12mar 07


Une erreur de manipulation informatique à l'occasion de la mise en page de corrections a fait disparaitre le texte initial de cette note et les commentaires qui la suivaient. Je présente mes excuses aux rédacteurs de ces réactions.

Une erreur de manipulation informatique à l’occasion de la mise en page de corrections a fait disparaitre le texte initial de cette note et les commentaires qui la suivaient. Je présente mes excuses aux rédacteurs de ces réactions.

J’ai dit qu’il y avait le feu au lac parce que monsieur Bayrou pourrait bien expulser la gauche du second tour. J’ai également souligné ce fait que la droite UMP pourrait aussi se faire sortir. Beaucoup de gens m’ont approuvé d’affronter la vérité de la situation. Certains pensent que je me trompe, ainsi Bertrand Delanoé affirme solennellement « qu’il n’y a pas le feu au lac ». Bon. D’autres, parfois fort importants, n’ont pas aimé, déclarant que je contribuais à « installer » Bayrou. Sornette. Il s’installe tout seul. Et ceux qui essaient en vain de le désinstaller le savent aussi bien que moi. D’ailleurs, je note qu’en dépit des déclarations de sérénité, au PS et à l’UMP le danger est bien perçu si j’en juge par les dispositifs de réplique massive que l’on voit se déployer. Mais quand je regarde ce qui se met en place, je crie au contre sens! Regardons ça de près.

Côté UMP quelle trouvaille ! On ressort du placard madame Veil. « François Bayrou ne représente pas le centre mais seulement lui-même » déclare-t-elle pour jouer aussitôt son rôle de potiche centriste comme on les aimait du temps du RPR! Côté socialiste on demande à Strauss Kahn de montrer son pelage de centre gauche pour occuper le terrain. Dans les deux cas on fait comme si le mouvement vers Bayrou était un mouvement vers le centre. Erreur totale. Le mouvement vers Bayrou est un mouvement contre le système politique actuel. Il est moins fait d’adhésion que de rejet et c’est justement pour ça que ça marche parce que c’est une glue électorale attrape tout de première force. Ce que les gens veulent c’est que Bayrou soit bien hors système, hors de sa case, hors de toutes les cases. Car c’est à ça qu’il doit servir pour tous les éxcédés qui se tournent vers lui: faire sauter le bazar! Et de cette poussière de désemparés et de désorientés, le bougre travaille avec talent à faire une force en dynamique. L’incroyable, à cette étape, c’est qu’il a moins besoin de se fatiguer pour convaincre. En effet ses adversaires lui accordent gratuitement tous les certificats de rébelle dont il a besoin.

Ainsi, à l’instant où elle a ouvert la bouche sur ce ton de mépris tout en servant la soupe à monsieur Sarkozy, madame Simone Veil a produit l’effet exactement inverse à celui qu’elle visait. Car si c’est elle qui représente le centre et que Bayrou ne représente que lui-même, alors tout va bien pour tout ceux qui veulent voter Bayrou et qui ne veulent pas être pris pour des centristes. Ca colle avec les chiffres car madame Veil n’a jamais eu plus de 10 points dans les sondages (6 dans les urnes) tandis que Bayrou a déjà 24 % dans les sondages…. Au dela des mots le style: en politique le coup du mépris aujourd’hui tue surtout celui qui le pratique. Qu’une altesse centriste trahisse le candidat de sa famille confirme que François Bayrou est bien hors norme. La preuve: toutes les belles personnes de son camp lui tapent dessus. Dans l’art de se tirer une balle dans le pied c’est un record. Seule Claire Chazal a fait mieux depuis, dimanche soir, en recevant Bayrou sur le plateau de TF1. Le parti pris, l’agressivité et la mauvaise foi de ses « questions » et interruptions sont tels que n’importe quel petit Mickey qui n’a pas peur des gros (la plupart des Français sont fait comme ça) se range d’instinct derrière Bayrou quoiqu’il dise, surtout qu’il le dit bien.

Dans la famille socialiste la riposte n’est pas plus au point. Certes il y a eu l’interview de Fabius dans « le Parisien » qui va tout droit à la confrontation argumentée. Mais il est bien seul. Tout le reste est un étrange tissu d’arguments flottants et de positionnements que, par camaraderie, je vais juste qualifier d’approximatifs (je m’apprétais à écrire des mots bien plus sévères…) Ainsi Dominique Strauss Kahn pense faire une ruse très subtile en félicitant Bayrou d’avoir rompu avec Sarkozy pour mieux le mettre au défi …de signer le pacte présidentiel de Ségolène Royal. Trois sottises en une. D’abord il confirme que Bayrou n’est plus le porteur d’eau de la droite classique. Ensuite il lui donne un brevet de gauche sous simple condition de signature. Pire, il affirme que si Bayrou renonce à l’alliance avec Sarkozy, son engagement alors pour Ségolène Royal « fera une belle majorité pour battre Sarkozy et pour changer la France ». Tout un programme! Mais on voit surtout le revers que cela annonce si les sondages favorisent encore un peu Bayrou: »pourquoi ne signez vous pas vous même le texte de Bayrou s’il est mieux placé que vous pour battre Sarkozy »? Au total tout cela est à côté de la plaque. Avec de tels adversaires, bientôt Bayrou n’aura plus besoin d’amis.

Si je m’en tiens à mes dirigeants de campagne socialiste je n’ai qu’une chose à dire: si pour contrer Bayrou vous n’avez pas d’autre idée que de nous donner un petit look centriste n’oubliez pas aussi d’acheter assez de bouées de sauvetage car le naufrage est garanti.


Aucun commentaire à “A coté de la plaque !”

Pages : [1] 2 »

  1. 1
    OliV dit:

    Où sont passés les commentaires de ce billet ?

  2. 2
    Pierre dit:

    Bonjour.

    Pourquoi ne pas poser directement la question à Mr Bayrou, qui se dit ni de droite, ni de gauche, ni du haut ni du bas, ni dans l'opposition, ni dans le gouvernement, oui, pourquoi ne pas lui demander si, au second tour on a Royal / Sarkozy, vers qui portera son soutien ? ni l'un ni l'autre, s'il veut rester cohérent, ou alors le naturel reviendra-til au galop ?

  3. 3
    Yann dit:

    y m'enerve Mélenchon, je suis toujours d'accord avec lui, sauf qu'il le dit mieux...

    et je suis ses mots depuis un temps certain : depuis son passage à l'EN...

    Je souscrit complètement à cet article et je vais rajouter quelques bricoles... le vrai problème c'est que pas beaucoup d'électeurs n'arrivent à faire la différence entre Bayrou et Ségo - socio dem, chretien dem, socio christo dem...tout ça c'est au centre - sauf que y'en a un qui à l'air sincère... et en terme d'image, les sondages (à relativiser) ont l'air de montrer que ça marche... vu que de toute façon, personne ne lit les programmes, qui trop souvent sont en décalage (au moins apparents) avec les déclarations des candidats d'une part, et avec ce qu'ils en feront une fois élu, d'autre part.

    Ceux qui comparent les bilans, trouvent autant de casseroles d'un coté que de l'autre... mais les casseroles n'ont jamais empeché ni Chirac, ni Mitterand, d'être élus, puis réélus.

    La présidentielle n'est plus une élection basée sur un programme, (l'a t'elle été?) mais sur la relation entre les Français et leurs hommes et femmes politiques. A s'occuper des militants, on en oublie les électeurs... Je serais curieux de savoir combien il reste des 60% de l'investiture... Ségo horripile trop de monde à gauche et les cadres du PS sont tout simplement en train d'oublier 2002, le non au referundum, ou peut être ne les ont-ils jamais vus, tout occupés qu'ils sont à soutenir (?) la parachutée des sondages qui est en train d'atterrir... Et qu'on ne me parle pas de la campagne de lynchage médiatique, je n'ai pas la télé et Ségo s'en sort très bien toute seule pour dire des âneries...

    Rien n'est plié, c'est la dernière semaine que le premier tour se jouera, mais j'ai bien peur de n'être pas surpris...

    Dommage, ça serait quand même un comble d'être obligé de compter sur Bayrou pour avoir un premier ministre de gauche...

  4. 4
    GJ Edouard dit:

    @Pierre

    Pourquoi Bayrou devrait-il être le seul qui aie à répondre à cette question qui tue ?

    Il est très possible que Royal soit 3ème (ou 4ème). dans ce cas, appellerait-elle à voter Sarkozy ou Bayrou ?

  5. 5
    bertrand dit:

    Je partage votre analyse (impressionante pour sa pertinence)

    Bien parti pourtant le PS... l'institure,

    les débats à la télé, les débats participatifs.

    "désirs d'avenir".

    Et puis, tout dérape, en écartant ceux qui n'étaient pas dans la ligne, L'équipe Royal Hollande fait la même

    erreur que Chirac en 2002. Une connerie intersidérale.

    Alors on commence à avoir peur, les sondages vous pètent à la

    gueule. L'équation qui consiste ensuite à rassembler quand tout va mal, alors que l'on a délocalisé alors que tout allait bien est difficile à résoudre. La photo de famille ("Tiens tu garde pas les enfants aujourd'hui"), manque de sincérité. on

    imagine les conseils avisés des chargés de com: "de toute façon ça n'a aucune importance, les gens ne se rappellent que les 30 derniers jours". Mépris affiché,

    cynique, qui renvoie instinctivement à "Vous connaissez Monsieur Besson ?",

    j'allais dire "Vous connaissez Monsieur Bayrou ?"

    Pour l'UMP, c'est encore plus impressionnant. Effrayant même d'imaginer que l'on pourra s'attirer la sympathie en recrutant des traitres à tour de bras.

    Simone endosse le costume de Judas. Et Sarkozy qui dans la même

    phrase propose à Bayrou d'être premier ministre, "Mon ami", après

    avoir parlé de son "immobilisme".

    Et raffarin... comment est-ce que

    l'on peut encore lui donner la parole ?

    L'autre jour il comparait

    Bayrou à un Albatros...n'importe quoi !

    Alors, comment gèrer: plus de traitres ? plus de com, ? plus de FN dans le programme ? Plus de TF1 ?

    Il reste 45 jours, 40...le compteur de Sarkozy.fr

    (allez voir le site, c'est un grand moment de rigolade)

    décompte les milisecondes.Mais il faut bientôt rendre la copie. L'élève

    essaye de changer ce qui ne va pas, se tourne vers les voisins, l'aiguille tourne, le stress augmente.

    Bref, un mot résume le PS et l'UMP: AMATEURISME.

    Et je ne parle pas de l'amateurisme sympa, celui des associations qui organisent, bricolent des événements dans la bonne humeur.

    Pour finir ce post incompréhensible, je me dit que Bayrou a de la chance d'avoir une équipe soudée, pas de traitres, pas de dizaines de porte-paroles, pas d'ennemis d'hier rabibochés pour l'occasion.

    Et je voudrais aussi vous poser une question: comment des gens intelligents peuvent-ils faire autant de conneries ? C'est un grand mystère pour moi.

    Bertrand

  6. 6
    DAVID dit:

    La gauche est en miette, morcelée et réduite parfois en d'innombrables querelles intestines. De plus, elle est au plus bas et le rapport de force ne cesse de s'aggraver.

    Le plus important pour un militant de gauche est donc de lutter, programme à la main, contre les projets néfastes d'une droite décomplexée (y compris dans sa version centriste.

    Que propose Bayrou sur le pouvoir d'achat ? Rien moins que le "travailler plus pour gagner" de Sarkozy.

    Que propose-t-il sur la question du logement ? A vrai dire peu de chose.

    Que propose la Gauche ? Le SMIC à 1500, une augmentation des petites retraites et un plan de construction de logements sociaux. D'aucuns pourront dire que ce n'est pas assez. EN attendant c'est toujours mieux que la droite. C'est de cela qu'il faut parler.

  7. 7
    Juliette dit:

    Vous formulez exactement ce que je ressentais. Ceci dit il ne faut tout de même pas être bien malin pour voter Bayrou. Enfin, désormais, les gens ont des raisonnement et font des calculs complètement loufoques pour justifier leur vote. Comme s'ils pensaient manoeuvrer les uns et les autres dans un seul but :unir les uns de leur impuissance ou de leur politique néfaste, et observer ce que font les autres une fois mis au pouvoir. En fait les marionnettes sont les candidats mais ils ne le savent pas. Cette situation et ces attitudes soulignent en tous les cas à quel point le raisonnement politique "classique" a pris un sacré coup dans l'aile.

  8. 8
    zarc dit:

    " Seule Claire Chazal a fait mieux depuis, dimanche soir, en recevant Bayrou sur le plateau de TF1. Le parti pris, l'agressivité et la mauvaise foi de ses "questions" et interruptions sont tels que n'importe quel petit Mikey qui n'a pas peur des gros (la plupart des français sont fait comme ça) se range d'instinct derrière Bayrou quoiqu'il dise, surtout qu'il le dit bien. "

    Yep, on ne peut pas dire mieux

    ... Et des Mickeys que l'UMP et le PS prennent pour de vulgaires rongeurs devraient se poser la question de savoir ce qu'ils vont ronger

    Signé : Mickey la freemouse

  9. 9
    jjc dit:

    et alors ?

    Bayrou président,plutôt que la sainte vierge ou que l'excité,ce serait vraiment plus grave pour la France ?

    Ah,la sainte vierge est de gauche,elle a été ointe par le PS dans un débat honnête ?

    Alors dieu fera un miracle,prions mes frères !

  10. 10
    JuanK dit:

    Le naufrage est garanti pour la gauche......sauf si la gauche des ruptures est devant la gauche sociale bobocrate.

    Cela est encore possible, non ?

  11. 11
    phil dit:

    Oui, ce serait plus grave. Pas de projet, pas de ligne, pas de soutiens. Son gouvernement se composera exclusivement de gens qui auront préféré aller à la soupe. Son programme se limite à :"tout comme avant, dans la limite de ce qu'on pourra" (mais je ne vous promets rien!).

    Autant de vide chez un agrégé, ça donne le vertige

    Comme tu le sais, la sainte vierge n'est ni sainte, ni vierge. évidemment, c'est pas un mec, c'est sûr. Au bal des nuls de cette campagne, elle est toujours debout. Sans miracle, c'est un signe de grande capacité de résistance

  12. 12
    Anna dit:

    "sauf si la gauche des ruptures est devant la gauche sociale bobocrate.

    Cela est encore possible, non ?"

    Bien sûr que non, vous le savez aussi bien que moi. La seule chance était la candidature de JL Mélenchon. La vraie responsabilité du feu dans le lac? l'amateurisme des comités antilibéraux. Dire qu'ils sont si sympas, pris individuellement, les responsables de tous ces comités. Et voilà le résultat...

  13. 13
    ?mile dit:

    Excellente analyse.

    Vous être vraiment de gauche, et avec des convictions, pas des slogans de pub.

    Entre une candidate qui a fait pschittt et un excité parvenu, finalement, y a que le gentil niais qui aille aux français... au moins il mord pas, même ses adversaires, et ça marche... même s'il n'a pas vraiment de programme, à part celui d'un père de famille prudent.

  14. 14
    Ben dit:

    En plus elle osé dire dans M6 que ses anciens concurrents n'ont pas fait bloc derrière elle assez tôt. Elle les a snobbé parce qu'elle croyait aux sondages. Elle les a snobbé maintenant c'est eux les fautifs.

    Julien Dray ne disait-il pas qu'on allait quand même pas leur dérouler le tapis rouge => qu'ils soient heureux d'avoir la parole. C'est cette arrogance qui nous conduit au désastre.

    Au moment où on attendais un projet on nous parle de participatif. et maintenant on fait quoi? on sort les mouchoirs?

  15. 15
    Militant Istr?en dit:

    Visiblement, toujours autant de mépris pour M. BAYROU, gratte papier de M. LECANUET comme le dit avec suffisance M. Chevènement ainsi que pour tous ses électeurs...

    Un peu comme M. MELANCHON : je vous cite : " Enfin pour qu'on se souvienne combien cette campagne est nécessairement, obligatoirement, incontournablement, une campagne d'éducation populaire en direction des désorientés et désemparés "

    C'est cela, éduquez donc ces pauvres gens qui votent pour Bayrou... Et pardonnez leur, ils ne savent pas ce qu'ils font

    Le PS et ses alliés toujours plus bas....

    Un peu comme ce PS qui défent la laicité et dont la candidate s'affiche dans les cités en compagnie d'une femme voilée pour tenter de recupérer des voix dans la banlieue....

    Lamentable. Ce PS hypocrite et moralisateur soit disant de gauche ne mérite pas la victoire... Les Francais le pensent majoritairement très fort et on commence à s'en rendre compte au sein de l'appareil...

  16. 16
    Nessie dit:

    J'ai voté depuis 40 années pour le PS, les déclarations trouvées sur le net des responsables du PS sur la personnalité de Ségo me fait réfléchir, je cite :

    Michel Charasse (30/01/2007)

    "Les propositions de Mme Royal sont peut-être au premier abord populaires, mais si on réfléchit un peu on voit que le paquet est plus beau que le cadeau"

    Posté par noroyal à 19:26 -

    Martine Aubry (30/01/2007)

    "Je me jetterai dans la Seine si mes camarades rallient la candidature de Ségolène Royal"

    Posté par noroyal à 19:26 -

    Claude Allègre (28/01/2007)

    "A vrai dire, les idées saugrenues de Ségolène que les Français découvrent chaque jour, j'en ai soupé. Un jour, elle déboule dans mon bureau avec un projet d'arrêté qu'elle voulait me faire signer. Il s'agissait d'interdire les strings au collège. Je lui ai dit que je ne voulais pas me couvrir de ridicule, elle est repartie vexée. Le lendemain, elle voulait suspendre le directeur des Arts et Métiers parce qu'il n'avait pas supprimé le bizutage, etc. Mais jamais ses idées ne concernaient la pédagogie, l'égalité des chances ou une réforme quelconque de fond. C'étaient toujours des gadgets d'autopromotion..."

    Posté par noroyal à 19:26 -

    Jack Lang se lâche.(2/01/2007)

    "« Ce couple a privatisé le parti à son profit. C?est un déni de démocratie. »

    Posté par noroyal à 13:16 -

    Jacques Delors (01/01/2007) donne une leçon de conviction à Ségolène Royal

    L'ancien président de la Commission européenne a remporté un joli succès à l'applaudimètre de la Cité de la réussite, répondant à une question de Christine Ockrent sur l'entrée de la Turquie dans l'Union:

    "Tout homme ou femme politique doit donner son point de vue. C'est ce que nous a appris Pierre Mendès-France." (Vu dans Challenges, n° 53)

    Pour rappel, Ségolène Royal a botté en touche sur le sujet, comme à son habitude...

    J'ai regardé aussi son action dans son département de Poitou-Charentes sur le net qui met en avant son autoritarisme.

    J'aurai préféré DSK qui me paraissait plus compétant.

    Nessie

  17. 17
    vaudioux dit:

    Donc c'est deja joué. Le PS est à nouveau éliminé. Il faut donc éliminer Sarko.Les militants n'y croient plus. Ceux qui ont fait choisir SR, on ne les voit plus. Ce n'était pas la bonne candidate. Et si la France n'était pas mure pour élire une femme tout simplement!

  18. 18
    Gab dit:

    J'ai bien lu Mélenchon et les commentaires. Je suis atterré par la publicité qui est faite au successeur de Lecanuet dont J. Duclos disait : " M. Lecanuet, vous êtes le Saint Bernard de la majorité !"

    Quand je vous lis, ouvrier retraité, je me sens complétement hors du monde, hors, aussi de votre monde !

    Je ne me reconnais dans aucun des candidats (tes) officiels. Aucun ne représente ma France. J'étais acquis à l'idée mais sans aucune conviction de combattre Sarko en votant ségo au second tour, hélas il me semble de plus en plus qu'il vaudra mieux aller taquiner la truite !

    Pour Jean Luc et quelques autres...ont-ils vraiment le sentiment que leur mélangitude des ouiouistes et des nonistes du 29 mai 2005 a contribué à la clarté dans le débat ?

  19. 19
    blop dit:

    Entierement d'accord avec votre analyse (sauf que Veil s'ecrit sans W).

    Mais l'(intention de) vote Bayrou est encore plus pervers que cela : il permet de foutre le bordel (comme le vote Le Pen) tout en gardant une gueule d'ange puisque le discours centriste est celui qui nous est martele a longueur d'annee comme le summum de la moderation et de la finesse des grands esprits. Il prete donc tres peu le flanc a la critique dans les medias dominants et dans la majorite de l'UMP et du PS. Comment en effet reprocher a quelqu'un des discours si proches des votres (je ne parle pas de vous M Mélenchon) avec autant d'acrimonie en restant credible ?

    J'ajouterai une chose : il est trop tard pour le PS. Trop tard pour se repositioner a gauche, trop tard pour rappeler les elephants apres les avoir meprises, trop tard pour changer l'image de Royal (et oui, 42% des francais ne voient aucune difference entre elle et Bayrou), trop tard pour avoir un autre argument que le chantage au vote utile...

  20. 20
    fred dit:

    Ton post met le doigt sur le vrai problème du PS. Quel est sa ligne?

    Cette soupe gaucho-centriste ou centro-gauchiste est illisble et inaudible.

    N'est ce pas ridicule d'entendre Hollande dire qu'il n'aime pas les riches (sic!) alors qu'il paye l'ISF au rabais?

    Quel sont tes points communs avec un DSK ou un Bockel? aucun ou presque.

    Le PS doit choisir et je penses - contrairement à toi - que la voie la plus efficace pour combattre les injustices et les inégalités est le réformisme social-démocrate dans un cadre résolument Européen.

  21. 21
    lunaroja dit:

    la gauche va t'elle se mettre à militer et battre la droite et son projet nauséabond qu'il provienne de Bayrou, Sarkozy, ou le Pen?

    La gauche occupée à regarder les sondages, ou à se regarder le nombril devant la téloche!

    La france est mise à sac par l'ump/UDF./.. et la gauche tu te bougerais pas un peu! Les classes populaires elles vont voter pour Royal! Elles savent pourquoi. Nous sommes à plus d'un mois du premier tour, il faut se mobiliser, faire un front populaire autour de Royal! Nous ne pouvons pas reprendre 5 ans de droite. dehors l'udf! dehors l'ump! dehors le FN!

  22. 22
    Suzy dit:

    Eh oui Jean-Luc, nous sommes à côté de la plaque.

    A côté de la plaque parce que nous n?avons jamais tiré les enseignements de 2002 et de 2005, sauf pour certains d?entre nous (Trait d?Union et Rassembler à gauche).

    A côté de la plaque en pensant que les ouiouistes pouvaient se mélanger aux nonistes.

    A côté de la plaque en vendant le droit de vote à l?intérieur du parti pour un plat de lentilles à 20?, sans même demander aux futurs "camarades" de remplir un simple questionnaire pour savoir s?ils étaient un tant soit peu de gauche.

    A côté de la plaque parce que les trois candidats à l?investiture n?ont pas eu un réel débat.

    A côté de la plaque parce que cette entrée massive de "camarades" a faussé l?investiture interne, d?ailleurs depuis l?investiture on n?a pratiquement plus revus ces "camarades" pour faire campagne.

    Reste à savoir si nous continuerons à être à côté de la plaque ou si nous créons un vrai parti de gauche laïque et républicain.

    Il ne faut pas s?étonner que les électeurs préfèrent l?intrinsèque tiédeur de l?UDF à la tiédeur du PS. Mieux vaut toujours l?original qu?une pâle copie.

    Suzy

  23. 23
    bernard dit:

    Pauvres amis.

    regardons autour de nous,pourquoi sommes nous les derniers de l'europe pour le chomage le déficit et la balance com. Examinez le raport et le diagnostic économique sur la France des 5 prix nobels de l'économie qui vient de sortir! et cherchez l'erreur.

    Sortons de nos petites cuisines qui ressemblents au combat entre Astérix et les romains!

    Sarko. Bayrou ou Ségo, je m'en fous, ce que je souhaite c'est de savoir si l'un d'eux est capable de sortir le pays de la médiocratieen la réformant profondément, meme si c(est momentanément impopulaire, Un de Gaulle quoi! C"est pas gagné!

  24. 24
    joelle dit:

    exellent résumé de ce que pensent les indicis du PS et j'en fais malheureusement partie, mais c'est vrai aussi qu'il faut attendre la dernière semaine, car les médias font monter et descendre qui ils veulent, quand ils vont voir que Bayrou monte trop...oups...il vont repasser à Ségo ou Sarko...même voir JML...pourquoi pas...? allons y c'est la valse des sondages, on s'éclatte ! mais comme vous dîtes, nous n'aurons pas...côté gauche assez de gilet de sauvetage et j'ajouterai de parachute....bon courage pour la suite.

  25. 25
    zarc dit:

    F. Hollande dit : " Le vrai choix" qui s'offre aux Français le 6 mai "est entre le changement ou la crise"

    A toute crise succède le calme

    Le ronron du tandem Royal-Sarko est soporifique et renifle les vieux modèles, même si les visages sont plus jeunes.

    Je vote pour la crise

  26. 26
    zarc dit:

    Le PS est devenu un empilement de courant comme on dit. Sauf que les courants sont chauds et froids, ce qui par mélange donne le tiède. Un tiède tourbillonnant certes (le mot flatte, n'est pas ?), mais sans but, un simple effet et donc un trompe l'oeil.

    S'en défendre en affirmant que d'un bouillonnement jaillit la lumière, c'est fort joli mais inopérant : d'une turbulence ne jaillit rien, sauf par hasard.

    Le vrai centre de Bayrou est tiède par nature. Pas de turbulence car la source elle même est tiède. On n'aime ou on n'aime pas, la question n'est pas là. Cette tièdeur native est porteuse car tout simplement'elle coule de source'et c'est bien là la force de Bayrou.

  27. 27
    phil dit:

    me font rire ces intervenants qui se fient aux sondages pour choisir leur vote la politique cest 1 histoire de con viction le seul qui ma apparait convaincu et convainquant c est BAYROU petit david contre les 2 goliaths trop surs deux et de la faiblesse intellectuelle de leurs partizans qui n ont pas encore compris qu une grande partie des francais execre les faux prophetes umps qui n arretent pas les bobards contradictions et demagogie et s entourent de soi disants vedettes ne representant aucunement la creme intellectuelle maintenant mr MELANCHON J AI ADMIRE VOTRE position sur l europe et vos convictions aussi sachez le (ca mange pas de pain) j ai depuis 1982 jusqu en 2002 votes ps sauf la pour le pen qui me paraissait plus sincere que ps ump et depuis j ai encore change d avis (seuls les cons le font pas) cette fois ci je vote bayrou qui m inspire 1 grande confiance qui se renforcerai en vous car il y a le feu au lac a tel point que le bateau ps brule et moi je ne vous en voudrais pas du tout de le quitter car je suis sur que vous seriez bien plus utile sur le TRACTEUR avec francois (tiens c est pas deja 1 prenom de president ca) merci de m avoir preter credit et vive la FRANCE pas les frances

  28. 28
    sophiquipeut dit:

    Cher Jean Luc; Merci à toi qui a compris qu'il fallait battre la droite et se rallier avce la candidate PS. Et merci aussi à Fabuis qui l'a compris aussi. Juste dommage que

    ton blog soit squatté par la Bayroublardise!

    Pour moi, Royal aux deux tours. Et si elle n'y était pas, il n'est aps question de voter pour un UMP qui s'inspire du programme du FN ou pour un UDF qui a voté toutes les lois scélérates de l'UMP. NOn! Royal ou rien. (Pour les législatives, je voterais pour un candidat anti-libéral...)

  29. 29
    RODRIGUEZ dit:

    Et si au lieu de voir disparaître le PCF, nous voyons disparaître le PS? Et oui à force de vouloir porter atteinte au autres forces de gauche, ceux qui serons atteint serons ceux qui ont lancer les hostilités.

  30. 30
    Phil dit:

    Alors Royal est dans les choux ? Bravo ! On en a soupé de la gauche sur d'elle même et qui ne représente plus le peuple de gauche. Vos militants ont rabais on choisi Ségolène, vous les avez laissé faire maintenant il faut assumer. Je préfère la chienlit qui va en découler plutot que de voter pour elle! Pourquoi ?

    Quand j'entends "ordre juste" ca me fait penser a "travail, famille, patrie". Je sais que je suis excessif. Mais ma rage est à la mesure de ma déception de voir que le PS a présenté une telle candidate sans charisme, sans projet (désolé mais les 100 propositions ca fait marketing et ne me font pas réver).

    Il faut que le PS implose afin de ce séisme naisse une nouvelle force de gauche libérée de Hollande, Royal, Dray et compagnie et avec un vrai projet

    Bonne chance

  31. 31
    Yann dit:

    IL FAUT SAUVER LE SOLDAT ROYAL !

    Je suis électeur UMP de conviction et je vais voter Sarkozy aux deux tours. La perspective de voir F.Bayrou voler le 2ème tour à S.Royal me semble représenter un vrai risque pour la démocratie. Il serait quand même inconcevable que la gauche (même si certains d'entre vous la trouvent trop sociale-démocrate, S.Royal c'est quand même la gauche, en tout cas bien plus que Bayrou)soit privée encore une fois de 2ème tour. Cessez de croire que c'est F.Bayrou qui peut vous représenter, peuple de gauche, votez utile dès le premier tour, et permettez un vrai duel d'idées droite-gauche "à la loyale" Sarkozy-Royal au 2ème tour ! Votez utile Royal et arrêtez vos états d'âme, à droite on en a moins...

  32. 32
    Jiel dit:

    Il ne faut pas confondre Simone Veil et Simone Weil...

  33. 33
    sibemol dit:

    le pouvoir appartient autant aux citoyens qu'à ceux qui courent après, je ne vois pas pourquoi les cotoyens n'auraient pas le droit eux aussi à leurs manoeuvres de couloir, leurs trahisons et leur cynisme.

    Ca fait 25 ans qu'un partie de la sensibilité gauche non extrémiste est écartée du pouvoir (associatifs, écolo, libertaire, etc..) aujourd'hui ce serait un beau pied de nez démocratique qu'elle rende la monnaie de sa pièce à la gauche traditionnelle qui la méprise.

    Sinon, pour continuer à réfléchir sur le programme en s'amusant un peu :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_de_Dilbert

  34. 34
    Assogba dit:

    Yann fait de l'inox n'est ce pas?

    Avez vous bien lu JLM? Vous savez très bien qu'une bonne partie des sympathsants PS ne se retrouvent pas dans les prestations de Madame Royal. Vous savez très bien aussi que tous les sondages donnent Bayrou gagnant face à Mr. Sarkzy. Avez vous peur? Je trouve vos remarques très intéressées n'est ce pas?

  35. 35
    marie-h?l?ne dit:

    J'ai des enfants encore petits, 9 et 8 ans. On me dirait tu vas mourir et tu dois confier tes enfants à une de ces 3 personnes : Royal, Sarkozy et Bayrou. Ben, y a pas photo, le seul à qui je ferais confiance, c'est Bayrou. Je crois que ça aussi ça joue, c'est le seul à qui on pourrait acheter une voiture d'occasion !

  36. 36
    Jacques dit:

    Decidement Jean Luc si tu lis ton blog, tu dois te rallier à Bayrou. Ou alors c'est que la connerie n'est pas contagieuse.

    Je vois bien que tous ces pseudo "de gauche" ne lisent pas les programmes et se situent uniquement dans l'affectif. Sur la cellule de chiffrage de debat2007, vous apprendrez que Bayrou c'est augmentation de la TVA, CSG, CRDS (4Mds), Augmentation des impots sur le revenu (8%), interdiction dans la constitution de deficit budgetaire (soit alternance de gauche definitivement impossible), alignement de toutes les retraites sur le privé (par referendum c'est plus sur pour eviter les conflits sociaux: les francais sont suffisamment remontés contre les fonctionnaires pour que ca passe comme une lettre à la poste), generalisation du CNE, j'arrete la allez lire son programme. Ceci dit tout cela ca peut plaire a certains, mais qu'ils ne se disent pas de gauche, SVP. En faisant la comparaison Bayrou Sarkozy sur votons.info je trouve Bayrou plus a droite que Sarkozy et plus dangereux quand à un retour possible vers une alternance. Pour conclure, Bayrou president je n'y crois pas ou alors il sera en cohabitation avec Sarkozy premier ministre. Un peu Chirac premier ministre de Giscard. Quand a Marie Helene si je devais confier mes enfant à Segolene, Bayrou ou Sarkozy, je les confierai a Segolene, en me disant qu'avec un peu de chances ilspourront prendre leur retraite à 60 ans au lieu de la prendre à 70 ans avec les 2 autres (s'ils ne sont pas morts avant de pouvoir la prendre).

  37. 37
    Endive am?re dit:

    "Quand a Marie Helene si je devais confier mes enfant à Segolene, Bayrou ou Sarkozy, je les confierai a Segolene, en me disant qu'avec un peu de chances ilspourront prendre leur retraite à 60 ans au lieu de la prendre à 70 ans avec les 2 autres (s'ils ne sont pas morts avant de pouvoir la prendre)."

    et en plus ils iraient dans l'enseignement privé pour pas se mélanger au peuple, vivraient dans la seule maison qui n'a pas augmenté en 15 ans en france, et ne payeraient même pas (beaucoup) d'isf

    c'est vrai ça marie-ségolène des pauvres c'est super nounou (pour super bobos) !

  38. 38
    Yann dit:

    Pour Assogba : non je crois sincèrement que la démocratie française aurait beaucoup à perdre si la candidate du PS n'était pas au 2ème tour, et c'est un électeur UMP qui le dit. Deux élections présidentielles où on priverait toute une frange importante de citoyens de la possibilité de participer au choix ce serait très mauvais, et après ça se passerait une fois de plus dans la rue...

    Je crains, Jean-Luc Mélenchon, qu'il n'y ait pas mal de crypto-Bayrouistes qui se font passer pour des militants PS sur votre blog, et qui font allègrement de l'intox pour convaincre de voter Bayrou, aidés par les sondages du moment. Si au contraire les électeurs de gauche votent utiles dès le 1er tour, la gauche peut être au 2ème tour contre la droite. Après ce sera le choix du peuple souverrain. Et c'est ça la démocratie !

  39. 39
    Maria Dolor dit:

    Il fera comme Chavez, il aura les pleins pouvoirs.

    Il réformera le Sénat

    etc...

    PS

    C'est Simone Veil et pas la marque de sous-vêtements. Faut garder son sang-froid et respecter cette Femme, cher sénateur.

  40. 40
    zoulou dit:

    Je suis attéré par la tournure des événements. Une force mystérieuse envahit les imaginations. Et si tout ça n'était qu'un mirage ? Faudrait peut-e^tre penser à la gueule de bois après la biture. Faudrait faire passer ce genre de message ?

  41. 41
    Ben dit:

    Moi je veux un débat participatif sur un changement de candidate.

  42. 42
    sibemol dit:

    Pauvre Jacques :

    ce n'est ni en méprisant ceux qui vont voter différemment de toi, ni en cachant la poussière sous le tapis que tu vas règler le problème.

    Les "programmes" ce ne sont que des lignes, des paroles qui ne valent rien, ne serait-ce que pour un paramètre économique simple : la monnaie a une valeur relative complètement imprévisible.

    Diriger, c'est avant tout savoir entendre ce qui se passe dans le Pays, et pour cela, il faut avoir des oreilles et des yeux.

    Clairement, le PS (et le PC) n'a plus ces attributs, et ce n'est pas en nous traitant de cons que tu nous convaincras.

    Les messages électoraux ont été limpides, ils ont été ignorés, faudra pas pleurer demain, faut assumer son incompétence.

  43. 43
    Jean-Pierre dit:

    Bonsoir M. Mélanchon,

    pourquoi le PS n'insiste-t-il pas sur l'entourage ultra-libéral de François Bayrou : Michel Camdessus,ancien directeur du FMI (qui a ruiné l'Argentine par ses conseils avisés), Jean Peyrelevade ancien patron du Crédit Lyonnais (no comment), Jean Artuis ancien ministre de Balladur,...Pascal Lamy qu'on ne présente plus....

    Avec un tel entourage, les salariés et en particulier les enseignants tentés par le vote Bayrou n'ont qu'à bien se tenir. Et surtout qu'ils ne se fassent pas de soucis pour l'avenir des Services Publics...ils seront tous privatisés.

    Merci de votre réponse

  44. 44
    Jean-Pierre dit:

    Bonsoir M. Mélanchon,

    pourquoi le PS n'insiste-t-il pas sur l'entourage ultra-libéral de François Bayrou : Michel Camdessus,ancien directeur du FMI (qui a ruiné l'Argentine par ses conseils avisés), Jean Peyrelevade ancien patron du Crédit Lyonnais (no comment), Jean Artuis ancien ministre de Balladur,...Pascal Lamy qu'on ne présente plus....

    Avec un tel entourage, les salariés et en particulier les enseignants tentés par le vote Bayrou n'ont qu'à bien se tenir. Et surtout qu'ils ne se fassent pas de soucis pour l'avenir des Services Publics...ils seront tous privatisés.

    Merci de votre réponse

  45. 45
    Armand dit:

    Simone Veil : femme politique

    Simone Weil : philosophe (décédée)

    Ne faites pas la confusion !

  46. 46
    yann1 dit:

    Au fait y'a plusieurs Yann

    le Yann qui a posté le 13.03.2007 à 14:03 qu'est ump et qui appelle à voter sego pour que sarko puisse mieux la battre au 2eme tour (dixit les sondages)

    et le Yann qui a posté le 12.03.2007 à 21:47 qui est plutot Mélenchoniste et qui voudrait pas être confondu avec l'autre...

  47. 47
    zarc dit:

    Bayrou s'enracine sur 2 pieds : un pieds social et l'autre libéral. Il dit lui même que son but n'est pas de mettre l'UDF en place.

    Ce que j'en comprend c'est qu'il souhaite rompre avec ces débats à l'assemblée ou des lois sont votées par reflexe de famille et non par réflexion. Le reflexe c'est l'habitude, la mort. Le couple Royal-Sarko fonctionne avec des habitudes réflexes d'appareil.

    C'est ce ronron du vote réflexe que Bayrou souhaite rompre sur le constat qu'il y a de bonnes idées à gauche et à droite. Les français ont la maturité politique pour s'en rendre compte. Beaucoup de français, non votant depuis plusieurs années, dont moi, se sont désinteressé de la politique devenues si ennuyeuse.

    Bayrou a la chance d'avoir ce mouvement naturel de l'esprit : ouverture aux bonnes idées, dépouillée de la'famille'd'appartenance et du vote réflexe stupide que va avec.

    C'est pourquoi je pense que sa progression est loin d'être terminée car il a une véritable'autre chose'à proposer. Cette autre chose n'est pas dans le détail, elle est d'un autre ordre, d'un ordre qui touche.

  48. 48
    S?verine dit:

    Jean Luc Méélanchon fait de belles analyses, sauf une : pourquoi le programme de Ségolène ROYAL n'intéresse-t-il personne ? Et qu'il ne dise pas que c'est parcequ'il n'est pas assez à gauche...

    Autre point, certains se sont amusés à voter NON histoire de faire n'importe quoi. Cette fois, c'est notre tour, laissez nous votez BAYROU qu'on s"amuse aussi.

  49. 49
    Christine dit:

    Bonjour,

    Je ne comprends pas cette agitation stérile et contre-productive qui secoue le PS concernant François Bayrou. Aux dernières nouvelles, François Bayrou attire un certain nombre d'électeurs de gauche (ce qui peut arriver), mais aussi de plus en plus d'électeurs de droite (il suffit de regarder les courbes des sondages: Sarkozy baisse, Bayrou monte, Royal se stabilise). Qu'on ne s'y trompe pas, le candidat qui est, sur le long terme, le plus mis en danger par Bayrou est bien Sarkozy.

    Que vous ayez des inquiétudes est certes légitime, mais la clé d'une campagne présidentielle réussie n'est-elle pas la conviction et la confiance en un(e) candidat(e)? Si la gauche croit en elle-même, en sa candidate et en son programme, nous y croirons aussi! Le reste n'est que littérature.

  50. 50
    gp91 dit:

    bonjour,

    bonne, très bonne nouvelle : Asouz Beggaz (qui?) rejoins Bayrou. Mais si, vous savez le secrétaire d'état a l'intégration. Celui qui ne pouvait parler des banlieues qu'en cartonnant la gauche qui n'avait rien fait(en tout cas pas d'émeutes). Celui qui n'a pas aimé les racailles et les karcher de son ministre candidat. Celui qui n'a pas pu éviter les emeutes, celui qui est resté bien au chaud dans son ministère en racontant que quoiqu'il arrive il voterais Chirac. Celui qui a toujours soutenu le gouvernement auquel il appartient encore. Alors voilà, ce bouffeur de gauche rejoint Bayrou. Qui se ressemble s'assemble.

    Et des stratèges petits bras voudraient voter pour eux!

    On peut ne pas être un fan inconditionnel de Ségolène Royal, mais pour avoir la gauche au second tour, il faudra voter pour elle dès le premier.

    Que les Bayrou groupies ne se donnent pas la peine de répondre. Je les conchie dans leur entiereté. (c'est des vrais mots, c'est meme d'Aragon).

    Gérard P91

Pages : [1] 2 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive