26sept 05



Paru dans le Canard Enchainé

Paru dans le Canard Enchainé

Voila une expression que je n’utiliserai plus à propos de la compétition entre socialistes pour l’élection présidentielle: « concours de beauté ».

Je l’utilisais parce que c’était simple et ça voulait bien dire ce que ça voulait dire. un concours de beauté est détestable parce qu’il incite à juger les gens sur des apparences, parce qu’il les pousse à se comparer sur des apparences. Un concours de beauté incite les gens à des comportements de spectateurs des apparences. Mais maintenant Ségolène Royal est candidate. J’ai fait l’erreur de continuer dans ce registre en disant que l’investiture des socialistes à l’élection présidentielle ne devait pas tourner au concours de beauté. Immédiatement la presse spécialisée et les gardiens des mots compatibles et de la lutte contre le vice a hurlé au machisme

Ségolène a sagement répondu que notre opinion n’était pas significative de celle des adhérents socialistes. C’est le mot de trop de sa part. Car c’est bel et bien une autre manière de dire que nous sommes en effet les machistes que la bonne presse a dénoncé à temps. Pour que l’on puisse constater que notre vie et les actes de notre quotidien sont la négation de cette « accusation » il faudrait que nous soyons disposés au même étalage obscène de notre existence personnelle auquel des personnages public du type Ségolène Royal sont prêts à tout instant. Il n’en est pas question. Reste que je ne peux pas lutter. Je préfère changer de mot tout de suite. Bien sur pour participer à la mode de la repentance de mon temps je présente évidemment des excuses. Je ne sais pas à qui je dois le faire dans ce genre de cas. Aux femmes ? Lesquelles, où ? Impossible de le faire auprès de ma compagne, de ma fille ou de ma mère (c’est à elles que pense d’abord un gros macho dans mon genre). Ces trois là n’aiment pas du tout le style politique de Ségolène. Si je recopiais ici ce qu’elles en disent je suis sur d’avoir la une de Libération (je suis jaloux parce que Fabius à eu la une du journal avec une autre histoire décisive elle aussi : l’histoire de l’?uf). Donc c’est dit, plus de « concours de beauté » dans mes propos. Je ne le ferai pas à cause de Ségolène dont je connais le cynisme médiatique intégral et radical si incroyablement souligné par l’utilisation de l’image de ses enfants (hier l’accouchement en photos dans Match, aujourd’hui la partie de volant avec cette même gosse-prétexte). Je cesserai à cause de Martine Aubry, également candidate, qui, elle, ne nous a pas joué ce numéro pitoyable. Je cesserai aussi pour ne pas être suspect d’homo phobie vu que cinq des six candidats du oui au PS sont des hommes. Je cesserai encore pour ne pas être suspect de mépriser les concours notamment ceux de la fonction publique. Je cesserai pour ne pas être accusé de préférer la laideur à la beauté. Ouf ! Je pense avoir envisagé tous les cas d’opprobre contenus dans l’expression « concours de beauté ». A présent un mot pour ceux que la politique intéresse. Dominique Strauss Kahn, Martine Aubry, Jack Lang, François Hollande et Ségolène Royal sont candidats du « oui de gauche ». S’ils parviennent à éliminer Fabius, seul candidat venu du « Non de gauche», comment va-t-on les départager ? Deux hypothèses. Première hypothèse. Ils se découvrent des divergences et nous devrons trancher entre leurs idées différentes. Question pourquoi ne le font-ils pas maintenant alors que nous avons un congrès pour cela ? Deuxième hypothèse. Ils n’ont pas de différence d’idées comme le prouve leur signature au bas du même texte de congrès. Quel genre de concours faudra-t-il organiser pour les départager ? Un concours de sondages ? Un concours d’éloquence ? Tous répondent : « on verra, le moment venu ». Ha ! Ha ! Ce sera donc selon les circonstances du moment. Bref c’est un concours de circonstance qui désignerait alors le meilleur. Franchement je m’en doutais.


Aucun commentaire à “Beauté et circonstances”

  1. 1
    ANGOT Jean-Jacques dit:

    Comme je n'aime pas non plus les concours de circonstances, je tiens ce soir à te dire : Merci, Jean-Luc pour ton combat pour ton combat constant pour une alternative réellement à gauche.

    Pas envie ce soir de répondre à ceux qui attaquent ta personne. Par contre envie si forte de dire à tous les camarades du PS : occupez vous de questions sérieuses ! Quelles idées, quel programme peuvent faire gagner la gauche en 2007 ?

    La contribution déposée par Laurent et Jean-Luc est une vraie première synthèse des idées qu'ils apportaient séparément. Il n'en va pas de même pour toi Henri qui a apporté des signatures au bas d'un texte rédigé par des camarades respectables et importants mais qui ne sont pas sortis du bois pour faire gagne le non de gauche dans le pays.

    Il y a plus grave, dans la motion des ex(j'espère) majoritaires : l"idée d'une "police des pensées" - pas de mandat pour ceux qui en conscience ne sont pas d'accord avec un choix de la majorité - ça me rapelle d'autres errements et franchement ça me fait peur.

    Camarades du PS, je ne suis pas encore adhérent au PS, mais je croyais trouver dans votr parti la grande force démocratique capable de prendre en compte les aspirations de tous les perdants de notre société libérale et de tous ceux qui veulent se battre pour l'égalité et la fraternité (et la liberté même dans le parti).

    J'espère que vous n'allez pas me refermer la porte en adoptant une telle règle qui signifierait la fin d'un pluralisme d'idées si nécessaire à la vie d'un parti de changement de société.

  2. 2
    Pierre P. dit:

    Un pluralisme d'idées, d'accord

    mais un peu à gauche quand même si c'est pas trop vous demander ! :o)

    Perso je suis "de gauche" et JAMAIS je ne voterai pour quelqu'un qui à cherché à nous faire tomber dans ce piège grossier de la constitution.

    (Je dis grossier car je suis certain que le raisonnement à été au début : "plus c'est gros, plus ça passe ")

    ... Le NON est toujours d'actualité : Avez vous fini de lire entièrement la constitution ?

    J'y trouve encore maintenant des choses affolantes !

    Si on avait laissé le temps aux gens d'analyser consciencieusement ce texte, ça n'aurait pas été 55% mais 85% de non.

    Je préfère passer sur ce que je pense de ces hypocrites de la gauche-caviar !

    Il ne faudrait pas oublier que Hollande à déclaré : "Si Chirac avait mis son mandat en jeu, nous aurions appelé naturellement à voter non " (à lire et entendre sur le site d'acrimed)... Ca veut tout dire!

    Pierre P.

  3. 3
    la Gauche vaincra dit:

    Bravo jean luc !

    il faut continuer à dire "NON" et ne pas etre un béni oui-oui.

  4. 4
    claude soufflet dit:

    Olivier DUHAMEL insiste encore ce matin (France inter, le 7-9)sur le "mot" de J.L.MELENCHON à propos du "concours de beauté"... Décidément ce Monsieur n'a pas le sens de l'humour, surtout lorsqu'il s'agit des partisans du "non" au T.C.E... On eu droit à ses critiques également, Laurent FABIUS et Michel CHARASSE...Je ne suis plus au P.S. depuis deux ans mais j'observe avec attention le combat de ceux qui souhaitent que ce parti revienne à gauche.

  5. 5
    el ryu dit:

    j'arrive pas à lire votre blog

    problêmes de paramétrage

    j'utilise firefox de mozilla

    c'est une catastrophe

    inquiétez vous, faites quelquechose!

  6. 6
    Pierre P. dit:

    Moi aussi, j'utilise Firefox et ça marche

    nickel !

    Pierre

  7. 7
    gab38 dit:

    Gros lol a toi

  8. 8
    1?re ES 2 dit:

    Quand allez vous répondre...?

    Merci d'avance...et nous pardonnons votre retatrd

  9. 9
    Framboise dit:

    Je connais Jean-Luc depuis 20 ans, et je peux témoigner que je l'ai toujours entendu répéter, à chaque fois que le débat manque de fond, qu'une élection ne doit pas être un concours de beauté...


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive