08mar 07

Il y a le feu au lac, je n’hésite pas à le dire. Pourtant une certaine esthétique politique recommande de rester impavide quoi qu’il arrive. Je n’y ai jamais souscrit par méfiance d’instinct contre les étranges aptitudes à l’auto hypnose qu’impliquent certains prétendus sangs froids. La montée en puissance de Bayrou dans les sondages (j’inclus leur dimension manipulatoire dans mon analyse) menace bel et bien de jeter tout le paysage politique cul par-dessus tête et il est bien temps de réagir. Il y a quinze jours devant le bureau national du PS cette question a été débattue. Il s’est bien sûr trouvé un musclé du sang froid pour recommander à toutes les autres mauviettes participantes de « garder leur calme » quand bien même ne l’avions-nous nullement perdu. Puis nous fumes invités à une virile indifférence, bien sûr vigilante, mais détachée, qui ne « donne pas de prime à nos adversaires en parlant d’eux » et tuti quanti. L’antienne s’acheva dans l’indépassable invitation à « s’en tenir à nous même, à nos propres propositions », pour « obliger tous les autres à se déterminer par rapport à nous ». D’habitude, c’est la façon de parler de tous les chevaux de Troie. Mais ce n’était pas le cas cette fois-ci où seule l’arrogance était en ?uvre. Pour ma part, j’ai dit, je persiste et signe, que cette sorte de « sang froid », toute proportion gardée, a déjà démontré sa nullité face Le Pen jusqu’au jour où celui-ci nous est passé devant. J’ai donc recommandé qu’on en tire les leçons.

Commençons par éviter de diaboliser Bayrou. D’abord pour tenir compte du fait que les diables sont devenus sympathiques en politique depuis quelques temps? Ensuite parce que la diabolisation est une paresse de l’esprit qui ne convainc personne. Enfin pour qu’on se souvienne combien cette campagne est nécessairement, obligatoirement, incontournablement, une campagne d’éducation populaire en direction des désorientés et désemparés face auxquels il ne suffit pas d’agiter des excommunications pour emporter la décision. Car ceux là constituent l’essentiel des français à ce jour. Et ce n’est pas la peine de se demander trop pourquoi ils sont tellement nombreux si l’on veut éviter de s’entendre montrer, citation à l’appui (comme cela m’est arrivé sur le plateau d’ITV), comment les principaux acteurs de la scène ayant eux-mêmes brouillé les clivages qui organisaient la pensée collective dans notre pays (ah ! Sarkozy citant Jaurès et Blum !), ils récoltent dorénavant à foison la confusion qu’ils ont semé si généreusement.

Faisons court. La gauche est menacée d’être éjectée du second tour par monsieur Bayrou (Sarkozy aussi, et on verra d’ici peu que c’est tout autant). Le nier est irresponsable si l’on tient compte de ce que nous entendons et constatons autour de nous. Pour l’essentiel Bayrou est surtout un problème à droite où il pioche l’essentiel de son électorat. Mais il est aussi un problème pour nous dans certaines catégories sociales, inutile de le nier. Il faut donc colmater la brèche là où elle est ouverte. Non pas en général mais au cas particulier. Je pense en particulier aux enseignants. C’est d’ailleurs dans l’éducation que la supercherie de monsieur Bayrou fonctionne le plus grossièrement. Je crois qu’il faut en faire la démonstration méthodique. Il est tellement révoltant de voir quelqu’un qui a voté contre la loi sur les signes religieux ostentatoires à l’école se draper dans les plis du drapeau de la laïcité ! Et plus insupportable encore que l’abrogateur de la loi Falloux puisse faire des mouvements de menton en défense de l’école publique sans qu’on lui éclate de rire au nez ! Et ainsi de suite. Mon dossier déborde d’arguments. Je me suis mis au travail. J’ai intégré l’équipe de campagne socialiste à l’heure où il semble bien compris qu’on a besoin de tout le monde pour la bataille de gauche puisque ça va moins bien que prévu?. Ceux qui menaient les opérations n’ont pas eu tout le succès qu’ils étaient en droit d’espérer. Le coup de main expérimenté est indispensable. Au Sénat, le président du groupe socialiste, Jean-Pierre Bel qui coordonne l’action, m’a confié l’animation de la cellule des argumentaires. Une vingtaine de personnes se réunissent pour faire le travail de fouille et de mise en forme des arguments à rendre disponibles pour ceux qui veulent les propager et convaincre autour d’eux. J’ai rencontré Jean-Louis Bianco co-directeur de la campagne et notre rencontre a été assez concrète, je dois dire. A chacun sur le terrain je recommande d’en faire autant. Quel que soit votre choix à gauche, et surtout si vous êtes socialistes ou communistes, aidez plutôt que commentez, agissez plutôt que soupesez. Ce qui nous menace si le Parti Socialiste est absent du deuxième tour et si le Parti communiste est humilié est une catastrophe qui va plus loin qu’un simple revers électoral. Un changement d’époque politique où la gauche serait condamnée à hésiter entre collaboration et figuration.


Aucun commentaire à “Il y a le feu au lac”

Pages : [1] 2 3 4 »

  1. 1
    magne dit:

    6 semaines vont-elles suffire après 5 ans d'absence ?

    j'en suis un peu désamparé

  2. 2
    Nico dit:

    Mr Mélenchon, pouvait vous 2 minutes faire en sorte que les erreurs passé de Bayrou, ne sont pas gravé à vie en lui ?

    Après tout, y'a que les cons qui changent pas d'avis...

    Vous ferriez mieux de vous battre pour des idées, et pas ressortant les aventures passé de Bayrou...

    Merci

    PS : Ne changez rien à votre naturel, surtout sur le plateau de la meilleure émission télé ! (sur iTélé à 19 h 35...)

  3. 3
    Pablo dit:

    Tout à fait d'accord avec l'intervention précedente (JPR), à une nuance près... Je voterai Marie-George au 1er tour !

  4. 4
    C?pajuste dit:

    @ JPR, ce n'est pas en votant libéral (Bayrou) que tu lutteras contre les dérives droitières de la gauche. Il faut voter antilibéral. Assez de l'intox des sondages, il faut voter comme s'il n'y avait pas de sondages pour ne pas se laisser manipuler par eux.

  5. 5
    Manu dit:

    Désolé pour Ségolène et le PS, mais la messe est dite : pour faire barrage au petit Bush français (la priorité des priorités), le vote utile c'est Bayrou. Cf sondages du deuxième tour ou Ségolène est systématiquement donnée largement perdante face à Sarko, et Bayrou largment gagnant....

  6. 6
    fr?d?ric dit:

    Monsieur,

    je me demande ce que vous faites dans le même parti que des gens qui passent leurs vacances à Mougins, mettent leurs rejetons à l'école privée et vantent les mérites de Tony Blair.

    Comme dit un de vos lecteurs, ce n'est pas comme ça que vous allez stopper le petit Bush français, qui s'apprête à endosser son rôle de dictateur berlusconien.

  7. 7
    bilbo-le-hobbit dit:

    Ah, si c'est les sondages qui le disent, c'est plus la peine d'aller voter, alors!

    Petit rappel d'un sondage publié le 11 mars 1995:

    Chirac 24, Jospin 23, balladur 22 au premier tour.

    Chirac 57, jospin 43 ou Balladur 53, jospin 47 au second.

    Le jour du premier tour, les intentions de vote pour le second étaient de 42 jospin 58 Chirac. Le résultat? 48-52.

    Rien n'est écrit d'avance.

    En 1997, AUCUN sondage n'a prévu la victoire de la gauche aux législatives.

    En 2002, AUCUN sondage n'a prévu Le Pen au second tour.

    Je suis désolé, mais je suis pas loin de penser que tous ceux qui sur les blogs se disent de gauche (ou ne se dévoilent pas publiquement de droite) et tiennent le même langage que toi, Manu, sont probablement des imposteurs. J'en ai un peu marre de ces petits télégraphistes de la blogosphère UDF qui cherchent à saper le moral en se faisant passer pour des militants PS résignés. Comme j'en ai assez aussi de ces pseudos gauchistes qui veulent faire péter le système à coup de bulletin Bayrou. Ah, elle est belle, la révolucion!

    Pour gagner la bataille, il est bon de s'engager dedans au préalable!

    Que Royal puisse être considérée pas assez à gauche pour certains, je le conçois, il n'en reste pas moins qu'elle est de gauche, qu'elle est beaucoup plus à gauche qu'un Sarkozy ou un Bayrou, et qu'en tant que militants de gauche, on aura plus de chances de peser, y compris dans la rue, sur la future politique du pays avec une présidente de gauche plutôt qu'avec un Bayrou ou un Sarko.

  8. 8
    dupont dit:

    Mr melenchon, allez voir sur le site de michel onfray soutient politique de la candidature de jose bove et lisez ses billets d'humeur.Vous en deduirezalors peut etre comme moi (qui est toujours vote a gauche)qu'avec des amis comme ca la gauche n'a plus besoin d'ennemis!

  9. 9
    Marc dit:

    Désolé Jean Luc mais voila : je suis de gauche depuis que j'ai une carte d'électeur (j'ai 38 ans). Je n'avais pas d'a priori négatif sur Ségolène. Mais pour moi le choix est fait : la seule façon d'y arriver contre Sarkozy et en même temps d'envoyer dans le mur cette gauche de cons, c'est de voter BAYROU. Et c'est ce que je ferais le 22 avril et le 6 Mai.

  10. 10
    magne dit:

    bilbo-le-hobbit>

    il ne faut pas analyser les chiffres en statique mais en progression

    les courbes de Balladur 1995 et Jospin 2002 étaient descendantes. Balladur venait de plus haut quand il était à 22.

    On ne sait pas ce que va donner Bayrou mais il semble que pas mal de personnes en aient marre des 2 principaux candidats.

    Je comprends JPR dans le sens ou Bayrou propose la proportionnelle à 50% ce qui est logique pour son parti et donne l'opportunité à l'extreme-gauche de rentrer au Parlement de nouveau. Le PS est tristement moins progressiste que Bayrou sur ce point là mais on peut admettre que c'est un détail.

  11. 11
    marco polo dit:

    seule solution pour barrer la route a sarko,voter bayrou, car segolene n'a aucune chance et bayrou oui

  12. 12
    BernardCC dit:

    Merci à bilbo-le-hobbit d'avoir mis les pendules à l'heure ! Tout à fait d'accord...

  13. 13
    beber dit:

    La droite a élaborée une belle stratégie de contournement en essayant de faire passer sarko pour l'homme de la rupture, et bayrou pour un politique qui ne serait pas de droite.

    Face aux mensonges qui peuvent EFFECTIVEMENT en tromper plus d'un, une seule stratégie : la vérité.

    PS : Pour ceux qui s'apprêtent à voter bayrou après avoir soutenu la gauche:

    être obligé de voter chirac pour s'éviter Le Pen ne vous a pas suffit?

  14. 14
    Manu dit:

    Je persiste : la seule stratégie anti-Sarko qui vaille, c'est Bayrou : il sera toujours temps de voter PS aux législatives de juin.

  15. 15
    O.C. dit:

    Eh bé les trolls de l'UDF sont au travail.Aussi stupides que leur idole ("j'hésite entre Besancenot et Bayrou", alors celle là il fallait l'inventer!)

    L'UDF, c'était le parti de Barre-Papon, c'est bien ça?

    Sur le fond, le problème est dans les positions de Miss Royal qui voit aujourd'hui se retourner contre elle les mêmes armes qui lui servirent à faire l'Opa sur le PS que l'on sait.

    Et les sondages servent à donner de la crébilité à une candidature qui du coup... devient crédible.

    Voter Royal sera difficile.

    Voter Bayrou c'est une mauvaise plaisanterie.

    Pour les enseignants il devrait rester l'homme du financement massif de l'école privée (n'eussent été les accords Lang-Couplet). Bayrou c'est la démocratie chrétienne, l'antithèse de la laïcité!

    Il devrait aussi rester l'homme qui engagé la destruction du collège avec son "nouveau contrat pour l'école" et les horaires variables devenus des horaires planchers (au bout du compte la perte de l'équivalent d'une année de cours de français sur la totalité de la scolarité au collège, bonjour les dégâts). N'eût été Claude Allègre...

    Il est aussi le chef du parti où est niché Gilles de Robien, contre les décrets duquel les enseignants font grève massivement ces temps ci, et dont on n'a jamais entendu Bayrou ou un autre critiquer la politique.

    Et puis, mince, sa promesse de "bon sens" de ne plus voter de budget en déficit (ça aussi ça rappelle l'affreux Barre)... tout en continuant les exonérations de charges aux entreprises, et même en rajoutant avec ses "deux emplois sans charge"...

    Ca veut dire quoi concrètement, sinon des centaines de milliers de suppressions de postes socialement utiles? Sinon le blocage des salaires des fonctionnaires, en particulier de ceux payés déjà en dessous du SMIC?

    Les medias aident à effacer que l'UDF est au gouvernement depuis cinq ans, a dirigé toutes les régions avec l'UMP, pour donner une virginité nouvelle au vieux cheval de retour du Béarn.

    Mais si miss Royal ne se décide pas à ne plus essayer d'aller brouter dans le même pré, elle moissonnera pour lui...et la catastrophe qu'annonce avec raison Jean Luc Mélenchon arrivera.

  16. 16
    al dit:

    Ben je dois bien rejoindre l'avis de quasi tous : Bayrou, c'est LE vote anti-Sarkozy. Et le 22 avril au soir, il sera vraiment temps de faire le ménage au PS et d'envoyer les Royal, Hollande, Jospin, Strauss-Kahn et autres de la gauche-caviar et leur machine à perdre aller se faire voir dans un bon parti de droite, puisque c'est là leur sensibilité (ils ont bien appellé à voter OUI à une constitution manifestement néo-libérale il me semble !)

  17. 17
    bilbo-le-hobbit dit:

    La seule stratégie anti-Sarko, c'est Sarko lui-même. Il ne sera pas élu, et ce, quel que soit l'adversaire. Pas besoin de sondage pour le comprendre. Encore faut-il faire l'effort de mener le combat contre ses idées et pour défendre les nôtres.

    Faut lever un peu le nez sur vos sondages. Il n'y a pas que ça qui fait une élection. En 97, j'ai su au fond de moi que la gauche allait l'emporter... la veille de l'annonce de la dissolution. Quand Jospin est passé sur 7/7. Quand il a démonté point par point l'argumentaire qui allait pousser Chirac à dissoudre, le lendemain. Et pourtant, tous les sondages qui ont suivi étaient tous écrasants en faveur de la droite. Il n'empêche, quand on détient un bon argumentaire, des bons angles d'attaque, quelques idées pas trop connes, ça doit finir par payer. Et c'est pas grave si ça ne commence à payer qu'au soir du 22 avril, et que ça finisse par payer le 6 mai, c'est juste ce que l'on demande. Le seul sondage qui compte, c'est le jour de l'élection.

  18. 18
    Juliette dit:

    D'un côté c'est assez drôle de voir s'affoler le pendule, d'un autre c'est sinistre pour la faillite de la gauche dont la victoire de Bayrou témoignerait. Question qu'on ne pose pas assez : avec qui Bayrou ferait-il une majorité ?

  19. 19
    pascal dit:

    On peut avoir voté NON au référendum, être plutôt attiré par l'aile gauche du PS (je suis militant), voire même par beaucoup d'idées des alters, et être quand même pleinement décidé à voter pour Ségolène dès le premier tour : pour influer sur la politique on peut se heurter de front au système mais on peut aussi tenter de le faire évoluer de l'intérieur, et j'ai choisi cette option-là,

    De plus, je trouve que Ségolène, malgré son choix en faveur de OUI, a donné depuis quelques mois et dans pas mal de domaines des signes encourageants d'ouverture, notamment en intégrant certains partisans du NON dans son équipe et en se démarquant parfois assez nettement du PS de centre-gauche strauss-kahnien.

    Ce qui est certain, c'est que le vote Bayrou (candidat qui pense qu'il faut encore attendre deux ans pour savoir si l'impact du CPE est positif ou pas, et qui envisage de financer la baisse des charges des entreprises par une "CSG emploi" ou par une augmentation de la TVA) n'est absolument pas porteur de la moindre valeur de gauche, n'en déplaise aux (très) nombreux cyberbarbouzes de l'UDF qui hantent les forums et dont les méthodes font clairement penser à celle d'un l'ancien collègue de gouvernement de Bayrou, à peine plus à droite que lui.

    Jean-Luc, je te trouve sympathique et intéressant, et depuis mon petit niveau j'aime beaucoup tes analyses, souvent justes ; de grâce, et malgré les inimitiés et (certainement) les coups bas du passé, essaye d'avoir une attitude plus positive : Ségolène est de gauche, elle peut gagner, elle va gagner, mais pour cela elle a besoin de toutes les bonnes volontés, au moins dans son propre parti !..

  20. 20
    Romulus dit:

    Mais vous êtes en plein délire. Si Bayrou est élu il sera prisonnier de l'UMP et Sarko a été clair ce soir dans l'emission d'Arlette Chabot .

    Tous les gens de gauche qui ont cette stratégie qui consite a voter Bayrou pour battre sarko est débile car je suis prêt à parier que Bayrou passera un accord pour les législatives avant le premier tour ou entre les deux tours et Sarko se retrouvera premier ministre de Bayrou et VOUS SEREZ TOUS COCUS.

  21. 21
    LIonel dit:

    Bonjour M. Mélanchon,

    vous avez été surpris, lors de manifestations pour la défense du service public, que des enseignants vous disent qu'ils allaient voter pour M. Bayrou et non pas pour Mme Royal.

    Ne soyez pas étonné. Mme Royal était le bras droit de M. Allègre...

    En surfant sur le net, j'ai trouvé quelques liens troublant :

    http://www.dailymotion.com/hansebernard/video/xtkrl_royaldiffamation3

    http://bernardhanse.canalblog.com/

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Montmirail

    Et que dire de la déclaration de Mme Royal qui veut que les enseignants fassent 35 heures en collège car ils ont le temps de faire du soutien rémunéré.

    Ainsi, ils pourront faire du soutien gratuit (tout le monde a pu voir les propos de Mme Royale).

    Par contre Mme Royal peut cumuler une campagne présidentielle, un siège de député et être présidente de région.

    Je suis enseignant et je tiens à souligner que nous sommes la seule catégorie professionnelle à ne pas avoir bénéficié des 35 heures. Nous n'avons pu eu de contre-partie financière.

    Tout ça pour vous dire que le PS a perdu une grande partie du corps enseignant.

    Personnellement, j'ai arrêté de voter pour le PS en 1997. J'ai voté en 2002 pour M. Chevènement et je n'aurais jamais voté pour L. Jospin (ni au premier, ni au second tour). Et si des gens ne sont pas d'accord avec le PS, il se font éliminer par celui-ci à l'élection suivante et le PS préfère faire élire un député de droite qu'un de leurs amis avec qui ils ont eu un différend (M. Chevenement en 2002 à Belfort).

    Qu'aurait été le PS sans M. Chevènement et sans M. Mitterrand ?

    Je suis un défenseur d'une vraie république laïque et j'aurais voté encore pour M. Chevènement cette fois. Mais je ne voterai pas pour Mme Royal. J'irai soit vers M. Dupont-Aignan (ce serait par conviction puisque M. Chevènement ne se présente pas) soit vers M. Bayrou (pour alors faire barrage à M. Sarkozy et à Mme Royale). De toute façon, M. Bayrou est le seul à être sûr d'être élu s'il est au second tour et il est le meilleur rempart à M. Sarkozy.

    Une seconde motivation de ce vote pour M. Bayrou serait que je souhaite l'éclatement du PS et une recomposition de la gauche autour d'un axe républicain laïc incarné par le MRC.

    Concernant la défense de la laïcité, j'ai aussi trouvé quelques sites sur internet qui narrent des faits (s'ils sont vrais) qui me scandalisent :

    Le PCF contournerait la loi de 1905 à Gennevilliers ! La municipalité offre le terrain pour la future mosquée :

    http://www.laic.fr/anti_loc.htm

    Le PS le ferait aussi (sur le même site) :

    "Le maire PS, Olivier Leonhard, offre sur le budget de la ville (1 million d'euros) une mosquée (sous le couvert du "centre culturel" habituel) aux musulmans de la ville contre le souhait des intéressés !

    Dominique Strauss-Kahn (PS, président de Val de France) encourage les horaires séparés pour hommes et femmes à la piscine municipale de Sarcelles et soutient le maire PS François Pupponi dans sa démarche anti-laïque."

    « Cela doit cesser au plus vite, s'insurge dans un communiqué le Mouvement républicain et citoyen (MRC) de Sarcelles. Nous demandons la suppression des créneaux communautaires afin de mettre fin à ce que nous appelons l'exception cultuelle sarcelloise, en contradiction avec le principe de la laïcité. » « A Lille, Martine Aubry, qui avait accordé de tels créneaux dans ses piscines aux femmes musulmanes, avait fini par rebrousser chemin après avoir été montrée du doigt et vertement tancée par la commission Stasi sur la laïcité », précise Rachid Adda, le conseiller régional MRC à l'origine de la démarche.

    Un autre lien est disponible :

    http://vigilance-laique.over-blog.com/1-categorie-932488.html

    Où Mme Royale défend-elle la laïcité ? En banlieue lorsqu'elle est entourée d'une jeune fille voilée lors d'une conférence de presse (juste à sa gauche) en espèrant obtenir les votes des jeunes de banlieues ?

    Avant de critiquer M. Bayrou sru la laïcité, allez regarder ce que font le PS (il y a eu aussi un problème de non mixité pour l'ouverture de la piscine a Lille) et le PCF.

    Une remarque concernant les messages que je viens de lire et, franchement, on trouve toute la beauté de la démocratie tolérante ! Quelqu'un qui a des idées différentes se fait traiter de crétins... Ce sont aussi les mots et les arguments des gens du FN qui viennent polluer certains blogs et forums.

    Pour finir sur un voeu pieux : j'aimerais que les candidats à la présidentielle pensent à l'avenir de la République Française laïque et non pas à leur seul destin à l'Elysée !

    Pour finir ce mail, c'est au PS de se poser la question suivante : comment récupérer les voix des professeurs (et pour moi, ce sera très dur) ?

    Lionel

  22. 22
    Cmoa dit:

    Il n'y a que les cons pour ne pas changer d'avis et j'ai bien peur que les socialos dont vous faites partie, restent ancrés dans leurs vieilles idéologies utopiques.

  23. 23
    S?verine dit:

    S.ROYAL ne passera pas le premier tour parceque le PS est un parti qui est devenu minable de chez minable. Ceux qui l'ont mis dans le mur, ce sont les ayatollahs du pas assez à gauche et les notables du laissez moi mon siège. Les bonnes claques ont elles un caractère salutaire ? J'ai peur qu'une génération ne suffise pas à recréer un parti crédible. Ah ! La vie était si belle quand on votait NON !

  24. 24
    Denis COLLIN dit:

    Le PS, très consciemment a choisi Mme Royal parce qu'elle était la candidate de la droite. Jean-Luc Mélenchon l'avait d'ailleurs de manièretrès pertinente comparée aux "néos" des années 30, Renaudel, Marquet, Déat, ceux dont Blum avait dit "Je suis épouvanté".

    Le PS paye aujourd'hui le prix de l'incroyable bêtise de ses dirigeants arrogants. C'est-à-dire que se passe exactement ce que ceux qui s'étaient battus pour la candidature Fabius avaient prévu.

    Jean-Luc dit qu'il y a le feu au lac et qu'il faut colmater les brèches. Mais comment faire avec une candidate qui s'obstine à faire ami-ami avec Mme Merkel et prétend partager ses conceptions européennes. Bayrou est-il vraiment plus à droite que Merkel? Comment colmater les bréches chez les enseignants avec une candidate qui leur dit depuis des années, c'est-à-dire du temps où elle était ministre: "je vais vous casser la gueule." Rappeler les turpitudes de Bayrou ne servira à rien parce que tous les enseignants se souviennent de l'épouvantable période Allègre-Royal (même si Allègre tire aujourd'hui à boulets rouges sur Royal).

    Et on peut continuer ainsi longtemps. Jean-Luc, as-tu la recette des alchimistes pour transmuter le vil plomb en or?

    Quant au dernier argument: il faut empêcher que le système politique soit mis cul par dessus tête, c'est vraiment le plus mauvais. Car précisément, les gens qui menacent de voter Bayrou (nous n'en sommes qu'aux menaces, tout de même), veulent justement faire sauter ce système de co-gouvernement de la droite et de la gauche. Inutile d'essayer de me convaincre que Bayrou n'est pas le bonne solution pour ça, je le sais! Mais si le seul motif pour voter Royal est d'empêcher le système de sauter, c'est que vraiment on est tombé bien bas. Et alors beaucoup de militants en concluront qu'il n'y a vraiment plus rien à faire et que la gauche est définitivement morte.

    Un petit mot pour finir. La situation de Royal se double de l'effondrement de la gauche antilibérale, un effondrement dans lequel tous ces groupes, groupuscules et leaders autoproclamés portent une lourde responsabilité. Ils se sont suicidés en décembre et n'ont même pas pris la peine d'examiner plus d'une minute la seule proposition stratégiquement sérieuse qui était celle de la candidature... Mélenchon! Si ces gens s'étonnent maintenant d'être l'agonie, ils savent à qui ils doivent s'en prendre.

  25. 25
    magne dit:

    bilbo dit>

    Il n'empêche, quand on détient un bon argumentaire, des bons angles d'attaque, quelques idées pas trop connes, ça doit finir par payer

    Rep:

    c'est fort juste mais cela est-il le cas actuellement ? est-ce visible/lisible ?

    romulus>je trouve stupide de parler des legislatives avant. Ce n'est pas un programme et c'est se moquer des français. Sarko peut très bien avoir une majorité Ps à l'Assemblée et avoir une cohabitation et vice-versa pour Royal. En tout cas, que l'on continue à parler des legislatives et à le trainer dans la boue, ça va faire comme Royal lors des primaires PS...Les idées sont dépassées en cette campagne. Nous élisons des images virtuelles. J'en suis le 1er degouté ! A bon entendeur !

  26. 26
    Lemmy dit:

    Lecture amusante et, ô combien édifiante!

    Vu de l'extérieur, tout ceci ressemble furieusement à un panier de crabes où le seul intérêt des intervenants est la défense d'intérêts égoïstes et corporatistes...

    Peu m'importent ces flatulences diverses et variées se baladant dans les intestins du PS!

    Des querelles de chapelles sans pouvoir déceler le moindre souci de l'avenir du pays: c'est en effet d'une élection présidentielle dont nous sommes censés discuter...

    J'aurais bien aimé lire des raisons "objectives" qui poussent à diaboliser un certain Sarkozy!

    A part les anathèmes internes au PS: rien!

    J'avoue avoir du mal à comprendre l'étonnement de certains quant au peu de succès de ce qu'il est convenu d'appeller "la gauche"...

    Tant que celle-ci n'aura pas compris qu'il n'est pas réaliste de vouloir convaincre des électeurs du 21 ème siècle avec des utopies venant en droite ligne du début du siècle précédent...

    Tant que le PS français n'aura pas compris, à l'image de ses collègues européens, qu'il faudrait peut-être évoluer, dieu nous garde qu'il détienne le moindre pouvoir!

  27. 27
    jjc dit:

    Un rajout pour Jean Luc que je respecte et que j'ai connu plus inspiré:pourquoi t'humilier en allant aider la dame,qui ne t'en aura aucune reconnaissance,car elle ne s'intéresse qu'à son ego,et qui n'est pas plus à gauche que Bayrou (lequel sur le terrain particulier de l'enseignement a au moins le respect des acteurs du terrain),et en quoi une victoire de Bayrou (laquelle nécessite l'élimination de Royal),est-elle plus grave qu'une victoire de Sarko (laquelle est assurée si Royal est au 2 ° tour)

  28. 28
    incroyable dit:

    9 mars 2007, site de JL Mélenchon :

    l'impossible se produit.

    Ce n'est pas le feu au lac, c'est le nettoyage du linge sale.

    Et ça semble faire du bien à tout le monde de se dire qu'on va porter des habits propres.

    Utopie, quand tu nous tiens mais nous nous sommes tant aimés.

  29. 29
    Mehdi dit:

    Segolene Royal se revele lamentable dans cette campagne, rivalisant de demagogie, de populisme et d'arrivisme, avec Sarkozy. Je suis vraiment degoute de sa puanteur.

    Les militants PS se sont fait piege en beaute par le matraquage des medias durant l'annee preelectorale autour de SR.

    Bayrou:

    -non seuleument apparait plus sincere au moins dans le discourles

    -je me suis surpris a trouver pas mal de points interessants dans son programme meme si je suis pas d'accord avec tout (je trouve le progamme ps par ailleurs loi d'etre brillant sur bien des sujets)

    -et fasse a la catastrophe annonce en cas de duel sarko sego pour la candidate PS, il est le seulet je le pense depuis un certain temps deja tellement c'est evident a pouvoir nous eviter Sarkozy,dont la simple idee de l'avoir comme president m'est insupportable.

    pour ces raisons, mon vote n'ra pas au pS(ou plus exactement a SR) mais bien a Bayrou, en bien conscience que de grosses interogations se posent concernant la futur AN/gvt si il etait elu

  30. 30
    wylleman dit:

    Dans un Parti, il y a les "soi disant Vedettes", et les tâcherons.

    Les premiers, et vous en êtes, n'ont de cesse de démolir leur Parti sur toutes les estrades(quel est ce Sénateur qui au lendemain du 16 novembre paradait avec l'extrême gauche?), dans tous les micros qui leur sont tendus.

    Les seconds, et j'en suis, "labourent" le terrain sans relâche, et portent la bonne parole, l'espoir de changement, les propositions constructives.

    Je préfère ma place à la vôtre, car je peux me raser en étant fier de moi!

  31. 31
    mam_du_44 dit:

    Je vous ai vu sur I-Télé défendre SR sur ses affaires (Canard enchaîné). Vous trouvez que cela pue, mais je suis désolé c'est bien la même femme qui parle de Morale d'ordre juste et qui n'applique en aucune manière ses propos (1).

    Moi aussi je suis désolé je ne voterais pas pour SR (désolé pour le PS, il fallait mieux choisir). J'espère que nous retrouverons par la suite quand cette triste dame et son conjoint disparaîtrons de la scène publique.

    Le PS avait un seul homme capable de mener la bataille des présidentielles, vous (le PS) l?avez humilié JOSPIN.

    (1)

    ? Condamnation aux tribunaux des prud?hommes (en cours d?appel), même si les salariées sont aujourd?hui à l?ump tout travail mérite salaire.

    ? Fausse déclaration sur l?ISF. Déclarer un bien mois chère que l?on l?a acheté et connaissant le croissance des biens immobiliers depuis plus de 10 ans, elle nous prend pour des cons.

    J?espère que vous prendrez une claque comparable au Non au referendum européen, ce fut une belle bagarre

    Cordialement,

  32. 32
    francis dit:

    jean luc

    Ne penses- tu pas qu'il est temps pour toi de quitter ce P.S. ringard et promis à l'implosion.

    Il y a mieux et va tendre la main à D.S.K. le seul capable de battre SARKO et son copain BAYROU

    Nous on t'aime brut de fonderie tel que tu l'es

    francis

  33. 33
    Youp12 dit:

    Allègre même avec une jupe me semble fort peu sexy.

    Le collège unique et l'idéologie égalitariste (et pas égalitaire) a provoqué une catastrophe. Au lieu de voir que cette catastrophe était une conséquence de l'idéologie, on a ?au PS? préféré accuser les profs.

    Le besoin de respect des enseignants (si on veut que les élèves et les parents respectent les enseignants n'est -il pas absoluement nécessaire que l'ETAT les respecte?), la considération pour notre école,le pragmatisme dans les réformes à faire, aujourd'hui, c'est Bayrou.

  34. 34
    zam dit:

    Dans moins d'une semaine, Bayrou passera devant Ségolène dans les sondages.

  35. 35
    Pidji dit:

    Attention, attrape bobos !

    La bobosphère aurait-elle entamé une révolution ?

    Ces derniers temps les milieux autorisés, s'autorisent à constater un phénomène étrange, capable selon-eux, de faire bouger la bobosphère.

    Une sorte d'attrape Bobos.

    Nous le prédisions, c'est aujourd'hui avéré,

    la bobosphère bouge !

    Quel est ce mouvement et quelle sera son ampleur ?

    Même s'il est encore un peu tôt pour le dire, cela ressemble effectivement à une révolution.

    Si vous préférez, disons que la bobosphère s'apprête à tourner en rond.

    http://bobosphere.over-blog.com/

  36. 36
    alberto dit:

    sego veut amplifier l'isf qu'elle par payer la sienne avec les retards!

  37. 37
    AirLant dit:

    La montée de Bayrou a les mêmes raisons que la montée de Ségolène Royal et Nicolas SARKOZY dans les sondages: un discours en rupture avec les apparatchiks des partis politiques et une exaspération des faux débats.

    En rentrant dans le giron de leurs appareils politiques, SR et NS ont perdu leur discours de rupture et reviennent à du CHIRAC III le retour, ce que rejette 70% des Français: flatter les oreilles de son prétendu électorat en promettant tout et son contraire pour arriver au pouvoir et ne rien pouvoir faire.

    Un exemple concrêt: tout le monde a intégré la nécessité d'un réforme de l'état et de l'optimisation des moyens. Cela passe par dire que les effectifs vont devoir diminuer très fortement. Ce n'est plus de l'ordre d'un débat gauche/droite. Il faut que Ségolène ROYAL revienne à oser dire cela. Cela suppose du courage...

    A bon entendeur.

  38. 38
    Militant_Istres dit:

    Dans libé, je lis que le PS joue l'indifference... J'en rigole...

    Je rigole en voyant le site désir d'avenir d'istres titrer sur : " coup dur pour Bayrou " au sujet de M VEIL qui soutient N. SARKOZY.

    http://desirdavenirpsistres.over-blog.com/

    Et que dire des arguments du PS et de ses alliés ?

    Jean-Pierre Chevènement Mardi 06 Mars 2007 : Bayrou a trop de retard à combler sur Sarkozy pour devenir un nouveau Giscard, d'autant que Simone Veil et Jean-Louis Borloo, grandes références centristes, ont choisi leur camp en apportant à Nicolas Sarkozy leur soutien. Autre grande référence centriste, Raymonde Barre dont on aimerait savoir, après ses récentes déclarations, si François Bayrou continue de se réclamer.

    Le premier secrétaire du PS, François Hollande, a affirmé lundi que "le vrai choix" qui s'offre aux Français le 6 mai "est entre le changement ou la crise", commentant la progression dans les sondages du candidat UDF à la présidentielle François Bayrou.

    Le président du groupe PS à l'Assemblée nationale Jean-Marc Ayrault a prévenu jeudi qu'élire François Bayrou provoquerait "la paralysie" du pays. "Si François Bayrou gagnait, la France serait en crise et je n'ai pas envie que ce soient les extrêmes qui profitent de cette confusion des genres, des non-choix", a souligné Jean-Marc Ayrault sur LCI

    On veut nous faire croire que voter F. BAYROU est une menace pour la démocratie. Voila que l'on nous annonce que voter F. BAYROU c'est, si il échoue, ouvrir la porte aux extrémistes en 2012...

    Qui pensez vous convaincre avec de tels propos ?

    C'est un peu comme à une certaine époque ou l'on nous annoncait que les chars soviétiques seraient à Paris si F. Mitterand était élu....

    Quelle duperie, quelle bassesse de la part de dirigeants du PS qui ne savent pas comment éteindre l'incendie qui couve à gauche...

    Eh oui, l'élection de Francois Bayrou pourrrait bien provoquer une recomposition du paysage politique avec une cission du PS... Certains tremblent déja

  39. 39
    Vincent Barriac dit:

    Cher "Ancien militant"

    En tant que syndicaliste Sud (je ne fais pas que voter, j'y milite !) et par ailleurs cadre supérieur, je m'insurge contre votre phrase :

    "C'est à peu près aussi ridicule que mes collègues qui votent SUD aux élections professionnelles alors qu'ils émargent à 3500 euros nets par mois."

    Non, mais, depuis quand on décrète que le syndicat machin de représente que les gens du bas de l'échelle et le syndicat chose les cadres supérieurs ? C'est ridicule. On peut bien gagner sa vie sans être forcément un vilain qui écrase ses petits camarades et souhaiter sincèrement un société plus égalitaire.

    Si je puis me permettre, si on transfère le raisonnement au domaine politique, les ouvriers et chômeurs devraient tous voter à gauche et on se préparerait à un second tour Arlette contre Marie-Georges.

    On voit bien qu'il n'en est rien. Alors, rangez vos arguments à deux centimes et vos insultes contre les syndicalistes.

    V. BARRIAC

    Sud PTT

  40. 40
    octave dit:

    Mr Mélanchon écrit:

    "cette campagne est nécessairement, obligatoirement, incontournablement, une campagne d?éducation populaire en direction des désorientés et désemparés"

    Vous prenez les gens pour des imbéciles, Mr Mélanchon, tout votre problème est là. Les gens n'aiment pas ceux qui viennent leur donner des leçons d'un air supérieur. Si la gauche est éjectée du second tour, elle ne pourra s'en prendre qu'à elle même. Un peu plus de pragmatisme et surtout un peu moins d'idéologie, voilà ce que veulent les français.

    En ce qui me concerne, j'ai choisi, pour la première fois depuis 30 ans je voterai à droite.

    Bonne chance quand même.

  41. 41
    CRS dit:

    à frédéric qui dit :"on aura plus de chances de peser, y compris dans la rue, sur la future politique du pays avec une présidente de gauche plutôt qu'avec un Bayrou ou un Sarko." ça a pas commencer que t'es déjà dans la rue. inutile !

  42. 42
    eric dit:

    Désolé Jean Luc mais moi aussi je ne me reconnais pas dans Ségolene Royal. Trop de posture, trop arrivisme revanchard et franchement pas la stature d'un président!

    Seul Bayrou peut rassemblez et tenir un discours de vérité tout en bloquant Sarkozy..

    La mere Royal nous endort.

  43. 43
    Yann dit:

    Bon, autant le dire tout de suite je suis un potentiel électeur de Sarko attiré sur ce blog parce qu'on en a parlé ce matin à la radio (et je trouve Mélenchon courageux, sincère et honnête même si je ne suis pas du même bord).

    Le gros problème je pense pour Ségo, et c'est aussi pour ça que je souhaite moi qu'elle soit au 2ème tour (au-delà du fait que la gauche ne doit pas être encore une fois privée de 2ème tour), c'est que tout ceux qui sont contre Sarko (et ils sont hélas nombreux !) ont objectivement intérêt à ce que ce soit Bayrou qui soit au 2ème tour ! Parce que c'est probablement le seul capable de battre Sarko... Donc courage à Ségo et à vous tous. Républicainement votre,

  44. 44
    Piechut dit:

    M.Mélenchon le pyromane pompier.

    Après avoir défendu avec véhémence une position antieuropéenne (ce qui est votre droit) mais totalement irréaliste (ce qui est une faute politique) vous vous étonnez de voir fuir les sociaux libéraux !

    Oui, nous sommes nombreux à avoir voté Lionel avec fidélité, qui nous retrouverons chez Bayrou. Ségolène au lieu de toujours écouter les grandes gueules ferait bien de revenir aux fondamentaux du PS : un vrai parti leader dans la construction européenne.

  45. 45
    Nico Noclaste dit:

    Jibé > "Je ris en lisant ces commentaires : "je suis de gauche et je vote Bayrou"

    c'est n'importe quoi."

    Ancien Militant > "Des enseignants ou des fonctionnaires qui s'apprêtent à voter pour la droite (Bayrou), ça ne peut que faire rire."

    Quand on est aux abois, certains perdent leurs arguments, leur sang-froid et ne parviennent qu'à rire (jaune) en se moquant bêtement des agneaux qui s'éloignent du troupeau. Voilà où en est réduit l'état de la gauche. Ce n'est pas avec du mépris que vous allez les ramener dans le droit chemin.

    Elle me fait bien marrer la gauche, soit-disant "laïque" : c'est là qu'on y trouve l'idéologie la plus sectaire, si sûre de sa "bonne parole" (comme j'ai encore pu le lire ici-même). La dévotion peut être une façon de faire de la politique, sans trop se poser de questions, avec la bonne conscience de celui qui obéit au Dogme. Mais j'ai bien peur que beaucoup de croyants/militants n'ouvrent un peu plus les yeux ces temps-ci et commencent même à regarder ailleurs. Sacrilège ! Ils se détournent de la vraie foi ! Arriverez-vous à ramener les brebis égarées ?

  46. 46
    Isabelle dit:

    Ségolène Royal déclanche un immense enthousiasme chez les féministes. Son parcours, son discours, ses propositions nous rendent l'espoir.

    J'entends toutes les militantes autour de moi dire qu'elles voteront pour elle dès le premier tour. Nous y croyons très fort et avons hate de fêter la victoire historique de la première présidente de la république française.

  47. 47
    Clems dit:

    J'avais conseillé à fabius de se tirer du PS après le référendum et de créer un NPS.

    Il a préféré continuer à travailler dans le ps existant devenu schizophrène tiraillé entre un centre gauche libéral incarné par DSK et Rocard et un PS social incarné aujourd'hui par LF et vous, on voit le résultat et la cacophonie.

    Je peux sans crainte affirmer que le résultat de Ségolène est le résultat de la campagne des primaires et de cette machine à perdre.

    C'est voué à l'échec. Au PS de se retrouver une nouvelle identité et de comprendre sa place dans une campagne présidentielle. Je sais que c'est trés contre nature le ps étant un parti parlementaire plus que voué à un leader et au culte de la personne mais sans cet effort la France va redevenir le pays profondément centriste qu'il a toujours été sans pour autant que ce centre se matérialise.

  48. 48
    flyv dit:

    on lit souvent ca et c'est DANGEREUX :

    Bayrou meilleur rempart contre Sarko ?

    Raisonnement erroné.

    Les sondages sont partiels et souvent partiaux et encore plus pour le second tour !

    Ce qu'ils ne prennent pas en compte c l'évolution du taux de participation entre les 2 tours !

    (1000 sondés au 1er 1000 au 2ème) N'oublions pas que la gauche rassemblée a gagné toutes les élections intermédiaires

    depuis 5 ans et LARGEMENT ce que ne disaient PAS les sondages de l'époque !

    Je suis sur que la gauche saura se mobiliser contre NS (si il est présent au 2ème tour.) et remportera la victoire.

  49. 49
    PISANI dit:

    Jean Luc,

    je suis totalement d'accord avec toi.

    il faut clairement signifier que Sarkozy et Bayrou sont deux candidats de droite.les combattre sans état d'âme

    soutenir l'idée qu'il faudrait voter pour la droite molle (Bayrou) pour faire barrage à la droite dure (Sarkozy) est absurde

    d'ailleurs,je ne suis même pas sur que le plus dangereux des deux pions du Medef soit celui que l'on croit.

    il faut démasquer Bayrou :rappeler son itinéraire

    insister sur le fait que le PS ne gouvernera jamais avec l'UDF.

    je suis convaincu que c'est en apportant des réponses claires aux attentes de millions de petites gens

    (la majorité du corps électoral) qu'on finira par l'emporter

    un/une salarié(e) sur deux gagne moins de 1500 euros brut par mois !

    voilà la réalité !

    la précarité augmente!les cadences deviennent infernales !

    je le vois autour de moi ce qui compte c'est la sécurité de l'emploi,le bulletin de paie,l'éducation,l'accés à des soins de qualité pour toutes et tous, la lutte contre toutes les précarités ( y compris la lutte contre la délinquance petite ou grande)

    les gens se foutent pas mal des combinaisons politicardes :ils veulent pouvoir vivre dignement,élever correctement leurs enfants, se soigner,se former tout au long de leur vie professionnelle etc...

    l'urgence ce n'est pas la (nécessaire) réforme des institutions de la cinquième voire un nouveau traité européen : c'est la question sociale

    Ségolène a été élue par les membres du PS pour les représenter à la présidentielle.

    ça ne sert strictement à rien de contester ce choix : elle est là et c'est la candidate de gauche,à ce jour,la mieux placée pour battre les candidats de droite.

    le nihilisme n'a jamais servi les intérêts du peuple

    voter Bayrou c'est se mettre dans la posture de l'idiot utile du Medef

    soutenir Ségolène est une condition nécessaire

    toute avancée est bonne à prendre

    il faut laisser son ego au vestiaire

    l'heure est à la mobilisation générale

    nous devons marteler sans relâche nos propositions

    être lisibles ;rendre coup pour coup

    je n'imagine pas une seconde que la gauche soit absente du deuxième tour.

    je lutte.

    Jean Charles

  50. 50
    poki dit:

    le seul moyen de battre sarko c'est de voter ségoléne

    je voudrais dire à toutes les personnes qui se disent de gauche et qui veulent voter Bayrou qu'elles se regardent bien en face et qu'elles se demandent quelle convictions elles ont réellement.

    Bayrou est de droite et tout les gens qui vont voter pour lui sont de droite point final

    et que l'on commence pas a nous faire le cinéma du second tour sarko bayrou car si vraiment cela ce présente au second tour j'irais à la plage cette fois ci.

    ca suffit maintenant si on est de gauche on vote ségoléne les électeurs de droite eux au moins ils se posent pas tant de questions il voteront sarko

Pages : [1] 2 3 4 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive