder uni cet amalgame contre nature? Pour avoir une ségolène royal à l'Elysée?

  23. 23
    J?r?me dit:

    Bravo Eric.

    Tout est dit. Et bien dit.

  24. 24
    Ben dit:

    Jean Luc,

    là tu m'as vraiment déçu. Le PS est-il donc vraiment foutu. J'avais foi en toi, et là le retournement de veste me rappelle Royal. Vous voulez vraiment nous chasser définitivement de ce parti?

    Et bien tu confirme que je dois voter Bayrou pour tous vous donner une leçon.

    Je te croyais sincère, mais au PS vous êtes pareil alors Adieu et bonne pénitence.

  25. 25
    S?verine dit:

    Ben y'a pu personne pour soutenir Marie George ? Ni José ? Ni le Facteur ? Les 3 trinités du bonheur assuré, vous les laissez tomber ? Les bouffons du NON ont récupéré de leur cuite, mal de câne maximum. Z'auront 10 ans de Sarko pour s'en remettre. Merci les bouffons.

  26. 26
    christian dit:

    Jean Luc

    Enfin je te retrouve combatif,tu redeviens toi meme, j'étais désespéré de ne plus t'entendre.Tu es comme ces ours qui sortent de leur taniére.Tu dois participer plus activement dans cette campagne,Ségolène peut gagner, elle fait parti de la famille m****.Félicitations pour le rapport des sénateurs PS çà c'est du concret.Implique toi davantage dans la campagne, avec tes talents d'orateur va à la rencontre des profs,des étudiants,des quartiers, tu y a tout ta place.Il ne faut rien avoir à se reprocher car en face la droite dure ou la droite molle ne nous fera pas de cadeaux.Il reste 30 jours nous allons gagner mais implique toi davantage, l'hibernation est terminée; Amitiés

  27. 27
    zab dit:

    réponse à Séverine :

    Moi, Séverine, je voterai Bové, et j'espère qu'on sera beaucoup !

    Je n'ai AUCUNE confiance dans les déclarations quelles qu'elles soient de la girouette du Poitou: elle dit tout un jour et son contraire huit jours plus tard au gré des sondages et du vent.... Que faut-il en retenir au final ? C'est extremement inquiétant. Sarkozy est dangereux, on l'a encore vu hier quand il fait la sortie des écoles et BAyrou, somme toute sympathique, est, ne l'oublions pas, de droite (et son entourage et l'UDF encore plus).

    Quant à Marie Georges, je n'ai pas digéré sa tentative d'OPA sur le mouvement unitaire antilibéral et en plus, le PC est un sattelite du PS : il faut bien penser à tous les élus PC en place grace aux accords électoraux avec le PS et qui sont en nombre disproportionné par rapport à l'électorat réel du PC. Sans le PS, plus de PC. C'est comme ça.

    Les anciens PSU viennent de lancer un appel à voter Bové. Sa candidature leur rappelle celle (avortée à cause de la cfdt) de jean Piaget en 1974.

    Voici le lien :

    http://www.unisavecbove.org/spip.php?article1811

    Bonne lecture !

    Courage, Monsieur Mélenchon ! Je vous lis toujours attentivement ; vous avez fait un choix bien difficile (mais avez-vous vraiment choisi ?) pour ne pas dire intenable....

    amicalement

    zab

  28. 28
    NICOLAS dit:

    Un contre-argument anti-Bayrou réalisé par le PS Sénat sous le contrôle de Jean-Luc Mélenchon. A quand un contre-argument anti-Sarkozy? Je comprends que Jean-Luc Mélenchon soit dans une position inconfortable en faisant le service minimum que Madame Royal ne lui pas demandé par ailleurs. Peut être Jean-Luc Mélenchon préfère que Sarkozy soit président?

  29. 29
    claude askolovitch dit:

    Pour ceux qui croient encore en la politique, salut toi Jean-Luc!

  30. 30
    Jacques A. dit:

    Pendant que les principaux candidats à la présidentielle se disputent sur le moindre détail des mesures économiques et sociales qui ne seront pas de leur compétence, ils ne disent presque rien sur leur politique étrangère et sur leur stratégie de défense, qui, pourtant, dépendront entièrement de celui d?entre eux qui sera élu. De fait, à comparer les trop rares lignes de leurs programmes qui sont consacrées à ces sujets, on se rend compte que leurs points de vue sont extrêmement proches.

    Tous parlent de réanimer la relation franco-allemande, de faire voter un traité européen plus limité, de lancer de nouveaux projets européens centrés sur l?environnement, l?énergie et la recherche. Tous sont en faveur d?une intégration plus grande en matière fiscale, policière, judiciaire, et diplomatique. Tous affirment l?urgence d?une politique méditerranéenne, d?une croissance du budget de l?aide au développement et d?une politique de codéveloppement avec les pays africains. Tous affirment aussi l?importance de bonnes relations avec le peuple américain et d?un droit au désaccord avec Washington. En matière militaire, tous partagent le même refus de l?aventure irakienne, tous promettent le maintien de l?effort de défense, en particulier de la force nucléaire stratégique ; tous veulent la mise en commun avec les Anglais des moyens nécessaires pour construire un éventuel second porte-avion, tous rappellent l?importance d?une force de projection capable de se rendre rapidement sur tous les théâtres d?opérations où des intérêts français pourraient être mis en cause. Tous font du rayonnement de la langue française, en France et dans le monde, un des objectifs majeurs de leur politique.

    Etrange campagne, où les candidats sont entièrement d?accord sur ce qui sera de leur compétence et se disputent sur ce qui ne le sera pas. Comme s?ils voulaient échapper au seul débat important, celui qui porterait sur le seul sujet qui pourrait permettre de les départager : leur caractère. Et en particulier leur courage face à l?inattendu, à l?urgence, à la menace, à l?intimidation, à la crise, à des attentats. Une qualité qu?aucun programme écrit par d?autres ne permet d?évaluer, qu?aucune envolée lyrique ne permet d?appréhender, qu?aucun applaudissement ne permet de mesurer.

  31. 31
    Laurent T. dit:

    Bonjour Mr Mélechon,

    Je ne suis pas de votre bord monsieur Mélenchon mais j'apprécie toujours vos interventions télé (hier sur LCi).

    Mais je trouve vos méthodes (celles du PS) pénibles de dire du mal de vos concurrents à l'élection. Après un rapport de presque 100 pages sur Mr Sarkozy, vous nous faitres un 48 pages anti-Bayrou.

    Mais je ne vous écoute pas pour cela, je veux vous entendre sur réellement ce vous comptez faire. Moi je ne vois qu'une chose : une promesse par jour faite par la candidate PS. A chaque déplacement elle nous propose quelque chose. Mais c'est tous sauf réaliste. Un jour c'est de l'argent pour nos anciens.

    Maintenant, c'est la 6ième république. Quel discours décousu. Ce n'est pas sérieux. VOus avez dans votre équipe les esprits les plus brillants du panorama politique mais vraiment votre poulain n'est pas au niveau. Dommage pour la France.

  32. 32
    Endive dit:

    qu'est ce qu'on ne ferait pas pour un siège de sénateur (non élu, mais coopté rappelons nous)...

    pathétique

  33. 33
    J?r?me dit:

    Endive, bravo, tu as très bien résumé les choses.

  34. 34
    magne dit:

    Monsieur Mélenchon

    je ne sais si au fond de vous, vous croyez reellement cette annonce.

    Je suis profondément pour une VI République mais je déteste qu'on me prenne pour un con. Votre confrère Besson a compris cela, Bayrou aussi au passage...

    Pourquoi donc votre billet déclenche en moi une colère noire alors que vos analyses se sont revelées pertinentes et mesurées à mes yeux ?

    Quand on parle de 6R, on annonce que l'on va toucher à l'equilibre fondamental des pouvoirs. On annonce comme votre collègue Laurent Fabius, que l'on va faire une 6R primo-ministérielle avec dose de proportionnelle.

    Or que dit Mme Royal ? Elle va faire un comité constituant (jusque là bien) CONSULTATIF ! mais de qui se moque-t-on ? on donne des cacahuètes au peuple après les debats participatifs ? A aucun moment Mme Royal n'a evoqué le fait que le president soit l'equivalent de ce qui se passe en Allemagne. A aucun moment ! Et pour sur ! Elle va prendre les habits et vous rouler dans la farine comme Tony Blair.

    Oh pour changer, elle fera qq petites reformes prevues par le projet PS. Elle mettra ses très dangereux jurys populaires (qui me fera voter non d'emblée malgré les 90% du reste surlesquels je pourrais adherer) dans la balance. Et puis quoi après ? ben on repart avec un president omnipotent et une personnification excessive de la vie politique.

    Non, Monsieur Mélenchon, on ne peut se prétendre d'une rénovation de la vie politique et se comporter de manière autoritaire et monarchique comme par le passé. On ne peut en appeler à l'ethique quand on met 1 mois à condamner Georges Freche et que ce dernier est toujours président de la région ! Cela s'appelle prendre les gens pour des cons et à force de voir qu'elle me prend pour un con (cf son interview dans les Echos ou elle fait allégeance à ce que vous détestez), à force d'entendre le mot juste à chaque phrase (qui decide de ce qui est juste ?), elle va réussir à me faire aller voter Bayrou !

  35. 35
    Gasper dit:

    Mr Mélenchon,

    Bravo pour votre excellente prestation sur LCI.

    On vous sent regonglé a bloc, et ca donne du courage et beaucoup d'espoir pour la suite. merci.

  36. 36
    magne dit:

    du nouveau ! http://fr.news.yahoo.com/23032007/5/royal-souhaite-que-tous-les-francais-aient-un-drapeau-tricolore.html

    et bien c'est officiel, elle n'aura pas mon vote ! il y a des limites à la tolérance ! La semaine ou l'Europe fete ses 50 ans, ça ne se fait pas...j'ai un miroir chez moi quand meme

  37. 37
    Lug dit:

    Le drapeau et la marseillaise le matin pour tous les enfants de notre doulce France...

    marie-ségolène c'est retour vers le futur !

  38. 38
    el negro jocoso dit:

    CHER CAMARADE MELENCHON

    L'heure nest plus aux hesitants,

    faut laisser cela a pas mal des commentateurs dans ce blog,

    tu as fait ton devoir et meme plus.

    Maintenant,

    La, ou le devoir commande est

    faire gagner la gauche

    parce que c'est la seule que la gauche peut placer

    faire gagner Sego,

    elle a fait le necessaire pour distancer les autres candidats

    Le premier tour a gauche a eu lieu

    Sego a gagne le parti et la primaire a gauche,

    Elle est bien centree dans le centre de gravite de la gauche pour le premier tour,

    et aussi tres bien placee pour se recentrer pour le deuxieme et le gagner

    je aimerais que toi, tu sois dans le nouveau gouvernement

    Certes, je aimerais bien voir Buffet et surtout avoir des partenaires comunistes solides dans toutes les communes pour pouvoir les gerer

    Je crois que Bayrou c'est une baudrouche mais il faut savoir la combattre sinon peut devenir un monstre fabrique par ses adversaires

    Mais on ne peut pas courir des risques, il faut creer une dinamique des le premier tour, on ne peut pas se disperser bien que la grand dispersion nest plus de mise bien au contraire, helas pour les altermondialistes

    SI Vous ne pouvez pas voter sego au premier tour, le mieux c'est voter Buffet pour preparer la victoire au deuxieme et les legislatives et le gouvernement ensuite amen de la gestion dans les collectivites locales

    SEGO ET BUFFET les plus fortes au premier tour cet le mieux pour l'avenir de la gauche

  39. 39
    Paul Lombard dit:

    mais Jean-Luc, qu'est-ce tu fous avec Ségolène ? Tu me donnes l'impression d'être un homme libre. T'as des jetons au PS ?

  40. 40
    Ben dit:

    Jean Luc

    camarade. tu es en train de perdre ta crédibilité.

    on ne te retrouve plus. Preuve en est que ton dernier article n'a pas entraîné foule d'échanges. On ne comprends plus ton positionnement. Tu brouilles le message.

    Serais-tu atteint de ségolétitude ou de menteuritude? J'ai vu ton nez s'allonger et cé po bo.

    je veux retrouver ta confiancitude mon ami

  41. 41
    Natleval dit:

    Ben pense que JL Mélenchon retourne sa veste et du coup en appelle à voter Bayrou! On se demande qui change de camp.

    je pense que le seul vote consistant est celui pour Royal, c'est un vote de classe. Je ne pense pas que Ségolène Royal devienne comme Chavez même si elle utilise les mêmes mots (démocratie participative) et même si la 6ème rep voulait vraiment dire un appel à une Constituante. L'engagement de Royal vis à vis des classes populaires et des opprimés n'a rien à voir avec celui de Chavez. Elle ne se prononce pas sur "l'empire américain", elle ne dénonce pas ses visées recolonisatrices, et sur l'avancée de la barbarie dans le monde que représente l'administration Bush.

    Il suffirait qu'elle énonce clairement un certain nombre de vérités, sans peur de représailles, juste au nom des peuples qui souffrent de par le monde. Mais sur cela on dirait qu'elle n'ose pas, ou alors a peur, ou alors défend certains intérêts. En tout cas, un manque de courage certain, à moins qu'elle ne se soit rangée du côté de l'impérialisme américain.

    Christophe tu es victime des médias qui présentent Chavez comme un dictateur. Il suffit d'aller voir soi-même au Vénézuela pour savoir qu'il y a une vraie révolution en cours et que ceux qui attaquent Chavez, attaquent en fait cette révolution. C'est l'angle d'attaque de l'opposition vénézuelienne: discréditer Chavez pour casser la révolution. Il est présenté comme un dictateur, anti démocratique etc... alors que c'est lui qui a permis au Vénézuela d'être un des pays les plus démocratiques du monde, grace à la démocratie participative et autres mesures. Voir le site du cercle bolivarien de Paris ou viveTV.

  42. 42
    jean dit:

    Apres le vote NON de 2005....le candidat du PS qui suit Sarko dans ces delires d'idendité nationale le jour des 50 ans de l'Europe.

    Tout va bien dans ce bon pays et au PS qui n'est plus le parti progressiste Européen et Internationaliste que j'aimais et pour qui j'ai toujours voté.

    Cette fois ca va pas être possible....

  43. 43
    el negro jocoso dit:

    Ce n´est plus l´heure des hesitations

    c`est l´heure de la castagne

    cela ne doit pas nous faire peur

    c´est ainsi

    Aucune abstention,

    Aucun vote a la droite

    honteuse

    extreme ou fiere

    Notre devoir est de placer notre candidate au deuxieme tour

    mais aussi de preparer la suite en ayant des partenaires suffisament forts

    a comencer par les communistes qui ne doivent pas s`effondrer

    avec des partenaires forts pour contruire le deuxieme tour, puis une majorite, et puis gouverner l`ètat, les regions, les collectivites, les municipalites

    Nous nàvons pas vocation a temoigner mais a peser sur les evenements,a agir, a etre une alternative reel de pouvoir

  44. 44
    gazellebarbue dit:

    C'est quoi cette histoire à la con du drapeau à la maison ?!

    Franchement j'hésitais à voter Bayrou ou Besancenot... mais là ça se confirme !

    Ce n'est pas avec ce genre de suivisme nationaliste que les gens de gauche va voter pour elle.

    Je me sens tout à fait patriote (je préfère dire chauvin) et je n'ai pas besoin d'un drapeau pour ça !

    Et pourquoi pas la prière devant le drapeau tous les matins...

    Si c'était un homme je dirais : MAIS QUEL CON !

    Mais là je n'ai pas le droit mais je le pense fort....

    Continue comme ça Ségolène et tu vas perdre toutes tes voix de gauche....

  45. 45
    Juliette dit:

    EN complément je conseille à tous l'écoute du discours de clotûre de Jean-Luc Mélenchon lors de l'initiative pour une assemblée constituante européenne (Sénat 7 mars 2007)

    http://www.dailymotion.com/video/x1djdr_discours-jlmelenchon-constituante-1

  46. 46
    mimi dit:

    Mais vous en faites partie intégrante de cet "appareil du parti", MONSIEUR LE SENATEUR !

    Quelle est votre véritable distingo, dites-nous, avec cet autre planqué Julien DRAY ?

    A quand des actes conformes aux pensées, et une vraie rebellion, avec retour dans le monde du travail ?

    Mimi P

  47. 47
    el negro jocoso dit:

    vas y Senateur

    fonce sur la VI eme

    donne lui du corps

    donne nous

    a toute la france

    ton idee resume de la VI eme

  48. 48
    Chantal dit:

    Segolene à raison, vive le drapeau, ce n'est pas un truc pour jean maire lepeigne ou les fachos de Neuilly, Je suis de Gauche vraiment de Gauche, contre l'Europe comme la plupart d'entre vous, et je suis fiére de notre Drapeau National,

    Vive la Patrie de Gauche et Non à l'Europe !

  49. 49
    Annick dit:

    Ségolène, quelle déception !

    C'est du n'importe quoi. Maintenant c'est le drapeau à la maison, c'est surement ce qui va aider les familles dans leurs fins de mois difficiles. Demain, elle est au Grand Jury Rlt Le Figaro. Que va t elle nous sortir encore ?

    Cet après midi j'étais à un meeting à Nantes avec MG Buffet. Là, enfin des réponses concrètes sur les problèmes des gens : l'emploi, l'éducation, l'exclusion.

    Le 22 avril, je ne voterai pas Royal mais Buffet

  50. 50
    major tom dit:

    Pourquoi une VIe République? Envoyez moi un exemplaire. Je suis très curieux!

    With Love from NYC,

    The Major Tom

Pages : [1] 2 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive