22oct 06

EN FRANCE L’ETAT FAIT TOUT …



C’est vraiment trop drôle. Le ministre Breton engueule à juste titre le MEDEF parce qu’il n’est pas à la hauteur de son rôle réactionnaire à propos des trente cinq heures. Il s’est dit « atterré » par  » le silence du Medef sur les propositions invraisemblables des trois candidats du PS comme la généralisation des trente cinq heures ». Il a fustigé « une espèce de somnolence et d’anesthésie générale » C’est juste. Les socialistes ont réussi à imposer l’idée que les trente cinq heures vont de soi. Même Ségolène Royal fait une critique de gauche de l’application des trente cinq heures. D’ailleurs je pense que Julien Dray et Yann Galut ont dû lui donner les 75 amendements que Gérard Filoche avait écrit pour nous, les parlementaires de feu la Gauche Socialiste de l’époque, quand le débat a eu lieu dans les deux assemblées (tous avaient été bloqués… par la présidence du groupe socialiste à l’assemblée,celle du Sénat m’en concédant sept!). Un fond de l’air unanime à gauche, sur une idée de gauche, hé!hé!, si personne ne réagit à droite, on peut dire que c’est bien joué. Mais un vrai réac le voit tout de suite! Il sait, comme nous, qu’il y a des questions sur lesquelles chaque camp ne doit jamais céder un centimétre de terrain.

REFAIRE SURFACE

Par exemple, la droite a expliqué pendant quarante ans que la défaite de 1940 était due à l’impréparation militaire liées aux quarante heures accordées en 1936! Donc le ministre Thierry Breton admoneste. Il charge même lourdement en suggérant que les entreprises ne sont plus correctement représentées quand le MEDEF ne fait pas le boulot de base qui consiste à hurler sans discontinuer dès que certains mots sont prononcés dans l’arène publique. Le Figaro (enfin un quotidien de droite qui s’assume comme tel) relaie l’accusation. Le rouge de la colère monte au front de madame Parisot la présidente du MEDEF (qui nous prouve tous les jours qu’une patronne c’est très différent d’un patron pour exprimer les intérêts du patronat, plus proche, plus humaine, plus sensible aux vrais problèmes quotidiens). Elle met au défi monsieur Thierry Breton. Très logiquement, elle lui dit : « si vous trouvez que les trente cinq heures ce n’est pas bon pour l’économie, comme le MEDEF vous l’explique depuis des mois, alors pourquoi est-ce que vous ne les supprimez pas vous même ». Bien vu, madame! Chacun joue sa partition. Mais qui va dire quelle incroyable concentré du dérapage de la vie politique en France est contenu dans tout ceci. Que voit-on? Un ministre demande à un lobby d’intervenir contre le programme du principal parti politique d’opposition. Et la présidente du patronat rappelle au ministre que c’est lui qui exerce le pouvoir en République… Ce monde là est devenu fou. Par contre la journaliste du Figaro, elle, madame Béatrice Taupin, a bien la tête vissée sur les épaules et sa conclusion est une merveille dans l’art de la litote et de la balle dans le milieu de la cible. Je lis :  » Depuis 2002, les gouvernements ont préféré contourner l’obstacle. Ils ont certes assoupli les lois Aubry, notamment pour les PME. Pas suffisamment pour remettre la France en situation de compétitivité avec ses voisins. Pas suffisamment non plus pour empêcher que leur « généralisation » puisse refaire surface dans le programme socialiste ». Je ne sais pas si les Mickey qui ont transformé la désignation socialiste pour l’élection présidentielle en épisode de série B lisent tout ça. Et s’ils se rendent compte que ce dont il est question c’est de savoir si certaines questions concernant le progrès social pourront « refaire surface » après que certains portes paroles de notre propre camp les aient eux-mêmes rendues confuses au point d’être inaudibles…

LE MEILLEUR ALLIE DU FANATISME MEDIATIQUE



Vous connaissez Philippe Alexandre ? Pas si vous avez moins de quarante cinq ans. C’est une momie du journalisme de l’époque de la guerre froide qui tenait sa guérite à l’ouest. Il vient d’écrire un bouquin intitulé « Les éléphants malades de la peste ». Evidemment il recommande le renouveau en politique. Mais pas dans la presse, bien sûr, où les jeunes peuvent attendre encore la fin des dinosaures. C’est à lui que l’on doit cette phrase d’anthologie, à propos de Ségolène Royale, étalée sur six colonnes dans Paris-Match « pendant que ses camarades s’abreuvaient aux sources du marxisme elle allait à Donrémy s’agenouiller et prier la bergère combattante à qui elle voue toujours un culte ». Ce type est spécialisé dans les injures à caractère physique dans la grande eau de l’extrême droite des années trente. Avec un fond nauséabond emprunté au registres de l’antisémitisme classique dont j’ai pu apprécier personnellement toute la capacité d’offense haineuse. En effet il y a dix ans, écrivant dans « l’Evénement du jeudi » un portrait des trois dirigeants de la Gauche Socialiste que nous étions avec Julien Dray et Marie Noëlle Lienemann, il a écrit, à mon propos : « le vrai méchant c’est lui, avec son teint jaune, son poil noir et son sourire de hyène ». Propos désavoués par nombre de ses collègues journalistes qui m’écrivirent personnellement pour me dire combien ils désapprouvaient ce genre de prose indignes du métier. Le chasseur de hyène à poil noir écrit aussi dans « le Bien Public » (mais si!) journal très influent de Côte d’or. Le 18 octobre il y vomit que je suis « un marginal du PS qui s’était écrié avec une fureur virile que l’élection présidentielle: ce n’est pas un concours de beauté ». Vous qui lisez ce blog vous savez à quoi vous en tenir sur ce sujet. Les voyous de cette sorte aussi. Leur but est de nuire bien sûr. Mais il est important de comprendre leur méthode. Elle consiste à disqualifier les personnes pour discréditer leurs arguments. C’est le style typique de l’extrême droite. Pourquoi agissent-ils de la sorte? Question de penchant personnel bien sûr. Mais il faut aller plus loin. Aller à la racine matérielle des comportements. Une des raisons est que ce genre de gars est bien trop paresseux pour examiner le fond des arguments, vérifier leur bien fondé et ainsi de suite. Un type de 70 ans qui écrit un bouquin et en même temps pond tous les jours plusieurs éditos pour divers journaux n’a pas le temps. La méthode simple et brutale qui consiste à dessiner le paysage à partir d’une constellation de têtes de turc est plus simple et plus facile à manier. C’est cela le fond. Le meilleur allié du fanatisme médiatique c’est la flemme et le surmenage….On peut étendre cette approche à la plupart des faits médiatiques plutôt que de sombrer dans la paranoïa : quel est le statut social de celui qui parle ou écrit, quel est son contrat de travail, quel est son objectif professionnel, qui paye son travail? Naturellement la basse besogne de ce genre de porte plume se paie en haine répandue de tous côtés. Surtout cela créée une mode. Un refrain. Et ça marche. Exemple: « Libération Champagne» (un journal honorable à ne pas confondre avec son homonyme national) il publie une interview de moi. Elle est absolument correcte et relue en parfaite compréhension et bonne intelligence. Mais le journal titre néanmoins et sans crier gare, avec des guillemets sur quatre colonnes : « Je n’ai pas peur de passer pour un machiste ». Naturellement je n’ai jamais prononcé cette phrase ni dans l’entretien ni nulle part ailleurs. Mais ça marche. Le soir même de la parution a lieu une réunion sur place à Sainte Savine à côté de Troyes, sur le thème de l’Union de la gauche et c’est moi qui l’anime, « au lieu de m’occuper des vrais problèmes. » Vient une exaltée de mon âge (j’aime bien situer les gens par âge sur ce sujet car ça me permet de leur demander ce qu’ils faisaient quand on avait vingt ans et que se menait la lutte pour le droit à l’avortement…). Sur la foi de ce titre, après mon discours elle est la première à demander la parole et alors qu’il n’est absolument pas question du choix du candidat au PS, elle m’agresse devant une salle médusée où il y a des gens de gauche de toutes appartenances « Je suis une adhérente à vingt euros et je viens dénoncer votre misogynie quand vous parlez de Ségolène Royal » Là dessus elle commence le couplet (sans rapport avec cette première idée) sur les «petits blancs » que je mépriserai et ainsi de suite, lisant l’argumentaire qui m’est consacré depuis plusieurs mois. Elle dénonce mon refus de « l’idée importante de suspendre les allocations familiales » contre laquelle, selon elle, je m’exprimerai par pur parti pris machiste vu que je ne supporterai pas que ce soit « une femme qui ait les bonnes idées de fermeté qui sont d’habitude monopolisées par les hommes »?. Voila le style. Je suis médusé. Pour commencer ma réponse je dis : « madame et dorénavant? chère camarade ». Elle proteste aussitôt : « moi, je ne suis pas une camarade, monsieur Mélenchon ». Rire dans la salle. En effet tout le monde la connaît comme une personne de droite. Mais moi je ne le savais pas. Donc je réponds point par point. Je lui demande à la fin « est-ce que je vous ai au moins convaincu que ce n’est pas par misogynie que je prends position mais en raison d’un désaccord sur ce sujet ? » Réponse : « sûrement pas, vous n’avez aucune chance d’y arriver ». Tout est dit. Quoique j’explique, je ne peux en aucun cas ébranler ses certitudes. Voila le fanatisme dans sa tranquille simplicité. Voila où nous en sommes grâce à des bourreurs de crâne du genre de Philippe Alexandre et les autres rigolos de ce style. A moi donc, cent fois s’il le faut, de mettre l’ouvrage sur le métier. Pour le confort, je reproduis ici la question de « Libération Champagne »(propos recueillis par Jorge D’Hulst) et ma réponse. Ce sera la conclusion de ce paragraphe.



Question - « Libération Champagne »:

 » Vous estimez que la présidentielle n’est pas un concours de beauté (sic!) N’avez vous pas peur de passer pour un affreux macho? « 
Réponse - Jean-Luc Mélenchon:
 » Absolument pas. J’ai commencé à employer cette expression bien avant que Ségolène Royal ne soit candidate. Je l’ai utilisée pour expliquer que nos discussions devaient reposer sur des questions d’orientations pour la gauche et le pays et non sur les apparences de chaque candidat. A présent on est servi! Ces accusations de machisme lancées à tout bout de champ sont insupportables. Que doit-on penser quand madame Royal répond « Poseriez vous cette question à un homme? » à un journaliste chevronné du New York Times qui l’interroge sur ses objectifs de politique étrangères? Ou quand madame Alliot Marie dit que « les querelles politiques ce sont des affaires d’homme. Moi je m’occupe des vrais problèmes » N’est-on pas face à une manipulation qui détourne complètement le féminisme? En fait c’est l’autre versant du sexisme! ».
Et j’ajoute ceci. Que faut-il penser de la conclusion de Ségolène Royal au cours du débat télévisé quand, interrogée sur la différence entre les candidats en présence elle dit  » il y en a une qui se voit, je n’insiste pas? » Imagine-t-on un homme dire de même dans un face à face avec elle? J’entends déjà les hurlements! Mais là? Quoi? Rien.

CA C’EST DE L’ACTU, COCO



Le matin je reprends le train. En effet j’ai dormi sur place faute de train à l’heure de la fin de la réunion. Quand je pense que je fais tout ça au lieu de « m’occuper des vrais problèmes » et que je devrais « un peu moins aider la droite » avec mes « critiques réservées à la gauche » comme me le reprochent à juste titre Marie Chantal et Jean-Patrick de retour de leur sortie à rollers! Le rythme du train c’est toujours rock and roll mais là, je somnole en regardant défiler la campagne grise. Un vent humide jette des giclées de gouttelettes sur les vitres du train. L’eau dans l’air fait son effet de loupe et je vois distinctement les détails des arbustes et des vaches sur les pentes herbeuses à l’horizon. Soudain: Vibreur ! Un camarade m’envoie un SMS pour que je lise : page douze de « Libération » (que je n’achète plus par amitié pour la presse et par respect pour moi) un papier où il est question de moi et de l’Iran. L’Iran ! Grands Dieux (si j’ose dire !). Je résume : l’Iran accuse le PS d’être infiltré par les agents d’une « secte politico religieuse » terroriste, les «Moudjahiddines du peuple ». L’article finit avec une liste de noms de ces agents : Jean Luc Mélenchon, sénateur de l’Essonne, Pascal Terrasse, député de l’Ardèche, Edith Cresson, ancien Premier ministre. L’adrénaline ruisselle désormais au bout de mes ongles. C’est la deuxième fois que l’ambassade d’Iran m’adresse des menaces par personne interposée. Ici c’est un « journaliste » qui fait le travail. Appliquez la méthode recommandée plus haut: qui est ce type? Quel est son contrat de travail? Ca donnera une meilleure piste que de se demander par quel miracle de curiosité ce personnage s’est intéressé tout d’un coup aux accusations lancées par une ambassade (par qui, où, comment, ce n’est pas dit dans l’article….) contre un groupe d’opposants à travers la mise au pilori de ceux qui sont censés l’aider. Quel est le genre d’actualité qui fait qu’un tel sujet intéresse le rédacteur en chef au point de publier un aussi grossier travail de commande diplomatique alors que son journal dispose pourtant de si peu de pages ? Et comment expliquer que le journal « Libération » ne s’inquiète pas de voir une ambassade d’un pays connu pour sa violence, dont le président menace de rayer de la carte un pays voisin, Israël, faire des listes de personnalités et de parlementaires français qui lui sont spécialement hostiles? Croyez moi: je ne vais pas me laisser faire! Quand à ce pitoyable « journal », souvenons nous qu’il y a un an il traitait Chavez d’antisémite au nom du fait, entre autre, qu’il s’acoquinait avec l’Iran. Et moi je fus tenu pour suspect de même au motif que je le défendais contre l’accusation d’anti-sémitisme…. Du « Libération » que nous avons connu et parfois aimé autrefois quand il était de gauche, il ne reste que le fiel. « Libé  » déteste d’abord, insulte pour commencer, sali par méthode. Et ne fait même pas l’effort de remarquer que ses insultes sont contradictoires… Je pense qu’on comprendra que je considère la publication d’un article relayant les menaces de la représentation diplomatique d’un régime fasciste, et donnant mon nom en tête des personnes visées, sans un mot d’étonnement, comme le franchissement extrême de certaines limites… Cela justifie au moins une réaction conforme à l’esprit de la société de marché que soutient « Libération » à longueur de colonnes : je n’achète plus Libération et je vous invite à faire de même.


Aucun commentaire à “Refaire surface”

Pages : [1] 2 »

  1. 1
    Alex dit:

    Je copie-colle mon message :

    Merci de bien vouloir répondre, sur le site indiqué, à la question de savoir QUI REPOND LE MIEUX AUX ATTENTES DE LA Gauche.

    http://laurentfabius2007.over-blog.com/article-4257983.html

    Merci de faire cet effort, mais nous avons besoin de monde pour que cette consultation prenne de la valeur...

    Merci d'avance camarades...

    Jean-Luc, ne change rien ! Edifiantes déclarations de Breton. Jusqu'alors, la droite était aux ordres du MEDEF, maintenant Mme Parisot est le toutou de l'UMP et de Breton...

  2. 2
    brigitte celerier dit:

    Colère comprise et justifiée. Mais sur le début est ce la gauche qui a fait ressortir les 35 heures ou la droite qui s'est emparée des discours et de la décision annulant l'accord pour les restaurants et cafés pour remettre la chose sur le chantier et faire "le travail" avant les élections, quite à gêner un peu leur "candidat naturel" à eux ?

  3. 3
    Sabrina dit:

    Une chose est certaine, pour me voir voter pour Mme Royal, il faudra se lever tot !

    Pour DSK je pourrais faire un effort si tu es sage et gentil mon Pierrot !

  4. 4
    Sabrina dit:

    Le truc, avec nous les rouges, c'est qu'on s'emporte vite, qu'on est sceptiques, mais en fait on est des grands sensibles !

    Bonne soirée camarade pierrot

  5. 5
    Sabrina dit:

    Mon Pierrot,

    il faut de tout pour faire un monde. Que Filoche et Dolez soutiennent Fabius, moi je suis contente.

    T'es-tu simplement dit "c'est possible que lolo ait changé d'avis sur certaines choses, parce qu'il a vu des situations difficiles" ? Pourquoi faut-il forcément refuser de lui faire confiance ? Il a mis en jeu sa réputation, ses postes et mandats pour dire NON au TCE, tu crois que c'était du pipeau aussi ?

    Bref, moi j'adore ce post de Jean-Luc Mélenchon, et je crois que tu as raison : revenons aux fondamentaux ! Non aux dérives de droite (au PS aussi...).

  6. 6
    Le Sanglier dit:

    Les 35 heures françaises font rire l'Europe et la planète entière, dans le milieu de la Finance.

    Et je vous assure que c'est la réalité, je l'entend autour de moi à longueur d'année...

    Il est donc impératif d'y mettre un terme, à ce frein économique, synonime de récession à l'investissement et à la confiance des investisseurs PRIVES potentiels.

    C'est, tout simplement, une question de viabilité économique, à terme.

    A contrario, vive les larmes de crocodiles lors des prochaines délocalisations (prévues...).

  7. 7
    LeBelgeABienComprisLesFabiusiens dit:

    D'accord avec Lug...

    C'est pas Fabius qui en parlera !

  8. 8
    Sabrina dit:

    La contractualisation dans le cadre de la loi, c'est en effet mon avis...

  9. 9
    Alex dit:

    Je re-copie-colle mon message :

    Merci de bien vouloir répondre, sur le site indiqué, à la question de savoir QUI REPOND LE MIEUX AUX ATTENTES DE LA Gauche.

    http://laurentfabius2007.over-blog.com/article-4257983.html

    Merci de faire cet effort, mais nous avons besoin de monde pour que cette consultation prenne de la valeur...

    A 13H, seules 37 personnes ont répondu. Nous sommes plus nombreux sur ce site... Je sais, c'est énervant de devoir faire ce genre de choses, mais c'est pour la cause !

    Merci d'avance camarades...

    http://laurentfabius2007.over-blog.com/article-4257983.html

  10. 10
    laurence dit:

    Ca boucle : parce que les 35h n'ont pas été menés à leur terme dans certains secteurs (et c'est un vrai souci), il faut les remettre en question.

    De la même façon que si la carte scolaire est trop contournée, il faut la supprimer (!).

    Si la bouffe n'est pas bonne, il ne faut plus manger ?

    Si mes fringues ne me vont plus, il faut que j'aille toute nue ?

    Et si la vie est parfois fatiguante, il faut se suicider ?

    Ca s'appelle... le nivellement par le bas, la solution de facilité, parfois un chouia de poujadisme...

    Y a pas assez de boulot pour tout le monde, mais il faut augmenter la durée légale du travail.

    Les patrons n'embauchent plus au-delà de 45-50 ans, mais il faut reculer l'âge de la retraite (fongibilité des déficits : c'est les ASSEDIC qui paieront la modification de la pyramide des âges, au lieu des caisses de retraite... ca va en faire, des chômeurs en plus !)

    Courage, camarades, et souvenez-vous qu'on démarre un an de campagne - va falloir prendre son souffle sans oublier les batailles quotidiennes.

    Et à ce propos :

    Tous à la manif de soutien pour les sans papiers de MODELUX, devant la préfecture d'Evry demain mardi 23 de midi à 14h. (pour l'historique : voyez avec la CGT - UL de MASSY)

  11. 11
    Fred., de L. dit:

    Salut, moi c'est Frédéric et il m'arrive de faire la rando roller. Dois-je militer pour Ségo ?

    Je persiste, c'est vachement bien quand Jean-Luc Mélenchon il cause librement.

  12. 12
    Fred., de L. dit:

    (Qu'est-ce que ça serait cool que ce soit Ségo qui soit choisie au PS...)((c'est étonnant que je puisse encore croire que ça ne sera pas elle))(((vous imaginez PRS qui enfin se rallie à l'initiative anti-libérale unitaire ? ça s'rait coooool)))

  13. 13
    jos? angel dit:

    mais Fred, depuis le début PRS est partie prenante de cette iniative et en est une des forces de proposition.

  14. 14
    Le Sanglier dit:

    35 heures de travail hebdo,soit le dernier de la classe en ce qui concerne les pays " industrialisés ", un chômage record, une dette de 41 milliards d'euros (je n'ose pas multiplier en F.F.) : comment gérer un pays avec ça ?

    Le pire c'est que ni Fabius, ni DSK pas plus que Royal, Sarko ou je ne sais qui ne pourront influencer un tant soit peu ces éléments.

    Car en fait nous dépendons pour l'essentiel de Wall Street, des bourses de Londres, Francfort, Tokyo, Paris, du cours du baril de brut surtout.L'économie c'est ça et strictement rien d'autres.

    Reste les mesurettes, électorales parfois et encore, mais qu n'interviennent pas, sauf les 35 h qui nous ont coulé encore un peu plus, économiquement parlant.

  15. 15
    Sabrina dit:

    en fait nous dépendons pour l'essentiel de Wall Street, des bourses de Londres, Francfort, Tokyo, Paris, du cours du baril de brut surtout. : Faux et archi-faux ! Nous dépendons des richesses créées par notre Pays, c'est ce qu'on appelle le PIB ! Les bourses internationales ne sont finalement qu'une mutualisation de flux financiers. On n'a jamais vu une bourse faire la loi ! Les actionnaires, oui, parce qu'ils sont PROPRIETAIRES ! Ils auraient tort de se priver d'ailleurs, vu tous les cadeaux qu'on leur fait ! C'est pour cette raison que je suis pour des participations de l'Etat fortes dans les secteurs d'exercice du service public, que la commission européenne baptise "services d'intéret économique général"...

    Si tu dois jouer les gros fachos, essaye de mieux assimiler tes bribes de connaissances, tu es vraiment pitoyable gros sanglier chenu !

  16. 16
    Le Sanglier dit:

    Le crasch boursier de 1922 à Wall Street en 1922, jamais entendu parlé ? Avec ses conséquences catastrophiques pour l'économie américaine et planétaire, alors que nous n'étions pas encore de plein pied dans la mondialisation ?

    A nouveau un petit bonnet d'âne Sabrina, et ce n'est pas la première fois...

  17. 17
    Fred., de L. dit:

    Sanglier : J'imagine que la référence, c'est celle de 1929. On dira que la faute de frappe était particulièrement facétieuse pour se répéter une seconde fois.

    A noter que cette crise, de 1929, n'était pas une mesure de rétorsion de la part de la Bourse, mais un mouvement de panique des boursicoteurs, mouvement de panique qui a eu pour conséquence une plus grande règlementation de la Bourse, justement, et un rôle de l'Etat accru, concrétisé par le New Deal de Roosevelt aux US, et le Front Populaire en France, par exemple.

    La réalité n'est pas aussi simple que "on ne peut rien car le bon dieu et la bourse de New York ne le veulent pas". A chaque niveau, nous avons une marge de manoeuvre, et souvent, la simple volonté suffit. Le meilleur exemple en date est l'Irak de Bush, où Bush continue d'y voir l'apport positif de la néo-colonisation démocratisante. Un exemple plus positif, et moins... facétieux... pourrait être de mettre un terme à la déréglementation de la finance internationale qui nous ramène justement à l'époque d'avant 1929, avec les mêmes menaces.

    C'est beau de vouloir faire genre "la fatalité ne se combat pas", mais moi, je lui préfère : "étudions la vraie histoire pour ne pas refaire les mêmes erreurs". Cette vraie histoire nous enseigne qu'il n'y a pas de fatalité.

  18. 18
    laurence dit:

    RECTIF MANIF : MARDI 24 (et non mardi 23) de 12 à 14h devant la préfecture d'Evry pour soutenir les employés sans papiers de MODELUX.

    A tout à l'heure

    PS : hey le censeur, là tu me dois une bouffe (t'as scratché un post de rectification de date de manif - le tarif c'est minimum moules frites bière au Léon de Viry)

  19. 19
    Sedreen dit:

    lu sur la toile : (réction Libé)

    Fred Un nouveau PS

    Royal depuis 6 mois a créé un nouveau PS : le Parti des SONDAGES Prix de l'adhésion : 20? fred Mardi 24 Octobre 2006 - 09:21

    Sedreen

  20. 20
    jos? angel dit:

    Gérard,

    il y aurait tant à dire sur ces jury, qu'il vaut mieux, pour notre santé mentale le laisser côté... c'est vraiment éprouvant d'être un militant, finalementj je préferai être un citoyen tiré au sort.

    Tu te rends compte ! y'a moyen de se faire du fric avec cette idée. Ben oui quoi, aucune responsabilité aucun compte à rendre à personne du coup je serai disponible pour n'importe quel opération de lobbying ! le pied.

    A vraiment la Royal c'est top !

  21. 21
    Sandal dit:

    @Gilles : Assez d'accord en général avec tes calculs, mais quid du candidat Bayrou ?

    Report des fabiusiens et assimilés (beaucoup des supporter de Fabius dans le PS ne sont pas fabiusien) sur Chevénement : Pas sur, y'a Buffet aussi. Et je vois mal une alliance entre ces deux là.

  22. 22
    jos? angel dit:

    @Sandal,

    attention tu oublies toutefois de préciser que les libertaires comme une partie des altermondialistes, sont clairement pour un système de responsabilité direct et non pour une démocratie représentative.

    La différence est énorme d'une part parceque le vote n'est utilisé qu'à la marge pour dénouer une situation qui n'a pu l'être par le consensus et d'autre part parce que les mandats sont révoquables à tout moment et que personne n'est considéré comme permanent.

    En dernier lieu, je précise aussi que le système proné par les libertaires et les alters est basé sur une HAUTE CONCIENTISATION des citoyens. C'est à dire que tout les moyens sont mis en place pour que chacun puisse comprendre et donc analyser et par delà prendre position sur les thèmes majeurs.

    Or, et nous sommes visiblement d'accord sur ce point, Royal elle est a mille lieux de cette analyse. Pour elle les Jury populaire c'est plutôt, "parle à mon cul, ma tête est ailleurs"

    un abrazo Republicano,

    José Angel

  23. 23
    jos? angel dit:

    @gilles,

    il y a surtout que Fabius a de plus en plus de chance d'être élu par le parti.

    sinon, vous oubiez un grand nombre de desistements vers la, encore possible, candidature d'union populaire.

  24. 24
    Sandal dit:

    @josé : On est bien d'accord, surtout sur la partie conscientisation, merci de tes précisions. il serait bon de les amener sur le blog de Ségolène, mais j'ai bien peur qu'elles soient censurées comme tous les post qui ne l'approuve pas ! Bel exemple de démocratie participative :o(

    "Il y a surtout que Fabius a de plus en plus de chance d'être élu par le parti" : tu as des infos sûres ou c'est la méthode coué ?

  25. 25
    Sabrina dit:

    Je crois que je délire ! Que lis-je ? Que je n'ai pas connaissance de la crise de 29 ? Ben si ! Mais si il y a eu crach, c'est qu'il y a eu une bulle spéculative, ce n'est pas du tout lié aux phénomenes de production. le travail du new-deal a justement consisté en cela !

    Chevenement ? Bayrou ? Et pourquoi pas De villiers ! Notre candidat est de gauche, les autres pas : chevenement ratisse droite et gauche sans jamais dire ce qu'il pense vraiment ! Dans ce sens, il peut serrer la main de Mme Royal !

    Concernant les chances de Fabius, il y a surement un peu de méthode coué, mais il y a surtout que dans nos entourages respectifs, certains anti-fabius vont voter pour lui, parce qu'il est le seul candidat vraiment de gauche !

  26. 26
    jos? angel dit:

    coué coué... :~(

    et je confirme le blog de Sego comme ceux de libé sont bien vérouillés ! étonnant non ?

  27. 27
    Le Sanglier dit:

    Fafa de gauche. Je me marre, j'ai azerty du clavier imprimé sur le front là !

    Ma pauvre petite Sabrina : les Fabius, une des toutes grosses fortunes de France...

    Le bâtiment, ça rapporte gros. Très gros même.

    Non pas un petit pavillon, ni deux ni cinquante mais bien plus.

    Non pas quelques magasins minables de boutiquiers sans le sou mais des dizaines de boutiques de luxe.

    Non pas un petit ensemble d'appartements modestes et veillots rachetés à une société HLM mais une multitude de bâtiments avec appartements luxueux...

    Tu ne t'es donc jamais posé la question comment un homme de droite pouvait devenir en l'espace de dix ans un homme de gauche ?

    Pratiquement viré du Parti (le Rainbow Warrior, le scandale du sang contaminé), écarté de tout poste à responsabilité, il n'existait qu'une seule et unique manière à ce bourgeois de bourgeois pour revenir dans le parcours.

  28. 28
    Joseph Destale dit:

    ENFIN, MG Buffet est candidate. Enfin l'immense espoir né du NON va avoir une voix. Je pressens que dans le pays cette voix deviendra bientôt majoritaire, faisant taire les fausses idoles médiatiques et offrant une vraie alternative de gauche pour qui veut bien la saisir. J'espère que dans ce combat antilibéral et anticapitaliste, Jean Luc saura retrouver ces accents qui nous firent frémir il y a peu.

  29. 29
    Fred., de L. dit:

    MGB est candidate à la candidature.

  30. 30
    Sabrina dit:

    Alors, quelques mises au point :

    - Pierrot, je te sens déprimé... Tu te mets au vouvoiement de Jean-Luc Mélenchon ? Il va s'en retourner dans sa tombe... euh, je veux dire dans son siege au Sénat...

    - Sandal, je me doutais bien que tu n'étais pas bayroutiste, mais j'en ai marre de toujours entendre parler de lui...

    Merci de rappeller que je suis avocate. Et c'est en cette qualité que je rappelle que la diffamation est un délit punissable de prison ! (sur les pseudo-infos sur la fortune de Laurent Fabius, présenté comme une des plus grandes fortunes de France...). Laurent Fabius est riche, oui. Les fabius sont des antiquaires fort recherchés sur la place de Paris et au niveau international. L'ont-ils volé ? NON.

    Quant au sang contaminé, en effet, un petit point s'impose sur l'affaire, ayant fait l'objet d'un arret de la Haute Cour de Justice, le 09 mars 1999:

    - le procureur général, puis l'avocat général, dans leur réquisitoire devant la Haute Cour de Justice, ont considéré qu'il n'y avait matière ni à poursuites, ni à condamnation, car rien, dans le dossier, tel qu'il est apparu, ne permettait d'établir une responsabilité pénale.

    - Aucune des charges portées contre Laurent n?a été retenue. Mieux, la Cour souligne que "l'action de Laurent Fabius a contribué à accélérer les processus décisionnels", que "les décisions prises l'ont été dans des délais brefs, en 1985, alors que la maladie n'était pas encore considérée comme endémique"

    - Laurent a mis en place le dépistage AUTOMATIQUE des dons du sang.

    - Les trois principaux responsables de l'Etablissement de Transfusions Sanguines, dont le Dr Garetta, ont été condamnés lourdement pour des fautes lourdes. Le ministre n'es qu'un "chef de service", ce n'est pas lui qui prend techniquement toute décision.

    Bref, je peux fournir l'arret in-extenso si vous le souhaitez vraiment...

    Ensuite, pour sanglier :

    "Tu ne t'es donc jamais posé la question comment un homme de droite pouvait devenir en l'espace de dix ans un homme de gauche ?" Ah bon, de droite ? Quand ? Il est membre du PS depuis 30 ans ! Pas depuis 10 ans comme tu sembles vouloir le dire ! Il n'a jamais été au bord de l'exclusion du PS, c'est vraiment d'une stupidité sans commune mesure...

  31. 31
    Sabrina dit:

    Les amis, c'est l'idée du siecle : puisque on a interrogé tous les membres des comités de soutien de Dame Royal, une initiative est née : les journalistes posent des questions aux journalistes. Donc, sur le lien suivant, vous pouvez lire l'interview d'un journaliste du nouvel obs par une journaliste du nouvel obs. Bien entendu, les commentaires seront du nouvel obs, et le financement assuré directement pas "desir d'avenir" ? Je vais paraitre vulgaire, mais ON NOUS PREND POUR DES TRUFFES OU JE REVE ?

    http://permanent.nouvelobs.com/politique/20061024.OBS6831.html

  32. 32
    gerard91 dit:

    bonjour

    alors là, bizarre. Mon texte d'hier vers 12h a disparu (en tout cas je ne le vois plus). C'étais sans doute pas un chef d'oeuvre. Il ne rappellait qu'une partie de la démocratie directe Athénienne. Seule le commentaire de José Angel est resté.

    Quelqu'un l'a peut etre trouvé si beau qu'il l'a pris pour l'encadrer! :-))

  33. 33
    komoku dit:

    Moi je commence à m'inquiéter. Qu'est-ce qui se passe si elle est désignée candidate (ce qui n'est pas totalement improbable) ? Comment est-ce qu'on organise la résistance dans le parti ?

    J'ai bien pensé à prendre le maquise, mais fin novembre on risque de se les geler... Y a peut-être mieux à faire !

  34. 34
    Sabrina dit:

    Laurence,

    je me sens assez proche des mouvement féministes, mais Marie-Bobo, c'est l'opposé ! Elle se place en victime permanente d'un soit-disant machisme ! On ne peut pas demander un salaire égal, une place comme les hommes, et refuser d'etre traitées comme eux. Je me vois mal, quand je plaide contre un avocat homme, pleunicher en disant "Monsieur le Président, mon collegue a été méchant avec moi, c'est un immonde macho." Je suis une rouge aussi, et donc pour le principe d'égalité !

    Sur le fond, lolo défend le programme, mais pas que le programme, et surtout, il défend les services publics, l'ecole laique, etc. Et pour moi, c'est le plus important. Je n'aurais pas honte d'avoir voté pour lui...

  35. 35
    Alex dit:

    Marie-Ségolène Royal est réac(tive)

    Par Sebastien Fontenelle :

    lisez cet article, il est, je crois, une juste image de ce qu'on pense tous de Marie-Bobo...

    http://laurentfabius2007.over-blog.com/article-4298262.html

    N'oubliez pas de commenter !

  36. 36
    Gabriel dit:

    Pourquoi tant de haines entre les uns et les autres. Laurent est désingué par la manipulation de rumeurs, dégueulasses. Il y a même souvent diffamation.

    Je ne choisirai pas Laurent bien que mon parcours politique à ses côtés fut intense. Il y a un choix que je n'ai pas accepté, vous savez lequel c'est le votre aussi à PRS. Je l'accepte.

    Il y a de la haine envers DSK, moindre, mais sur lequel on s'en donne à coeur joie aussi. Pour des raisons à la con toutes aussi minables que pour Laurent, pour des raisons idéologiques, sa position moderne de la social-démocratie. On peut être d'une sensibilité différente sans pour autant employer des moyens déloyaux.

    Et envers Royal, la haine atteind des sommets. Contrairement à ses concurents, elle sait s'en servir! ce qui l'augmente et ce qui renforce encore plus la position de SR. Pourtant elle donne assez d'occasion de la combattre, honnêtement sur le terrain des idées. Il y a matière!

    Au moins la Star Ac c'est sympa, sont tous gentils comme tout. Au PS on est chez Astérix dans un intervillages où se joue la guerre des chefs. Ah la la.

    Pendant ce temps là pendant que l'on s'étripe, avez vous remarqué que depuis sa migraine Sarko est vachement silencieux? Ferait-il le mort pour mieux revenir? Nous verrons. C'est sur ce front qu'il faut être offensif.

  37. 37
    Sabrina dit:

    Mon pauvre Gabriel,

    Quand j'aurais 2 mn, je pleurerais avec toi, mais pour l'instant, je n'ai pas envie. Oui, la politique, c'est dur. Ce n'est pas de la haine, tout au pire de la detestation, non pas de la personne (on s'en fout) mais de ses idées politiques. Tu veux nous faire croire que tu as un passé commun avec lolo ? alors tu devrais savoir que ce genre de choses n'est pas nouveau. Il y a eu la detestation mollet-mitterrand, puis rocard-mitterrand (et rocard s'est félicité de la mort de Mitterrand, c'est tout dire...), puis jospin-fabius, puis hollande-montebourg ("celui-ci je ne peux pas le blairer, c'est un connard et un arriviste" a dit hollande lors d'une fete de la rose en désignant Arnaud il y a moins de 6 mois...). Alors ne viens pas nous jouer ton petit mélo sur le theme du tout le monde se déteste, pourquoi vous etes méchants avec la dame...

  38. 38
    Gabriel dit:

    Sabrina, je ne suis pas un saint non plus et je partage ton point de vue. Ce que je voulais faire passer c'est ça : "Pendant ce temps là, pendant que l'on s'étripe, avez vous remarqué que depuis sa migraine Sarko est vachement silencieux? Ferait-il le mort pour mieux revenir? Nous verrons. C'est sur ce front qu'il faut être offensif."

  39. 39
    Sabrina dit:

    Gabriel,

    Alors, je t'ai mal compris... Oui, il faut qu'on s'occupe de Sarko, mais bon, c'est vrai qu'en ce moment on est silencieux, mais Dominique De Villepin (qui l'appelle "le Nain"), MAM (qui l'appelle "le petit facho") et Chirac (qui l'appelle "l'autre petit enculé") s'en occupent bien. Mais je suis d'accord avec toi, et aussi avec Lolo, notre adversaire, c'est la droite, et Sarkozy.

  40. 40
    sg dit:

    C?est elle notre chance ! Super !

    http://www.dailymotion.com/video/xjnj1_segolene-debattv-2

  41. 41
    Sabrina dit:

    Tu parles d'une chance ! je voudrais mieux qu'on m'ote un bras !

  42. 42
    morico dit:

    Royal démagogie médiatique?

    Ségolène utilise le terme de populisme tout en se livrant à une démagogie effrénée. Il faut cacher son engagement pour le chabaniste Delors en 80-84, donc pour le refus d?une dévaluation réaliste face au mark, ce qu?ont fait à l?inverse les sociaux démocrates suédois.La conséquence de ce refus a été des taux d?intérêt réels assassins conduisant aux trois millions de chômeurs.

    Il faut cacher son rapprochement avec Bayrou que demande J.F.Kahn avec son concept bidon et démagogique de "centrisme révolutionnaire", ce qui conduirait à la destruction de la gauche française et de la possibilité d?une alternative de gauche.

    Il faut cacher que les sondages six mois avant une présidentielle depuis 1969 se sont toujours trompés et que donc son principal argument est bidon.

    Il faut cacher que déjà par deux fois les sondages ont induit la gauche en erreur : en 2002 sur l?identité des protagonistes du deuxième tour. En 2004 au moment du référendum interne sur le TCE.

    Il faut cacher que les média Sarkozystes des milliardaires et du gouvernement soutiennent Ségolène parce que ce sera le candidat de gauche le plus facile à battre.

    Beaucoup avec les débats internes ouvrent davantage les yeux et passent d?un soutien à Royal à un soutien à Fabius qui a changé avec sa position pour le non et qui est le seul à pouvoir rassembler la gauche et donc gagner.

    Les classes populaires ouvriers, employés, petits retraités sont plus de 60% des citoyens et feront l?élection. Le mépris de beaucoup d?éditorialistes, énarques sortis du rang, grands patrons..., en bref de la nomenklatura à leur égard est tel que beaucoup réagissent automatiquement contre ceux qui utilisent le terme de populisme, ce qui fait alors gonfler le milliardaire raciste antipopulaire Le Pen. Je préfère utiliser le terme de démagogie qui est connu de la classe ouvrière depuis plus d?un siècle.

  43. 43
    Sabrina dit:

    Plus précis que les termes de démagogie et de populisme, qui s'appliquent, il est vrai, il conviendrait de parler de "poujadisme", voire de "réaction" et de "faction", au sens des ligues factieuses des années 30. Je sais que l'on va me dire que je pousse le bouchon un peu loin en comparant le mouvement LePen-Sarkozy-Royal aux ligues factieuses qui, finalement, ont conduit au régime de Vichy, mais il s'agit ici d'une analyse socio-politique que personne ne peut mettre en cause : en fragilisant les autorités instituées (justice, école, universités, et enfin élus du suffrage universel) qui cependant tirent leur légitimité d'une délégation PERMANENTE de la souveraineténationale, au profit de comités divers et variés, ou de "jurys citoyens" composés de quelques personnes choisies "par la voie de l'aléa" ou "par la voie du sort", c.a.d au hasard, on revient aux propositions de la cagoule et de l'action francaise, au détriment de l'héritage de 1789. Qu'on le veuille ou non, c'est le résultat qui compte !

  44. 44
    BelgoCensur dit:

    est ce que le blog censure ? Encore ?

    Etonnant !

  45. 45
    Sabrina dit:

    Mon Pierrot,

    T'as encore été censuré ? Bon, tant qu'on n'en arrive pas au niveau de désirs d'avenir, en même temps...

  46. 46
    makhno dit:

    A propos de censure.

    Que les propos injurieux, xénophobes, racistes ou diffamatoires soient automatiquement écartés, quoi de plus normal ?

    Vous me permettrez (je l'espère) d'être plus dubitatif sur le fameux "hors sujet", sujet lui même à bien des interprétations et si commode pour éviter d'avoir à répondre à des questions qui dérangent.

    Vous semblez ignorer, et dans ce cas, je vais vous rende service, que les intervenants, sur ce blog comme sur les autres, échangent parfois des informations directement.

    Juste pour finir, une question innocente : comment se fait-il que nous ne voyions plus apparaître certaines contributions d'outre Quiévrain sur ce blog ?

    Cordialement

  47. 47
    geosua dit:

    Salut à tous

    Attention MR Mélanchon, qui sème le vent récolte la rempête.

    IL ne faut pas se tromper d'ennemi et ramer à contre courant.

    Pourquoi n'allez vous pas dans l'équipe à Sarko ?

  48. 48
    online casino dit:

    b17li1v-8l3g2fp-tw6qe2cf-2 cheap viagra
    http://www.gorskikotar.hr/cgi-bin/forum/topic.asp?TOPIC_ID=116&FORUM_ID=9&CAT_ID=2#1
    [url=http://www.new-lucky-casino.com/blackjack.html#3]black jack[/url]
    [url]http://www.new-lucky-casino.com/blackjack.html#4[/url]

  49. 49
    cheap viagra dit:

    ptjj8qt-u6b5o9q-tw6qace2-2 online casinos
    http://sites.blockstar.com/medcat/viagra.html#1
    [url=http://www.new-lucky-casino.com/poker.html#3]poker[/url]
    [url]http://sites.blockstar.com/bestmeds/phentermine.html#4[/url]

  50. 50
    pharmacy doors dit:

    6yzt7f9-27023tx-tw6qe253-2 http://games.groups.yahoo.com/group/bestblackjack/#1
    online casino
    [url=http://www.vbsdb.com/sources/pages/forum/#3]pharmacy doors[/url]
    [url]http://finance.groups.yahoo.com/group/mortgagecalc/#4[/url]

Pages : [1] 2 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive